AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission Spéciale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Naru Aoyama
Juunin de Kumo

avatar

Juunin de Kumo

Messages : 799
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 30
Localisation : Dans la foule à côté de Rey Mysteirio

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Mission Spéciale    Mer 15 Sep - 21:39

Kana marchait calmement dans la rue. Inutile d’attirer l’attention en agissant d’une quelconque manière. Elle secoua sa crinière blonde en passant une main dans ces cheveux. D’après les renseignements qu’elle avait réussi à soutirer, l’organisation avait élu domicile dans un quartier désert mais pourtant mal famé, au plus profond de la ville de Tanzaku. Elle n’avait qu’à s’y rendre. D’après les même renseignements, le chef avait du s’absenter et ne reviendrait que dans environ une petite semaine. Elle avait alors établit une sorte de plan. Elle serait l’envoyé du chef et elle aurait pour mission de les surveiller. C’était la seule chose de potable qu’elle avait trouvé. Après, pour trouver les documents et s’en débarrasser et bien, elle aviserait au moment voulu. Elle arriva au niveau de la rue.

- Hey toi là qu’est ce que tu fous ?

- Bon écoute chéri, je préfère te dire tout de suite, tu me parles pas comme ça où je t’éclate. Et quand tu m’appelles c’est ‘’ Mademoiselle ‘’ et pas autrement sinon je le répète au boss.

Pendant tout ce temps là une petite troupe venait de se former derrière le type qui l’avait interpelé.

- Bon et bien je vais profiter que tout le monde soit présent pour faire mon petit ‘’ discours ‘’. Je suis Ayame. Je vous préviens, y’aura pas de Aya ou encore de ‘’Hey toi’’. Soit c’est Ayame soit c’est mademoiselle mais pas autre chose. Le boss m’a chargé de vous surveiller et par la même occasion de surveiller le secteur histoire de voir s’il n’y a personne qui viennent mettre le nez dans nos affaires.

- Le boss ne nous a rien dit.

- Parce que tu crois sérieusement que le boss va raconter tout à un type comme toi ? Tss pathétique. Le boss me fait confiance. C’est tout ce dont vous devez savoir. Bon maintenant je dois aller dans les locaux. Le boss m’a demandé de voir et de revoir le classement des informations que nous avons en notre possession. Quelles sont les informations les plus récentes que nous avons rapportées ?

- Euh bah il me semble que c’est celle sur Kumo.

‘’ Coup de chance pour toi ma grande … ‘’

- Très bien. Je veux les voir.

- Va encore falloir rallumer les torches …

- On ne râle pas sinon ça va être ta fête. Ce n’est pas parce que vous êtes des mecs que vous allez m’empêcher de me battre contre vous !

Devant la détermination de Kana, les petites frappes qui se trouvaient devant elle se mirent en marche pour montrer le chemin et la salle où l’organisation stockait les informations. Des torches furent allumées. Et des gardent postés à l’entré. Bien évidemment elle se retrouva seule dans la pièce mais ce n’était pas pour autant qu’elle n’était pas surveillée. Elle allait devoir faire une mise en scène pour pouvoir tout détruire. Et cela allait bien simple. Le bureau était juste à côté de la porte. La torche elle, elle l’a déplaça de sorte que quand la porte s’ouvre, elle tombe sur le bureau. Elle rassembla l’intégralité des informations sur Kumo et après un temps de calculs et surtout pour se rassurer comme quoi tout allait bien se passer, elle commença son manège.

- NON MAIS C’EST QUOI CE BORDEL !!!

Comme elle s’en doutait les réactions ne se firent pas tarder, et les gardent entrèrent dans la pièce. La porte percuta la torche qui tomba sur la table et qui mit le feu à la dite table et à toutes les informations sur Kumo. Bingo. Bien entendu, elle allait devoir continuer son manège jusqu’au bout.

- NON MAIS VOUS NE POUVIEZ PAS FAIRE ATTENTION !!! QU’EST QUE LE BOSS VA DIRE !!! IL VA FALLOIR QUE JE RATTRAPE TOUT SI ON NE VEUT PAS DECLENCHER UNE GUERRE SUPPLEMENTAIRE DANS LE PAYS !!

Le temps qu’elle mit à déverser une pseudo colère sur les deux ahuris qui servait de gardes, les documents sur Kumo avaient prit feu et avaient été réduit en cendre. Elle les regarda d’un air méchant, et se contenta de les bousculer pour sortir et se retrouva rapidement dans la rue. Elle fit un dernier speech en forme d’adieu et surtout pour s’assurer que personne n’allait la suivre.

- Bon écouter moi bien, je vais faire en sorte de réparer votre bourde. Etant la favorite du boss, je vais aller seule récupérer des informations, ça passera mieux si c’est moi qui fait ça. Quant à vous, essayer donc de nettoyer et de tout remettre en place pour le retour du boss, il se peut que je sois de retour après lui alors il va falloir que ce soit niquel. Si je surprends l’un d’entre vous à me suivre ou à m’espionner, je vous promets qu’il va mourir dans d’atroces souffrances. Sur ce …

Elle avisa la foule d’un regard noir puis ayant compris qu’avec de telles menaces personnes ne la suivrait, elle se mit en chemin, doucement puis, elle se dépêcha tout de même. Empressement prit sur le compte de la recherche des informations. Mais en réalité, elle avait surtout hâte de quitter ce costume et de retrouver sa véritable apparence, à l’ombre des portes de ce maudit village. Ensuite, direction chez elle. Elle n’avait pas vraiment l’intention de rester plus longtemps. On ne sait jamais si les ahuris de l’organisation étaient un tant soit peu intelligent. Ou encore que leur chef se ramène. Elle allait devoir faire assez vite pour rentrer chez elle et se mettre à l’abris quelque temps histoire de …
Revenir en haut Aller en bas
Neji Hyûga
Prodige Hyuuga / Légende / Admin

avatar

Prodige Hyuuga / Légende / Admin

Messages : 2326
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : Tour de Guet

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5045/5045  (5045/5045)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4535/4535  (4535/4535)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 60
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Dim 19 Sep - 15:42



Citation :
Mission de Rang C : 50 ryos et 40 pour le Kage
Ninja affecté : Neji
Objectif : Un faussaire revend des peintures contrefaites à Tanzaku même les experts y voient que du feu ! Les autorités de Tanzaku sollicite le byakugan pour démasquer l'imposture . Prouvez qu'il s'agit bien de copie et faîtes arrêter l'escroc
Expérience 4 XP
Lieux : Tanzaku

Le juunin de Konoha quittait l’entrée de la ville et continuait sa marche dans les ruelles de la plus grande ville marchande du Yuukan. Neji poursuivait sa route et se promenait près des bars et restaurants et voyait une nouvelle boisson qui semblait créer une effervescence auprès des personnes. Neji regardait le nom de cette boisson qui se nommait rien d’autre que Samurai, le marchand en avait des tonnes dans son convoi. Il voyait que ce produit venait du pays de l’eau qui était un moment en alliance avec le pays du feu.

« On dirait que le pays de l’eau n’a aucun problème pour prospérer »

Neji passait maintenant à autre chose, il avait une mission à effectuer et il allait se rendre dans différents galeries d’arts pour commencer son investigation. Son dojutsu devait lui permettre normalement de savoir si une œuvre était vrai ou une copie car il avait appris grâce à son oncle qu’un peintre marqué sa toile de différents façons, visibles ou invisibles par rapport aux collectionneurs.
L’Hyûga se dirigeait vers la plus grande avenue de la ville ou il y avait toujours du monde dans cette ville d’habitude mais là c’était vraiment la folie avec les jours de soldes. Ces soldes permettaient aux marchands, vendeurs de faire leurs meilleurs chiffre d’affaires de l’année.
Le jeune homme continuait sa marche en forçant un peu le passage car il n’avait guère le choix, il se croyait dans une manifestation ou alors une véritable concert ou rendez vous qui pourrait ameuter énormément de personnes.

« Ca va être compliqué de pouvoir se frayer un chemin jusqu’aux galeries d’arts »

Il fallait se faire une place dans cette place et voyait enfin une boutique qui l’intéressait, il se dirigeait rapidement vers cet endroit. Arrivant devant la boutique, il y entrait avant d’entendre une personne qui lui disait un bonjour amical que le jeune homme lui rentrait bien entendu.
Bonjour, je voudrais voir plus précisément vos nouvelles œuvres que vous aurez acquérir ces derniers temps.


Bonjour, vous semblez être un connaisseur car ces œuvres qu’on a achetés sont vraiment sublimes.

Nous allons voir cela, je vous suis donc.

Neji suivait donc cette personne qui faisait l’éloge de son établissement, une autre personne qui était un expert qui venait également était plus sceptique que lui.

Voici une œuvre de Ming Tsu Ying Lao. Un tableau représentait le sage des six chemins Rikudô.
Cette œuvre est tout bonnement remarquable, les traits et les couleurs sont une merveille.
Passons maintenant à la suite :


Cet homme montrait à Neji les dix nouveaux tableaux de maître qu’il était exposé dans la galerie. Neji après avoir regardé ces œuvres parlait avec l'autre homme qui restait discret, c’était un expert.

Bonjour j’aimerai avoir votre avis sur ces œuvres que ce Monsieur m’a présenté ?

En tant qu’expert il m’est difficile de dire si ces œuvres sont des vraies ou des copies. J’ai des doutes sur certaines d’entre elles mais rien de probant pour avoir une certitude.

Merci de votre franchise, je ne fais pas ce métier mais j’ai un moyen de savoir si tel est le cas.

Neji après avoir parlé activait son dojutsu qui était le byakugan en regardait attentivement les tableaux qu’ils avaient vu. Il les regardait attentivement et il voyait certains détails sur certaines œuvres et d’autres non.

Parmi ces œuvres quatre d’entre elles sont des copies. L’auteur que vous avez cité Ming Tsu Ying Lao avant de consommé de peintre signe le tableau avant de dessiner dessus. C’est invisible à l’œil nu à part pour certains personnes comme moi qui ont le byakugan.
Celle ci avec le bateau, celle ou il y a la prairie ainsi que la foret et enfin l’ermite sont des copies,
J’aimerai savoir qui est votre revendeur ?


Son discours malgré ce jeune âge laissait un long silence et avait refroidit. L’expert était bluffé et ne possédait pas ce dojutsu pour comprendre
L’expert profitait pour prendre des notes et écoutaient les explications que donnait Neji pour expliquer les défauts de ces copies.
La personne chargée de l’accueil donnait des explications.


C’est un nouveau revendeur, il paraissait de confiance, d’ailleurs je dois le revoir demain car il compte me vendre d’autres œuvres.

C’est parfait alors, j’irai avec vous et on règlera ce problème en arrêtant le faussaire et en le prenant sur le fait si vous êtes d’accord.

Bien sûr.

La décision avait donc été prise et le plan qu’élaborait Neji avec cette personne était parfaite.
Le rendez vous avait lieu et le juunin se cachait discrètement et attendait d’intervenir pendant l’échange. Il arrivait comme un cheveu sur la soupe et se mettait derrière le faussaire afin de lui faire comprendre la vérité. L’homme en entendant ces faits voulait s’enfuir mais l’Hyûga le bloquait. Il n’y avait plus de doute et pour montrer sa bonne foi, Neji mouillait les toiles du faussaires avec de l’encens et ses toiles s’effaçaient.

Je crois que pour le reste, vous serez vous débrouiller.

Les faussaires, il en existait depuis la nuit des temps et il y en aurait d’autres à coup sur mais là les progrès que faisait les experts étaient indéniables et s’amélioraient avec le temps. Quand à Neji, il allait rentrer au village et faisait donc chemin inverse.


...........................................................................................

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Neji Hyûga
Prodige Hyuuga / Légende / Admin

avatar

Prodige Hyuuga / Légende / Admin

Messages : 2326
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : Tour de Guet

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5045/5045  (5045/5045)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4535/4535  (4535/4535)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 60
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Ven 17 Déc - 20:58


Neji partait donc de l’hôpital, la conversation avec Kagome fut assez enrichissante même si il aurait aimé en avoir un peu plus mais comme elle l’avait bien dit, c’était à lui de faire le nécessaire pour en savoir plus sur ce qui se tramait dans ce village ?? Ce groupe avait quelque chose d’important à faire mais personne ne savait quoi et il se demandait pourquoi prendre le contrôle du village était presque obligatoire, quel était l'utilité de se montrer ainsi ?? Peut être avoir une légitimité ou pouvoir pousser certaines portes qui ne s’ouvraient jamais.
L’œil blanc marchait désormais dans les ruelles de Tanzaku ou la nuit était tombée, il devait être dans les 20 heures et c’était aujourd’hui un jour particulier pour ce village qui fêtait un événement particulier,puisque Tanzaku était devenu le lieu de toute efferverscence détronant même les villages cachés qui étaient plus ou moins mal au point depuis l'event. Tanzaku était comme une sorte de grande centre commerciale du monde et elle était en plus devenue la ville la plus riche du Yuukan. Ce lieu se trouvait dans le pays du feu mais on pouvait voir que ce village privilégiée pouvait aspirer à une certaine indépendance.

« Bien je vais profiter de ces festivités pour essayer de trouver des informateurs, ce n’est pas ça qui doit manquer dans cette ville »


Spoiler:
 


Le juunin de Konoha malgré la bonne ambiance dans les environs, il passait à côté de jeunes femmes qui profitait du magnifique feu d’artifice. L’œil blanc jetait un œil mais on pouvait bien voir qu’il était occupé par autre chose, chacun avait ses priorités. Il y avait foule dans les ruelles près du centre ville. Les feux d’artifices ameutait beaucoup de mondes et certains venaient ici rien que pour voir ce spectacle.
Continuant sur son chemin, il faisait bon malgré qu'il était un peu tard, son but était de continuer à se confondre avec la populace même si il était assez reconnaissable avec son bandeau. D’ailleurs il profitait pour l’enlever et le ranger dans ses affaires. Avec ce qui s’était passé, avoir un bandeau de Konoha pouvait être dangereux, Light avait pas fait les choses à moitié et les ninjas de Konoha pouvaient être considérés comme des personnes nuisibles. Il profitait pour faire traîner ses oreilles un peu partout pour voir si il pourrait en savoir plus mais ce qu’il entendait était du genre, quel magnifique feu d’artifice, on a bien fait d’y aller cette année à Tanzaku… Bien d’autres phrases qui montrait bien leur bonheur à cet instant présent.
Ce n’était pas ici qu’il pourrait avoir ce qu’il recherchait, il devait se rendre autre part dans cette ville, les quartiers sombres et délabrés ou alors dans des coins un peu plus discret. C’était dans cette perspective qui poursuivait son chemin, il avait une drôle de sensation mais il ne savait pas ce que c’était, un sentiment étrange qui le gagnait depuis un moment…


« Hum c’est ce qui se passe !? Pourquoi je me sens oppressé alors que tout le monde autour de moi s’amuse »

Neji était un shinobi et ses sens étaient plus développés que la normale, il prenait un journal qu’il voyait sur un banc avant de faire semblant de le lire, il profitait pour activer son byakugan discrètement pour regarder autour de lui et sonder la zone rapidement. C’est là qu’il remarquait quatre puissants chakras appartenant à des kunoichis qui ‘l’entourait comme un pentagone… Il venait de comprendre qu’il était la cible de ces personnes. Avec son dojutsu, il scrutait chacun de leurs mouvements, il y avait d’abord une femme habillé en noir qui avait un style particulier puisqu'elle était tout en noir, on pouvait dire qu’elle était en quelque sorte la version d’Orochimaru au féminin. Elle avait un regard assez cinglant et presque envoûtant comme un serpent, elle semblait presque de lui dire de venir vers sa direction.







Il passait donc à la prochaine kunoichi qui était d’un style différent, son visage était froid et distant, et elle avait une particularité étrange, ses deux yeux étaient de couleur différentes. Elle avait un style parfait d’un assassin et la façon dont elle tenait ses deux armes en témoignait.




Le jeune Hyûga se disait qu’il était dans un sacré pétrin et en plus il y avait une qui s’approchait de lui pour lui demander quelque chose, elle avait quelque chose à lui demander, elle semblait franche même un peu trop c'était louche.





C’est bien toi qui a battu Kagome !? Et qui a attaqué nos hommes !?

Cette inconnue avait une façon particulière de formuler cette question, avec sa gestuelle, on pouvait comprendre autre chose, le juunin désactivait rapidement son dojutsu avant de baisser son journal, il ne savait pas quoi faire en ce moment, dire la vérité ou alors raconter un mensonge ? Quel sera le plus avantageux.

Je n’ai pas l’habitude de parler à des inconnus même si vous semblez avoir un rapport avec ma mission, mais si vous me posez cette question c’est que vous êtes…

Elle ne le laissait pas finir et rajoutait.

Tu es assez mignon <3, dommage…

Un long silence se produisait avant que les autres kunoichis s’approchait de lui en quelques secondes, il n’avait pas eu le temps de faire quoi ce que soit. De toute façon, il avait vu leur chakra qui était bien plus puissant que le sien et elles avaient un autre avantage sur le jeune homme c’était leur nombre. Faire du 4 vs 1 était du suicide…



Depuis l’arrivée des 3 autres, il sentait un parfum envoûtant et des pétales de roses qui apparaissait actuellement était un genjutsu ? Il activait son dojutsu pour en être sur et c’est là que les quatre femmes en même temps montrait leurs intentions meurtrières à son égard. Il ne bougeait plus car un seul geste brusque pourrait être la fin pour lui; au moins il avait eu la réponse à sa question juste avant qu'il ne désactive son byakugan car le garder trop longtemps était une menace

Tu prends une sage décision.

Je voulais faire une vérification.

Il posa son regard sur cette rouquine et quelque chose s'activa en lui, il ne comprenait pas ce qu’il passait mais il était irrésistiblement attiré par elle alors qu’il ne le voulait pas vraiment. Neji n’arrivait pas à dégager son regard de cette femme, il était presque possédé incompréhensible. Les autres baissaient leurs armes ou pouvoirs, il n’était plus pris en étau. Puis il se retrouvait autre part dans le village en quelque seconde, cela voulait dire qu’il était mieux pour discuter que précédemment.

« Apparemment, elles ne veulent pas me tuer sinon ça serait déjà fait, donc elle veut des réponses »

Tu dois te poser des questions !? Tu en auras pas ou peu de réponses.

Les autres filles reculaient maintenant et laisser Baiken, la chef du groupe allait avoir un entretien avec Neji qui avait les yeux de merlan frit depuis tout à l'heure.
Elle se toucha les cheveux avec délicatesse avant de poser sa main sur le front de Neji pour lire dans ses pensées et en tirer certaines informations. Sachant cela, il essayait de s’en défaire mais même Kisame n’avait pas réussi.


« Les hommes sont si facilement manipulables, c’est presque indécent <3 »

Elle avait donc toutes les informations qu’elles voulaient ou presque de façon rapide, Baiken pouvait voir donc que c’était un Hyûga et ce qui avait fait dans sa mission et ce qui s’était passé, elle avait tout son pedigree. La séance durait environ cinq minutes avant qu’elle lâche son emprise.

Tu sais maintenant tout sur moi…

La jeune femme ne répondait pas mais elle avait un léger sourire avant que son attrait qu'elle avait ne s'annule brusquement, le juunin reprenait ses esprits et il ne comprenait pas comment cette femme avait fait pour qu'il tombe un moment amoureux d'elle ? Elle semblait la plus calme et la plus joueuse mais elle était peut être la plus dangereuse même si c'était sûrement Médusa qui pouvait être la plus démoniaque.


Neji savait qu’avec la technique qu’elle venait d’effectuer contre lui, il n’était plus d’aucune utilité pour elles, il se demandait ce qu’il l’attendait encore, une humiliation ou peut être pire que ça.
Il essayait de rester calme et regardait autour de lui, il ne faisait pas le fier, ses chances de survie était faible voir infime mais il en démordait pas.


Vous comptez me faire quoi !?

J’ai eu ce que je voulais, je te laisse une chance à toi de la saisir… Si tu arrives à me toucher alors tu pourras repartir tranquillement.

Juste te toucher !? De toute façon, je n’ai pas le choix.

Neji se mettait en position de combat, il activait son dojutsu à son niveau maximum, cette opportunité qu’il avait ne se reproduirait plus.
Son adversaire ne prenait pas ce combat au sérieux, elle regarda son adversaire avant de dire que le combat était lancée.
Baiken avec sa main gauche attrapait son katana avant de le dégainer légèrement hors de son fourreau, on pouvait entendre un petit cliquetis du à cette manoeuvre. La seconde suivante, elle était derrière son adversaire et un autre cliquetis se produisait ou elle rangeait son arme à sa place, le jeune Hyûga avec une blessure faite par Baiken, un coup d’épéé net et précis à 45 degrés net qui partait de son clavicule droite jusqu’à son rein gauche.

« Il s’est passé quoi ? pourquoi j’ai une plaie béante sur mon corps ? Elle m'a battu en moins de 10 secondes »

Le combat était terminée en moins de 10 secondes, Neji n’avait rien pu faire et tombait par terre sans rien comprendre, il n’avait rien vu même pas cette personne sortir son katana de son fourreau, ni même la voir derrière lui.

« Si il survit après ça alors c’était son destin »

Le quatuor partait juste après en laissant Neji dans cette ruelle et considéré comme mort, dans un combat full Rp face à cette personne, il n’avait eu aucune chance de gagner et elle le savait très bien.
Neji était dans son monde, il n’entendait plus rien autour de lui, il allait peut être avoir besoin d’un coup de main, il était encore en vie mais son échéance était courte, il essayait de bouger pour ramper, sa blessure était importante et du sang coulait en abondance.
Pendant ce temps là, le groupe attendait le prochain jour qui était le plus important de tous pour mettre en place leur fameux plan, le seigneur du feu était attendu à Tanzaku avec sa garde royale pour ses festivités, la cible était enfin arrivée.


To be continued...

__________

Neji 1 PV



...........................................................................................

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Sam 18 Déc - 13:27

Near semblait énervé , il n'y avait pu une seule mission intéressante sur le panneau des primes de Tanzalu , il semblait de mauvaise humeur et pour se changer les idées et reprendre ses esprits , il arriva a une ruelle , encore de ses sombres ruelles de Tanzaku ou l'effet de surprise était propice pour le combat . Un ninja semblait grièvement blessé et semblait lutter entre la vie et la mort , son état pourrait empiré si des soins ne lui serait pas proscris avant la fin du jour . Near enleva son bandeau frontale et le rangea dans son sac , pour ne pas que le shinobi prenne peur et tente une chose futile se blessant encore plus ... Il s'approcha du corps à en être plus qu'à une trentaine de centimètres environ , il était de Konoha et ressemblait à un des dirigeants actuelle de Konoha , les yeux blancs en étaient la preuve , il tenta de le rassurer :

C'est bon tout va bien se passer , je ne te veux aucun mal , je vais t'emmener à l'hosto , sinon tu va y passer rapidement , reste tranquille et laisse toi faire .

Le jeune blondinet se baissa et le porta sur ses avants bras , en lui tenant bien droits la tête et marchait en direction de l'avenue , l'hôpital n'était pas loin à vrai dire , il serait vite prise en charge , en attendant il devait lutter , et ne pas y rester dans le transport ...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ / Staff~ToN

avatar

PNJ / Staff~ToN

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
10000/10000  (10000/10000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
10000/10000  (10000/10000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1 de plus que Chuck
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Lun 28 Mar - 11:42

Au milieu d'une place bondé de monde, un individu s'adressait a la foule en hurlant a plein poumon. Il tenait dans sa main un genre de parchemin, un peu comme dans les anciens temps et lisait quelques phrases auxquels personne ne faisait vraiment attention sauf au montant de fin...
1000 ryos ? Et par personne ?! Quel travail offrait une somme aussi coquète ?

Assurément les quelques aventuriers qui se trouvaient dans la place a ce moment firent le silence a leur manière, en hurlant a leur tour, en s'approcha du centre de la place et en dégageant parfois violemment ce qui ne respectait pas leur ordre. Quand il s'agissait d'argent, tous était d'accord sur un point, on fermait sa grande gueule et on écoutait le monsieur parler.

Ainsi, l'orateur pu reprendre :


- Ah tous les aventuriers, hommes de lois, Ninjas déserteurs, soiffards, avards et soldats voulant arrondir ses fins de mois écoutez bien !

Il fit une pause, visiblement satisfait d'avoir l'attention d'un roi et continua :

- Un généreux donateur, très riche et très puissant cherche des individus recherchant gloire, argents, trésors et conquête ! Il veut monter un corps armé pour aller dans un endroit sombre, morbide et dangereux où les hommes échouent depuis des siècles a pénétrer pour y ramener les trésors les plus sublimes. Tous revinrent blessés en contant les monstres les plus terrifiants mais aussi les trésors les plus somptueux !!! Oyez oyez braves gens, écoutez l'histoire de vos prochains exploits dans l'antre de la bête, a l'intérieur de Oni no Kuni !!!

Déjà beaucoup trouvait la proposition moins alléchante, limite suicidaire et partait simplement... D'autres restaient, regardant autour d'eux s'il y avait des camarades de valeurs...

- Si vous le souhaitez, former les groupes que vous voulez et rejoigner la frontière du Pays des Démons avec armes, vivres et sac pour prendre les trésors ! Le Donateur ne cherche d'un objet précis, une Orbe bleu dans laquelle la légende raconte qu'on peut lire l'âme elle même et qui indique le moment de votre mort ! Le reste : joyaux, argents, bijoux, or, armes légendaires et autres items de qualité, tout est pour vous ! De plus, il offre une prime de 1000 ryos par tête pour tout ceux qui veulent tenter leur chance !!! Le Guide est même fourni ! Rejoignez la frontière pour la plus grosse quête jamais préparer, prenez part a l'aventure pour que votre nom soit a son tour narrer pour les siècles et les siècles a venir !!!

L'individu descendit, placarda son parchemin sur un mur et s'en alla, la foule s'agglutinait autour comme une bande de mouche autour d'une défécation animale car oui, ça sentait mauvais, c'était dangereux mais risquait de rapporter gros...
Qui répondrait a l'appelle ?


///

1000 ryos immédiat a toutes personnes voulant tenter l'aventure, ce même message sera transmis aux grands villages Shinobis.
Formez les rangs les plus nombreux et pénétrer dans Oni no Kuni si vous êtes en quête d'action, d'argent, de gloire et d'item cheaté !

Seul : IMPOSSIBLE
Deux : HARD CORE
Trois et plus : DIFFICILE

Gain : 1000 ryos + un item cheaté disponible par joueur a la fin de la quête ( 3 items s'il y a 3 joueurs etc... )

PNJ : Serizawa ( pour ceux qui voudrait une notion du cheat qu'aura l'item, ne sait on jamais )
Lieu : Oni no Kuni
Temps : La conception du groupe n'est pas limité dans le temps mais une fois que la mission commence, il est impossible de la rejoindre en cour de route.
Revenir en haut Aller en bas
Hijou
Assassin / Support d'Ame

avatar

Assassin / Support d'Ame

Messages : 801
Date d'inscription : 18/05/2009
Localisation : Ame

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4650/4650  (4650/4650)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4120/4120  (4120/4120)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1805
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Sam 2 Avr - 16:50

Kitai cherchait maintenant le panneau des primes, désireuse d'y trouver une mission distrayante, voir deux si le cas se présentait et peut-être même plus, comme diraient Dupont(d). Cependant, au cours de ses laborieuses recherches, une masse de personnes plus imposante que la normale et étrangement statique, venait de lui bloquer le passage.

"Zut, qu'est ce qu'il se passe ici ?"

Plutôt que de bousculer la moitié de la population amassée comme un banc de sardines, elle sauta vers un toit voisin pour prendre un peu d'air et surtout, comprendre le raison de ce bouchon même pas signalé sur l'info-traffic. En fait, tout ce petit monde écoutait, comme ils pouvaient, le discours d'un homme qui parlait d'une grande aventure dans un lieu dangereux, mais au gain inestimable, précisant qu'il y avait un récompense de 1000ryos par participants.

"1000ryos ?! C'est une sacré somme !"

La suite du discours était fait de manière à ce que les gens croient qu'il s'agissait de la chance de leur vie, mais Kitai ne se faisait pas d'illusion. Un périple au Pays des Démons était un voyage très dangereux et seuls des shinobis puissants pouvaient survivre là-bas durant quelques jours, mais pas davantage.

"Apparemment, c'est une aventure ouverte à tout le monde. En groupe, nous tiendrons mieux le choc que seul, c'est certain...Voilà quelque chose qui promet d'être palpitant."

Un sourire enjoué apparu sur son visage. Au défaut d'avoir retrouvé le panneau des primes, elle allait pouvoir se lancer dans une aventure de grande haleine, pouvoir apporter son aide et sa générosité. Mais pour cela, il lui faudrait déjà reprendre quelques forces.
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1876
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mar 31 Mai - 20:28

Citation :
Mission rang A - 150ryos et 100 pour le Kage
Objet : Une kunoichi du village à disparut récemment. Des rumeurs venant des bars de Tanzaku disent qu’une femme a été engagé comme esclave et est retenue prisonnière dans une auberge de la même ville. Nos sources disent qu’il s’agirait d’elle. Trouvez- la, assurez-vous qu’il s’agit de la bonne personne et délivrez-la.
Gain : 10xp - Pas de Pnj - 60lignes minimum.



Hibari était dans la ville de Tanzaku pour effectuer sa mission de rang A. Avant tout chose, il devait mettre en place un plan pour retrouver cette jeune shinobi qui avait semble t’il été enlevé à Kumogakure durant les évènements de l’Exxecution. C’était une possibilité à ne pas exclure selon lui. De toute façon, il ne comptait pas partir sans atteindre son objectif pour plusieurs raisons, il n’aimait pas que le village soit la proie ou cible d’ennemis en tout genre, il devrait mettre un terme à cela. Son courroux serait terrible et sa sentence serait une death penalty. Le glaçon quittait ce long couloir pour se diriger vers le centre ville de la cité afin d’essayer d’obtenir des informations. Faisant toujours nuit dans le Yuukan, il devait se rendre dans le bar ou ces rumeurs avaient été lancés car c’était le point de départ de son investigation. Le regard du juunin de Kumo était toujours aussi sombre tout comme son âme peut être. En regardant avec dédain et haine toute personne qu’il rencontrait sur sa route comme un simple bonjour ou bienvenue pouvait paraître bizarre pour l’individu qui recevait ce cadeau empoisonné mais pas pour lui. Ce village possédait quelques infrastructures montrant une richesse, un train de vie très supérieur à la normale. Malgré ce fait, il y avait une partie sombre, une face caché comme un iceberg, le marché noir était ce point ou on pouvait vendre n’importe quoi tout dépendait de l’offre et de la demande. Continuant à marcher dans ce village, Hibari avait toujours les mains dans les poches en avançant d’un pas lent, posé. Malgré qu’il souhaitait effectuer cette mission, ses mauvais côtés étaient présents, sa motivation balançait d’un côté ou de l’autre. Le Yagami poursuivait dans l’avenue pendant 10 minutes avant de prendre la ruelle à gauche et faire 100 mètres. Par la suite, il prenait le chemin de droite. On pouvait croire qu’il était en train de vagabonder dans cette cité marchande, la réponse était non. Le jeune homme aux yeux écarlates cherchait juste le bar qui était signifié dans l’ordre de mission. En passant par des ruelles sombres ou les lampadaires n’éclairaient pas, il pouvait peut être se faire attaquer mais si c’était le cas, des agresseurs risquaient d’avoir une mauvaise surprise en agissant en légitime défense. L’aura qu’il dégageait presque naturellement permettait de faire fuir la plupart des individus qui souhaitaient lui proposer quelque chose ou souhaitait lui parler pour vendre le butin volé ou de la quincaillerie. Après une bonne heure dans le village de Tanzaku, il trouvait la bâtisse qu’il recherchait, ce fameux bar qui faisait boîte de nuit.

« C’est là… »

Etant pour le moment à l’extérieur, il pouvait remarquer qu’il y avait beaucoup de bruits car la musique était à fond, c’était une soirée bien animée. Si il voulait entrer sans problème, il devait se changer pour paraître un peu plus festif qu’habituellement. Après une minute ou il avait parcouru la ville en trouvant ce qa’il recherchait, une veste couleur violet et bien d’autres détails avant de retourner à ce point de départ. Hibari était plus présentable qu’auparavant. Il voyait une jeune femme qui semblait attendre une personne pour pouvoir rentrer mais il y avait autre chose qui le gênait c’était le fait qu’il fallait être accompagné par quelqu’un et cette femme n’était pas un simple citoyenne.

« Cette femme….Elle n’est pas ordinaire… »




De ce fait, il devait jouer un rôle parmi tant d’autre, la vie de shinobi était un mensonge pour les autres, il masquait son aura avant de s’approcher de cette personne. Avec son regard un poil ténébreux, il la fixait un moment avant qu’un déclic se produisait puisqu’elle lui faisait un sourire. Après deux ou trois phrases échangés avec cette jeune femme qui avait un certain attrait, le nouveau duo rentrait ensemble dans la boîte. Le garde ou le videur les laissait entrer sans trop de soucis. Il devait rentrer à fond dans ce personnage même si intérieurement il avait envie de se tirer une balle dans le pied.

J’oublie les usages de base. Vous vous appelez comment ? Moi c’est Hibari. Vous allez souvent dans cet endroit.

Maya, enchanté Hibari-kun. Non, c’est la première fois.

Hibari venait de tomber sur la bonne personne même si il se méfiait d’elle. En étant en sa compagnie il pourrait la surveiller et savoir si elle avait un possible lien avec l’affaire qu’il devait traiter à Tanzaku. On pouvait dire qu’il faisait une pierre deux coups. Une fois qu’il était entré, le jeune homme prenait une table et jouer les parfaits gentlemen’s. Cela devait faire bizarre à Maka et Tsubaki qui devait trouver la situation insolite car elles voyaient une autre facette de ce shinobi. La discussion se poursuivait entre les deux protagonistes, le glaçon voulait en savoir plus sur elle. Après qu’il buvait un verre en trinquant avec Maya pour rentrer dans cette ambiance. Le temps passait et ses soupçons sur cette femme augmentait, il était temps de jouer carte sur table.





Parlez-moi un peu de vous ? Je veux parler de ce que vous faîtes réellement ici à Tanzaku. Je sais que vous n’êtes pas une personne ordinaire.

En lui posant cette question, il pouvait voir qu’elle n’était aucunement embêtée par ces propos, Maya lui faisait un joli sourire tout en lui parlant.

Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.

L’éclair jaune pouvait faire une analyse de ces propos, soit elle jouait un jeu dangereux qu’elle ne pourrait pas assumer ou alors elle savait très bien ce qu’elle faisait. C’était plutôt cette seconde hypothèse qu’il pensait être la bonne. Pour vérifier cela, il avait une méthode simple. Il se levait de la table en faisant exprès de faire tomber le verre de cette dernière qui était remplis de saké grâce au Kentestu. Avec des réflexes hors norme, la kunoichi rattrapait le verre avant qu’il ne se reverse sur elle comme si de rien n’était. Le glaçon avait désormais sa réponse.

Ce n’est pas grave. Allons danser.

Il lui prenait la main en la forçant un peu, il préférait se mettre au centre de cette boîte. Il allait utiliser son kentestu pour rechercher de possibles personnes savant utiliser ou manier le chakra. En effectuant ce simple test, il y avait au moins 7 autres candidats qu’eux. Hibari se rapprochait de Maya pour lui susurrer quelque chose à l’oreille. Avec la musique en fond, il était évident que personne n’écouterait cette conversation.

Je fais vous faire part d’une hypothèse. Je sais que vous n’êtes pas quelqu’un d’ordinaire. Je peux sentir une réelle puissance qui se dégage de ce corps que vous essayez de cacher. Je pense qu’on est dans le même cas tous les deux. J’espère juste que nous n’aurons pas à nous marcher dessus ou être ennemi par la suite.

Maya écoutait tout ce qu’il disait en gardant le rythme de cette musique, elle posait son doigt sur sa bouche avant de dire quelque chose. Le Yagami fut surpris de sa façon de procéder mais il ne faisait rien d’inhabituel, il attendait juste ce qu’elle allait faire. La seule chose c’était qu’il aurait espéré faire affaire avec cette femme mais c’était impossible.

J’étais ravie de vous rencontrer Hibari-kun.

Pas autant que moi, Maya-chan.

Elle s’en allait et l’éclair jaune se posait toujours des questions sur cette personne était elle une alliée ou une ennemie, il le serait sans doute plus tard, le destin les avaient menés à se rencontrer, ce n’était peut être pas un hasard.

« Je vais devoir la surveiller. »

Le glaçon n’avait pas avancé d’un poil, il était temps de récolter des informations, il s’était fondu dans la masse avant de se diriger vers le barman qui était en train de préparer des cocktails. Se posant devant lui sur une chaise, il profitait pour commander une boisson forte tout en glissant une photo avec discrétion.

...Ou je peux la trouver ?

Le barman profitait pour marquer quelque chose derrière la photo en question. Hibari attendait en sirotant son verre tranquillement. Il jetait un regard parmi la foule et voyait des têtes qui ne lui revenaient pas du tout. Il tentait de trouver Maya mais elle ne semblait pas être là à première vue. Le barman lui rendait la photo en lui disant qu’il ne savait rien. Pourtant sur la photo, il avait écrit après son service, je vous parlerai. Hibari comprenait qu’il ne pouvait pas divulguer d’informations pour le moment. La patience n’était pas son fort pour une fois. De ce fait, il décidait de savoir ce que faisait cette kunoichi en utilisait son kentestu une nouvelle fois. En zonant toute la zone comme un radar, elle se trouvait dans un autre lieu de cette boîte. Apparemment c’était le V.I.P room.

« Voyons voir ce qu’elle fait là-bas »

Hibari allait dans les accès privés, il continuait dans ce bâtiment qui était plus grand qui l’imaginait au début. En la suivant grâce à sa signature énergétique, il finissait après quelques minutes de quitter ce bar boîte de nuit. Il était dans une ruelle ou il continuait à marcher pour se retrouver à l’angle de la rue. C’est là qu’il pouvait voir que Maya avait des ennuis, il y avait quatre personnes qui l’entouraient. Le glaçon restait à l’écart mais se tenait prêt à intervenir. Il était possible que ces incidents ne soient pas des cas isolés et que dans cette ville, des jolies femmes disparaissaient de façon régulière, c’était une supposition pour le moment.

« Une nouvelle cible !? »

Pour le moment personne ne le voyait là ou il était situé ou il attendait que les choses évoluent. Il savait que cette dernière pouvait se débrouiller comme une grande. Elle se défendait très bien et d’ailleurs elle avait l’avantage malgré leur supériorité numérique. Petit à petit, il tombait rapidement les uns après les autres. Maya les battait avec une grâce, une aisance naturelle. Le glaçon ne se relâchait pas contrairement à Maya qui pensait que tout était fini. Ce fut à ce moment qu’une autre personne avec un puissant chakra l’attaquait en la prenant au dépourvu. Hibari ayant vu cette personne agissait rapidement en se déplaçant à la vitesse de la lumière pour se mettre en opposition de cette attaque qui était un coup d’épée. L’action se passa à une vitesse folle que l’homme masqué était surpris de voir que son coup avait touché une autre personne que sa cible. Il sortait quelque chose de ses affaires et le jeta sur le sol, c’était une bombe aveuglante. Une fumée blanche apparaissait et le groupe disparaissait.

« Tsss »

Le glaçon avait une hémorragie à son bras, il se demandait si cette attaque avait pour but d’éliminer cette kunoichi ou juste la blesser gravement dans le but de la kidnapper. Ayant un regard bien sombre, Hibari utilisait son sceau pour se soigner mais il sentait que cette histoire était plus complexe qu’elle y parait. Par la suite, la fumée se dispersait et la kunoichi à la longue chevelure lui souriait tout en parlant.

Merci.

Elle s’écroula par la suite, le jeune homme la rattrapait avant que sa tête touche le sol. Par instinct il touchait son pouls, elle était juste inconsciente. Selon lui, elle avait été droguée et ces personnes étaient chargées de la capturer. Seulement les effets avaient pris plus de temps que prévu du à son organisme plus résistant à la normale.



...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1876
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mer 1 Juin - 20:43

Le glaçon faisait un clone qui allait se rendre dans la boite de nuit afin de parler au barman, il était temps qu’il divulgue les informations qu’ils avaient en sa possession. Concernant la kunoichi, il décidait de la porter jusqu’à un banc ou le jeune homme allait rester là en attendant qu’elle se réveille. Il était temps qu’il sache la raison pour laquelle elle était venue ici, une discussion s’imposait.
Quelques minutes plus tard, le clone effectuait cette manœuvre en se dirigeant vers le bar mais cet homme n’était plus là. En cherchant un peu, il le voyait au loin et il de le suivre discrètement dans les vestiaires réservés au personnel du club. Toussant pour montrer sa présence, l’individu fut surpris avant de se retourner.


Ah…C’est vous. Vous m’avez fait peur.

Il est temps de me dire ce que vous savez sur elle.

Comme toujours le glaçon allait droit au but en évitant de tourner autour du pot. L’interlocuteur du glaçon s’asseyait avant de commencer son dialogue.

Depuis deux mois environs, de nombreuses jeunes femmes disparaissent dans ce village. Tout ce que je sais c’est qu’elles sont choisies pour leurs beautés. Je ne sais pas ou se trouve ces femmes mais des rumeurs courent comme quoi elles seraient enfermés dans une auberge, le paradis sacré.

« Je vais devoir faire un tour là bas mais… »

Si tu dis vrai alors… je m’occupe du reste.

Le glaçon par la suite se tenait la tête comme le fait qu’il avait une migraine. C’était le fait qu’il arrivait plus à jouer cette comédie et que son alter égo serait meilleur que lui dans ce domaine. Hibari allait peut être lui laisser la place pour terminer cette mission. Se mettant à l’écart, le glaçon dissipait son bushin, une légère fumée apparaissait avant que tout redevienne comme d’habitude. Le vrai était assis et les informations venaient en lui comme si il venait de gagner de l’expérience. Bâillant en trouvant le temps long mine de rien car il s’ennuyait ferme en ce moment alors qu’il avait enfin de se défouler. De ce fait, Hibari lui mettait une petite claque dans le but qu’elle se réveille, cela semblait efficace. Maya se réveilla avec difficulté en regardant ou elle était et surtout avec qui. Remis de ces émotions et de ce réveil un poil brutal, la conversion pouvait reprendre.

Tu as l’air d’aller mieux mais j’aimerai savoir ce qu’il te voulait.

C’est difficile à dire, tout s’est déroulé si vite. Quelqu’un m’a invité au VIP room, curieuse j’ai décidé d’y aller. J’ai bu un verre puis je me suis sentie bizarre, pas comme d’habitude alors j’ai décidée de m’en aller. En sortant du bar je suis tombé sur eux.

Elle n’avait pas besoin de raconter la suite car HIbari la connaissait. Il allait lui poser une question et cette fois ci il savait qu’elle ne lui répondrait pas à travers ou en faisant une hyperbole pour éviter ce sujet.

Je veux connaître la vérité sur toi ? Pour qui tu travailles ? Je te dirais également la raison qui m’amène ici et ce que j’ai découvert.

Tu es l’un des rares à avoir eu cette chance de me démasquer. Je travaille pour le compte du maire de cette ville. Cette personne m’a employée pour que je ressoude ce problème. J’ai décidé de me rendre dans cette boîte ou plusieurs personnes ont disparus, je ne pensais pas que ça m’arriverait vois tu. Voilà tu sais tout.

Hibari ne faisait pas confiance à une personne aussi facilement, il avait besoin de temps et surtout de la voir à l’œuvre avant de se prononcer. La confiance se gagnait au fil des temps selon lui. Il allait lui raconter une histoire avec un peu de vérité et surtout beaucoup de mensonges.

Je travaille à mon compte en tant que chasseur de primes. Mon but en venant ici est de retrouver ma sœur, elle a été enlevée elle aussi. A la différence des autres fois, c’est une affaire personnelle.

Ta sœur… Nous avons tous les deux un objectif en commun, on pourrait s’associer non ?

Oui, je compte visiter le paradis sacré, ca me parait une parfaite planque pour dissimuler des personnes.

La discussion se poursuivait entre les deux protagonistes sans qu’il n’est besoin de faire un résumer. Maka et Tsubaki qui était toujours en retrait se posant bien des questions sur cette situation. Après que le duo insolite ait élaboré un plan perspicace et efficace, il pourrait se rendre dans cette auberge.


Une heure et demie plus tard dans un autre lieu, le paradis sacré à Tanzaku ou il était environ 2h00 du matin.



Hibari avait réussit à rentrer en se faisant passer pour un client potentiel, il avait encore une fois changé de vêtement pour mettre son plus beau costume et paraître cette fois ci comme une personne riche. C’était de cette manière qu’il rentrait dans ce lieu, Maya rentrait également mais à sa façon. Le glaçon était en train de se familiariser à ce nouveau décor qui n’appréciait guère. Il y avait une grande salle ou un repas allait être servi. Par la suite, il devait choisir une servante pour le reste de la nuit moyennant une certaine somme d’argent. Certains clients avaient des goûts précis ou des demandes extravagantes qui pourraient être satisfaits selon un certain prix. Le blasé s’absentait durant le repas pour se rendre aux toilettes ou il laissait un clone qui irait par la suite fouiller un peu. Au cas où il rencontrait un souci, il n’avait qu’à s’évaporer en s’annulant.
Pour le moment Hibari ne pouvait pas savoir si ce lieu était le bon endroit ou était enfermés tous ces individus comme des esclaves. C’est alors que quelque chose venait perturber son repas, de nouveaux clients. Hibari sentait en ces personnes bien plus de chakra que la normale. Parmi ces quatre là, il y avait une qui éclipsait les autres. Etait ce une coïncidence ou non mais le fait que ces personnes jetaient tous un regard vers Hibari qui ne détournait pas ses yeux de ces personne car il n’était pas quelqu’un qui baissait son regard face aux autres. D’ailleurs, l’éclair jaune n’était pas le seul qu’on regardait puisque ce fut le cas de Maya.


« Hum, l’heure du choix… tsss »





Le repas était terminé, Hibari devait choisir une hôtesse parmi celle qui était présente. Ayant du mal à se décider, au bout d’un certain temps, son choix fut fait quand il faisait le tour de ces charmantes demoiselles. Il pointait son doigt sur cette femme qui ne le regardait pas puisqu’elle était en train de verser un peu d’eau dans un sceau. D’autres clients préféraient jouer les voyeurs au lieu de passer à l’acte… Les goûts et les couleurs. Le glaçon suivait donc cette demoiselle jusqu’à l’étage, il avait une chambre qui l’attendait. On ne pouvait pas nier que cet établissement avait certains charmes dont la propreté. La jeune femme lui disait de se coucher sur le ventre pour qu’elle puisse effectuer un massage. C’était une idée qui lui plaisait bien mais il avait autre chose en tête, il voulait des réponses. Attendant que la porte soit fermée pour lui parler en sortant la photo.

Je recherche ma sœur, l’as tu vue ?

Cette femme fut tout à coup embarrassée quand elle voyait cette photo. C’était une évidence qu’elle l’avait déjà vu ou rencontré auparavant. Le glaçon avait déjà une réponse qui était la suivante, il ne s’était pas trompé de lieu. Le clone ne devrait pas tarder à fouiner partout. Cette hôtesse finissait par lui dire la vérité même si elle était semble t’il tenu au secret. Hibari lui faisait un signe de la tête avant de laisser un clone dans cette chambre par précaution.
Le glaçon sortait de sa chambre en utilisait ses dons naturels pour ne pas éveiller de soupçon. Pour commencer, il devait savoir ou se trouvaient les personnes dans le périmètre avant de passer à l’action.
Se faufilant avec vitesse, il lévitait au lieu de marcher sur le plancher qui pourrait grincer. Chaque détail était important. Il se dirigeait rapidement vers la pièce que lui avait décrite cette hôtesse c'est-à-dire au sous sol. C’était un passage dissimulé permettant de rentrer dans une autre partie de cette auberge.


«…Astucieux. »

Il sentait plusieurs personnes possédant un fort chakra dans le coin. Concernant Maya, elle était toujours dans sa chambre. Le juunin de Kumo allait devoir jouer les bourrins car il était évident qu’il ne pourrait pas rejoindre ces gardes sans passer inaperçu. Le doute n’était plus permis, il allait montrer une autre facette de lui celle du ligre qui dévorait ses proies lorsque le combat serait lancé. Sachant qu’il n’était pas encore repérer, il avait déjà réfléchi à une solution de substitution. Celle d’utiliser un clone pour créer une ouverture. Il n’y avait pas le choix vu la situation car là ou il voulait se rendre, il y avait déjà 3 gardes à l’entrée. On ne pouvait pas dire qu’il lésinait sur la sécurité dans cette auberge. Le clone allait rapidement vers eux en fonçant dans le tas sans aucune subtilité. Ces gardes étaient surpris par cette attaque surprse, un faisceau lumineux en blessait un pendant que les autres s’occupaient d’éliminer le clone. Hibari allait attaquer au moment que le clone serait détruit dans une synchronisation parfaite.

...

Hibari sortait deux pistolets avant de concentrer du Hakkoo. La couleur des flingues viraient au jeu pour envoyer deux salves qui touchaient leurs adversaires qui tombaient par la suite. Ces armes étaient un cadeau qu’il avait reçu avant qu’il ne retourne à Kumogakure. La pièce avait été nettoyée avec peu de discrétion. De ce fait, il espérait que ces murs étaient assez épais pour que les autres n’aient rien entendu. Le plus dur restait à faire. On pouvait dire qui était à l’hors d’œuvre. En ouvrant cette porte qui le menait à un vaste endroit ou il y avait de nombreux cages ou il pouvait voir des personnes enfermés dans un couloir faisant environ 50 mètres. Hibari sans pitié éliminer deux personne avant de diriger dans l’autre salle ou il sentait un puissant chakra. C’était celui qui était intervenu près de l’auberge.

« Il est temps de régler nos comptes »

Hibari marchait calmement pour rejoindre selon lui le chef de ce groupe. L’homme au masque se tenait prêt à se battre car le fourreau de son épée était légèrement ouvert. Ce combat allait être violent ou la force et la puissance serait l’élément prédominant. C’était semble t’il un combat à l’épée, Hibari profitait pour invoquer son zanpakutô Shinzô. L’éclair jaune avait un regard sombre envers son adversaire. Son seul but êtait de le terrasser en l’humiliant de la pire manière possible. En gros il voulait être le juge et le juré en l’envoyant à son purgatoire. Les premiers coups s’échangeaient, ce n’était qu’un échauffement et voir les capacités de l’autre. Chacun d’entre eux allaient augmenter le niveau petit à petit. La vitesse d’action des deux adversaires était prodigieuse ou aucun d’entre eux ne voulait se sentir désavantagé. Une personne rentra dans cette pièce, c’était Maya, un petit flottement eut lieu avant que le combat ne reprenne. Les deux protagonistes continuaient de plus bel comme si il n’eut jamais de temps mort. Durant ce temps là, Maya regardait cela avec une attention particulière en n’intervenant pas de ce combat. Cette kunoichi avait raison car le glaçon n’avait besoin de personne pour le gêner.
Après cinq minutes, le glaçon esquivait une puissante attaque de justesse qui manquait de le guillotiner avant qu’il utilise la faculté de son zanpakutô.


Transperce Shinzô.

L’épée s’allongeait à la vitesse de la lumière pour planter l’adversaire en plein cœur jusqu’au mur, le combat était terminé. Le glaçon avait quelques blessures mais rien de bien méchant. Il s’approchait de l’homme masqué en lui enlevant son masque. Pour certaines personnes ça pouvait être un déshonneur, cela lui permettait de voir qu’il n’était pas encore mort et qu’il devait finir le travail. En l’achevant quelqu’un venait de le frapper dans le dos en lui envoyant une puissance décharge électrique qui le faisait grimacer.

Tsss !?

Le glaçon se retournait pour voir que c’était Maya qui faisait une autre attaque identique.






Tu es tombée dans le panneau Hibari-kun…Par contre, tu n’étais pas sensé gagner contre Hachima. Ce n’est pas grave, tu vas le remplacer après avoir subit un lavage de cerveau. Une personne de ton rang mérite bien cela, tu seras mon fidèle allié.

Tsss…

C’était un sacré retournement de situation, le glaçon se prenait une nouvelle décharge avant de s’évanouir. Après plusieurs heures, il se réveillait dans une pièce ou il était pieds et poings liés avec quelque chose sur la tête. Il sentait une présence non loin de lui.

Tu te réveilles Hibari-kun. Dans quelques heures, cette machine va broyer tes pensées et tu seras tout à moi <3.

« Crève. Tu as joué parfaitement le jeu. Je me suis fait avoir mais rien n’est perdu »

La jeune femme mettait en marche la machine avant de s’en aller en parlant.

J’ai d’autres affaires à régler à plus tard.

Hibari n’avait plus de temps à perdre, c’était une course contre la montre car il devait récupérer des forces et de la vitalité. Le moyen qu’il trouvait était d’utiliser sa technique de méditation lui permettant de récupérer énergie et vitalité. Avec l’expérience qu’il avait désormais par rapport à la première fois qu’il l’effectuait cela prenait beaucoup peu de temps. Désormais, il avait assez de force pour se libérer de ces liens et détruire cette machine infernale. Il faisait tout cela en moins de 5 minutes. Il remarquait que le pourcentage de progression n’était que de 2%. Il sentait la présence de Maka et Tsubaki qui restait toujours en retrait à part si le jeune homme leur demandait leurs aides. Avec une rage expressive, Hibari explosait cette pièce en envoyant une salve. En n’étant pas de bonne humeur depuis son réveil et à sa place c’était compréhensible. Il devait terminer sa mission en libérant les prisonnières et en ramenant Elza au bercail.
Ces demoiselles qui voyaient enfermés étaient toutes tétanisés. Cela se remarquait par le fait qu’elle était toute repliée sur elle-même, le glaçon ouvrait chaque cage mais il n’avait pas le temps de jouer les Dr House en leur parlant ou donnant un conseil. Après un moment, il tombait sur celle qu’il recherchait depuis le début de cette mission. Elle pleurait et avait quelques contusions par rapport aux autres.


« Elle a du se défendre, elle a l’air plus mal au point que les autres »

Hibari marchait en sa direction, il fallait qu’elle soit plus forte. Il lui mettait une claque pour qu’elle se reprenne, c’était un choc thermique obligatoire même si on pouvait prendre cela pour autre chose comme le fait qu’il soit sans cœur.


Je suis venu te chercher, arrête de pleurer tsss… ca ne sert à rien. Soit tu te lèves ou alors je te traîne jusqu’à Kumo.

Le glaçon avait un regard de tueur qui fixait cette kunoichi car il était déçu de la voir ainsi abattu et comme si elle n’avait plus envie de vivre.
Elle finissait par se lever par la suite en montrant une combativité dans cette situation difficile. Toutes les personnes quittaient cette auberge et Hibari finissait le travail en détruisant cette auberge. Il espérait revoir cette kunoichi pour terminer la boucle mais des fois on ne pouvait pas gagner sur tous les tableaux. Cette mission était terminée et Maya courait toujours dans le Yuukan en reprenant peut être son trafic ou en diversifiant car il fallait toujours rester à la page.


...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1876
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Ven 10 Juin - 0:33

Dans un monde ou le pouvoir était prédominant et qui permettait à certains d’établir un empire ou bien d’œuvrer dans l’ombre pour leurs funestes projets. La force, la puissance tout cela avait de l’importance de plus en plus, il fallait mieux être en haut de l’échelle qu’au contraire en bas. Hibari poursuivait sur ce chemin ou il avait besoin de plus pour atteindre ces convictions, l’heure du combat approchait rapidement et il ne pouvait plus se permettre d’attendre. Sachant cela, il devait continuer sa progression afin d’atteindre un stade elevé qui lui permettait que quinconque le craigne. Dans cette optique, il demandait à ses deux alliés qui aimaient restés dans l’ombre de l’aider. Le jeune homme aux yeux écarlates et au regard froid et ombrageux se tenait prêt à en découdre. Bien qu’il avait toujours une attitude un peu nonchallante en bâillant quand il ne le fallait sans doute pas. Maka et Tsubaki devenaient visibles aux yeux de tout le monde, cet entraînement était un peu spécial car son but n’était pas de les blesser mais arriver à tenir le coup encore et encore. Oui, son objectif était de tenir le rythme quoi qu’il en coutait, de tenir une distance presque impossible.

Les deux kunoichis tenaient leurs épées respectives à la main, on pouvait voir dans leurs regards une volonté sans faille à l’idée de se mesurer au Glaçon. A cette idée et il savait en quoi il en retournait, il devait mettre en place une défense adapté par rapport à chaque situation. Sa défense, son instinct de survie devait être les seuls éléments qui devaient prendre en compte. L’éclair jaune se posait bien des questions sur leurs styles de combat qu’elle pouvait utiliser. A vrai dire, il ne les avait jamais vu à l’œuvre alors c’était quelque chose de nouveau pour lui. Il supposait que si elles possédaient chacune d’entre elle un katana, c'était pour une raison. Une petite brise soufflait, Maka avait une pièce de monnaie qu’elle jeta en l’air. C’était le signal que le combat allait débuter. Etant sur ses gardes et concentrer, le jeune homme était en position. La pièce touchait le sol et l’une des deux kunoichis s’empressait de venir au corps au corps. La consigne était qu’il ne devait pas répondre mais juste se défendre. Il faisait un mouvement rapidement ou la lame l’effleurait de justesse.


« Rapide »

Une fois qu’il venait d’esquiver cette attaque, l’autre kunoichi lui donnait un coup de pied qui contra in extremis avant de reculer. Il venait de comprendre qu’une ou l’autre allait profiter de la moindre ouverture pour l’attaquer. L’éclair jaune prendrait son temps pour examiner leurs techniques. Pour le moment, il devait se mettre à leur rythme pour lui permettre de bouger avec efficacité sans puiser dans ces réserves ou se fatiguer inutilement. Evidemment c’était plus facile à dire qu’à faire mais il allait tôt ou tard trouver la solution qui lui permettrait de suivre n’importe qu’elle rythme. Le combat se poursuivait et le jeune homme continuait dans cette voie qui était celle de l’analyse et du temps mort. On pouvait dire qu’il était en train de disséquer chaque mouvement, chaque tournure de ce combat dans sa tête. On pouvait dire que c’était selon lui, le moyen le plus adéquate pour réussir ce qu’il souhaitait. Ces deux adversaires changeaient de rythme régulièrement afin qu’il ne puisse pas s’adapter à un train particulier. Ce n’était pas le juunin qui dictait le combat mais le subissait. Cinq minutes plus tard, il commençait à fatiguer et leurs styles de combat se changeaient également. En remarquant ce détail, il lui fallait désormais faire attention et faire confiance à son sixième sens. Maka profitait pour lui dire quelque chose.

L’échauffement est fini, tu vas déguster !

Cela annonçait clairement la couleur mais le jeune homme restait concentré sur ce combat et rien que ça. C’était comme si tout qui était extérieure ne comptait plus à ses yeux. Le jeune homme allait enfin pouvoir savoir ce qu’elle valait réellement. Il se déplaçait rapidement dans cette zone pour éviter les attaques que lui lançait une des kunoichis qui se servait de son épée en incorporant du chakra avant de l’envoyer sur son ennemi. Durant ce temps là Maka se déplaçait dans le sol avant de lui barrer la route pour l’attaquer avec une technique doton. En la voyant effectuer des mudras à grande vitesse, le glaçon se prépara en réaction en utilisant sa défense qu’il avait mise au point depuis un moment, il voulait voir son efficacité.
Une sorte de bouclier de lumière le protégeait de l’attaque en le blessant légèrement mais en contrepartie l’attaque avait été complètement annihilée ainsi que ces effets. Tsubaki avait le sourire mais le glaçon n’était pas satisfait de cela car il pensait faire beaucoup mieux.


« C’est pas suffisant tsss je dois faire mieux »

Le jeune homme prenait son temps à analyser, à savoir ce qu’il devait faire par rapport à une situation donnée. Une chose était évidene, c'était le fait que si une attaque prenait du temps à être mis en place alors il y avait force de chance que ça soit une attaque puissante voir ultime. Le combat se poursuivait et leurs changements de rythmes intensifs commençaient à devenir un vrai calvaire pour le glaçon. Il s’épuisait en essayant de suivre ce rythme. Les deux kunoichis avaient le sourire, c’était la première fois qu’elle le voyait dans un état aussi pitoyable. Son corps était fatigué, il était en train de souffler à en perte haleine. Toutes ces indications montraient qu’il avait besoin de repos pour le moment.

On fait une pause…

Cette pause obligatoire était un autre élément qui lui montrait qu’il n’était pas encore au niveau qu’il le souhaitait. En profitant de ce moment de répit, il était en train de se repasser le fil de ce combat dans son esprit afin de voir ce qu’il devait améliorer par la suite. Quelques minutes plus tard Hibari se sentait mieux car il avait reprit des forces en mangeant des aliments revigorants et en buvant un peu pour s’hydrater. A contrario du glaçon, Maka et Tsubaki n’avait aucune goutte de sueur sur leurs fronts, elles avaient subis un entraînement drastique pour arriver à un tel point. Cet exercice reprenait ou le jeune homme espérait faire une meilleure copie qu’auparavant.

« Concentration, Analyse, Réflexion et Réactivité »

Le juunin était en position et les attaques se poursuivaient, il gardait un bon rythme et commençait mine de rien à faire une analyse de la situation plus facilement. Après les avoir examiné à la loupe, il pouvait faire deux suppositions à chaque fois sans forcément que ça soit la bonne mais cela ne devait pas le mettre au dépourvu. Au contraire, l’éclair jaune devait s’attendre à des choses improbables afin qu’il soit apte à imaginer le pire des scénarios. A chaque coup à bout portant, il utilisait son kekkai pour contrer le coup en fortifiant la zone ou il contrait l’attaque au lieu de protéger tout son corps. En effectuant cette démarche, il gagnait en économie. Le chakra était l’essence qu’il ne fallait pas gaspiller inutilement.
Maka et Tsubaki se regardaient avant de passer à autre chose, elles avaient une coordination et se comprenait parfaitement à un simple regard.
Tsubaki attaquait au corps à corps avec son corps et enchaînant parfaitement avec du bon taijutsu. Hibari se débrouillait tant bien que mal pour ne pas se faire avoir. Elle disparaissait par la suite et Maka lançait son attaque fuuton au même moment. Voyant cela, il utilisait de nouveau son bouclier mais avec bien plus de chakra. La contrepartie était toujours identique mais par rapport à tout à l’heure, il n’avait rien ressenti ou presque.


« J’ai mis au point mes défenses partiels, passons à la suite »

Il commençait à mieux comprendre ce qu’il devait faire, ces efforts et sa consistance commençait à payer. Il était prêt à augmenter petit à petit sa vélocité pour qu’il puisse désormais esquiver une attaque de ses deux alliées. C’était un objectif qui prendrait du temps afin d’être complètement achevé. C’est en prenant son temps qu’il arriverait à ce résultat. La patience était une déterminante à prendre en compte. Les salves reprenaient et comme toujours il contrait les attaques possibles ou esquivait les attaques au corps à corps. Par contre concernant le ninjutsu ou attaque à distance, il avait un peu plus de difficulté. Son placement s’améliorait tout comme son souffle et son organisme. On pouvait dire qu’il était un peu rouillé par le fait qu’il s’entraînant peu par rapport aux autres. Au fil des minutes, l’avantage commençait à revenir aux deux kunoichis, Cette fois ci elles effectuaient une attaque combinée.

« Je dois l’éviter.. »

Hibari se déplaçait rapidement dans la zone avant que l’attaque soit lancé, il ne restait pas là à attendre ce qu’il l’attendait. Du feu et du fuuton dans toute la zone ou presque puisqu’il avait vu une petite faille, un espace qu’il pourrait prendre pour éviter l’attaque à condition d’être rapide soit sa qualité première. Il s’engouffrait dans cette espace de justesse et les flammes poussaient par le vent passé juste à coté de lui. Après cette démonstration, les deux kunoichis allaient passer au niveau supérieur tout en alternant leur rythme de leurs attaques.
Le Yagami se posait toujours autant de questions sur ce qu’elle allait faire, il analysait leurs positions. Tout comme le fait qu’elles n’attaqueraient jamais au corps à corps jusqu’à maintenant. Les marques sur son corps augmentaient au fil des minutes et on pouvait croire que ces kunoichis prenaient un certain plaisir à lui infliger ces dégâts. Sa motivation était inébranlable tout comme le fait qu’elle ne s’arrêterait pas de l’attaquer.

Une nouvelle possibilité venait à son esprit, il allait l’utiliser quand une des deux attaqueraient à distance. Evidemment contre un adversaire, c’était bien plus facile que contre deux n’est ce pas. Avec ce désavantage flagrant, sa réussite serait encore plus grandiose. Maka regardait Tsubaki qui passait derrière elle pendant qu’elle lançait une attaque de zone. Il profitait pour mettre en place sa défense en créant un mur devant lui d’une taille de deux mètres et d’une assez grande épaisseur. En voyant qu’elle prenait le contrôle du vent, il consommait plus de chakra afin de faire grandir sur la longueur ou sur la largeur selon son souhait. Surprise par cette réactivité qu’il possédait car elle ne trouvait pas la faille à cette défense et le mur contrait donc cette attaque.


« Il est temps de passer à la défense absolue »

Dans cette optique, le glaçon ne devait pas se louper ou alors il risquait d’y passer ou alors de déguster sévèrement. Sachant cela, il devait redoubler d’efforts car recevoir une punition de ce genre était hors de question. Ces erreurs, ils les avaient déjà payés par le passé. En se servant de sa vitesse exceptionnelle, il avait trouvé un moyen pour éviter une attaque en se déplaçant durant que l’ennemi faisait ces mudras et juste au moment qu’il lançait l’attaque Hibari se plaçait derrière lui. C’était le seul endroit ou logiquement il ne serait pas prit par cette attaque. Ca c’était sa solution de facilité, l’autre solution était de ne faire qu’un avec son élément. La lumière était partout et nulle part presque infranchissable, intouchable pour certains. En ne faisant qu’un avec cet élément, il pourrait se disperser en atome durant l’attaque avant que son corps se reforme.
L’autre possibilité était la suivante. En voyant son adversaire préparer une puissante attaque, il allait le contrer de n’importe qu’elle façon possibles soit en le frappant avant l’exécution de la technique, en lui envoyant un faisceau lumineux ou autre pour qu’il ne puisse pas utiliser sa technique. C’était au fil du temps et après de lourds dommages qu’il mettait au point sa défense absolue. Malgré cela aucun sourire ne s’affichait sur son visage car ce dernier effet, il espérait jamais à devoir l’utiliser face à certaines personnes mais seul le temps lui dirait cela.


----------

Ajout d'une technique en cours...

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Neji Hyûga
Prodige Hyuuga / Légende / Admin

avatar

Prodige Hyuuga / Légende / Admin

Messages : 2326
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : Tour de Guet

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5045/5045  (5045/5045)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4535/4535  (4535/4535)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 60
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Sam 9 Juil - 16:15

Citation :
Mission : J'aime les artifices (code vert)
Briefing : Faire un feu d'artifice pour tanzaku
Gain : +10 xp
Niveau requis : Non determiné
XP requis : Non determiné



Une fois qu’il avait choisit ces deux primes parmi celle qui se trouvait dans le panneau ou il était actuellement. Il avait donc le choix pour commencer soit se rendre dans le magasin pour acheter deux ou trois produits et encore, tout dépendait combien cela coutait. L’autre mission était plus simple selon lui bien que les feux d’artifices ne soient pas un don qu’il avait ni même une particularité pour l’aider dans ce domaine car il ne maitrisait aucunement le Katon. Le lieu ou il devait se rendre était la mairie ou alors l’hôtel de ville car c’était souvent ces deux lieux qui étaient choisit pour un tel évènement. Il comprenait pourquoi il y avait tous ces personnes présentes dans ce village aujourd’hui. C’était les festivités et il comprenait pourquoi ce village était tout aussi coloré par des guirlandes et autres accessoires superflus. On pouvait dire qu’il y avait une bonne ambiance dans ce village marchand et cela devait se poursuivre bien que la dernière fois qu’il y avait eu des festivités dans ce village, il était aux bords de la mort après une rencontre des plus imprévus.

« Il y a peu de chance que ça m’arrive aujourd’hui »

Le jeune homme chassa ses mauvaises pensées pour se concentrer pour cette action qui ne devrait pas lui demander trop de difficultés, enfin il le verrait sur place. Il se promenait dans cette ville en se déplaçant de ruelles en ruelles, il devait se dépêcher car le temps passait vite et il espérait qu’il n’aurait pas trop de choses à faire pour mettre en place les artifices.
Arrivant sur place et devant el bâtiment, il continuait son avancement jusqu’à l’accueil ou il posait des questions tout en donnant cette prime.


Bonjour, je suis là pour aider le village et mettre en place les artifices pour ce soir.

Bonjour. J’avais peur que personne ne souhaite nous aider. Je vous conseille de vous rendre au toit de l’immeuble ou vous pourrez parler avec l’artificier.

Merci bien, j’y vais de ce pas.

Le jeune homme prenait les escaliers pour se rendre au dernier étage, il montait les escaliers deux par deux montrant sa bonne forme. Le temps passait si vite et le manque de musique se faisait sentir en ce moment. La joie et l’ivresse que ça pouvait procurer tout comme ces artifices étaient importants pour mettre du baume aux cœurs. Pour accéder aux toits, il y avait une échelle qu’il prenait pour la disposer juste devant l’entrée du toit. Il montait dessus et accédait donc en haut de cet immeuble. Neji trouvait dans ce lieu une personne qui avait l’âge d’être son grand père. C’était sans aucun doute l’artificier ou le pyrotechnicien, il était tout seul et semblait être dans un pépin noir. Le membre du clan Hyûga s’approchait de lui tout en lui parlant.

Bonjour monsieur. Je suis ici pour faire un feu d’artifice, tout comme vous je le suppose. Je pense qu’à nous deux, nous pouvons redonner ces droits à ces festivités en créant le plus beau feu d’artifice.

Bonjour mon garçon, j’aimerai bien créer le plus beau d’artifice mais tout seul, c’est impossible de moi de pouvoir récupérer les ingrédients. Il est déjà tard, je ne suis pas sur qu’il est possible de toute faire à l’heure.

Si vous me disiez ce qu’il vous manque, peut être que je pourrais aller les chercher à vos places.

Dans ce cas, là il me faut tout sur cette liste et en grande quantité, j’ai mis les proportions. Malheureusement à mon âge, je ne peux pas porter tout cela. Je vais à mon rythme mon garçon mais ce n’est pas suffisant. Je me fais vieux.

Il ne faut pas dire ça, vous avez quelque chose que personne d’autre n’a dans ce domaine, une expérience que vous transmettriez à votre successeur.

Le vieil homme commençait à reprendre des couleurs quand à l’Hyûga, il regardait cette liste pour voir ce qu’il devait prendre. C’était en quelque sorte un bon de commande.

« Alors voyons voir ça : de la poudre noire, de la poudre flash, des systèmes de mise à feu pour les fusées, les mortiers, les compacts et les chandelles pour le tir. »

Neji ne précisait pas la quantité mais il savait qu’il ne pouvait plus perdre son temps ici et qu’il devait s’y mettre rapidement si tout devait être prêt à l’heure h. Aujourd’hui était un jour de fête, une célébration par rapport à l’an dernier à la même heure pour ce village.

Je vous laisse à tout à l’heure.

Le vieil homme hochait la tête et Neji décidait de ne pas faire le chemin inverse mais plutôt d’improviser, il avait également les adresses ou il pourrait trouver tout ce qu’il lui fallait. Il y avait trois enseignes qu’il devait s’y rendre, la première se nommait Bomberman, la seconde la Révolution et enfin la dernière, le Barillet. C’était des noms assez classiques, c’est vrai. Il regardait les adresses pour faire le parcours adéquat sans avoir besoin de perdre du temps. Il avait un plan de Tanzaku et une croix rouge ou se trouvait ces 3 établissements. Son choix était fait, il allait d’abord se rendre à la Révolution puis au Bomberman pour enfin finir avec le Barillet. Il aurait été plus simple que l’Hyûga fasse des clones mais il préférait faire confiance en ses aptitudes et à son dévouement. Le jeune homme suivait la carte pour se rendre rapidement dans le premier lieu. Une fois que c’était fait, il y rentrait pour passer commande à la place du vieux. On lui donnait tous les éléments car c’était la ville qui finançait les artifices comme toujours. Une fois fait, il était déjà bien chargé et il comprenait qu’il devrait mieux retourner à l’hôtel de ville plutôt que de faire une erreur. Un peu plus tard, il rapportait les premiers éléments, cela donna un sourire immédiat à l’ancêtre qui se mit au travail dès lors. Neji ne resta pas longtemps car il devait aller chercher chez Bomberman, la poudre à canon. Une fois que c’était fait, il fit de même que précédemment avant de se rendre dans le dernier endroit au Barillet. Avec son nouveau bon de commande, on lui donnait les éléments dont il avait besoin. On passa le fait que pour porter tout cela, il fallait être costaud et en bonne santé car ça pesait facilement 60kg.

« Je dois faire vite et lui donner un coup de main »

Après quelques minutes, le juunin était de retour sur le toit de l’hôtel de ville. L’ancien avait commencé les préparatifs et il lui manquait justement quelques éléments que venaient lui donner l’Hyûga.

Tu as fait vite. Je pense qu’on peut être à l’heure mon garçon.

Je vais vous donner un coup de main, vous n’avez qu’à me dire ce que je dois faire.

Neji écoutait avec une certaine attention tout ce que le vieil homme lui disait, on pouvait dire qu’il effectuait sa tâche avec une certaine munitie que ça soit pour les raccordements, mettre de la poudre noire et bien d’autres choses. Trois bonnes heures plus tard, tout était fini et les deux protagonistes pouvaient respirer désormais.

Je te laisse l’honneur de déclencher les festivités. Tu le mérites car sans toi le village de Tanzaku aurait connu un jour noir.

Ne dîtes pas ça, je suis sur que quelqu’un aurait fait le nécessaire tôt ou tard.

Neji et le vieux reculait pour se mettre à distance de sécurité, c’était un métier potentiellement à haut risque si on faisait n’importe quoi. La nuit était tombée et il devait lancer les pétards ou les artifices à 21H. L’horloge sonnait les coups et ce fut le moment ou l’œil blanc appuyait sur le bouton pour lancer cette soirée inoubliable pour ce qui avait eu la chance d’être dans le village de Tanzaku à ce moment là. Des gens étaient en train de s’amuser comme personne, l’ambiance était là et le jeune homme allait profiter pour lui aussi se fondre dans la foule avant que les choses ne se gâtent.

Spoiler:
 


...........................................................................................

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1876
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mer 13 Juil - 21:47

Citation :
[center]Mission :Le Cirque à Tanzaku (Code vert)
Briefing : Un cirque est récemment arrivé dans la ville pour faire de multiples représentations. Hélas, il s'avère que l'un de leur animal vedette ait fugué hors de la ville et doit se trouver dans la forêt. Retrouvez l'animal en question et ramenez-le au cirque sans le blesser.(! PNJ !)
Gain : +10xp et un cadeau du cirque (un objet, de l'argent ou xp bonus, en fonction du déroulement de la mission)
Niveau requis : non-déterminé
Xp requis : non-déterminé
Note supplémentaire : Le cirque se trouve dans le quartier commercial, pensez à y faire un tour pour obtenir des informations supplémentaires. /!\
La mission en disponible jusqu'au 15 juillet. Au-delà, le cirque quitte
Tanzaku, avec ou sans l'animal.




Le jeune homme faisait le reste du chemin à pied pour ne pas éveiller le moindre soupçon à son égard et passer pour une personne banale, un peu comme les autres même si son regard en disait long sur ce qu’il avait vécu ou alors son caractère bien trempé. Hibari se posait des questions car le compte à rebours avait déjà commencé depuis un bon moment. Le glaçon se demandait si cette prime ou mission n’était pas trop tard pour lui à effectuer. C’était un vrai pari et il allait devoir y mettre du sien et encore peut être que ça ne suffirait sans doute pas. Sa devise en ce moment était qui ne tente rien n’a rien, ça serait sans doute un nouvel échec pour lui mais Hibari était sans doute le personnage qui savait le mieux rebondir face à des échecs. Il ratait des missions à la pelle en les faisant échoué des fois car il en faisait à sa tête ou que ce n’était pas possible vu son caractère et ses convictions.



Le jeune homme relisait donc la prime pour s’en rappeler, il était tellement concerné qu’il avait déjà oublié durant le parcours ce qu’il devait faire dans le village. Hibari se rafraichissait la mémoire, il devait retrouver cet animal vedette du cirque qui était sans doute un fauve mais si c’était le cas alors il y aurait sans doute eut dans ce village des rumeurs à ce sujet. L’autre solution qu’il pensait était que c’était soit un singe ou un cheval. Il optait plus pour le singe, cet animal un peu passe partout et qui avait des fois un sens de l’humour à faire pâlir les meilleurs comiques actuelles.
Hibari ne savait pas ou se trouvait le cirque mais il supposait pour avoir un minimum de médiatisation ou d’attrait que ce chapiteau devait déjà se trouver dans le centre ville dans un lieu ou passait beaucoup de mondes. Ce détail, il l’avait complètement oublié mais il allait devoir se forcer un peu pour rester avec la populace. Il avait déjà un moyen pour les faire fuir ou du moins garder une distance de sécurité avec eux. Le jeune homme taciturne n’avait qu’à lâcher son aura ou reiatsu dans la zone pour créer une sorte de cocon autour de lui.


Tsss…

L’avenue ou il se trouvait était bondée de monde, il y avait foule à cette heure là. Le jeune homme avançait d’un pas sur et ne déviant pas une seconde dans son objectif. Le blasé regardait certaines personnes méchamment en réponse de leurs propres regards. A ce petit jeu là, il était inégalable et omniprésent. Finalement au bout de quelques minutes, il voyait le cirque qui se trouvait un peu plus loin. Il fit les derniers pas pour se retrouver juste devant le chapiteau.
C’est là qu’il rencontrait un clown qui avait l’air de faire le comique, il tentait quelque chose d’impossible, c’était de vouloir faire rire Hibari. Au bout de quelques blagues et autres, il se rendit compte que rien ne fonctionnait avec lui.


« Tu arrêtes de faire mumuse ou je t’aplati tsss… »

Voilà en ce moment ce que pensait le glaçon qui voyait finalement une femme qui était peut être la gérante qui venait à son hauteur. Le Yagami la regardait avant de lui parler en faisant un « Oi » qui voulait dire bonjour chez lui. Une fois que c’était fait, il lui montrait l’ordre de mission pour savoir si c’était trop tard ou non mais au moins il avait tenté sa chance. Sans problème majeur, Hibari se serait présenté devant le chapiteau depuis Lundi.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ / Staff~ToN

avatar

PNJ / Staff~ToN

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
10000/10000  (10000/10000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
10000/10000  (10000/10000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1 de plus que Chuck
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mer 13 Juil - 23:01

Spoiler:
 

Effectivement, il ne restait pas beaucoup de temps pour démarrer cette mission de grande importance pour ce cirque. Seulement, depuis le temps où leur animal vedette avait fuit, beaucoup de membres du cirques avaient perdu l'espoir de revoir leur bête au sein de leur troupe.

Mais finalement, Hibari arriva au cirque, l'ordre de mission en main. Le glaçon se présent un peu au hasard à une femme d'aspect normal (comprenez sans déguisement ridicule ou accoutrement bizarre), qui se trouvait être la gérante du cirque.


Spoiler:
 

-Dieu soit loué. Nous finissions par croire que personne viendrait nous aider.-

Elle semblait soulagée, mais avant de se lancer dans un quelqconque geste d'affection, elle prit le temps d'y réfléchir à deux fois et....vu la mine blasée et antipathique du glaçon de Kumo, elle préféra en rester là.

-Je suppose que vous avez besoin de quelques précisions.-

La jeune femme regarda autour d'elle, comme si elle se sentait épiée ou si elle préférait que cette conversation reste totalement secrète.

-L'animal que vous allez devoir retrouver se trouve être un Lynx, plus ou moins apprivoisé. Nous l'avons prénommé Linus et il n'en est pas à son premier essai de fuite. Il a toujours été très capricieux et nos éleveurs ne sont pas parvenus à effacer ce trait de sa personnalité. Pourtant il est très doué pour faire tout types d'acrobaties, mêmes improbables, ce qui fait son succès auprès du public. Malheureusement, il est encore parvenu à ouvrir sa cage et à s'échapper durant la troisième nuit après être arrivé ici.-

Il était clair que l'animal était soit très futé, soit les membres du cirques continuaient de sous-estimer le Lynx qui profitait de chaque occasion pour se faire la malle.

-Seulement, avec le nombre de représentations que nous avons prévu à Tanzaku, nous ne sommes pas en mesure de le chercher par nous-même cette fois-ci, sans en subir le contre-coup lors des spectacles. C'est pour cela que j'ai envoyé une demande au panneau des primes.-

La gérante semblait vraiment sous pression, sans doute le fait de gérer les faits et gestes de chacun, de vérifier, donner des ordres à toute heure de la journée.

-D'habitude, nous retrouvions Linus à moins de cinq kilomètres du cirque au bout de la troisième journée de recherche. Mais dans ce cas-ci, cela fait bientôt deux semaines qu'il s'est échappée et il peut-être très loin à l'heure qu'il est, sans compter qu'il n'y a que de la forêt autour de Tanzaku. il pourrait s'y cacher facilement sans être vu.-

C'était effectivement un gros problème pour quelqu'un de normal, mais pour un shinobi de la trempe d'Hibari, cela se révèlerait forcément plus simple, mais pas pour autant très aisé.

-Voilà, je pense n'avoir rien oublié...Ah si ! Linus porte une amulette autour du cou avec son nom gravé dessus...Là je pense que c'est vraiment tout. N'oubliez pas que nous partons dans deux jours.-

Pour l'éclair jaune de Kumo, deux jours suffiront amplement pour retrouver ce Lynx.

-------------------

En bref, rends toi dans la forêt pour y faire tes recherches. Utilises tous les moyens que tu jugeras efficace pour retrouver la trace de Linus. Le post de recherche devra faire au minimum 20 lignes. J'interviendrai pour la suite de la mission.

Good Luck Mister-Freeze
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1876
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Jeu 14 Juil - 12:01


Hibari avait eu un peu de chance à vrai dire, après avoir subit durant quelques secondes les singeries du clown qui ne l’avait pas fait émoustillé d’un sourcil, c’est pour dire. Il finissait par trouver une personne de la gent féminine comme d’habitude. Il lui fallait peu de temps pour comprendre à qui il avait à faire, c’est à dire à la gérante de ce cirque. Cette jeune femme qui devait avoir la vingtaine d’année semblait ravi que quelqu’un s’occupe de son cas. Le jeune homme ne disait pas qu’il avait failli ne pas faire cette mission vu les circonstances, cela s’est joué à peu de chance à vrai dire mais cela n’intéressait peu de monde finalement.

....

Le glaçon l’écoutait parler, elle avait beaucoup de choses à dire mais au moins cela lui permettrait d’avoir des renseignements en plus car il était vrai qu’il lui en manquait quand même. Le Yagami profitait pour lui répondre rapidement.

Oui...

Ce fut court mais précis, cela contrastait avec tous les paroles qu’elle allait dire. Le jeune homme allait enfin savoir qui était cet animal, il avait fait plusieurs hypothèses, un fauve tout d’abord. Pour la suite, il avait pensé à d’autres animaux de la jungle mais finalement quand elle lui disait que c’était un lynx. Son prénom ressemblait à celui d’une voiture et était assez proche du nom de l’animal. Apparemment Linus serait un adepte de ce domaine même si il en avait d’autres.

Un lynx...

Elle expliquait pourquoi elle avait envoyé une prime dans le village de Tanzaku, c’était un grand manque à gagner pour le cirque sans son animal vedette. C’était comme un village ninja ou il manquait la plupart des protagonistes par exemple.
Le dernier point montrait qu’il allait devoir couvrir une très large zone pour retrouver ce Linus qui portait un collier ou il y avait son nom inscrit.


« Enfin un indice qui me permettra de le retrouver »

Hibari n’était pas bavard mais au moins il assimilait les informations avant de s’en aller, il allait profiter pour dire quelque chose quand même à cette personne qui devait se demander si ce shinobi était un ninja de confiance, seul le temps pourrait répondre à sa question.

Je le ramènerais....A plus.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1876
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Ven 15 Juil - 20:15

Une fois que les portes étaient passées par le binôme humain, animal, tout allait se compliquer mais la journée touchait bientôt à sa fin et il y aurait donc moins de monde dans les ruelles de la cité. Le problème était que cet animal pourrait être prit pour une possible menace par la population, c’était une possibilité bien que le glaçon qui se promenait auparavant avec Fuuma, le ligre sacré du clan Yagamin n’avait aucun souci.
Hibari commençait donc à avoir un ascendant petit à petit sur l’animal, il faisait un claquement de doigt caractéristique pour qu’il reste près de lui au lieu qu’il souhaite prendre un peu le large en s’égarant.




Hibari ne se posait guère des questions par rapport à cette kunoichi qu’il avait rencontré il y a quelques secondes durant son passage dans le couloir menant au centre ville de Tanzaku. Chacun devait prendre en main sa destinée et ne pas laisser les autres décider pour eux. L’éclair jaune gardait une concentration à toute épreuve, il faisait abstraction du reste pour ne se concentrer que sur cet animal. Lorsqu’il s’arrêtait ou voyait bouger le lynx, le jeune homme avant claquer des doigts avant de lui parler. Le chemin que prenait ces deux là les menèrent jusqu’au grand chapiteau. La gérante de ce cirque serait sans doute contente de voir que Linus n’était pas blessé et qu’il n’avait pas perdu durant son errance ses qualités qu’il faisait de lui, une attraction pour que le public vienne dans ce chapiteau.

« On n’est plus très loin »

Les gens qu’ils rencontraient durant son passage les laissait grand vent, il préférait rester loin de quelqu’un qui se promenait avec un tel animal à l’air libre. Le bon point était que Linus avait mangé juste avant et qu’il ne ferait pas de dégâts dans la cité. Le lynx voulu s’en aller et le glaçon le ramenait une nouvelle fois avec son kentetsu sans lui faire le moindre mal. Face à la nature, il n’y avait rien à faire.


Si tu crois pouvoir t’en aller…sans ma permission…Tsss tu te trompes.

Etant tout prêt du but puisque le binôme était dans l’avenue ou se trouvait un peu plus loin le chapiteau. Linus n’arriverait pas à ses fins et il le comprenait à ses dépens. Au bout de quelques minutes, il arrivait tout près du cirque. Le clown qui était à l’entrée haussa la voix quand il remarquait que Linus était revenue. Cela ameutait donc tout le monde à côté mais aussi dans l’antre de ce cirque. La gérante qui avait remarqué ce brouhaha décidait d’aller voir ce qui se passait à l’extérieur.
Hibari avait les mains dans les poches cette fois ci, il savait qu’il venait de finir sa mission à présent. Il marchait en direction de cette femme pour lui dire quelque chose.


Ca m’a prit du temps…pour le retrouver. Je ne pensais pas qu’il serait… aussi loin de Tanzaku.

Après avoir parlé, le jeune homme attendit une quelconque réponse de cette dernière, elle devait peut être surpris du fait qu’il ne le portait pas Linus comme un gros bébé. Un animal comme lui n’aimerait sans doute pas qu’un inconnu le porte de cette manière. Un fauve avait sa fierté tout comme un humain pouvait en avoir.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ / Staff~ToN

avatar

PNJ / Staff~ToN

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
10000/10000  (10000/10000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
10000/10000  (10000/10000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1 de plus que Chuck
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Ven 15 Juil - 22:21

Au cirque, le moral n'était pas au beau fixe pour la plupart des membres de la troupe. Même si la gérante avait informé tout le monde qu'un puissant shinobi était parti à la recherche de Linus, beaucoup étaient restés sceptique, tant le temps restant avant leur départ était court. Ils avaient donc remballé le chapiteau, le matériel, les bêtes dans les roulottes et avaient fait le plein de provisions pour le voyage qui s'annonçait pour eux vers une nouvelle destination.
L'espoir était maigre et même la gérante semblait le perdre petit à petit. Elle ne portait pas la bête dans son coeur, mais son succès était important pour la survie du cirque, que ses membres puissent continuer de vivre leur passion ensemble, comme une grande famille.

Pourtant, alors que l'heure du départ approchait, Hibari revint, à la surprise générale, en compagnie de Linus qui était plus ou moins traîné par une corde invisible. Cela ameuta les membres de la troupe qui affichèrent bien vite leur soulagement, aussi bruyant qu'insupportable pour un antipathe comme le glaçon. La gérante arriva bien vite sur les lieux et vit d'elle même le retour du Lynx au cirque.


-Vous avez réussi en si peu de temps. C'est presque inespéré.-

L'animal était désormais emmené fermement jusqu'a sa cage, de crainte qu'il ne profite des joyeuses retrouvailles pour repartir dans une aventure solitaire.

-Nous vous sommes reconnaissants pour ce que vous avez accompli pour nous tous. Linus est l'une de nos attractions phare, il est l'une des clés nous permettant de vivre notre passion, de la partager avec le public qui vient nous voir....Je...Je n'ai pas grand chose à vous offrir en échange, mais...-

Elle fouilla dans une poche et en sortit un collier avec un étrange truc à poil blanc, visiblement des faux.

-C'est en quelque sorte mon porte-bonheur que je portais il y a quelques années, lorsque j'étais sur scène. Il me donnait la force de me donner à fond, la motivation d'aller au bout des choses, d'ébahir les autres, de me surpasser à chaque représentation. Aujourd'hui il ne m'est plus d'un grand soutient et j'ose espérer qu'il saura vous donner la force nécessaire quand vous en aurez le plus besoin.-

Une explication un peu pompeuse, mais elle semblait y tenir beaucoup. Elle posa donc directement l'objet dans la main d'Hibari afin d'être sur qu'il soit bien réceptionné.

-Encore merci pour avoir ramené Linus. Bon courage à vous.-

Les membres du cirque lancèrent quelques mercis à leur tour avant que tous n'aillent finir les préparatifs du voyage qui les attendaient, ainsi que Linus.

-----------------

! Mission successfull !
+10xp
Gain bonus (à mettre en signature) :

Citation :
Patte de Lapin (porte-bonheur) : Certains y croient, d'autres pas. Toujours est-il qu'il est bon de croire en quelque chose pour pouvoir tirer un maximum de force de soi-même. Qui sait, ça pourrait vous sauver la vie un jour.
Ne compte pas comme une action (indiquez dans le rp que vous serrez l'objet dans votre main)
Nécessite d'avoir au maximum 500CH
Augmente vos 2 prochaines attaques de +20
(une fois par combat)
Revenir en haut Aller en bas
Hijou
Assassin / Support d'Ame

avatar

Assassin / Support d'Ame

Messages : 801
Date d'inscription : 18/05/2009
Localisation : Ame

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4650/4650  (4650/4650)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4120/4120  (4120/4120)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1805
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mar 2 Aoû - 14:09

Après avoir un peu déambulé dans la ville, Kitai tomba sur un chantier de peinture qui semblait un peu au point mort. Il s'étendait sur une bonne dizaine de façades en tout genre (commerce, auberge...ect), mais il y avait à peine six ouvriers à la tâche et à voir leur mine déconfite, c'était la grosse galère.
Doucement, la jeune rouquine s'approcha de l'un d'eux avec son ordre de mission en main.


-Hem...excusez-moi...C'est ici que l'on a besoin d'aide pour repeindre des façades ?-

-Oh ! Oui, c'est ici, mais...heu...tu es seule ?-

L'ouvrier descendit de l'échaffaudage, semblant d'abord heureux de ce coup de main avant de constater qu'une seule personne était venue.

-Hé bien oui.-

-Alors ça ne nous avancera pas beaucoup. C'est dix personnes supplémentaires dont on aurait besoin...et encore c'est un minimum.-

Kitai resta un peu perplexe quand à la situation. Elle regarda le chantier qui avançait péniblement et c'était certain que sa présence ne changerait rien...à moins que.

-Vous savez...je ne suis pas aussi seule que ça n'y parait.-

L'homme la regarda, ne comprenant pas le sens caché de la phrase de Kitai. Mais quand cette dernière exécuta une série de dix Kaze Bunshins, la situation fut soudainement plus claire.

-Oh bin merde ! Une kunoichi. J'aurai jamais pu espérer mieux ! Mettons-nous au travail !-

-Attendez !...En fait, je n'ai jamais fait de peinture de ma vie...-

-Ah...hé bien je vais te montrer. Ce n'est pas difficile tu verras. *clin d'oeil*-

Kitai annula provisoirement ses clones et suivit son professeur de peinture improvisé, en haut d'un échaffaudage. Il prit un rouleau et débuta les explications.

-Bien, on se sert de ces rouleaux à peinture. Le truc, c'est que la couche de peinture soit à peu près égale partout. On trempe le rouleau dans le pot de peinture et on le recouvre entièrement, sans le plonger dans le liquide. Il suffit juste d'en recouvrir le rouleau. Si on en met trop, ça fait des gouttes de peinture qui coulent sur le mur et ce n'est pas très joli à voir. Ensuite, on commence à peindre de haut en bas, de cette manière, on peut récupérer le surplus qui pourrait couler avec le rouleau. Si jamais il y a besoin, tu peux faire un mouvement de va-et-vient vertical pour combler les zones que tu aurais mal peintes.-
-Ah...heu ok.-

L'ouvrier sourit en voyant la maine un peu décomposée de Kitai qui avait un peu de peine à tout enregistrer. Le bonhomme fit donc une démonstration de la manière de procéder, commentant ses actions et ses gestes. De cette manière, la rousse paru mieux comprendre les rudiments. Ce fut donc à son tour de s'essayer et fut guidée par l'expérience de son professeur.
Le premiers coups de rouleaux furent un peu hésitant, imprécis, mal dosé, mais Kitai s'en sortait finalement assez bien. Après quelques autres essais plus encourageants, la jeune fille fut autorisée à faire le boulot sans aide.

Cela signa le retour des clones, une quizaine au total, qui s'armèrent tous d'un rouleau et d'un pinceau, puis ils se répartirent sur les échauffaudages afin de booster de manière significative, l'avancement des travaux. Le reste des ouvriers surveilla pendant une quizaine de minute la qualité du travail éffectué par la nuée de rouquines, prodiguer des derniers conseils, avant de se mettre à leur tour au travail.
Les passants regardaient le manège avec étonnement, se demandant quelle maman avait donné naissance à cette quizaine de jumelles quasi-parfaites.

Kitai et sa bande de clones s'affairaient avec sérieux, s'efforçant de respecter à la lettre les rudiments pour faire de la bonne peinture. Tanzaku était un village rayonnant et coloré. Les façades des bâtiments participaient activement à cette impression de diversité, il était donc normal de les remettre à neuf régulièrement. Seulement, ce coup-ci, le personnel manquait cruellement et la venue de Kitai eu donc le même effet qu'une bouffée d'oxygène.
Le chantier avança donc à un rythme plus soutenu qu'au départ. Les couleurs un peu vieillotes laissèrent peu à peu place à la fraîcheur, l'éclat de la nouvelle peinture. Un renouveau attendu et bienfaisant. Certaines façades reprenaient les motifs et colorations présentent jusqu'alors, d'autres changèrent radicalement de thème.

Dans ce dernier cas, les ouvriers devaient suivre les contours précédemment dessinés et respecter les couleurs demandées par le commanditaire. En deux heures, la première façade fut terminée, les autres ayant également avancées à grand pas. Au fur et à mesure que le temps passait, les ouvriers et le gang des Kitai se regroupaient pour terminer le reste des façades plus rapidement.
Une heure après la première, trois autres bâtiment furent entièrement repeint et les autres approchaient également de la fin. Néanmoins, tous prirent une petite pause, bien méritée avant d'aborder la dernière ligne droite.

Une ligne droite longue d'une petite heure, le temps de combler les dernières pâleurs et signer la fin, finalement prématurée des travaux. Kitai et les ouvriers firent le tour des façades afin de vérifier la qualité globale du trvail accompli par la jeune rousse. Si il y avait quelques petits couacs à certains endroits, le résultat était tout à fait acceptable.
La jeune fille fut donc libérée de son obligation par le chef du chantier et ne tarda pas à se mettre en route pour l'entrée nord de Tanzaku. Une autre mission l'attendait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1876
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mer 24 Aoû - 0:55


Le jeune homme aux cheveux blancs étaient prêt à coopérer et à donner un coup de main à Junko pour cette mission, c’est pourquoi, il fit quelques hypothèses sur les intentions de ce déserteur. La recherche avait débuté et le duo avait choisit la rue dans la cité marchande de Tanzaku ou il y avait le plus de d’auberges ou de restaurants. Malheureusement l’un ou l’autre ne trouvait pas leur cible dans ce coin de la ville.
On pouvait dire qu’il leur fallait quelque chose d’autres pour avancer plus rapidement car il pourrait sans doute perdre leur temps en continuant sur cette lancée.
C’est d’ailleurs ce que sous entendait le coéquipier de Junko en disant qu’il fallait recentrer leurs recherches afin d’aboutir à quelque chose. Junko savait qu’il devait se dépêcher et ces paroles allaient dans ce sens. Il gardait ce smile sur son visage.


D’ailleurs je me demande ou il irait si il arrive à s’enfuir. Je pense qu’à sa place dans un endroit pour me mettre au verre, un pays froid et lointain serait sans doute judicieux mais pour lui ça n’arrivera pas.

Hibari était en train de réfléchir à un moyen pour gagner du temps, être partout était une option mais ne résoudrait sans doute pas le problème. Pour le moment, il n’avait aucune information utile pour leur mission comme le fait de savoir si cet individu était encore dans le village ou bien si une personne dans le village de Tanzaku l’avait remarqué. Ce fut Junko qui apportait une solution en faisant appel à une certaine catégorie de personnes.

La mafia. Hum...C’est un choix intéressant à vrai dire. Depuis qu’ils sont dans notre côté, ça ne devrait pas poser problème.

Des fois, les shinobis pour obtenir des informations devaient aller à la source et rencontrer des personnes pas toujours fréquentables. Junko semblait connaître assez bien ce village et les groupes de pressions locales contrairement à Hibari.

Ca ne me pose pas de problème, allons les voir puisqu’il nous faut des informations.

Junko prenait les choses en mains et le shinobi qui la suivit de près décidait de prendre son zanpakutô à la main, c’était sa meilleure arme pour agir avec vitesse et efficacité en cas de prévu. Le binôme s’engouffrait dans les profondeurs de cette ville jusqu’à un bar taudis ou il rencontrait une personne de ce groupuscule.
Une discussion avait lieu et cet homme décidait de les aider pour plusieurs raisons, la première était que si un conflit éclaterait entre la mafia et un village ce qui était déjà arrivé dans le passé. Bien entendu, cela n ‘apportait rien de bon dans l’histoire.


Finalement tout s’arrange quand on arrive à s’entendre n’est ce pas ? Je savais bien qu’un conflit pourrait être éviter.

Une autre personne se présentait, c’était le guide de cette mission. Pour une fois, le shinobi ne préférait pas faire de long discours car le temps jouait contre eux.

Kosuko-san au travail, je vous prie.

Il disait cela avec un regard des plus malsains comme si il savait la suite des événements. Cette personne hocha la tête comme réponse avant que le trio ne quitte ce lieu insalubre rapidement. Il y avait des affiches dans ce village à différents endroits. Durant le parcours, le juunin de Kumo parlait.


Le village se serait reconstruit finalement et ils ont besoin de main d’oeuvre si on peut parler ainsi. La dernière fois que je me suis rendu à Kiri, tout était en cendres. Les choses ont bien changés à ce que je vois. Avec tous ces affiches dans cette cité, il est possible que le traître décide de rejoindre leurs rangs.


Le temps passait et le duo arrivait dans une auberge ou s’était logé cette personne.

C’est ici.

L’auberge du croc argenté...Voyons voir si notre cible est là.

Le jeune homme avait toujours les yeux fermés et il commençait à se concentrer pour ressentir les sources de chakra dans un rayon assez vaste. Il y avait une source plus puissante que les autres et il pouvait la ressentir d’ailleurs elle n’était pas dans l’auberge mais à côté.

Il y a un fort émanation de chakra derrière l’auberge et je pense que ça doit être lui. Il s’est sans doute reposer et il est prêt soit à quitter le village ou a vendre ces informations.

Avec la situation, il ne fallait pas qu’il s’échappe mais la bonne question était de savoir si dans ce lieu, il n’y avait pas un possible acheteur, aucune option ne pouvait être écarté. Il regardait le plan de la ville pour savoir ou il pourrait aller par la suite.

Ils nous a pas encore repérer. Deux possibilités s’offrent à nous et je vais devoir les vérifier à ce que je vois car l’une ou l’autre reste valable mais la priorité est de le capturer si il n’a pas ces informations en sa possession.

Le jeune homme mi-démon mi ange passa à l’action, il ne perdait pas de temps pour rejoindre le traître, c’était la priorité absolue à l’instant présent. Il mit de la distance rapidement avec sa coéquipière qui choisit ce qui lui paraissait le mieux. L’éclair jaune avait son zanpakutô dans sa main et il allait lui couper la route d’un côté pour qu’il reste proche de l’auberge. Le shinobi mettait son talent en action et il allait bien plus vite que ce shinobi qui marchait à un rythme régulier. Au trois quart de la ruelle, il vit une personne habillé en blanc qui marchait calmement à sa rencontre. Bien qu’il avait les yeux fermés, il pouvait voir que c’était bien leur cible qui s’arrêta net une fois qu’il remarquait cet étrange personne.

« Hum ? »

Allons Allons, ne soyez pas surpris de voir quelqu’un comme moi sur votre chemin. Ce parchemin que je vois est sans doute celui qui m’intéresse.

« Il m’a déjà retrouvé, ils ont mis lui en plus. Sa réputation le précède, il a réussit à battre la Raikage, j’ai aucune chance à part la fuite. D’ailleurs, il le sait bien...l’enfoiré »

Hibari était d’un calme olympien, il était en train de jouer avec sa proie ou il essayait de récupérer des informations cruciales pour cette mission.

Tu n’aurais rien de moi.

L’homme partait par la suite pour éviter un combat, il se posait la question si il était tout seul. Il le serait bientôt. Hibari marchait en sa direction sans se presser du tout alors que Toshiro prenait de l’avance. Il allait devoir aller dans cette ruelle ou devait se trouver Junko.
A vrai dire, le shinobi comptait cinq secondes dans sa tête avant de se faire le moindre mouvement, il fit des shunpô soit des déplacements instantanées pour raccourcir la distance qui le sépara de la cible qui tourna à droite. Il fit de même quelques temps plus tard en le perdant quelques secondes de vue. Il pouvait sentir le chakra du ninja qui avançait jusqu’à s’arrêter car il avait un autre problème du nom de Junko.


« Merde »

Il regardait en haut qui restait sa seule option mais a peine qu’il fit cela que Junko et Hibari était tout proche de lui. Avec un sourire, il lui parlait.

Je pense qu’on peut régler cette affaire sans faire couler le sang Toshiro-san. Remettez-nous ce parchemin ou préférez vous que ça soit nous qui vienne le chercher.

L’anbu était en mauvaise posture car il connaissait aussi la kunoichi ou bien, il en avait entendu parler, c’était évident. Hibari n’était pas patient, il tapait sur son zanpakutô ce qui devait faire tilté sa coéquipière.


Marché conclu.

Hibari lui disait de venir vers lui pour qu’il fasse ce qu’il avait demandé. Toshiro s’approcha doucement vers lui avec le parchemin dans sa main. Tout se passa comme prévu, il lui remit le parchemin avant que ce ninja disparaisse dans une fumée blanche au moment ou le glaçon lui prit le bras car ce n’était qu’ une substitution . Surpris par ce fait, il positionna son zanpakuto d’une façon étrange bien qu’elle soit toujours dans son étui. Le traître profitait de ce subterfuge pour que le vrai se retrouve derrière lui avec un semblant d’avantage.

Ainsi soit t’il.

L’épée spéciale d’Hibari s’allongeait en déchirant la veste que portait le glaçon pour transpercer cette personne. Son sourire qu’il affichait en cet instant tout en retournant vers la cible gravement blessé. Rétractant son katana tout en faisant les quelques pas, il s’occupait du parchemin en le prenant avant de l’ouvrir et voir ce qu’il contenait.

Vous avez effectué quelque chose d’improbable mais dans une situation critique, il arrive qu’on tente le tout pour le tout... Nous avons ce que nous voulons quand à vous, je devrais sans doute vous tuer pour abréger vos souffrances.


Que voulait dire le Yagami en cet instant présent, il allait le comprendre à ses dépens.

Au milieu de la lame de mon zanpakutô se trouve un virulent poison presque invisible à l'oeil nu qui vous tuera dans quelques minutes, je le crains.

En agissant de la sorte, Toshiro s’était mis tout seul dans cette situation ou sa vie ne tenait plus qu’à un fil. Il commençait déjà à ressentir les effets et comme il était en plus blessé. il n’y avait plus rien à faire pour lui qui venait de se mettre une balle dans le pied. Le jeune homme regardait sa partenaire toujours de la même façon. Il lui remit le parchemin avant de parler.

Je vous laisse choisir pour lui, il hésite face à son destin.



...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Jeu 25 Aoû - 0:37

Gin avait été finalement assez utile à la mission. Il n’avait pas été trop causant avec la mafia, évitant de les énerver. C’était un bon point car la mafia était en bons termes avec Kumo et Junko ne voulait pas être responsable d’un changement de position envers le village. Elle espérait sincèrement que tout se terminerait au mieux. Elle avait l’impression que Gin allait faire n’importe quoi à n’importe quel moment. Était-ce l’impression que les mères avaient en surveillants leurs terribles enfants ? Surement. Pourtant, Junko s’était toujours bien tenue, même lors de son enfance. A croire qu’elle était née avec un cerveau d’adulte. Courir partout, crier à tue-tête, ça n’avait jamais été son truc. Que de cheveux blancs elle avait du épargner à ses parents ! En tout cas, heureusement que les siens n’avaient pas besoin de changer de couleur. Elle craignait à tout instant que son coéquipier ne commence à embêter les mafieux, juste pour se moquer d’eux, et qu’elle soit obligée de l’assommer ou je ne sais quoi (Non je vous rassure, elle n’aura pas d’enfants qu’elle essaiera d’assommer…) Mais finalement l’homme aux cheveux blancs ne causa pas d’ennui. Surement était-il conscient que ce n’était ni le moment ni le lieu où plaisanter comme il l’aimait. Tant mieux.

Finalement, il n’y eut aucune démonstration d’humour intempestive et tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’ils arrivent à proximité du traitre. Les affiches semblaient soulever les mêmes questions que chez Junko.


-Mais comment ont-ils put reconstruire aussi rapidement ? C’est surréaliste. Surtout s’ils manquent de main d’œuvre…

C’était un mystère qui demandait à être élucidé, vraiment. Mais ce n’était absolument pas en relation avec la mission. Elle rangea la missive dans une poche, se concentrant de nouveau sur leur objectif. Ils étaient d’ailleurs arrivés. Comme son coéquipier, elle se mit à sonder les lieux, remarquant le chakra assez puissant qui s’échappait de derrière le batiment. Mais il n’y avait rien à craindre, ce chakra était inférieur au sien ou à celui d’Hibari. Il ne fallait pas le prendre à la légère. Mais ne pas le surestimer non plus. Gin semblait lui aussi penser que c’était leur homme. Il n’y avait sans doute pas de doute à avoir, la mafia était toujours très efficace. Elle congédia le sous-fifre qui les avait conduits ici et il partit rapidement, sentant surement que les ennuis allaient s’abattre rapidement ici-bas.

Gin évoqua deux possibilités d’action, ce que Junko traduit par deux voies d’accès au traitre. Elle vit Gin en prendre une et se dirigea donc vers l’autre. Elle attendit tranquillement qu’il le rabatte vers elle, puisqu’elle l’entendait parler avec. Enfin, il monologuait pendant que l’autre devait être en train de crever de peur. Rapidement, elle entendit des bruits de pas d’un homme courant. Elle sortit de l’ombre et l’arrêta par sa simple présence. Il avait l’air d’un animal pourchassé, mais Junko n’avait aucune pitié. Dans le dos du traitre apparaissait Hibari. L’homme, à moins de savoir voler et de savoir le faire rapidement, ne pouvait s’en sortir, à moins de les battre tout les deux.
Elle laissa Gin se charger des formalités. Il semblait vouloir négocier tranquillement. Ce qui n’empêcherait pas Junko de tuer le traitre après. Il était parfaitement conscient de ce qu’il faisait. Il méritait donc la mort.

Elle remarqua alors qu’il tapotait le bout de son sabre, et Junko savait parfaitement que cela signifiait qu’il était prêt à en faire usage et même qu’il en avait très fortement envie. Elle avait déjà vu en œuvre cette lame étrange, qui semblait s’allonger et retrouver une longueur normale après. Quelle technique ninja y avait-il derrière ce sabre ? Elle s’était posé la question car elle n’avait jamais vu pareille arme. Mais elle n’avait pas vraiment pu trouver une quelconque explication.
Entre temps, Gin semblait avoir réussi à négocier la reddition du traitre, afin qu’il lui rendre les informations. L’anbu avait d’abord regardé les deux coéquipiers, comme jaugeant leurs forces, ses chances de s’en sortir. S’il pensait vraiment réussir à les avoir, il devait franchement avoir quelques problèmes. Leurs chakra étaient chacun plus élevés que le sien et ils étaient bien plus expérimentés que lui, encore tout jeune. Jeune mais pas du tout innocent.

En s’approchant de Gin, il tenta un léger subterfuge, essayant de le tuer ou simplement de passer, ils ne le sauraient jamais. Mais ce genre de petites ruses ne marchait pas sur un junnin surentrainé et sur ses gardes. D’un coup de sabre, le jeune anbu se retrouva touché à mort, à moitié tranché en deux. Junko s’écarta légèrement, ne voulant pas être éclaboussée de sang puis s’approcha à nouveau. Gin vérifia le contenu du parchemin, qui semblait satisfaisant, puisqu’il expliquait au jeune homme qu’il allait mourir. Il lui demanda alors de décider de son sort. Elle le regarda, légèrement étonnée. Il venait de lui dire qu’un poison courrait dans ses veines et qu’il allait mourir dans quelques minutes. En plus, il était gravement blessé, son sang s’écoulant rapidement en dehors de son corps. Peut-être l’hémorragie le tuerait-il avant que le poison ne le fasse. Bref, il était condamné et Junko n’allait certainement pas chercher à le sauver. Ce serait inutile, il serait condamné à mort par Kumo de toute manière.


-Allons-y.

Sans accorder un regard de plus au traitre, elle se dirigea vers la sortie de la ruelle, se sachant suivit par Gin. Il n’y avait plus rien à ajouter, la mission était. Le parchemin était récupéré et en sécurité. Elle aperçut du regard Kosoku, qui les attendait, cherchant surement à savoir ce qu’ils avaient fait. Elle s’avança vers lui et lui glissa quelques mots à l’oreille.

-Le cadavre dans l’allée vous rapportera une bonne petite somme, vous pouvez le prendre en échange de vos… services.


Elle regarda ensuite Gin, qui était couvert de sang. Peut-être n’était-ce pas le meilleur attirail pour trainer en ville. Elle réfléchit une seconde.


-J’ai des achats à faire en ville. Vous voudrez peut-être vous changer ou manger un morceau ?

Elle avait de l’argent à ne plus savoir quoi faire, il fallait bien qu’il serve à quelque chose. Or, on disait que des choses intéressantes étaient arrivées dans les boutiques de Tanzaku, cela valait le coup d’aller voir.


Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1876
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mar 27 Déc - 19:49

Citation :
Mission : Eastcoast vs Westcoast ( code : bleu)
Briefing:
Deux gangs se sont formés a tanzaku, au départ ce genre de milieu non mafieux ne craignait rien, mais prend de l'ampleur et devient dangereux, écrasant même la mafia. Ces gangs de ronins, de ninjas et meme de civils, se combattent en pleine rue et usent de propos violents pour  continuer leurs guerres. Les quartiers est et ouest de tanzaku sont concernés, chacun des clans défendant ardemment son territoire... Il faudrait faire quelques chose pour regler la situation, avant qu'elle ne degenere.
Gain : Entre 50 et 100 ryos selon la méthode utilisé + 30 xp
Niveau requis :  Non determiné
XP requis : Non determiné



Cette construction de ce bâtiment avait duré plus longtemps que prévu mais ce n’était pas une mince affaire de créer de toute pièce un tel édifice surtout qu’il n’était que deux malgré que ça soit une bâtisse en kit. Généralement, il fallait plus de personnes pour pouvoir réussir à monter un tel projet mais les shinobis étaient des personnes pas comme les autres. Le travail était finit et le binôme pouvait regarder le résultat final.

Ce n’est pas si mal que ça si on avait eu plus de temps, ça aurait été mieux. Passons à la suite.

Gin toujours suivit d’Akiko quittait cet endroit pour se rendre dans un coin plus sombre, plus dangereux de cette cité marchande. Il lui fallait un plan concret et méticuleux afin que cette mission soit une réussite totale. Le Yagami avait déjà imaginé quelque chose mais il avait deux options et il verrait donc laquelle qui lui paraissait le mieux par rapport à la situation donnée.


Rendez nous dans le quartier est, si tu veux bien.

Le jeune homme marchait calmement, il supposait que si ce lieu était le repaire de plusieurs rônins ou vagabonds. Il était évident que toutes ces personnes avaient une personne à leurs têtes, un chef ou un boss comme dans n'importe quelle organisation, il y avait une personne qui dirigeait ou donnait les ordres. C’était pareil pour l’autre groupuscule habitant dans l’autre côté de la zone dans le quartier ouest. Le Chuunin de Kumogakure profitait de ce laps de temps pour dire ce qu’il pensait de cette mission à sa partenaire.

Notre mission semble simple mais il nous manque quelques informations tout de même. Je me demande si on détruit l’un de ces deux bastions si ce processus s’arrêtera. On pourrait s’allier avec l’un de ces deux groupes pour ensuite détruire l’autre. Le mieux serait sans doute d’éliminer les deux chefs en même temps en provoquant une rixe entre eux.

Gin avait pas mal d’idées à creuser et de plans à mettre en place, il aurait bien aimé d’ailleurs pouvoir créer un saut dans le temps pour se retrouver à une autre époque que celle ci. La raison était qu’il imaginait déjà une scène dans son esprit comme dans les films classiques tels Boyz in the Hood, Menace II Society, Training Day et New Jack City. Si vous n'avez pas vu aucun de ces deux chefs d'oeuvres alors il faut remédier à cela et à votre culture. Avançant toujours en direction du quartier est. Il commençait à ressentir des chakras aux alentours. Pour le moment, il faisait signe à sa coéquipière de rester sur ces gardes et de se tenir prêt par mesure de précaution.

« Voyons voir ce qui va se passer »

Le shinobi aux habits blancs avait ressenti la présence de cinq personnes, il allait pouvoir voir ce qui se déroulait dans cette ruelle vu qu’il avait des passants ainsi que des voyous considérés ici comme des rônins. Le jeune homme allait les voir à l’oeuvre et mettre une note sur leur niveau intellectuel et de capacité ainsi qu'un léger descriptif de chaque individu. Les personnes ici les rônins venaient à la rencontre de deux personnes avant de les entourer. Il profitait par la suite pour les dépouiller sans ménagement avant de s’en aller en les laissant là presque mort et en récupérant quelque chose. Il ne faisait pas dans la dentelle et cet incident montrait qu'il était prêt à tuer si nécessaire des hommes venant peut être de l'autre quartier ou tout étranger voulant faire la loi ici. D’autres vagabonds venant du quartier Westcoast venaient dans la zone de l'accident en souhaitant se venger et punir les troubles fêtes. La vengeance était au rendez vous mais finalement ces vagabonds se prenait une nouvelle sanction..

C’est une guerre, ils ne se sont font pas de cadeau...Allons faire connaissance.

Les deux protagonistes pouvaient sûrement se faire accepter par ces derniers, il verrait cela au moment opportun. Il était dans le camp ennemi et l'homme au sourire démoniaque était prêt à tout perspective et option pour s'amuser un peu et que la mission soit une réussite. Le duo avançait dans le quartier pour tomber sur un autre groupe étant au milieu de la ruelle.


...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mer 28 Déc - 1:02

Gin entrait dans ce que l'ont pouvait clairement appeler un ghetto de la cité marchande. Une petite cité dans la ville, entouré par des murs et meme quelques barbelés, en plus de tags de partout, signifiant clairement le coté de la pente ; Ici regnait en maitre le coté Eastside ! Par de west en vu, et s'il y 'en avait, c'etait soit prévu pour du clash d'enka ou de rap, soit pour une baston dans les regles ou pas...En tout cas, meme la mafia semblait parfois depassé, car ici, la famille etait sacré, le clan etait un entourage et un rouage sur. Ici, tous et toutes s'entre aidait, etaient armés et entrainés, pas de quartier ou de rigolade pour les petits mafieux qui tentaient l'approche pour racket. Ici, c'etait soudé ! Gin et Akiko arrivaient donc comme deux cheveux sur une grande soupe, apres une legere altercation avec la west...Quoiqu'il en soit, ils furent stoppé net par un type qui prit un micro et s'agita clairement devant eux, en mettant le ton dans ses propos, en rappant !



Check check ! Yo yo yo !
Je ne sait pas qui tu es...yo !
Mais tu es dans mon biz !
Ici c'est mon quartier, soit tu te tire, soit je te freeze !
Choisi bien tes paroles
Ou je te colle et te dégivre !
Prend une pelle et t'enterre, te martyrise et puis t'enfouis, court pour t'enfuir
Cris donc comme une pucelle, prie donc pour que j'te delivre !
Mon gun sur ta tempe, tes larmes de merde me font bien rire
Tu meurs mais ne merite meme pas mes sons d'ogives
tes tympans sont percés par la cadences de tout mes tirs
tu pleurs
tu chiales
tu saignes, et t'ecrase comme le marteau sur l'enclume
t'abat, te noie, te bat, te casse les bras sur le bitume
te noue le larynx et ta voie, l'envoie se casser sur ma plume
Mon encre c'est ton sang, l’hémorragie ton attitude
Yo yo yo !
Check le mic ! Check check le mic han han ! Noooo remix fucka' !


Puis le mec, ayant fait son chaud, envers Gin bien entendu, se tourna et le regarda froidement et de travers. De la tête au pied puis vis versa, ainsi que la gamine l'accompagnant. Puis il se retourna vers eux, mais ne demordait pas d'un regard plutot antipathique.

Vous n'êtes pas du coin, ni de la westside, what's the fuck bro' ? Vous êtes pas au courant qu'ici meme la mafia nous craint maintenant ? Degagez avant que j'vous plombe les sinus...Tss

Le mec se tourna une nouvelle fois, marchand fierement devant ses amis, il n'avait pas forcement de sourire, quoi qu'un petit en coin. Fier d'avoir mis la misere sur fond de hip hop aux deux invités. Il s'assit en face d'eux en les regardant, puis en leurs faisant des gestes obscènes.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

avatar

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2521
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Dans mon cabanon avec jumelles pour regarder le bain des dames peinard

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mer 28 Déc - 10:28

La maison terminée, le duo de Kumo se dirigea tranquillement vers leur dernière mission, de loin la plus difficile puisqu'il s'agissait de régler un différent entre deux clans rivaux de Tanzaku, dont la puissance écrasait aussi bien l'autorité de la ville que les mafieux, pourtant habitués à ce genre de scénario. Gin prit logiquement la tête de la mission, Akiko restant muette et toujours de mauvaise humeur. Autant dire qu'elle ne serait pas du genre à négocier très longtemps.

Les deux shinobis allèrent vers la 'Eastside' de la ville. Gin avait déjà des idées, sans doute trop, mais dans tous les cas, l'adolescente ne fit aucun commentaire, se contentant de marcher avec un regard sombre. Le duo tomba sur une brève bagarre opposant les gars de l'est à quelques courageux de l'ouest qui furent vite vaincus.
C'est alors qu'un gros bras arriva avec un micro et se lança dans un rap hostile et tranchant, bien que les mots étaient lancés avec justesse et cohérence. Mais cela ne faisait que blaser Akiko qui résistait à l'envie de tourner ce comique au ridicule.


"S'il croit m'impressionner avec ces grands mots...tch !"

La jeune fille observa la zone,,constatant qu'elle et Gin étaient maintenant la source de l'attention de presque tout le monde dans la rue. Ils étaient tout bonnement dans la gueule du ghetto. Le moindre geste mal placé pouvait prêter à de lourdes conséquences, même pour Gin. Cependant, elle ne se gêna pas pour placer une petite tique histoire de voir la ou les réactions.

-C'est comme ça que vous accueillez les gens dans votre...quartier ?-

Et elle toisa la grande bouche d'un air hautain, les bras croisés sous sa poitrine en attendant une quelconque réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mer 28 Déc - 12:55

Akiko observa a son tour la scene, tandis que Gin semblait encore reflechir a la maniere dont il allait repondre ou bien proceder, en tout cas, ce serait a coup sur intéressant. Quoiqu'il en soit, Akiko pensa fort en elle, et ne tarda pas a expedier ses mots dans la faces de ceux qui les toisaient depuis l'instant ou ils etaient entrés dans le quartier Est. Mais ici le monde commencait a se rameuter pour appeler au clash ou a la battle en freestyle. C'est killer bee qui aurait fait un malheur par ici. En tout cas, le "gros bras" se redressa a ses mots et reprit son micro comme un veritable katana.



Freestyle baby !
Petite hey ! petite, essaie pas de te la jouer
Ici c'est pas les bienvenus que tu risques de te récolter
Tu peux sortir ce que tu veux, de tes hanches au décolleté
Mais en retour tu n'attraperas que nos durs mots et nos coups de pieds

Ils ... Irons dans ta face, te faire saigner du nez
Ton visage angélique, se rapprochera d'un épinier
Comme un fusil je vous chasserais, jusqu'a ce que vous opiniez
Vos genoux a terre
On veut vous voir mordre la poussiere
Petite tu peux croiser tes bras, mais tes chon-ni non pas poussez ( ahah )
Si tu veux du plaisir, appelle Eastside et nos grands beaux piliers Yeah
....

Oui et n'oublie pas non plus, devant la East, tu peux t'plier !


Ayant lui aussi ainsi piqué sec de par ses mots, a la fois Akiko et le duo tout entier. Il reposa le micro sechement sur un banc de pierre tagué, et n'hesita pas a approcher d'eux, en les toisant aussi froidement du regard que n'importe quel mechant digne de ce nom. Et un ton sec et racailleux, leur dit ;

Qu'est ce vous voulez bande de ouf ?! La mort ??!

La tension etait monté d'un cran, et les gens qui avaient appréciez la battle a sens unique et s'ameutaient n'avaient pas dans l'idée d'un bonjour tres accueillant. Ici, si meme la mafia n'y venait pas, c'etait pour une bonne raison. Mais que faisait la SRIN XD....Bref, le duo etait mal parti dans leurs mission.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

avatar

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2521
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Dans mon cabanon avec jumelles pour regarder le bain des dames peinard

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Mer 28 Déc - 15:47

Eh non, c'était pas un coin accueillant.

'Le rappeur repris son micro,
Pour cracher son rap et son tempo,
Leur expliquer rapido,
Qu'ici c'était pas des rigolos.'

Il s'en suivit tout un blablatage comme quoi il fallait se soumettre ou se faire mettre.

'Qu'avec un coup dans les dents,
Le duo pouvait pisser le sang.'

Mais au final, il ne posa qu'une question aux deux visiteurs, mais ne recevrait pas de réponse d'Akiko qui regardait sur le côté, prenant un air exagérément boudeur.


-Pff...-

"J'aurai été seule avec cet idiot, je lui aurai collé mon Poing Furieux dès sa première rime...Et après c'est moi qui me la joue, tch !"


C'était donc à Gin d'intervenir pour sans doute calmer un peu le jeu et user de ses propres mots pour glaner des informations diverses, sans que son interlocuteur ne puisse le suspecter. L'adolescente resta donc plantée là, boudant proprement le gros bras qui les regardait. Elle ne chercha pas à savoir s'il avait un entraînement ninja ou non, sachant très bien que Gin avait déjà évalué les forces en présence.
Cependant, l'humeur d'Akiko risquait de faire l'effet d'une bombe si la conversation continuait sur le même niveau et le chuunin allait sans doute devoir prendre ce détail en compte s'il tenait à ce que la mission se passe bien.
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1876
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Jeu 29 Déc - 14:54

L’atmosphère avait changé depuis tout à l’heure, d'un crime à une rencontre fortuite avec un nouveau groupe. On pouvait dire qu’il était entré dans une sorte de ghetto, un quartier proche de celui d'Harlem car c’était dans la zone est de la ville marchande de Tanzaku et qu'il fallait remettre cela dans son contexte. Cela ne ressemblait plus vraiment à ce qu’il imaginait finalement mais tout n’était pas encore gagné pour le duo. Les gens ou personnes vivants ici n’étaient pas très accueillants avec les nouveaux en les souhaitant la bienvenue. On pouvait dire que c’était même le contraire et ce n'était pas une illusion sur ce qui risquait d'arriver était un indice sur leur niveau d'hostilité et d'impolitesse. D’ailleurs en y repensant ce pseudo rapper lui faisant penser à quelqu’un valant pas moins de 50 centimes. Si ce dernier avait le bonheur d'avoir une vie identique alors il risquait de se faire plombé de 9 balles dans le corps par l'ennemi venant de l'autre quartier si la situation continue à se dégénérer.

« Il a un flow pitoyable et je ne parle même pas de sa technique. Je suis sûr de pouvoir faire mieux que ce guignol. »

Gin était en train d’analyser ces phases pour pouvoir lui répondre d’une façon approprié et qu’il aimerait sans doute, il venait de recueillir une information intéressante sur cette personne. Le rapper venait de dire que c’était son quartier et dont qu’il était sans doute le chef ou alors une personne haut placé dans ce quartier bien qu’il prenait un risque de parler à deux inconnus sans savoir ce qu’ils voulaient d’une part ni connaître leurs potentiels dangerosités. Bien que ces provocations non dissimulés pouvaient ressembler à un clash de rap battle mais on avait plus l'impression qu'il avait du mal à trouver ces mots. Un apprenti qui avait besoin d'un maître pour apprendre les bases et se perfectionner. Si c’était le cas, il ne tomberait pas sur quelqu’un né de la dernière pluie mais à un vrai compétiteur car Gin adorait le challenge et le défi surtout quand celui ci était insolite et inédit. Le regard  de ce délinquant lui faisait penser à un individu ainsi que ces mimiques. Il supposait à juste titre qu'il était là pour appâter le poisson pas et que les autres voyous devaient se cacher dans les environs pour le guet-apens. Selon, lui il était trop facile de pouvoir discuter avec le chef du premier coup mais on n'a toujours pas les bonnes réponses et il arrive que la chance puisse frapper à la porte. Akiko fut la première a lancé une petite pique sans conséquence juste pour le mettre à température mais le plus intéressant allait suivre car le pseudo gangster sortit un nouveau 16 bars pour répondre à cette dernière avant de lâcher le micro.

Que voulons-nous eh ben, tu le découvriras rapidement mais avant je dois te répondre. Tu as voulu te lancer dans quelque chose que tu ne maîtrise pas. Tu risques par la suite de te rendre compte de la différence de niveau qui nous oppose.

Le jeune Yagami alla chercher le micro avant de tapoter dessus tout en continuant à se rapprocher de cette personne. Il testait le mi en lâchant deux ou trois « Oi » pour se mettre en jambe et que sa voix soit fluide et limpide. Il était peut être un peu froid mais il était là pour briser la glace. il remit également le beat pour se donner une certaine motivation et une envie. Il choisit bien entendu une instrumental classique par hasard en tapotant sur la chaîne Hi-Fi qui allait de symbiose avec ces prochains mots. Et oui c’est bien une instrumentale et non un mais c’était important à souligner. Avec un sourire démoniaque, il finissait par rentrer dans le jeu en lançant ces propres phases tel un ovni, une fusée. L'auteur profitait pour allier plaisir et rap battle en même temps en incorporant certains détails que seuls certains puristes de ce style de musique puisse connaître.






♪♪  Pour écrire une phase t'es aussi long que Dre pour sortir Detox
....
On m’avait dit qu’ici, je trouverais les meilleurs
Je constate avec dépit que c’est une erreur
Je kick sévère ces mesures sur l’un de tes beats.
Tu vas gouter à ma verve, je vais t’enchainer avec mes hits
T’écraser, te démembrer, te foudroyer tel un seigneur Sith
Je crois que t'as un problème de connexion avec le hip hop
Mes rimes te déchirent l'épiderme comme les balles d'un glock
Sans loi ni règle, tu te croyais en sécurité dans ton bloc
Je prendrais ta place une fois en désintox.
T'as voulu faire le chaud mais tu vas t'écraser du haut de ton piedestal
L’homme habillé en blanc est venu t'apporter ta première défaite
Ecoute et regarde autour de toi, je fais vibrer tout l'auditoire,
Oi, T'a peut-être cru avoir ton heure de gloire !?
J'vais t'déchiqueter comme un bout de viande a l'abattoir
Bref Retourne à l'entrainement j'ai pas envie d'être trop méchant
Avant ce clash t'étais en position de force tu le finiras les deux pieds devant
Car la prochaine fois dans le gun ça sera pas des balles à blanc. ♫




Finissant son verset, il était plus ou moins satisfait du résultat, il attendait désormais les retombés qui pouvaient être des plus inattendus. La tension était palpable mais ils devaient garder leur self contrôle et ne montrer aucune peur ou sentiment de malaise comme si la situation était sous leur contrôle. Allait-il apprécier son style et un nouveau contender était prêt à l'humilier dans son soit disant domaine de prédilection, le clash.

" Comment vas tu réagir ? "

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    Jeu 29 Déc - 18:09

C'etait assez incroyable comme situation, mais Gin entra dans le jeu du rappeur et prit le micro pour a son tour, y ajouter et son flow et sa rime. Elle fit mouche dans les premiers instant, avec assez de mots pour attirer l'attention sur lui. La foule revint, tandis que le rappeur fit la moue et se preparait pour deguster mais aussi se defendre a son prochain tour ! Pour une fois, le combat ne faisait pas de sang, mais venait de la meilleur des armes, les mots, et juste ceux ci. Ce qui n'etait au final pas plus mal. Le rappeur le lui reprit le micro des mains, abruptement. Il cracha par terre devant un auditoire qui commencais a etre chaud comme la braise.



Tu es fort pour jacter, enchainer les beat's sans featuring
Ma les seules choses longues que je sort, c'est ma bi** et mon flow shelling !
Te méprend pas, ici nous sommes bien les meilleurs
La Eastside connexion va t'apprendre la douleur

Tu persévères et pense te mesurer a mes beats ?!
Mais clash un mur et frappe de l'eau jusqu'a faire une mine déconfite
Tu parlais de verve ? Je n'entend rien, sinon mon son si lancinant
Mon flow et ma répartie, te font passer pour un enfant
Deja, que t'es taillé comme un étuis, avec une gueule de prince charmant
Mes rimes assassines vont finir par salir ton beau costume blanc

Tu me parlais du Hip hop, tu fais le ouf, et te prend pour un coq !
Mais chht, laisse parler les grands, et reste donc a jouer a la nurse
J'ai deja des cicatrices, tu es loin de faire chez moi l'effet d'un choc
Ne parle pas de mon quartier, toi qui ne connais rien de nos mœurs
Le roi ne cedera jamais son pied, a un ninja qui fait ballerine
Tu peux repartir, te retourne pas, tu ne vaux meme pas un crime
Ca parle de gun et puis de balle, armé d'un ballet pour l'escrime
L'auditoire vibre bien je le sais, mais il ne vibrais pas pour toi
C'est un freestyle que je te fait, et qui te tue, sayonara !
......
Ah ouais au fait, tu disais ne pas être serieux ?
Alors j'attends tout de même un peu, meme si je doute qu'tu puisse faire mieux...



Le rappeur prit par la suite une position ferme sur ses pieds, remis son bandana et toisa une fois encore du regard Gin. Il l'avait tué, l'auditoire etait avec son chef, et c'etait la moindre des choses. S'il voulait renverser la tendance, l'homme en blanc devrait soit faire mieux, soit faire quelque chose pour la situation. Tout cela etait bien beau, mais la mission n'avancait pas des masses.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mission Spéciale    

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Spéciale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Année Spéciale ou Master pro ?
» IUT Saint-Cloud DUT Année Spéciale - admissions 2009
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» recherche émission tv/vivre avec 100 objets
» Émission toc toc toc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Tanzaku-