AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission de Rang B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shunsui Shirosaki
Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste

avatar

Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste


Messages : 725
Date d'inscription : 30/11/2010
Age : 28
Localisation : Le Yuukan pour le moment

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
6500/6500  (6500/6500)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 4175
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Mission de Rang B   Jeu 30 Déc - 22:42

Shisui déambulait dans les rues, les rues de Tanzaku étaient comme à leur habitude bondées de monde, chacun vaquant à ses occupations, retrouver deux personnes dans toutes cette population allait s’avérer bien plus compliqué que Shisui l'imaginait. il essaya quand même de rechercher visuellement ses cibles, son ordre de mission étant accompagné de leurs portraits, il les avaient bien en tête et avait encore leur photo sur lui mais il n'avait pas besoin de les sortir, il se rappelait d'eux, l'un étant un grand dadais de 1m90 avec des cheveux bruns en bataille, des yeux tout aussi brun et reflétant une débilité sans égale, il avait aussi une cicatrice sur la joue gauche. L'autre quant a lui, était un petit bonhomme de 1m50, cheveux noirs aussi en bataille, des yeux noirs et qui eux reflétait un esprit un rien calculateur et ingénieux.

"D'après les informations données avec l'ordre de mission, les deux avaient déjà eux des ennuis avec les forces de l'ordre de Kumo, il avait été remarquer que le nabot était le cerveau et son collègue la main d'oeuvre, une équipe relativement soudée mais sans plus. Le point faible de cette équipe était sans nul doute le grand dadais, si ils avaient un plan dans cette histoire et il y en avait surement un car déclencher un vent de panique sans rien n'attendre en retour serait vraiment d'une débilité sans pareille, enfin bref si il y a un plan, il est fort probable que le grand débile soit au courant, ce sera donc le premier que j’essaierais de questionner. Mais pour commencer, il faudrait déjà que je les localise, après je découvre leur plan, je les persuade de revenir du bon côté de la "ligne" et bien sur je les punis un peu, ils comprendront pas sinon."

Avec un simple plan d'action en tête, Shisui partit en chasse, il ne lui fallut que quelque minutes pour atteindre le bloc que le garde lui avait désigné et depuis nos deux chers menteur avaient peut être déjà prit la poudre d'escampette. il fouilla attentivement les rues sombres les plus proches de lui, à la recherche du mec un peu glauque qui pourrait lui donner des renseignements sur tout Tanzaku et sur ses cibles. Perte de temps, ce n'était pas les deux trois rues sombres qui allait contenir comme de par hasard, l'homme magique donnant des renseignements en échange d'un jambon beurre. Shisui changea alors de tactique, il se disait qu'après tout si il faisait peur au passant, si il en questionnait plusieurs, il finirait par en trouver un qui les a vu et qui ne croit pas en leur connerie. Il se mit donc à questionner, les passants, ceux ci lui ne lui apprirent pas grand chose, les réponses du genre : "je ne sais pas", "désolé je ne peux pas vous aider" étant beaucoup trop fréquente, il ne pouvait avancer. Il s'appuya sur une embrasure de porte de magasin, apparemment d'après les voix et l'odeur s'était un magasin de Dango (la friandise d'Anko) il jeta un coup d'oeil à l’intérieur, par simple curiosité et aussi parce qu'il aimait bien ça lui aussi, ce qu'il vit à ce moment là le choqua énormément. Le grand débile du duo était là en train de manger des Dango, à voir sa mine réjouit, il adorait ça et ils devaient être bon aussi. Shisui se rappela vaguement de la liste détaillé des caractères personnel des deux hommes et il était fait référence que justement ce mec là était un incroyable gourmand, il y avait là une chance à ne pas rater, si il le suivait jusqu’à leur repère, il aurait alors les deux sous le coude. un plan apparemment sans accro, à ceux ci près que l'enfoiré à l’intérieur était à sa dixième commande et ne comptait toujours pas s’arrêter.
Une demie heure plus tard, apparemment rassasié, il sortit du restaurant avec Shisui en filature, le Henge aurait pu être une idée lumineuse pour éviter d'être repéré mais le fait d'être un petit animal à fourrure dans une foule aussi dense aurait été une mauvaise idée, il aurait pu le perdre de vue due à sa petite taille ou la foule trop dense, les gens ont tendances a être un peu trop câlin et curieux. Il suivit donc sa cible pendant dix bonnes minutes, on aurait pu croire que l'on lui avait surement conseillés de ne pas rejoindre leur planque directement de faire de nombreux détours, ce qui aurait pu dénoter une certaine intelligence de sa part mais en réalité, il semblait plus perdu qu'autre chose, il regardait à droite à gauche, cherchant un quelconque repère, une personne, enfin n'importe qui pouvant l'aider.
Au bout d'un certain temps, il finit quand même par retrouver son chemin, il conduisit Shisui dans un dédale de rues sombres, constitués de vieilles maison tout aussi sombre avec peintures écaillé, vitres brisées, bout de mur manquant, certaines n'avait même plus de toit quand a celle qui restait, c'était presque des ruines. La cible finit par atteindre une maison sans toit, avec fenêtre condamnée. Il regarda autour de lui pour vérifier cette fois qu'il n'avait pas été suivit et frappa à la porte, la porte s'entrouvrit légèrement, on pouvait voir un oeil scrutant l’éventuel visiteur et quand il reconnut son ami, il ouvrit grand la porte. De son point de vue, il pouvait voir que le petit bonhomme avait dans la main une dague pour recevoir les visiteurs indésirable, Shisui ne passerait donc pas par la porte, inutile de prendre des risques inutiles, si il pouvait faire autrement, d'ailleurs il voulait d'avantage de renseignements avant de les neutraliser, savoir ce qu'il veulent faire réellement et plus avantageux quand il voudrait rétablir la vérité. Mais avant toute chose il devait pénétrer dans la maison, il l'observa donc très attentivement.


"Bon, la porte étant inaccessible elle est éliminé d'office, passer par les combles aurait pu être une idée intéressante si il restait un toit et un premier étage, je peux supposer que l'escalier menant au premier étage est boucher, de toute façon même si ce n'est pas le cas, je ne veux pas être repéré en allant vérifier. Bon les murs étant collés aux autres maisons, je peux aussi supposé qu'il n'y a pas de porte de derrière et j'aimerais éviter de me faire repérer en fouinant autour de la maison, même si leurs fenêtres sont barricadés,rien ne me dit qu'ils n'ont pas de complice dans d'autres maison. Que faire ? que faire ? Tiens, c'est quoi ce truc là ?"

Shisui remarque une petite fenêtre, non barricadée à la base du mur de la maison, ça devait être la trappe d’approvisionnement en charbon de la cave, la ou il devait le stocker pour chauffer la maison et il y avait surement un accès à la maison, c'était la moins risqué des propositions de toutes façon car il pourrait chercher l'issue à l'abri des regards indiscrets. Shisui avança donc dans la rue, tel une ombre, il atteignit plutôt vite l'ouverture et se glissa à l’intérieur. Il atterrit donc bien dans la cave, des petits morceaux de charbon sur le sol confirmait la théorie de Shisui. L'obscurité étant assez présente, Shisui devrait trouver un moyen de s'éclairer sans quoi, il allait peut être faire tomber ou heurter quelque chose et de ce fait alerter les deux suspects, cela ne devait pas arriver, du moins pas tout de suite. il utilisa donc une technique qu'il avait déjà mit en pratique, il enroula un morceau de parchemin autour d'un Kunai et l'alluma, il avait vérifier au préalable qu'aucune lumière ne passait au dessus de lui, si ça avait été le cas, ceux du dessus aurait pu aussi voir la lumière dégagée de sa torche. Il regarda autour de lui, un tas de bois pourri sur sa gauche, un escalier sur sa droite, quelque morceaux de charbon par terre et du vide pour le reste. Shisui s'employa donc à monter l'escalier en silence, c'était le seul autre accès, il devait donc surement donner quelque part. Shisui arriva donc devant une porte close, de la lumière passait en dessous ce qui pouvait signifier une présence derrière la porte, il colla l'oreille contre la porte et pouvait entendre deux voix, l'une d'elle étant celle du crétin, puisqu'il l'avait entendu au restaurant, l'autre devait être normalement le nabot, il essaya de saisir leur conversation. Il entendit ceci :

Bon alors tu es aller te renseigner ?
Non, Aki.
Attend, que je comprenne bien tu me dit que depuis tout le temps que tu es dehors, tu n'as pas fait ce que je t'ai demandé Gengyo ?
C'est exact, j'ai préféré manger des Dango.
Mais est ce que tu es abruti ou quoi ? Surement en y réfléchissant bien, ce n'était pourtant pas difficile de vérifier si mon plan fonctionne.
J'ai rien compris de ton plan Aki, ré-explique le moi.
Bon même si ça ne sert à rien puisque tu ne comprendras toujours rien, à la cinquième fois j'ai un peu perdu l'espoir que tu comprennes mais bon ... Mon plan consiste à effrayer une partie précise de la population, je ne sais pas si tu as remarquer que généralement nos apparition publiques était souvent dans le même pâtée de maison.
Miam !
Pourquoi miam ?
Un pâtée de la taille d'une maison, c'est possible Aki ?
Cesse de penser avec ton estomac et essaye de suivre. La valeur d'un terrain est une richesse qui varie peu mais qui peut rapporter beaucoup mais les gens qui ont peur se fichent de valeur et pense surtout à leur sécurité et c'est la que nous intervenons. On effraye les gens avec l'histoire du virus 48, dans la panique et la peur, les gens deviennent souvent cons, enfin un peu plus que d'habitude, ils vendrons leur propriétés pour une bouchée de pain et ils nous suffira d'attendre un peu et de revendre leur terrain. Tu remarqueras que j'ai choisis d'excellent terrains pas comme ici par exemple. De plus avec les constructions déjà existante dessus, on pourra se faire en plus de pognon. Tu as compris ?
Non
Moi oui

Pendant que les deux hommes se demandaient d'ou venait la voix, Shisui créa un clone d'ombre, ouvrit la porte en grand, foncèrent vers les deux hommes. Les deux hommes furent plaqués au sol, les deux Shisui sortirent des Kunai, retournèrent leur cibles et leur coupèrent leur tendons d’Achille, ce qui les empêcheraient de marcher et donc de s'enfuir, un gain de temps et d'energie si il n'avait pas à leur courir après. Shisui regarda son clone disparaître, il en profita pour tirer deux chaise, relever un des mec pour le poser sur l'une d'elle, il releva ensuite l'autre pour le mettre sur la chaise à coté.

Qu'est ce que tu nous veut ?
Ouai, je t'ai volé ton dessert ?
Pas du tout, ninja de Kumo, j'ai ordre de vous faire arrêter vos conneries sur le virus 48 et maintenant que je vous ai sous la main, on va en parler. Ma mission consiste à vous tuer, purement et simplement mais en échange d'un mot daté et signé confessant vôtre petit plan immobilier, je ne vous tuerais pas.
Quelle preuve avons nous ?
Aucune, ma mission étant comme je vous l'ai dit de vous tuer, rien ne m'oblige à vous épargner donc ah toi de prendre ça comme une faveur. Donc, est ce que cela vous convient ?
Oui
Oui

Ils remplirent donc une petite feuille chacun avouant leur mensonges sur le virus 48 pour acquérir des terrains et faire fortune, ils mirent environ 10 minutes pour complétée, datée et signée leur feuille que Shisui récupéra et rangea soigneusement dans son sac.

Bon merci de vôtre coopération mais je dois hélas insisté sur un détail, j'ai mentis sur le fait que j'allais vous laisser en vie.

Shisui égorgea le petit nabot et il se tourna alors vers le grand pour lui infliger le même traitement, une fois les deux cibles décédés, Shisui sortit de la maison, trouva un garde de la ville, lui remit les deux photo et leur aveux en lui demandant de les affichait tout les deux dans un endroit publiques fréquentés pour que leur mensonges soit oubliés. Une fois fait Shisui se dirigea vers une autre rue, il avait quelque chose à négocier dans un magasin d'ici.




...........................................................................................


Backpack :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Mission de Rang B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» recherche émission tv/vivre avec 100 objets
» Émission toc toc toc
» Parlez-vous Normand... l'émission. Et la chronique.
» Décès de Peter Graves, héros de la série Mission Impossible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Tanzaku-