AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quartier mal fréquenté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
PNJ
PNJ / Staff~ToN

avatar

PNJ / Staff~ToN

Messages : 1059
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
10000/10000  (10000/10000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
10000/10000  (10000/10000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1 de plus que Chuck
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Sam 06 Nov 2010, 10:25

L'homme regarda sa montre, il semblait pressé. La vie politique et diplomatique avec ces exigences, les rendez vous en faisait partie et la ponctualité par conséquent. Un petit sourire narquois apparut sur son visage lorsque Madara lui fit une remarque sur son masque, visiblement il n'avait pas les même goûts mais après tout chacun était libre d'avoir une opinion sur le sujet.


Il reprit une expression plus sérieuse.


Je tiens à dire que nôtre rencontre était une première prise de contact et qui si vous acceptez de coopérer alors nous nous reverrons pour parler des modalités et du calendrier . Nôtre organisation a encore beaucoup à faire au pays du vent.

" et peut être n'aurons nous pas besoin de l'akatsuki si le seigneur du pays du vent accepte de partager son territoire mais c'est peu probable"
.

Il leur tendit un parchemin.

Voici le lieu et l'heure de nôtre prochain rendez vous. Rien ne sert de se précipiter...

Citation :

Oasis du Pays du vent.
Dans un Mois

Je vous salue

Il s'inclina et disparut. L'akatsuki pouvait retourner à ses occupations.

- - - -

Ps : 1 mois c'est pour le ro ce ne sera sans doute pas un mois irl Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Lun 22 Nov 2010, 22:40

Le trou spatio-temporel s'était de nouveau réouvert sur le paysage en apparence calme des rues de Tanzaku. Une masse orange difforme apparaissait peu à peu. À ses cotés deux Kunoichi, Konan et Yugito. Portant cette dernière sur son épaule gauche, il reprit sa marche au milieu du flot de passant comme si de rien n'était. L'ange d'Ame le suivant de près et comme à l’accoutumée en public, Madara devait jouer l'idiot de service. Reprennant sa voix enfantine et insouciante il se mit à vociférer en direction de la jeune femme qui lui servait de partenaire.

SEMPAAAII... Hmpf... Ha, ha, Sempaaii, elle est lourde. Je savais les femmes pesante, mais je ne l'entendais pas de ce sens là. Hahaha !!

Clôturant de ce rire farceur qui le caractérisait, à la suite de cette remarque sexiste, et qui par ailleurs avait provoqué chez les passantes de la gent féminine un déferlement de regard noir sur la citrouille de l'Akatsuki. Il reprit en se rapprochant de Konan, toujours silencieuse.

Alalah, est-ce que j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas.

Entre temps, le duo avaient parcourus les quelques mètres qui les séparait de la boutique si spécial de revente de corps, qui n'en était pas réellement une, mais une simple morgue, dont le propriétaire avait décidé d'acheter des corps. Pour en faire quoi ? Allez savoir. Quoiqu'il en soit, Tobi entra dans la pièce tambour battant, manquant de casser la porte de peu. Levant le bras droit, il s'écria en direction du vieux gérant d'une vive voix.

Ohayooo !! On vous apporte du nouveau... hahah

Affichant un grand sourire bien que caché par son masque, Tobi déposa le corps mort de Yugito sur le sol poussiéreux, l'homme ayant visiblement reconnu la Jinchuuriki, ne tarda pas à retourner dans son arrière boutique, rapportant quelques secondes plus tard une incroyable liasse de billet qu'il tendit à l'Uchiwa, et d'un signe de main, il les invita à s'en aller.

Toujours aussi sympa, Ossan... Sempai, Sempai, on fait quoi maintenant que nous avons capturé le Nibii

Refermant la porte dans un long grincement, le binome se retrouva de nouveau dans les rues pour le moins animée de Tanzaku, en quête cette fois de probablement plus de puissance...


--------
1500 ryos
750 pour moi
750 pour konan
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Mar 23 Nov 2010, 19:15

Téléportée une nouvelle fois par un immense vortex orange, Konan arrivait une nouvelle fois près du marché noir où le petit groupe de l'Akatsuki passait le plus clair de son temps. Toujours évitant de rentrer dans le lugubre bâtiment, la kunoichi aux cheveux bleus essayait tant bien que mal de supporter le changement de personnalité de son acolyte tandis qu'une nouvelle question la turlupinait, quelle allait être leur destination? Il était temps pour Madara de trouver un nouvel objectif, en tout cas pour l'ange d'Ame après un rapide achat dans la zone marchande elle allait le suivre n'importe où pour obéir à ses ordres, le Yuunkan était le territoire de chasse de la lune rouge.

"On a l'embarras du choix cette fois-ci, Kumo n'a plus rien d'intéressant mais il y a de nombreux villages qui possèdent encore des réceptacles, Konoha et Suna par exemple, sans compter ceux qui errent quelques part dans la Yuunkan et que personne ne cherche à protéger... En tout cas je suis curieuse de savoir ce que Madara me réserve, je vais juste devoir acheter une pilule de flux entre temps... D'ailleurs en parlant de Suna, nous n'avons plus entendu parlé de ce groupe de déserteurs..."

Voyant que le membre des Uchiha quittait le sinistre entrepôt, Konan eut pendant l'ombre d'une seconde un semblant de sourire avant de regagner son apparence habituelle. Même pour une criminelle, il était désagréable de traîner dans un quartier mal famé et être accompagnée était une excellente perspective, même si notre accompagnateur était le plus dangereux criminel en personne. Rompant le silence d'un air froid comme d'habitude, la maîtresse du papier hésita entre le tutoiement et le vouvoiement pour finalement se mettre d'accord sur l'appellation de "Tobi" étant donné que les deux ninjas étaient exposés.

-Alors, Tobi, tu as une idée pour notre prochaine destination?

Laissant l'homme au masque réfléchir quelques instants, Konan s'effaça et demeura silencieuse durant l'attente d'une réponse quelconque, Madara était un fin stratège et ses avis comptaient beaucoup pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Ven 26 Nov 2010, 18:56


le duo de l’Akatsuki étaient toujours dans les ruelles proches du marché noir,. Tobi jouait à la perfection son jeu en se faisant passer pour un baka comme il y avait du monde autour d’eux, il marchait bizarrement et faisait le clown avant que Konan lui pose une question. Tobi était en train de jouer avec une tulipe en lui enlevant ses feuilles.


On va ou ? A Kumo non c'est déjà fait... ils nous restent pleins d’autres possibilités

Continuant à être dans son monde jusqu’à qui lui en reste plus qu’une seule tige. Il profitait pour répondre à sa partenaire.

Je ne sais pas Senpai !! c’est une question difficile, je n’aime pas me battre à vrai dire, je préfère regarder.

Stoppant sa marche en avant; il bougeait la tête comme si il ne savait pas quoi, deux idées semblaient s'opposer. Puis il jata sa tulipe un peu plus loin de continuer sur le chemin.

« Il serait peut être temps de voir ce que propose ces personnes et ce qu'ils nous veulent vraiment, on pourrait peut être se servir d’eux pour ensuite les éliminer au cas échéant. Il suffit juste que j’ai 3 coups d’avances sure eux et tout se passera bien »

Regardant Konan avant de s’approcher d’elle, il semblait heureux comme si il venait de trouver quelque chose d’intéressant.

Ca y est j’ai trouvé Senpai… Mais vous le serez une fois sur place…. Ha ha… Je rigole si on allait au pays du vent. Vous en pensez quoi, nous avons du monde à rencontrer là bas en plus qui seront peut être nos alliés.

Attendant une réponse de la chef d’équipe car il se faisait passer pour un nouveau membre, ce qui était le cas façon de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Sam 27 Nov 2010, 16:33

Tanzaku était un petit village marchand du pays du feu. On pouvait y trouver de divers objets, des armes, et du matériel ninja. De nombreux festivals étaient mis en place là-bas, ce qui lui donnait une ambiance festive, aussi bien que beaucoup de ninjas passaient leurs vacances là-bas. Le village de Tanzaku ne se situait pas très loin de Konoha no Kuni, ce qui fit de cet endroit un lieu dangereux pour Sasuke Uchiwa, désormais membre de l’Akatsuki et Nukenin de rang S. Mais il était intelligent. Enfin, on va dire pas débile, dans ce cas-là, car il ne fallait pas avoir une grosse quantité de neurones pour remarquer que s’il portait la tenue de l’organisation de la lune rouge, on essaierait sans doute de le tuer. Or, il n’était pas venu pour cela. Oui, Sasuke était venu dans le but de récolter des armes shinobis pour se préparer à certains combats (Il avait besoin d’armes en particulier.) avenirs.

En effet, l’assassin des Uchiwa voulait tuer son frère, Itachi Uchiwa - qu’il haïssait du plus profond de son être - qui avait assassiné tous les membres du clan Uchiwa excepté lui-même et son cadet et l’avait laissé dans une solitude des plus profondes. C’est son unique motivation dans sa vie. Après sa victoire face à Orochimaru, un des trois Sanins voulant prendre possession de son corps, il avait formé une équipe nommée « Hebi » ou le serpent. Malheureusement, plusieurs de ses membres avaient déserté, et l’Uchiwa s’était retrouvé une fois de plus. Alors, il s’était tourné vers l’Akatsuki, pour se rapprocher une peu plus de son frère.

Longtemps, Sasuke s’était posé des questions : devait-il l’affronter en un contre un, ou recruter de nouveaux membres et se mettre à plusieurs dessus ? C’était la question du moment. D’un côté, l’affronter en un vs un serait d’une rare intensité, et il pourrait en tirer des séquelles. De plus, Kisame, son coéquipier voudrait sans doute m’empêcher de lui nuire. Alors, l’Uchiwa décida d’attendre un peu, et de voir s’il pouvait acquérir encore un peu plus de puissance.

Bref, Sasuke s’en alla dans un magasin d’armes ninjas réputés, et y acheta de divers objets de combats comme des kunaïs, des parchemins explosifs, des parchemins vierges qui serviraient à sceller certaines choses, etc. Il se dirigea donc vers une auberge proche du commerce, et acheta des ramens en se remémorant les moments passés à Konoha no Kuni, avec l’équipe numéro sept. A un moment, quelques mercenaires arrivèrent, et entreprirent une conversation concernant l’organisation de la lune rouge :


- Aux dernières nouvelles, deux types de l’Akatsuki se sont ramenés avec un corps. Il y avait une fille et un garçon. La fille avec les cheveux bleus avec une rose dans ceux-ci, tandis que le garçon portait un masque « citrouille » et se comportait comme un vrai gamin.

« Tobi et Konan. Je vais aller voir ce qu’ils font » pensa Sasuke.

Arrivé aux alentours du marché noir, l’Uchiwa pu facilement trouver Tobi entrain de faire le guignol et Konan se rapprochant de lui. Ce dernier lui parlait :

- Ca y est j’ai trouvé Senpai… Mais vous le serez une fois sur place…. Ha ha… Je rigole si on allait au pays du vent. Vous en pensez quoi, nous avons du monde à rencontrer là bas en plus qui seront peut être nos alliés.

Alors, Sasuke, interloqué, arriva entre eux deux et leur demanda :

- Salut... Qui sont ces personnes qui veulent pactiser avec nous ? Et puis, si vous désirez capturer Ichibi, je viens avec vous. Je connais bien son Jinchuriki... Gaara... Je l'ai déjà combattu.


Dernière édition par Sasuke Uchiwa le Dim 28 Nov 2010, 07:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Sam 27 Nov 2010, 19:36

Ecoutant Madara, Konan acquiesçait silencieusement à la proposition de son collègue. Les coéquipiers, depuis qu'ils avaient appris à travailler ensemble, s'étaient rapprochés et maintenant semblaient tomber d'accord à chaque fois sur leur prochain but, la maîtresse du papier songeait secrètement lorsqu'elle avait laissé la décision à son collègue à une attaque sur le pays du vent, les criminels étaient aidés par une autre organisation et le village de Suna s'était un peu affaiblie ces derniers temps, c'était le moment idéal pour attaquer. Prenant un air plus décontracté que la normale, la kunoichi aux cheveux bleus répondit à son interlocuteur d'une manière plus douce qu'à l'accoutumée.

-C'est une excellente idée, de plus on a une collaboration à exploite. malgré le fait que je n'aime pas trop ce principe, ce genre d'alliance peut se retourner contre nous, il faudra garder un oeil sur eux.

S'apprêtant à se diriger vers les portes de Tanzaku, Konan remarqua qu'un invité importun venait de s'immiscer au sein du duo. La maîtresse du papier en avait vaguement entendu parler, il s'agissait de Sasuke Uchiwa, la nouvelle recrue de l'Akatsuki qui malgré son jeune âge était plutôt un élément très prometteur. C'était cependant la première fois que la trentenaire avait l'occasion de l'observer, du point de vue physique c'était un vraie gamin, mais une haine ineffable semblait défigurer son visage, ses yeux, sa bouche, tout son corps semblait transpirer d'une soif de vengeance accrue. Le jaugeant du regard, la kunoichi aux cheveux bleus se faisait un premier avis du garçon.

"Alors c'est lui le fameux Sasuke... Le seul survivant de son clan à part Madara, ça va être intéressant..." Eh bien, avoir un autre membre sur l'affaire ne sera pas superflu. En effet, on compte s'emparer d'Ichibi avec l'aide d'une organisation visant à contrôler le pays du vent, mais je reste assez méfiante à leur égard. D'ailleurs si tu connais bien le réceptacle on va avoir besoin de pas mal d'informations sur son caractère, ses faiblesses, et sa façon de combattre, je ne connais pas grand-chose de lui à part le fait qu'il soit Kazekage. D'ailleurs avant d'aller à l'oasis, je vais aller me procurer une pilule de flux au cas où, je vous conseille d'en faire autant, on ne sais pas sur quoi on peut tomber.

Ouvrant la marche, Konan se dirigeait vers le quartier marchand pour se procurer une pilule de flux tandis qu'elle dissimulait son manteau noir aux motifs rouges, l'Akatsuki étant peu appréciée dans les petits commerces.
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Ven 28 Jan 2011, 22:13



Citation :
Mission : Je préfère les raviolis... code vert
Briefing : Un restaurant d'un nouveau genre a ouvert a Tanzaku, mais l'ingrédient demandé n'est toujours pas la...C'est le fournisseur qui habite au marché noir qui refuse en fait de donner ses ravioles au restaurant...Il faut le convaincre, a vous de voir comment !
Gain : (convaincre avec violence/faire peur : +130 ryos + 0 xp
(convaincre gentiment (15 lignes) : +20 xp + 0 ryos

Niveau requis : Non déterminé
XP requis : Non déterminé

Le glaçon venait de prendre ces deux primes, il allaient peut être toutes les faire sauf celle qui concernait les coffres, il n’était pas aussi doué que Muu qui était considéré comme l’homme invisible puisqu’il ne dégageait aucun chakra, ni présence. C’était cette personne qui fallait pour ce genre de mission aussi périlleuse sachant que les coffres des différents villages étaient gardés par des PNJ ou autres gardes.
Le glaçon rangeait la mission concernant l’artefact et gardait l’autre dans sa main avant de sortir du bâtiment.

« Le nouveau restaurant, chez Buitoni ? Allons au marché noir »

L'éclair jaune marchait dans ce village ou il faisait désormais nuit ce qui l’arrangeait un peu sachant qu’il n’aimait pas se promener dans des ruelles bondés de monde. Il était tout simplement un individualiste. Les lanternes et ampoules des lampadaires étaient allumés, la ville était plus belle la nuit car elle ne perdait pas de son éclat naturelle. Là ou il allait, c’était un peu plus sombre et sale, une odeur plus forte, plus crade, c’était la vrai street ou on pouvait faire des affaires et acheter des choses peu conventionnels.
Continuant son chemin avec nonchalance ou il regardait les différents infrastructures de la ville de Tanzaku. Dans ce village, il y avait différents quartiers. Le blasé quittait les beaux quartiers avec sa grande avenue pour se rendre vraiment à son extrémité.
Le jeune homme avait un petit creux et il allait peut être goûter ces fameux raviolis avant de convaincre avec un peu de tact ou alors mettre un peu de pression pour que cet homme effectuer son engagement. Quand on avait une parole, il fallait tout simplement la respecter si on avait un minimum d’honneur et de fierté. Le glaçon traînait des pieds comme à son habitude. Avançant comme une limace presque au ralenti. Il y avait encore du monde mais comme il connaissait assez bien ce village marchand puisqu' il était venu plus d’une fois, il prenait les voies extérieurs et peut utiliser pour se rendre dans le marché noir, lieu ou on pouvait faire des transactions illicites.




Le glaçon lisait la prime pour remarquer un détail important, le nom de cette personne qui était Komatsu. Un chef cuisinier se trouvant dans les marchés noirs c’était assez étrange mais ordinaire pour certaines personnes. L’éclair jaune poursuivait dans les rues sombres ou il y avait aucune lumière, il était à moins de 200 mètres du secteur ou il pourrait trouver cet homme.
Il cherchait juste une bonne odeur dans le coin contrairement à celle qui sentait lorsqu’il se promenait.


« Hum… Il se trouve ou ce guignol ? »

Un peu de mauvais poil, il avait semble t’il marre de marcher et décidait de jouer les bons glandeurs en lévitant à moins de 10 centimètres du sol pour avancer plus rapidement, il faisait chaque ruelle ou il regardait chaque personne pour les dévisager avec un certain plaisir.
Le temps passait et il tombait sur la bonne personne qui avait un stand dans ce lieu, le glaçon se stoppait devant la boutique. Ne parlant pas, il ne faisait que le regarder et voir ce qu’il avait des sacs de provisions et autres condiments. Le glaçon avait faim et en le voyant qu’il y avait tout ce qu’il fallait pour faire à manger, il ne privait pas pour dire.


Sert moi des raviolis

Comment ? Ce n’est pas un restaurant, juste une boutique.

Tsss… Prépare pas moi des raviolis !

Le glaçon se posait là et allait goûter à ce plat qui ne connaissait pas, après tout autant faire l’utile à l’agréable. Komatsu qui était intimidé par cette personne qui ne le serait pas d’ailleurs.


Puisque que vous insistez tellement, je vais vous préparer des raviolis, c’est ma nouvelle recette.

Le glaçon profitait pour sentir ce plat, c’était un gourmet et si son nez jugeait que c’était dégueulasse alors ça serait non. Une fois ce détail passé, le Yagami prenait la cuillère pour prendre une seule ravioli et la mettre dans son palais. Il mâchait doucement pour goûter à ce mets rare, il trouvait ça vraiment bon. Ayant la dalle plus qu’une personne ayant fait la grève de la faim, il profitait pour finir le bol avant de passer aux choses sérieuses.

C’est pas mauvais mais ma venue…est pour autre chose.

Komatsu était un peu inquiet, cet homme ne l’inspirait guère ce qui était compréhensible.

Je suis mandaté par un certain restaurant…Tsss…pour que tu leur livre ces… raviolis.

Il est en hors de question ! Ce restaurant n’en vaut pas la peine.

« Mauvaise réponse »

Le glaçon changeait de registre et commençait à intimider Komatsu, il lui lançait des regards foudroyants qui pouvait glacer un être. Un regard si froid qui peut vous plonger en Sibérie ! Après cela il profitait pour soulever Komatsu en utilisant le Kentetsu, il le faisait léviter dans les airs en faisant tout ce qui se passe par la tête et cela continuait ainsi de suite. Komatsu terminait devant le glaçon qui le regardait droit dans les yeux, on pouvait croire qu’il allait l’achever mais non.

Ta réponse ?

Oui oui je vais leur livrer ! ! Mais laissez moi tranquille par pitié ! Je vais le faire tout de suite !

Le glaçon lâchait son emprise et attendait de voir si il allait s’exécuter, il profitait pour le suivre à son rythme, tout ce passait bien car il donnait ces provisions de raviolis au restaurant Buitoni.
Bâillant, il allait poursuivre sur une autre mission.




...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Dim 30 Jan 2011, 21:16


- Et PAF ! Ça fait des Chocapics !
- Non, désolé, mais nous allons devoir refuser votre offre. Et puis, je ne vois pas le rapport entre un commutateur transénergitique et des céréales ! Je pense que mes collaborateurs sont du même avis ...
- Oui, je pense sincèrement que ça causera la perte de notre entreprise, tant sur le marché de l'investissement que sur le bénéfice direct, ça serait un cuisant échec pour nous tous.
- Bien, je crois que tout est clair ... Je vais vous demander de sortir, et de revenir avec un projet plus terre à terre, nous espérons que vous compreniez nos réactions, et que vous en fassiez bonne usage.

L'homme sortit en rage, pourtant, son idée de commutateur était géniale, mélanger un commutateur réseau, qui est un équipement reliant plusieurs segments (câbles ou fibres) dans un réseau électrique et informatique. Il s'agit le plus souvent d'un boîtier disposant de plusieurs ports Ethernet (entre 4 et plusieurs centaines) . Il a donc la même apparence qu'un concentrateur (hub). Contrairement à un concentrateur, un commutateur ne reproduit pas sur tous les ports chaque trame qu'il reçoit : il sait déterminer sur quel port il doit envoyer une trame, en fonction de l'adresse à laquelle cette trame est destinée. Les commutateurs sont souvent utilisés pour remplacer des concentrateurs. Contrairement à un routeur, un commutateur de niveau 2 ne s'occupe pas du protocole IP. Il utilise les adresses MAC et non les adresses IP pour diriger les données. Les commutateurs de niveau 2 forment des réseaux de niveau 2 (Ethernet). Ces réseaux sont reliés entre eux par des routeurs (ou des commutateurs de niveau 3) pour former des réseaux de niveau 3 (IP). Mélangé avec un commutateur électrique, un assemblage de plusieurs interrupteurs permettant des choix multiples. Le tout basé pour annihiler totalement le principe d'incertitude qui fut énoncé par Heisenberg lors des balbutiements de la mécanique quantique. Le nom de Théorème d'indétermination est parfois préféré car le principe ne porte pas sur l'ignorance "subjective" par l'expérimentateur de grandeurs, mais bien sur l'impossibilité de les déterminer, et même d'affirmer qu'une détermination plus précise existe. De plus, ce principe étant démontré par les équations, il devient un théorème. Les travaux de Planck, Einstein et De Broglie avaient mis au jour que la nature quantique de la matière entraînait l'équivalence entre des propriétés ondulatoires (fréquence et vecteur d'onde) et corpusculaires (énergie et impulsion) selon les lois : E=\hbar \omega et \vec{p}=\hbar \vec{k}. La dualité onde-corpuscule confirmée alors par de nombreuses expérimentations posait un problème de fond aux physiciens. En effet, pour posséder une fréquence et un vecteur d'onde, un objet doit avoir une certaine extension en espace et en temps. Un objet quantique ne peut donc être ni parfaitement localisé, ni avoir une énergie parfaitement définie. De manière simplifiée, ce principe d'indétermination énonce donc que — de façon assez contre-intuitive du point de vue de la mécanique classique — pour une particule massive donnée, on ne peut pas connaître simultanément sa position et sa vitesse. Soit on peut connaître précisément sa position (par ex: à ± 1 mm) contre une grande incertitude sur la valeur de sa vitesse (par ex: à ± 100 m/s), soit on peut connaître précisément sa vitesse (par ex: à ± 0,0001 m/s) contre une grande incertitude sur la valeur de sa position (par ex: à ± 1 km). Bref, tout ça avait été repousser pour créer un gadget parfait. L'homme l'ayant inventé toujours en avance sur son temps, rentra dans sa boutique, où il put faire face à un homme en capuche assis sur le comptoir, jouant avec sa lame cachée.

- Qu'est ce que vous me voulez ?
- Les rumeurs disent que vous possédez des commutateurs transénergétiques ... il m'en faut un ...
- Allez y, prenez-tout ! Ils ne veulent pas l'homologuer, ils sont juste là ...
- Je vous remercie de ce don généreux, le Yuukan saura que son air de paix est dut à vos inventions.

L'homme leve les yeux, mais il n'y avait plus personne, il manquait une boite contenant l'appareil, il était seul dans son magasin, cette phrase le laissa perplexe, il s'installa derrière son comptoir et regarda son échoppe, que voulait dire cet étrange inconnue.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Mar 15 Fév 2011, 20:23

I'm a man.
Ce MP3 a été trouvé à Dilandau MP3


C'est en cherchant Hoshi que Red arriva dans un coin de tanzaku,le plus dangereux;voleurs,bandits et assassins en tous genre faisaient leurs lois en ces lieux.Les ruelles plongées dans l'obscurité par les bâtiments plus resserré les uns que les autres,l'odeur qui se dégageait du caniveau était peu supportable et bon nombres de plaintes accusaient l'insécurité des rues et les meurtriers qui s'y pavanait.Le juunin savait où il marchait,surement dans le territoire d'un gang ou autre mafia crapuleuse,mais il ne cherchait en aucun point se faire remarquer,il devait trouver Hoshi...
Au coin d'un corridor,une silouhette vêtue d'un imperméable noir s'était adossée contre une porte en bois à moitié défoncée;Red n'y prêta attention en continuant son chemin sans même regarder l'individu,comme s'il n'existait pas.Mais voilà que la mystérieuse ombre,en claquant des doigts,fait appel à toute une bande de gugus masqués;Ils formèrent un cercle au tour de Red,lui bouchant la sortie de la ruelle et ne lui laissant aucunement battre en retraite.

_Tu sais qui on est?! T'es sur le territoire des "Dragons Errants",et pour tout passage dans nos rues,un paiement est obligatoire...Alors laisse nous 1500 Ryos ou laisses ta vie ici même!

_Ouais!!! *sort un sabre court* Aller,aboule la monnaie ou j'te découpe un bras là sur place!

_...

_Hey,t'es sourd?!?!

L'akeboshi analysa la situation avec attention,encerclé par 6 hommes qui devaient,sans doute vu par leurs allures,être assez doués en baston;cependant une confrontation avec ce gang lui vaudrait de nombreux ennuis et sur longue durée.Il affichait pourtant une mine décontractée,il fixa tour à tour les 6 hommes qui lui barrait la route avec une impolitesse à tout épreuve,comme à son habitude,il répondit non sans un certain plaisir à la provocation:

_*soupir*...Pfff...*sourire* A 1 contre 6 tapettes comme vous c'en est presque une insulte pour moi...

Son regard insolent et arrogant finit par impatienté les agresseurs,qui se jettèrent rageusement sur red,qui sauta simplement au dessus des ahuris pour se poser sur une palissade.Il aimait ces moments là,et il le montrait:

_Par laquelle de vous autres les tarlouzes vais-je commencer...?

Un premier assaillant se rua vers la palissade,le juunin se contenta d'effectuer un léger en avant,s'appuyant sur le dos de l'abruti qui foncait tête baissée,pour le propulser de sa propre force à travers la clôture en bois.Une fois au sol,il fit craquer sa nuque en guise d'étirement,un deuxième tenta de dégaîner une arme blanche mais,red intervint au bon moment en lui envoyant un chassé monstrueux qui résonna dans le corps de l'individu avant de l'éjecter plus loin dans une poubelle.
Un autre empoigna son sabre court pour donner un violent coup horizontal pour décapiter le ninja de Suna;celui-ci s'abaissa pour protéger son cou,puis il enchaîna directement une série de coup de poing,qui à chaque impact soulevait la carcasse de l'agresseur de quelques centimètres,pour le finir par un uppercut qui fit voler le voyou dans une fenêtre,qui explosa en milliers de fibres de verres sous la force du choc.C'est alors qu'un kunai vint laisser une fine marque sur l'arcade de l'akeboshi,un lancer en traître...Il avait horreur des attaques non loyales;il tourna son visage vers les deux derniers restants d'un regard assassin et d'un froideur sans égale:

_Vous deux...Jamais vous n'oublierez mon visage...Sa j'vous le garantis...

-Quelques minutes plus tard,dans la même rue-

Akeboshi sort de la ruelle meurtrière en fumant un cigarette,cigarette qu'il à trouvé dans un paquet volé à un des assaillants,pourquoi s'en priver?Après tout,il n'avaient eu que ce qu'il méritaient.Derrière le juunin,un des corps avec la tête incruster dans un mur de briques,d'innombrables filets de sang découlaient de du voyou pour finir dans un flaque à ses pieds;l'autre,attaché par les pieds suspendu à un lampadaire,inconscient,couvert de blessures et de plaies.
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

avatar

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 26
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/5000  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4500/4500  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Mar 15 Fév 2011, 20:31

Kubitsa sirotait tranquillement sa Vittel menthe, regardant de très loin la scène qui se déroulait sous ses yeux, en effet, son esprit était ailleurs, plus exactement sur un plateau, en train d'improviser une drague, un cupidon, ou une scène de Star Wars dans les cours d'impro, ou de jouer Cyrano de Bergerac, Trissotin et Mistingue dans ses cours principal. Entre temps, ne rentrant pas chez lui, il préfère partager ces histoires de fesses avec ces amis florentins autour d'un bon Porto, bref, la séquence racontage de life désolé j'ai pas trop le temps de poster s'arrête maintenant.

- Non, je leur ai déjà mit une fessée à ces garnement, ça ne sert à rien ... laissons le petit Sunien s'en occuper ... kékéké

Finalement tout le monde fit demi-tour et s'empressa de sortir du bar, alors qu'Akeboshi Red allait en faire de même, le Shishidan lâcha son verre et le suivit. A peine fut il sortit de l'enseigne bien amoché par Serizawa, qu'il se dirigea vers les quartiers "chaud" de la ville. Il se débarassa très facilement des 6 énergumènes et quand il sortit de la rue, cigarette au bec, c'est à ce moment là que la masse puissante d'Aslan le lion d'Ame se posta devant le Jounin du pays du Sable, Kubitsa sortit une de ses armes et la plaça sur le front du jeune homme.


- Bon, finis de jouer, file moi tout ton argent ... jusqu'au moindre Ryos, et ne me prend pas pour un de ses six abrutis. Je suis bien au dessus d'eux, de toi et même de certains membre de l'Akatsuki. Ne fais pas le fier, ni le héros, vide ton porte-feuille par terre et vas t'en ... sinon je déverserais avec plaisir ton sang dans tout le quartier.

Le message était clair, simple, précis. Le choix était maintenant à Akeboshi.

- - -

Mon métier étant chasseur, tu ne peux pas fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi
Légende de Ame

avatar

Légende de Ame

Messages : 358
Date d'inscription : 16/02/2010
Localisation : Là où je trouve des bonbons

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4400  (4200/4400)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1190
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Mar 15 Fév 2011, 21:02

Hoshi ne mit pas vraiment de temps à trouver l’Akeboshi. Elle l’avait repéré grâce au plaisir qu’il avait à fumer, c’avait été facile après tout. Il ne manquait plus qu’à se rendre au point de rencontre après avoir plus ou moins calculer la distance le séparant d’elle et de l’Anbu en fonction de ce que la télékinésiste avait entendue. Heureusement pour elle, le juunin n’avait pas bougé de Tanzaku et ne se trouvait tout de même pas très loin de l’auberge.

-J’crois il a pas bouger, mais…

La jeune femme s’arrêta nette et se tourna subitement vers le masque qui portait Mizoku.

-T’es lent.

C’avait été dit tout naturellement et il fallait avouer que sur ce coup, l’Anbu peinait à suivre Hoshi. En tout cas, celle-ci ne ralentissait pas la cadence et pour cause, elle se rapprochait de son but. Akeboshi n’était plus loin, elle le savait et en eut la preuve quelque seconde après avoir tourné dans une rue. Un homme se tenait là, dos à eux, tout droit devant le shinobi de Suna. Il avait en main un gun qui, vu par la kunoichi, était un jouet très attrayant.

-Waw.

Ses yeux se mirent à briller et, alors qu’elle se rapprochait instinctivement de Kubitsa, la jeune femme se mit à courir vers lui. Elle s’appuya ensuite contre le bras porteur de ce petit bijou et dit tout naturellement à son propriétaire.

-J’peux en avoir un ?

Le fait que le gun soit collé au front d’un de ses alliés ne semblait plus si important que cela : Hoshi était totalement obnubilée par cette chose qu’elle considérait comme un jouet magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Jeu 17 Fév 2011, 13:43


Le glaçon finissait par suivre un chemin parmi tant d’autre, il n’était pas inquiéter par les autres personnes qu’il pouvait rencontrer, il était dans sa bulle. Hibari Yagami pensait juste à une chose poursuivre son chemin, il regardait qu’il avait une mission sur les bras qu’il avait fait il y a quelques temps, cela remontait déjà à presque un mois pour lui, tellement le temps passait rapidement, des secondes devenaient des minutes, des minutes devenaient des heures. Les choses évoluaient, les situations, les confrontations, la progression des différents protagonistes n’avaient plus rien de linéaire à part certains faits qui restait. Le glaçon au regard noir comme son visage marqué par des stigmates qui allait garder un long moment jusqu’à trouver sa rédemption. Il pouvait utilise son pouvoir pour retrouver du monde, il devait peut être user d’un stratagème efficace, c’était peut être une idée d’utiliser le kentestu pour lui permettre de trouver des cibles ou des proies ayant un chakra important mais à quoi cela lui servirait au final car il n’était pas à 100% de ces possibilités. Le sceau qui le tenaillait l’empêchait de faire ce qu’il souhaitait, il l’avait pu le remarquer en quittant le village caché du pays du riz, Oto. Il avait voulu punir une personne qui avait intervenu pour le gêner et un blocage presque psychologique l’empêchait de faire ce qu’il souhaiterait. Finalement cela ressemblait un peu aux personnes qui étaient ressuscités par l’Edo Tensei. A la différence d’eux c’est qu’il gardait quelques mimiques qui lui était propres, certaines personnes ne pouvaient pas mourir de sa main mais pour le reste c’était à lui de savoir ce qu’il voulait faire à leur encontre.
Etre une personne individualiste et qui ne comptait sur personne ne changeait pas de ses habitudes. La confiance était un prix trop cher à payer pour certaines personnes. Etre un groupe avait quelques avantages, il était vrai mais toutefois cela dépendait avec qui tu traînais dans le Yuukan. Comme le disait le dicton, autant être tout seul que mal accompagné par des personnes nuisibles qui ne méritait qu’une seule chose, un châtiment définitif.
Selon lui faire confiance à personne était préférable car le mieux était de profiter des autres, les embobiner pour pouvoir les toucher ou atteindre un point sensible. La vie était que corruption ou magouille dissimulée . La finalité me direz vous, était de pouvoir avancer en faisant semblant de faire avancer les autres. Utiliser les autres étaient parfois intéressant pour éviter de faire le sale boulot ou le déléguer.




Il y avait des choses qui changeait et d’autres non comme ce village qui gardait son identité. Le jeune homme n’avait plus besoin d’éviter les autres, c’était désormais les personnes qui l’évitaient son visage qui paraissait démoniaque semblait avoir fait ce petit effet parmi la populace. C’était peut être le seul point positif dans cette histoire.
Le Yagami profitait pour se rendre dans des quartiers insalubres pour faire quelques affaires intéressantes. Il avait un plan à mettre en place pour le compte des 7 Dragons, il allait jouer double jeu le plus longtemps qui le fallait jusqu’à faire ternir la réputation du village de Kumo. Peu de personnes pourrait l’arrêter et savait ce qu’il avait ? Même lui ne saurait pas se soigner d’un mal qui le rongeait comme de la gangrène. Allant de quartiers en quartiers, il trouvait finalement cette personne qu’on nommait Bomberman car il aimait préparer quelques ustensiles qui faisait des dégâts un peu partout.
Marchant doucement et d’une certaine classe même si son visage faisait un contraste un peu gênant. Le jeune homme se stoppait devant cette personne, il sortait de sa poche quelque chose qui montrait qu’il était le fameux client qu’il attendait patiemment.
Entrant dans son échoppe, il appuyait sur un bouton ou une porte caché apparaissait.


J’ai ce qu’il vous faut ? Tout est dans son sac… Maintenant j’aimerai avoir ma récompense.

Le glaçon sortait une chaîne ou il y avait une pierre avait un éclat, l’homme était émerveillé par cela. Le Yagami profitait pour lui faire une remarque.

...Ravi d’avoir fait affaire avec vous..

Faisant semblant d’enlever cette chaîne autour de son cou, il frappait avec vitesse le cœur de cette homme, avec une vitesse atteignant celle de la lumière. (pour rappel la vitesse de la lumière 299 792 458 m/s) Le coup transperçait cette homme. Du sang giclait un peu. Son corps commençait à devenir pâle, il commençait à se refroidir.
Durant la manœuvre, il profitait pour attraper le cœur de ce marchand avant de l’écraser devant lui. Ne voulant pas laisser de trace de ce méfait, il ne faisait pas dans la dentelle en supprimant le corps avec son hakkoo.


…Voilà une bonne chose de faite..

Hibari profitait pour s’essuyer ses mains qu’ils avaient salis en tuant un déchet de plus. Autant le dire cela ne comptait pas pour quelqu’un comme lui. Après avoir commis son forfait, il sortait de la boutique comme si de rien n’était. Poursuivant sur sa lancée, il voyait des personnes qui courrait comme si quelque chose se passait.
Comme il n’avait rien à faire en particulier, il décidait donc d’aller voir ce qui se passait en allant au sens inverse ou les gens partaient. C’est là qu’il pouvait voir la situation en face, il remarquait deux ou trois ninjas de Suna qui avait semble t’il à faire avec une personne possédant lui aussi une arme qui était pointé sur le crane d’un de ces ninjas.

…. Pitoyable.

Continuant à marcher vers leur direction, il se stoppait d’un coup car il venait de voir quelqu’un avec lequel il aurait à faire très bientôt. Il n’oublierait pas ce visage de cet homme qui était intervenu dans son combat avec Matsuda lors de son périple à Ame.
Le glaçon avait une idée en tête, il regardait finalement la kunoichi de Suna qui lui rappelait quelque chose, peut être une époque désormais révolu. Ne se rappelant pas vraiment ce qu’il avait fait avec elle mais son minois lui était familier. Elle avait semble t’il une naïveté qui faisait parfois peur car elle ne se souciait pas des ennuis.

Tsss…

Arrivant à quelques mètres de Kubitsa qui pouvait le voir sans difficulté, la situation avait bien changé de son plan de base. Une chose était sure c’était peut être le bon moment pour foutre un peu de piment. Il voulait finalement voir ce qu’il voulait, ça n’était pas le combat final entre eux mais juste de l’esbroufe enfin si ça se produisait.





Intéressant…

Voilà a quoi le juunin pensait à ce moment à l’exploser de cette manière… Il souhaitait lui rendre la monnaie de sa pièce en faisant plusieurs techniques lui faisait perdre exactement 1510pv mais finalement le sceau qu’il avait le rendait plus sobre qu’avant. Leur regard se croisait même si il y avait peut être du respect mais la haine était leur vrai moteur, le carburant qui ne s’épuisait pas.

« …. On a des comptes à régler…Mais ça viendra...Pour le moment m'a venu est tout autre... »

Hibari déposait le sac par terre ou cas ou. Il ne faisait pas confiance à personne mais il se demandait ce qu’allait décider surtout les ninjas de Suna qui n’allaient pas rester là jusqu’à que la neige tombe. Deux personnes continuaient à le suivre et elles se rendaient compte qu'il avait le chic de se mettre dans des situations compromettantes comme toujours.


...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mizoku
Kazekage

avatar

Kazekage

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 23
Localisation : Sunaze-city

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2880/3180  (2880/3180)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2720/3020  (2720/3020)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 570
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Jeu 17 Fév 2011, 23:20

L’anbu continuait de se faire tirer par Hoshi jusqu’à se que celle-ci s’arrête brusquement pour se retourner vers Le Sowano et lui dire qu’il était lent. Mizoku se défit de l’emprise qu’avait Hoshi sur son bras et il la suivi lentement, il commençait à ressentir deux présences familières, celle de Red et une autre dont il ne voulait pas revoir, mais il n’avait pas d’autre choix. Mizoku aperçu alors que Kubitsa alias Aslan visait le crâne d’Akeboshi avec son arme à feu. Le Sowano gardait ses bras dans ses manches sans faire sortir son kunai ou même faire un mouvement pour dégainer ces deux katanas dentés. Hoshi semblait fort intéressé par les armes du Shishidan qu’elle fonça dans sa direction pour lui prendre le bras et lui demandé si elle pouvait en avoir des semblables.

- . . .

* Elle ne sait pas à quoi elle a affaire . . . elle devrait faire plus attention . . . si Kubitsa l’attaque je ne pourrais rien faire pour la protéger.*

Mizoku s’apprêtait à parler quant il entendit alors un autre shinobi, qui ne s’adressait certainement pas à lui et ces coéquipiers. Il tourna la tête et croisa le regard d’Hibari. Celui-ci fixait Kubitsa comme s’il s’apprêtait à régler quelques choses avec lui. Mizoku ressentait la haine s’échappé de cet individu de Kumo et il ne fallait pas le brusquer, le Sowano tenait à sa nouvelle vie de fausse identité. Il se retourna vers Kubitsa pour le fixer longuement, il ne voulait pas l’attaquer, il devait essayer de régler les choses au mieux avant qu’il ne se décide d’exploser la tête de Red d’un simple mouvement de l’index sur la gâchette.

-Un seul mouvement brusque Kubitsa et je te t’élimine en temps que danger du Yuukan.

Mizoku se préparait à contre attaquer, il ne se retourna même pas vers le ninja de Kumo qui ne semblait pas très sympathique et près à l’aider en cas de problème majeur. Il ne s’attendait pas non plus à de l’aide d’Hoshi qui restait accrocher au bras du lion d’Ame et de Red qui se retrouvait toujours en mauvaise posture, comme toujours. Maintenant, ils se devaient tous d’attendre la suite, un combat ou négociation? Et tout ça pour quelques ryos! Mais le Sowano n’en savait rien et cela ne lui importait peu.
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

avatar

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 26
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/5000  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4500/4500  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Ven 18 Fév 2011, 19:03

La dernière connexion d'Akeboshi sur le forum étant Hier, à 18h, je m'autorise à penser que sa non-réponse est un manque de fair play, donc je m'autorise ce post.




Kubitsa se retrouvait à présent entourer d'Hoshi, sur la gauche, Mizoku derrière lui qu'il ne reconnaissait pas, et Hibari à quelques mètres plus loin. Son arme était toujours posé sur le crâne d'Akeboshi, qui semblait se pisser dessus. Il resta quelques instant à analyser la situation, la cause était désespérée, certes, mais la tentation tellement grande, trois ninja de Suna, dont un Anbu ... ET Hibari ! Il devait se battre, il devait montrer qui est le boss ici ! Un sourire apparut sur ces lèvres, et il activa son Kekkai Genkai. Mizoku s'aperçut de l'offensive, il prit un kunai pour frapper Kubitsa, se dernier pivota sur lui même et d'un double coup de pied, il expulsa Hoshi et Red loin de lui. Il créa une boule de foudre dans sa main qu'il posa sur le kunai. La lame lui perfora la paume et l'éclair devint rouge sang, Aslan pivota sur le coté et jeta la boule d'énergie en l'air. Très rapidement, les nuages présents se réunirent pour former un vortex. Zeus apparut soudainement, libérant une pluie d'éclair sur toute la zone.

Spoiler:
 

- Mouahahahaha ! Tant pis si j'en crève ! C'est le moment de s'éclater !

Le Lion d'Ame avait totalement pété les plombs, il se changea en foudre pour éviter un éclair du Dieu du Ciel et de la Foudre pour prendre de la hauteur, une fois en l'air, il créa une boule de foudre dans sa main droite, qu'il envoya sur Akeboshi, puis sur Mizoku pour finalement d'écraser contre Hibari. Encore dans les airs, Kubitsa fit un petit salto et activa la version passive de sa pupille pour sa prochaine attaque.

Spoiler:
 

- Et c'est partit pour la touche finale ! Debiru Mei Kurai !
Spoiler:
 

Le Shishidan sortit ses armes et tira rapidement quatre balle sur chacune des personne présent, il profita de son Rôden pour avoir un champ d'action rapide. Il se changea en foudre pour se déplacer à la vitesse des balles qu'il venait de tirer. Puis il se rematérialisa juste devant ses ennemies pour frapper de sa grosse épée. Il fit ça sur toute les personnes présentes puis s'extirpa de la mêlée pour sauter de toit en toit, afin d'esquiver la colère de Zeus, qui détruisait petit à petit le quartier à l'aide de son foudre.

- - -

Kubitsa : 2760 PV / 1850 CH

(-190ch/2 tours)(+30 au Raiton)
(-170 PV/tours OU une action)

Mizoku : 1870 PV / 2500 CH
(-170 PV/tours)

Hibari : 1580 PV / 2520 CH
(-170 PV/tours)

Hoshi : 1920 PV / 2570 CH
(-170 PV/tours)

Akeboshi : 1970 PV / 2450 CH
(-170 PV/tours)(Cible de Kubitsa)

Akeboshi est obligé de participé au combat.
Les autres, faîtes un post pour dire si vous fuyez ou participer au combat (sans attaquer)
Dans ce post, vous pourrez vous défendre de ce tour, mais attention, l'action que vous utilisez maintenant vous sera retirer à votre prochain tour (exemple, si Mizoku divise une attaque, il n'aura que deux actions à son prochain tour)
Que je sache qui participe ou non au combat, et pour choisir votre camp ensuite, le staff un ordre de tour de jeu.
Et là le combat pourra commencer.

Edit Neji :+200 ryos (Ame)
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Ven 18 Fév 2011, 21:42


Hibari n’était pas venu pour se battre mais qu’importe on ne lui laissait pas le temps de pouvoir s’exprimer, il était juste venu protéger ses intérêts et parler au déserteur d’Ame mais tant pis. Il avait compris cela quand il avait déposé son sac à dos qui contenait des explosifs et autres bordels.
Autant le dire, il ne souhait pas se battre mais Kubitsa avait donc décidé de faire un choix peu judicieux alors que son but était que de regarder ou peut être lui parler. Il n’était pas une personne qui attendait pour attaquer par derrière. Il souhaiterait un vrai combat mais tant pis. Le déserteur d’Ame avait semble t’il réfléchi à une solution qui lui permettait peut être de sortir de cette situation.
Hibari n’avait provoqué personne, il ne l’avait pas attaqué exprès mais ainsi soit t’il. L’éclair jaune esquivait les attaques sans difficulté apparente.


« Tu veux te battre… Ainsi soit t’il… Mais mon corps refuse d’attaquer….Tsss »

Mais le glaçon ne pouvait pas se battre sachant ce qu’il avait, il esquivait les attaques sans se soucier des conséquences. Comme il l’avait dit, ce n’était pas le moment. Il se faisait donc toucher par les armes de Kubitsa.



Ne disant rien, il regardait que Hoshi qui lui disait quelque chose mais il ne savait pas quoi. Finalement il prenait son sac et le balançait à la kunoichi de Suna.

Prends en soin !

Hibari aurait pu se barrer mais non car il aurait passer pour quelqu’un qui n’était pas alors, il décidait donc de rester jusqu’au bout même si il ne pouvait pas se battre contre les personnes qu’il détestait à cause du fuinjutsu.

« Tssss…Je ne passerai pour un lâche surtout devant lui… »

L’honneur était sacré pour certains combattants et puis le jeune homme était résistant et il allait peut être encore le prouver par la suite. Voilà donc ce que faisait Hibari qui décidait donc de rester jusqu’à la fin.

Tu as progressé, fais voir ce que tu vaux…

Kubitsa avait eu la chance de pouvoir voir quelques une de ces techniques désormais c’était la chose inverse. Il restait calme malgré que l’envie de l’attaquer lui démangeait. Il faisait des signes pour se protéger un maximum, sans le faire exprès la protection atteignait Akeboshi. Le déserteur d’Ame était donc enfermé lui aussi.

« Alors tu ne peux pas t’échapper »

Certes Hibari ne pouvait pas attaquer Kubitsa mais si Akeboshi était un boulet, il pouvait sans le moindre doute, le mettre Ko pour le bien de tous si il n'était pas au point. Maintenant le trio était protégé par cette cage ou rentrait in extremis Zeus. Les autres personnes ne pourraient plus être blesser tant que la cage était en place, ça paraissait logique mais il fallait le souligner.

Spoiler:
 




_________

Kubitsa : 2760 PV / 1850 CH
(-190ch/2 tours)(+30 au Raiton)
(-170 PV/tours OU une action)
(Kubi perd 60 pv par attaque qui lance)(les attaques de Kubi ont un malus de 60)(le Taijutsu est diviser par 2 ou malus de 60)(Tu ne peux pas fuir >> la cage)

Mizoku : 1870 PV / 2500 CH

Hibari : 2425 PV / 2090 CH (160ch/2trs) (ne subit pas de perte de chakra)
(-170 PV/tours)

Hoshi : 1920 PV / 2570 CH


Akeboshi : 1970 PV / 2450 CH
(-170 PV/tours)(Cible de Kubitsa)(Tu ne peux pas fuir >> la cage)

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mizoku
Kazekage

avatar

Kazekage

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 23
Localisation : Sunaze-city

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2880/3180  (2880/3180)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2720/3020  (2720/3020)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 570
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Sam 19 Fév 2011, 00:10

Mizoku ne voulait pas se battre, il avait une mission à accomplir, mais parce qu’Akeboshi n’en faisait qu’a sa tête, la mission n’avançait pas et sans qu’il ne sens doute, d’autre ninja troupe de ninja sans compté l’Akatsuki était à la recherche de Rokubi. Qu’est ce que se Bijuu pouvait avoir de si extraordinaire pour que tous les shinobis ou presque du Yuukan soit à sa recherche. Mizoku divisa d’abord la technique de l’invocation avec ces clones qui divisèrent une partit des éclairs, mais l’anbu fut tout de même brûler quelques peux. Il recula de quelques pas et esquiva ensuite l’immense charge de foudre qui le percuta, mais son corps prit la forme d’une bûche carboniser pour se retrouver un peu plus loin. Il s’apprêtait à se battre pour protégé Red, mais Hibari entra dans la zone de combat et il créa une sphère de lumière entourant toute la zone empêchant le trio à l’intérieur de sortir, mais laissant Mizoku et Hoshi à l’extérieur. L’anbu déposa un genou sur le sol et déposa sa main sur sa plaie la plus grande.

*Que faire maintenant, Red et se ninja de Kumo qui se bat contre Kubitsa . . . et qu’est ce que je fais moi? Je reste pour voir se qui se passera? Ou bien je pars avec Hoshi pour retrouver Rokubi . . . les coéquipiers avant tout . . . mais je ne peux rien faire pour le moment . . . et si Bachi l’apprend . . . aaaaah! Pourquoi il se met toujours dans les pires situations celui là!!*

- . . .

L’anbu de Suna se releva alors lentement, il allait accomplir cette mission seul. Ces coéquipiers le rejoindront quant ils le pourront et même si Hoshi et Red n’allait pas l’aider pour vaincre Rokubi, il devait quant même essayer seul, même s’il n’avait aucune chance et s’il y arriverait, il n’empêcherait pas ces deux coéquipiers de recevoir la prime. Il se retourna et avant de quitté la zone il attrapa 30 ryos qu’il enroula dans une petite bourse qu’il lança en direction d’Hoshi avec une petite note inscrit à l’intérieur.

- Tient, se sera pour les soins d’Akeboshi après le combat, il y a une note pour me rejoindre, je vais accomplir la mission, toi reste là! S’il on besoin de ton aide pour des soins ou le combat tu pourras les aider. Je vous souhaite bonne chance.

Mizoku disparu ensuite dans la nuit. Il devait reprendre des forces en premier lieu, mais aller dans un bar était trop risqué, il prit alors la direction d’un restaurant pour reprendre tous ces points de vie et de chakra pour ensuite partir à la recherche de Rokubi. Tout était inscrit sur le morceau de papier que l’anbu avait mit dans la bourse qu’il avait remit à Hoshi.
-------------------------
Spoiler:
 


Mizoku: 2550pv / 2430ch


JE SUIS PARTI

Edit Bachi : J'ai inversé la division et l'esquive, puisque les 500 PV était inesquivable.
J'ai mis tes stats à jour ^^


-------------------------------

- 30 ryos

Mot :
Citation :
Akeboshi,
Je suis partit seul pour rattraper le temps que nous avons perdu. Tu peux me retrouver au falaise, si je n’y suis pas c’est que je suis en direction de Kiri pour ramenez le démon à queux.
PS : Tu ferais mieux de me rejoindre directement et non te pavaner dans les rues de Tanzaku ou un peu partout dans le Yuukan, parce qu’attend toi à ne pas recevoir de prime pour la mission de rang S.
Signé Koji ANBU de Suna


Hoshi, met le 30 ryos dans ta sign. Tu le remettras à Red à la fin du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi
Légende de Ame

avatar

Légende de Ame

Messages : 358
Date d'inscription : 16/02/2010
Localisation : Là où je trouve des bonbons

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4400  (4200/4400)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1190
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Sam 19 Fév 2011, 15:54

La situation avait un peu changer depuis le début de cette rencontre. Akeboshi n'avait pas bougé, Mizoku était partit après avoir donné quelque chose à Hoshi qui d'ailleurs, avait aussi entre les main un sac dont le contenu lui était totalement inconnu et qui appartenait à Hibari, lui aussi là ! Lorsqu'elle le vit, la kunoichi ne se rappela pas directement de qui il était, néanmoins, elle était sur de le connaître. C'est seulement quand il usa d'un peu de Hakkoo qu'elle se souvint de son nom ainsi que de son identité.

-Le gros chat !

Bon, d'accord, c'est surtout de son ligre qu'elle se souvenait, mais quand même. Elle le rejoignit alors aussitôt et ce n'est qu'à ce moment qu'elle se rendit compte qu'une première attaque arrivait sur elle.

-Woooooaaaaaaaa !!!

Elle eut alors un bon réflexe et évita avec agilité ce premier assaut; Hoshi fit d'ailleurs de même avec le deuxième mais en bonus, elle renvoya la moitié de sa propre attaque à Kubitsa en se protégeant au moyen de sa télékinésie.
Et puis, puisque manifestement Kubitsa aimait bien s'amuser avec des armes, la kunoichi décida de faire pareil.


« Moi aussi j'veux jouer. »

En tirant la langue, elle fit lever dans le ciel toutes les armes appartenant au lion d'Ame. Désormais, il ne pourrait utiliser que son épée pour faire joujou lors de ce combat et encore, il faudrait attendre qu'Hoshi ait terminer et veuille bien lui rendre.


Spoiler:
 


-----------------------------
Kubitsa : 2535 PV / 1850 CH
(-190ch/2 tours)(+30 au Raiton)
(-170 PV/tours OU -une action)
(Kubi perd 60 pv par attaque qui lance)(les attaques de Kubi ont un malus de 60)(le Taijutsu est diviser par 2 ou malus de 60)(Tu ne peux pas fuir >> la cage)

Hibari : 2425 PV / 2090 CH (160ch/2trs) (ne subit pas de perte de chakra)
(-170 PV/tours)

Hoshi : 2160 PV / 2310 CH

Akeboshi : 1970 PV / 2450 CH
(-170 PV/tours)(Cible de Kubitsa)(Tu ne peux pas fuir >> la cage)
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

avatar

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 26
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/5000  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4500/4500  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Lun 21 Fév 2011, 00:15

Les tours se formèrent, et les défences aussi. Bizarrement, Hibari n'attaqua pas, préférant forger ses défenses. Et bloquer la fuite de Kubitsa. Le Shishidan se retrouva donc dans cette cage lumineuse où il ne pouvait rien faire. Du moins, pas fuir. Il entoura ses poings de Raiton et les posa sur sa poitrine. Tout de suite après, il relâcha dans la cage des centaines de bulles, qui heurtèrent Hibari et Akeboshi, qui ne réagissait toujours pas. Zeus quand à lui, même en dehors de la cage, continuait à jeter de furieux éclairs aux travers, ils parvinrent malgré tout à passer les défenses pour toucher les ennemies du Shishidan. Mizoku était partit, et il ne visait plus Hoshi, elle était hors-combat et avait la fâcheuse tendance de renvoyer les attaques contre lui.

Spoiler:
 

- Je ne vais pas me laisser faire ...

Le Shishidan leva un bras, un éclair de Zeus lui tomba dessus, il fut certes blessé, mais il avait capté l'énergie du Dieu du Ciel et de la Foudre dans une puissante attaque Raiton, qu'il jeta sur Hibari. Elle explosa dans une vague d'électricité, qui frappa Akeboshi sur le flanc.

Spoiler:
 

Le Shishidan resta de marbre, il avait fait un petit tour mais ne voulais pas se griller dès le début, il devait tenir sur la longueur durant ce match.

- - -

Kubitsa : 2245 PV / 1170 CH

(-190ch/1 tours)(+30 au Raiton)(-170 PV/tours OU -une action)
(Kubi perd 60 pv par attaque qui lance)(les attaques de Kubi ont un malus de 60)
(le Taijutsu est diviser par 2 ou malus de 60)(Tu ne peux pas fuir >> la cage)

Hibari : 1905 PV / 2090 CH
(160ch/2trs) (ne subit pas de perte de chakra)
(-170 PV/tours)(-120PV/2 tours)

Akeboshi : 1530 PV / 2450 CH
(-170 PV/tours)(-120PV/2 tours)(Cible de Kubitsa)
(Tu ne peux pas fuir >> la cage)

Hoshi : 2160 PV / 2310 CH
(Hors combat)
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Lun 21 Fév 2011, 21:42


Hibari avait un sacré dilemme sur les bras, il voulait massacrer Kubitsa mais son corps refusait de bouger selon sa volonté, un blocage qui l’agaçait au plus haut point tel qu’il avait le poing fermé sur sa bouche lorsqu’il toussait. En toussant le jeune homme lâchait un peu de sang, il regardait cela avec un certain mépris.

« Si je ne peux pas attaquer ceux que je déteste au plus haut point, je dois trouver alors une solution »

Le glaçon avait une telle envie de se battre qu’il passait outre cette violence qui le rongeait, il voulait tant sa revanche mais ce ne fut pas possible, il devait être patient et il le savait mais voir l’un de ses ennemis en face de vous sans pouvoir rien faire était blasant pour n’importe qui.
La cage lumineuse faisait toujours effet et on pouvait dire que Akeboshi ne servait à rien dans l’histoire, le mieux était peut être que Kubitsa lui prenne son argent et qu’on arrête le massacre car autant l’avouer, jouer l’homme invisible commençait à titiller le glaçon d’une force. Le déserteur d’Ame repassait à l’attaque, il était tout seul mais il lui restait encore beaucoup de possibilités, cela se voyait qui pouvait encore continuer.



Parlant peu comme à son habitude, il avait au moins mis en place cette défense qui blessait son adversaire à sa place, il fallait se la jouer stratège. Une discussion s’imposait et il était temps de passer aux choses sérieuses entre eux..

Tsss…Il est temps qu’on parle…

Ce n’était pas vraiment le moment pour cela mais bon. Le Yagami décidait de se lancer. Il regardait son adversaire, il ne perdrait pas cette bataille plus qu’une autre. Ce combat était une vrai mascarade et il était complexe de comprendre quelque chose. Entre un qui attaquait, l’autre qui servait à rien et un autre qui ne pouvait pas combattre pour le moment à cause d’un sceau. On avait le trio gagnant si c’est pour dire.

J’étais juste venu te dire... Bientôt, je viendrais à ta rencontre pour régler nos différents.

Le ton était donné, ca serait un vrai combat sans artifice ou rien du tout, un combat pour enfin terminer la boucle, voilà tout ou il serait l’un contre l’autre au meilleure de leur forme. Il devait maintenant se préparer vers cette situation mais qui sait peut être que l’un des protagonistes ne seraient plus vivants avant la date butoir qui n’était pas encore fixée. Hibari désactivait la cage de lumière juste après avoir fait une courte méditation pour soigner ses plaies, ses hémorragies qu'ils avaient. Il n’avait que faire d’Akeboshi, il n’était pas venue pour cela, il avait des explosifs en tout genre dans son sac qu’il allait mettre à profit prochainement.


….

Hibari ne s’intéressait plus à Kubitsa, il avait autre chose à faire, il marchait en direction de Hoshi avant de se stopper, il voyait des flash back le concernant avec la compagnie de cette jeune fille. Il utilisait le Kentetsu pour la faire venir vers lui avec un peu de force. Il prenait son sac qu’il mettait sur son épaule pour bien le placer. Quand à la kunoichi de Suna, elle était toujours dans les airs. Il lui donnait un présent, il faisait des signes avant de lui déposer un sceau invisible comme il l’avait.

Ca pourra servir un jour… Si on se revoit.

Le glaçon n’en disait pas plus avant de déposer calmement Hoshi sur la terre ferme, elle avait désormais le même sceau que lui et le second sceau, il était pour le moment le seul à l’activer. Ne perdant plus de temps, il partait sans demander son reste, il n’aimait pas intervenir dans les choses qui ne le regardaient pas.


Citation :
® Fuin Nibai Shintai Kenzensei
Hibari effectue une série d’incantation complexe . Un double sceau apparaît sur le plexus solaire, le premier va absorber tout les corps étrangers de l’organisme ainsi que maintenir une pression sur le chakra de Hibari , le deuxième va réguler le flux de sang et de chakra . Hibari a toujours sur lui le premier sceau qui est invisible et quand il l’active le second, les deux rentrent en résonance, il est tellement rapide qu'il effectue le second sceau en moins d'une seconde.
Ne compte pas comme action.
210ch
Empêche toute altération d’Etat ( l’absorption et la perte de chakra / les hémorragies/ le poison./ rend les genjutsus inéfficaces / confusion d’esprit / perte de force/ surconsommation de chakra etc … )
Reste en jeu 3 tours après l’activation
Utilisable une fois par adversaire.
Il peut l'effectuer sur une autre personne de son choix mais il faut qu'elle ait d'abord le premier sceau.

_______________________

Hibari parti
+22 ryos pour Kubitsa






Kubitsa : 2245 PV / 1170 CH

Hibari : 1905 PV / 2090 CH

Akeboshi : 1530 PV / 2450 CH


Hoshi : 2160 PV / 2310 CH




...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

avatar

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 26
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/5000  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4500/4500  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Lun 21 Fév 2011, 22:09

Le Shishidan regarda le Yagami, ses muscles se bandaient pour lancer des offensives, son chakra s'agitait, mais rien ne se produisait, puis dans un souffle d'abandon, il avoua qu'il était là pour discuter. Il venait lui dire officiellement que l'heure de leur revanche allait bientôt sonner. Le Shishidan se redressa et regarda son ennemi de toujours. Il affirma la tête et lâcha :

- Dans un lieu neutre, où aucun de nous n'est avantagé ou gêné ... sans artifice ... juste nous deux, et nos armes ... un combat à la loyale pour régler cette histoire une bonne fois pour toute. Je suis prêt depuis un moment, quand tu le sens, fait le moi savoir ... on se retrouvera dans les plaines, rien n'est plus neutre que les plaines.

Hibari leva la main pour annuler la cage, un rayon de lumière aveugla tout le terrain, Kubitsa désactiva toutes ces techniques sauf son Dôjutsu, il put ainsi repérer Akeboshi dans toute cette masse. Il s'approcha de lui et lui vola sa bourse, avant de souffler.

- Alors ? Tu t'es pisser dessus ? Et tu prétends être un bon ninja de Suna et tu te permets de juger les quelques plus faible que toi ... laisse moi rire. Si tu veux ta thune, viens la chercher plus tard ... mais avec tes attributs masculins la prochaine fois ... Ahaha ... gros naze.

Avant que la lumière ne se dissipe, Kubitsa se changea en foudre et rejoint le premier poteau électrique présent pour quitter cette zone dévastée par un pseudo combat sans conviction.

- - -

-150 ryos pour Akeboshi
+150 ryos pour Kubitsa

validé by riku clem
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Mer 02 Mar 2011, 12:47

Kuroï avait repéré l'homme, enfin! C'était lui, il n'y avait plus aucun doute là dessus. Lentement, il commença à s'infiltrer dans la foule et à le suivre discrètement. Celui-ci semblait se diriger en direction des quartiers mal fréquentés, près du marché noir. Byakko suivait son maître de près, sans faire aucun bruit. Ils étaient maintenant deux dans une seule rue, assez sombre. L'homme tenta de se tourner rapidement, sentant peut-être qu'il était suivit. Kuroï avait disparut très vite, de ce fait, l'homme n'avait pu le repérer. L'éclair blanc souriait sur le lampadaire sur lequel il s'était posé en hauteur. Byakko était sur un des toits d'une petite échoppe, suivant discrètement ce gars louche, qui avait beaucoup d'informations sur le village de Kumo. Sans plus attendre, Kuroï passa à l'étape suivante, il sauta de son lampadaire, attérissa à terre avec beaucoup de classe et se mit à courir derrière lui. Celui-ci le remarqua très rapidement et se mit à prendre la fuite. Mais à ce moment précis, Byakko sauta du toit et apparut devant l'homme qui sursauta en voyant cet énorme fauve juste devant ses yeux. L'homme était bloqué, plus aucune issues ne lui était possible. Celui-ci se montra agressif, sortant un petit couteau, très fin. L'éclair blanc souria, cela n'allait pas marcher. L'homme tenta de toucher Kuroï avec cette arme blanche, le Juunin évita par la gauche, avec beaucoup de vivacité, bloqua le coup, retourna le couteau vers sa cible et rapprocha le couteau à quelques millimètres de son front laissant l'homme en sueur. Si Kuroï l'aurait voulu, il l'aurait déjà tuer mais il était obliger de lui administrer un sérum. L'éclair blanc sortit la petite fiole, contenant le sérum et retira le bouchon avec son pouce. Il le mit dans la bouche de l'homme en lui tenant fermement la gorge, avec tellement de violence que la fiole allait peut-être être avalée par l'homme. Finalement, le sérum fut bu par celui-ci. Les effets furent confirmer quelques secondes plus tard lorsque celui-ci s'écroula à terre. L'éclair blanc fouilla durant quelques minutes à la recherche des informations qu'il trouva très rapidement. Il les rangea précieusement dans sa saccoche puis observa du haut d'un toit les prochaines réactions de l'homme qui allait se réveiller dans quelques minutes. Les minutes passèrent, l'éclair blanc souffla légèrement d'ennuis. L'homme se releva comme si de rien n'était, on dirait qu'il ne se souvenait même pas où il était et ce que lui avait fait Kuroï. Le sérum avait bien fonctionné et heureusement. L'éclair blanc s'allonga complètement sur le toit ou il était posé depuis quelques minutes maintenant. Toutes ces missions l'avaient légèrement fatigué. Byakko attendait les prochains ordres de son maître. L'éclair blanc prit la parole, sur un ton sérieux.

Le séjour à Tanzaku est finis. Missions réussies. On retourne à Kumo, Byakko.

Très bien, Kuroï.

Le duo descendit du toit et commença à se diriger en direction de l'entrée nord de la ville marchande. Finalement, l'éclair blanc n'avait pas trouvé le temps suffisant pour aller aux tableaux de primes de Tanzaku. Ce sera pour une prochaine fois, dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Mar 05 Juil 2011, 19:21

Dans un monde qui était le sien, Serizawa se noyait parfaitement dans la masse. Entre les combats de bars et les prostituées qui tournaient, c'était un petit enfer sur terre qui lui sciait a merveille.
D'un pas sur le côté, il évita un soûlard qui venait de prendre un tesson de bouteille en pleine tête, ce dernier se releva, secoua sa tête et fonça dans la mêlé.

Il tourna dans une autre rue et s'arrêta devant une boutique qui n'avait pas changé depuis longtemps. Il sourit, poussa la porte style saloon et se retrouva dans une pièce sombre, vide, un comptoir en face de lui.
Il s'approcha de ce dernier et appuya sur la sonnette posée là puis attendit.
Un homme trapu, bouffé par les années s'approcha de lui.


- Qu'est ce tu veux l'étranger ?
- La même chose qu'a chaque fois... Un objet rare et précieux que tu es le seul a me fournir.
- Seriz...
- Silence... Trouve moi de large plaque de métal dans lequel j'ai commandé mes dagues il y a de ça deux mois.
- Euh ouais, pas de problème, ça va juste me rpendre un peu de temps, tu comprends ? Autant d'alliage précieux, et surtout en plaque, c'est quelque chose de pas banal.
- Prend cette avance, je repasserai dans une semaine pour voir où tu en es. C'est assez urgent.
- Une semaine... Ca risque d'être court... Disons deux ?
- Une semaine, je reviendrais...
- Okok... Je vais voir ce que je peux faire.

Il récupéra la bourse que Serizawa avait posé sur la table et ce dernier replaça sa capuche sur sa tête.

- Pas un mot sur ma venu, je le saurais...
- Pas de problème, tu me connais * sourire *
- Justement.

Il quitta les lieux, a présent, il fallait trouver un palais pour l'Empereur...
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Sam 19 Nov 2011, 03:12

L'entrepot était gardé par trois hommes en costume noir, portant des katanas sous de large manteau noir... C'était d'un ridicule.
Leur corps tombèrent au sol quelques instants plus tard, gisant dans une marre de sang. Nitta poussa la porte et entra dans le complexe où devait se cacher le trafic d'arme qu'il était censé stoppé...
Il se cacha derrière des caisses, l'oreilles aux aguets, afin de discerner un bruit, une conversation et après quelques minutes ce fut le cas.
Dans la pièce juste a côté de la sienne, séparé par un large espace pouvat faire circuler de la marchandise, se trouvait une dizaine d'hommes, face a face, séparé en deux groupe autant d'une large table sur laquelle se trouvait des armes exotiques venus de l'autres continents...
Le jeune homme n'en connaissait rien, il regarda la scène...


- Un matériel de choix, tout droit provenant de l'Outre Monde. Il y a des tromblons, des pistolets a coups uniques, et leur dernière invention, des pistolets a six coups se rechargeant avec des barillets comme ceci. On les glisse simplement a l'intérieur, on pointe, on appuie sur la gachette et boom, notre cible est morte * sourire * Par contre la précision est moins fiable que celle de ces fusils, c'est encore un genre de prototype si tu veux, mais comme je sais que tu aimes les nouveautés.
- Effectivement, la came a l'air d'etre nikel, comme toujours, c'est un plaisir de faire affaire avec toi. Par contre tu feras attention, il semblerait que notre affaire s'ébruite un peu trop, on commence a avoir des retours inquiétants... Toujours est-il que j'attend ma commande de sabre depuis un moment maintenant, tu m'avais promis des katanas de bonne qualité et en grande quantité pour équiper une petite armée. J'ai les hommes, il ne me manque que les armes, tu attends quoi ?
- Les forges ne s'activent pas seul, les hommes ont besoin de repos * sourire * Mais la commande sera bientôt prête, nous la feront passé les côtes dans des bacs a légumes, les gardes n'y verront rien !
- Comme toujours * sourire *
- Exacte.

Un applaudissement retentit, les hommes se retournèrent vers Nitta mais déjà deux d'entre eux tombèrent au sol, des kunaïs plantés dans leur crane.
Ils réagirent toutefois plus vite que ce qu'avait prévu Nitta, les deux chefs dégainèrent une arme a feu et tirèrent sur le jeune homme qui n'eut que le temps de rouler derrière des caisses de légumes qui volèrent en éclat a l'impact.
Ces armes changeaient la done pour lui, l'approche frontal n'était plus possible...
Toutefois...
Un sourire se dessina sur son visage. Il créa une sphère de chakra dans le creux de sa main, a l'image d'un rasengan, puis l'écrasa pour dissiper son énergie dans l'air... Ensuite, il utilisa des kunaïs pour exploser les lumières proches de sa position, plongeant son côté dans un noir relatif tandis que ses huit adversaires restaient a la lumière, leur armes pointés vers la cachette de Nitta. Ce dernier les entendait tour a tour rechargé mais il attendait simplement que sa technique fasse effet.

Derrière leur arme a feu, les mafieux commençaient a transpirer, a ne plus pouvoir tenir leur arme, comme s'ils étaient frappés d'une intense fatigue, insoutenable. Puis l'effet passa.
Un coup de feu retentit étrangement plus fort que les autres, un homme tomba au sol, suivit par un second.
Les mafieux se retournèrent vers leur collègue qui, les yeux vide, venaient de descendre deux de ses collègues de sang froid, sans exprimer une once de culpabilité.


- Enculé, t'es le fameux traître n'est ce pas ! On va te trouer connard !

Les cinq mafieux restant vidèrent leur chargeur tous ensemble sur la poupée de Nitta qui s'écroula sur le sol... Le jeune homme se redressa alors.
Il avait bien compté, ils n'avaient plus une seule balle dans leur chargeur, et il savait qu'il n'avait pas d'arme blanche suffisamment grande pour rivaliser avec lui... Ils étaient morts.
Les mafieux essayèrent de recharger, mais l'un des gardes du corps tomba au sol, la gorge sectionné par un mouvement de sabre rapide.
Le second fut quasiment coupé en deux et le troisième perdit la tête...
Il ne restait plus que les chef..
.

Les mouvements de Nitta furent tellement rapide qu'il avait le temps de rengainer son sabre avant qu'ils ne puissent voir ses flammes, mais pour les derniers, il decida de leur faire ce cadeau. Il dégaina lentement son arme, la planta dans le sol et commença :


- Je vais mettre fin a votre petit manège * sourire cynique * Peu a peu vous perdez du terrain dans la cité, ce commerce accéléra la chute de votre organisation de merde. Je ne sais pas la place que vous occupez mais votre mort servira de message pour les autres, s'ils ne s'arrêtent pas maintenant, je les traquerais comme des bêtes * sourire amusé *
- Qui es tu ?
- Suzuran... Nitta Suzuran pauvre con !

Le chuunin de Kiri fonça sur son premier adversaire et lui défonça le crane a coups de poings. Une fois au sol, il le boxa encore jusqu'a ce que son crane ne soit plus qu'un tas sanguinolent de chair tuméfié et passa au second qui s'était enfui jusqu'au dépot suivant dans l'espoir de trouver une arme chargée...
Il en trouva finalement une, mais c'était trop tard, Nitta était sur ses talons et il aurait sa peau.
Il leva le revolver six coups dernières générations vers lui et tira deux balles.
Un bruit métallique se fit entendre, et devant Nitta, lui servant d'armures, deux squelettes étaient visibles, habités d'une lueur bleuté qui semblaient les faire bouger...


- Attaquez * sourire cruelle *


Les squelettes fondirent sur le mafieux qui hurla en vidant son chargeur sur eux, sans effet. Il fut découpé en morceau par les lames des invocations morbides et Nitta détruisit les armes qu'il trouva... A l'exception d'un révolver six coups, qu'il ramènerait au contrôleur.
En sifflotant, il quitta l'entrepot, laissant les portes grandes ouvertes. Le batiment ne tarderait pas a prendre feu.


///

Fini
Revenir en haut Aller en bas
Mizoku
Kazekage

avatar

Kazekage

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 23
Localisation : Sunaze-city

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2880/3180  (2880/3180)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2720/3020  (2720/3020)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 570
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   Sam 19 Nov 2011, 22:59

Citation :
Shinobi / Chef d'équipe : Mizoku
Rang : S
Mission : Reprendre Tanzaku de l'influence de la mafia.
Accompagné par : Personne
Lieu : Tanzaku
Lignes et Récompense : 35 lignes / 10 points d'expériences / 150 ryos (100 pour le Kage)
Risque de PNJ.

----------------------------------

Le Sowano s’aventura dans les rues mal fréquenté de Tanzaku pour aller dans un bar où peut-être recevrait-il des informations sur la mafia et les localisés pour les éliminer. Les rayons du soleil entrèrent dans le bâtiment dérangeant les habituer qui se retournèrent pour voir l’inconnu qui osait les déranger. Le juunin s’avança vers le comptoir en ignorant les regards puis il appela le barman qui arriva pour demandé se qu’il voulait.

-Je veux savoir où se trouve la mafia.

Le silence vint dans la pièce et tous les clients se retournèrent vers Mizoku qui n’avait pas changé d’attitude envers le barman qui semblait perplexe. Il se retourna pour retourner à ces affaires, mais il lui pointa la table du fond. Le Sowano se retourna puis il vit un homme en noir assit à une table sirotant un verre de samurai. Mizoku remercia l’homme, puis il le quitta en allant rejoindre l’inconnu dans le noir. Il s’assit à la table sans le lui avoir demandé puis il reposa sa question.

- Je veux savoir où se trouve la mafia.

- Hm . . . pourquoi faire? Les éliminés, tu n’as aucune chance. Abandonne tous de suite, il faudrait quelqu’un de plus fort qu’un simple samurai pour les vaincre. Sourire.

- Je ne suis pas un samurai! Je suis un shinobi de Suna. . .

- Peut importe, un ninja de Suna, un samurai, c’est la même chose. Tu n’arriveras pas à vaincre leur chef . . . il est lui-même un talentueux shinobi.

- Vous semblez en connaître beaucoup sur cette organisation.

- hé, hé . . . j’ai des contacts.

*Kssh! Je dois trouver un moyen qu’il me dise où se trouve la mafia pour que je les élimines, mais comment faire, je ne connais aucune technique qui permet de récolter des informations.*

- . . . Pourquoi ne pas me dire où se trouve la mafia!

- Pourquoi veux tu absolument les éliminer. Sourire.

Mizoku n’avait plus de patience, il se leva sortant son katana et planta la lame dans l’épaule de l’homme faisant jaillir une petite quantité de sang. L’homme grimaça de douleur, mais il réussi à sourire au Sowano qui fit pénétré d’avantage sa lame.

- Tu vas me dire où se trouve la mafia immédiatement!

- Doucement, tu me tues et tu n’as pas l’information que tu veux. Sourire.

Mizoku serra les dents puis il décida finalement d’enlever son arme de l’épaule de l’homme qui déposa sa main sur la plaie sanguinolente. Le Sowano se retourna remarquant les yeux rivés sur lui. Finalement, il décida de quitter le bâtiment avant de devoir tuer des innocents, mais avant de partir il entendit la voix de l’homme qu’il avait attaqué.

- Trouve la mort. Sourire.

Mizoku se retourna pour regarder l’homme, mais celui-ci n’était plus assit, comme si se n’était qu’une illusion. Le Sowano fronça les sourcils puis quitta le bar. Se retrouvant seul dans les rues immondes du quartier mal fréquenté, le Sowano se mit à la recherche de la mafia. Pendant de nombreuse heure il cherchait jusqu’à se qu’il arrive dans une rue saccagé recouvert de cadavre ainsi qu’une charrette détruite. Mizoku fonça vers les cadavres habillés de noire. Il fouilla sur les corps pour savoir qui cela pouvait bien être, car se n’était pas des marchands ordinaires. Finalement, il s’eut que s’étaient des membres de la mafia et grâce à certain papier qu’il retrouva sur le corps de l’un d’eux, il s’eut où se trouvaient les membres de la mafia.

*C’est ce que voulait dire cet homme en parlant de trouver la mort . . . Il ne me reste qu’à accomplir ma mission . . . exécuté la mafia.*

Il reprit son chemin cette fois vers le bâtiment indiquer sur les papiers. Ça ressemblait à un immense manoir entouré de barrière métallique entouré de chakra qui prévenait les hommes à l’intérieur d’après le Sowano. Il n’y avait aucun garde en apparence se qui surprenait Mizoku qui s’avança vers la barrière. Il sauta par-dessus sans difficulté pour atteindre le terrain de la mafia. Il ne ressentait aucun piège, alors il décida de s’avancer vers le manoir. Il entendit un bruit sur les côtés et une rafale de shuriken empoisonné foncèrent de tous les côtés sur le Sowano qui réussi de justesse à les évités. Au moment où il retouchait le sol, la pierre autour de lui se fissuré pour s’enfoncé dans le sol, mais le Sowano réussi encore à esquiver de justesse. C’est à se moment qu’il remarquait qu’il ne s’était pas approché du manoir.

* Je suis pris dans une illusion.*

- Je vois que tu as enfin remarqué.

Mizoku reconnaissait cette voix, il s’apprêtait à se retourner, mais une lame de chakra se planta dans sa nuque le paralysant. Mizoku s’écroula au sol, il vit l’ombre de l’homme qu’il avait rencontré au bar.

- Idiot, tu pensais réellement pouvoir tous nous éliminer? Je t’avais pourtant prévenu . . . maintenant tu vas mourir pour avoir oser nous déranger dans nos affaires. Sourire.

La lame de chakra se rapprochait de la gorge du Sowano qui ne pouvait plus bouger, mais une voix au plus profond de lui qu’il croyait ne plus jamais entendre revint pour le sauver de la mort une seconde fois.

*Aller relève toi imbécile, je ne veux pas mourir une seconde fois. . .*

* Je croyais . . .*

*Il faut plus qu’un sceau pour me faire taire idiot. Allez, il faut encore que je fasses le travail, incompétent de ninja.*

Les yeux bleus du shinobi brillait légèrement, puis une énergie bleutée entoura le Sowano pour ensuite se dissiper lentement dans l’air. Mizoku avait réussi à reprendre le contrôle de son corps, mais son esprit était occupé par son côté meurtrier. Ces cheveux violets foncés étaient détaché et ces vêtements avait un peu changer, mais il restait toujours le même physiquement. L’homme ne semblait pas surpris, il restait là le sourire aux lèvres confiant de pouvoir le tuer. Sa lame de chakra s’allongea et fonça vers le cœur de Mizoku qui s’esquiva sans difficulté, il se retourna derrière l’homme et il planta son katana dans l’omoplate gauche de l’ennemi le transperçant au cœur.

- Tu es devenu plus fort . . . mais il faudra plus qu’un katana pour me tuer Ha, ha, ha!

L’homme disparu en fumée et le décor autour d’eux se dissipa lentement laissant le Sowano dans une salle vide. Le sol se mit à tremblé et la pierre entoura Mizoku pour l’écrasé, mais grâce à ça maîtrise de la terre il réussi à arrêté la technique et à s’échappé d’une mort certaine. Il fonça vers la porte de sortie, mais elle explosa laissant apparaître un grand nombre de ninja membre de la mafia prêt à éliminer Mizoku.

* Nous sommes encore dans un genjutsu?.*

*Non pas cette fois, ces hommes sont bien réels.*

*Comment ont c’est rendu jusqu’ici alors?*

* Je ne veux pas le savoir, la seule que je sais, c’est qu’ils vont tous mourir.*

Le combat s’engagea entre les membres de la mafia et Mizoku. Du sang éclaboussait les murs et plusieurs membres de la mafia arrivaient à mourir grâce à la rapidité et la force de Mizoku, mais rapidement le Sowano commençait à perdre alors qu’il était submergé par l’ennemi. De longues minutes s’écoulèrent puis la bataille se termina dans un bain de sang. Les membres de la mafia avaient été vaincu en majeur partit, Mizoku était agenouiller sur le sol le corps recouvert de blessure plus ou moins grave, mais il en restait un qu’il n’avait pas encore vaincu. Ce même homme qui entra dans la pièce regardant ces hommes morts au combat. Malgré la situation, il arrivait à sourire.

*Allez laisse moi le vaincre! Laisse moi reprendre le contrôle!*

* Je ne laisse pas les faibles terminer le travail . . . ni même le faire. Ha, ha*

Le Sowano se releva lentement tenant son katana, il visa avec la pointe de la lame son prochain adversaire. D’un sourire arrogant, Mizoku lui dit :

- Il faudra plus que ton genjutsu pour me vaincre! Tu peux peut-être berné cet idiot, mais moi tu ne peux pas!

Mizoku fonça vers l’homme qui fit apparaître une immense épée qu’il abattis sur Mizoku qui le bloqua avec l’aide de son katana, mais la puissance de l’arme le força à reculé voir à sauté par derrière pour évité de se faire trancher en deux. L’épée s’entoura de chakra et l’homme projeta une vague de chakra dense vers Mizoku qui avec son épée réussi à trancher en deux la vague de chakra. Le Sowano fonça comme un éclair vers son adversaire qui bloqua le coup de katana, mais Mizoku, de son poing valide, frappa son adversaire dans le visage, un rayon s’échappa du poing du Sowano et l’homme s’écroula un peu plus loin. Il se releva sans difficulté le visage tout à fait normal comme si rien ne s’était passé, il fonça vers Mizoku et le frappa avec son épée, mais celui-ci bloqua avec difficulté projetant son arme dans les armes. La lame le transperça dans l’abdomen projetant une grande quantité sur le sol déjà rouge. Il se releva lentement malgré la douleur. Le sol se mit à trembler, mais son adversaire sauta dans les airs et entoura son épée d’une énergie bleutée et frappa Mizoku qui s’était entouré de chakra orangé et qui avait reprit son deuxième katana pour bloquer l’attaque ennemie. Il eut une violente explosion faisant exploser le toit du bâtiment. Le combat ne continuait ainsi pendant de longue minute jusqu’à se que Mizoku ne s’écroule à genou ensanglanté et épuisé alors que son adversaire n’avait rien.

- AH! Tu crois que ton pouvoir me fait peur! Il en faudra plus pour me vaincre!

Il se releva pour frapper à nouveau malgré la fatigue, mais il fut frappé en plein ventre et il tomba à plein ventre sur le sol. Il écrasa la tête du juunin dans le sol qui étouffait et qui allait mourir dans les secondes qui suivaient s’il n’arrivait pas à agir. Il referma les poings dans le sang qui recouvrait la place et des pointes de terre empalèrent l’adversaire et égratigna Mizoku qui réussi à se défaire de l’emprise de son ennemi qui n’arrivait plus à bouger.

-Ha, ha, ha tu n’as pas encore compris!? Toutes tes techniques ne me feront aucun dommage! Je suis immortel !

- Silence !

Mizoku trancha la tête de l’homme qui roula sur le sol alors que le corps s’effondra au sol. Le Sowano tituba jusqu’à la tête de son adversaire qui le fixait avec se petit sourire arrogant, mais qui n’arrivait plus à parler.

-Tu fais moins le malin maintenant que tu n’as plus ton corps idiot !

Il l’écrasa de son pied avec tellement de force que celle-ci explosa sur le sol. Il se retourna ensuite vers le corps qu’il écrasa. Il sortit ensuite du quartier mal fréquenté pour se diriger vers un endroit où se reposé, car se combat l’avait épuisé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Quartier mal fréquenté   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quartier mal fréquenté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Quartier Balzac
» quartier parcde la colombiere
» Projet de visite guidée du quartier de l'Eure !
» BELNAV - EVERE - QUARTIER REINE ELISABETH
» quartier maitre david a vos ordres commandant !!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Tanzaku-