AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les aventures extraordinaires de Shikamaru Nara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Les aventures extraordinaires de Shikamaru Nara    Mar 10 Aoû - 10:57

Chapitre 1 ] Le début d’une longue aventure.


( mission de Shikamaru : Ici)


La nuit tombait rapidement à cette époque de l’année . On pouvait profiter d’un soleil radieux qui inondait le lieu de sa lumière rougeoyante et la seconde suivante ce dernier se défilait à l’horizon, vous laissant dans la pénombre et la froideur . Le jour vint à disparaître totalement plongeant les trois ninjas dans l’obscurité. Shikamaru monta au sommet de la colline et s’accroupit pour regarder la plaine qui s’étendait devant lui . Il n’y avait pas la moindre trace d’agitation , pas le moindre signe de vie ni de présence humaine . Il fut rejoint par ses deux camarades de missions , Orome et Inaho qui posa ses mains sur ses genoux , épuisée.

Il serait temps de se poser non ?? j’ai l’impression d’avoir les jambes en coton

Elle se massa les cuisses assez sensuellement sous le regard distant d’Orome .

En effet , c’est un point idéal pour dormir . On va s’installer au creux de ses deux bosses pour être protéger du vent et pendant que deux d’entre nous dormirons, le troisième montera la garde ici . La vue est imprenable pour peu qu’on voit quelque chose dans la nuit . Je ferais la première garde vous pouvez aller vous coucher .

Shikamaru se posa finalement en tailleur alors qu’Inaho et Orome allèrent se reposer dans la cuvette naturelle que faisaient les deux collines . Ils quittèrent très vite la rudesse de la réalité pour se réfugier dans leurs songes. Le jeune Nara lui , pensif, défiait un océan de noirceur du regard. Il soupira calmement comme pour délester son âme de quelques soucis ou regrets . Il se tourna machinalement vers l’Est, vers Konoha comme s’il s’attendait a voir Yumi débarquer mais il n’y avait rien, pas même le moindre arbre, pour combler le vide qui l’entourait . Son esprit se perdit alors dans une lande quelconque ou se mêlait passé et présent. Il fit le point sur la première semaine du voyage et sur ces deux acolytes , chacun étant membre de l’anbu.



Inaho , jeune fille de 17 ans, était d’une simplicité et d’un naturelle à tout épreuve qui la rendait particulièrement attachante. Néanmoins derrière cette façade de fragilité se cachait une guerrière redoutable, déterminée, experte de la chasse et de la traque grâce à des techniques uniques qu’elle avait mise au point .
Orome lui était un homme de 19 ans reconnu pour ses talents en combat. Froid, distant et orgueilleux il était parmi les ninjas les plus doués de sa génération et fut rapidement intégré aux forces spéciales, un poste qui lui allait comme un gant.
Cette équipe avait donc été formée en fonction des points forts de chacun ce qui les rendaient complémentaires et interdépendants : Shikamaru était reconnu pour son intellect et son sens de la stratégie , Inaho grâce à ces technique de poursuite était indispensable dans une mission de sauvetage et Orome était le combattant, la force de frappe. Le cerveau, les sens et les poings. Si les premiers jours avaient été quelques peu silencieux bien qu’Inaho ne cessait de raconter sa vie comme tout bonne fille qu’elle était, l’atmosphère se détendit rapidement. Sans être de grands amis ils allaient ensemble, conscient de l’importance d’être souder dans ce périple qui les menait vers l’inconnu . Le film de ces derniers jours passait dans son esprit. Ils avaient traversé des petits pays Ame ; le pays des oiseaux et celui du miel sans le moindre obstacle si ce n’est quelques prédateurs trop téméraires qui servirent finalement de repas. L’équipe ne rencontra aucune force militaire ni aucune sentinelle du village du vent ou de la Roche qui étaient pourtant à proximité ce qui était une chance. Ils étaient maintenant à la lisière du pays du démon après une semaine de course effrénée , c’est à dire trois jours de moins que prévu. C’était Shikamaru qui avait décidé d’imprégné une telle cadence car il savait que chaque jours comptait , les organismes avaient souffert et le sien aussi lui qui n’avait pas l’habitude de tels efforts. Une main se posa sur son épaule le faisant sursauter .


Pas très vigilant pour un gardien. Tu peux aller te coucher je vais prendre la relève

Il aperçut Inaho à ses côtés , souriante comme à son habitude. Le junin alla s’allonger à son tour et quand il se réveilla quelques heures plus tard le soleil se levait à peine donnant une teinte bleu marine au ciel . Les étoiles était encore visibles et la température avoisinait difficilement les dix degrés mais il ne fallait pas traîner . Inaho s’était blottie contre lui pour gagner un peu de chaleur sans qu’il s’en compte alors qu’Orome était debout sur la colline en train de faire des exercices .

« pfffiou il est motivé lui »

Shikamaru se leva rapidement comme s’il avait été responsable d’un adultère puis prépara son paquetage . La jeune femme s’éveilla à son tour dans un bâillement tonitruant et s’étira à en perdre un bras . Le stratège sortit de son sac trois boules de riz au poisson et les jeta à ses coéquipiers .

Mangez ça après on se remettra en route .

Ils avalèrent leur petit déjeuner en deux ou trois bouchées et se mirent de nouveaux en route , courant à une vitesse soutenue mais acceptable pour un ninja. C’était plus la durée de la course que la vitesse de croisière qui usait les organismes. La matinée passa une nouvelle fois sans aucun soucis . Après la pause déjeuner Inaho effectua l’un de ses rituels de recherches .
Elle déroula un énorme parchemin sur le sol ou l’on pouvait voir trois cercles parfaits entouré d’inscriptions complexes. L’anbu effectua un mudras et posa sa main sur le parchemin ce qui eut pour effet de transformer le cercle au centre du parchemin en un petit vortex qui absorbait l’air mais aussi la terre sur un très large périmètre . On pouvait ensuite voir des inscriptions apparaître dans le cercle de droite alors que celui de gauche devenait rouge incandescent comme le métal plongé dans le feu. Orome avait été impressionné lorsqu’il avait vu pour la première fois cette technique et le fut d’avantage encore avec les explications .


« avec cette technique je peux analyser absolument tout le contenu de l’air jusqu’à la moindre particule : sueur, odeur, énergie, composition chimique. Par conséquent en fonction des résultats je peux savoir si des hommes sont passés par là, leur nombre voir certaine de leur particularité comme une affinité si ils sont utilisés des jutsu. Toute manipulation de chakra laisse une signature énergétique sur le terrain pendant plusieurs jours .
Vous voyez les inscriptions sur dans le cercle de droite ? ce sont les résultats , tout le monde peut les lire mais peu de personne sont capable d’en comprendre le sens .
Cette technique me permet en quelque sorte de voir dans le passé »


Inaho empoigna le parchemin et déchiffra ce qui y était écrit .

Alors …. Deux hommes sont passé par là hier soir. Ce ne sont probablement pas des ninjas mais je ne peux pas l’affirmer avec certitude . Ils sont partis vers le sud ouest . Des ninjas sont aussi passez par là il y a plus longtemps mais les traces sont trop infimes.

C’est nôtre seule piste , suivons là nous verrons bien ou celle ci nous mène.

oui…

Les trois camarades reprirent leur quête désespérée . Ils suivirent la direction du sud ouest sans jamais dévier comme s’ils suivaient un chemin tracé mais invisible. C’est au cœur de l’après midi alors que le soleil trônait encore fièrement au plafond qu’ils aperçurent les premières maisons , quelques fermes très éloignées d’abord puis des chaumières de plus en plus proche . Ils atteignirent finalement un village, assez modeste solidement retranché derrière d’imposantes palissades de bois. Les trois ninjas passèrent facilement l’entrée se faisant passer pour des voyageurs. Ils se lancèrent dans les étroites rues pavées , sombres et peu fréquentés . Les gens n’étaient pas différents physiquement mais quelque chose clochait comme une sorte de fatigue dans leur posture, dans leur regard mais aussi une sorte de peur et d’inquiétude . Les ninjas de Konoha étaient épiés, dévisagés comme tout bon étranger et cela les plongeait dans un certain malaise voir un mal être .

« je n’aime pas ça … quand ça sent le pas normal bien souvent c’est que c’est pas normal » .

c’est pas la fête ici !! je pensais en profiter un peu mais là on se croirait à un enterrement.

oui…

Un homme robuste dans la force de l’age apparut soudainement comme un fantôme sortit du mur . Son regard fixe et absent regardait un quelconque point à l’horizon .Il était accompagnée d’un homme plus petit , au cheveux noirs et au visage pale . Il avait un nez crochu et ses yeux inspiraient le vice et la perfidie . C’est ce dernier qui parla .

Voici le chef du village . Mr Kataro , je ne suis que son conseiller . Des voyageurs ??? hum intéressant

Oui nous somme originaire d’Iwa mais nous avons décidé de profiter de nôtre jeunesse et de parcourir le monde . Il était temps que l’on trouve un village car nos sacs se vidaient de plus en plus vite !!

Hum … nous sommes toujours ravi d’accueillir de nouveaux venus profitez de nôtre … hosssspitalité .

Ils quittèrent les lieux aussi rapidement qu’ils étaient venus . Les trois camarades se regardaient et ils partageaient tous cette même impression de gêne, d’être surveillé .
Shikamaru en tant que chef d’équipe donna les instructions pour la suite des évènements.


Bon il va falloir aller chercher des informations et le grand classique pour cela : l’auberge . C’est un peu grossier mais c’est toujours un bon lieu pour commencer. Restons discret et n’employons pas la méthodes forte si nous pouvons nous en passer .
Orome tu va explorer la ville et voir si tu ne trouves rien d’utile, mieux connaître ou nous avons mis les pieds c’est capital .


Le jeune anbu fit un discret signe de la tête et continua son chemin comme si de rien n’était. Il semblait totalement indifférent à ce nouvel environnement ; à ces rues qu’il ne pouvait nommé, à ces carrefours qui menaient à l’inconnu . Shikamaru regarda Orome s’éloigner un peu envieux de tant d’assurance puis il se gratta la tête en jetant un coup d’œil autour de lui. Il fit un signe du menton à Inaho lui désignant l’auberge qui était à quelques mètres . La jeune femme pénétra dans l’établissement suivit de près par le stratège de Konoha.
A l’intérieur l’ambiance était aussi morbide. Les lampes crasseuses ne diffusaient qu’une lumière malade. Les tables étaient poussiéreuses , les toiles d’araignées pullulaient au plafond et une terrible odeur de renfermé vous remplissait les narines . Inaho resta de marbre face à cet environnement inhospitalier. Elle se posa à une table tout en faisant voler la poussière d’un geste ample du bras. Le tenancier , qui était grand , gris et gras, s’approcha des deux nouveaux venus . Il leur adressa la parole, d’un ton morne et sans vie.


Qu’est ce qu’vous voulez ?

Deux thé verts s’il vous plait

Pendant qu’Inaho passait la commande , Shikamaru inspectait l’auberge . IL n’y avait rien d’étrange si ce n’est les individus qui le peuplaient . Eux aussi semblaient tous absent . Ils trempaient leurs lèvres dans des breuvages diverses et variés, mécaniquement , sans le moindre signe de satisfaction . Le regard du junin se posa sur un vieil homme assis dans l’ombre : lui était différent, son regard brillait , la lumière de la conscience et de la vie .
Le tenancier posa leur thé sur la table et c’est à ce moment qu’Inaho s’hasarda à poser une question .


Excusez moi , est ce que vous avez vu ou entendu parler d’un étranger qui avait été kidnappé par des brigands ?? il s’agirait d’une personne puissante et riche ?

Non ça m’dis rien

L’homme se prépara à retourner à son barre quand elle lança la question.

et connaissez vous quelque chose à propos d’une organisation appelé le serpent d’or ??

Shikamaru n’en crut pas ses oreilles, encore bourdonnantes face à tant d’audace. Commença alors une fusillade de regards . Le tenancier dévisagea Inaho , Shikamaru regarda le tenancier , tout les clients regardèrent les voyageurs dans un seul et même mouvement , le vieillard regardait la scène de sa position retranchée . Les villageois semblaient comme en état de choc, les yeux grands ouverts, léthargiques .

« ca me plait pas … »

Inaho dégaina un kunai par instinct sentant un danger imminent . Le vieillard qui était resté assis durant toute cette scène se leva et s’approcha d’eux rapidement laissant apparaître son visage ridé et sa barbe blanche . Il paraissait extrêmement calme et serein.


Suivez moi vite .
Vous pouvez être satisfaite jeune femme, vous venez de déclencher une avalanche …


Ils quittèrent rapidement l’auberge et s’élancèrent dans la rue mais déjà des hommes sortaient de l’auberge et les poursuivaient d’une démarche chancelante . Le petit groupe tourna à droite dans une allée espacée , avenue ou les attendait déjà un petit comité d’hommes et de femmes .
Shikamaru remarqua un détail morbide , tout les yeux de ces gens s’était retournés et ne laissaient plus voir que le blanc de leur globes oculaires. Cela n’avait rien avoir avec le byakugan, c’était bien plus inquiétant et déstabilisant.




Avez vous une idée de ce qu’il se passe ici ??

Hum des idées j’en ai quelques unes mais laquelle est la bonne ? je ne sais pas . Je ne suis là que depuis trois jours mais je me suis vite rendu compte que quelque chose n’allait pas .
Ils étaient tout vivants mais comme mort et j’ai vu certain de ces hommes effectués les mêmes choses trois jours d’affilés, au détail près . J’avais l’impression de revivre la même journée . Là ou j’allait les choses semblaient se mettre à vivre normalement , comme si j’ouvrais un chemin ou plutôt comme si il s’agissait d’acteur qui se mettait à jouer une autre scène à mon contact .


Ils dévièrent dans une venelle .

j’ai alors enquêté discrètement , sans jamais me faire remarqué , parlant le moins possible . La seule chose que j’ai découverte , c’est un petit kanji , peut être un sceau…

Shikamaru rebondit immédiatement aux propos de l’ancien

A la base de leur nuque ? oui je l’ai vu et il doit forcément y avoir un lien , je pense qu’il y a quelqu’un derrière qui tire les ficelles et nôtre seule issue est de trouver de qui il s’agit .

« impressionnant il a découvert en une heure ce que j’ai mis deux jours à comprendre »

Oui tu as raison et j’ai ma petite idée sur la question …


Le conseiller du chef ! c’est la seule personne du village qui avait l’air consciente et bien vivante . Il se pourrait bien qu’il soit à l’origine de tout cela … mais ou le trouver ? en tout cas il ne faut tuer personne la situation est sans doute réversible .

Les idées de l’ancien et de Shikamaru se complétaient pour désosser la moindre preuve .

A la caserne , c’est là le centre névralgique du village .
Suivez….moi .


Alors qu’il disait ces quelques mots il se rendit compte qu’ils étaient encerclés . La ruelle était bouchée de chaque cotée par des masses de possédés . Ils regardèrent en hauteur mais les toits étaient occupés aussi, un véritable guêpier . Les deux ninjas se mirent en position de combat mais il serait impossible de tenir sans éliminer les ennemis . Le vieil homme posa sa main au sol et fit apparaître trois aigles de tailles modestes.

Je ne peux pas invoquer plus grand sinon il ne pourrait pas décoller . Ils ne pourront pas vous porter longtemps juste quelques minutes le temps de se poser un peu plus loin .

Jamais ils n’envisagèrent la fuite . Premièrement ils devaient aider les villageois, deuxièmement Orome était toujours dans le village , troisièmement ils leur fallait absolument des informations sur le serpent d’or .Ils montèrent sur les aigles qui quittèrent la ruelle avec difficultés . Leur battement d’ailes frénétiques indiquaient clairement que la charge sur leur dos était trop importante . Ils planèrent quelques secondes puis perdirent de l’altitude progressivement .

La bas !!!

Inaho montra du doigt un attroupement au centre duquel se trouvait Orome . Ce dernier se battait comme un diable terrassant ces adversaires avec du taijutsu de l’école de Konoha : coup de poing, coup de pieds sauté ou rotatif, coup de coude . Néanmoins ces efforts semblaient vain, la masse progressait inlassablement et le submergeait petit à petit . Il effectua un mudras et inspira profondément .

il va faire un carnage …

Orome !!! NON !!!!!!!!!

La flamme d’une intensité rare frappa les vivants-morts les faisant brûler comme des bûchent. Le feu s’emparait de leur vêtements, de leur peau répandant dans l’air une odeur de charnier .
Orome regardait froidement ce spectacle mais son flegme disparut quand il vit que les hommes se relevèrent malgré leur blessure . Il dégaina son sabre , s’ils ne voulaient pas mourir peut être que sans bras , sans tête et sans jambes ils resteraient à leur place .


Sont ils vraiment encore des hommes ?

Je pense que oui , et c’est bien le problème . Le sceau sur leur nuque doit altérer tout leur système nerveux, modifiant leur conscience , leur perception de la douleur . Sous cet état ce ne sont rien d’autre que des robots mais si le sceau est supprimé ils redeviendront des hommes … et certain mourront réellement des brûlures .

OROME !!

Le jeune homme tourna la tête et remarqua les trois aigles qui fonçaient vers lui à quelques mètres du sol seulement . Inaho fit dévier son aigle au dessus de la mêlée et tendit son bras .
L’anbu s’accroupit, fit un bond que seul un ninja pouvait faire et attrapa le bras de la jeune femme . Il sentit quelque chose le retenir les faisant tomber de plus en plus vite . L’un des hommes s’était accroché à sa jambe et le mordit violemment . Orome ne sentit rien avec ses jambières en cuire et d’un coup de pied rapide le fit chuter au sol dans un bruit sourd .


Sautez !!

Ils quittèrent leurs montures ailés et tombèrent une centaine de mètre plus loin. Ils se regardèrent et suivirent l’ancien qui leur ouvrait la voie . La nuit tombait sur le village rendant le scénario encore plus horrifique . Ils courraient dans l’une des artères principales ; libre, mais pouvaient apercevoir dans toutes les rues perpendiculaires, des villageois s’approcher de leur position . Le vieillard désigna l’un des bâtiments en face , une imposante bâtisse de brique qui se démarquait des autres bâtiments . Devant l’entrée une foule compacte de vivants-morts les attendait , alors que les autres villageois arrivaient derrière .

Ils avaient anticipés nos mouvements ?? j’ai du mal à le croire … ils agissent comme un seul et même corps, il y a fort à parier que l’homme responsable de tout ça peut les contrôler . Il faut mettre le cerveau hors d’état de nuire , après le corps ne bouge plus .

SI on force le passage il y a fort à parier qu’ils rentreront dans le batîment et nous serons coincer comme des rats.


Je vais rester à l’extérieur et dresser une barrière .

Je te couvre …

Bien allons y vite !

J’ouvre le chemin !

Le vieillard qui n’en n’était pas à sa première démonstration de force effectua plusieurs incantations et libéra un projectile de vent avec l’apparence d’un lion, sans forcer . En explosant la bombe souffla tout et projeta tout les hommes à plusieurs mètres . La porte sauta également sous la force du jutsu . Shikamaru regarda cela impassible , muet devant cette simplicité destructrice. L’ancien était déjà rentrer dans le bâtiment suivi de près par le jeune stratège . A l’extérieur Orome avait reprit son jeu préféré : cogner sur des gens , alors qu’Inaho préparait son champ de force .
A l’intérieur le petit homme au visage cireux étaient là, concentré . Il les regardait tout en semblant ailleurs . Une lueur blanche passa dans ses yeux et revînt à la réalité le souffle court , comme s’il sortait d’un cauchemar.


J’aurais du vous faire éliminer dès vôtre arrivé Satané ninjas ! . Il n’est pas trop tard encore ...

Trois créatures proches du lion , a la différence qu’elles avaient des écailles, s’approchèrent en grognant . Leurs yeux , intégralement blanc laissaient penser que eux aussi étaient ni vivants ni morts .

Splendide jutsu non ? avec ce sceau je plie tout individu à ma volonté , j’en fait un être sans aucune volonté , inconscient, insensible à la douleur . De plus je peux me connecter sur chacun des individus comme s’il s’agissait de simple caméra … ! j’ai fait plier des villages à moi seul !

cela veut dire que vous étiez dans l’auberge quand nous avons parler du serpent d’or . J’en déduis que vous avez des informations à nous donner …

Vous ne savez pas ou vous mettez les pieds .

Technique intéressante en effet , enfin nous en avions compris l’essentiel déjà . Par contre cela semble nécessité beaucoup de concentration et d’énergie . Vous ne semblez plus apte a pouvoir vous défendre …

Pourquoi me défendre moi même quand j’ai une armée invincible à ma volonté !

En plus des trois lions reptiles , des hommes zombifiés sortirent de différentes salles encerclant les deux hommes . L’armée morte se jeta sur eux mais la contre attaque de Shikamaru et de l’ancien fut terrible d’efficacité. L’ombre du junin glissa sur le sol et bloqua les trois créatures qui se retournèrent immédiatement contre le conseiller véreux . Le vieillard quant à lui activa une spirale de vent qui empêchait les zombies de s’approcher . Le conspirateur se retrouvait maintenant bloqué dans le cercle de vent avec trois gueules affamées qui s’approchaient de son corps rachitique . La situation s’était inversé et le piégeur était piégé . Il perdit tout assurance et recula tant qu’il put .

Sales vermines …. Je n’ai plus le choix .

Il attrapa une capsule et l’avala , une mousse blanchâtre commença à sortir de sa bouche . L’effet fut immédiat , les zombies tombèrent sur le sol inanimés, comme des robots déchargés .

Du poison !! c’était nôtre seule piste …

il nous reste quelques minutes avant que son cerveau cesse totalement de fonctionner .

L’ancien s’approcha du corps allongé et posa sa main sur son crâne . Sa paume devînt brillante tout comme le front du mort . Il ferma les yeux et resta un long moment ainsi alors qu’Orome et Inaho faisaient leur apparition .

Qu’est ce qu’il fait . ??

Probablement un genjutsu pour extirper des informations .

L’ancien se releva .

C’est fini . Le cerveau n’est plus assez oxygéné . Il est mort . Il avait de sacrés défenses psychiques , je n’ai pas eu le temps de voir grand chose . Je n’ai obtenu que deux informations, valet de cœur de Ryukin . Cela ne me dit rien

on ne repartira pas à zéro c’est déjà ça , reste à trouver ce que cela signifie

Pourrais je vous accompagner pour la suite de vôtre voyage ? je crois que nous avons des intérêt commun et j’ai moi aussi quelque chose à retrouver .

* * *
La petite troupe maintenant composée de quatre membres se présenta à la sortie du village .
Les villageois étaient maintenant sur pieds et le chef avait repris la direction des opérations . Les ninjas furent remercier de cette intervention inespérée malgré les blessées graves et les deux trois morts qu’ils, enfin qu’Orome laissait derrière lui . Ils avaient pu refaire leur stock , passer une bonne nuit dans un vrai lit et surtout obtenir une carte détaillé de la région ; et sur cette même carte apparaissait clairement la ville-royaume de Ryukin .


Allons y .

Ils partirent de nouveau sur la route en suivant pour l’une des premières fois un chemin clairement tracé . Inaho curieuse et directe comme toujours posa la question que tout le monde attendait .

En fait vous nous avez pas donné vôtre nom Oji-san ?

Parce que vous ne me l’avez pas demandé !
Je m’appel Yodaihsi .
Yodaishi Hakujin .
.
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Les aventures extraordinaires de Shikamaru Nara    Jeu 12 Aoû - 15:17

Chapitre 2 : La vieille forêt

Le groupe avait maintenant pour objectif un point précis sur une carte . Ils ne naviguaient plus à vue , ne se demandaient plus à chaque instant « ou aller ? » et cela les motivait . Il était toujours plus facile de se concentrer sur quelque chose de concret, de tangible, que sur une impression floue . Leur prochain but : trouver la cité royaume de Ryukin et pour cela la carte n’indiquait qu’un seule chemin : La vieille forêt . Yodaishi et les trois ninjas de Konoha continuait leur progression à un rythme soutenue ne s’arrêtant que pour manger , dormir ou soulager des envies pressantes . Le cheminemennt jusqu’à la lisière de la forêt se passa sans encombre et fut l’occasion pour le vieil homme de raconter une partie de son histoire : sa vie passée jusqu’à sa tentative de prise de pouvoir à Taki qui l’avait mené sur la voie de la désertion avec son élève Koiro . C’est pour sauver ce dernier également kidnappé que Yodaishi c’était lancé sur les traces du Serpent d’Or .

Le Lion de Taki ?? oui oui j’ai déjà entendu parler de vous . Un assassin craint par ses ennemis …

Les paroles d’Orome mirent un certain malaise dans la petite communauté jusqu’à la plaidoirie de l’ancien.

Longtemps je n’ai été que le fruit de la politique de mon village. Certains villages se contentent de faire de leur soldats des robots obéissants, respectueux de la hiérarchie et vous faites sans doute partie , au moins un peu, de cela . Taki allait plus loin , les autorités faisait de ses éléments des armes sans scrupules et quand on est jeune nôtre conscience est aussi malléable que de la patte à modeler . Je regrette tout ces morts mais je ne culpabilise pas. Quant à ma tentative de prise de pouvoir il s’agissait d’une erreur , je n’ai pas réussi à éteindre la petite voix de mon ambition qui me susurrait à l’oreille mais ma présence ici est le prix à payer et je l’accepte .

Les quatre arrivèrent après deux jours de marche à l’orée du bosquet . Les arbres étaient gigantesques et paraissaient bien plus vieux que le plus vieux des hommes .Leur branche pendaient menaçantes alors que le bruit du vent dans les feuilles sombres était comme un sifflement lugubre .

Bon je passe devant. De toute façon mes capacités sensitives me permettent aussi bien de détecter les présences devant que derrière .

Vas y . Yodaishi-san vous restez près de moi et Orome tu fermes la marche

Ils entamèrent alors la longue traversé de la forêt marchant pendant des heures et des heures sans avoir l’impression d’avoir avancé . Ils n’osaient rompre ce silence impérial impressionné par le cadre, plus respectueux qu’effrayé .


Cette forêt n’a rien avoir avec la forêt du pays du feu ni même la forêt de la mort ; ici tout semble figé , puis j’ai l’impression que les choses sont vivantes .

Je ressens la même chose .

Ils continuèrent leur progression calmement mais une exclamation vint rompre cette tranquilité .

Regardez cette arbre ! on est passé devant tout à l’heure ..

Cela confirme mes impressions …

Un genjutsu ?

non je ne pense pas, je dirais que les arbres bougent de sorte à nous faire tourner en rond . Nous sommes prisonniers en quelque sorte

mettons le feu …

La forêt ne resta pas insensible à ces propos et les branches se mirent à bouger comme autant de bras voulant les attraper .

Evitons cela si possible . La solution est évidente , nous étions trompé tant que nous marchions mais si nous nous déplaçons en hauteur et à grande vitesse la forêt ne devrait pas pouvoir suivre .

Les arbres semblèrent une nouvelle fois comprendre et réagirent à cette proposition, bien décidé à emprisonné les étrangers . Les cimes des arbres se refermèrent comme un couvercle et les racines se lièrent pour former un mur infranchissable. Les quatre ninjas se mirent en position de combat contre cette ennemi peu commun. Orome fit apparaître une flamme dans le creux de sa main et Yodaishi s’apprêtait à faire du petit bois avec une technique futon car aucune négociation ne semblait possible . Une petite voix fluette monta alors d’un terrier .

Haidi Hie ! Je vous déconseille de faire cela, il y aurait trop de dégâts dans les deux camps .
Je ne sais pas pourquoi la forêt est de mauvaise humeur ces temps ci … enfin bon elle à toujours été capricieuse . Je me présente, je suis Mori, l’esprit de la forêt !



Il disparut puis réapparut plus loin sur un arbre.

SI vous voulez bien me suivre . Je vous guiderais hors de la vieille forêt. En courant il faut deux jours pour atteindre la lisière ouest .

La compagnie se lança sans trop réfléchir derrière l’esprit-champignon . Après tout ils n’avaient pas vraiment le choix , c’était cela ou se battre contre une forêt entière . Apaisée la forêt présentait un tout autre visage. Les couleurs étaient plus vives, plus chatoyante, l’air était plus respirable, l’atmosphère plus détendue. Shikamaru se prit à analyser les traces de pattes qu’il pouvait voir comme tout bon garde forestier qu’il était . Le premier jour passa sans souci et ils purent profiter de paysages magnifiques. Ils dormirent dans une clairière éclairée par la lumière des étoiles et reprirent la route le lendemain . Mori leur raconta l’histoire de cette forêt aussi vieille que le monde et du sortilège d’un vieux sorcier qui emprisonnait les âmes mortes, d’hommes ou d’animaux avant de les implanter dans des choses sans conscience . Un jour il fut attaqué et toute ces fioles furent brisées et les âmes libérées . Elles se réfugièrent dans les arbres qui prirent soudainement vie . Certain ne peuvent que bouger leur branche, d’autre murmurer mais les plus vigoureux peuvent se déplacer .
Bien tranquillement installé chez soi on aurait tous douté , y compris les trois ninjas de Konoha, de cette histoire qui ressemblait plus à un compte pour enfant qu’à une histoire vraie mais marchant sous le couvert de ses arbres sans âges ce récit leur semblait évident.
Le deuxième jour passa également sans encombre et la végétation se fit de moins en moins dense jusqu’à arriver à des plaines verdoyantes .


Nos chemins se séparent ici ! méfiez vous des plaines de feu , elle paraissent accueillantes mais les animaux sont féroces et plus on s’approche de Ryukin et plus ils sont gros .

L’esprit disparut comme il était venu et le petit groupe reprit son parcours comme si de rien n’était . Inaho se retourna presque immédiatement , son radar interne avait détecté quelque chose .

Je sens trois sources de chakra . une est colossale , la seconde est importante et l’autre est plutôt faible. Ils avancent à une vitesse fulgurante

Nous étions poursuivi …je le craignais. Pfff pas de veine .

Ils nous sont tombés dessus dès que nous avons quitter la protection de la forêt ….

Qu’ils viennent …
Une ombre volante ne tarda pas à apparaître dans le ciel, d’abord un point puis un animal de la taille d’un oiseau jusqu'à qu’on puisse identifier clairement la créature ; un dragon aussi long et large qu’un terrain de football . Le lézart volant poussa un hurlement terrible qui fit trembler le sol . La puissance du cri était tel qu’il ressentait les vibrations sonores sur leur peau . Le dragon ouvrit sa gueule et libéra une flamme d’une taille impressionnante sur le petit groupe qui serait carbonisé en une seconde s’il ne faisait rien .


Orome posa sa main au sol et fit apparaître une véritable falaise qui stoppa le projectile , du moins un instant . La chaleur était si intense que la pierre commençait à fondre . Yodaiashi croisa ses doigts et fit tomber une cascade du mur de pierre mettant fin à la furie de feu du dragon . L’ancien regarda ses jeunes acolytes .

Il va falloir contre attaquer .

on ne vol pas c’est un problème certain …. A moins que vous puissiez invoquez vos aigles .

En effet et cette fois ci nous ne serons pas gêné par l’étroitesse des lieux .
Koukuutai * !!


Yodaishi posa sa main au sol et fit apparaître à ses côtés quatre aigles géants . Ils paraissaient petit par rapport au dragon mais ils étaient pourtant bien plus grand que n’importe lequel des hommes .


Utilisez leur vitesse .

Shikamaru soupira à l’idée de devoir jouer au cavalier aériens , lui qui , bien que rêveur, avait les pieds biens ancrés sur la terre ferme. Inaho et Orome en bon anbus qu’ils étaient restaient relativement inflexible face au combat qui les attendait .

« quand je vois leur répertoire de techniques de Yodaishi ou d’Orome je me rends compte des limites de mon kage mane surtout à mon niveau de maîtrise actuel …. Regardez les ils sont si déterminés , je me demande pourquoi c’est moi le chef d’équipe pffff »

Yodaishi et les deux membres des forces spéciales avaient déjà décollé alors que le Shikamaru lui était encore entrain de réfléchir sur le sol . Il se décida finalement à grimper sur sa monture s’agrippant au plumes . Une fois dans les aires ils purent identifier leurs adversaires . Les deux se ressemblaient, visage sévère et regard d’assassin, crâne rasé et musculature développé . Le premier Boako ressemblait à une sorte de chaman hindou avec des glyphes dessiné sur tout son corps et son visage . Le second Orkal ,était juste un monstre physiquement , il faisait facilement plus de deux mètre vingt et sa carrure faisait penser à un roc aussi solide que le granit . Les aigles foncèrent droit sur les ennemis entamant un terrible combat aérien . Boako impassible sur le dragon, les bras croisés admirait réellement tant d’audace .



Boako


Orkal

Etonnant , la plupart des adversaires auraient optés pour une stratégie défensive. Ce sont des combattant de valeur , il va falloir être prudent . Tu as comprit .

Mouahahah . Peu importe , je les briserais tous .

Orkal ne semblait pas être le cerveau du duo . Il tombait déjà la veste laissant apparaître des abdominaux impressionnant et fit craquer ses doigt .
L’escouade des ninjas sur rapaces se mirent à virevoltés autour du dragon trop lent pour pouvoir les attraper . Ses flammes frappaient le vide alors que les aigles plantèrent leur serres et leur bec à plusieurs reprises dans la cuirasse du ver ailé . Boaka lui projetait des éclairs par un simple geste du doigts avec une précision terrifiante. L’un passa à quelques centimètres de Shikamaru et le second frappa Orome qui se protégea derrière un parchemin absorbant les jutsu . Il en ressortit juste avec les mains légèrement brûlés .
Yodaishi s’envola au dessus du dragon et libéra plusieurs bombes futon en direction des deux ennemis mais Boako fit apparaître une sphère autour de lui qui fit exploser les projectile en particule de chakra . Cette donnée n’échappa pas à Shikamaru .


« Il y a contact donc il s’agit bien d’une barrière et non pas d’un justu d’absorption . Il ne doit craindre que le corps à corps c’est pourquoi la position aérienne lui est favorable . De plus il semble ne pas pouvoir attaquer quand il se protège
Il est nécessaire de faire tomber le dragon … »


Orome s’approcha du dragon s’apprêtant à effectuer un jutsu . Il évita les projectiles doton de Orkal mais il ne s’attendait pas à ce que ce dernier se jette en personne dans le vide . Tout le monde cru à un suicide car la distance était bien trop élevé mais le géant invoqua une sphère de roche qui resta en suspension dans les aire comme une mini planète en gravitation . Il s’appuya dessus et son second bon lui permit d’atteindre l’aigle d’Orome . L’oiseau chancela sous le poids du nouveau venu qui d’un coup de poing terrible le fit disparaître dans un nuage de fumée . Orome et le membre du serpent d’or tombèrent dans le vide . Le mastodonte donna un puissant coup de pied dans le ventre de l’anbu accélérant sa chute alors qu’une nouvelle sphère de pierre apparut sous lui .

hé hé hé . Mauviette

Inaho qui avait suivit la scène fit volte face et piqua vers son camarade , elle le rattrapa au vol à quelques mètres du sol .

Merde en un seul coup il m’a fissuré une côté peut etre deux .

Orome se releva alors que de gigantesque boules de pierres tombaient sur eux . Ils esquivèrent par quelques roulades agiles mais quand il se redressèrent Orkal était déjà devant eux . Orome sortit son sabre et Inaho dégaina deux poignards puis il se lancèrent au combat pour un interlude de corps à corps . La peau de Orkal était dur comme de l’acier et malgré plusieurs touches il fut à peine blessé . Au contraire un seul de ses coups dans l’épaule de la kunoichi lui suffit pour lui déboîté complètement l’épaule . Orome jeta alors son sabre en l’air le dupliqua pour en faire apparaître une centaine . Les lames devinrent incandescentes comme si elles étaient en feu puis tombèrent en tournoyant sur le colosse qui fut percé à plusieurs reprises. L’anbu conserva l’initiative avec quelque boules de feu puis une fois à côté d’Orkal ; il se baissa légèrement un peu comme Neji lorsqu’il exécute son juken, mit ses doigts en position de revolver au niveau de la nuque de son adversaire .

Juusei !

Une vague de chakra parcouru son corps devenant des flammes dans ses doigts . La détonation fut terrible, plus qu’une technique katon il s’agissait d’une véritable explosion .
Quand la fumée se dissipa Orkal avait la nuque brisée et le visage carbonisé mais il se redressa et son visage fêlé sembla se reconstituer à la surprise d’Orome qui recula .

Dans les airs Shikamaru et Yodaishi affrontait Boako toujours aussi stoïque mais il était tombé sur une paire qui, si elle n’était pas impressionnante sur le papier, s’avérait en réalité redoutable . En quelques minutes les deux avaient élaboré une stratégie fiable .
Yodaishi virevoltait dans les airs en canardant l’homme de jutsu qu’il continuait à dissiper . Ne pouvant contre attaquer et le dragon étant trop lent Shikamaru disposa plusieurs parchemins explosifs sous une seule de ses ailes pour créer un déséquilibre irrécupérable .
Le souffle de l’explosion emporta la moitié de l’aile droite du dragon qui chuta irrémédiablement . Boako tomba au sol et quand un léger aigle griffa son épaule il comprit que le secret de sa défense avait été percé . Il libéra plusieurs lances raiton mais Shikamaru les absorba avec son précipice d’ombre . Il utilisa d’ailleurs l’ énergie absorber pour contre attaquer . Ses ombres s’étendirent mais percutèrent la sphère protectrice du membre du serpent d’or . Shikamaru dans son assaut avait oublié le dragon et il fallu une intervention à la dernière minute de Yodaishi pour éviter qu’il ne finisse dans l’estomac du monstre . Le combat était à son paroxysme à proximité de la vieille forêt . Orome et Inaho luttait de toute leur force contre Orkal. Il était lent mais le moindre de ses coups était synonyme de blessure grave . Yodaishi et Shikamaru eux affrontait Boako et son dragon . En combinant leurs efforts ils parvinrent facilement à le mettre en difficulté toujours selon la même stratégie : l’immobiliser en le canardant de jutsu puis s’approcher de lui pour le frapper au corps à corps et passer sa défense anti ninjutsu . Le visage du guerrier était tuméfié sous les coups de hiens donné par le fils Nara pas habitué à ce genre de stratégie .


Je suis obligé d’employer cette technique

Boako s’approcha du dragon et posa sa main sur sa gueule .

Ketsugo* !


Le dragon disparaissait peu à peu dans le peau de l’homme qui grandissait au fur et à mesure . La mutation terminée Boako faisait plusieurs mètres de haut et avait une apparence terrifiante, l’image de la sauvagerie et de la brutalité à l’état brut .
L’homme dragon chargea et envoya valser Shikamaru . Sa hache s’abattit ensuite sur l’ancien protégé dans une sphère de vent . Le contact provoqua une explosion qui jeta Yodaishi au sol .
Le combat rentra dans sa phase terminale et tout s’accéléra .
Orkal laisse volontairement une ouverture à Inaho qui transperce le flanc de son ennemi, il attrape son bras , le lui casse et donne un violent coup dans le bas ventre de la jeune fille . Il l’attrape par le col et la balance au sol inconsciente.
Shikamaru immobilise Boako en combinant piège et manipulation des ombres .
Au même instant Orome utilisa un atout inattendu . Il ouvre le parchemin et libère l’éclair absorbé quelque minutes auparavant . Il exploite les défenses doton affaiblies de son adversaire et le démembre ni plus ni moins .
Yodaishi profite de l’ouverture que lui donne le stratège de Konoha pour utiliser un puissant genjutsu , envoyant Boako dans un monde totalement constitué d’eau ou l’ancien maîtrise toute la matière . Boako et le dragon se sépare sous l’effet de cette technique et tombent au sol inanimés .
Le combat était terminé .

Orome tomba à son tour sur le sol et se mit à tousser du sang .Shikamaru et Yodaishi s’approchèrent , pour eux le combat avait été moins difficile. Le stratège de Konoha se pencha sur Inaho et recouvrit son sein gauche dégagé par les coups d’Orkal . Il prit son pouls.


Elle respire correctement . On a pas été prudent , c’est la seule qui connaît des techniques médicales ...

Il prit une potion de sa besace et la lui fit boire en la tenant par la nuque . Il regarda son visage meurtri par les coups et ôta une mèche de son front ensanglanté. Elle toussa mais resta néanmoins endormi . Orome arriva à leur côté silencieux. Sa fierté avait été d’avantage blessé que son corps , lui qui n’avait pas su protégé sa camarade .

Je crois qu’on devrait enterrer leur corps et se reposer là pour ce soir .

Tout le monde accepta , le temps du repos était venu après le passage de la première tempête.

_________________________________________

Koukutai = escadrille
Jusei = coup de feu
Ketsugo = union
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Les aventures extraordinaires de Shikamaru Nara    Ven 13 Aoû - 20:11

Chapitre 3 : Les chutes de la vérité et du mensonge

Cela faisait maintenant deux semaines que Shikamaru avait quitté les murs protecteurs de Konoha pour se lancer dans un voyage au long cours qui le menait sur des terres inconnues .
La petite communauté qui comprenait aussi Inaho, Orome et Yodaishi avait déjà traversé un village de zombies et une forêt vivante mais l’épreuve la plus difficile fut tout autre : un terrible combat contre deux membres du « Serpent d’Or ». Une confrontation qui avait mis à mal les organismes mais aussi les esprits . Maintenant que leur destination était fixée, l’empressement n’était plus utile , ils décidèrent donc de s’arrêter au près d’une cascade et d’un lac qui avait tout d’un petit paradis . L’eau tombait dans un fracas assourdissant et donnait à la falaise une apparence de mur de cristal . La lumière se réfléchissait dans les gouttelettes en suspension dans un feu d’artifices de couleurs.



Ils posèrent leur bagage au sol et installèrent un campement digne de ce nom à l’abris d’une falaise. Il était encore tôt , à peine midi, et chacun en profita pour vaquer à ses occupations . Après une petite sieste Shikamaru décida de se promener . En marchant vers le lac , il aperçut Yodaishi qui méditait sur un rocher et un peu plus loin il trouva Orome en plein entraînement. Le junin continua sa route seul, ne voulant déranger personne . Il passa une rangée de buissons et arriva sure une sorte de petite grève isolée . Son corps endolori et courbaturé semblait irrésistiblement appelé par l’eau du lac . C’était comme un envoûtement, une promesse de décontraction à laquel ne put résister le jeune Nara . Il regarda autour de lui , se déshabilla intégralement laissant apparaître la moindre parcelle de son corps et plongea dans l’eau froide . Après le frisson initial Shikamaru se sentit plus léger et s’éloigna du bord en battant des pieds . Il effectua quelques brasses et resta finalement sur le dos, nu à la surface de l’eau en contemplant le ciel .
Le temps passa ainsi un moment jusqu’à qu’il entendit un bruit de feuille , se redressant il vit Inaho au bord du lac de déshabillant à son tour . Shikamaru ferma les yeux mais c’était trop tard, il avait vu à peu près tout ce qu’était censé caché des vêtements . Elle fit quelques saut gracieux qui firent rebondir sa poitrine généreuse et sauta dans l’eau avec fracas . La jeune femme rigola et s’approcha du jeune homme , sa fracture au bras semblait bien loin.


Ne faits pas ton timide . !!

Elle tourna autour de lui comme un banc de requin autour de sa proie . Le jeune homme sentit son corps se réchauffé et ce n’était pas qu’un tour de son esprit . L’eau se réchauffait réellement comme sous l’effet d’un sortilège ou alors du désir . Des images que l’on ne commenteras pas traversèrent le cerveau du jeune homme et il se détendit progressivement . Inaho s’approcha encore et passa ses bras autour du coup du jeune homme , bouillant de désir et de luxure , qui ne résistait pas. Elle avança ses lèvres et Shikamaru attendait ce contact avec impatience jusqu’au moment ou un flash du visage de Yumi lui éclata au visage . Il posa au dernier moment sa main devant la bouche de l’anbu et recula . L’eau redevint froide soudainement et la température commença à baisser . Sans avoir le temps de comprendre ce qu’il s’était passé Shikamaru remarqua des cristaux se former à la surface .

Sors de l’eau vite !

Les deux jeunes gens utilisèrent leur chakra et quittèrent le lac à tout vitesse comme des animaux fuyant leur prédateur . Le lac se gela entièrement puis redevînt normal quelques secondes après . Ils se regardèrent stupéfait oubliant qu’ils étaient en tenue d’Eve et d’Adam.

On l’a échappé belle

Ils ne commentèrent pas d’avantage ce qu’il venait de se passé et se rhabillèrent en silence.
La soirée passa calmement mais cette journée de repos qui aurait du permettre de panser les plaies n’était en rien apaisante ; l’atmosphère était lourde et chacun semblait triste comme accablée d’un poids sur la conscience . Orome parti chasser, ramena un lézard de la taille d’un bœuf qui fut aussi tôt rôtie et découpé . Ils dînèrent autour du feu sans qu’un seul mot soit prononcé , chacun évitant le regard des autres . La nuit fut agité et chacun vit des choses dans ses songes ou se mêlaient erreurs passées, craintes présentes et projection du futur .
Celui de Shikamaru fut particulièrement noir et sanglant . Meutre, assassinat, trahison, violence . Le nom de Yumi n’était plus qu’une inscription sur une tombe comme celui de son père et de tout ces camarades . Il n’avait plus rien du garçon calme et fainéant mais était devenu un assassin pragmatique à l’hygiène et à la morale douteuse perdu dans une quête effrénée de puissance. Il croisa le regard de son double futur et se réveilla d’un seul bond, en sueur. Orome n’était plus là , Yodaishi le regardait avec calme alors qu’Inaho gémissait en dormant .


Il semblerait que cette endroit ne soit pas si paradisiaque que cela …

Non en effet . Nous partirons demain matin à la première heure ….

« est ce vraiment l’avenir ??? suis je engagé sur cette voie pavée de morts et d’échecs … la seule chose qui me stimule est la peur , la peur de tout perdre et de ne pas être à la hauteur .»


Yodaishi se leva et posa sa main sur l’épaule du jeune garçon . Il suffisait d’un mauvais rêve pour voir quelqu’un pourtant parfaitement rationnel , perdre ses moyens et croire en des choses impossibles .

Oublie ce que tu as vu, on ne peut revivre le passé, ni anticiper le futur . Tu n’as pas été , tu n’es pas et tu ne deviendras pas ce rêve. Tu es ta propre puissance, tu es maître de ton destin et personne ne peut faire de toi autre chose que ce que tu as toi même décidé . Il faut voir chaque échec comme une opportunité de rebondir et chaque peur doit devenir un mur à franchir . C’est une sagesse qui s’acquiert avec l’âge, quand on a déjà tellement perdu …

Le sourire de l’ancien brûla la crainte de Shikamaru .

Vous avez aussi rêvez ??

Il y a bien longtemps que mes nuits sont vide comme le néant, j’ai fait couler trop de sang et chercher trop longtemps la rédemption pour avoir encore des rêves . C’est Orome qui m’a réveillé et j’ai constaté que vous étiez tous dans le même état . Ce lieu nous teste … d’ailleurs ce ne sont pas toujours ce qu’on croit les plus forts qui le sont et je crains quelque mauvaise surprise .
Rendort toi et si tu y parviens c’est que tu auras surpassé tes doutes , je vais attendre, je n’ai pas sommeil .


La mauvaise surprise arriva le lendemain matin à la première heure alors que les trois membres du groupe restés au campement terminait de plier bagages . Orome arriva, un sourire carnassier aux lèvres et jeta un Kunai dans le dos de Yodaishi que Shikamaru dévia de justesse avec un shuriken . Tout le monde se tourna vers lui d’un seule et même mouvement .


Orome qu’est ce qui te prend ??

J’ai vu clair dans vôtre jeu mais c’est terminé maintenant ! Vous croyez que je ne vous ai pas vu au lac hier ! j’ai pas de mots pour décrire comment tu me répugnes .
Puis toi là , avec ton visage inexpressif qui se croit plus intelligent que tout le monde … mais en fait tu n’as aucun charisme , c’est moi qui devrait être le chef d’équipe !!!
Quand à vous, le coup de l’assassin repenti c’était bien joué mais j’ai vu la vérité de mes yeux ! vous êtes un membre du Serpent d’Or !!


Arrete Orome tu as perdu la raison !!

L’anbu fonça sur Inaho en attaquant du côté droit , là ou son bras avait été cassé quelques jours auparavant . Cette dernière pivota mais il était trop tard et déjà le poing d’Orome s’approchait de son visage . L’ombre de Shikamaru s’allongea rapidement en direction d’Orome mais ce dernier fit un bond pour éviter la technique du junin . Yodaishi inspira et libéra une vague suiton sur l’anbu qui tomba au sol . Il se releva et prépara la contre attaque mais n’eut pas le temps de finir ses mudras car une pluie de senbon jeté par Inaho s’abattait sur lui . Il sortit son sabre, para dans un bruit métallique, planta son arme dans le sol puis monta sur le manche pour éviter une nouvelle fois l’ombre de Shikamaru . Ce dernier solidifia son ombre et retira l’arme de l’anbu du sol le déséquilibrant . Il tenta de s’enfuir de nouveau mais déjà des tentacules d’eau enlaçaient ses jambes . Il les fit disparaître grâce à quelques boules de feu mais n’avait pas pu éviter la technique d’entrelacement des ombres du stratège de Konoha . Il poussa un hurlement ne pouvant se défaire de l’étreinte mais le coup à la nuque de l’ancien coupa court à ce cri de fureur .
La partie était terminé après un combat rapide mais d’un très haut niveau . Les trois partenaires avaient coordonnés leurs attaques a la perfection comme s’ils se connaissaient depuis toujours .
Les yeux d’Inaho s’humidifièrent .


Ne t’inquiètes pas , il reprendras ses esprits d’ici peu et se réveillera juste avec un gros mal de crâne . Il devrait redevenir à son état normal à condition qu’on ne trâine pas ici d’avantage, ce lieu est maléfique , il stimule nos pires pulsions et Orome n’a pas su y résister car de nous quatre il est le plus orgueilleux .

Allons y .
Je vais le prendre sur mon dos .


Ce fardeau supplémentaire lui pesait mais il se retînt de soupirer . Ils prirent leur équipement , vérifièrent qu’ils n’oubliaient rien et se reprirent la route sans se retourner . S’ils l’avaient fait ils auraient pu voir que ce petit coin de paradis n’avait plus rien de magnifique , les feuilles tombèrent , l’eau devînt boueuses et opaque alors que deux yeux démoniaques apparaissaient sous la surface du lac .
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Les aventures extraordinaires de Shikamaru Nara    Sam 14 Aoû - 13:12

Interlude : La cité-royaume de Ryukin


.Sortie de la vieille forêt.
.Ryukin

Les mauvais souvenirs et les conflits avaient été oubliés au fil du parcours comme autant de graines jetés sur le chemin pour retrouver sa route . Les quatre marchèrent quelques jours encore, croisant la route de quelques animaux peu commun, de voyageurs et traversant des lieux magiques comme les îles volante de Karuna . Un segment de voyage enchanté qui aurait mérité d’être partagé avec ceux qu’ils aimaient , un voyage initiatique avec un ami ou une lune de miel avec sa tendre moitié . Ces quelques jours d’accalmie, de pacifisme et de plénitude ressoudèrent le petit groupe conscient de ce qui les attendait .

Deux semaines après leur départ de Konoha il aperçurent enfin Ryukin . Leurs yeux furent à la fois ébahis et dégoûtés . Tout était grandiose, des immeubles à perte de vue, des usines, des entrepôt, des machines. Le bois n’existait pas , il n’y avait que de l’acier et de la pierre, froide, rugueuse insensible . Une fumée épaisse se déversait en continu dans le ciel créant un nuage noir en suspension au dessus de la cité comme un orage permanent . On ne distinguait plus réellement le jour de la nuit, les rayons du soleil ne parvenant plus à percer cette couche de pollution . Au moment ou Yumi se lançait sur les traces d’un fou Shikamaru lui aussi faisait face à la folie des hommes, une folie d’un autre genre, plus dangereuse, calculée . Une course en avant vers toujours plus de richesse, de production sans se soucier de l’environnement . Une destruction préméditée et voulue, écrasant, les hommes, asservissant la nature aux rouages des machines . Un monde ou la liberté n’était qu’un obstacle
, un monde matérialiste, un monde ou poètes, écrivains, artistes, rêveurs , ou tout les Shikamaru, ne sont plus guère que des gêneurs.

Voilà ce qu’était devenue Ryukin un coeur mécanique sans aucune âme , l'ancienne cité des dragons ou il n’y avait plus de place pour les dragons, seulement pour l’homme et son avarice , et encore il se pourrait très bien que dans cette ville faîte pour l’homme il n’y est même plus réellement de place pour l’homme .

Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Les aventures extraordinaires de Shikamaru Nara    Mer 18 Aoû - 23:18

Chapitre 4 :Le début d’une nouvelle ère .

Orkal et Boako arrivèrent à la porte nord avec leurs prisonniers , deux jeunes hommes aux cheveux longs et noirs , pieds et poings liés, bâillonnés. Aucun d’eux ne semblaient résister, le premier avait un visage froid et regardait droit devant lui , dévisageant le moindre individu qu’il croisait . Le second lui paraissait fatigué et ses yeux naviguaient nonchalamment entre le ciel noir et les murs salis de ville . Trois guerrières très peu vêtues mais inversement proportionnellement armée arrivèrent à leur côté . La plus âgé ; Uzka, qui était aussi la responsable des gardes de la cité s’approcha et pointa un long sabre dentelé .


(Boako)

(Orkal)

Boako ! salle vermine tu en as mis du temps . Alors c’est eux les ninjas de l’ouest ?? je croyais qu’ils étaient quatre ?

Ils s’agissaient tous de ninjas de niveau supérieur ; le combat a été plus difficile que prévu et nous n’avons pas eu d’autres choix que d’éliminer le vieillard et la jeune femme.

Pathétique … bien emmenez les à la prison . Je vais aller avertir la reine de vôtre arrivé, voilà une nouvelle qui devrait la mettre le bonne humeur .

Nous y allons de ce pas .

Uzka regarda ses deux collègues du Serpent D’Or d’un œil suspicieux puis d’un geste du bras fit signe aux guerrières de la suivre . Boako et Orkal poussèrent leur prisonnier du bras les faisant chanceler dangereusement puis il s’avancèrent dans les rues crasseuses de Ryukin. Le colosse qui était resté silencieux tout au long de l’entretien eut un rire de satisfaction .


Infiltration réussie …

~~~~~~~~~~[[[Flashback]]]~~~~~~~~

Le groupe de quatre ninjas s’approchaient maintenant de l’entrée de la ville . Yodaishi s’agenouilla derrière un imposant rocher et invita ses jeunes compagnons à faire de même . Il sortit de sous sa tunique deux petit coffre de bois .

Shikamaru , ton idée pour pénétrer dans le village était excellente . Deux d’entre nous se métamorphoserons et prendrons l’apparence des membres du serpent d’or que nous avons vaincu et les deux autres seront leurs prisonniers . Je voulais ajouter quelque chose , j’ai mis une méthode au point pour améliorer l’efficacité des henge .

Il ouvrit les deux coffrets et sortit deux petits tubes de verres dans lesquels se trouvait deux morceaux de peau.

En utilisant un élément du corps de la personne copié , peau, cheveux, sang, ongle on peut rendre un henge indétectable et résistants aux techniques de détection . C’est une technique de sceau assez simple sur laquelle s’appuie ensuite la métamorphose . La consommation de chakra est ensuite quasi nulle et la durée est presque illimité .

C’est une technique géniale !!

En effet elle ouvre de nouvelles perspectives . Je propose que vous et Inaho utilisiez cette technique , vous car vous en êtes le créateur et Inaho car elle sera ainsi moins exposé et pourra utiliser ses capacités de perception tranquillement . Vous prendrez l’apparence du chevaucheur de dragon et Inaho prendra celle du gros balèze comme ça c’est vous qui dirigerez les opérations .

ca va faire spécial d’être dans la peau de celui qui m’a battu et qui m’a cassé un bras.

Et une fois rentré ?

Nous serons des prisonniers, par conséquent Yodaishi et Inaho devront nous envoyer en prison et pour cela il faudra trouver le bâtiment. Nous aurons alors l’occasion de faire un échec et mat . Libérer le fils du seigneur du feu et libérer l’élève de Yodaishi . C’est la meilleure hypothèse mais pas la plus crédible , cependant même s’ils ne sont pas pas là bas être dans la prison nous donnera la possibilité de frapper en plein cœur de la ville .

C’est une technique géniale !! ils s’appelaient comment les deux déjà ???

aucune idée , c’est pour cela qu’il faudra rester méfiant et faire en sorte d’avoir le moins de contact possible pour ne pas qu’on se trahisse .

~~~~~~~~~[[[Fin]]]~~~~~~~~~

Orkal tenait par le col un gamin des rues, un de ceux abandonné par leur parent trop pauvres pour les nourrir. Les gens de la cité supérieure (nom que l’on donnait au centre ville par opposition à la cité inférieure qui était la banlieue ) qui avaient un boulot et une situation correcte les appelaient « les errants» au même titre que les chiens . Ces enfants laissés à eux même , vivotaient comme ils pouvaient par des petits boulots, en mendiant, en fouillant les poubelles et les tas d’ordures ou pire en se vendant eux même. Certains encore s’organisaient en petites bandes pour mieux pouvoirs se défendre et quand on voyait qu’une de ses bandes prenait trop d’ampleur ou qu’elle devenait trop gênante alors les gardiennes de la cité descendaient et éliminaient tous ses membres sans exception, sans la moindre once de pitié. L’âge ne constituaient pas pour elle un motif suffisant pour les laisser en vie. Le membre du serpent d’or souleva le garçon à plusieurs centimètres du sol et le cogna contre le mur . L’enfant geignait mais ne semblait pas effrayé, la vie dans la rue les avait endurcis et peu de chose les effrayait .Le poing de la brute frappa le mur à quelques centimètres du visage du gamin .

Alors ou est la prison …. la prochaine fois c’est ta tête que j’éclate .

Ben vas y sale tête de gland ! tu crois que tu me fais peur !

Orkal arma son bras . Le garçon cligna des yeux mais ne céda pas .

« sacrément farouche … je trouvais déjà que j’y allait fort ».

Le poing partit mais Boako arrêta le coup . Il sortit une pièce en argent qui valait bien dix ryos et la fit rouler entre ses doigts devant le nez du gamin.

Peut être que cela te fera parler d’avantage ??

Le garçon essaya d’attraper la pièce mais elle disparut dans la paume du guerrier , qui la fit réapparaître aussi soudainement . De son autre main il appuya sur le bras d’Orkal qui reposa son souffre douleur sur la terre ferme .

Ce n’est pas comme cela que ça fonctionne petit …
L’enfant errant cracha par terre .

La prison ? … je m’y approche pas trop car on se fait roxer dès que les gardiens nous voient mais on peut pas la louper. C’est un bâtiment fortifié à deux cent mètres d’ici dans la zone nord . Vous prenez cette rue là et vous pourrez déjà l’apercevoir .

Tiens ….

Boako jeta la pièce en l’air et le gamin l’attrapa en plein vol avec agilité . Il ne tarda pas et déguerpit aussitôt , disparaissant dans une quelconque piaule dégueulassa ou les rats et les cafards l’attendaient .

Bien allons y .

Inaho, sous l’apparence d’Orkal, frappa Shikamaru au crâne et lui fit signe d’avancer . Il fallait jouer le jeu et la kunoichi ne s’en privait pas . Après quelques minutes de marches dans les rue de la cité qui étaient comme autant d’égouts à ciel ouvert, ils tombèrent sur la prison . Elle était à l’image de la ville , immense, répugnante, effrayante. Ces murs noirs, épais et lisses semblaient indestructibles.


C’est gigantesque …. Combien y a t-il de prisonniers dedans ? on pourrait y mettre tout Konoha à coup sur .

cela ne m’étonne presque pas …. Pffff c’est délirant .

La personne qui dirige ce royaume , cette reine, est encore plus terrifiante que je ne le pensais . Elle a mis en place un régime de terreur , j’ai l’impression de revivre mon enfance à Taki . Ne traînons pas, nôtre attitude pourrait paraître suspecte .

Les deux faux membres du Serpent d’or se présentèrent à l’entrée de la prison avec leur prisonniers . Il passèrent un long vestibule entièrement vide et arrivèrent dans une salle ou se trouvait deux gardiennes . L’une d’entre elles se leva et les accueillit froidement , mais cela pouvait presque paraître chaleureux comparé à ce qu’ils avaient vu précédemment.

« il n’y a que des femmes ici … Elles ont l’air féroce comme celles de tout à l’heure. Quelle galère »

Tiens tiens Orkal et Boaka. Vous nous rapportez du gibier ? cela faisait longtemps . On les envoie directement dans leur chambre ou alors dans la salle de torture pour les faire parler .


« salle de torture ??? manquait plus que ça … »

Nous les avons déjà cuisiner, enfin surtout leur deux camarades qui sont morts et donc plus là pour témoigner. Je pense qu’il faudrait laisser la reine se divertir avec eux …

Yodaishi avait tenté un coup de poker audacieux en utilisant les rares informations en sa possession . Son coup sembla marcher , la guerrière se tourna vers sa collègue puis confirma.

Bien on va les envoyer dans leurs cellules en attendant leur jugement , ce dernier ne fait aucun doute vu qu’il s’agit de ninja ils serviront de garde manger . C’est bon on s’en occupe .

« de quoi elle parle encore …je préfère ne pas savoir »

J’aimerais avoir le plaisir de les mettre en cage moi même , ils m’ont donné du fil à retordre.

Les gardiennes le regardèrent avec suspicion.

Ce n’est pas dans ton genre de t’attaché à ce genre de futilités …. Enfin tu as bien rempli cette prison , ca va te permettre de revoir quelques visages familiers . cinquième étage avec les autres ninjas .

La guerrière eut un rire sadique en tenant les clés à Boako.

« parfait »

Inaho qui profitait de sa position pour dominer ses deux camarades de Konoha frappa Orome en bas du dos . Ce dernier toussa et fusilla la jeune femme du regard , il n’appréciait visiblement pas mais en tout cas le jeu d’acteur était parfait . Shikamaru et Orome passèrent un portique sans encombre , portique qu’ils prenaient tous pour un détecteur de métaux mais ils comprirent de quoi il s’agissaient lorsque les deux membres du Serpend d’Or le traversèrent . Le cadre s’activa et une espèce de porte de chakra apparut . Cette dernière agissant comme une sorte de brouilleur créa un interférence dans la technique de Yodaishi laissant apparaître leur véritable visage par intermittence avant de mettre fin à leur métamorphose .

oh oh ….

Shikamaru ne perdit pas une seconde et déploya ses ombres . La première garde fut figé presque instantanément mais la seconde évita agilement et eut le temps d’appuyer sur l’alarme avant qu’Orome ne lui enfonce la tête dans le mur . Un bruit retentissant résonna dans la prison , une sorte de cri aigu, continu presque insupportable .

C’est le moment ! Yodaishi et moi allons au cinquième , nous allons chercher son élève . Vous vous savez ce que vous avez à faire .

~~~ Premiers étages ~~~

Les deux anbus de Konoha montèrent rapidement à l’étage et purent toucher l’horreur des mains . La moitié des prisonniers étaient mourrant et en mauvaise santé et l’autre moitié ou presque avait perdu la raison . Les individus étaient enfermés dans des cellules minuscules, comme autant de cages des chimpanzés et leur corps famélique indiquaient une sous nutrition avancée. Inaho resta figé devant cette réalité glaçante d’effroi et c’est Orome qui la bouscula .

Bon vu leur état ils vont pas nous être très utile finalement .
On viens vous libérer ! Relevez vous !.


Orome tentait d’animé un peu ces hommes brisés mais il n’était pas le plus doué pour les discours enflammée . Les deux anbu firent exploser l’intégralité des cellules tout en terrassant rapidement les quelques gardiennes qui se présentaient . Ils répétèrent la même opération pour les autres étages et parvinrent à mobiliser une petit armée d’une cinquantaine d’hommes bien bâtis , auxquels s’ajoutaient plusieurs centaines de prisonniers errants .

C’est la fête ici à ce que je vois …


Une jeune femme, encore et toujours arriva sabre à la main . Un valet de pique était dessiné sur sa main droite . Inaho se retourna vers Orome tout en sortant un parchemin.

Vas y, mène les dehors je m’occupe d’elle .

Les deux kunoichi ne parlèrent pas vraiment chiffon . Elles se lancèrent dans un combat intense duquel Inaho sortit gagnante sans grande difficulté , si ce n’est une griffure à la joue , et oui la fureur féminine laissait toujours des traces . La jeune anbu prit le pouls de son adversaire

~~~~ 5ème étage ~~~~

Yodaishi était agenouillé au dessus de Koiro inconscient . Il lui releva la tête , lui fit gober deux trois pilules qu’il avala avec une bonne rasade d’eau. Shikamaru ouvrit les cellules avoisinantes rendant la liberté aux prisonniers les plus puissants, des ninjas confirmés pour la plupart alors qu’on entendait des bruits d’explosion provenant des niveaux inférieurs.

« ils ont commencé »

Une fois cela effectué il fit le guet le temps que Koiro reprennent ses esprits Ce dernier un beau jeune homme châtain et musclé qui aurait pu faire virer Shikamaru de l’autre bord, se réveilla doucement sous l’effet du cocktail musclé que lui avait donné son sensei.

Yodaishi sama kof kof ….


Relève toi, je t’ai donné une pilule de flux, une pilule de vitalité, et une d’adrénaline . Tu vas te sentir en forme pendant une bonne heure mais après tu vas t’écrouler alors ne tardons pas .

Une flamme pourpre éclaira la prison toujours plongée dans une semi obscurité . Shikamaru dressa un mur d’ombre au dernier moment mais fut projeté à deux bon mètres sous la force de l’impact . Une deuxième flammes fonçaient vers Shikamaru mais une aile de plumes noirs sortit de la cellule et protégea le junin au sol. Ce dernier admira la pluie de plumes en feu tombée sur les pierres froides de la prison en regardant la forme qui s’avançait vers lui .


« non pas elle …. La chef gardienne, je la sentais vraiment pas …. Pffffiou . »

Comme on se retrouve … il faut croire que Boako et Orkal sont morts. Pas mal pour des misérables rats comme vous , mais leur pouvoir n’avaient rien à avoir avec les miens .

Elle pointa ses doigts d’ou sortirent une nouvelle fois des flammes pourpres . Yodaishi souffla un puissant rayon futon qui dévia le feu vers les barreaux d’une cellule, ceux ci fondirent comme beurre au soleil ( le métal fondant ressemblant plus à du beurre qu’a de la neige ) . Elle répéta l’opération encore et Yodaishi para une nouvelle fois , elle recommença en y mettant sa deuxième main mais Koiro fit apparaître des ailes noirs sur son dos pour se couvrir des rayons ennemis , fonça vers elle et une fois à proximité lui donna un coup de poing en direction du visage qu’elle para avec … sa jambe faisant preuve d’une souplesse à tout épreuve . Des lames de chakras apparurent au bout des doigts d’Uzka prête à éventrer Koiro mais son sensei cracha une lame futon au sol obligeant la gardienne à sauter . Koiro en profita pour se remettre en position et donna un coup de pied latéral à la guerrière qui, en suspension dans les airs, ne put que parer. Elle fut projeter au loin contre le mur de la prison .

Visiblement le fils du seigneur du pays du feu n’est pas ici . Il doit se trouver avec « la reine », maintenant que ma mission est accomplie c’est à toi d’effectuer la tienne , on se charge de celle là .

Le palais royal est au cœur de la ville dans la cité supérieur, tu le reconnaîtras , c’est le seul bâtiment décoré et pas encore délabré du royaume .

Dépêche toi les autres doivent déjà t’attendre à l’extérieur .

Bonne chance à vous .

Shikamaru tourna les talons et se lança en direction des escaliers , vers la sortie . Une fois à l’extérieur il prit une bouffée d’oxygène comme s’il avait été en apnée tout le temps passé en prison ou l’air était miteux, vicié, acide, mortifère. Il resta un instant figé devant le spectacle qui lui était offert , des combats à en perdre la tête, des incendies, des bâtiments assiégés. Il s’agissait d’une véritables émeute, les prisonniers laissaient finalement éclater leur désir de liberté que même la férocité des gardiennes ne pouvaient pas contenir . Orome et Inaho menaient l’attaque comme il était convenu mais il ne fallait pas oublier le but final qui n’était pas de libérer la ville par la force mais d’utiliser cet incident comme une diversion . Shikamaru passa au dessus des premiers cadavres présents sur le pavé crasseux et joignit les deux anbus .

Les renforts ne devraient plus tardés , nous n’avons plus de temps à perdre .

Les trois ninjas de Konoha se lancèrent sans tarder en direction du centre de Ryukin , à plusieurs reprises ils durent se cacher pour éviter les équipes de gardes partant vers la prison . Ils coururent ainsi cinq bonne minutes puis arrivèrent à la cité-supérieure . A vrai dire la distinction avec les quartiers pauvres étaient peu visible si ce n’est des rues sans rats, sans chiens ni enfants vagabonds. Ils aperçurent enfin le palais qui était gardé comme une véritable forteresse néanmoins ce n’est pas devant que leurs yeux fixaient mais derrière d’ou était venu une détonation cataclysmique . Un rayon de flamme pourpre transperça le ciel comme une déchirure alors qu’un pan entier de la prison s’effondrait .
Inaho murmura .

Quelle puissance fabuleuse …

« ne mourrez pas oji san »


Bien mettons en place une stratégie pour pénétrer dans le palais ….euh

Orome était déjà parti, fleurs aux kunais et jouaient des coudent avec quelques gardiennes dénudés . Son sabre dansa faisant voler des giclées de sang et à peine une minute après son départ la plupart des femmes était au sol . L’une d’elle se releva de nouveau prête à combattre mais elle ne tarda pas à fuir le feu au cul et ce n’était pas une expression pour signifier une envie pressante de sexe , non elle avait bel et bien le feu au cul après une attaque katon du jeune homme . Shikamaru se gratta le front perplexe mais suivit Orome qui se dirigeait déjà vers le luxueux bâtiment . Ils passèrent les gigantesques portes battantes et arrivèrent dans un hall lumineux . Là, ils attendirent quelques secondes avant que la porte du fond ne s’ouvre .
Une femme , d’une beauté sans âge et figée, une œuvre d’art vivante fit son apparition . Son aura glaça les lieux mais elle n’avait pas l’air d’avoir froid malgré sa tenue toute aussi légère que celle des gardiennes . Son regard pénétrant dévisagea les trois ninjas face à elle , elle avait des pupilles de loup dans lesquelles il était facile de se perdre. Elle s’avança gracieusement comme un mannequin sur un podium.





Quelle quantité de chakra fabuleuse , puis cette sensation étrange comme s’il y avait plusieurs sources d’énergie .

Encore une femme ?? purée … le mec qui écrit à fait exprès ou quoi ?! pas de veine …

Il fallait croire . La Reine , puisque c’était son titre ouvrit la paume de sa main et souffla comme pour faire voler une bise mais ce sont de petite sphère noire qui planèrent dans le couloir avant d’exploser .

guratibi san

Les sphères se transformèrent en petit vortex qui augmentaient considérablement la pesanteur à proximité. Les corps des trois ninjas devinrent aussi lourd que du plomb et il devenait presque impossible de bouger .
Leur adversaire, impassible, impitoyable, fit apparaître trois pieux de diamants noirs qu’elle jeta d’un geste nonchalant . Chacun voyait donc venir leur mort sous l’apparence d’un stalagmite de diamant , il s’approchait encore et encore sans qu’ils puissent bouger le moindre doigt .
C’est Inaho qui s’en sortit le mieux car elle maniait des techniques défensives d’un haut niveau sans avoir besoin d’effectuer le moindre mudras . Un nuage de chakra apparut devant elle et stoppa partiellement le missile en agissant comme un amortisseur .Ce dernier s’arrêta à un centimètre du front de la kunoichi ou perlait une goutte de sueur.
Shikamaru lui n’avait pas de technique permettant d’arrêter le pieux et utiliser ses ombres étaient impossible car il n’arrivait pas a bouger sa propre masse . Il utilisa alors une technique offensive sur lui même . Un trou d’ombre apparut sous ses pieds dans lequel il tomba avant de s’écrouler au sol quelques mètres plus loin avec comme cadeau quelques bleus . La lance traversa le mur du couloir aisément , il n’était pas nécessaire de dire ce qu’il serait advenu d’un corps fait de chair et d’os.
Le dernier de l’équipe, Orome, le membre en principe le plus doué en combat, se retrouva totalement démunis et il ne put qu’employer la force brute pour se décaler . Le cristal lui transperça l’épaule droite de part en part mais il surmonta la douleur et ne cria pas . Il retira le pieux de son épaule laissant apparaître une plaie béante saignant abondamment .


Bien bien . 94% des individus ne survivent pas à cet enchaînement …

Elle se détourna puis se parla à elle même .

Que vais je faire d’eux ….

Ou est le prince du feu ? qu’attendez vous ? la distance entre nos deux nations sont trop importantes pour que vous puissiez envisager une attaque .

Déjà je vais vous donnez mon nom pour que vous sachiez qui va vous tuer. Je m’appel Shaburu . Ravissant n’est ce pas ! Bien vous avez gagnez le droit à une réponse . Ce que j’attends ?? la mainmise sur le pays du feu et cela sans guerre comment ?? en usant des règles de l’héritage tout simplement… un plan magnifique .

Vous allez devenir la mère de l’enfant du prince …

Mère quelle mot étrange ? génitrice ha ha ha . Une fois cela fait , je tuerais le seigneur du pays du feu et son fils . Par conséquent l’enfant sera l’héritier légitime et je serais la régente du royaume du feu jusqu’à sa majorité . Le temps pour moi de mettre l’ouest à feu et à sang ! puis je tuerais mon enfant si nécessaire …

Vous êtes givré ….

Inaho déploya un parchemin et brisa le sceau apposé dessus libérant une flamme katon . La reine dressa la main comme pour indiquer un stop . Le feu prit l’apparence d’un visage humain et se retourna contre l’anbu . Orome utilisa alors la technique du souffle du dragon pour contrer le feu de Shaburu. Cette dernière cracha un petite sphère blanche semblables aux premières qu’elle avait utiliser .

« si c’est de l’air …merde »

Shikamaru créa son vortex d’ombre et absorba une partie importante des flammes de sorte que lorsque la bombe d’air explosa le souffle crée fut d’une puissance mineure . Orome oubliant sa blessure utilisa l’une de ses plus puissantes techniques . Il déploya un réseau de fil de fer qu’il renforçait et guidait avec du chakra comme un marionnettiste . La dirigeante du serpent d’or était piégé au cœur de cette toile de mort. L’anbu d’un geste sec resserra l’étreinte des fils qui auraient du transformer la reine en apéricubes mode résident evil mais cette dernière se protégea derrière une armure de diamant. Un doute traversa le regard de la femme quand elle sentit que la pression des fils était telle que se protection allaient céder . L’un des fils arriva au près de son épaule ; lacérant sa veste et faisant apparaître une goutte de sang mais elle libéra une vague d’énergie et brisa l’assaut de l’anbu. La blessure à son épaule se referma immédiatement .
Spoiler:
 

Pour m’avoir blessé je vous autorise à me poser une deuxième question .

Qu’est ce qui vous pousse a faire cela ?? même en prenant la possession de Konoha vous ne pourrez rien contre les autres villages .

Ha ha ha ! Pourquoi !! la question qui précède toutes les autres , l’origine . Le pouvoir !! je règne sur Ryukin depuis près de vingt ans et j’ai éliminer tout mes adversaires de cette partie du monde , j’ai besoin de plus ! Konoha est parfait ce village est le plus puissant actuellement mais je dois dire qu’il y a une autre raison . La vengeance ! j’ai été banni de Konoha à se création après avoir essayé d’éliminer Hashirama et tenter de prendre la tête du clan senju .

Ce n’est pas possible elle n’a plus plus de quarante ans !! elle fait partie du clan senju ? je ne peux pas le croire .

Ouvrez grand vos yeux ! regardez le pouvoir que je tire de mes adversaires.

Shaburu effectua plusieurs signes et quelques secondes d’après le sol se mit à trembler . Des racines jaillirent du sol , des racines qui devinrent des branches et les branches des arbres entiers . Le couloir fut presque entièrement détruit avec la naissance de cette forêt en pleine ville, une forêt urbaine . Inaho eut le pied droit et les deux bras immobilisés ; elle ne pouvait que voir la reine avancer vers elle avec un bras renforcé par du diamant . Orome lui aussi bloqué ne pouvait qu’assister à la scène plein de rage . Le dernier du trio , Shikamaru était également ligoté mais il se mordit avala le sang et le recracha sur la branche près de sa main .

Kuyichose .

Cernuno apparut et d’un coup de sabot précis brisa les liens du stratège de Konoha , puis d’un bond d’une vingtaine de mètre il arriva près d’Inaho et chassa la reine d’un puissant coup de bois .

Voilà qui est divertissant .

Shikamaru libéra Inaho alors que son cerf délivrait Orome .

C’est étrange … ces réserves de chakra ne baisse pas …

Une fois cela fait commença un véritable combat de ninjutsu . Les trois ninjas coordonnèrent leur efforts et délivrèrent un véritable déluge de techniques . Katon, ombres , armes défilaient mais la dirigeante de Ryukin leur tenait la dragée haute en usant du mokuton et du diamant . Orome brûla la reine au bassin mais la blessure s’effaça aussitôt , en réponse une bille de diamant traversa la cuisse de l’anbu qui commençait à accumuler les plaies qui elles ne se refermaient pas . Shikamaru fit passer un message à Orome et Inaho via son invocation et utilisa sa stratégie préféré le déplacé-piéger . Les deux anbus attaquèrent la femme la faisant reculer de plusieurs pas . Elle esquiva un puis deux parchemins explosifs, un hien de Shikamaru, une autre attaque de Inaho de sorte à ce qu’elle se retrouvait encerclé entre les deux anbus et le cerf . Orome jeta une bombe lumineuse provoquant l’extension de l’ombre de la reine dans son dos ce dont profita Shikamaru .

C’est fini .

Orome fit un bond et planta son sabre dans le crane de la reine alors que le kunai d’Inaho était planté dans le cœur . Ils reculèrent et soupirèrent , un moment d’inattention qui leur coûta très chère .Une branche de l’arbre . Le visage de la Reine se ressouda et rejeta le sabre comme un organisme luttant contre les corps étrangers. Son cœur fit de même . Elle attrapa le poignet d’Inaho d’un geste vif et emprisonna cette dernière dans une prison de diamant . Ses bras furent recouvert de cette pierre précieuse, puis le bassin , le ventre, les jambes , le cou et la tête . Presque simultanément une branche transperça le ventre d’Orome alors qu’il reprenait son souffle . Il cracha du sang à ses pieds puis s’effondra à genoux .

OROME !!!!!! INAHO !!!!!!!!

Shikamaru hurla mais son cri de perdit dans l’air comme un oiseau ballotté dans une tempête . Shaburu se retourna vers le stratège de Konoha alors qu’Orome tomba définitivement , face contre terre . Le fils Nara assista à la scène impuissant mais il put voir un élément anodin qui allait lui être d’une importance capitale. Une petite pierre sur le coup de la reine brilla quand elle se régénéra ainsi que le sceau présent sur son visage et sur sa poitrine .

Bien c’est à nous deux .

« en un contre un j’ai aucune chance , et là je suis seul . Pffffiou , respire calme toi »

. La reine ne lui laissa pas le temps de méditer . Elle fit un chemin de diamant sur lequel elle surfa et arriva à proximité du junin . Il recula d’un bond mais ne put éviter la griffe diamantine qui lui perça l’œil gauche . Il essaya d’ouvrir son œil mais rien n’y faisait .

« merde … »

Shikamaru utilisa un parchemin explosif et mit le feu au petit bosquet qui était apparut au milieu de Ryukin puis utilsa un fuminège pour masquer sa fuite . Il se cacha derrière un arbre pour réfléchir tout en bandant son œil ensanglanté. Il s’agenouilla et fit défiler tout les éléments en sa possession alors que Cernuno faisait le guet pour son invocateur .

« Hashirama … réserves de chakra inépuisable … régénération … le scintillement de la pierre de son collier…. Deux affinités héréditaires …. Son âge et son apparence …. »

Il repensa à une parole de la gardienne à l’entrée de la prison.

« garde manger … j’y suis »

Commença alors un petit jeu entre les deux , une petite pièce de théâtre avec dans le rôle du chat Shaburu et dans celui de la souris Shikamaru. Elle faisait pleuvoir les jutsu sur le jeune homme mais ce dernier n’était pas inquiéter car il restait à bonne distance et profitait du terrain pour se cacher . Lui n’attaquait pas pour le moment , il se contentait de préparer son piège . Au bout de dix minutes il se lança enfin à l’attaque et utilisa deux parchemins explosifs pour inciter la Reine à descendre sur le sol . Cette dernière utilisa un nouveau justu mokuton mais le cerf de Shikamaru lui vint en aide pour l’aider à s’enfuir .

Tu commences à m’agacer .

Elle s’avança d’un pas mais se ravisa dès qu’une ombre approcha pour la bloquer . Elle recula et se retourna alors qu’un fil de fer sortait du sol auquel était attaché un énième parchemin explosif . Elle fit un mudras pour effectuer un bouclier de diamant mais ne put terminer sa technique car elle était paralysée . La déflagration lui souffla la moitié du visage faisant apparaître ses os . Shikamaru approcha et renforça son étreinte alors que la peau de la reine se reconstituait . Le junin leva son hien dans lequel il injecta du chakra .

Que se passerait t-il si je frappais en plein centre de vôtre sceau ? que se passerait t-il si vôtre second cœur s’arrêtait ? . La pierre de vôtre cou réagit au pulsation de chakra de vôtre sceau c’est ce qui m’a permis de comprendre. Vous avez un second cœur que vous utiliser comme une pompe à chakra qui alimente vôtre sceau de régénération présent sur vôtre front . Tant que l’un et l’autre sont liés vous êtes immortels . Ce second cœur dans lequel vous scellé le chakra des ninjas que vous emprisonnés est ce qui vous permet aussi de restez jeune alors que vous devez avoir plus de cent ans . Ce second cœur explique également vôtre double affinité .
Echec et mat .


Elle leva son visage dans un utlime geste de fierté . La situation s’était inversée . Elle ne pouvait pas bouger et ses yeux de loup voyaient à chaque seconde le hien de Shikamaru s’approcher . Le métal transperça sa peau , le sang coula et le sceau disparut dans un flash bleuté . Le visage de le Reine s’assécha à vue d’œil puis se transforma en poussière comme le reste de son corps . Ainsi mourut Shubaru , La Reine noire de Ryukin mais aussi , et personne ne le savait , un enfant qui n’était alors qu’un amas de cellule .

Le diamant de la cage d’Inaho disparut et cette dernière tomba comme une feuille sur le sol . Shikamaru inspecta son pouls , elle avait juste perdu conscience . Il se rendit ensuite vers Orome qui haletait , agonisant . Le junin le retourna sur le dos et souleva la tête de l’anbu. Il toussa du sang puis murmura .


Quelle ironie … kof …kof … toi que tout le monde dit faible et c’est moi …

Ne parle pas , garde tes forces .

Toute ma vie je me suis trom… trompé . Je n’ai pas eu les bons rêves … trop d’ambition … je vais mourir et toute ma vie je n’ai fait que m’entraîner et me battre kof kof .
Je n’ai jamais été un ami, ni un fiancé et je ne serais jamais un mari … je ne serais jamais un père … je n’ai été qu’un ninja . Je n’ai rien connu … rien


Un bruit de sang coagulé, il se racla la gorge .

Tu aimes quelqu’un Shikamaru ??

Je crois…enfin si j’en suis sûre.

Il faut toujours dire aux gens ce que l’on ressent kof kof … ne pas avoir peur de dire je t’aime . J’ai toujours été trop distant et tout ce que j’y ai gagné c’est d’être seul …
Tu le feras hein ? promis ?


Oui , je te le promets.

Il y eut un long silence .

Inaho …

Ce fut le dernier mot que prononça l’anbu .
Shikamaru , lui ferma les paupières, les larmes aux yeux . Des larme salés et de sang . Il regarda autour de lui avec son unique œil valide, tout n’était que feu et cendre mais comme le phénix la vie germerait de nouveau de la désolation . Il tomba sur le dos épuisé et borgne puis regarda le ciel . Pour la première fois depuis des années , un trou bleu apparut dans le ciel noir de Ryukin .

Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Les aventures extraordinaires de Shikamaru Nara    Jeu 19 Aoû - 19:46

Conclusion : Les derniers mots
La croix était au pied d'une colline boisée . Le silence total ne fut interrompu que par le piaillement d'un rouge gorge qui se posa sur le bois . La troupe prit cela comme un signal et se détourna . Ils s'éloignèrent à l'exception d'Inaho qui s'agenouilla près de la tombe comme pour ressentir sa présence une ultime fois . Arrivé à un croisement Yodaishi et Koiro prirent le chemin de droite alors que Shikamaru et le Seigneur du feu empruntèrent celui de gauche . L'ancien s'arrêta le temps des "au revoir" était venu et peut être même des adieux .

C'est ici que nos chemins nos séparent tout comme ils se sont croisés par le hasard . Sans vous je n'aurais eu aucune chance .

Je peux dire de même , on en a d'ailleurs fait plus que ce qui nous était demandé .

En effet leur venue à l'ouest avait été comme une pierre à l'origine d'une avalanche , un village de morts avaient été ramené à la vie, une dictature était tombée et une organisation criminelle ainsi que sa dirigeante avait été vaincus . Ils avaient fait ce qu'une armée n'aurait pas réussi à faire volontairement .


On va pouvoir reprendre nos vies maintenant là ou on les avait laissé .


A l'exception d'Orome ...

Il n'y a pas de regrets à avoir . Tu n'es en rien responsable de sa mort , tu n'es pas dieu, contente toi d'être un homme et fait le bien cela sera suffisant .

Shikamaru regarda devant lui les rétines remplies de souvenirs et d'images . Il toucha son oeil droit bandé, la marque indélébile de cette aventure . Inaho arriva avec un sourire discret .

On peut y aller .

Les mains se levèrent et les dos se tournèrent . Il fallait aller de l'avant ; la route était encore longue pour revenir jusqu'à Konoha et c'était la raison pour laquelle ils avait laisser leur compagnon derrière . Ils disparurent tout à l'horizon, un horizon baigné par une lumière radieuse .

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Les aventures extraordinaires de Shikamaru Nara    

Revenir en haut Aller en bas
 

Les aventures extraordinaires de Shikamaru Nara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Luc Besson tourne en Normandie... dans le Perche.
» LES AVENTURES EXTRAORDINAIRES ...
» Les Aventures de Saturnin
» Voulez-vous des tours de magie-IPAD Extraordinaires???
» Des rochers extraordinaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Fanfiction-