AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Missions [Général]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naru Aoyama
Juunin de Kumo

avatar

Juunin de Kumo

Messages : 799
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 30
Localisation : Dans la foule à côté de Rey Mysteirio

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Missions [Général]   Mar 25 Jan - 0:09

- Fait tout noir …

- Oui et en plus ça sent mauvais …

- C’est quand qu’on retourne à Kumo ?

Kana, ses élèves et le guide étaient entrée il y a de cela environ une demi heure, et les plaintes des trois élèves avaient commencées il y a une bonne dizaine de minute. Alors qu’elle essayait de garder son calme afin de ne pas en encastrer un ou deux dans la paroi rocheuse, elle décida de parler afin d’essayer de les faire taire et de les calmer.

- Quand vous serez assez gradé pour faire des missions seuls ou avec votre propre équipe vous devrez sûrement faire ce genre de missions. Pas la peine de vous plaindre. Il va falloir arrêter. Vous n’êtes plus étudiants à l’académie, vous êtes des gennins. Vous êtes des ninjas, et vous devriez vous habituez. Vous verrez des choses plus horribles que ça. Imaginez si une guerre éclate ou qu’une attaque de zombis soit de nouveau d’actualité ? Vous ferez quoi ? Partir pleurer dans les jupes de vos mères ou vous battre ?

Admettant qu’elle avait été forte dans ses paroles, elle essaya de radoucir l’atmosphère.

- Je ne dis pas ça pour vous faire peur. Je suis votre sensei, c’est de mon devoir de vous prévenir de ce qui peut arriver. Quand j’étais moi-même gennin, j’ai vu des choses affreuses, et j’aurais bien aimé qu’on me prévienne. Maintenant s’il vous plait, garder le silence, soyez observateur, restez groupé et près de moi. Je ne veux plus vous entendre vous plaindre de quoi que ce soit.

Pas un mot ne sorti de la bouche des élèves qui restèrent muets jusqu’à la fin de l’exploration. Puis une fois à l’air libre elle les regarda. Ils avaient le teins livide. Non seulement elle avait été un peu méchante, mais ils étaient malade.

- Allez donc vous assoir quelques minutes et respirez bien. Buvez et mangez un peu aussi, reprenez des couleurs avant que nous rentrions. Je ne voudrais pas qu’on me dise que je suis un mauvais professeur et que je vous maltraite.

Elle salua les explorateurs avec qui elle avait parlé quelques instants avant de rejoindre ses élèves et de faire tout comme eux.

- Une fois au village on ne va pas faire comme d’habitude, je vous emmène avec moi au temple et vous allez recevoir votre récompense de la main de notre Raikage. Je pense qu’il est temps que vous agissiez comme de vrai ninja, que vous êtes.

Puis les quatres ninjas de Kumo prirent le chemin du retour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Missions [Général]   Mar 15 Fév - 11:42

Kuroï courait en direction des montagnes, à vive allure grâce à sa technique de déplacement, accompagné de Byakko qui le suivait de près. Le Juunin soupira, une fois de plus il devait quasi faire le tour du Yuukan pour ses missions. Cela devenait pénible et il soupira une nouvelle fois en lachant un '' ksss '' . Ils arrivèrent au pied de la montagne et l'éclair blanc indiqua de monter en haut pour aller récolter les quelques plantes qu'ils avaient besoin pour la mission. Dans sa tête, Byakko, son tigre blanc savait que ce serai mieux de rester au pied des montagnes pour en trouver plus facilement. Il laissa faire son maître qui ne voulait en faire qu'à sa tête. Une fois arrivé en haut, Kuroï chercha durant de longues minutes, une heure s'écoula même sans aucune récolte. Il tapa du poing contre un rocher, ce genre de missions, il ne pouvait plus les supporter! Il s'écroula à terre, prenant ainsi une pause de quelques minutes. Marre des missions de rang C, heureusement pour lui qu'il faisait une halte à Tanzaku pour aller voir le tableau des primes. Byakko restait devant lui, en train de le regarder d'un air sérieux. Kuroï prit alors la parole, s'adressant à son tigre.

... Quoi? Ta une meilleure idée...? Ksss...

Oui. Tu aurais du savoir qu'en bas de la montagne, les récoltes de plantes se font meilleurs. Tu penses trop aux combats, Kuroï, cela va te mener à ta perte si tu continues comme ça...

Tsss... Allons-voir...

Byakko avait taper dans le mille apparemment, vu que l'éclair blanc n'avait même pas pu répondre. Lentement, ils descendèrent de la montagne pour arriver en bas de celle-ci. Effectivement, il y avait plus de plantes, le Juunin commença à en prendre quelques unes, jugeant qu'il y en avait assez il les rangea dans sa sacoche et prit ensutie la direction des marécages. L'éclair blanc activa une fois de plus son jutsu de déplacement pour arriver plus vite. Marcher ne l'intéressait pas, encore moins courir à une vitesse modérée. La mission allait bientôt être finie, heureusement pour Kuroï qui n'allait plus tenir très longtemps. Récolté des plantes, ce n'était pas vraiment son truc...

-------------------------------------------------

-130ch direction => Les marécages

Citation :
¤ Yagata no Raiton:
Kuroï peut, grâce à cette technique apparaître et réapparaître comme il le souhaite durant un combat, ce qui peut lui permettre d'esquiver une attaque ou de ne pas l'encaisser pleinement. En hors combat, cela lui permet simplement de se déplacer d'un endroit à un autre en dépensant une petite somme de chakra.
150ch
Permet d'éviter une technique
Ou 120ch
Divise par 2 une attaque
Utilisable qu'une fois par possibilité

Hors combat :
150-20= 130ch
Permet de se rendre d'un lieu a un autre connu (hors village)
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Missions [Général]   Mer 9 Mar - 17:32

Citation :
Mission rang C
Objet :Un groupe de marchands n'a plus donnés de nouvelles depuis trop longtemps. Ils devaient voyager entre Kumo et la forêt. Cherchez les et ramenez les au village.
50Ryos et 40 pour le Kage
4pts d'xp



Une fois sorti du village, le glaçon se rappelait ce qu’il avait lu dans l’ordre de mission ou il devait retrouver un groupe de marchands qui n’avaient plus donné de nouvelles, la raison était soit qu’il était perdu ou alors qu’il avait été attaqué, voilà à la première chose qu’il pensait au premier bord. Ne savant pas exactement ou se trouvait ces personnes mais il pourrait les trouver selon au moins deux méthodes, la première était de parcourir avec vitesse de nombreuses kilomètres en utilisant son Hakkoo jusqu'à qu’il les trouvent, la seconde était de léviter dans les airs en regardant au loin pour trouver un quelconque indice avant de faire une nouvelle fois appel au Kentestu pour trouver sur une large zone des traces de personnes autour de lui comme pouvait le faire un sonar. Pour le moment, le glaçon était en train de regarder sa boite qui n’illuminait plus comme avant, cela l’interpellait mais il était probable que le ligre sacré n’est plus envie de le suivre car il ne reconnaissait pas la personne qu’il avait choisi.

« Hum… Je n’arrive pas à lui rendre sa luminosité, il y a rien à faire »

Après cette pensée, il rangeait la boîte dans ses affaires sans dire un seul mot de plus. Faisant quelques mouvements pour se décontracter, il se disait que le convoi qu’avait ces marchands devaient laisser des traces sur le sol, une marque indélébile et potentiellement traçable. Retrouvant quelques seconde de lucidité, il essayait d’annihiler le sceau en forçant, malheureusement l’effet escompté ne fut pas réalisé. En contrepartie, Le juunin toussait un peu, il mettait sa main devant sa bouche ou un peu de sang y sortait. Imperturbable, il redevenait un peu une machine qui utilisait son pouvoir pour se déplacer à très grande vitesse. En moins d’une seconde, il venait de parcourir plus de 100 mètres et ce n’était pas sa vitesse optimale. Il regardait autour de lui ou il ne voyait aucune trace ou présence humaine.

Tsss…

Le glaçon était pressé et il allait autre part dans ces montagnes, il n’avait aucune difficulté à se déplacer puisque le sac de sport qui contenait les dispositifs, il les avaient donnés à un de ses alliés. La raison était simple comme il y avait de la nitroglycérine en bougeant à cette vitesse, il allait l’activer et une terrible explosion se produirait avec la même consistance que celle de la bombe finale de Deidara. Continuant à parcourir de nombreux kilomètres, il faisait de nombre va et vient presque incessants, il ne les trouvait pas et cela commençait à faire long.

« Ils ont ou ?? Aucune trace pour le moment, il me manque encore quelques endroits, je me rapproche du Mont Fuuma »

Le jeune homme au regard des plus méprisables décidait de léviter pour se rendre dans l’autre montagne. En utilisant ce détail, il trouvait ces fameuses personnes qui avait un problème, il était coincé dans un lieu plutôt atypique comme si la foudre avait frappé un endroit près d’eux avec force pour créer un creusement. Hibari se demandait pourquoi les sauver alors que finalement il risquait de mourir. Se posant dans la grande crevasse qui ressemblait un peu à une cuvette, il regardait les marchands qui avait le visage fatigué, éreinté par différents efforts vain.
L’un des personnes en voyant le glaçon se mettait à avoir peur et criait.










Regardez on dirait un démon ! C’est notre fin…

….

Hibari ne parlait pas, il les regardait et une pensée venait de surgir en lui des plus ténébreuses avant qu’une de ses deux kunoichis soufflent dans ses oreilles. Le glaçon faisait léviter ce petit groupe avec sa main avant de les déposer dans l’autre montagne. Les marchand était apeurés et criaient pleins de conneries du genre nous nous tuez pas, je vous en prie, je ferais tout ce que voulez. Il semblerait que voir un visage aussi marqué était un synonyme de quelqu’un ayant un ascendant psychologique sur les plus faibles.
Quelques secondes plus tard, il était sur la terre ferme et il ne comprenait pas ce qui se passait. Le glaçon marchait vers leurs directions toujours sans parler, la peur semblait être la plus forte pour ces personnes qui décidaient de partir à toute jambes avec leurs provisions.


« ...On dirait que c’est comme ça que je vais leur faire avancer »

Dépêchez vous, rentrons à Kumo avant qu’il nous rattrape, bien qu’ils nous ait aidé, il me fait peur là bas on sera en sécurité.

Les autres approuvaient en hochant la tête ou en parlant rapidement, c’était comme si il avait le diable à leur trousse. Marchant doucement, le glaçon gardait une distance de 50 mètres avec eux environ. Il jouait à un petit jeu avec eux, des fois il se rapprochaient dangereusement d’eux en étant qu’à 5 mètres d’eux et d’autres fois, il était plus loin.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mizoku
Kazekage

avatar

Kazekage

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 23
Localisation : Sunaze-city

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2880/3180  (2880/3180)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2720/3020  (2720/3020)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 570
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Missions [Général]   Ven 8 Juil - 21:44

Arrivé dans les montagnes ou plutôt à l’endroit même où il y avait eut l’effondrement de roche qui avait bloquer la route des marchands qui les menaient directement à Kumo. Seika commençait à réfléchir un moment à savoir comment elle allait pouvoir dégagé la voie. Si elle avait comme affinité le fuuton elle aurait pu déplacé ces énormes rochers, mais elle avait l’élément Raiton. Elle pu aussi les détruire, mais s’il y avait des gens engloutit elle risquerait de les blessés davantage ou pire de les tuer. Elle se frotta la tête et finalement elle dut utiliser de ces mains, mais avant de commencé elle créa 10 clones qui allait l’aider à soulever les pierres. Pendant qu’il continuait à enlever quelques rochers, la kunoichi entendit des plaintes.

- Il y a quelqu’un?

- Oui, ici, ici je suis coincé par les rochers, j’ai de la chance de ne pas me faire écrasé complètement, ma jambe est coincée et je ne peux pas bouger!

- Ne vous inquiétez pas, nous allons vous sortir de là! Il y a quelqu’un d’autre avec vous!

- Non j’étais le seul quand tout ces effondrés! Je vous en supplie sortez moi de là!


La kunoichi se retourna vers Kaname et ils continuèrent à enlever les rochers, même si s’était très compliquer. Après un bon moment, la kunoichi poussa un soupir, ils avaient dégagé à peine une partit du chemin et elle ne savait pas comment faire. Elle décida de créer trois sphère de foudre pour détruire les rochers du haut ainsi elle était certaine que les rochers n’allaient pas s’effondré sur l’homme. Les trois boules de foudre firent exploser la pierre laissant ainsi une légère entré. Seika monta tout en haut et elle vit finalement l’homme coincé.

-Couvrez vous la tête de vos bras! Je vais faire exploser ces rochers pour vous permettre de sortir de là!

- Oui merci!


Ces yeux devinrent alors jeune perçant et deux faisceaux lumineux jaillirent pour frappé les rochers qu’elle fit exploser laissant assez d’espace pour que la kunoichi puisse passé. Elle sauta en bas dans le trou qu’elle avait former et elle atterri au côté de l’homme couvert de poussière et d’égratignure.

-Kaname approche!

Le visage du samurai apparu alors un peu plus haut, la kunoichi lui demanda de tendre sa main. La kunoichi avait une idée, risquer, mais elle devait tenter le coup. Elle expliqua alors son plan, risquer pour Seika et l’homme, mais elle n’avait pas d’autre idée en tête. Comme l’homme avait la jambe coincée, la kunoichi de Kumo allait faire détruire la pierre et Kaname attrapera l’homme pour le remonter avant que tout ne s’effondre, la kunoichi allait sortir d’une manière ou d’une autre. Si elle avait survécu au monstre à Oni no kuni, ce n’est pas des rochers qui allaient en venir à bout. Elle utilisa encore sa technique regard de lynx et projeta un faisceaux précis sur la pierre qui exploser. Les rochers commençaient à devenir instable, Kaname tendit sa main et il attrapa celle de l’homme qu’il remonta aussitôt. La kunoichi aida le samurai en poussa l’homme par en bas et ainsi il fut saint et sauf. Les rochers commencèrent à s’écrouler autour de Seika, Kaname se retourna, mais l’espace n’était pas assez grand pour laisser passé Seika, mais par chance elle n’était pas écrasée. Elle cria à Kaname :

- Soigne l’homme!!! Et reculer vous, je vais me sortir de là!

Elle n’eut pas de réponse de Kaname, mais elle savait qu’il allait l’écouter. Elle attendit un moment et pendant se temps elle concentrait de l’électricité dans tout son corps et quand elle ne pu contenir plus longtemps la changer électrique elle le laissa alors se dégagé de son corps faisant exploser les rochers autour d’elle jusqu’à se qu’il ne reste que quelques rochers autour d’elle, mais l’énorme amas de pierre avait disparu. Elle soupira et regarda Kaname un peu plus loin qui venait de terminer de pansé la blessure de l’homme. Il se dirigea vers la kunoichi au pas de course, mais celle-ci l’arrêta d’un mouvement de la main et ils finirent le travail en détruisant les roches restantes. Elle s’approcha ensuite de l’homme et lui dit :

- Vous allez bien?

- Oui merci, sans vous je crois que je serais mort.

- ce clone vous emmènera à Kumo pour que vous receviez de meilleur soin et pour votre sécurité.

- Merci.

La kunoichi sourit et salua l’homme de la main qui fut transporté jusqu’à Kumo par un clone normal, mais s’il se faisait attaquer il deviendrait de l’électricité. La kunoichi se retourna vers le samurai qui remettait ces outils médicaux en place et le duo reprit leur chemin vers les plaines pour aller à Tanzaku.
Revenir en haut Aller en bas
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 788
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin de Nero pour ne pas le trahir car je hais Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Missions [Général]   Lun 1 Aoû - 23:30

Spoiler:
 

Junko avait fini de s’occuper de l’affaire du daimyo, elle pouvait donc se concentrer sur la suite. Un village voisin s’était fait attaqué, pillé et incendié. Et on demandait à Kumo de venir maintenir l’ordre. Surement le petit village avait-il construit un accord avec le village des nuages. De l’argent contre une protection. C’était un marché raisonnable. Généralement, les bandits étaient au courant de ce genre d’accord et évitait de se mette à dos un des grands villages du Yuukan. Mais il arrivait que de temps en temps, un groupe se croit un peu plus fort que les autres et tente sa chance. Il incombait alors aux ninjas de faire loi et surtout de faire exemple. Histoire qu’ils se tiennent tranquilles jusqu’au nouvel ordre.

Elle se dirigea donc vers le village, qui n’était pas si difficile à repérer au final, puisqu’il se dépeignait dans l’horizon, d’une lueur rouge-orangée. Les flammes semblaient déjà bien importantes. Elle se mit à courir, à un rythme soutenu, vers cette lueur. L’horloge tournait et un temps précieux s’écoulait pendant qu’elle courrait. Heureusement, elle n’était pas très loin. Finalement, elle arriva au village. Le feu semblait à moitié maitrisé. Une partie de la population luttait courageusement, mais une autre partie, un peu plus importante, semblait céder à une panique totale. Surement s’étaient-ils dit qu’ils étaient en sécurité grâce à l’accord, que rien ne viendrais troubler leur paisible existence. Elle marcha dans le village, alors que des cris de terreur montaient autour d’elle et que les gens fuyaient dans tout les sens (plusieurs passèrent plusieurs fois devant elle, preuve qu’ils tournaient sérieusement en rond). On ne pouvait pas les blâmer. Le cerveau, en stress intense sans l’avoir jamais prévu, avait beaucoup de mal à réagir.

Elle finit par repérer un homme qui semblait diriger les opérations. Il tenait un seau à la main et essayait d’arroser un feu, mais il avait du mal puisqu’il criait à tout ceux qui passait à coté de lui des instructions diverses pour éteindre l’incendie. Elle s’avança tranquillement, ce qui déroutait les gens qui passaient à coté d’elle. Elle lui tapa sur l’épaule.


-Je viens de Kumo, on m’a dit que vous aviez été pillés ?
-Oui !! Ils sont partis à l’est… Mais il faut éteindre le feu ! Jui-chi, il y a encore de seau dans la grange ouest, vas-y vite ! Lina, va t’abriter !!
-Je reviendrais très bientôt…

(Dès que votre butin aura été récupéré et les bandits châtiés.)

Avant qu’il ne puisse rajouter quelque chose d’autre, elle était repartie. Il lui avait indiqué la direction de l’est. Elle du sortir du village pour trouver des traces, car aux alentours du petit bled, les villageois courant partout avaient tout effacé. De plus, la nuit noire n’arrangeait rien au problème. Elle dut sortir son briquet, afin d’examiner les traces de manière efficace. Elle compta cinq empreintes différentes, toutes appartenant à des hommes (ou à des femmes lourdes et avec de très grands pieds). Elle regarda leur direction générale et se mit à courir, aussi vite que possible, tout en jetant de temps en temps un coup d’œil au sol pour vérifier qu’elle allait bien dans la bonne direction. Elle fut obligée de retourner sur ses pas quelque fois, mais finalement, elle fut sur une piste fraiche et dont le cap ne changeait pas. Les bandits avaient surement du se dire qu’ils avaient semés tout leurs adversaires.


(Qu’ils sont naïfs…)

Elle éteignit son briquet, suivant la trace grâce au clair de lune. En effet, les bois étaient moins denses et elle pouvait donc distinguer leurs pas sur le sol. Enfin, elle aperçut une lueur au loin, signe de leur possible présence. Surement étaient-ils en train de ripailler pour fêter leur réussite. Malheureusement pour eux, la route s’arrêtait là. Elle s’approcha doucement, sans faire de bruit.

-Aaaaah, ça fait du bien
-Tu parles, il est dégeu ce saké
-T’inquiète, tu en boiras bientôt du bien meilleur !
-Et sur le dos de ces braves gens.
-Pah, tu parles d’une protection, ces lopettes de ninja ne nous ont même pas retrouvés !

Alors qu’ils trinquaient une énième fois à leur victoire sur une bande de paysans, Junko établissait son plan. Elle aurait pu surgir en plein milieu et les tuer de manière extravagante, en leur faisant la morale. Mais elle n’était pas là pour ça. Elle devait les tuer, récupérer le butin et ce, le plus vite possible. Elle sélectionna donc le plan le plus rapide. Il était simple : entrer, tuer et ressortir. Nul besoin de parler, de se cacher. Il n’y avait qu’à se battre. De toute façon, elle doutait que ces hommes représentent une grande menace, surtout imbibés d’alcool.
Elle se leva donc et entra simplement dans leur camp. Elle sortit un kunai et le planta dans le cœur du premier. Les quatre autres, d’abord étonnés de voir une jeune fille débarquer sans prévenir dans leur camp, retrouvèrent assez rapidement leurs esprits et tentèrent d’attraper leurs armes à leurs cotés. Mais Junko était déjà sur eux. Elle en égorgea un et utilisa un éclair pour en mettre un autre à terre. Elle vit alors les deux derniers lui foncer dessus. Elle ne chercha pas à esquiver, se contentant de se transformer en pure foudre. Leurs armes ne rencontrèrent qu’un éclair, qui remonta jusqu’à eux, les électrifiant.


(Voilà qui fut rapide…)


Elle jeta un coup d’œil au campement, sans prêter attention aux cadavres et blessés et repéra leurs affaires. Elle se mit à les fouiller, sans vergogne. Elle finit par trouver une cassette de taille moyenne. En l’ouvrant, elle découvrit une petite fortune en ryos. Certains auraient peut-être été tenté de récupérer quelques pièces pour eux, histoire d’arrondir leurs fins de moi, mais Junko referma la boite et s’en alla. Elle n’était pas du genre à voler, surtout à de pauvres gens qui venaient de perdre leur village. Elle était arrivée il y a à peine dix minutes et la voilà déjà repartie. Il faut avouer que les cinq bourrés n’étaient vraiment pas un travail difficile. Un genin les aurait battus sans trop de difficultés. Mais au moins, le fait qu’elle ait choisi cette mission permettait qu’elle soit accomplie rapidement.

Elle se mit en route vers le village, le temps pressait et l’incendie n’était pas encore maitrisé. On voyait l’éclat des flammes être arrêté par les nuages qui passaient dans le ciel. Elle réfléchit, alors qu’elle courrait, à la disposition du village, aux forces qui étaient prêtes à se battre et surtout à l’incendie. La situation avait du évoluer depuis qu’elle était partie, mais elle espérait qu’ils avaient réussis à contenir le gros des flammes dans les quelques habitations touchées. Elle avait remarqué les hangars, qui contenaient surement leur nourriture pour un certain temps. Les récoltes venaient d’être effectuées. Si jamais leurs réserves brulaient, ils auraient beaucoup de mal à passer l’hiver. Nul doute que cela rejaillirait sur la réputation de Kumo.

Elle arriva finalement au petit village en proie aux flammes. Les gens semblaient être sortis de la panique et les hommes et les femmes bataillaient tous contre l’incendie. Les enfants étaient dans un champ plus loin, gardés par les personnes âgées. Elle s’approcha de l’homme, qui dirigeait toujours plus ou moins les opérations. Le feu ne semblait hélas pas avoir reculé. Il n’avait pas grossi, mais il avançait clairement vers les réserves.


-Juro, le feu va bientôt atteindre les hangars !!
-Bon sang, plus d’eau, plus d’eau, il faut à tout prix l’arrêter avant !!

Les villageois redoublèrent d’effort, frêles fétus de pailles face à cette catastrophe naturelle. Junko courut agilement jusqu’au chef, qui s’appelait donc Juro et lui tapa légèrement sur l’épaule.

-Ah, vous voilà… Vous avez… ?
-Le coffre est en ma possession. En ce qui concerne le feu, je vous propose de faire usage de mes dons pour arrêter sa course vers vos hangars. Je devrais également réussir à le contenir, voir à diminuer son intensité.

Il aurait été bien utile d’avoir une affinité Suiton sur l’affaire, mais Junko allait devoir faire avec ce qu’elle avait. Après tout, ce n’était rien qu’un petit incendie. Un gros feu de bois. Ils réussiraient à le contenir. Elle courut de l’autre coté du brasier, se mettant entre lui et les fameux hangars, gage de survie pour tout ces gens. Elle se concentra ensuite sur son affinité Fuuton. Elle sonda alors l’air environnant et sut alors qu’un léger vent poussait l’incendie vers les greniers. Il ne serait pas dur de riposter, vu la brise d’en face. Si une véritable tempête avait soufflé contre elle, elle aurait surement du y mettre beaucoup d’énergie, mais ce n’était heureusement pas le cas. Sinon, le feu aurait progressé à une allure folle. Elle concentra une bonne dose de chakra dans ses bras avant de le relâcher dans l’atmosphère. Désormais, l’air qui l’entourait était rempli de son chakra. Elle le força alors à faire bouger l’air qui l’entourait. Elle l’envoya valser contre l’incendie, le forçant à reculer, rapidement. Elle n’avait pas mit une puissance trop grande au début, car elle ne voulait pas bruler les villageois. Elle augmenta de plus en plus le vent, le forçant au ras du sol. Elle veillait en même temps à ce que les villageois se mettent bien hors de portée. Une fois qu’elle eut écrasé le feu, elle fit signe à Juro, leur chef et aussitôt, ils se remirent au travail. Le feu étant maitrisé, stable, ils finirent par en venir à bout. En fait, ce fut même très rapide, par rapport au temps qu’avait estimé Junko. Il faut dire qu’elle avait profité de son affinité pour retirer progressivement les particules d’oxygène autour de l’incendie. Pas trop, car elle ne voulait pas que les villageois s’affaissent par manque d’oxygène, mais elle avait tenté d’empêcher autant que possible au feu de bruler. Quoiqu’il en soit, c’était terminé, elle pouvait rentrer. Juro s’approcha, surement voulant la remercier et l’inviter à rester chez eux, pour fêter tout ça.

-Merci pour tout, votre aide nous a été plus que précieuse !
-Voilà votre coffre, prenez-en soin.
-Attendez…

Elle inclina légèrement la tête, coupant court à ses paroles et s’éloigna. Elle devait rentrer à Kumo. En réussissant, elle avait montré aux bandits du coin qu’il valait mieux ne pas toucher aux villages sous la protection de Kumo. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle allait rester là à faire la fête. Il y avait encore du travail à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Missions [Général]   Jeu 4 Aoû - 21:54

Citation :
6) Mission rang B
Objet : Il y a eut un vol dans l’armurerie. Nos armes les plus puissantes nous ont été dérobées. Enquêtez, trouvez les voleurs et ramenez leur butin au village.
Nos seules informations : Les voleurs se seraient fait passer pour des marchands pour franchir nos portes, ils ne sont pas de Kumo.
30lignes minimum
100ryos et 70 pour le Kage
7xp




Le juunin de Kumo avait eu plus d’informations grâce ces deux gardes ainsi qu’au registre qui marquait la venue et aller de tous les shinobis du village. C’était un contrôle de routine qui permettait des fois comme aujourd’hui d’aider certains ninjas dans leur mission. Tous ces indices ou éléments le confortait sur sa réflexion. Comme il le pensait, ce groupe avait prit des tenues d’anbu pour quitter le village sans encombre en passant toutes les défenses du village. C’était un moyen subtil en profitant de la force ennemie pour la retourner contre elles et les laisser dans un certain désarroi. C’était une stratégie payante qu’aurait pu mettre en place Hibari dans une situation identique.
De plus, tout leur avait été offert dans un plateau alors pourquoi allaient t’ils se compliquer la vie. Il était presque impossible de les rattraper pour un shinobi normal. Ce groupe se croyait sans doute à l’abri désormais avec ce matelas d’avance qu’ils possédaient mais rien n’était encore joué pour eux.
Hibari était en dehors du village, il regardait le dôme qui entourait le village de Kumogakure se refermer derrière lui. Il était en haut de la montagne et il profitait pour léviter toujours de sa manière. Le juunin de Kumo avançait pour le moment doucement dans le but de connaitre par ou ils allaient. Il était évident que le groupe étaient partis rapidement sans demander leur reste sachant que ce vol important dans l’armurerie se ferait remarquer par le gérant ou les gardes. Ce groupe était normalement au nombre de trois membres et il avait semble t’il 3 heures d’avance sur le Yagami. Un point en sa faveur, c’est qu’ils étaient tous chargés et ce détail avantagerait ce dernier. Voila ce qu’imaginait Hibari en se mettant à leur place.


« Hum »

Il avait plu des trompes d’eaux ces derniers jours, le sol était de ce fait un peu boueux. Hibari cherchait les traces de pas dans ce sol qui lui permettrait de savoir dans quelle direction, ils sont allés. Le jeune homme aux yeux écarlates ne savait pas ou il se rendait mais il supposait que leur but était de quitter le pays de la foudre. Il y avait différents moyens pour eux d’effectuer cette formalité. Volant près du sol, il sondait la zone à la recherche d’empreintes assez fraîches dans les environs. Pour le moment, il perdit un peu de temps, c’était vrai mais foncer sans réfléchir dans cette situation ne servait à rien et le ferait rater cette mission bien qu’il devait les rattraper avant qu’il ne quitte le pays de la foudre car après il serait impossible pour lui de les suivre.
Tous ces paramètres étaient ancrées dans son esprit, il ne se déconcentrait pas un seul instant et il finit par trouver différents traces, les premières ne donnait rien de concluant à ses yeux. L’éclair jaune tombait sur les traces de marchand, les traces de roue ne laissaient aucun doute là-dessus. Passant à autre chose, il finissait finalement par trouver ce qu’il recherchait. Il y avait 3 empreintes de pas dans le sol d’une profondeur de cinq centimètres. Le sol dans les montagnes ressemblant à un vaste étang de gadoue. Chaque membre de ce groupuscule avait une pointure de chaussure qui lui était propre. Si le groupe continuait dans cette direction durant plusieurs heures, il irait sans doute vers la direction du pays du Riz. Il était possible qu’en prenant cette voie que cette team avait rendez-vous pour vendre leurs butins. Aucune conclusion n’était à exclure, tous ces possibilités restaient valables.


« Il est temps de les rattraper »

Hibari s’en allait toujours en lévitant en fonçant comme une lamborghini murcielago à plein régime sur une autoroute. Toujours selon lui, ils possédaient une avance qui pouvait aller de 20 à 50 kilomètres, tout dépend la vitesse ou ce groupe avançait. Hibari ne se préoccupait que de sa course, il vérifiait le sol de temps en temps pour être sur qu’il les suivait toujours dans la bonne direction. 20 minutes plus tard, le jeune homme se stoppait car il se trouvait dans proche d’une lisière ou un peu plus loin il vit une forêt. Il profitait pour bâiller avant de prendre un raccourci qui lui permettrait de gagner du temps. L’avantage que possédait le glaçon c’est qu’il connaissait mieux ces montagnes qu’eux. En prenant ce chemin bis, il faisait le tour de la forêt et il venait de gagner quelques minutes qui lui seraient précieuse dans cette course contre la montre. Par la suite, il retrouvait leurs traces et les suivit à la trace cette fois ci.
Dans ce lieu c’était assez dégagé et il devait réfléchir à un moyen pour les éliminer encore fallait t’il qu’ils les rattrapent ce qui n’était pas encore gagner.
Il poursuivit à cette vitesse ou il avalait l’asphalte qui se présentait devant lui assez facilement. Ses pieds étaient à cinquante centimètres du sol et le jeune homme était entouré d’une légère aura de couleur jaune. Il cavalait à une allure de plus en plus rapide, il montait en puissance comme un diesel avant de déclencher un piège sans même le savoir. Le glaçon se stoppa un instant avant de comprendre ce qui se déroulait devant ses yeux.


« Merde »

Une explosion se produisit par la suite. Il eut juste le temps de s’échapper du danger de cette déflagration. Sa veste avait été brûlée et il avait quelques flammes sur lui qu’il absorbait grâce à son Hakkoo puisqu’il y avait un lien avec la lumière.

Tsss…

Ce groupe avait même pensé qu’un possible gêneur allait essayer de les suivre, le jeune homme reprenait son chemin sans ralentir, cet avertissement ne lui avait pas arrêté au contraire, il avait envie de leur rendre la pareille à tout prix. Ce n’était pas une rancune mais il imaginait qu’avec ce piège qu’il avait mis en place, le ou leurs poursuivants seraient à présent morts. Cette explosion s’entendit sur un large périmètre. Il était possible que le groupe ait pu remarquer ce détail ou simplement une petite onde. La course reprenait de plus bel désormais. Si la motivation l’avait manqué ce n’était plus pour le moment. Il vérifiait les traces de pas, il pouvait remarquer que les empreintes de pas des deux d’entre trois étaient plus épaisses qu’auparavant. Cela signifiait que l’un avait laissé sa marchandise aux autres pour lui permettre de poser son plan. Hibari aurait du voir ces signes bien avant mais le chef de ce groupe était malin, c’était presque un plan parfait car le glaçon était encore en vie grâce à sa vitesse et sa réactivité.

« Ils n’ont pas perdu trop de temps, peut être 10 minutes voir 15 durant l’opération. »

Au même moment le chef d’équipe de ce trio profitait pour parler aux deux personnes avec lui.

Il semble que quelqu’un ait tenté de nous suivre. Il doit être sûrement mort.
C’était une belle explosion, on a utilisé une de nos armes volées dans ce village.
Au moins on est tranquille maintenant, personne ne peut s’échapper de ce piège.
Ne perdons pas de temps, nous avons une longue route qui nous attend.
Compris.

Personne ayant des capacités de bases n’aurait survécus mais certaines shinobis avaient le potentiel comme par exemple Kakashi, le Raikage, Naruto, Bee… et cette liste était encore longue. Hibari était en train d’imaginer le temps que ça lui aurait prit de faire un tel piège et qu’en contrepartie le groupe auraient allées à une allure plus réduite à cause du contrepoids. Avançant à son rythme qui était bien plus rapide. Le Yagami savait désormais qu’il aurait le temps de les rejoindre avant d’arriver à la frontière car il allait faire le nécessaire. Une lueur jaune qui l’entourait devenait de plus en plus intense. On pouvait dire qu’il montait en température au fil que le soleil avançait.
L’éclair jaune avait un objectif c’était de les rattraper avant qu’il n’atteigne le dernier village celui qui était le plus proche de cette frontière, Comptonraku.
Il allait devoir leur couper la route et préparer le terrain en attendant si le temps lui permettait bien entendu. Hibari ne perdit plus de temps pour mettre en place les préparatifs dans son esprit.

Le juunin de Kumo se servait de sa science du terrain en son avantage. Pour se rendre dans ce village, il y avait qu’un seul moyen c’était de faire un détour car il y avait non loin de là une immense gorge. Ce petit temps allait lui permettre de gagner du terrain et de les coiffer sur la ligne d’arrivée. Lui, il n’avait qu’à léviter pour passer cette gorge sans problème contrairement à eux. Le Yagami continuait à se rapprocher de ces cibles. Il se pressa et arrivait a cette embouchure ou il prit tout droit.


« Ils leur faudra au moins une heure à cause du demi tour »

C’était suffisant selon lui, il carburait toujours à la même allure et au bout de quelques minutes, il franchissait cette gorge avant d’utiliser le kentetsu pour savoir ou il se trouvait. Le glaçon en s’aidant de l’environnement ressentit trois chakras tout proches de lui. Il serait là dans moins d’une minute. Ca allait être juste pour lui permettre de bien préparer le terrain. Sachant cela, il sortait de sa poche des objets qu’ils avaient prit pour le voyage qui lui servirait contre leurs nombres. Il imaginait un petit scénarii improvisé selon le contexte. Il allait utiliser deux leurres, son clone et une grenade pour emmener l’ennemi dans le coin qu’il le souhaite. La partie la plus intéressante allait se jouer sous vos yeux…Le vrai était caché derrière un gros rocher en regardant ce qui se passait pour intervenir au moment opportun. Dans les montagnes, il n’y avait pas beaucoup d’endroits pour se cacher malheureusement.

Regarder, il y a quelqu’un là bas, il nous regarde pas.
Restons méfiants.
Tu crois que c’est un ninja de Kumo ?

Impossible.

Le bushin n’avait pas besoin de les voir avec la maîtrise du Kentestu, il pouvait les repérer sans aucune difficulté, il se heurtait sans même le savoir à une force invisible, celle de la nature. Au moment ou ce trio était tout près, le glaçon se tournait légèrement. Il avait une main dans la poche ou il tenait une grenade. Il agissait rapidement pour leur lancer ces projectiles. Avec leurs poids en plus, il était difficile pour eux d’esquiver mais il ferait le nécessaire ou alors un joli feu d’artifice se produirait.

Il est fou ma parole !
Esquiver et protéger la marchandise.
On va essayer !

Le chef se débrouillait à merveille, il avait un temps d’avance sur ces compagnons qui parvient eux aussi à se défaire de l’explosion. On pouvait dire qu’il avait eu chaud et que le glaçon avait une casse en moins. Le groupe déposait leurs affaires c'est à dire leurs sacs à dos et autres plus loin par précaution.

Enfoiré.
Il ne porte pas de bandeau d’un village.
Qui est tu ??.

Il sortit de nouveaux éléments dans ses affaires durant ce temps là, c’était deux bombes lumineuses qui lâchaient un puissant gaz à l’origine mais en réalité, ces bombes se changeait en glaçon pour ensuite attraper ses ennemis qui étaient surpris de ce subterfuge avant de se rapprocher d’eux. Une fois que le contact eut lieu ou bien qu’il était assez près de leurs cibles, une nouvelle explosion retentissait causé par les clones du Yagami. Ce n’était pas des simples clones mais bien des bushins explosives.

« Pas mal… »




La fumée disparaissait et deux d’entre eux se faisait avoir par cette explosion, il manquait une personne qui était derrière Hibari. Ce shinobi avait un peu de sang qui coulait sur son visage mais rien de bien méchant.

« Un clone ou pas »

Matsui qui est le nom du chef ne prendrait aucun risque, il l’attaquait à distance en ne laissant aucune chance aux clones qui disparaissait par la suite.Le vrai avait tout vu, il avait pu voir que celui-ci était très doué, ça n’allait pas être facile. Hibari sortait de sa cachette pour se montrer au vrai jour. Ce dernier ennemi le regardait avec les mêmes yeux, c’était assez troublant.

Je ne sais qui tu es mais tu me poses des problèmes. Je vais devoir t’éliminer.

Essaye toujours…

Hibari n’avait pas comprit ce que son adversaire avait utilisé comme pouvoir, c’était la première fois qu’il voyait une attaque semblable de couleur rosâtre.
On pouvait dire que l’un et l’autre avait un pouvoir rare. Le combat allait faire rage car on aucun des deux ne voudrait être le perdant de l’histoire. Comme d’habitude, le glaçon était en mode défensif ou il attendait de voir ce que valait son adversaire. Le glaçon restait prudent et voyait tout à coup, des épées dans le ciel toujours dans cette couleur qui descendit pour l’embrocher. Esquivant les attaques, il se faisait cueillir par Matsui qui l’envoyait valsé avec un coup de pied entouré de ce chakra rosée. Cela augmentait la puissance du coup et le jeune homme s’écrasait sur un rocher.


« Intéressant… »

Hibari était un peu blessé on pouvait dire qu’il était à nouveau à égalité.
Les coups s’enchainaient violemment sans aucun des deux protagonistes ne prennent l’avantage. Le glaçon était un peu avantagé car il était dans un lieu ensoleillé sinon on pouvait dire que les carottes étaient cuites pour lui. Il profitait de l’environnement de la lumière pour attaquer Matsui et celui-ci lui répondit au tact au tact. Il n’y avait aucun répit entre eux qui se livrait un combat sans merci. Le sang coula en masse et au fil du temps, les deux personnes commençaient à fatiguer.


Tout se joue à présent, tu vas mourir.

Ore hitori de jubun da

Les deux individus lanceraient leurs plus puissantes attaques avec ce qui leur restait de chakra respectives. Deux grosses boules de couleurs différentes s’affrontaient. Personne ne prenait l’avantage, il fallait plus en donner pour remporter la victoire. Le résultat était indécis. Tout autour d’eux commençait à se craqueler dangereusement mais chacun ne pensait qu’à une seule et unique chose gagner ! Plus rien d’autre comptait.
Les choses ne se déroulaient pas comme prévu et il fut en même temps projeter en arrière violemment avant que cette boule implosa.


« Fais chier »

Le juunin se retrouvait projeter en direction du vide, il ne lui restait plus beaucoup de forces, il essayait d’utiliser son kentestu mais rien à faire, il n’avait plus aucun jus. A quelques mètres en dessous de lui, il y avait le précipice. Il tombait à une vitesse vertigineuse, la chute serait violente. C’est à ce moment désespéré qu’il retourna de nouveau dans ce monde intérieur ou il revu une nouvelle fois ce visage qu’il ne pensait plus revoir.

Tu sembles surpris de me voir, tu as cru quoi hahaha !!!

Hibari se réveilla par la suite, il était dans un lit, son corps était blessé n’était pas si mal que cela. Il regardait autour de lui, il voyait des personnes qui ne connaissaient pas.

« Qu’est ce qui s’est passé ? »

Le glaçon ne comprenait rien, c’était comme si il avait eu un trou de mémoire. La jeune femme aux cheveux gris lui parla.





Bonjour, je m’appelle Anzu. Tu as l’air d’aller bien après avoir dormi une semaine. J’ai entendu un drôle de bruit et je t’ai vu par terre. J’ai demandé de l’aide aux villageois. Tout proche de toi, On a retrouvé près de toi ces affaires.

Hibari ne fit qu’écouter ce que lui disait cette Anzu, il avait dormi une bonne semaine alors qu’il avait l’impression que ça ne faisait qu’une seconde. Il se demandait si ce n’était pas un rêve qu’il faisait. Il bougeait un peu pour voir que non. Par la suite, il profitait pour lui dire.

Une semaine tu dis ?

[color=violet]Oui ca fait une semaine que tu es allongé ici et qu’on s’occupe de toi. Tu peux me dire ton prénom./color]

Hum…Hibari. Vous avez vu quelqu’un d’autre avec moi !?

Non pourquoi…Je devais ?

Non rien…

La discussion se poursuivit et le jeune homme allait pouvoir s’émouvoir de nouveau, ses vêtements étaient déchirés, il lui fallait de nouveau. Le jeune homme ne savait pas si Matsui avait périt durant leur combat. Il se disait que si il avait survécut pourquoi pas lui. Il se levait par la suite, on lui donnait des vêtements et il profitait pour manger. Le jeune homme finit par quitter cette famille accueillante pour poursuivre ses pérégrinations.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Missions [Général]   Ven 12 Aoû - 20:00

Citation :
prendre le rapport un sbire de l'Aka (le rapport se trouve aux montagnes)
nb : pas de pnj, trouver l'espion, prendre le rapport = 30 lignes
gain : + 30ryos + 2 xp

Les deux déserteurs avaient eu les informations désirées et il était plus que temps de quitter ce lieu. Étant des membres de l'Akatsuki, il n'était pas de se permettre un léger repos à un endroit aussi fréquenté. La plupart du temps ils préféraient dormir en plein air après avoir installé des pièges plus que sophistiqués qu'ils détruisaient très souvent le jour venu. Aucune trace de leur passage ne devait être laissé car les pister deviendrait alors facile, ou presque.

Quittant le lieu, le Uchiha prit une route autre que celle du repère de l'Akatsuki. Ils allaient dans les Montagnes du Yuukan car un rapport les attendaient là-bas. N'étant pas réellement pressé, les deux hommes pouvaient se permettre un tel détour, surtout que ce détour leur rapporterait un peu d'argents. Kisame râlait un peu mais il se calma vite lorsque Itachi dit que si l'espion tournait mal, il pourrait l'éliminer. Bien entendu, les espions de l'Akatsuki n'était pas suicidaire et donc l'homme requin ne pourrait pas le tuer mais l'espoir de pouvoir peut-être le faire le comblait suffisamment.

En marchant longuement, Itachi aperçu un aigle et s'arrêta alors subitement pour le regarder.


Spoiler:
 

<< Sasuke ... >>

Le Uchiha semblait avoir un lien particulier avec les aigles, comme-ci ils les prévenaient en qu'à d'évènement majeur concernant certaines personnes. Mais ce lien n'était pas réellement confirmer. Kisame lui demanda donc ce qui lui arrivait mais il ne dit rien et continua sa marche, il enverrait un clone explosif ou deux au besoin pour soutenir son frère. Ne serait-ce que pour espionner la chose car il doutait qu'en demandant à Zetsu, celui-ci s'exécuterait et irait espionner le combat. Sasuke semblait avoir des problèmes, peut-être qu'un rude combat l'attendait quelque part dans le Yuukan. Dans un sens, aller lui porter secours ne servait à rien car s'il n'arrivait pas à battre un autre Shinobi que son frère, il n'avait sans doute pas le niveau ni assez de haine pour vaincre son ainé. Ainsi, Itachi devait choisir entre laisser son frère mourir, peut-être, ou l'aider d'une certaine façon pour être sûr qu'il puisse agrandir sa haine, sa colère envers celui qui avait massacré son Clan. Un choix devait être fait, plus tard.



Arrivant enfin dans les montagnes après une très longue marche, le duo se mit à chercher l'espion du groupuscule car il n'existait pas réellement de point d'échange dans ces reliefs naturels. Il fallait donc le chercher. Après quelques longues minutes, ils arrivèrent enfin à trouver la personne. Chaque membre savait à quoi ressemblait les contacts d'après une description assez approximative. Heureusement, la plupart du temps, les contacts venaient d'eux même vers les duos en engageant la conversation. Souvent, le contact-espion s'identifiait au duo car les membres de la Lune Rouge se devait de connaitre le nom de tout leurs contacts, ne permettant aucune tromperie.



- Bonjour, je suis Masaki Yusu, votre espion. Vous êtes venu pour le rapport n'est-ce pas?

- C'est exact.

Il tendit donc le dit rapport à son premier interlocuteur, Kisame étant resté muet.


- Surtout ne le perdez pas car aucun double n'existe selon vos ordres. Aucune preuve disant que nous avons eu un contact.

- Bien. Partons.

L'homme de deux mètres semblait presque indigné de partir si vite après tant de marche sans que le sang n'ait coulé. Son coéquipier lui expliqua donc qu'on ne pouvait tuer les bons espions par manque d'effectif. Les sbires du groupuscule se ferait rare si l'on tuait chacun de nos contacts, il ne fallait donc tuer que des gens gênant, ce que n'était pas cet homme.

Sur ses mots, le duo se dépêcha, se pressant pour rentrer, quelque peu lassé de leur journée bien longue.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus de 30 lignes effectuée.
Mission Réussie.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Missions [Général]   Mar 30 Aoû - 19:24

Citation :
Tuer un Oinin qui a reussi a rassembler des cartes de nos lieux de reunions, il se cache dans les montagnes
(pas de pnj) = 25 lignes
(rang S / 200 ryos de gains et 10xp)


Le trajet fut long mais extrêmement rapide ; les ninjas de l'Akatsuki étaient des shinobis de rang S, des hommes d'élites, leur rapidité était extrême lorsqu'ils s'y prêtait. Uchiha Itachi par exemple, possédait déjà à 13 ans la vitesse des Anbus, à ce jour, il avait gagné en rapidité. D'un naturel léger, il pouvait sans aucun mal accélérer, ne craignant pas de se sentir lourd. Le Hoshigaki l'accompagnant était à son instar bien plus lourd du haut de ses deux mètres. De plus, son épée, Samehada, pesait tout de même son poids, et un poids des plus lourds. Les épéistes s'étaient toujours entrainés pour pouvoir manier de telles armes, Zabusa, par exemple, avait dû entrainer son bras pour qu'il puisse porter son épée. Pour Kisame, le bilan était le même : porter une telle épée signifiait être un "gros bras".

Une fois arrivée à la montagne, la traque pouvait commencer. Ce site était immense et si ce Oinin n'était qu'un simple civil ou marchand à la solde d'un village, le repéré serait extrêmement difficile au vu du Chakra minuscule qu'il devrait posséder. Mais qu'importe, au final il serait trouver et tuer, cela ne faisait aucun doute.

En parcourant les montagnes, les deux hommes purent suivre à la trace la cible qui avait laissé quelques feux de camps en plan, de peur d'être suivit probablement. Malheureusement pour elle, dans de telle situation, se presser n'était réellement pas de bonne augure. Aucun des deux ninjas n'avaient le flair très développé, ils ne pouvaient ainsi compter que sur le seul atout : leur nombre. Quatre yeux valaient mieux que deux, c'était un fait, et dans ses montagnes presque identiques, trouver son chemin était parfois une tâche dure et compliquée. A tout cela, il fallait ajouter bien entendu les Cavernes et autres cachettes en tout genre, pouvant servir de refuge.

Heureusement, les deux déserteurs réussirent à repérer leur cible, s'abaissant presque instinctivement. C'était une femme à première vue et elle parlait avec un homme âgé. L'identité de celui-ci leur était inconnu, tout comme le contenu de leur conversation. Patientant donc quelques instants, observant rapidement la scène, les deux membres de la Lune Rouge purent observer un échange d'enveloppe entre les deux interlocuteurs. Cette transaction pouvait très bien être un échange d'informations à propos du groupuscule. Tout ceci se vérifia alors lorsque la femme transmit de l'argent en guise de remerciement. Il n'y avait donc plus de temps à perdre, la femme partait déjà sur vers le Nord, tandis que l'homme partait vers la droite.


- Kisame, je te laisse la jeune femme. Ne traines pas trop ...

Le coéquipier de l'homme requin savait qu'il était sadique, aimant prendre son temps. La jeunesse de la demoiselle semblait indiqué plus d'ardeur et de vivacité mais la vieillesse de l'Oinin indiquait surtout une grande expérience et un nombre tout aussi important de techniques. Car oui, la jeune femme avait été identifié comme une Gennin ou une Chuunin alors que son interlocuteur avait été identifié comme un Juunin. Ne disant rien à Kisame, Itachi partit s'occuper du plus fort des deux, il avait lui aussi besoin de se divertir, mourant d'ennuis dernièrement.

Suivant l'homme à la cinquantaine d'année, ils partirent à présent des montagnes s'enfonçant dans la neige. Voilà un terrain que n'appréciait pas spécialement le membre du groupuscule "secret" ... Se battre en s'enfonçant dans le sol, cela n'avait jamais été de son goût, lui qui préférait jouer sur la rapidité.
Arrivant cependant à se loger devant son nouvel adversaire, les deux hommes s'arrêtèrent, ils savaient pourquoi il était venu à première vu. Le défigurant, le Nukenin aperçut le bandeau de Iwa.

<< Ainsi donc Iwa no kuni s'intéresse à notre organisation. Je me demande pourquoi ... >>


- Vous faite honneur à votre réputation à ce que je vois ... Vous nous espionniez donc ...

- Vous savez ce que je veux.

- Bien entendu. Mais vous ne l'aurez pas si facilement mon cher ... Uchiha Itachi c'est ça ?

- Exact. Mais votre fin est déjà là.

- Pardon ?

Tout s'effondrait à présent, Itachi se mit à flotter dans les airs comme par magie, ce pouvoir ne lui était pourtant pas donné !

- Que ... que se passe-t-il ?

- Vous êtes déjà mort. Plonger votre regard dans le mien a été une grave erreur.

- Mais, en ... Comment ...

Le Ninja partait à présent dans la noirceur, tombant. Son adversaire avait réussit à lui donner un soupçon de vie après la mort grâce à un Genjutsu mais en vérité, s'en était fini de lui. La mission semblait être un succès. Le "tueur" prit soin de prendre l'enveloppe en vérifiant le contenu, c'était ce qu'il recherchait. Kisame arrivait déjà, il n'avait pas prit beaucoup de plaisir au vu de la tête qu'il faisait. Le corps de la jeune femme était posé sur Samehada.

- Prends celui-ci aussi et partons.

S'exécutant, l'homme branchies posa son épée et y posa brutalement l'homme mort aux yeux encore ouvert. Prenant rapidement la route, les déserteurs partirent des montagnes, prêt à effectuer une autre mission ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Missions [Général]   Lun 19 Déc - 13:05

Citation :
Mission : Du haut de la plaine (code : vert)
Briefing : Arriver au sommet d'une montagne et y planter le drapeau de Tanzaku. L'ancien s'est détaché, et certains nouveaux marchands ne peuvent plus reperer le chemin a empreinter pour y arriver. (20 lignes)
Gain : + 3 xp et + 30 ryos
Niveau requis : Tous
XP requis : Non determiné


Après leur détour par Tanzaku, les cinq ninjas de Konoha devaient se diriger vers les montages guidés par Hanako. La jeune bavarde avait réussit à obtenir des techniques Raiton de Sasuke tandis que la plus timide avait réussi à en avoir des Suiton auprès de Itachi. Chacun avait trouvé son professeur, il ne restait plus que le garçon de la bande qui semblait déjà ne plus bouger ayant compris sa grave erreur. Et puis, s'il se grillait ainsi il n'apprendrait jamais rien et serait le vilain canard de la bande. Arrivant dans les montages, il osa poser la question aux deux frères, après tout lui aussi voulait un Sensei particulier pour lui seul ...

- Hey ! Et moi qui peut m'apprendre du Katon? Chacun a son professeur mais moi j'ai personne ...

- C'est normal. Toi tu en auras deux pour le prix d'un seul. Notre affinité est le Katon, c'est héréditaire. Nos parents possédaient le Feu comme affinité, nos cousins, nos oncles, tous les membres du Clan Uchiha possèdent la technique et si nous avons des enfants, ils auront eux aussi cette affinité.

- Mais alors vous allez m'en apprendre tous les deux?

- Oui, et en voici la démonstration. Katon, technique suprême de la boule de feu !

Visant quelques brigands arrivant, il les brûla et en fini directement avec eux.

- Cette technique malheureusement, tu ne l'apprendras pas, elle appartient à notre Clan. Mais j'en ai bien d'autres en réserve ...

- Woaw ! Trop classe !

Hanako continuait de suivre son chemin, observant les alentours elle vit l'emplacement du dernier drapeau et planta le nouveau, heureuse comme quatre elle cria sa satisfaction.

- Voilà !!! On a fini !!

- Oui, tu vois c'était facile d'être leadeur non?

- Oui, c'était ... amusant.

Lui souriant, le jeune homme repensait à ses premières missions sous le masque des forces spéciales, lorsqu'il fut chargé d'emmener des adultes en mission sous son commandement. Au début ce fut dur d'être respecté mais rapidement ses talents aux combats furent reconnus de son équipe, le Sharingan l'avait bien aidé à cette époque, c'était rien de le dire. Sans lui il n'aurait pas gravit les échelons aussi vite.

- Sasuke, tu as remarqué?

Quelques brigands arrivaient en renfort au loin, c'était le moment idéal pour le cadet de montrer son Raiton, quel enfant ne voudrait pas voir ce qu'il apprendrait un jour?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
20 lignes faites, next xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Missions [Général]   Lun 19 Déc - 21:02

Une fois dans les montagnes le jeune Eikō réclama à son tour un apprentissage sur son affinité. A vrai dire il était logique qu'il s'inquiète puisque les deux filles de son groupe avaient dès à présent une sorte de professeur personnel pouvant leur apprendre des techniques liés à leur affinité. Itachi le rassura cependant rapidement en lui disant que les deux Uchiha maitrisaient le Katon également. Ainsi le jeune Gennin aurait deux professeurs pour lui apprendre cette affinité, à cette nouvelle celui ci retrouva rapidement sa joie alors que l'aîné Uchiha faisait une démonstration de sa maîtrise du Katon sous les yeux ébahis des trois étudiants de l'académie. Des brigands s'échappèrent par ailleurs en voyant la technique dirigée vers eux. Ensuite Hanako eu l'occasion d'accomplir ce pour quoi ils étaient venus. Elle prépara en effet assez vite le nouveau drapeau de Tanzaku juste avant de la placer à l'endroit où se trouvait l'ancien. La mission enfin accomplie le petit groupe pouvait à nouveau se rendre dans la cité marchande pour valider cette dernière et recevoir la récompense qu'ils méritaient. A ce moment là d'autres brigands arrivèrent à leur tour. Cette fois-ci c'était à Sasuke de montrer l'étendue des pouvoirs du Raïton.

- Ils vont regretter d'être venus... Chidori ! Les milles oiseaux.

Le jeune Uchiha se déplaça alors rapidement vers ses ennemis tout en utilisant sa technique. Très vite tous les brigands se retrouvèrent par terre tandis que d'autres fuyaient à toute jambe. Ceux ci n'allaient certainement plus causer de problème pour le groupe de cinq ninja. Sasuke retrouva donc sa place dans le groupe avant de se retourner sur les trois Gennins qui le regardaient avec stupéfaction.

- Bon nous pouvons donc dès maintenant retourner à Tanzaku. Et ne vous inquiétez pas, très bientôt vous maitriserez à votre tour des techniques semblables. Vous avez encore le temps devant vous.

L'ancien membre de l'équipe 7 n'attendit aucune réponse à la fin de ses paroles avant de prendre la tête du groupe pour le ramener au village marchand. Certes il aurait put donner le commandement à l'un ou l'autre Gennin mais la route étant connue cela ne servait plus à rien. En redirigeant le groupe Sasuke s'assurait au moins qu'aucun nouvel ennemi n'essaye de les surprendre mais surtout ainsi ils seraient peut être rentré avant que la nuit soit totalement tombé. Il commençait à faire tard, le groupe devrait donc se trouver un lieu où dormir assez rapidement. Au bout d'un moment de marche l'Uchiha décida finalement de faire un détour. En effet la cité marchande n'était pas toute proche, la nuit était de plus en plus menaçante et Sasuke ne voulait pas vraiment loger dans un hôtel de Tanzaku. Par ailleurs apprendre à camper était une vrai nécessité pour les trois Gennins. Un shinobi en mission ne dormait que très rarement abrité. Dans une ville c'était encore facile mais lors d'un trajet comme celui séparant Konoha de Suna c'était totalement impossible. Trouvant au final une petite grotte l'ancien membre de l'équipe 7 chargea le trio de Gennins de préparer le campement. Une fois cela fait il les envoya chercher du bois pendant que Itachi était parti chasser rapidement. Avec la pénombre qu'il y avait seul le sharingan permettait le chasser à cette heure ci. Après un instant le groupe se reconstitua pour manger autour d'un beau feu de bois. Ensuite les trois Gennins se couchèrent pour se reposer un peu. Pendant ce temps là Sasuke lui ne montait la garde tandis qu'Itachi ne semblait ni dormir ni être éveillé. Certes ses yeux étaient fermés, mais le jeune Uchiha avait tellement vu son grand frère être ainsi même éveillé qu'il était impossible de faire la distinction. Le lendemain matin le petit groupe se réveilla de bonne heure. La journée serait en effet encore très longue. Tout d'abord ils allaient devoir rentrer à Tanzaku avant de partir faire leur prochaine mission. La destination n'était en plus pas très proche. Le trajet ne serait donc pas de tout repos et serait même plutôt long. Les cinq shinobis n'avaient donc pas de temps à perdre. Se remettant tout de suite en route vers la cité marchande ce dernier ne tarderait plus à y arriver. Les portes étaient d'ailleurs déjà en vue après une vingtaine de minutes de marche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Missions [Général]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Missions [Général]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Assister ou participer à des émissions TV
» Les émissions débiles
» [Opérations diverses] Beyrouth lors des missions "Olifan"
» Gagner un peu d' argent grâce aux missions d'enquêtrice testeuse
» De plus en plus d'émissions "culturelles"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Montagne-