AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On parcours la montagne en chantant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 30
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: On parcours la montagne en chantant...   Mar 13 Déc - 21:21

Akiko avait rejoint Gin à l'entrée de Kumo et ce dernier expliqua rapidement que leur première mission serait une escorte d'un riche citoyen de Kumo. Le chuunin nota bien entendu l'humeur massacrante de son élève, mais ne poussa pas le bouchon, se contentant de quelques questions banales.

-Mal réveillée plutôt...-

Suite à quoi le shinobi en kimono blanc posa une autre question, plus sérieuse et le visant directement. L'adolescente cessa de jouer avec le wakizashi, le tenant fermement d'une main.

-Ouais...elle m'a parlé un peu de toi, mais je me fiche pas mal de ça...tant que tu te tiens à carreaux.-

Elle croisa rapidement le regard, enfin les paupières toujours fermées de Gin qui ne cessait jamais de sourire à la limite du ridicule. Difficile de dire si la brunette menaçait l'homme aux cheveux gris ou autre chose. Bref, la conversation en resta là, puisque le voyageur du jour se présenta face au duo le plus improbable de Kumo. Gin se chargea de s'informer sur l'itinéraire à suivre. Il s'avéra que notre homme voulait passer par Tanzaku pour une histoire d'affaires.

"Il y a intérêt que ses affaires soient légales celui-là."

La brune, enfin la rose toisa un instant le marchand du regard, sans que celui-ci n'y fasse attention. Elle rangea finalement son arme dans le fourreau, arrangea sa chevelure rose d'un geste de la main, comme n'importe quelle demoiselle.

-Pas la peine de perdre du temps à bavarder ici. La route jusqu'à Tanzaku est assez longue pour cela.-

Et elle s'avança, les gardes ayant au préalable désactivé le champ de force afin de laisser passer la petite troupe. Akiko connaissait la route jusqu'à Tanzaku et décida de se mettre en tête de cortège, semblant peu se soucier des dangers potentiels comme les animaux de la forêt ou une embuscade de brigands ou de ninjas déserteurs.
Sa mauvaise humeur semblait aller de pair avec une certaine solitude, signe qu'il valait mieux qu'elle se réveille en douceur au risque qu'a la moindre boulette, l'adolescente ne fasse un scandale ou un carnage.

Bref, la petite troupe ne mit pas longtemps à se retrouver au milieu d'un nombre de montagnes impressionnant, certains sommets dépassant la couche nuageuse présente en ce jour. Akiko ne se soucia guère de cette météo guère folichonne, mais visiblement meilleure en direction de la forêt, qui se faisait toujours plus proche. La moitié du chemin était bientôt faite pour le trio.
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
En mode Suisse / Ricola / Administrateur



En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 1872
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4300/4300  (4300/4300)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3900/3900  (3900/3900)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: On parcours la montagne en chantant...   Mar 28 Fév - 13:59

Une fois qu’il était sorti du couloir plus rien ne le retenait ici bien qu’il regardait une dernière fois la cité marchande de Tanzaku comme si il avait un regret, un doute. Dans son esprit, il n’avait sans doute pas terminée ce qu’il devait faire dans ce village. Ou alors, c’était autre chose, une mission qu’il voulait faire mais d’autres obligations avaient pris le dessus sur celle-ci. Il se disait que de toute manière, il aurait la chance de tomber sur une autre prime sympathique dans le futur. Il y avait plus autant de chasseurs de primes que dans le passée, il pourrait donc s’en donner à cœur joie le moment venue. Gin passait la main droite sur sa tête à cause du vent qui soufflait pas mal, c’était comme si il était actuellement pris dans un courant d’air. Il se demandait si c’était vraiment un évènement naturel ou alors si c’était une personne qui s’amusait. Rapidement, il pencha plus sur la seconde option en ressentant deux présences dans la zone ou il se situait.
Ne pouvant pas rester comme ça car c’était une situation désagréable, il décida de passer à l’action pour dissiper ce petit vent d’un coup afin de s’en savoir plus par la suite. Pour effectuer cette manœuvre, Gin sortait son washi près de sa taille avant de concentrer du chakra dans cette arme et envoyé une sorte de croissant de lune en faisant un mouvement rapide avec cet objet.


Je pense que ça sera suffisant, il ne faut pas qu’il croit que je suis là pour les attaquer ou chercher les ennuis.

Le croissant de lune de couleur blanchâtre pénétrait son vent pour le couper en deux avant de continuer sa route plus loin. Gin voyait que sa tactique avait raison de ce coup de vent. Par la suite, il remarquait les deux personnes responsables afin de marcher pour se diriger vers eux, ils étaient un peu surpris pensant que personne ne viendrait les déranger dans leurs entraînements.

Vous sembliez vous entraîner. Je vous ai dérangés car votre attaque fuuton m’empêchait d’utiliser mes sens pour me diriger. J’étais comme perdu sans aucun repère.

Ayant les yeux fermés, il paraissait être un aveugle alors que ce n’était pas le cas, il faisait juste semblant et gardait son sourire amusé en toute circonstance.

Etranger, tu as l’air doué pour avoir arrêter notre attaque. Un combat te tenterait ?

C’était une proposition comme une autre mais le jeune homme ne trouvait aucun intérêt pour ces deux là, ils étaient trop faibles à ces yeux, il devait refuser l’invitation avec tact.

C’est gentil de votre part mais je suis pressé et je ne pense pas avoir la moindre chance contre vous. Je sais juger les forces des autres, la mienne est inférieure à la votre.

Disant cela, il disparaissait avant de se positionner près de l’un en faisant un mouvement avec sa main qui tenait son katana en le tenant par la lame pour le pointer en dessus de son cou. Il l’avait eu comme un bleu alors qu’il ne s’attendait pas à cela.

Je suis peut être plus faible mais vous feriez mieux de vous méfier quand même. Là j’aurai pu te tuer alors ton niveau est supérieure au mien. La logique ne veut pas tout dire.

L’inconnu était choqué de se faire pièger comme ainsi, il se sentit impuissant alors qu’il était en confiance auparavant. La situation avait changé et il s’était prit une sacré leçon tout de même. Son allié avait regardé la scène sans bouger, impuissant. Gin reprit son chemin sans demander son reste, il aimait donner également quelques conseils aux autres et être sous estimer car c’était là qu’on pourrait piéger plus facilement les autres. Quant à ces deux là, ils parlaient avant de reprendre l'entraînement en se disant que parfois il fallait avoir de la chance.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
 

On parcours la montagne en chantant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» elle est belle la montagne
» LA MONTAGNE S'EST ACCOUCHEE D'UNE SOURIS
» La montagne en deuil, Jean Ferrat s'en est allé...
» MENACE SUR LES DONGRIA KONDH La montagne sacrée Survival signale One Voice s'allie et nous ?
» la sage femme françoise...Mon parcours avec les sages femmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Montagne-