AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite pause au Chalet!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Petite pause au Chalet!   Dim 7 Nov - 19:02

Après ce petit incident, Akira revint doncpour repartir en compagnie de Mai, la Raikage; Kana, son amie et Konochy le flemmard ainsi que .Ils repartirent donc ensemble sur les traces de Katôle frère de Naoki.Ils arrivèrent bientôt du côté des Montagnes, Akira était nostalgique. Ils firent une petite halte, Akira pensait au village, là à quelques mètres alors que eux, allaient vers une mort presque certaine. Mais ils devaient absolument arriver à Katô au plus vite, ou plutôt se jeter dans la geule du loup. Après quelques heures de marche, ils arrivèrent à un cabane ayant l'air plutôt chaleureuse, il faisait nuit et avec la neige, il ne pouvait se permettre de dormir dehors, ils s'arrêtèrent donc dans ce chalet et grâce à la dame qui le tenait, Akira put enfin recevoir des soins convenables, il pourrait donc se battre convenablement et surtout il pourrait taper fort grâce au Chakra récupéré grâce aux sources thermales dont disposé le Chalet, ce qui n'était pas commun pour un lieu dans lmes montagnes où il y faisait froid. Le lendemain, à la première heure, ils durent repartir car le temps ne permettait pas de se reposer plus longtemps. Akira laissa 50 ryos à la dame pour les soins, l'herbergement et les sources qui avait relaxer toute la troupe.Ils repartirent vers les Steppes où les attendaient le premier infécté et surtout Naoki qui attendait qu'on le délivre de son diabolique grand frère car c'était la seule qualification possible pour ce qu'était Katô.

---
Maj effectué (450ryos)

..........................................................

Stats à fond ( -50 ryos)
Revenir en haut Aller en bas
Yua
Capitaine / Membre du conseil / Admin

avatar

Capitaine / Membre du conseil / Admin


Messages : 1237
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 22
Localisation : Avec son frère

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4180/4480  (4180/4480)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3770/4220  (3770/4220)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 2870
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Dim 7 Nov - 20:25

Finalement, la question auquel Mai aurait voulut que l’on réponde joyeusement n’eut pour réponse que des incertitudes et de la mélancolie. Konochy n’avait pas d’avis, et Kana se projetait difficilement dans l’avenir.

-Tans pis, je vous comprends.

Enumérer ses projets aurait surement été un peu délicats après leurs réponses respectives, de ce fait, la jeune blonde garda le silence. Et puis, Akira revint finalement de ses recherches et fit signe au groupe de reprendre la route.
Ils se dirigèrent alors vers les montages, celles menant ensuite aux steppes. Il y neigea, et heureusement pour Mai, Akira, Konochy et Kana, il y avait tout près de leur position un chalet. Ils y passèrent donc la nuit, avec possibilité de se soigner.


-Reposez-vous, demain nous serons surement arrivés.

Le jeune femme s’en alla alors dans une des chambres du chalet, s’allongea et attendit que la nuit passe, sans pouvoir s’endormir.
Un peu avant l’aube, le groupe reprit la route, cette fois vers les steppes.

...........................................................................................
-Gants draconiques
-Sanction
-Gatling predator

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Naru Aoyama

avatar



Messages : 799
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 30

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Dim 7 Nov - 20:39

Kana avait suivit tant bien que mal la petite troupe. Ils étaient tous à présent au chalet et encore elle ne savait pas exactement ce qu’elle y faisait. Elle n’était pas du tout fatiguée et ils devaient tous suivre Akira à la trace. D’ailleurs quand elle vit que tout le monde était partis sans elle, elle du se dépêcher et claqua la porte du chalet sans faire gaffe si quelqu’un l’avait suivit. Elle se retrouva toute seule pendant un temps sans vraiment savoir si elle se trouvait sur le bon chemin. Depuis les plaines elle était restée à la traine par rapport aux autres. Il était vraiment temps que tout s’arrête. Et vite.

‘’ Je vais avoir du mal à rattraper les autres, je vais m’en souvenir en tout cas de ce sale coup. Je vous jure. Je pourrais très bien me perdre et ne pas me retrouver au même endroit qu’eux. Tout ça pour au final peut-être mourir sans sauver le monde. J’aurais bien aimé qu’on me prévienne sinon je n’aurais pas été si longue aux plaines. J’ai franchement hâte de rentrer au village. Si tout vas bien dans peu de temps tout sera fini, je rentrerais peut-être pas entière au village mais tout sera fini. Avec un peu de chance je serais avec Naoki. Au moins, il y aura quelque chose qui me donnera le sourire. ‘’

Kana accéléra afin de ne pas se faire distancer encore plus par les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Dim 7 Nov - 21:26

La route avait repris depuis les plaines et la petite troupe s'était retrouvée dans de nouvelles montagnes, plus imposantes et enneigées pour les plus hautes. Plus au nord, c'était le village de Yuki et le blizzard qui les attendaient, mais il ne s'agissait pas de leur destination finale, même si ils n'en savait encore rien.
Pourtant, le climat ce jour-là n'était pas très bon et un vent froid leur glaçaient les os. Sur conseil d'Akira, ils firent un arrêt dans un petit chalet ils purent boire, manger et reprendre de bonnes forces avant la féroce bataille qui s'annonçait depuis le début de leur périple.
Le flemmard s'approcha d'un écritaux annonçant la possibilité de soins, moyennant une petite somme d'argent
.

"50ryos, ça fait plutôt cher le coup de boost, m'enfin bon, je ne vais pas faire la fine bouche maintenant et puis, il ne doit pas avoir beaucoup de monde qui passe dans le coin."

Tout comme Akira, il paya la somme due avant de se trouver un lit douillet afin de faire une bonne sieste réparatrice. Le silence était revenu dans l'ensemble du groupe. Chacun se laissait aller à ses pensées et même le couple Kono-Mai paraissait bien loin. En temps normal, le jounin aurait probablement invité la jeune blonde à se réchauffer dans le même lit, mais pour une fois, il sentait le besoin d'être seul avec lui-même, comme au bon vieux temps où Kumo était encore un village fier et chaleureux malgré les conflits.

Mais voilà que l'heure du réveil sonnait déjà. La route pouvait être encore longue pour la petite équipe et dehors, le froid n'avait que partiellement disparu avec le fort vent de la veille. Néanmoins, le flemmard prit ses précautions pour ne pas finir avec une sale grippe qui le mettrait totalement hors-combat avant même d'avoir pu combattre Katô
.

"Si on sort vivant de cette expédition, je demande qu'on passe par Konoha, ça caille vraiment trop dans le coin."


(-50ryos, stats à donf' pour fracasser Katô :3)
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Jeu 30 Déc - 17:48

Kuroï traversa l'entrée de Kumo à la vitesse de la foudre et arriva finalement aux montagnes du pays de la foudre. Il soupira légèrement, ça lui avait fait un peu d'exercice tout ça. Sa deuxième mission consistait à se charger de criminels qui gardaient le chalet et qui empêchaient toutes personnes d'y entrer. L'éclair blanc marchait en direction du chalet, il n'y était plus retourné depuis belle lurette à présent. Le Juunin se cacha derrière un rocher une fois arrivé près du chalet. Il vérifia alors son parchemin de mission, il indiquait quatre criminels, pas plus. Kuroï regarda vers l'entrée, il en aperçut deux. Sûrement que les deux derniers étaient à l'intérieur. Il soupira longuement, il n'avait pas du tout envie d'aller les assomer, cela l'ennuyait. D'un mouvement vif, il explosa le rocher avec sa force, ce qui provoqua une énorme fumée tout autour de lui. Il disparut ensuite tandis que les deux gardes se précipitait vers la fumée. Kuroï en profita pour aller les assomer avec un bête coup dans le cou qui était toujours très efficace dans de tel situation. Il ne restait plus que les deux derniers qui se trouvaient dans le chalet. L'éclair était contre le mur, à la Jame Bond. Il regarda légèrement par la fenêtre, il avait bien raison, ils étaient dans le chalet. Malheureusement, ceux qu'il avait assomé avaient l'air d'être plus résistant que prévu. L'éclair blanc s'apprêtait à entrer dans le chalet, lorsqu'il se fit surprendre par les deux criminels qui se lancèrent sur lui. Il traversa la porte et glissa à terre sur quelques mètres. Kuroï se retrouvait face aux quatres hommes.

Tiens tiens, c'était toi le type de tout à l'heure qui à provoqué cette fumée. Très astucieux comme coup, dommage, ça ne fonctionne pas sur nous!

Héhéhé, face à quatre d'entre nous, tu ne peux rien faire seul. Rend-toi à l'évidence, ninja de Kumo!

On dirait que Kumo à envoyé quelqu'un pour nous renvoyer de ce chalet...

Ouai... Mais c'est pas en envoyant un gosse qu'ils vont se débarasser de nous kékéké...

Un gosse? Je vous dirai mon surnom, vous partiriez très vite, les jambes à votre cou.. Ksss... Vous ne méritez même pas que je vous adresse la parole, bande de crétins. Déguerpissez avant que je ne vous vire d'ici par force.

TUEZ-LE!!!

Tous, se jetèrent sur Kuroï qui évitait les coups avec une facilité déconcertante. L'éclair blanc rappliquait en donnant des petits coups... Il se souvenait de la mention pour chaque mission, de la part de la Raikage: '' Je ne veux aucun morts ''. Le Juunin soupirait, c'était bien trop ennuyeux comme ça. Rapidement, il donna un coup de pied dans l'abdomen d'un des quatres, un coup de poing dans la face du deuxième, un coup de coude dans le menton du troisième et finissa finalement en donnant une pichenette sur le front du quatrième criminels. Ils volèrent tous à terre, le cul le premier. Des éclairs blancs s'échappaient du corps de Kuroï, celui-ci commençait à s'énerver, enfin, c'était plutôt la mission qui l'énervait fortement! L'un des quatres remarqua alors l'idendité du Juunin.

Des éclairs blancs... Oh nan, me dit pas que c'est...

L'éclair blanc...

Les gars, on décampe d'ici!

Ksss... C'est pas trop tôt... Ciao les déchets.

Le propriétaire du chalet était enfermé dans la cave, sur une chaise avec les yeux bandés, un sparadrap sur la bouche, les mains et les pieds ligotés. Kuroï le libéra de cette emprise, celui-ci le remercia infiniment mais l'éclair blanc le stoppa à la moitié de son discours, comme pour dire que ce n'était pas la peine de le remercier. L'éclair blanc partit du chalet et se dirigeait maintenant en direction des plateaux rocheux qui n'étaient pas bien loin. Le Juunin devait à présent s'attaquer à la plus grosse des missions qu'on lui avait confié cette fois. Mais celon lui, ça n'allait pas être très difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mer 5 Jan - 23:58

La jeune femme arriva quelques temps après dans la petit village. elle se fit discrète bien qu'il n'y avait pas grand monde dans le village et chipa un bout d'étoffe qui lui servit de bas le temps de trouver quelques choses de plus... Correcte.
Elle entra dans un chalet, sans doute l'auberge locale et s'adressa au tenancier, une femme pour une fois. Elle lui expliqua sa mésaventure et bluffer par le récit de son exploit, elle se fit offrir le gite et le couvert en plus de quelques vêtements.
Saeko vu guidée jusque dans une chambre a l'étage où elle pu prendre un bain, laver sa lame et s'habiller avant de descendre pour manger un morceau.

Avant cela, elle se regarda dans une grande glace présente dans la chambre. Elle tourna sur elle même pour apprécier les vêtements qu'on lui avait offert et malgré une jupe assez courte et pas vraiment de mise pour la saison, tout lui allait comme un gant. Faudrait qu'elle pense a remercier la tenancière.




Elle descendit les escaliers pour se diriger vers le comptoir. Là elle remercia la femme qui avait été très gentille avec elle et se fit guider vers une table large où elle mangea un bon repas.
Repue et épuisée, elle se laissa un peu aller sur le sofa sur lequel elle se trouvait quand une petit flamme apparut dans son assiette vide. Rien de bien méchant, une flammèche noire et verte, dansant comme un petit farfadet dans le reste de sauce. Puis cette flamme gagna en intensité pour laisser apparaitre un visage, ou plutot une truffe, celle d'une Louve aux poils blanc.
Moro grogna un peu, pour se présenter, puis lança pour Saeko :

- Petite, cela fait maintenant bien longtemps que Serizawa est partit et, tu ne le sais sans doute pas, j'ai récupéré son essence, celle du loup qui sommeillait en lui. J'ai ainsi créer Ryu, un loup spécial puisqu'issu exclusivement de l'essence de feu Serizawa, j'ai pensé que tu serais heureuse de t'en occuper... Sa place est a Kiri après tout.
- Je... Je ne comprend pas...

La jeune femme était indécise, qu'est ce qu'elle pouvait bien lui raconter, l'essence de Serizawa ? Un loup a élevé ? Elle n'allait pas sortir avec un loup, c'est une idée saugrenue ! Rien que le fait que son aimé soit maintenant une boule de poils, a considérer le ridicule de la chose, était tout simplement étrange et peu ragoutant. Elle s'imaginait bien des choses lorsque une flamme apparut dans ses mains et soudain une boule de poils apparut.


Elle fondit littéralement pour la petite bête qu'elle tenait entre ses bras, si craquante, si... La créature se réveilla et semblait moins caline que prévu. Le loup se débattait un peu, puis avec de plus en plus de vigueur. Moro expliqua alors ce phénomène :

- Sa croissance sera beaucoup plus rapide que celle d'une bête normale. De plus, si son apparence est similaire a tous les loups résidents dans le mont Meikai, il changera rapidement de taille, de couleur et surtout d'agressivité... Rappelons que c'est l'essence de Serizawa, pour la peluche tu repasseras huhuhum
- Je suis censé en faire quoi ?!
- Garde le près de toi, c'est ce que Serizawa voulait après tout, voila mon présent, maintenant je peux partir. Bon courage
- Attends !

La flamme disparu, laissant Saeko seule avec le loup qui s'agitait encore.

" Qu'est ce qu'ils ont tous avec leur énigme a la con ! "

Le loup se calma et la regarda avec ses yeux... On peut pas décrire ce regard de chien battu tellement trop krognon !!!!
Elle se radoucit, le caressa et lui donna un peu de viande, les restes de son plat. Finalement, elle le garda avec elle et monta dans sa chambre, sous la bénédiction de la matrone qui ne lui dit rien. Demain, elle reprendrait la route, en direction de Kiri...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Dim 30 Jan - 12:30

Après une bonne heure de route, à marcher en direction de la montagne, Kuroï et Byakko atteignirent le chalet. Rien d'anormal pour l'instant, il fallait retrouver un habitué du chalet qui s'amusait à créer des tornades grâce à son affinité Fuuton. Cela pouvait être très dangereux pour tout ceux qui étaient autour de la tornade si son utilisateur perdait le contrôle, il y aurait des morts, c'est sur. Kuroï soupira, il entra dans le chalet incognito avec sont tigre blanc et alla s'adosser contre le mur qui était fait en bois. Il patienta, durant de longues minutes... Une heure passa, l'éclair blanc commençait à s'impatienter tandis que Byakko s'était endormis à ses pieds, couchés. Beaucoup de personnes le regardaient en passant par là... Jusqu'au moment ou des cris se firent entendre non-loin du chalet, juste en dehors. Kuroï sentait que le vent tentait de pénétrer le chalet, l'éclair blanc sortit rapidement de l'établissement et vit donc l'habitué du chalet qui était en train de créer ses tornades Fuuton. Byakko s'était réveillé en sursaut d'ailleurs... Ce qui ne le mit pas de bonne humeur. Le Juunin fit signe à son tigre d'arrêté l'utilisateur en l'attaquant par derrière. Ce ne fut pas long, le tigre blanc se jetta sur l'homme qui tribucha à terre à cause de l'énorme poids du félin et de la vitesse d'exécution. Mais le vent prit une autre tournure, la tornade semblait ne plus être contrôlée et partait dans tout les sens. Kuroï n'avait pas vraiment pensé à cette possibilité... Il fallait réagir au plus vite, la tornade se dirigeait en plein sur le chalet, l'éclair blanc fonça devant le chalet, il était maintenant face à la tornade. Beaucoup de personnes s'affolaient à l'intérieur de l'établissement. Rapidement, une sphère éléctrique apparue petit à petit autour du corps du shinobi de Kumo.

Purazamu Booru...

La tornade fut totalement aspirée par la sphère éléctrique de Kuroï. Des cris de joies pouvaient se faire entendre dans le chalet, à deux reprises, l'éclair blanc était venu ici, la première fois pour faire chasser les bandits et maintenant pour éviter que la tornade détruise tout sur son passage. Autant dire que le Juunin était maintenant un habitué du coin. Kuroï soupira légèrement, son jutsu se désactiva lentement. Byakko le rejoignit après que la tornade fut stoppée par son maître. Maintenant, l'éclair blanc se dirigeait en direction de l'utilisateur de ce jutsu. Il était à terre, inconscient à cause du choc qu'il avait reçu de la part du tigre blanc. Kuroï le releva par le col et lui donna un léger coup de poing en plein visage pour le réveiller.

Debout, espèce d'inconscient...

Grr... Rhmm... Où suis-je...?

Tais-toi et écoute moi bien... Si tu reviens ici une fois de plus pour utiliser tes techniques Fuuton, je reviendrais et ce sera beaucoup plus violent. Ksss... Tu aurais pu tuer beaucoup de personnes dans le chalet. Bien que je m'en contre fiche, c'était ma mission de t'arrêter.

Je crois avoir compris la leçon... Vous pouvez me lachez? J'ai mal...

Kuroï lacha l'homme en le jettant à terre. Le Juunin partit maintenant en direction des plages pour finaliser sa dernière mission qui consistait à stopper les inondations dans certaines maisons. L'éclair blanc partit, descendant la montagne rapidement, sautant de rocher en rocher à vive allure. Byakko le suivit, légèrement en retrait pour voir si personne ne les suivaient.

-------------------------------------------

-150ch

Citation :
¤ Purazuma Booru
Le ninja s'entoure d'une sphère électrique pour se protèger et peut se déplacer avec elle.
cette armure est impénétrable et ne peut pas être percer par un quelconque jutsu. Tout technique touchant l’armure créait une dégénérescence chez l’ennemi
150ch
Annule une attaque
ou
160ch puis 80ch par tour
Kuroï perd une action tant que ce jutsu est actif.
Les techniques adverses ont un malus de 50
Taijutsu adverse diviser par 2
Si l'adversaire tente une attaque au corps à corps, il subira 100pv
3 tours maximum
Non cumulable avec Raigeki no Yoroi
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mar 22 Mar - 20:55

Après avoir récupérer des forces, Serizawa ouvrit les yeux sur un décor qu'il ne connaissait pas. Une chambre luxueuse, spacieuse avec a ses côtés, une jeune femme qu'il connaissait bien puisqu'il s'agissait de Samyaza. L'Ange Noir se redressa brusquement, cherchant du regard Akiko, la clé de sa vengeance, qu'il retrouva dans un coin de la pièce, Rukia avait veillé sur elle, il en était apaisé. Il se laissa retomber et la jeune femme lui épongea le front avec un linge humide.
Il l'a remercia, soupira et décida de se lever.
Il était torse-nu, avec un bandage sur ses côtes. Il sourit, passa des liges propres et une fois près, il se dirigea vers la petite...


- Lève toi Akiko, tu rentres chez toi...

Sans attendre de réponse de sa part, il l'agrippa par la taille et la tint sous son bras, déploya ses grandes ailes et partit. Samyaza le regard, un grand sourire, ils serait sans doute amener a se rencontrer a nouveau, dans cette vie ou dans une autre.
Devant le monastère déserté et a moitié détruit, Serizawa décolla, profitant de cette heure de la nuit pour partir une large distance avec la petit sous ses bras, son premier baptême de l'air sans doute.

///

Plusieurs heures plus tard, une longue silhouette portant un couvre chef et un grand imper noir entra dans une auberge. Il avait une petite fille dans ses jambes, caché sous son manteau pour lui épargner la pluie. Il s'arrêta avec l'enfant dans le hall de l'auberge, toute proche de Kumo, sans doute Akiko reconnaissait cet endroit mais peu importe.
Serizawa commença :



- Bonsoir... Une chambre avec deux lits...
- Vous êtes parents ?
- Je l'a ramène a ses parents, elle fut enlevé il y a peu de temps * sourire carnassier *
- Bien...
- Prévenez la Raikage que sa fille est chez vous et que Serizawa Suzuran l'attend pour un affrontement singulier. Si d'autres individus veulent se joindre au combat, j'exécute la petite, si elle prend des objets, j'exécute la petite et si elle me fait attendre...
- Vous exécutez la petite...
- Non, étrangement je vous exécuterai vous, ensuite viendra le tour de la petite bien entendu mais vous y passerez en premier, soyez en sûr.
- Démon !
- Précisément, a présent préparez votre cheval et aller mandater la Raikage de ma présence. Nul autre chose n'est plus important a présent. Aussi, Konochy peu l'accompagner, comme toute personne de Kumo d'ailleurs... Ca sera un affrontement grandiose !

Serizawa, la main fermement posé sur l'épaule d'Akiko la força a avancé et monté les escaliers la menant dans leur chambre. La main de Serizawa se posa sur la poignée et il l'a poussa doucement vers le lit avant de fermer la porte derrière lui. Là, il enleva son grossier costume de violeur d'enfant et alla se servir un verre d'eau en en proposant un a la petite.
Il avait un visage souriant a présent, rien de méchant, pas une once de traitrise ou d'infamie dans ses traits. Il était sincère quand il dit :


- Bientôt tout sera fini * sourire * Ce n'est pas de gaieté de coeur que je vais tuer la Raikage, j'espère qu'au moins tu diras ces mots a ton père... Je suis enfermé dans ma propre mélancolie, ressassant le passé jusqu'a en perdre ma propre identité * sourire las *


Il regarda son verre et continua :

- Cet affrontement... C'est tout ce qu'il me reste et je suis désolé que cela doit passé par toi... Je n'aime pas mêlé un tiers innocent dans mes plans mais je n'avais pas le choix... Elle a fait de même avec mon petit frère, d'ailleurs tu le connais, c'est Naoki, Naoki Suzuran si Kana a gardé mon nom qui lui revient de droit * sourire *

Il se rapprocha d'elle et lui dit doucement pour finir :

- Dans le meilleur des scénarios, Mai parviendra a me tué * sourire * Après tout, dans les histoires c'est les gentils qui gagnent toujours non ? * sourire * Promet moi de garder un oeil sur mon petit frère, tu es une fille forte avec un caractère solide, colle lui une mandale s'il s'écarte du droit chemin et si un jour il veut porter un costume comme le miens... * sourire * Rappelle lui qu'on est jamais aussi bien que dans une combinaison de soldat de Kumo * clin d'oeil *

Serizawa s'adossa contre sa chaise, attendant que Mai & Co ne daigne venir a sa rencontre... Bientôt tout serait terminer, reste a savoir comment le scénario se déroulera...

///

Mai tu as jusqu'a demain 19h pour poster dans ce topic, sinon tu verras ce qu'il se passera :p
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mar 22 Mar - 22:51

Spoiler:
 

Bref résumé des derniers évènements :

Alors qu'Akiko continuait de travailler d'arrache-pied à produire une technique, un bruit de combat l'interrompit brusquement jusqu'a ce que Serizawa entre et ne la balade à nouveau. En chemin, ils rencontrèrent plusieurs hauts gradés angéliques et de violents affrontements eurent lieu, jusqu'a l'apothéose : Serizawa contre Ezeckiel. Un combat pyrotechnique spectaculaire, qui se termina par l'intervention de la compagne de voyage de l'ange noir, qui transperça le maître des lieux avec une lame étincellante.
Akiko avait assisté à toute la scène, incrédule et quelque peu impressionnée par l'endurance de Serizawa
.

"Il est fort et résistant. Mais je n'ai jamais vu p'pa se battre sérieusement, même lors de la bataille contre tonton Kibami."

Mais la jeune brune était certaine que la lutte ne serait pas facile et commençait même à se demander si elle n'avait pas sous-estimé son kidnappeur ou sur-estimé la force de son père adoptif. Toujours est-il qu'après cette féroce lutte contre les tenants du monastère, la petite troupe fit route jusqu'aux montagnes où Serizawa fit un arrêt dans un petit chalet, annonçant à Akiko ce qui allait se passer globalement. Il parla du duel qu'il comptait faire contre la Raikage, la nouvelle mère de la petiote. Celle-ci ne comprit pas l'intégralité des paroles de son ravisseur, mais l'essentiel était là. Serizawa allait se battre contre Mai dans un combat à mort, pour peu que cette dernière arrive dans de brefs délais, sans quoi Akiko n'avait plus que quelques heures devant elle.

L'ange noir parla de Naoki qui avait été apparemment impliqué dans une histoire à laquelle la brunette ne savait absolument rien. La terreur du Yukkan semblait presque lassé, semblant attendre cette dernière bataille comme le messie
.

-Moi, j'suis sûre que Naoki va bien. M'man et Kana-san n'auraient jamais laissé quelqu'un s'en prendre à lui sans tenter quelque chose. Pis vous êtes pas un vrai méchant, comme les autres anges dans les ruines, même si vous m'avez enlevé. Vous croyez être quelque chose que vous n'êtes pas, alors ouvrez les yeux et regardez-vous dans le miroir. Si je devais foutre une mandale à quelqu'un, ça serait d'abord à vous, car il serait temps de vous réveiller !...Vous voulez savoir ce que j'vois moi ? Un mec, qui s'inquiète pour quelqu'un qu'il aime, comme n'importe qui, comme m'man et p'pa. Si vous étiez vraiment un démon, Naoki ne serait plus rien pour vous, sa figure aurait disparu de votre esprit, comme un truc qui ne sert à rien.-

Digne fille de son père ? Peut-être, mais en tout cas, Akiko connaissait parfaitement la valeur de la vie, de l'amitié, de l'amour qu'on peut éprouver pour quelqu'un de proche. Elle avait passé de nombreuses années à survivre malgré son malheur, elle s'était accroché à son existence, aussi misérable qu'elle était à l'époque. Et puis elle rencontra Konochy d'une drôle de manière. Si le premier contact était électrique, la suite fut comme dans un rêve. Akiko s'était vue offrir un petit coin à elle, à l'abris des intempéries, mais aussi un avenir à l'académie ninja de Kumo. Jamais auparavant elle n'avait vu le futur sous un beau jour et depuis, elle s'était accrochée à ce futur. Même durant sa détention au monastère, elle n'avait pas perdu de vue cet objectif.

-Il n'est jamais trop tard pour bien faire...jamais. Si vous tenez tant que ça à Naoki, alors retrouvez-le et dîtes lui tout ce qu'il est pour vous, il en a besoin et vous aussi.-

La gamine de onze ans, tentait de donner une leçon de vie à l'Ange Noir, usant de sa propre expérience pour argumenter au mieux ses propos. Mais le Suzuran allait-il écouter, croire en toutes ces belles paroles ?
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mar 22 Mar - 23:29

Serizawa ria un peu, recevoir des leçons d'une gamine qui ne savait elle même rien de la vie c'était risible, bien que l'expérience de la rue lui donnait une maturité bien plus grande que celle des enfants de son age.

- Petite, dans le monde des grands il y a des atrocités que tu préfèrerais ignorer. Tel que tu me vois, cette chair, ce sang, tout ça n'est que factice, je suis mort depuis longtemps a l'intérieur et j'ai même goûté a la mort il y a de ça quelques mois. Mais dans ce monde comme dans l'autre j'ai toujours été le meilleur combattant, ne te fais aucune illusion, je suis bien plus puissant que ton père, sans doute même que ta mère... Le combat... Le combat, la mort et le sang c'est tout ce que j'ai connu, il serait logique que ce soit la dernière chose que je connaisse non ? * sourire *

Il posa son verre sur la table basse et desserra sa cravate.


- Il est vrai que je ne suis pas celui que tout le monde croit, mais ta mère a fait quelque chose qu'elle n'aurait jamais du faire... Elle a cédé mon frère unique, plus que ça, mon double, la chair identique a la mienne... Elle l'a troqué comme ça, comme un vulgaire objet pour ne pas perdre sa place a la tête du village... Je respectais Mai, beaucoup... Je l'appréciait même, en tant que femme, que chef et en tant que connaissance amicale dirons nous mais en faisant ça... Elle s'est rabaissé a tout ces chiens gouvernants les pays avec la peur au ventre de ne pas garder leur pouvoir qui n'a de raison que la protection des citoyens...

Il s'approcha d'Akiko et lui ébouriffa les cheveux et continua :


- Ton kidnapping est une leçon pour elle, en sa qualité de chef d'un Village Ninja. Elle doit comprendre que sa vie n'est rien, que son poste n'est rien si elle ne les met pas tous deux au service de son village. Certes, elle commettra des erreurs, des fautes de jugements qui entrainera le village dans des tensions entre d'autres villages ou des pays même mais au moins, elle gardera la tête froide, assumera et sera la meilleure femme jamais élevé a la tête d'un Village.

Il se leva et se dirigea vers la fenêtre par laquelle il pouvait voir le chemin menant a Kumo.

- Chacun de mes actes ont deux raisons, une première, explicite, montrant a tous que je suis un être vil et méchant et un second, plus subtile, visant a éduqué mes victimes, tout comme j'ai voulu le faire avec toi et ta maitrise du chakra * sourire * D'ailleurs, tu as progressé ? Nous avons encore un peu de temps avant que tu ne retrouve ton père et assiste au dernier combat de ma longue carrière Tee Hee

Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mer 23 Mar - 7:16

Spoiler:
 

Un petit rire de Serizawa se produisit avant qu'il ne réponde calmement à la gamine.

"Petite, tss. J'ai un prénom quand même."

Elle écouta quand même le long, très long discours de l'Ange Noir, s'assurant de ne pas changer sa ligne de conduite à quelques heures du grand final. Mais il expliqua le pourquoi de ce kidnapping, évoquant le fait qu'il soit apparemment arrivé à peu près la même chose pour Naoki, ce qui surpris un peu Akiko. Mai avait beau faire de son mieux, elle payait donc une erreur envers Serizawa. Ce dernier termina sur un ton léger, demandant à la gamine si elle avait progressé sur la maîtrise du chakra. Celle-ci croisa les bras d'un air faussement boudeur.

-Un peu, mais vos bouquins m'ont pas servir à grand chose, j'comprend à peine les dessins qui sont dedans.-

Mais pour toute preuve, elle concentra son chakra dans sa main droite, qui s'illumina légèrement d'une lueur bleutée. Ce n'était pas grand chose, mais elle avait réussi ce petit tour sans grande difficulté.

"J'vais lui faire la surprise, héhé."

Pour finir sa petite démonstration, elle se concentra davantage et positionna ses mains devant elle pour s'aider à la malaxation de son chakra. Que comptait-elle faire exactement ? Serizawa aurait la réponse dans très peu de temps.

"Aller, il faut que ça marche."

L'eau contenue dans le verre se mit à remuer subitement, pour s'extraire hors du pétit récipient transparent en une bulle parfaitement ronde. Apparemment, l'exercice demandait encore beaucoup de concentration à Akiko, ce qui était quelque part normal, vu sa faible expérience en ninjutsu. Puis d'un seul coup, la bulle 'bondit' sur Serizawa, qui se retrouva en moins d'une seconde, aspergé en pleine figure sous les ricanements moqueurs de la jeune brune.

"En plein dans le mille, héhé."

A moins que ?...
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mer 23 Mar - 8:26

- Le suiton hmm ? Tu devrais faire attention sinon...

L'eau le frappa en plein visage, mouillant son costume et sa chemise. Il ferma les yeux passa la main sur son visage et en un mudra, se sécha. Il ouvrit alors les yeux, en regardant la petite qui avait apparemment fait des progrès.

- C'est bien... Très bien même. J'utilisais le Suiton aussi pendant un moment, après tout je suis originaire de Kiri. Il me reste quelques tours je pense comme par exemple :

Il passa la main sur le sol et des tubes d'acier ou de bronze se mirent a s'entre-choquer. Il expliqua a la gamin que c'était la résonance de son affinité, c'est cela que tous possédait naturellement avec ces pouvoirs afin de repérer partout où se trouve exactement leur affinité en question. Suite a quoi il fit une série de quelques mudras et un tube d'acier sortit du plancher, juste sous le nez d'Akiko et lorsqu'elle regarda l'orifice, un jet d'eau l'arrosa de la tête aux pieds sous les rires de l'Ange Noir hilare.


- Tu peux aller te sécher dans la salle de bain * rire * Tu vas attraper froid avant la grande finale * sourire *

Il enleva sa veste pour rester en smoking. Le temps passait et le moment M approchait a grand pas. En gardant son sourire innocent, il songeait a cet affrontement entre lui et la belle blonde de Kumo, en espérant qu'elle ne serait pas assez stupide pour tenter de tricher... Il aimait bien Akiko mais s'il le fallait, il l'exécuterait sans hésiter...
C'est aussi ça l'Arme Fatale du Yuukan.
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mer 23 Mar - 13:23

Spoiler:
 

Retour à l'envoyeur comme on dit, mais Akiko n'eu pas seulement le visage aspergé, mais tout son petit corps et ses vêtements qui lui collèrent dès lors, à la peau. Elle remarqua à ce moment qu'elle portait toujours les accoutrements du monastère.

"J'vais devoir demander à p'pa de me racheter des habits."

Mais avant ça, elle allait devoir se sécher, comme lui conseilla Serizawa qui profita sans doute de cette occasion pour se retrouver seul avant l'heure H. Akiko s'enferma dans la salle de bain et entreprit de sécher ses vêtements, même si elle ne les aimait pas. De toute façon, elle n'avait que ça à se mettre sur le dos. La jeune fille se rendit compte qu'elle était plutôt tendue, nerveuse, comme parcourue d'un mauvais feeling quand au futur proche. Elle s'interrogea sur sa nouvelle mère, Mai, se demandant si elle avait vraiment fait ce que le Suzuran lui avait raconté.

"Est-ce que c'est vraiment possible ?"

Puis elle se souvint de ses dernières heures à Kumo avant son kidnapping. Mai travaillait sans cesse, appelée pour un oui et non, signer de la paperasse, donner ses ordres à tous les shinobis qui se présentaient, le tout durant de longues heures sans discontinuer. Konochy lui avait bien dit que la blonde faisait de son mieux, mais qu'avec la fatigue elle pouvait faire des erreurs.

"Ce ne serait qu'une erreur ? J'aurai été kidnappée par ce type à cause d'une erreur ?!"

A ce moment là, Akiko en voulu à Mai, bien que cette dernière n'ai pas eu vraiment le choix, le fait était là, la petite brune se sentait blessée d'avoir été victime d'une erreur commise par sa mère adoptive. Sous l'effet de cette montée de colère, elle frappa le mur d'un seul coup, qui résonna dans tout le chalet. Cela sembla suffire à la calmer, pour le moment. Il était temps pour elle d'essayer de faire bouger concrètement toute l'histoire. Elle se concentra intensivement, plaça ses mains devant son torse pour faciliter sa manipulation du chakra, puis dans un long effort, elle extirpa un maximum d'eau de ses vêtements, accélérant le séchage très rapidement. Elle vida ensuite la bulle d'eau qu'elle venait de former et la laissa tomber dans le lavabo.

Akiko se rhabilla, quelque peu haletante suite à l'effort qu'elle venait de fournir pour manipuler quelques centilitres d'eau, mais elle avait connu pire. La jeune brune sortit brusquement de la salle de bain, tirant peut-être son geôlier d'une rêverie quelconque
.

-D'accord, m'man n'est pas parfaite et j'lui en veux un peu parce que vous m'avez enlevé, mais peut-être qu'elle s'est rattrapée, que Naoki a été ramené à Kumo chez Kana-san. Je sais très bien qu'elle travaille super-dur pour que les gens du village puisse vivre normalement. J'dirais même qu'elle travaille trop, c'est à peine si je pouvais la voir cinq minutes. Et puis il est peut-être possible qu'elle n'ai pas toujours le choix de faire ce qu'elle veux, tout comme je n'ai pas eu le choix d'être foutue dehors par mes vrais parents quand j'avais trois ans. Mais je suis sûre qu'elle s'est battue pour rattraper son erreur, tout comme je me suis battue pour survivre dans les rues de Kumo, tout comme vous vous êtes battu contre l'autre dingo dans les ruines de la forêt. Il est encore possible de ne pas faire ce combat contre m'man, vous n'êtes pas aussi méchant que vous le dîtes.-

Manifestement, la petite douche froide avait fait plus d'effet qu'escompté, puisqu'elle tentait à nouveau de raisonner Serizawa, sans doute en vain, mais qui ne tente rien...
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mer 23 Mar - 14:44

- Naoki est revenu a Kumo oui, tout simplement parce que je me suis rendu à la SRIN pou voulait me laisser pourrir dans une de leur prison sensoriel... Là bas, un homme étrange a voulu pactiser avec le Diable que je suis me libérant et ainsi, j'ai créé un véritable carnage, le pire des massacre en libérant dans le Yuukan les 9 pires criminels après moi... A cet instant je n'étais plus humain, je n'étais pas plus humain quand j'ai tué de mes mains ma femme pour avoir plus de pouvoir, je n'étais toujours pas humain quand j'ai calciné la Capitale du Pays du Feu et tenté d'assassiner le Seigneur corrompu de ce pays, je n'étais pas non plus humain quand j'ai ordonné ton kidnapping ainsi que ton passage a tabac par Faust...

Il ferma les yeux, fit un sourire las et en claquant dans ses doigts, il déverrouilla la porte d'entrée qui grinça lentement pour s'ouvrir.

- Je t'apprécie gamin, tu gardes les idées clairs et a présent tu te rends compte que le monde de dehors n'est pas rose. Avec ce que tu as vécu, tu regarderas les gens différemment, a commencé par ton père et ta mère qui, malgré leur gentillesse, ne sont pas exempt de tous défauts. Tu porteras un regard critique sur ce qui t'entoure, tu en seras meilleurs. A présent pars, retourne a Kumo si tu le souhaites, je n'ai plus rien a t'apprendre... Tu feras tes propres expériences de la vie * rire *

Serizawa restait assit dans un fauteuil en face de la vitre. Il attendait de voir une silhouette connue apparaitre et le délivré de cette attente, longue et ennuyeuse, qui mettrait fin a son calvaire,, ses incertitudes et avec un peu de chance a sa vie.

" Ma patience a des limites que j'ai franchi il y a un bon moment déjà... Je ne saurais pas me retenir indéfiniment, la rage, comme une maladie, me ronge et s'emparera de moi... Ca sera Kumo qui encaissera les assauts du démon qui m'habite. "
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mer 23 Mar - 15:33

Spoiler:
 

Akiko aura eu le mérite de tenter sa chance, malgré son jeune âge, elle avait quand même les idées bien en place. Mais Serizawa resta intraitable, refusant catégoriquement de changer à quelques heures seulement du grand combat qui l'opposerait à Mai. La jeune fille ne paru pas triste, simplement déçue de ne pas avoir pu changer la donne et éviter cet affrontement qui promettait d'être violent. Si Mai était une rude combattante, Serizawa était visiblement prêt à tout donner dans cette lutte imminente.

Néanmoins, dans un élan de bonté (?), il ouvrit la porte d'un claquement de doigt, laissant vraisemblablement à Akiko le loisir de partir et retourner chez elle à Kumo. Il disait lui avoir appris tout ce qu'il pouvait, la complimenta quelque peu sur son esprit critique et sa maturité, mais semblait résigné à attendre la venue de la Raikage en ce lieu singulier.
Lentement, la jeune fille avança vers la porte, craignant un quelconque piège, franchi prudemment le seuil en gardant un oeil vers le Suzuran qui ne bougeait pas d'un pouce.
Il ne se passa rien et elle se détendit, un petit peu, il semblait sincère sur ce coup là
.

-Je n'oublierai pas votre nom, Serizawa-san...-

Et d'un coup elle sprinta vers le chemin situé un peu plus bas. Elle n'avait pas vraiment d'idée de l'endroit exacte où elle se trouvait, mais instinctivement, elle alla vers Kumo. Si elle pouvait y arriver rapidement, avertir sa mère et son père avant qu'ils ne se mettent en route, peut-ête qu'elle serait en mesure d'éviter ce combat qu'elle redoutait.

"M'man, p'pa ! J'arrive ! Je suis de retour !"
Revenir en haut Aller en bas
Yua
Capitaine / Membre du conseil / Admin

avatar

Capitaine / Membre du conseil / Admin


Messages : 1237
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 22
Localisation : Avec son frère

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4180/4480  (4180/4480)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3770/4220  (3770/4220)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 2870
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mer 23 Mar - 18:38

Et oui, Mai était enfin arrivée là où on l'attendait. Elle savait bien qu'en étant venu, elle se risquait à un combat, bien que pour elle ce n'était pas vraiment une lourde tache, et pouvait bien le perdre. Néanmoins, elle voulait à tout prit revoir le Suzuran et, consciente que le moment était très mal choisit pour elle, Mai désirait reporter leur affrontement mais aussi s'expliquer sur certaines choses afin de clarifier certains points. Akiko était revenu alors de ce coté là, il n'y avait plus de problème, mais tout de même.

-Bonsoir, dites moi, dans quel chambre se trouve Serisawa Suzuran ?

La réceptionniste se décomposa sur place, elle semblait savoir pourquoi la blonde était là. Elle lui montra timidement le couloir longeant la chambre et Mai se dirigea de ce fait vers l'endroit indiqué.
Arrivée devant la porte, encore entre ouverte, la Raikage souffla un coup, toqua tout de même par politesse, la poussa, mais ne s'avança pas.


-Salut.

Mai ne souriait pas, elle s'appuya simplement contre l'ouverture de la porte et poursuivit.

-Je ne viens pas encore pour un combat, alors n'ouvre pas l'offensive.

Toujours dans la même position, elle regarda droit dans les yeux le Suzuran et termina par une question en bougeant légèrement la tête.

-A quoi tu joues ?

...........................................................................................
-Gants draconiques
-Sanction
-Gatling predator

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mer 23 Mar - 18:58

Serizawa était dos a la porte, regardant par la fenêtre alors qu'il entendait déjà la respiration saccadée de la jeune femme ayant fait un beau sprint jusqu'ici, il l'avait même aperçu par la fenêtre, s'il avait voulu entamer le combat, elle aurait déjà un état beaucoup plus lamentable qu'a l'heure actuelle. Il la laissa frapper a la porte, l'ouvrir et il se retourna, un bras le long de l'accoudoir et l'autre, soutenant sa tête qui semblait peser une tonne.
Mai entama la conversation, quelques mots se voulant probablement rassurant pour elle puis évoqua un jeu.

- Un jeu ?

Serizawa sourit un instant et se retourna vers la fenêtre.

- Je ne joue pas, tout ceci est bien sérieux. Je veux un combat, maintenant et a vrai dire, peu importe mon adversaire. Je dois prouver que j'existe, que tous mes sacrifices ne sont pas vains, je veux prouver que je suis le meilleur et comme j'avais des griefs avec Kumo, tu étais la plus puissantes a affronté...

Il se retourna, se leva et fit quelques pas vers Mai. Il l'écrasait littéralement par sa taille, s'appuyant sur ses deux bras autour du bâti et rapprocha son visage de celui de la belle blonde, toujours avec son sourire narquois et son air démoniaque.

- Je voulais a mon tour, profitez un peu de ta personne * sourire cynique *

Suite a quoi il se redressa, se retourna et fit quelques pas.

- Tu as parlé a Akiko ? Cette petite est très intelligente, je suis sûr que Naoki a beaucoup a apprendre d'elle et de son sacré caractère * rire *

Avec un ton plus sérieux il se retourna et regarda Mai dans les yeux

- Si tu ne meurs pas ce soir c'est uniquement grâce a elle, grâce a ce petit quelque chose qu'elle dégage et parce que je sais que tu maitrises le Suiton et que tu seras une bonne professeur pour elle. Après tout je suis un peu comme son oncle a présent non * rire * A présent fournit moi un combat, peu importe mon ennemi... Un dernier combat avant que mon existence ne prenne fin. J'ai commis quelques actions que je vais payer très cher sous peu, autant que ma force soit mis a contribution.

Avec un dernier clin d'oeil il ajouta :

- N'y a t-il pas quelque part un individu qui causerai malheur a ta petite personne, a Kumo ou encore a Noaki ou Akiko ?

Il semblait sérieux, était-ce un genre de moyen de se racheter après ce qu'il avait fait ? Il n'exprimait apparemment pas de remord... Peut etre aussi le moyen de laver son honneur avec de recevoir sa fameuse "punition"
Revenir en haut Aller en bas
Yua
Capitaine / Membre du conseil / Admin

avatar

Capitaine / Membre du conseil / Admin


Messages : 1237
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 22
Localisation : Avec son frère

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4180/4480  (4180/4480)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3770/4220  (3770/4220)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 2870
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Jeu 24 Mar - 23:08

Une fois que Serisawa put s'expliquer, il se rapprocha de Mai, et selon elle, d'un peu trop près.

-Oublie ça.

Mai le stoppa de ses mains, toujours aussi sérieuse et constata manifestement que Serisawa voulait une chose qu'il n'aurait sans doute jamais. Elle se re-concentra ensuite un peu plus, et répondit à nouveau.

-En rentrant, Akiko a percuté notre champ de force, alors non, je ne lui ait pas encore parler.

« Il a dit Suiton... Elle aurait donc autant progressé que cela alors qu'il l'avait enlevé ? »

Décidément, Mai ne comprenait pas vraiment le drôle de personnage qu'elle avait en face d'elle. Il jouait les méchants mais n'était en fait derrière cette image qu'un homme bon et respectueux de certaines valeurs. A nouveau torturée par des doutes, la blonde se ressaisit et continua cette conversation.

-Alors, comme ça, tu crains des représailles ? C'est étrange je trouve.

Elle réfléchit ensuite un bon moment et se demanda si elle ferait bien ou non de profiter de la force du Suzuran. Et puis, se disant que la situation n'avait encore que trop peu évoluée, elle opta pour une réponse plus vague.

-J'aurais peut être quelque chose pour toi dans les prochains jours, alors tiens toi prêt et reste au moins en vie jusque là. Je ne promets rien, ce n'est pas certain.

Mai se retourna, prête à repartir, et, avant d'avancer vers la sortie du couloir, elle ajouta une dernière chose.

-De toute manière je sais comment te prévenir.

C'est ainsi que la blonde disparut du chalet pour se diriger vers Kumo et peut être se perdre quelques jours dans les montagnes...

...........................................................................................
-Gants draconiques
-Sanction
-Gatling predator

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Jeu 24 Mar - 23:29

- Il faut te hâter blanche colombe * sourire cynique * Fais un choix et vite, je ne suis pas d'un naturel patient... Si tu ne me sers pas un combat sous peu de jour, c'est toi que je viendrais te chercher et cette perspective... Hummm... M'emplis de joie * sourire carnassier *

Il laissa Mai partir dans un dernier regard et se rassit dans son fauteuil, la regardant passé quelques instants après devant ses yeux.
Il avait a présent les autorités divines qui le recherchaient, si l'un d'eux le trouvait, il disparaitrait tout simplement. De plus, son petit carnage dans la capitale du Pays du Feu faisait de lui le principal criminel de cette nation, pour peu que les recherches se développent, ils marcheraient vers lui rapidement.

" Ils baigneront dans les plumes et le sang, les plumes et le sang... Ils baigneront dans les plumes et le sang... My Fair Lady... huhuhu "

Serizawa claqua des doigts et la porte se ferma et se verrouilla. Il claqua une nouvelle fois et les lumières s'éteignit. Il resta là, devant la fenêtre a attendre dans le noir que le soleil se lève...

Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Mar 12 Avr - 17:51

Et bien il me semble que j'ai assez attendu et comme rien ne vient je vais poursuivre ce que j'avais précédemment prévu.
Ainsi donc le bon Serizawa ne va pas raser Kumo parce que ces gentils shinobis qui s'y trouve risque de pleurer un peu trop ce qui causerait un énorme bordel qui au final m'importe peu ce qui fait que tout simplement, le personnage que j'ai tant cheaté, pour lequel j'ai fais preuve de tant de patience, de lignes, de cheat et donc pour lequel j'ai consacré tant de temps va disparaitre dans la triste et morne solitude de cette petite chambre incongrue contrastant avec le potentiel de son pouvoir.

Après une énorme détonation, le tenancier, qui jusque là n'avait pas oser venir déranger Serizawa monta en trombe a l'étage et poussa la porte de sa chambre pour n'y trouver personne...
Cela faisait longtemps qu'il squattait la chambre de son auberge, plusieurs semaines sans doute, sans boire ni manger, a croire qu'il se laissait mourir a petit feu. Chaque jour, le gérant tendait l'oreille et reniflait la porte a la recherche d'une trace de putréfaction mais rien, rien mis a part le petit craquement de la chaise qui signalait que l'individu se balançait dans la pièce, un bruit innocent sans doute, voir totalement banal ,mais qui foutait une peur bleue au gérant qui était tout sauf un individu téméraire et courageux.
Aussi, c'est une belle preuve de virilité qu'il fit en osant pousser la porte de la chambre d'un des plus puissants ninjas vivants sur cette terre, enfin, qui vivait sur cette terre car il ne trouva rien de plus que quelques plumes, blanches et noires, ainsi que des traces légères de calcination sur le parquet encore chaud sur lequel devait se trouver Serizawa...
La chaise ? Disparu également, sans doute les petits résidus de cendres éparpillés un peu partout pourrait la reconstruire mais ça le tenancier n'en savait rien. Il affichait un grand sourire de savoir le monstre enfin hors de son établissement.
Il s'étira, fit un petit cri de soulagement et de bonheur puis tourna les talons en sortant.
Toutefois il s'arrêta sur le pas de la porte... La fenêtre était fermée, il n'y avait aucune trace d'effraction et les plumes pouvaient être là la représentation d'une lutte entre volatiles ou... Entre Anges ?
Le mystère s'épaississait de plus en plus et si un individu avait vaincu l'Ange Noir, cela ne présageait rien de bon quand a son pouvoir et qu'est ce qui nous permettait de dire qu'il était du bon ou du mauvais côté ?

Le gérant eut un frisson qui monta le long de son échine, cela faisait froid dans le dos. Il se rendait bien compte qu'avoir un monstre connu était bien moins effrayant qu'un autre dont on avait pas la moindre idée... On sait ce qu'on a perdu, mais jamais ce qu'on va avoir. C'était tristement vrai ici aussi.

Il allait rédigé un mot pour Kumo, histoire de le prévenir de la disparition de Serizawa et mettre en alerte les forces sur place au cas où il tenterait de foncer vers le village pour quelques sombres desseins...


///

Serizawa disparu
Je remercie tout ceux qui n'ont pas contribuer au magnifique non combat que je n'ai pas eut le loisir de ne pas faire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Neji Hyûga
En mode Suisse / Ricola / Administrateur

avatar

En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 2326
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5045/5045  (5045/5045)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4535/4535  (4535/4535)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 60
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Ven 30 Sep - 22:48

Le jeune homme ne perdit plus de temps depuis qu’il avait finit de parler avec cette dernière. Il s’en alla rapidement sans demander plus, il voulait tout simplement savoir si Near était déjà dans le village de Kumoagakure. Après tout sa mission qu’on venait de lui confier était pour le moment un échec car il n’avait pas retrouvé sa trace dans les cavernes. L’oeil blanc profitait donc pour continuer son bout de chemin qui le mènerait jusqu’au village caché des nuages. Pour le moment, il en était encore très loin puisqu’il était toujours dans les cavernes et qu’il n’avait pas encore posé son pied dans le pays de la foudre c’est pour dire.

« Je ne dois pas me déshydrater »

Il faisait en cette journée assez chaud, c’était assez inhabituel mine de rien. Avec le soleil qui brillait de tout son être et le fait qu’il n’y avait pas de vent, il décidait de ne pas faire de pause mais de boire assez souvent en gardant sa gourde près de lui. Tous les demi heures ou une heure, il allait boire une simple gorgée pour une bonne raison car son corps le demandait. Il jeta un regard vers le ciel ou il vit un ciel azur avec aucun nuage ou presque, ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait pleuvoir. Après un laps de temps, le membre du clan Hyûga pénétra dans le pays de la foudre. Ce n’était pas la première fois qui franchissait cette frontière. Par contre, c’était la première fois qu’il se rendait dans le village de Kumogakure. Bien que la passée était derrière lui, il ne l’oubliait pas mais cela ne le faisait pas peur de se rendre dans ce village.

Il pouvait voir au loin de nombreuses montagnes mais il n’y avait qu’une seule qui l’intéressait celle ou se situait le village caché. Le juunin de Konoha savait quel montagne, il devait gravir pour arriver au sommet pour rejoindre le village, c’était tout simplement la seconde plus haute montagne qui se nommait le K2. Ce nom avait en plus un lien avec le village caché qui se trouvait en haut et qui était normalement le plus haut du Yuukan, c’est à dire Kumogakure.

En poursuivant comme cela, il arrivait en pied de la montagne. Il prit par la suite le sentier balisé qui le mènerait sans doute jusqu’au sommet ou non loin de là. Neji aurait très bien pu prendre un autre chemin qui lui permettrait de gagner du temps. Il préférait tout de même rester comme il était pour voir ou ça le mènerait. Le temps passait et il était déjà fait la moitié du chemin. C’est là qu’il voyait un chalet de fortune et il décidait d’aller faire un petit tour pour reprendre un peu d’eau car sa gourde était vide désormais.

Il entra dans la bâtisse sans faire de vague comme d’habitude, il profita pour aller devant le comptoir de l’accueil pour demander un peu d’eau. Il regardait les personnes et en voyant l’un d’entre eux qui avait un sachet qui pouvait contenir une statue. Il décidait d’activer son dojutsu pour vérifier si à l’intérieur, il n’y avait pas une statue.

« C’est bien ce que je pensais »

Neji décidait donc de prendre une place assise et il se déplaçait dans ce chalet juste derrière la personne pour lui mettre un kunai sous sa gorge avant de lui parler. Pour lui expliquer qu’il avait déjà récupérer les trois autres statuettes à ces alliés. Il ne manquait plus que celle ci qu’il avait. Etant tout de suite mal à l’aise, il profitait même par dire que la statuette qu’il possédait était celle du Yondaime, Minato Minakaze.
Il récupérait le paquet avant de le sceller dans un parchemin, le bandit ne fit rien car il comprenait que ses chances face à l’Hyûga était le néant.
Une fois l’objet récupérer et qu’il avait fait le plein d’eau, il s’en allait de cet endroit pour reprendre son chemin.



...........................................................................................

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hashishin
Vagabond

avatar

Vagabond

Messages : 248
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Suna

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4600/4600  (4600/4600)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4100/4100  (4100/4100)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 278
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   Lun 31 Oct - 21:01

Hashishin avait maintenant quitté les falaises , en présence d'un étrange objet , une pierre lisse et parfaitement ronde , elle était d'une grande pureté , et le chakra qui s'en dégageait était phénoménal .

Il marchait vers le domaines de son clan , la forteresse d'Alamut :

Spoiler:
 

C'était une citadelle construite sur les plus hauts sommets de la montagne . L'endroit servait a la base comme poste de garde aux troupes d'iwa durant l'insurrection du clan Zayna , mais lorsque l'endroit a été capturé par ces derniers au terme d'une bataille sanglante . Ils en firent l'un de leur plus puissant bastion , la citadelle dominait la falaise et l'influence du clan était énorme sur toute la région ,(qui vivait d'ailleurs de l'impôt révolutionnaire) . C'est de la que tout avait commencé , le clan zayna puise ses racines d'iwa , bien qu'une partie du clan : les Hedjaz se soient séparés du clan de base pour aller habiter a suna après le schisme qui est survenu après la mort de batrawi , le chef suprême et le stratège de légende du clan . En vérité , il existait plus de 70 branches différentes dans le clan , mais elles sont globalement regroupées dans les deux écoles citées ci dessus .

Hashishin n'était pas venu pour prendre le thé dans la citadelle d'Alamut , il voulait conclure un accord entre les deux chefs de clan : les hedjaz et les zaynates , bien que tout accord semblait perdu d'avance , il n'avait pas le choix , il devait faire cela car le clan ne pouvait plus se permettre de rester divisé et de se livrer bataille dans les frontières des deux plus grandes nations de shinobis . Il escalada donc la montagne , son chameau n'avait bizarrement aucun mal a grimpa les rochers ses sabots et sa résistance étaient faites pour les conditions extrêmes . Mais avant d'arriver a la cité d'Alamut , Hashishin repéra au loin un chalet , il s'y arrêta et y fit étape . Il attacha son chameau a l'intérieur de l'étable du chalet , puis pénétra dans le batiment chauffé , hashishin enleva ses vêtements encombrants et s'installa sur un siège avant de demander au gérant un plat chaud . Celui ci lui servait le plus chaud et le plus traditionnel des repas montagnards : La raclette .

Hashishin constatant le chalet quasiment vide , questionna le gérant :


-Comment se fait il qu'il y ait pas de monde ?

-La question serait que faites vous ici alors qu'une légion serait prête a vous faire la peau ?


Hashishin se posant des questions insista pour comprendre la question du vieil homme , celui ci lui expliqua en détail comment une armée étrangère apparut comme magie et massacra tout les villageois du village caché de Tetsu no Kuni . Hashishin se souvint alors du départ précipité du kazekage , ayant reçu une missive urgente , il fit le rapprochement entre les deux affaires . Ne cherchant pas a savoir , Hashishin une fois son repas fini posa le billet de 50 ryos sur le comptoir du chalet , remit sa veste et son attirail , détacha son chameau et fonça vers Tetsu no kuni qui pouvait se distinguer par un panache de fumée noir lointain . surement a cause du conflit .

(Stats a fond , -50 ryos)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Petite pause au Chalet!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite pause au Chalet!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» La toute petite collection de Saneva (Mac et autres)
» petite lettre au père noël
» Première pose de faux cils !
» Ma petite collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Montagne-