AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trancher, encore trancher, toujours trancher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Sam 17 Mar - 14:09

Je m'étais dis que je n'accorderais pas trop d'importance aux techniques mais je peux pas rester à l'écart du sur cheatage ambiant 8).

Citation :

Hyaku no urami ( les cents rancunes) Rang A

Yusei combine ses aptitudes physiques (vitesse grâce à l'ouverture des portes) et ses facultés au sabre pour donnée une centaine de coup d'épée en quelque secondes. Néanmoins ce n'est pas le sabre à proprement parler qui touche l'ennemi ( sinon il ressemblerait plus à rien le pauvre) mais l'impact crée par la vitesse du coup, qui sont comme autant de petites frappes chirurgicales. L'adversaire ressent juste une multitude de picotements comme s'il avait reçu une décharge électrique. Tout les muscles et tendons du corps adverses sont touchés ou presque et l'adversaire en sollicitant son organisme aggrave ses blessures.
100ch
130pv
Chaque bonus de force de l'ennemi lui coute aussi en pv la moité du bonus. (Ex bonus de plus 20/attaques > -10/attaques . ) Toujours arrondi au supérieur ( bonus de 30 = -15pv arrondi a -20pv)
Citation :
Katakiuchi (vengeance) Rang S
Yusei a un caractère en acier trempé comme son sabre et plus on le frappe, plus il frappe à son tour. La connexion particulière qu'il a avec son sabre permet à Yusei de transmettre une partie de ses blessures à son arme et de renvoyer une attaque dont la puissance dépend des blessures qu'il a subi. Cela peut donner un simple coup de sabre basique ou une attaque pouvant tout raser sur plusieurs centaines de mètres.
-200ch / Si Yusei a perdu 700 pv ou plus / Regagne 1/3 pv perdu / l'ennemi reçoit 1/3 des dégâts infligés
-350ch/Si Yusei a perdu 1100pv ou plus/ Regagne 1/3pv perdu /L'ennemi perd 1/3 des dégats infligés
-500ch/Si Yusei a perdu 1400pv ou plus/ Regagne 1/30pv perdu / L'ennemi perd 1/3 dégâts infligés.
-650ch/Si Yusei a perdu plus de 1700pv/ Regagne 1/3 pv perdu/ L'ennemi perd 1/3 dégâts infligés.
Si l'une des attaques reçus est inesquivable, indivisible, inaltérable. L'attaque de Yusei le devient à son tour.
Si on lui inflige plus de 3 effets il peut en retourner un contre son adversaire.
(Une fois)

Citation :

Kaitaisuru (démantèlement) Rang B

En utilisant sa capacité à tout diviser, séparer, couper, Yusei peut en plantant son sabre dans le corps adverse en modifier la forme et les caractéristiques.
90ch
50pv
Les dépenses de chakra de l'adversaire et les dégâts qu'il inflige sont inversé au prochain tours.
ou
150ch
50pv
Les dépenses de chakra de l'adversaire et les dégâts qu'il inflige sont inversé au 2 prochain tours.
(une fois quelque soit l'option)

Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
En mode Suisse / Ricola / Administrateur



En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 1872
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4300/4300  (4300/4300)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3900/3900  (3900/3900)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Sam 17 Mar - 19:45

Citation :

Hyaku no urami ( les cents rancunes) Rang A

Yusei combine ses aptitudes physiques (vitesse grâce à l'ouverture des portes) et ses facultés au sabre pour donnée une centaine de coup d'épée en quelque secondes. Néanmoins ce n'est pas le sabre à proprement parler qui touche l'ennemi ( sinon il ressemblerait plus à rien le pauvre) mais l'impact crée par la vitesse du coup, qui sont comme autant de petites frappes chirurgicales. L'adversaire ressent juste une multitude de picotements comme s'il avait reçu une décharge électrique. Tout les muscles et tendons du corps adverses sont touchés ou presque et l'adversaire en sollicitant son organisme aggrave ses blessures.
100ch
100pv
Chaque bonus de force de l'ennemi hors métier et spécialité lui coute aussi en pv la moité du bonus. (Ex bonus de plus 20/attaques > -10/attaques . ) Toujours arrondi au supérieur ( bonus de 30 = -15pv arrondi a -20pv)
Limité à deux tours
Utilisable une fois.

Citation :
Katakiuchi (vengeance) Rang S
Yusei a un caractère en acier trempé comme son sabre et plus on le frappe, plus il frappe à son tour. La connexion particulière qu'il a avec son sabre permet à Yusei de transmettre une partie de ses blessures à son arme et de renvoyer une attaque dont la puissance dépend des blessures qu'il a subi. Cela peut donner un simple coup de sabre basique ou une attaque pouvant tout raser sur plusieurs centaines de mètres.
-200ch / Si Yusei a perdu 700 pv ou plus / Regagne 1/3 pv perdu / l'ennemi reçoit 1/3 des dégâts infligés
-350ch/Si Yusei a perdu 1100pv ou plus/ Regagne 1/3pv perdu /L'ennemi perd 1/3 des dégats infligés
-500ch/Si Yusei a perdu 1400pv ou plus/ Regagne 1/30pv perdu / L'ennemi perd 1/3 dégâts infligés.
-650ch/Si Yusei a perdu plus de 1700pv/ Regagne 1/3 pv perdu/ L'ennemi perd 1/3 dégâts infligés.
Si l'une des attaques reçus est inesquivable, indivisible, inaltérable. L'attaque de Yusei le devient à son tour.
Si on lui inflige plus de 3 effets il peut en retourner un contre son adversaire.
(Une fois)

Tu as fait fort, je crois que j'ai une crise cardiaque là :p. Les ratios sont dantesques^^. J'ai pas encore de trucs précis à donner là dessus mais au moins tu as mon avis Very Happy.



Citation :

Kaitaisuru (démantèlement) Rang A

En utilisant sa capacité à tout diviser, séparer, couper, Yusei peut en plantant son sabre dans le corps adverse en modifier la forme et les caractéristiques.
90ch
50pv
Les dépenses de chakra de l'adversaire et les dégâts qu'il inflige sont inversé au prochain tour.
Une fois

Je la limite à un tour. et ça vaut du rang A facile pour ma part.
Minimum ton ennemi surconsommera 80ch par action et si on rajoute les bonus de boost et autres, ça peut monter facile à 200ch par action.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Sam 17 Mar - 20:10

Ok pour la 3ème ca se défend.
La première la limitation a 2 tours ne me gêne pas à condition que se soit 2 tours "effectifs", c'est à dire que l'effet s'active quand l'adversaire utilise vraiment des bonus sinon elle sert à rien.

La seconde je suis d'accord elle peut paraître énorme mais j'ai jeté un coup d'oeil aux différentes fiches et j'ai constaté qu'il y avait quand même pas mal de techniques à 600 700 voir 800 pv inesquivable, ca monte à des tours qui peuvent aller avec les attaques sup et les bonus à 2000pv , pour peux qu'il y ait des attaques en moins qui diminue la capacité de riposte et on est quasiment à des tours one shot... ( d'ailleurs je me souviens bien de ce que Neji a fait au dernier pnj que j'ai incarné lol). Et plus les techniques sont puissantes moins le ratio chakra/ effet est contraignant. Je me me souviens de l'époque ou on avait pour base un écart de 50 entre le ch et les pv. Je veux bien qu'on discute des ratio mais faut constater que toute mes techniques sont "intelligentes" dans le sens ou elles sont énormes seulement en fonction de ce que fait l'adversaire. Ma première technique ne sert a rien si l'adversaire utilise pas ses boosts, l'une des techniques de ma fiche ne sert a rien si l'adversaire ne se régénère pas en chakra en soulignant que quasi aucune n'est inesquivable.... etc c'est un moyen de contourner le cheat sans tomber dans des trucs absurde comme " inesquivable" >"esquive des inesquivable" > "totalement inesquivable" .

Ex pour ma 2eme : si je prens un tour a 1800 pv pour 650ch je recupère 600 pv et j'enlève 600pv ... ca peut paraître énorme mais l'objectif est justement qu'in ne me fasse pas un tour a 1800pv, c'est à lui de réfléchir. Et plus il va me frapper fort plus ca sera intéressant pour moi.


Voila Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
En mode Suisse / Ricola / Administrateur



En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 1872
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4300/4300  (4300/4300)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3900/3900  (3900/3900)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Sam 17 Mar - 22:54

Je te fais confiance pour utiliser ta technique numéro une quand l'adversaire activera son boost Wink.

Le problème pour ta techn de rang S est avantageuse quelques soit la situation meme en tapant petit bien exemple un tour avec 3 actions et une attaque de base genre 250pv ca fait du 750pv par tour sans bonus quoi. Chaque perso en faisant 5-6 action faitre entre les 1300pv voir plus niveau dégâts.




...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Ven 30 Mar - 10:53

Laissons la technique de rang S de côté pour le moment.

J'aimerais (vôtre / ton ) avis sur le up de quelques techniques déjà présente dans ma fiche.
Citation :

Sei Jiyuu( Esprit libre )
Quand Yusei est en danger ses facultés se décuplent naturellement (ouverture de la porte de la vision, la 6ème porte) mais le plus étonnant c'est que son épée change aussi, elle irradie d'une lueur bleuté, s'allonge de plusieurs décimètres et semble parfois anticiper les assauts adverses et guider les mouvements de Yusei, comme si un esprit se trouvait dans la lame, l'esprit de la liberté. Sous cette forme rien ne semble pouvoir retenir Yusei.
110ch/tour/ 3 tours
+70 à tout son taijutsu ( inclus les techniques d'épée)
+1 attaque supplémentaire /tour
Toutes les techniques de Yusei sont considérées pendant ce temps comme de rang A/S (passe à travers les armures sans dommage) et son taijutsu ne peut subir aucun malus.

Ici , après avoir touché un mot avec Gin sur la CB, j'ai enlevé la différence de up entre le taijutsu et les techniques d'épée qui étaient illogiques puisqu'on admet par commodité que les techniques d'épée ( et l'usage d'arme en général) = taijutsu.
Je l'ai uppé de 10 pour être en conformité avec le bonus de certains autres

Deuxième modif' concerne l'impossibilité de mettre des malus à mon taijutsu. Si vous trouvez que c'est abusé on peut aussi envisager cette solution :
- annule les malus au tai de 50pv et moins
- au delà (division par 2 etc...) tout les malus sont ramené à -20pv/technique.


Car bon je sais pas pourquoi mais tout le monde à des techniques anti taijutsu plus poussé que le reste, ce qui n'est pas forcément logique.


La deuxième modif' de fiche est un peu spécial ^^.
Citation :
Hiyaku Honpou (élan sauvage)
Sorte de danse de combat qui combine coup de pieds et coup de sabre. L'une de ses position préféré est de tenir, la tête en bas, appuyé sur une main, frappant l'adversaire avec ses pieds mais aussi avec le sabre tenu par la seconde main libre. C'est particulièrement acrobatique et difficile à contrer.
70 ch (+20ch)
150pv
Donne une attaque supplémentaire
Citation :

Tosshin funzen ( la charge furieuse)
Yusei fonce sur l'adversaire avec une détermination telle que l'adversaire à l'impression de voir un immense chien enragé lui sauter dessus. Cette image le bloque alors que le ninja , d'un bond arrive sur l'adversaire et plante son adversaire dans le ventre en donnant simultanément un coup d'épaule puissant qui propulse son adversaire et permet de dégager sa lame.
130ch
180pv (-20pv)
on enlève l'attaque sup
-30pv/tour (hémoragie)


En gros j'enlève l'attaque sup de charge furieuse pour la mettre à la première, et je mets hémorragie sur la seconde !

- - - - -

Bon c'est un peu casse couille je dois avouer, comme quoi faut bien réfléchir quand on fait ca fiche :><:

Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
En mode Suisse / Ricola / Administrateur



En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 1872
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4300/4300  (4300/4300)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3900/3900  (3900/3900)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Ven 30 Mar - 14:40

Ok je vois les modifs, en gros ca revient a peu près au même.

Edit Yusei : Rien à payer ? pas de ligne à faire pour ces changements ??

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4717
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Ven 30 Mar - 14:48

Juste histoire d'être clair :

Citation :
Sei Jiyuu( Esprit libre )
Quand Yusei est en danger ses facultés se
décuplent naturellement (ouverture de la porte de la vision, la 6ème
porte) mais le plus étonnant c'est que son épée change aussi, elle
irradie d'une lueur bleuté, s'allonge de plusieurs décimètres et semble
parfois anticiper les assauts adverses et guider les mouvements de
Yusei, comme si un esprit se trouvait dans la lame, l'esprit de la
liberté. Sous cette forme rien ne semble pouvoir retenir Yusei.
110ch/tour/ 3 tours
+70 à tout son taijutsu ( inclus les techniques d'épée)
+1 attaque supplémentaire /tour
Toutes
les techniques a l'épée de Yusei sont considérées pendant ce temps comme de rang
A/S (passe à travers les armures sans dommage) et son taijutsu ne peut
subir aucun malus.

oui, car toi, ton corps se prendra les dégats d'une armures + ou - cheaté. J'voulais juste être clair sur ce point ^^

c'est juste ton arme qui prendra aucun dégat (sinon l'usure du temps, comme toute arme)

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Ven 30 Mar - 21:21

Pour comprendre comment Yusei à maîtrisé ses différentes techniques il faut remonter quelques années en arrière. Il avait 19 ans, cela faisait un an qu'il parcourait le monde en restant le plus éloignés des ville possible car sa tête était mise à prix. Chaque fois qu'il avait tenté une incursion dans une quelconque bourgade cela s'était terminé en bataille rangée et à quelques occasions plus rares cela tournait en vraie drame, notamment cette soirée ou la moitié d'un village prit feu. Yusei parcourait donc une forêt à l'écart de toute civilisation, une forêt si grande qu'il s'y trouvait toujours après 3 jours de marche en ligne droite, quand, au beau milieu de l'après midi il fut rattrapé par les cinq oinin qui le pourchassaient sans relâche. C'est à partir de là qu'il faut appuyer sur pause.

Le sabre de Yusei traversa le tronc d'arbre qui s'écroula sur deux de ses adversaires mais un troisième utilisa une technique doton qui les protégea. Le nukenin profita du fait qu'ils avaient la vue masqué pour les attaquer de nouveau. L'un d'eux eut l'épaule percée de part en part mais l'un de ses camarades riposta avec une attaque katon qui faillit emporter l'avant bras du jeune homme. Ce dernier recula d'un bond mais un de ses adversaires était déjà dans son dos. Yusei arrêta brutalement son mouvement en plantant son sabre sans le sol et profita de cet appui pour frapper son ennemi avec ses deux pieds l'envoyant valser au loin. A peine avait il reprit appui qu'un flot de boue emportait l'épée et les jambes du déserteur. Il agrippa son sabre avant que ce dernier ne disparaisse et s'extirpa du piège au dernier moment. Il reprit son souffle.


Hey tocard au lieu de faire mumuse avec des tours de passe passe vient te battre comme un homme ! Pleutre ….

Il pointa son épée vers le manipulateur de doton puis sur celui qui maîtrisait le katon.


Tu craches plus du feu camarade ? J'ai pourtant quelques morceaux de viandes à cuir si tu veux.

C'est toi qu'on va rôtir assassin.

La mêlée reprit avec une intensité sans commune mesure. Il n'y avait pas le moindre temps mort et chaque camp se rendait coup pour coup. Néanmoins ils étaient cinq, Yusei n'était pas encore un combattant accompli, il utilisait juste la fureur qu'il avait en lui pour écraser ses ennemis. Il toucha son flanc gauche alors que sa main se couvrait de sang, mais il ne paniqua pas. Il se couvrit le visage de sang, un dessin, un tatouage de guerre, qui semblait lui redonner des forces. Le nukenin referma son poing sur son sabre alors qu'un arbre en feu s'écroulait à ses pieds. Le combat allait reprendre de nouveau quand un éclair bleu traversa la forêt et sépara les adversaires. Une petite forme, un vieillard de quelques pieds de haut apparut sur le terrain, avec une barbe presque aussi grande que lui. Il tendit la main et dissipa le feu d'un simple geste.



Il y 'a des lieux plus appropriés pour utiliser le feu que dans une des forêts ou vivent des millions d'organismes vivant mais bien sur vos yeux fermés ne peuvent les voir.

Les yeux fermés ? J'ai pas les yeux fermé le vioc' qu'est ce que tu racontes, t'es complètement perché ! Puis j'y suis pour rien si le bois brûle et si ces guignols me lâchent pas les pompes !


Le petit vieux ne bougeait pas semblant méditer, analyser la situation. Les oinin guère intimidés reprirent leurs assauts mais, trop présomptueux, finirent tous en état de convulsion, électrocutés.


Puissant le vioc'... encore un ptain d'utilisateur de ninjutsu. Vous m'prenez le choux sérieusement, mais respect pour le coup !


Le ninjutsu n'est rien d'autre qu'une des nombreuses voies d'agir sur la matière, si tu n'y arrives pas c'est que tu n'as juste pas assez essayé.

Euh... ouais si tu le dis … mais les vrais hommes se battent à l'épée.

Moi je dirais que si les hommes étaient intelligents les vrais hommes s'affronteraient avec des mots ! Puis tu sais utiliser le ninjutsu n'est en rien incompatible avec l'usage des armes blanches. Tout est lié.

Le petit vieillard sortit un tube métallique de sa tunique.

Oulah ! Moi je pratique pas ce genre de trucs... enfin je suis pas de ce bord quoi...

Sans faire cas de cette allusion grotesque, le vieil homme déploya dans un bruit métallique la lame de son sabre.

Doublement cool !!!! mais à quoi ca sert d'avoir une épée, à vôtre âge on peut juste s'en servir comme cure dent !

Une seconde après le vieil homme était derrière Yusei. Ce dernier ne para l'attaque qu'au dernier moment mais celles ci s'enchaînaient à une vitesse folle. Les sabres se heurtaient et le nukenin tenait tête tant bien que mal, mais le vieillard sautait partout avec une agilité qu'il était impossible de soupçonner. Au bout de cinq minutes le petit vieux fit tourner son sabre autour de celui de Yusei puis piqua se dernier à la main le faisant lâcher prise. Une seconde après la lame était sous la gorge.
C'était la première fois que Yusei perdait son arme et cela serait la dernière fois.


Ok … je me rends.

Tu n'as vraiment pas une méthode de combat conventionnel mais je dois avouer que peu de gens m'ont tenu tête aussi longtemps à l'épée. Je pourrais t'aider mais il faut pour cela que tu le veuilles. Tu ferais bien d'y aller ils ne vont pas tarder à se réveiller.

Le vieillard se détourna et quitta les lieux comme il était venu, sans faire un bruit, humblement. Yusei restait perplexe mais il récupéra son sabre et finit par suivre cet étrange individu.
Le déserteur entama alors un long entraînement en compagnie du vieillard et il constata avec beaucoup d'étonnement que durant les quelques mois qu'il passa en compagnie du petit vieux il ne fut pas attaqué une seule fois. C'est lors d'une belle nuit de pleine lune que les perspectives de Yusei changèrent radicalement, comme si l'on vivait dans une grotte ou la réalité n'apparaissait que par des ombres sur les parois puis que les murs s'effondraient pour vous dévoiler la vérité directement. Le vieillard était perché sur un rocher au bord d'une rivière, Yusei était en contrebas dans l'eau.


Tu te bats avec beaucoup de hargne mais il est incontestable qu'une maîtrise classique du taijutsu n'est pas suffisant pour pouvoir rivaliser avec le ninjutsu ou le genjutsu de haut niveau mais en t'entraînant en augmentant les facultés de ton organisme il te sera possible de dépasser tes limites et de rivaliser avec n'importe qui. Connais tu l'existence des portes de chakra ??


C'est quoi encore ? L'un de vos délires mystiques ??


Le vieillard entama alors une longue explication sur le système circulatoire du chakra dans le corps humain et à chaque étape de son explication il demandait au jeune homme de construire un barrage sur une partie précise de la rivière. L'ancien adaptait son entraînement à chaque individu et il savait que pour Yusei une simple explication théorique ne suffirait pas. Il fallut huit semaines entières pour que le déserteur finisse de bâtir la succession de barrages qui avait transformé la rivière sauvage en petit ruisseau docile. Chaque travaux manuels étaient entrecoupés de méditation et d'un travail de base sur la circulation du chakra. Un barrage pour une semaine de travail pour représenter une porte de chakra. La huitième semaine l'ancien détruisit le premier barrage et le second puis le troisième jusqu'au huitième redonnant à la rivière toute sa puissance et son élan.

Tu n'as rien d'autre que ça à faire avec ton propre chakra. Tu as appris sans t'en rendre compte à faire circuler ton chakra pendant ces deux mois dans ton corps et augmenter son débit pour accomplir les tâches les plus difficiles. Quand je t'ai appris à tenir sur l'eau tout en détournant le courant pour pouvoir poser les fondations du second barrage tu as du ouvrir la première porte de chakra. Sans cela tu aurais été emporté par les eaux. Il ne faut pas oublier que le corps est un tout, l'exercice physique qui occulte la dimension intérieur du processus ne donnera qu'un rendu trop superficiel ….

Hey pépé si tu pouvais arrêter de parler comme un bouquin ...


En te faisant travailler et non pas t'entraîner tu as inconsciemment du utiliser des parties de ton organisme, user de ressources que tu ne connaissais pas, les portes de ton chakra. Il y a plusieurs méthodes pour débloquer les capacités d'un homme, je connais des professeurs qui mettent leurs élèves face à la mort pour qu'ils se surpassent, moi c'est plus méthodique.


Ouais mais je vois pas en quoi cela va me donner plus de puissance ….


Je t'ai fais travailler sur chacune des portes de manière indépendantes de telle sorte mais jamais les unes avec les autres, c'est en les ouvrant simultanément que ton organisme va gagner en force, mais sache que le contrecoup pour ton corps est important. Repense aux différents exercices que tu as fait pendant ces deux mois, vois comment tu as trouvé la solution et essaie de les superposer comme une succession de dessins.

Il fallut deux autres soirs à Yusei pour parvenir au résultat voulu, il ouvrit les six premières portes d'un coup transformant son corps en arme aussi puissante que son sabre lui même. Le jeune homme exulta alors qu'il courait à droite et à gauche à une vitesse folle et qu'il ressentait une puissance sans fin l'envahir. Le jeune nukenin défia de vieillard, le provoquant, jurant que même en utilisant ses tours de passe passe (c'est à dire le ninjutsu) il ne pourrait rien contre lui. Son professeur releva le défi et mit Yusei à terre plus rapidement encore que la première fois.


C'était une leçon essentielle, tu as gagné en puissance brute mais tu n'as pas maîtrisé ce mode, il faut apprendre à contrôler cette vitesse pour que tu ne perdes pas en agilité, sinon cela ne sert à rien. Tes mouvements étaient plus linéaires et prévisibles que quand tu te battais en mode normal.
Je vais t'apprendre une manière de canaliser cette énergie.


L'ancien se mit debout sur le rocher et recouvrit son corps d'éclairs, une sorte d'armure de foudre. Puis il canalisa l'énergie vers son bras gauche, les éclairs semblaient attirés comme des aimants vers la main du vieillard qui projeta l'énergie accumulé dans un puissant trait de foudre qui déchira la nuit.


En protégeant mon corps entier, je disperse l'énergie et augmente la consommation de chakra. En la canalisant soit tu augmentes la puissance du coup, soit tu économises du chakra . Tu peux faire la même chose avec les portes de chakra et cumulé l'énergie libérée dans seulement quelques parties de ton corps comme ton bras.


Dans toutes les parties de mon corps ?? hé hé hé ca m'ouvre des options pour d'autres genre d'activité !

L'ancien ne réagit pas à cette allusion salasse alors que le nukenin reprenait son entraînement, ouvrant les premières portes de chakra et tentant de faire affluer l'énergie dans le bras porteur du sabre. Il commença par un exercice plus simple visant à briser un rocher à la seule force du poing. Yusei frappait encore et encore mais l'ancien continuait de lui dire qu'il utilisait tout son corps et non pas son seul poing. Du sang commençait à longer les phalanges quand il brisa enfin la roche en libérant une importante quantité de chakra. L'aspect brutale de la chose était à peu près maîtrisé, restait encore à contrôlé l'aspect agilité, rapidité. Le petit vieillard entama alors une véritable lapidation du nukenin. Il lançait sur ce dernier des pierres qu'il devait parer sans bouger son corps, juste en utilisant son bras droit. Au début de l'exercice il parvenait a arrêter à peu près la moitié des projectiles, une heure après 80% , deux heures après 100%.

Ouah … je sens plus mon bras... et je sens plus mon crâne non plus tellement je m'en suis pris sur la gueule. Le retraité tu va me payer ça !


L'ancien jeta le sabre de Yusei en l'air. Ce dernier le récupéra et joua quelques secondes avec alors que le petit vieux joignait ses mains. Il lança à une vitesse folle une centaine de projectile de foudre semblables à des petits pieux, droit sur Yusei, condamné à mort s'il ne faisait rien. Le jeune homme concentra alors le chakra dans son bras et brisa un par un chaque projectile avec son seul sabre. Un observateur extérieur aurait juste vu une forme floue se déplacer comme le paysage qui défile lorsque l'on est dans un train. La vitesse du mouvement avait même crée un mouvement d'air qui à distance avait permis de couper quelques poils de barbes blanches de l'ancien.


Hum intéressant. Tu as augmenté tes capacités physiques maintenant tu es aptes à développer ta propre voie du sabre.

- - - -

Là ya les lignes pour "les cent rancunes" et le boost de mon armure. (même si dans le texte c'est plus l'histoire d'un entraînement général ). Comme je sais pas trop combien tu fixes le prix du boost de l'armure je te laisse éditer tout ca

@Riku :
Citation :
oui, car toi, ton corps se prendra les dégats d'une armures
Selon moi je subis pas de dégâts non plus.
D'ailleurs on est pile poil dans cette configuration :
http://tales-of-naruto.forumactif.com/t1562-tournois-kibami-vs-quelqu-un-sans-doute
(je veux pas te rappeler de mauvais souvenir Very Happy ) mais Mô ne subissait pas la perte de pv malgré l'armure du plomb.
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Ven 6 Avr - 8:39

Citation :
Onryu Teashi (membre fantôme) Rang A
Le coup de sabre de Yusei passe au travers du corps ennemi sans le couper ni causer aucune blessure physique visible en revanche cela produit des perturbations importantes dans l'organisme adverse comme si les méridiens de chakra, les nerfs, les vaisseaux sanguins avaient été tranché. L'adversaire ne sent plus et n'a plus aucune maîtrise sur la partie du corps au delà de la coupure car le chakra, le sang, les messages nerveux ne sont plus transmis, ce qui peut produire des dommages irréversibles.
150ch
100pv au premier tour (sauf si dissipé en utilisant 300ch et une action pour rétablir les flux)
200pv au second tour (sauf si dissipé en utilisant 200ch et une action pour rétablir les flux)
300pv au troisième tour et suivant (sauf si dissipé en utilisant 100ch et une action pour rétablir le flux)
Ne peut pas être boosté.

Citation :
Hasaki'genkai (pointe instable) Rang A
Véritable coup d'escrime d'une grande précision, Yusei donne un coup de sabre à vitesse supersonique comme il est capable de le faire. Si sa lame s'arrête au contact du front de son adversaire faisant juste apparaître une petite pointe de sang, l'onde de choc crée par la vitesse elle se prolonge et passe au travers du crâne de l'adversaire comme s'il s'agissait d'un fil d'acier. (cette attaque fonctionne aussi à mis distance sans qu'il est besoin de toucher l'adversaire) Les connexions neuronales sont éclatés, c'est le black out total pour l'adversaire.
170ch
130pv
L'ennemi est touché de fatigue pendant 2 tour.
Lancé de dés
1-2 L'ennemi 70pv supplémentaire.
3-4 surconsommation de 50ch/technique au prochain tour
5-6 L'adversaire loupe l'une de ces techniques au choix de Yusei ( pas considéré comme une esquive- marche pas sur rang S)

Citation :
Yuusuu'Ki sekaiteki ( la grande clé universelle). Rang B
La volonté de Yusei qu'il transmet à son sabre lui permet de découper la matière et l'énergie à volonté. Il passe aisément à travers les défenses ennemis peu importent leur nature et leur solidité. (quand son épée rencontre un objet solide il ne la coupe pas vraiment mais la sépare en deux, nuance majeure !).
Pour 40ch supplémentaire Yusei peut rendre n'importe laquelle de ses technique indivisible /inesquivable/inaltérable (limité à 3 fois par combat)
Hors combat.
50ch
Yusei peut dissiper les champs énergétique, peut créer des brèches dans n'importe qu'elle mur, fracturer les portes etc...

Citation :
Renzokuken Rang S
Yusei ouvre la septième porte de chakra et effectue un bon gigantesque dans les airs alors qu'il tient son sabre à deux mains , lame baissée vers le bas. Yusei avec son sabre crée une gigantesque aspiration dans un bruit de déchirure attirant vers lui une gigantesque masse d'énergie et d'air. Il reste en suspension un instant le sabre pointé vers le ciel avec au bout de sa lame une immense masse d'énergie puis retombe sur l'ennemi emportant avec lui la sphère crée, avant de la relâcher sur l'ennemi dans un bruit terrible, comme s'il s'agissait d'un bombardement.
450ch
600pv (à une personne) ou 550 à tout les adversaires.
L'ennemi ( ou les ennemis) perdent une action au prochain tour.
L'ouverture de la septième porte permet de dissiper la fatique
Inesquivable indivisible inaltérable.

Bon c'est un début ! le reste viendra plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Neji Hyûga
En mode Suisse / Ricola / Administrateur

avatar

En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 2326
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5045/5045  (5045/5045)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4535/4535  (4535/4535)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 60
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Ven 6 Avr - 14:03

Citation :
Onryu Teashi (membre fantôme) Rang A
Le coup de sabre de Yusei passe au travers du corps ennemi sans le couper ni causer aucune blessure physique visible en revanche cela produit des perturbations importantes dans l'organisme adverse comme si les méridiens de chakra, les nerfs, les vaisseaux sanguins avaient été tranché. L'adversaire ne sent plus et n'a plus aucune maîtrise sur la partie du corps au delà de la coupure car le chakra, le sang, les messages nerveux ne sont plus transmis, ce qui peut produire des dommages irréversibles.
150ch
100pv au premier tour (sauf si dissipé en utilisant 300ch et une action pour rétablir les flux)
200pv au second tour (sauf si dissipé en utilisant 200ch et une action pour rétablir les flux)
300pv au troisième tour et suivant (sauf si dissipé en utilisant 100ch et une action pour rétablir le flux)
Ne peut pas être boosté.

Citation :
Hasaki'genkai (pointe instable) Rang A
Véritable coup d'escrime d'une grande précision, Yusei donne un coup de sabre à vitesse supersonique comme il est capable de le faire. Si sa lame s'arrête au contact du front de son adversaire faisant juste apparaître une petite pointe de sang, l'onde de choc crée par la vitesse elle se prolonge et passe au travers du crâne de l'adversaire comme s'il s'agissait d'un fil d'acier. (cette attaque fonctionne aussi à mis distance sans qu'il est besoin de toucher l'adversaire) Les connexions neuronales sont éclatés, c'est le black out total pour l'adversaire.
170ch
130pv
L'ennemi est touché de fatigue pendant 2 tours.
Lancé de dés
1-2 L'ennemi 70pv supplémentaire.
3-4 surconsommation de 50ch/technique au prochain tour
5-6 L'adversaire loupe l'une de ces techniques au choix de Yusei qui doit consommant 50ch de plus. ( pas considéré comme une esquive- marche pas sur rang S)

Citation :
Yuusuu'Ki sekaiteki ( la grande clé universelle). Rang A
La volonté de Yusei qu'il transmet à son sabre lui permet de découper la matière et l'énergie à volonté. Il passe aisément à travers les défenses ennemis peu importent leur nature et leur solidité. (quand son épée rencontre un objet solide il ne la coupe pas vraiment mais la sépare en deux, nuance majeure !).
Pour 40ch supplémentaire Yusei peut rendre n'importe laquelle de ses techniques, indivisible ou inesquivable ou inaltérable
En ajoutant 40ch, il peut rajouter un autre effet à cette technique exemple (Indivisible et Inesquivable)
En consommant 120ch, il peut cumuler les 3 effets et avoir une technique indivisible, inesquivable et inaltérable.
Limité à une technique par tour et 3 fois dans un combat.
Hors combat.
200ch
Yusei peut passer à travers les champs énergétiques.
Ou
100ch pour traverser des murs, fracturer etc….

Citation :
Renzokuken Rang S
Yusei ouvre la septième porte de chakra et effectue un bon gigantesque dans les airs alors qu'il tient son sabre à deux mains , lame baissée vers le bas. Yusei avec son sabre crée une gigantesque aspiration dans un bruit de déchirure attirant vers lui une gigantesque masse d'énergie et d'air. Il reste en suspension un instant le sabre pointé vers le ciel avec au bout de sa lame une immense masse d'énergie puis retombe sur l'ennemi emportant avec lui la sphère crée, avant de la relâcher sur l'ennemi dans un bruit terrible, comme s'il s'agissait d'un bombardement.
450ch
600pv (à une personne) ou 550 à tout les adversaires.
L'ennemi ( ou les ennemis) perdent une action au prochain tour.
L'ouverture de la septième porte permet de dissiper la fatique
Inesquivable indivisible inaltérable.

Je ne suis pas d'accord sur le fait que tu puisses maitriser les portes célestes. Cette spécificité est la propriété de Gai/Lee. Description et techn à revoir merci d'avance.

...........................................................................................

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Mar 10 Avr - 23:17

Citation :
Yuusuu'Ki sekaiteki ( la grande clé universelle). Rang A
La volonté de Yusei qu'il transmet à son sabre lui permet de découper la matière et l'énergie à volonté. Il passe aisément à travers les défenses ennemis peu importent leur nature et leur solidité. (quand son épée rencontre un objet solide il ne la coupe pas vraiment mais la sépare en deux, nuance majeure !).
Pour 40ch supplémentaire Yusei peut rendre n'importe laquelle de ses techniques, indivisible ou inesquivable ou inaltérable
En ajoutant 40ch, il peut rajouter un autre effet à cette technique exemple (Indivisible et Inesquivable)
En consommant 120ch, il peut cumuler les 3 effets et avoir une technique indivisible, inesquivable et inaltérable.
Limité à 3 fois par combat
Hors combat.
200ch
Yusei peut passer à travers les champs énergétiques.
Ou
100ch pour traverser des murs, fracturer etc….
Sans se faire repérer.
Citation :


Kaitaisuru (démantèlement) Rang A

En utilisant sa capacité à tout diviser, séparer, couper, Yusei peut en plantant son sabre dans le corps adverse en modifier la forme et les caractéristiques.
90ch
50pv
Les dépenses de chakra de l'adversaire et les dégâts qu'il inflige sont inversé au prochain tour.
Une fois


La théorie du sabre et de l'esprit.

Yusei avait quitter le vieux maître il y a quelques mois. Ce dernier lui avait apprit à mieux maîtrisé son corps et son chakra. Yusei en libérant de l'énergie pouvait atteindre une vitesse supersonique, il pouvait localiser cette énergie dans certaine partie de son corps pour renforcer ou multiplier ses coups. Il n'était plus un simple épéiste de comptoir mais un vrai bretteur pouvant rivaliser avec les meilleurs ninja de ce monde. Le déserteur ne restait néanmoins pas sur ces acquis car les paroles de Mô lui restait dans l'esprit. « Tu va pouvoir maintenant élaborer ta propre voie du sabre ». Le jeune homme n'était pas un intellectuel et il ne savait pas vraiment ce que cela signifiait ? Etait ce une simple méthode technique, avec des coups spéciaux, une façon spécial de tenir son sabre etc comme le pratique de nombreuses écoles ? Ou alors était ce quelque chose de plus ? Il fallut bien des tourments pour que Yusei ne trouve sa propre voie du sabre et comprenne le sens de cette phrase.
Yusei s'entraina et s'entraina encore mais il ne ressentait pas le changement qu'il espérait, il savait qu'il lui manquait quelque chose. La solution lui vint comme souvent, par accident, enfin pas vraiment, c'est un accident qui le mit dans les conditions nécessaires pour découvrir sa sa voie du sabre.

Le bretteur se trouvait dans une zone montagneuse dans le pays de la foudre. Il montait, le long d'un col, devant se rendre au sommet et redescendre de l'autre côté pour pouvoir accéder à des zones de chasses intéressantes mais alors qu'il était à mis chemin le ciel s'obscurcit. Les nuages blanc devinrent gris et la moindre parcelle de bleu disparut comme si un peintre avait voulu colmater les trous qui se présentait dans son œuvre. Le vent se mit à souffler terriblement et la pluie tombait drue rendant une simple escalade en véritable périple. En effet à deux mètres sur la gauche se trouver un ravin, un précipice, une crevasse sans fond qui aurait avaler le jeune homme et tout se qui se présente sans souci. Yusei qui n'avançait plus que de quelques centimètres au prix de terribles efforts se réfugia dans une grotte qui lui parût sur le moment être un véritable cadeau des dieux.

Quel temps de chien ! Mais c'est quand même super agréable d'être en sec et à l'abri quand on voit ca …


Le jeune homme s'avança plus profondément et s'allongea sur le sol caillouteux, se roulant en boule comme un petit enfant, en position foetal. Il était sur le point de s'endormir quand le ciel sembla se briser. C'était un véritable bombardement, l'attaque des jap' sur pearl harbor. Une succession d'éclair frappèrent la montagne quasi simultanément à quelques mètres d'intervalle seulement, ce qui était scientifiquement presque impossible. Mais ce n'était pas pour rien que ce pays s'appelait le pays de la foudre ! Les coups de tonnerre furent suivit d'un bruit tout aussi terrible mais là c'était plus comme le bruit d'un train qui passe au dessus de vos têtes, au premier étage alors que vous dormez au rez de chaussé. Le son devint plus nette, c'était un éboulement. Yusei comprit le danger et se dirigea immédiatement vers la sortie mais c'était trop tard. Tout était boucher. Ce n'était pas juste un petit éboulement vous bloquant le passage avec deux ou trois rochers, non c'était un pan entier de la montagne qui s'était effondré et qui bloquait le jeune homme à plusieurs dizaines de mètres à l'intérieur. Il utilisa son sabre pour tenter de libérer le chemin y compris en laissant exploser sa nouvelle force. Tout ce qu'il arriva à faire c'est de provoquer un second éboulement qui réduisit encore un peu l'espace qu'il lui restait. Il essaya encore, car c'est une tête brûlé, et que c'est le seul moyen qu'il connait pour résoudre les problèmes auxquels il fait face. Résultat ? Yusei se retrouva bloqué dans un petit périmètre qui ne lui laissait même plus la possibilité de se tourner sur lui même.

Je vais crever ici comme un rat, enfermé c'est un comble … et merde !!


Il planta son sabre dans la roche et posa son crâne sur le manche. Yusei sentit alors une étrange vibration parcourir son corps, il ressentait une énergie le traverser lui et ça jusqu'à la pointe de sa lame comme si celle ci faisait partie intégrante de son corps et de son esprit. Elle semblait réagir aux sentiments de son maître et aspirait comme lui à liberté.

J'ai compris …

Ce n'était pas tant la lame de Yusei qui était tranchante mais son esprit et son désir de liberté. Son sabre n'était qu'un instrument. Il ressentait la dureté de la roche, le poids de la montagne mais tout cela ne lui paraissait plus aussi insurmontable ni aussi ni lourd et solide. Il visualisa la scène puis poussa un hurlement terrible.


AAAAAHHHHHHHHAHHH !!!!!!

La roche se fissura, puis éclata en petits fragments. Se fut un mètre qui céda, puis cinq, puis vingt. La terre fut expulsé vers l'extérieur dans un bruit sourd comme si il y avait eu une explosion la dynamite. Le déserteur retrouva la liberté. C'était sa voie du sabre, le style de l'éclatement.


Ce n'est pas parce qu'on a découvert une nouvelle faculté qu'on est de suite apte à la maîtrisé dans son intégralité. Un enfant qui commence à marcher n'effectue que quelque pas incertains, les chutes sont fréquentes, les hésitations permanentes, les distances réduites. C'est avec la pratique et l'expérience que les pas se font plus sûres et que les enfants deviennent de véritables trotteurs mettant leur parents en véritable souffrance. Ici c'était pareil. La première fois que Yusei avait découvert cette capacité c'était dans l'urgence, parce que sa vie était menacé, il fallait maintenant que cela devienne parfaitement naturel, que cela soit aussi automatique que le fait de respirer ou de cligner des yeux. Le jeune homme commença alors un véritable travail pour augmenter sa connexion avec son sabre qui était à la base de cette technique, c'était aussi pénible et répétitif que les séances de taijutsu de Lee qui frappait, encore et encore, contre des cibles de bois et des troncs d'arbres. Quelqu'un qui aurait vu un des entraînements de Yusei l'aurait juste prit pour un cinglé qui s'amusait à planter son sabre partout comme s'il voulait assassiner la première personne qui se présentait en face de lui. S'il s'était contenter de trancher des choses genre un bucheron qui coupe du bois cela aurait parut moins curieux.
Un jour, deux jour, trois jours entiers d'entraînements sans qu'il retrouve cette sensation, ce titillement jusqu'à la pointe de sabre.
La première tentative fut encore sur un rocher. Il planta son sabre à l'intérieur et libéra une grande quantité de chakra pour essayer de le faire exploser de l'intérieur mais il ne parvint même pas à le fissurer. Yusei à force d'essayer dut même s'arrêter une journée entière car il brûla la paume de sa main assez sévèrement au point de faire apparaître des cloques profondes à la base de ses doigts.
La second tentative fut en plein milieu d'un ruisseau. Cela pouvait paraître paradoxale, quel intérêt de couper du liquide ? Ce n'est pas vraiment ça qu'il cherchait mais plutôt à séparer le courant en deux sur plusieurs mètres en amont. Tout ce qu'il parvint à faire c'est à se tremper et à attraper la crève après avoir crapahuté dans la flotte tout un après midi.
La troisième tentative fut sur un arbre puis un second et un troisième mais il avait a chaque fois transformé le bois en gruyère et provoqué sa chute avant d'avoir atteint son objectif.

C'est au clair de lune, après une bonne sieste qu'il retrouva le fil perdu il y a plusieurs jours voire semaine. Cela arriva alors qu'il ne cherchait pas cette fois ci à couper quoi que se soit. Il s'était assit en tailleur, le sabre planté le long de son bassin, les mains sur le manche, juste pour regarder le ciel étoilé. Il sentit alors une force provenir du sol, parcourir la lame métallique et traverser son corps. Le jeune homme pouvait sentir ce qu'il y avait sous ses jambes, c'était comme si son sabre était une sonde, un radar qui analysait le sous sol et renvoyait les informations à Yusei. Ce dernier se mit à genoux et sans forcer du tout créa une gigantesque fracture dans le sol qui s'effondra sur lui même. Yusei du sauter habilement sur des blocs de pierre pour s'empêcher de sombrer avec sa propre technique. Il roula sur le sol et regarda la crevasse qu'il avait crée. Le déserteur se releva et recommença l'opération juste à côté faisant plus attention à ce qu'il ressentait. Puis au lieu d'envoyer une seule impulsion forte de chakra par son sabre il en envoya plusieurs vague d'intensité variable. Le sol cette fois ci ne s'effondra pas de manière désordonné mais forma un trou profond mais avec plusieurs paliers comme un gigantesque escalier. Le nukenin pouvait modeler le paysage, cela lui ouvrait d'énormes perspectives.

Deux jours plus tard, alors qu'il marchait dans des plaines arides ou il était très difficile de trouver de quoi se nourrir, Yusei se rendit dans un petit village isolé et pourtant même dans une bourgade aussi perdue, avec une centaine d'individus à tout casser, ces derniers possédaient un poste de police avec deux gardes chargés de faire respecter l'ordre et surtout un bingo book a jour ! L'un d'entre eux étaient un ancien élève de l'académie d'Iwa ce qui lui avait donné une maîtrise de base des arts ninjas et surtout une confiance absolue vue qu'il était le plus fort des hommes sur des milliers de kilomètres, mais c'était surtout grâce à l'absence de concurrence. Bref, Yusei avait décidé de mettre ses capacités à disposition quelques temps juste en échange de nourriture et d'eau mais un simple contrôle d'identité le confondit. Il essaya de dissuader les deux gardes de se battre pour une fois car il sentait que le combat n'aurait pas spécialement d'intérêt mais les paroles furent vaines. Le premiers garde sauta sur lui avec un sabre court de bonne qualité pour le lieu. Yusei s'amusa un peu comme une souris avec une pelote de laine. Le jeune garde se retrouva très vite désarmes avec une salle coupure au mollet gauche qui le privait de tout appui stable et le mettait hors de combat. Le deuxième résista d'avantage mais quand Yusei libéra son chakra pour augmenter sa vitesse d'un poil il prit facilement le dessus sur son ennemi. Son sabre se planta dans l'épaule de l'homme et il ressentit alors la même sensation que lorsqu'il l'avait planté dans le sol ou dans la roche. Il sentait parfaitement le corps ennemi, son sang circuler ainsi que le chakra, c'était comme si son sabre en se plantant avait fusionner avec l'adversaire pour en devenir une sorte d'excroissance. Yusei envoya des impulsions de chakra à travers la pointe de sa lame, comme autant de petits scalpels qui permettait de modifier complètement le métabolisme de l'ennemi. Quand son adversaire tenta de riposter son épaule gauche était complètement bloqué et la simple tentative l'essouffla tellement qu'il tomba sur le cul. Il pouvait agir sur l'environnement mais aussi sur les corps, cela lui offrait des possibilité énormes.
Il quitta le village en volant la bouffe au lieu de l'avoir mérité et avec deux blessés supplémentaires à son actif ce qui allait encore venir remplir sa description qui figurait dans le bingo book.

- - -

105 lignes open office. ( soit 2 fois 52.5 lignes)
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Mer 11 Avr - 13:57

Désolé Mormou, mais perso' après avoir utilisé 2 compteurs de mots différents, ça tombe à chaque fois sur 85-86 lignes.

Il te donne combien de mots le Open Office à tout hasard ? (que je dise pas du mal du pauvre programme tout de suite xD)
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Mer 11 Avr - 23:17

http://www.creashore.com/compteur.php

2138 mots là a 20 mots par lignes c'est bon.

Sur open office c'est comptage manuel je suis même à 110 lignes. ( je veux bien me co sur skype et envoyer en fichier joint lol).

Enfin si faut faire cinq ligne de plus ca me gene pas mais si j'ai que 86 lignes je suis super sceptique -_- .
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Ven 20 Avr - 20:24

Citation :
Onryu Teashi (membre fantôme) Rang A
Le coup de sabre de Yusei passe au travers du corps ennemi sans le couper ni causer aucune blessure physique visible en revanche cela produit des perturbations importantes dans l'organisme adverse comme si les méridiens de chakra, les nerfs, les vaisseaux sanguins avaient été tranché. L'adversaire ne sent plus et n'a plus aucune maîtrise sur la partie du corps au delà de la coupure car le chakra, le sang, les messages nerveux ne sont plus transmis, ce qui peut produire des dommages irréversibles.
150ch
100pv au premier tour (sauf si dissipé en utilisant 300ch et une action pour rétablir les flux)
200pv au second tour (sauf si dissipé en utilisant 200ch et une action pour rétablir les flux)
300pv au troisième tour et suivant (sauf si dissipé en utilisant 100ch et une action pour rétablir le flux)
Ne peut pas être boosté.

Il y avait plusieurs niveaux de pratique du sabre. Tout le monde pouvait prendre un sabre et se battre avec, ou du moins brasser l'air avec une lame métallique. Pouvait on vraiment considérer comme la pratiques du sabre ? non. Il fallait un certain savoir faire, un degré d'habilité qui ne pouvait que s'acquérir à force d'entraînement et de travail. Yusei savait non seulement utiliser son sabre de manière conventionnelle, c'est à dire comme une arme blanche pouvant trancher ou percer l'ennemi ou des objets, mais à un degré supérieur il pouvait agir directement sur la matière en la déstructurant ou en déplaçant l'air. Son sabre n'était plus alors vraiment la source de son danger, non ce n'était plus qu'un instrument. Le déserteur commença une petite séance d'échauffement des plus classique. Il pénétra dans une grande salle d'entraînement, le parquet de qualité était parfaitement lustré, il y avait sur les murs des dizaines d'armes, des cibles, des mannequins, enfin tout le matériel nécessaire pour s'exercer comme il faut et réaliser des exercices différents. Le nukenin ôta ses geitas et installa cinq cibles de manières dispersés dans la salle, de manière totalement anarchique. Yusei ferma les yeux et tourna sur lui même pendant une minute pour provoquer une certaine désorientation et si ce n'est pour oublier la position des mannequins, rendre l'exercice plus délicat. Le jeune homme rouvrit les yeux d'un seul coup alors que la prise sur son arme se faisait plus sûre. Il soupira alors que les images tournaient et qu'une envie de vomir lui monta dans le bas ventre. Il n'avait pas le temps d'apprivoiser cette sensation , en situation réelle une attente de quelques secondes pouvaient provoquer sa perte. Son pied droit s'ancra au sol alors qu'il commença sa course vers la première cible. Il simula une parade à une attaque imaginaire et donna un coup de sabre rapide. Il reprit sa course et une seconde après son bras tenant son sabre fendit l'air dans un mouvement imperceptible faisant exploser le torse du deuxième mannequin situé à une bonne dizaine de mètres. Yusei continua son parcours et se dirigea vers la troisième cible, il effectua une roulade arriva au pied du mannequin et donna un mouvement ample de haut en bas tout en se relevant. L'homme inanimé de bois s'écroula sur le sol coupé en deux, le corps divisé en une partie droite et une partie gauche. D'un bond il était sur la quatrième cible, il lui trancha la tête, prit appuis sur ces épaules avant qu'elle ne se brise totalement et sauta sur la dernière cible lui enfonçant son épée dans le bas ventre. Sans faire le moindre mouvement supplémentaire, le mannequin de bois s'écroula sur le sol taillé en une dizaine de cures dents. Yusei se pivota sur lui même et rangea son sabre dans le dos alors qu'il avait toujours la vision troublé. Il inspira profondément pour reprendre plein contrôle de son esprit, de son estomac retourné et de son cerveau qui se croyait encore dans un bateau. Il regarda ensuite autour de lui et vit tout les mannequins tranchés, chacun d'entre eux selon une technique bien particulière. Le jeune homme réfléchissait pour savoir s'il devait être satisfait ou pas de ce petit jeu. Il 'avait au final assez bien surmonter les différents handicaps.


"En une dizaine de seconde c'est pas trop mal mais au final j'aurais pu tous me les faire à distances en transperçant l'air avec mon épée"


Déplacer l'air avec son épée était l'une des facultés qui lui était le plus utile, pour un épéiste ne pouvoir faire que des attaques au corps à corps était un sérieux handicap, cela exposait à des contre attaques terribles et surtout cela pouvait être bloqué ou contrarier par des armures ou des techniques ennemies. Avec cela Yusei effectuait des attaques de taijutsu à distance, don plutôt rare mais au combien précieux. Néanmoins ce type d'attaques restaient des attaques du domaine physique ayant un effet direct et visible sur le corps ennemis; des coupures, des trous, des contusions, des hémorragies. Ce n'était pas comme les genjutsu qui attaquaient l'esprit ou comme certaines attaques immatérielles qui agissaient sur le chakra, l'énergie spirituelle ou sur le corps de manière invisible. C'est se genre d'attaque que voulait développer Yusei et il avait une petite idée de comment s'y prendre pour y parvenir.

"en prolongeant ma lame de chakra je pourrais crée comme une faux de chakra pouvant trancher mais si je fais le chakra trop dense au final je ne ferais que prolonger la portée d'une attaque physique comme un scalpel de chakra mais si je fais une lame de chakra allégé , associé à ma vitesse, cette dernière pourra traverser le corps ennemis et faire des dégâts internes "

Yusei prit alors des ballons de baudruches qu'il remplit d'eau , une dizaine, puis les plongea dans des sacs de sable plus gros, de la taille de gros punching ball. Le but de l'exercice était de réussir à percer le ballon d'eau à l'intérieur du sac de sable sans percer le sac de sable lui même. C'était comme attaquer le système de chakra ennemi, les organes internes sans faire de dommage au corps ennemi. Il aligna les dix sac et entama son exercice. Les trois premiers sac furent un échec total. Il créait un lame de chakra au bout de son épée et donnait un coup dans le sac de sable avec une vitesse accrue. Le résultat fut à chaque fois le même le sac était coupé en deux. Les trois tentatives suivantes furent plus prometteuses, il réadapta la dose de chakra de sa lame et frappa de nouveau. C'est fois si le sac n'étais plus coupé en deux, juste tranché de manière nette faisant couler le sable de la coupure. Les trois suivants eurent l'effet inverse il dosa de nouveau son chakra mais cette fois le chakra était trop léger et il passa à travers le sac sans produire quoi ce soit. Au final c'était comme pour une expérience scientifique, il fallait faire des essais, encore et encore et ajuster les données petit à petit pour trouver le dosage nécessaire. Yusei effectua sa dernière tentative, il créa une lame de chakra dépassant de son sabre de deux mètre, on pouvait à peine la voir à l'oeil nu. Il utilisa ses capacités physiques pour donner un coup de sabre à vitesse supersonique qui sembla traverser le sac sans le percer. Au bout de quelques secondes on vit la toile s'obscurcir sous l'effet de l'eau, et des gouttes tombaient sur le sol. Le ballon avait été percé et le sac de sable était intact. Mission réussie.

- - - -

1224 mots

////
C'est bon pour moi, je te laisse la rajouter à ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Ven 27 Avr - 12:37

Citation :
Muchitsujo (L'anarchie) [U]
Yusei donne un large coup de sabre en se tournant sur lui même. Un cercle apparaît sur le sol autour de lui , puis un dôme dans lequel il à une maîtrise absolu. Il peut tout trancher, découper, déformer, utiliser l'environnement à volonté y compris agir sur le corps adverse. Yusei élargit ensuite le dôme à toute la zone, englobant ses ennemis et les mettant à la merci du bretteur. Sous cette cloche il est presque invulnérable.
300ch/tour
Yusei peut annuler 1 effet ennemi par tour même si c'est une technique inaltérable.
L'ennemi subi l'effet inverse des bonus du maître jutsu. (Ex ; surconso de 50ch pour les technique entre 200 et 300 ch)
Les technique de Yusei sont augmenté de 80pv et demande 50ch de moins.
Yusei peut utiliser 1 fois par tour une technique 100ch ou moins sans que cela compte comme une action.
Effet maitre : Ne peut être dissipé, l'ennemi ne peut fuir de manière conventionnelle pas même par téléportation. Le seul moyen est de sortir du dôme il faut pour cela utiliser 300pv 300ch et 2 actions, l'adversaire ne peut pas esquiver ni se défendre au prochain tour.
Dure 3 tours.

Citation :
Sashikizu (piqure) (B)
Yusei a le pouvoir à travers son épée d'agir sur la matière, y compris sur la matière de son épée elle même.
Il détache un fragment de sa lame de quelques millimètres et le projette d'un coup puissant à distance dans le corps ennemi comme s'il s'agissait d'une balle. Le fragment pénètre dans le corps ennemi et se dirige toujours un peu plus profondément dans le corps de l'ennemi le gênant pendant son combat.
90ch
100pv et 40pv/tour
Tout ce que fait l'ennemi compte comme une action ( activation de pupille, de mode, utilisation d'objet etc).
L'ennemi doit utiliser 2 actions pour les techniques de plus de 300ch (3 fois maximum).
Citation :


Shutsudusuru ( exhumation )
(A)

Yusei plante son épée dans le sol , sous ses pieds, et disparait dans un trou qui se referme immédiatement.
Il ressort sous l'adversaire et l'attaque.
200ch
Esquive une attaque même inesquivable
Donne une action supplémentaire qui sera augmenté de 50pv


Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Ven 4 Mai - 22:46

Citation :
Sashikizu (piqure) (A)
Yusei à le pouvoir à travers son épée d'agir sur la matière, y compris sur la matière de son épée elle même.
Il détache un fragment de sa lame de quelques millimètres et le projette d'un coup puissant à distance dans le corps ennemi comme s'il s'agissait d'une balle. Le fragment pénètre dans le corps ennemi et se dirige toujours un peu plus profondément dans le corps de l'ennemi le gênant pendant son combat.
180ch
100pv et 40pv/tour
Tout ce que fait l'ennemi compte comme une action sauf dojutsu et item (mode, etc).
L'ennemi doit utiliser 2 actions pour les techniques de plus de 300ch (2 fois maximum).
Dure 3 tours

- - - -

Le style de combat de Yusei était maintenant bien connu et connaissait plusieurs "niveau". Il y avait en 1 : le style basique, son taijutsu pure mélangeant sabre et capoera. Efficace et peu coûteux en chakra, parfait pour se débarrasser des adversaires ne représentant pas un réel danger. Il y avait ensuite le second niveau : le style de l'éclatement qui lui permettait de destructurer la matière qu'elle soit solide ou non. C'était son style de combat conventionnel qu'il utilisait contre les adversaires plus coriace, et qui visiblement était moyennement efficace vu le résultat de ces derniers combats. Ce style lui permettait de déplacer l'air et de telle sorte de simuler des attaquer futon, ou en plantant son sabre dans le sol ou des murs de simuler des attaques doton. Cette faculté était très utiles pour les combats à distance en particulièr contre les "tapettes" d'utilisateurs de ninjutsu. Néanmoins dans cette optique Yusei avait développé une autre méthode pour pouvoir combattre tout en restant éloigner de ces adversaires. En effet on avait tendance à croire que c'était l'épée de Yusei qui lui permettait de découper la matière mais ce n'était pas ça, c'était l'esprit même de Yusei qui possédait ce pouvoir et l'épée n'était qu'un outil, par conséquent cet outil pouvait lui même être déformé et modeler selon les volonté de l'adversaire. Yusei pouvait en effet détacher un très léger fragment de son sabre, un éclat de métal infime qu'il pouvait projeter sur l'ennemi. Le morceau était si petit et sa vitesse de projection si grande qu'il était difficile même pour les meilleurs combattant de l'esquiver. La réalisation de cette technique était assez simple.

Yusei prit son sabre en main et effectua quelques mouvement d'échauffement, fendant l'air avec la grâce d'un félin approchant de sa proie avant de fondre dessus. Le métal vibrait parfaitement dans l'air, il était léger, il n'y avait aucun résistance, aucun mouvement superflus comme si son sabre était un prolongement de son bras. Le déserteur s'immobilisa enfin le bras tendu, le sabre parfaitement droit, pointant l'horizon, comme s'il défiait l'avenir et le monde. Il se concentra et resta figé ainsi pendant plusieurs minutes pour prendre parfaitement conscience du poids de l'épée, de son équilibre, de sa matière et sa dureté. Toujours en restant immobile, il projeta peu à peu du chakra à l'intérieur de la lame. Pour augmenter à un degré sa connexion et son emprise sur le métal. C'était comme si il avait innervé son épée pour en faire devenir une partie intégrante de son corps. Le jeune homme avait maintenant une emprise absolue sur son arme, il sentait le chakra qu'il envoyait à l"intérieur et sentait celui si refluer par vibration. Il se décida en quelques seconde, densifia le chakra au bout de son épée, l'emmena dans un point de plus en plus petit, microscopique puis détacha ce morceau de métal, facilement, comme s'il s'agissait juste d'une pièce de puzzle.

Le jeune homme leva son sabre et le fit redescendre d'un geste brusque. On entendit un très léger sifflement, celui de la lame qui perce l'air mais aussi celui du fragment qui fendait l'air à toute vitesse. Le fragment se logea en plein dans du crâne d'une cible de paille situé à une dizaine de mètres.


" en plein dans le mille hé hé hé . La prochaine fois se sera dans la tete d'un ninja quel qu'il soit "

L'objectif n'était pas seulement de pouvoir toucher l'ennemi à distance, après tout il pouvait utiliser des kunai ou divers autres équipements pour cela. Non cette petite pièce de métal était aussi beaucoup plus vicieuse, elle contenait un peu de chakra et s'enfonçait toujours un peu plus dans le corps de l'adversaire, c'était comme si une balle continuait d'avancer après avoir atteint sa cible. C'était donc un coup à double détente, il y avait l'impact initial et la gêne, la douleur permanente que produisait le morceau de métal en se trimbalant un peu partout dans le corps adverse. L'ennemi se trouvait ainsi dérangé, gêné dans ses mouvements et il n'était pas rare que cela provoque des liaisons internes sévères.

Yusei voulut ensuite perfectionner sa technique mais comme il voulait pas trop user son sabre il prit au temple une autre arme, de mauvaise facture puisque cela n'avait pas d'importance. L'objectif n'était pas d'ôter un morceau de métal, c'était pour lui chose assez facile, non il voulait s'entraîner à utiliser des techniques sur des cibles mouvantes, car il y avait un petit délai entre le moment ou il levait son sabre et celui ou le fragment de métal était projeté. 5 clones anonymes entrèrent dans la pièce et encerclèrent Yusei ils allaient et venaient autour de lui , dans des mouvements complètement désordonnés car ils n'étaient pas programmés pour attaquer. Yusei chargea et tira une première fois. Le morceau passa à côté de sa cible. Il tira une fois, deux fois, trois fois pour prendre le coup. Il finit par atteindre la première cible à la cuisse. Puis il répéta l'opération à plusieurs reprises. Les clones étaient tous dissipé mais Yusei remarqua qu'il y avait un temps de latence assez important qui rendait l'utilisation répétée de cette technique peu pratique. Le deuxième inconvénient était son effet sur l'arme car à force d'utiliser la technique la lame finissait par s'émousser et se raccourcir. Il faudrait donc l'utiliser peu mais l'utiliser bien.
Le jeune homme maîtrisait une nouvelle technique, un élément de plus dans son arsenal de combat qui lui serait certainement utile.

- - -

1041 mots
Auto validation (350 ryos - mise dans la fiche)
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Mar 15 Mai - 13:51

Citation :
Keiyaku jinteki (contrat personnel ) B
Yusei possède un rouleau sur lequel se retrouve le nom de toutes personnes qui ont passé un contrat avec lui.
Une fois le contrat passé Yusei a la possibilité d'invoquer à tout moment et en toute circonstance tout individu ayant passé un contrat avec lui . Aucune technique ne peut faire barrière à cette invocation et empêcher l'invoqué d'être appelé par l'invocateur. Yusei peut aussi grâce à ces techniques, s'auto invoquer, il réapparait alors là ou est présent un sceau qu'il a déposé et contenant son propre sang/chakra.
170ch
Fait apparaître la personne que vous invoqué
La personne doit avoir accepté le contrat et doit accepter d'être invoqué.
Le contrat peut être annulé a tout moment ( post in rp de 20 lignes)
ou
170ch
Yusei disparait et réapparait dans le lieu ou il a déposé un sceau contenant son sang et son chakra.
Il doit utiliser 100pv/100ch pour faire le sceau.
(les sceaux ne peuvent être détruit que par des spécialistes en fuinjutsu )

- - - - -



Yusei qui était maintenant installé à Yuki reprenait ses marques dans le village enneigé. Le retour au calme était l'occasion pour Yusei de réfléchir sur ce qu'il comptait faire et sur ces capacités. Il détestait la défaite et il était animé par un esprit de revanche même si ses défaites ne signifiaient pas grand chose sur son niveau réel. Il avait sa fierté de déserteur et encore plus une fierté de bretteur, il était hors de question pour lui d'essayer d'apprendre des techniques de ninjutsu ou de genjutsu mais il savait qu'élargir sa palette de techniques devenait nécessaire, pas forcément en combat mais aussi pour faire face à des situations de la vie courante, pour s'échapper des griffes des ninjas. Yusei avait demandé à Sazaki ce qu'il pensait sur cette question et ce dernier trouva une solution : les sceaux. Le jeune homme s'était montré sceptique mais avait finalement accepté de suivre des cours de fuinjutsu avec Kwan, la spécialiste du village. Le déserteur rentra dans la salle ou l'attendait la femme au visage sévère.

Bonjour Yusei assied toi

Salut …. alors qu'est ce qu'on fait ?
«Elle a l'air d'avoir du formol dans les muscles... pourquoi tout les gens qui ont des trucs à apprendre se prennent aux sérieux ? Putain de gens coincés ... »


Bien alors Sazaki m'a exposé vôtre problème et j'ai fait des recherches sur des sceaux qui pourraient vous intéresser. C'est dans  le  « traité des arts ninjas » écrit par un ancien grand shinobi et conseiller que je pense avoir trouvé une solution.

Ca vient d'un bouquin ? Ca m'inspire pas …

Au lieu de toujours affûté vôtre épée vous devriez aussi affûté vôtre esprit !


Mouais ….
«  est ce qu'elle se décontracte quand elle se fait prendre dans un pieux ? Enfin elle est un peu vieille quand même ».


La suite des dialogues serait un peu longue à raconter car il y eut pas mal de prises de becs et de pics de la part de Yusei à l'encontre de Kwan qui gardait néanmoins son calme. La spécialiste du fuinjustu, pour aboutir à l'objectif qu'elle voulait dut apprendre d'abord à Yusei à faire des invocations. Elle y passa déjà une matinée entière. Le jeune homme inscrivit son nom sur le parchemin de Kwan et apprit peu à peu à invoquer des chiots,puis des petits chiens, puis des chiens adultes puis des chiens géants !

Vous montrez une certaine aptitude...

La suite fut d'apprendre à invoquer des hommes. Kwan se porta elle même volontaire en tant que cobaye et une heure après Yusei, maintenant propriétaire d'un contrat d'invocation pouvait faire apparaître Kwan à sa guise. Il s'amusa à invoquer la femme à de multiples reprises la faisant réapparaître toutes les cinq secondes.


Hé hé hé c'est cool !!

Cess............sez.....................................ses …...........................infantilla..............ges..
C'est incroyable !


Elle barra son nom du contrat pour éviter ce genre de blague et prévenir tout soucis. Il fallait maintenant apprendre le sceau qui était la suite logique de cette technique et qui permettait de s'auto invoquer. Kwan se posa face à Yusei ….

Le fûinjutsu est l'art de sceller. Cet art demande un niveau d'expérimentation très élevé. Les techniques de fûinjutsu permettent d'emprisonner des entités dans un corps comme des bijuu ou d'agir sur les capacités physique et mentale de la personne ayant reçu le sceau … En examinant plusieurs sceaux, l'existence des techniques des téléportations, j'ai mis au point une technique de sceau qui permet de s'auto-invoquer dans des lieux précis et donc indirectement de se téléporter. Il faut pour cela un sceau maître, et des sceaux secondaires qui lui répondent, un envoyeur et un récepteur.

Vous disiez ?? fuinjutsu ?

…. bon je crois qu'on va passer à la pratique ! Vous êtes un manuel


et pas vous, ya pas certaines choses que vous aimez avoir entre les mains hé hé hé ?

…restez concentrez. Si vous loupé le sceau maître vous pouvez y rester.

Ou ça ?

Mourir 


Ah ok ben c'es parti .


La suite de la journée fut consacré à l'apprentissage des sceaux eux même. La suite de la journée et une semaine entière. Cette élipse temporel est nécessaire pour être crédible on apprend pas le fuinjutsu en 1 jour ! Sous le regard de Kwan, Yusei commença a apprendre des techniques de scellement basique ce qu'il ne savait pas faire. Il apprit à sceller des armes, de la matière vivante, des choses toujours plus volumineuses ou contenant plus d'énergie. Il arrivèrent à la première étape qui consistait à créer des sceaux « secondaires », émetteur, contenant sa signature énergétique et vitale, son sang et son chakra. Après les exercices précédents il y arriva facilement, retenant bien quels étaient les mudras, il n'avait jamais appris à faire des mudras, ca aussi c'était nouveau.

Bien nous allons passer au sceau maître.

Yusei suivait scrupuleusement ce que faisait Kwan, mimant ses gestes au plus près.


Ramène ton chakra dans tes doigts mains, les cinq de la main droite, index majeur et pouce de la main gauche. Si tu ne le fait exactement comme ça ce sera comme s'il y avait une erreur dans une formule mathématique, un problème de codage et sa fonctionnera pas.


Ok

Il était concentré sur ce qu'il faisait mais le contrôle des flux de chakra était quelque chose qu'il maitrisait bien.


Maintenant ! Pose le sceau sur son abdomen .

Yusei apposa le sceau sur son abdomen ce qui le brûla. Le sceau d'abord de couleur orange vif comme du métal en fusion devint peu à peu noir. Il attendit puis rien ne se passa.

Vas y essaie on verra bien mais il semble stable.

Yusei posa sa main sur le sol et réapparut à l'autre bout de la pièce ou se trouvait son sceau secondaire. Il souriait.

La classe hé hé hé, je vois bien un moyen de vous remercier hé hé hé vous êtes encore pas mal pour vôtre âge ! Une couguar !

Hum hum … bien le travail est effectué. Bon courage pour le reste.


Il resta quelques instants dans le dojo avant de reprendre son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Dim 1 Juil - 11:16

Citation :
Kage Bunshin no Jutsu :
Créé des copies de l’utilisateur composés d’ombres. Yusei peut décupler une de ses techniques ou alors couvrir ses clones d'explosifs et faire sauter l'adversaire avec.
Nécessite 10 CH pour 5 clones.
Nécessite 20 CH pour 10 clones.
Nécessite 30 CH pour 15 clones.
Nécessite 40 CH pour 20 clones.
Si les clones attaquent au corps à corps ou explosent enlèvent 80 PV chacun.
(L'attaque ne peut pas être retourné contre son utilisateur)

Yusei pendant ces trois ans avait décidé de diversifier son profil. Pendant des années il n'avait utiliser que les techniques de son sabre et des déclinaisons mais il n'avait jamais su faire autre chose, y compris les techniques ninja de base tel que le clonage ou le scellement des armes dans les parchemins. Durant ces trois années et après plusieurs défaites il avait reconnu la nécessité de remédier à ce problème. Si le combat au sabre restait la base de son style de combat il s'était peu à peu diversifier. Cela avait commencé il y a trois ans quand il avait appris des sceaux. L'une des techniques de base qu'il avait appris à maîtriser pendant ces trois ans était le multiclonage. Cette technique permet de créer un clone consistant avec une volonté propre et pouvant effectuer des techniques. Il s’agit d’une des technique polyvalente, permettant de mettre au point de nombreuses stratégie et de se tirer de mauvaises situations. Elle peut par exemple servir à faire face à plusieurs adversaires, à faire diversion, à multiplier une attaque pour augmenter la puissance de l'assaut. Dans sa dimension défensive le clonage peut permettre de se protéger dans le cas ou un clone se met en couverture pour recevoir une attaque. Autrement dit cette technique, à l'utilisation très souple est un outil formidable pour n'importe quel ninja et particulièrement pour Yusei qui avait tendance à ce mettre dans des mauvaises situations.

Une fois qu'il avait compris le principe de la technique Yusei devait l'apprendre et ce n'était pas chose si facile. Il utilisait la force brute et pendant longtemps ne s'était jamais soucier de la question de la gestion du chakra or en divisant le chakra dans plusieurs clones, l'économie du chakra était au coeur de cette technique. Le nukenin n'était plus aussi nul à ce niveau qu'il ne l'était à son époque. Suite à l'entraînement de Mô, Yusei avait appris à maitriser le flot de son chakra, à gérer la circulation de son chakra dans son organisme ce qui lui permettait de décupler ses facultés physiques. Ici le principe était différent puisqu'il s'agissait de transposer son chakra dans plusieurs lui même. Yusei avait une grande résistance physique mais ses réserves de chakra était par contre assez limité. Il faudrait donc faire attention quand il utiliserait cette technique.

Le jeune homme s'était posé dans une sale du dojo. Il y avait sur le mur d'en face une série d'arme. Il décida de se fatiguer et de s'entrainer un peu avant pour détendre son organisme et faciliter ensuite la gestion de son chakra. Il empoigna un nunchaku et le fit tournoyer à toute vitesse, à tellement grande vitesse qu'il en perdit le contrôle et faillit se frapper lui même. Il empoigna le bâton juste avant que se dernier ne se fracasse sur son crâne. Il abandonna cette arme et prit possession d'un long bâton de bois. Il effectua quelques gestes circulaires frappant le vide avec mais en se retournant, se retrouver bloquer alors que le manche du baton était coincé entre deux barre de fer du mur.

" purée je m'étais jamais rendu compte que chaque arme avait vraiment ces spécificités, ce n'est pas si simple de les maîtriser ..."

Il utilisa ensuite un sabre long. Il sentit tout de suite la différence quand il fendit l'air avec. C'était comme s'il avait toujours utiliser cette arme La faire bouger dans l'espace, se déplacer à ses côtés, faire longer la lame près de son bras, la faire passer au dessus de son crâne sans s'arracher la moitié de la peau était parfaitement naturel. Yusei soupira et reposa son sabre. Il sentait son corps détendu, son coeur battre, le sang circuler dans ses veines jusque dans ses tempes. Le déserteur ouvrit le bouquin ou était expliqué la technique du multi clonage et examina ce qui était écris.


"Le mudras de la chèvre modifiée... elle est génétiquement modifiée c'est ça? elle a huit cornes et elle est violette ? quand je dis que tout ces trucs ninjas c'est parfois vachement tordu ..."


Yusei se releva et resta cinq minutes immobile comme une vraie statue. Il se concentra sur sa respiration prenant pleinement conscience de son abdomen qui se soulevait et se baissait quand il inspirait et expirait. Il se concentra sur la sensation du parquet sous ses pieds, la sensation des rayons du soleil qui passait à travers les vitres et réchauffaient son visage, sur l'air qu'il inspirait et qui remplissait ses poumons, sur son propre poids, sur sa propre existence. Ainsi concentré il pouvait après visualiser la circulation du chakra dans son corps. Il y avait une masse d'énergie dans le bas ventre qu'il suffisait de malaxer, d'assouplir avant de la faire circuler dans le reste de l'organisme. Il était toujours concentré quand il rouvrit les yeux et effectua le mudras en question. Il libéra divisa son chakra en cinq portion égale à l'intérieur de chaque clone qu'il avait crée.

Cinq moi ! c'est génial ça ... plus besoin de personne pour se foutre sur la gueule hé hé hé


Après une petite escarmouche de quelques minutes, de laquelle Yusei était sortie vainqueur, le déserteur reprit son entraînement. Cinq clones ne s"était manifestement pas suffisant. Il recommença l'opération encore et encore, cinq puis sept, puis treize puis vingt clones. Il y avait désormais une mini armée de Yusei sur le terrain. Là scène ne se transforma pas en petite bagarre de rue mais en véritable guerre civile à l'intérieur du dojo. Le déserteur prit possession de son sabre pour se battre avec ses propres clones et le fracas des lames métalliques résonnaient à travers la pièce. Il perça le ventre d'un de ses doubles, recommença l'opération une fois puis deux puis trois. L'un de ses "lui" l'attaqua par derrière mais il para l'attaque et le fit voler d'un coup de pied dans le menton avant de tournoyer sur ces mains et de faire voler deux autres clones. Deux d'entre eux se donnaient une succession de coup de poings et de pieds mais Yusei les mit d'accord en les transperçant à distance avec son sabre. Il évita un coup de sabre de justesse perdant une mèche de cheveux dans l'affaire, attrapa le bras de son clone et lui brisa le bras d'un coup sec avant d'envoyer le reste du clone avec un parchemin explosif au milieu d'un groupe de clone en faisait disparaître trois d'un coup.

Il ne restait plus que deux clones sur le terrain. Yusei utilisa sa technique de "l'anarchie" et les décapita tout deux en quelques secondes sans qu'ils n'aient la moindre chance de riposter. La salle du dojo ressemblaient à un vrai champ de bataille, le parquet était détruit, les murs couverts de trous et de chocs et la plupart des armes étaient brisées. Le déserteur s'effondra sur le sol épuisé. Non seulement il avait produit près d'une cinquantaine de clone en une heure sans avoir une grande maîtrise de l'exercice mais en plus il s'était à chaque fois battu avec eux pour s'entraîner. A ce rythme, les clones de Yusei était tellement belliqueux qu'il serait capable de s'attaquer entre eux en combat plutôt que leur adversaire.


" pffffiou c'est pas mal tout ca .... "


Yusei se reposa mais reprit rapidement l'entraînement. Il avait compris le principe mais devait continuer à s'entraîner pour être plus efficace et pour consommer moins de chakra. Il se releva et se concentra de nouveau prenant conscience que plus il était fatigué et plus la maitrise de son chakra était facile. Il ouvrit les yeux une dernière et arriva alors qu'il était presque à cour de chakra à créer de nouveau 20 clones. C'était reparti pour la baston !

- - - -

environ 1350 mots = 60 lignes .

Rang B
> -500 ryos validé.
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Sam 4 Aoû - 10:21

C'est pour la modification de quelques techniques :
Citation :

Ohitsujiza, Belier :

Le nom de cette technique évoque non pas l'animal mais l'arme de siège qui permet de briser tout les portes et les murs car grâce à cette technique d'éclatement il peut détruire tout ce qui se présente devant lui. Ici Yusei bloque l'adversaire et plante sa lame dans le corps adverse. Il utilise sa capacité pour détruire le squelette , le moindre os comme s'il s'agissait d'un vulgaire coquillage. Une partie entière du corps adverse peut être emporté et les dommages internes sont énormes.
Nécessite 250 CH > 300ch
Retire 350 PV > 450 pv
Inesquivable, Indivisible et Inaltérable.

Citation :
Muchitsujo (L'anarchie) [U] > Rang S
Yusei donne un large coup de sabre en se tournant sur lui même. Un cercle apparaît sur le sol autour de lui , puis un dôme dans lequel il à une maîtrise absolu. Il peut tout trancher, découper, déformer, utiliser l'environnement à volonté y compris agir sur le corps adverse. Yusei élargit ensuite le dôme à toute la zone, englobant ses ennemis et les mettant à la merci du bretteur. Sous cette cloche il est presque invulnérable.
300ch/tour
Yusei peut annuler 1 effet ennemi par tour même si c'est une technique inaltérable.
L'ennemi subi l'effet inverse des bonus du maître jutsu. (Ex ; surconso de 50ch pour les technique entre 200 et 300 ch)
Les techniques de Yusei sont augmentées de 80pv et demande 50ch de moins.
Yusei peut utiliser 1 fois par tour une technique 100ch ou moins sans que cela compte comme une action.
Effet maitre : Ne peut être dissipé, l'ennemi ne peut fuir de manière conventionnelle pas même par téléportation. Si l'adversaire quitte le dôme cela revient à fuir le combat

Car même si c'est une technique puissante elle n'a pas le profil d'une technique de rang U ( les effets la rapproche plus d'un mode/ armure et personne n'a de mode/armure en ultima ), elle n'enlève même pas de pv.

Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Lun 17 Sep - 11:14

Citation :
Renzokuken : [Ultima de Rang S]
Yusei ouvre la septième porte de chakra et effectue un bon gigantesque dans les airs alors qu'il tient son sabre à deux mains, lame baissée vers le bas. Yusei avec son sabre crée une gigantesque aspiration dans un bruit de déchirure attirant vers lui une gigantesque masse d'énergie et d'air. Il reste en suspension un instant alors que sa lame absorbe l'ensemble de l’énergie accumulé. Sa lame devient totalement blanche et brille comme s'il s'agissait d'une bombe sur le point d'exploser. Yusei donne ensuite plusieurs coups de sabre qui libèrent l’énergie contenu sous forme de gigantesque lames capables de trancher des montagnes en deux. (il peut le faire avec ses deux sabres).
Nécessite 600 CH
Retire 800 PV puis 150 PV au prochain tour à l'adversaire.

------ou------
Nécessite 600 CH
Retire 700 PV et 100 PV au prochain tour à tout les adversaires
Inesquivable, Indivisible et Inaltérable.

Il y a autant de façon de combattre qu'il y a d'homme, puisque chacun envisage la guerre, le combat, les arts ninja en fonction de son caractère et de ses convictions. La palette des techniques que maîtrise un homme est sans doute le meilleur reflet de sa personnalité, elle vaut tout les discours, toutes les analyses comportementales. Un examen des techniques de Yusei montrait parfaitement quel genre d'homme il était : orageux, impulsif, direct, agressif. Des techniques de corps à corps directes, puissantes mais simples qui ne caractérisait pas par un haut de degré de complexité technique. Si difficulté il y avait c'était d'avantage dans l'énergie, dans la débauche de force et de rage qu'exigeait ses attaques. Pourquoi ce petit discours introductif ? Parce que la technique que Yusei avait décidé d'apprendre était un condensé de toute cette brutalité et de cette explosivité qui sommeillait en lui. Le jeune homme sentait la fougue de la jeunesse et la vitalité qui parcourait son corps, un flux d'énergie qui ne demandait qu'à ressortir.

Je suis sûre que je peux raser un village d'un seul coup hé hé hé


C'était à partir de cette idée de base que Yusei décida de mettre au point une technique destructrice comme il n'en possédait pas encore, une technique qui permettrait en un seul coup de détruire une zone entière à l'image d'une bombe, comme seules peuvent le faire les bijuu ou certaines invocations géantes. C'était une sorte de défi que se donnait Yusei, c'est comme cela qu'il fonctionnait, il se donnait un objectif pour se motiver et s'assurer de sa puissance. Mettre au point une telle technique en n'utilisant que du taijutsu allait demander une dépense de force gargantuesque mais faire mieux que ces « enfoirés d'utilisateurs de ninjutsu » le motivait encore d'avantage.
Le plan de base était simple, il fallait trouver un moyen simple de cumuler une masse énorme d'énergie ( puisqu'il ne pouvait pas truquer en utilisant des attaques élémentaires qui sont par nature plus destructrice) et la relâcher à l'état brute sans aucune transformation ou presque. Le déserteur, qui avait passé la plupart de sa vie sur des chemins perdus, dans des coins ou la nature est seule maîtresse, admirait souvent la force qu'il pouvait de dégager des évènements naturels et climatiques. Il avait pu passer des heures à contempler des cascades, des avalanches, la foudre tomber lors d'un orage. Il aurait aimer être le vent du cyclone ou le tremblement du séisme, c'est ce qu'il devait être. Il voulait défier la puissance de la nature, ce que peu pouvaient faire, être craint comme un amoncellement de nuages noires annonciateurs de tempêtes. Le jeune homme avait appris via la maîtrise de son chakra à transformer son corps en arme et par le biais de son sabre à propulser des attaques puissantes mais il fallait passer là l'étape suivante. Il ne fallait plus augmenter la puissance de son corps pour augmenter la puissance et la vitesse des attaques qu'il savait faire mais que l'augmentation de sa puissance soit la base même de la technique. Le principe était double en réalité. Il fallait a la fois utiliser la force et la vitesse au maximum pour accumuler de l'énergie extérieure mais aussi projeter sa propre énergie.


« hum le contrôle du chakra doit être parfait car la demande d'énergie va être énorme et je ne pourrais pas refaire cette technique en combat . Il n'y aura qu'une seule tentative … puis j'ai appris avec ce vieux barbu que même la technique demandant de libérer une grande dose d'énergie, qui demande de lâcher toute sa force, ne peut pas être effectuer sans une forme de maîtrise. Ca serait con de frapper à côté hé hé hé ».


Yusei ôta sa tunique pour se mettre torse nu et comme pour tout sportif avant une compétition sportive effectua quelques échauffements. Bon il ne s'agissait pas de simple étirement mais de fendre l'air avec son épée en libérant du chakra par la pointe comme s'il s'agissait d'une aiguille ou alors de donner des grands coups dans le vide en envoyant de longues lame de vent. Il posa ensuite son sabre pour se concentrer sur la circulation du chakra en lui même. Il se posa en tailleur comme lui avait appris Mô et commença a inspirer, expirer doucement en fermant les yeux. Son chakra venait par vague dans son corps, comme l'océan sur une plage. Il augmentait rapidement comme la lave prêt à jaillir d'un volcan puis retombait aussi soudainement. La respiration était une méthode utile pour contrôler son chakra. Le déserteur se releva, parfaitement conscient de son corps et de son chakra qu'il ressentait comme une réserve d'eau immense dans laquelle il pouvait puiser à volonté. Yusei ne passait pas pour être un génie, il apprenait les choses petit à petit mettant le temps qu'il fallait et pour le coup cette technique constituait. L'une des dernières étapes de son apprentissage était cette technique.

Le jeune déserteur commença à courir doucement comme s'il faisait un footing tenant dans sa main droite son sabre anonyme. Il accéléra peut à peu atteignant rapidement sa vitesse normale maximum puis il ouvrit les unes après les autres les portes de chakra augmentant le force, la puissance et la vitesse de son organisme. Se peau devenait un peu plus sombre du fait de la hausse de la pression sanguine. Yusei avait atteint une puissance équivalente à l'ouverture de la 5ème porte, l'air se brisait face à lui mais il retenait le vent autour de sa lame à l'aide de chakra comme s'il s'agissait d'un gigantesque aimant. Le déserteur tournait en rond à toute vitesse, ce qu'un œil humain non ninja ne pouvait pas suivre. Le déserteur allait à une telle vitesse qu'il produisait une sorte de gigantesque tornade mais cela n'était pas encore fini.

«je peux encore passer au niveau supérieur mais il ne faut pas brûler les étapes car si j'augmente trop mon chakra d'un coup je vais perdre le contrôle sur la puissance que j'ai accumulé ».

Il débrida encore un peu plus la puissance de son organisme ce qui correspondait à l'ouverture de la 6ème porte. Le jeune homme était maintenant le centre d'un véritable ouragan dont il maitrisait la puissance en diffusant du chakra par la lame de son épée. Yusei avait choisi de ne pas s'entraîner dans l'une des salles car il savait qu'il allait faire quelques dégâts alors il s'était installé (à juste titre) dans l'un des terrain extérieurs du dojo. La place était abondante et le déserteur pouvait laisser aller sa fougue se qu'il comptait bien faire. Le ciel c'était assombri alors qu'une tornade parcourait le jardin de manière très régulière. La poussière était absorbée par la dépression ce qui lui donnait une teinte marron alors que les arbres commençait à se déraciner et que le rochers bougeaient à leur tour. Yusei s'arrêta une fraction de second et se cala au centre de cette spirale d'énergie. Il inspira au maximum, la pointe du curseur était pile poile au niveau adéquat.

« C'est parti, c'est le moment de lâcher les chevaux ! »


Il effectua un bond dans les aires de plusieurs dizaines de mètres et resta en suspension. L'ensemble de l'énergie accumulé fut absorbé par son sabre qui étincela comme s'il s'agissait d'un morceau du soleil même. Yusei leva son sabre blanc et donna un coup dans le vide qui se répercuta sur une centaine de mètres creusant un sillon profond dans le sol comme s'il venait d'y avoir un tremblement de terre. C'était une technique qui reposait sur la force, uniquement sur la force, il n'y avait pas d'effets vicieux, elle n'entrainait pas de changement dans le métabolisme de l'adversaire, n'empêchait pas l'adversaire de malaxer son chakra, n'influait pas sur ses sens. Non c'était une technique de destruction pure et simple, violente, tranchante, explosive. C'était un peu la même distinction entre le Goken, taijutsu qui repose sur la force et les dégats externes ( fractures etc) et le juken du clan hyuga qui fait de graves dommages internes et qui bloque le flux du chakra. Yusei avec son sabre pouvait en réalité utiliser un taijutsu qui jouait sur les deux tableaux, la force pure et les dégâts externes mais aussi des techniques plus perverses qui entravent les capacités de l'adversaire. Il pouvait ainsi modifier l'organisme de l'adversaire, interrompre les connexions nerveuses ou de chakra mais aussi faire en sorte que la puissance de l'adversaire se retourne contre lui. C'était une stratégie claire et en cela toute la palette de technique que maîtrisait Yusei était parfaitement cohérente. Toucher la vie, toucher le corps de l'adversaire et faire le plus de dégâts possible. Frapper fort et vite, et plus le combat avançait frapper encore plus fort et encore plus vite. C'était sa seule stratégie et toutes ses techniques reposaient autour de ce principe basique. En ce sens cette technique Renzokuken était le point culminant de son style de combat reposant sur la vitesse et la force brute. Yusei crocha dans son sabre à deux mains et continua de donner des coups dans le vide transférant l'énergie dans l'air, créant des croissants mélange d'énergie pure, de vide, de vent. Pour ceux qui suivent le manga et qui ont vu le combat entre Madara et les cinq kage, on pouvait presque dire que lce coup de sabre de Yusei n'était pas très loin de la puissance du coup d'épée du Susanoo parfait de Madara. Peut être pas dans sa dimension qui lui permettrait de trancher une montagne en deux mais dans son intensité et la concentration du coup. Yusei donna un ultime coup dans le vide, à' l'horizontal. Le coup donné se répercuta sur le terrain comme un rouleau compresseur de vent et le sol fut labouré comme si une machine agricole ou plutot une armée de machine agricole était passé par ici.

Le déserteur retomba au sol épuisé. Il se releva doucement sur ces deux mains avant de réussir à s'asseoir. Son corps était comme vidé de chakra. Il se sentait vide, comme si on lui avait aspiré tout son énergie mais il ne ressentait en revanche aucune douleur particulière..


"il faudra que je m'entraîne encore pour l'effectuer plus vite, le temps de préparation est trop élevé et le cout de chakra trop important mais je dois mieux la maitriser."

Il resta bien vingt minute dans cette position avant de se relever et de ranger ses armes satisfait du travail accompli. Le déserteur quitta le temple avec une nouvelle technique destructrice qui lui sera très utile pour faire face à ses adversaires


- - -
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Mer 24 Oct - 11:42

Citation :
Touken no maisou ( maître du sabre)(A)
Yusei est un expert du combat au sabre. Il se bat avec depuis de nombreuses années à tel point que cela est devenu aussi naturel pour lui que de parler ou respirer. Il surclasse la grande majorité de ses adversaires en la matière et peut adapter son style à la situation. Il jongle naturellement avec ses sabres passant de un à deux voir plus selon ses besoins.
Passif : Si un adversaire utilise une épée au combat et qu'il n'a pas au moins dix techniques utilisant son épée dans sa fiche, ses techniques a l'épée sont diminués de 50 face à Yusei et il perd 100pv inaltérable.
Yusei indique au cours du combat, pour chaque technique s'il combat avec un sabre ou plusieurs sabre
Passif 1 sabre : Pour 20ch supplémentaire Yusei peut augmenter ses attaques de 70pv (une fois par tour)
Passif X sabres : Pour la moitié du chakra supplémentaire de la technique Yusei peut doubler une attaque et toucher plusieurs personne. ( Ex 50 100 pv > 75 ch 100 pv à 2 personnes).

«  C'est en forgeant qu'on devient forgeron ». Derrière cette adage populaire assez simpliste en apparence se cache pourtant une vérité des plus fondamentales. L'expérience, le travail, la répétition d'une même tâche et d'une pratique permettait de devenir de maîtriser cette tâche, ce travail, d'augmenter son savoir faire, ses capacités, son habilité. La maîtrise de l'épée ne dérogeait pas à cette règle. Si chaque ninja, chaque bandit était amené durant le cours de sa vie à manipuler des armes et plus particulièrement des sabres ils n'étaient pas dit pour autant qu'ils savaient parfaitement exploiter ces armes. C'était la différence entre savoir utiliser vaguement un outil et le dominer totalement comme s'il était un prolongement de sa main.
Tout les ninjas utilisaient des sabres à un moment donnée mais cela ne faisaient pas pour autant d'eux des épéistes. Non un épéiste est un homme dont la lame fait partie intégrante du corps. Il la manipule comme il respire, jonglant avec oubliant son tranchant, connaissant la masse de l'arme au gramme près, capable de prouesses martiales et techniques que seul la répétition, la manipulation courante à quoi il faut ajouté un certain talent, peut permettre. Il y avait les simples utilisateurs d'épée et les vrais bretteurs, les copies et les originaux.

Yusei était un original. Il se battait avec un sabre depuis maintenant près de 15 ans. Il n'y avait pas un jour de sa vie depuis 16 ans ou il n'avait pas dégainé un sabre. C'était pour un simple entraînement au clair de lune, pour un simple entretien, ou bien lors d'un combat pour sa propre survie. L'épée de Yusei avait été synonyme pour lui de liberté. Elle lui avait permis d'affronter bon nombre d'adversaire et avait fait couler beaucoup de sang. Même si le bretteur avait montrer un certain talent dès le début on pouvait dire que sa manipulation au début était très rudimentaire et très amateur. C'est plus sa rage au combat que sa dextérité qui lui avait permis de faire face à des équipes entières de ninjas. Mais à force d'entraînement et à force d'acquérir de l'expérience il savait utiliser un sabre comme personne, il était capables de gestes étonnants, improbables surprenant l'adversaire alors qu'il pensait avoir l'avantage. Il pouvait parer et attaquer dans des angles improbables, dans des positions peu communes alors que l'adversaire pensait l'avoir piéger. Sur le plan offensif, il manipulait le sabre avec une telle aisance qu'avec seulement quelques bottes il pouvait mettre en difficulté le meilleur des ninjas. Cette manipulation presque parfaite du sabre était visible à l'occasion de différents exercices qu'il pratiquait régulièrement.

Le premier exercice permettait de mettre en avant un aspect de la manipulation du sabre à savoir la puissance. Face à certains adversaires ayant des carapaces solides, des défenses de haut niveau, Yusei devait alors renforcer la puissance de ses coups. Il n'y avait pour cela pas de miracle il fallait soit même augmenter sa force, utiliser toute la puissance de l'organisme et la transférer dans l'arme avant de frapper l'adversaire. L'une des conditions indispensables pour optimiser la puissance du coup était de n'utiliser qu'une seule épée. L'usage de deux épées et donc de deux bras diminuaient la puissance des coups respectifs en répartissant la force du corps entre les deux coups. En revanche, en tenant un seul et unique sabre, fermement, avec les deux bras, alors il était possible de transmettre toute la puissance de son organisme à l'arme, sans la moindre perte et de frapper un point précis sans aucune perte ou presque. Le bretteur fit venir un bloc de granit sans la salle d'entraînement car le granit était réputé comme étant l'une des roches existantes les plus résistantes.
Le déserteur commença à frapper avec une épée d'entraînement contre le bloc de pierre. Le métal résonnait contre le granit mais la lame ne parvenait pas à percer la pierre. Yusei frappait sans y mettre une grande intensité mais, c'était un coup conventionnel qui aurait néanmoins suffit à trancher un corps en deux. Il persista dans l'exercice pendant quelques minutes produisant une pluie d'étincelles assez stériles. Le bloc de granit était couvert d'entailles plus ou moins profonde mais il ne constituait encore un seul et unique morceau. Le bretteur agrippa son sabre à deux mains, glissa son pieds droit en avant pour se mettre dans une position d'équilibre parfaite. L'épéiste concentra son chakra à un niveau maximum comme s'il avait un aimant au centre de son organisme attirant toute son énergie spirituelle puis il libéra la vague d'énergie dans son sabre et donna un seul coup propre et net. Son épée se leva au dessus de son épaule gauche, traversa le bloc de granit alors que sa lame terminait sa course au niveau de son genoux droite. Une position parfaite qui permettait de canaliser la force et de la projeter sur une cible unique. Le bloc de granit se coupa en deux comme s'il s'agissait d'une feuille de papier. Il n'y avait pas un seul cri, mais la tension était pourtant énorme. Pour donner un tel coup Yusei devait solliciter tout les muscles de son corps. C'était ainsi la première possibilité que lui offrait le maniement du sabre.

La seconde ne visait pas la puissance mais la vitesse et l'adaptabilité. Il pouvait arrivé que Yusei se batte contre plusieurs adversaires et s'il pouvait en utilisant sa puissance justement, effectuer des attaques de zones qui touchaient l'ensemble de ses opposants mais stratégiquement les possibilités étaient limités par rapport à l'ensemble de son répertoire de techniques. Le bretteur avait donc appris à se battre avec deux épées, une dans chaque mains, ce qui lui permettait de se protéger du double d'attaques et de donner deux fois plus d'attaques. L'une des contraintes majeures a laquelle pouvait faire face Yusei quand il se retrouvait dans un combat face à plusieurs adversaires était de devoir attaquer des adversaires situés dans des positions diamétralement opposées. Pour balancer ce défaut Yusei avait appris à attaquer avec ces deux sabres et à donner toutes ses attaques en doubles. Par conséquent si deux adversaires l'attaquaient de deux positions différentes il lui suffisait d'utiliser une attaque à distance ( genre Kiru) sur ses deux ennemis. Dans une optique différente Yusei pouvait effectuer la même attaque deux fois simultanément avec chacun de ses sabres. Cela pouvait s'avérer particulièrement utile et mettre ses opposants en situation délicate car il ne s'attendait pas à être cueillis de la sorte face à un épéiste. Puis au niveau défensif, la possibilité de manier deux sabres était capitale. Il pouvait parer un lancer de shuriken en face et en mettant son sabre en opposition stopper l'assaut d'un ninja dans son dos. Pour avoir ce degré de réactivité et cette agilité encore fallait t-il que son cerveau suive la route et c'est là qu'on voyait que Yusei était un combattant d'exception, car il faisait tout cela à l'instinct sans activé aucune technique.

En dernier lieu le talent de Yusei en tant qu'épéiste ressortait pleinement lorsqu'il se battait contre d'autres ninjas ou soldats qui manipulaient des sabres sans avoir son expérience en la matière. Pour eux ce n'était qu'un complément, une arme comme les autres qu'on manipulait comme un kunai et un shuriken. Dans ces cas précis le ninja arrivait à décrypter les assauts de l'adversaire avec une facilité déconcertante et pouvait préparer la riposte adéquate avec une vitesse ahurissante pour causer d'importantes blessures. La manipulation d'un sabre était un art, Yusei maitrisait cette arme et faisait de lui un adversaire redoutable capable de rivaliser avec les utilisateurs de ninjutsu et d'autres arts ninjas.


Citation :
V0 Esprit libre (B)
Yusei peut transformer son bras en lame de chakra aussi solide que son arme réelle il peut effectuer toutes ses techniques même s'il n'a plus d'armes. ( mais ne bénéficie plus des bonus de l'arme)
L'intensité du chakra de Yusei permet de considérer indifféremment les techniques de Yusei comme du taijutsu ou du ninjutsu. (les techniques de Yusei ne peuvent pas subir de malus spécifique liée à sa nature de taijutsu. Ex: si une technique ennemie donne un malus plus élevé au taijutsu qu'au ninjutsu c'est le malus du ninjutsu qui s'applique)

Yusei était certes un épéiste de talent comme on avait pu le décrire plus haut mais il était de manière plus général un combattant puissant qui avait des capacités qui dépassaient le simple maniement du sabre. Il suffisait de regarder l'un de ses combats pour comprendre qu'il avait de formidables capacités physiques, il avait un corps résistant, une très grande force physique et des aptitudes athlétiques (vitesse, endurance etc....) hors norme, même pour un ninja. A cela il fallait ajouter sa capacité à agir sur la matière même et une gestion de son chakra de plus en plus efficace à l'instar d'un Gai Maito capable d'agir sur la circulation du chakra dans son corps pour décupler sa force.

Justement cet sur cette aspect des choses que le bretteur voulait agir. Car il était arrivé à quelques occasions qu'il se retrouve sans armes. Soit pour avoir été attaqué dans des situations assez embarrassantes (genre il se baignait dans une rivière quand une équipe d'oinin l'a attaqué. Il a beau aimer les sabres il ne se baigne pas avec ! ) soit pour en avoir été priver pendant le combat même. Il s'en était toujours sorti car avant d'être un grand épéiste Yusei était un grand utilisateur de taijutsu savant également utiliser la plupart des armes conventionnelles ( shuriken, kunai, senbon …) mais aussi ses poing et ses pieds dont il faisait souvent usage d'ailleurs même quand il possédait son arme. Un coup de poing renforcé en chakra était comme un coup de massue et bien placé, genre dans le bas ventre ou dans le menton, il pouvait mettre KO un adversaire inattentif.
Néanmoins, malgré ses capacités de base, cela n'était pas assez pour Yusei qui voulait encore décupler ses capacités physiques et ses attaques sans armes et la base de ce renforcement était le chakra. La gestion du chakra était une source de puissance énorme pour un expert en taijutsu.
Dans le cas de Gai ou de Lee elle décuplait leur force mais aussi leur vitesse jusqu'à pouvoir embraser l'air lui même. Dans une configuration différente Tsunade et Sakura pouvait concentrer leur chakra dans leur poing et en le libérant donner un coup si puissant qu'il pouvait briser un mur ou le sol. C'est ces exemples qu'il fallait avoir en tête pour comprendre la technique de Yusei.


Si je concentre mon chakra à un certain degré d'intensité et si je le libère d'un seul coup mais aussi en le combinant à la vitesse naturelle de mes coups, je suis sure que je peux rendre mon bras aussi solide qu'une lame d'acier.


Transformer son corps même en sabre, c'était l'objectif. C'était un peu comme utiliser le raikiri mais sans faire appel à une affinité, juste le chakra pure et la puissance à l'état brute. Puis de toute façon Yusei pouvait utiliser sa capacité à destructurer la matière pour passer à travers les défenses les plus solides. Le déserteur se posa donc en position accroupi et attrapa son bras droit au niveau du poignet avec sa main gauche. Yusei ramena une grande part de son chrakra dans son bras droit qui devint rapidement raide comme une lame d'épée. Le chakra circulait à fond dans son bras, augmentant ses capacités jusqu'à ses limites physiques. S'il avait encore augmenter l'intensité énergétique de sa technique ses os, ses tendons et ses muscles auraient certainement été endommagé ce qui aurait été contre productif. Il fallait comme souvent trouver un subtil équilibre dans le dosage du chakra. Le bretteur se redressa d'un seul coup avec son avant bras recouvert d'une aura de chakra un peu a la manière du scalpel de chakra qu'utilisait les médecins mais dans une version nettement améliorer et plus brutale. Ici ce n'était pas des dégâts internes mais aussi des dégâts externes qui étaient provoquer par cette technique. Le déserteur donna un coup ample dans une cible en bois qui se fracassa sous la violence du coup.

«  Cela ressemble plus à un coup de marteau qu'à un coup d'épée ...il faut que j'affine encore le dosage et la position »


Yusei utilisa une astuce rudimentaire, il ouvrit sa main pour faire en sorte que ses doigts forment comme une lame au lieu de son poing fermé. Le junin devait maintenant vérifier qu'il pouvait utiliser la plupart de ses techniques. Il frappa le vide avec son bras « renforcé » ce qui produisit une  « pointe de choc » ( le mot onde n'étant pas vraiment adapté à la situation) qui traversa une cible de part en part au niveau de son crâne.

Pour l'estoc c'est bon , voyons voir pour la taille ….

Le bretteur leva son bras et le fit retomber avec une vitesse ahurissante ce qui eut pour effet de provoquer une « lame de choc » qui coupa tout ce qui se présenta sur une dizaine de mètres. Ainsi armé de son bras bionique Yusei avait la garantie de ne jamais se retrouver totalement démuni. Il ne fallait pas pour autant croire que le déserteur avait un bras digne d'un robot. Non son bras restait de chair et d'os et même s'il en ressortait considérablement renforcé cela ne voulait pas dire qu'il pouvait faire n'importe quoi avec. Il faudrait sans doute utiliser cette capacité avec précaution sans quoi il pourrait avoir à terme quelques séquelles.
En parallèle cette gestion de l'intensité de chakra qu'il pouvait rendre presque palpable pourrait lui permettre de compenser la quasi inexistence de ses attaques de ninjutsu car à l'image des samourai de Tetsu qui renforçaient leur lames de chakra pour accroître la puissance de leur coup, Yusei pouvait faire la même chose pour son arme mais aussi pour son corps.
Yusei s'approcha d'une cible intact et frappa avec la pointe de ses doigts, à une centaine de reprise environ, le mannequin de bois. Une centaine de marquent apparurent aux endroits de contacts.


Yeah … j'ai choppé le truc.

Yusei relâcha son chakra et massa son avant bras droit qui était engourdi par tout cet entraînement.
Il quitta le dojo et repris le cours normal de sa vie.

- - - -

Rang B + A = - 1200 ryos et 120 lignes
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Mer 12 Déc - 9:39

Citation :
Ketsujo ( la faille) (A)
A la manière des samourais de Testu ( cf combat Mifune / Hanzo) Yusei peut profiter du moindre relâchement et de la moindre ouverture que lui offre l'ennemi pour l'attaquer. Dès que l'adversaire se défend, prend du temps pour effectuer des mudras ou pour effectuer des techniques de manière générales, il s'expose à une contre attaque de Yusei.
Passif
Si l'adversaire utilise une technique de soin quelque soit sa nature ( pilule, sceau etc ...), si il effectue des technique de plus de 300ch ( avant réduction, de base), ou s'il effectue des techniques qui compte comme 2 actions. Alors Yusei peut augmenter une technique de son prochain tour de 60pv
Actif
300ch
400pv
Donne une action supplémentaire et augmente la prochaine attaque de 60pv.


Cela faisait maintenant près de 15 ans que Yusei était un déserteur, en réalité il avait désormais passé la majeur partie de sa vie à fuir, à survivre en dehors de l'influence des villages tout en combattant des ninjas régulièrement. Sa tête était mise à prix et de nombreux oinin avait essayer de la lui prendre. Au cours de sa carrière d'homme traqué, combattre des ninjas était devenu un exercice hebdomadaire pour ne pas dire quotidien. Quand ces derniers ne le pourchassait pas clairement, le traquant comme des chasseurs traquent leur prochain trophée (ou repas), il arrivait qu'ils tombent nez à nez de manière totalement fortuite ce qui se terminait systématiquement dans une mêlée sanglante digne d'une orgie au nom du dieux de la guerre. Au cours de ces combats Yusei s'était naturellement adapté à la façon de combattre des ninjas. Il avait appris à contrer les jutsus à résister au ninjutsu et aux différentes techniques ninja mais il avait surtout appris à repérer les points faibles des ninjas dans leur façon de combattre. Yusei n'était pas le genre de type à développer des techniques très élaboré, il n'aimait pas la théorie et par conséquent il ne pouvait se baser que sur l'expérience et le vécu. C'est au cours de ses innombrables combats qu'il prit conscience de plusieurs faiblesses des ninjas, dans leur façon même de combattre.

Qu'est ce qu'il y avait de plus naturelle qu'un coup d'épée ? quand le sabre devenait le prolongement de la main, du bras, et du corps lui même, effectué un coup de sabre ne prenait qu'une fraction de seconde. Ce geste était simple, rapide, efficace en d'autres termes mortel. Cela l'était d'autant plus pour Yusei qui avait une faculté à projeter la force de ses coups à la manière d'attaque futon mais sans effectuer le moindre geste superflu, le moindre mudras. Là était la faiblesse des pratiquants du ninjutsu et des arts ninjas de manière générale. Effectuer des mudras, même si cela ne prenait que quelques secondes, ouvrait une porte dans la défense de l'adversaire que Yusei avait pris l'habitude d'emprunter.
4 ou 5 secondes, pour beaucoup ne représente rien pour beaucoup de monde mais pour Yusei c'était suffisant pour placer une attaque. L'ennemi attaqué alors que ses mains sont occupés, à quoi s'ajoute la surprise, n'a d'autre solution que d'encaisser l'attaque ou de mettre fin à son propre assaut pour se défendre. Cette capacité, que Yusei à appris par lui même, a, s'en qu'il le sache, déjà été développé par les samurai de Tetsu et par Mifune tout particulièrement. Puis dit comme cela sur le papier cela paraît facile et évident mais seule les meilleurs combattant sont capables d'une telle prouesse. Car il ne suffit pas de dire "il attaque dès la moindre ouverture" pour que cela soit concrètement applicable. Non, cela demandait des capacités que peu de combattant avait c'est à dire un coup d'oeil, une réactivité instinctive et une vitesse de réaction phénoménale. Yusei possédait ces deux éléments, il ne les avait pas apprise comme ça, par un entraînement académique et classique. Non celui était le fruit des années de combats, des années d'escarmouche, des années de traques et de confrontation. Les yeux du bretteur était certes perçant, mais c'est surtout la vie d'homme pourchassé, d'homme vivant dans la nature qui à fait de Yusei une formidable machine de repérage. Quand chaque tronc d'arbre peut être un repère à ennemi que chaque bruissement de feuille peut être synonyme d'une embuscade, alors l'esprit atteint un degré d'éveil, une faculté à anticiper les gestes, les mouvements de l'adversaire à merveille et cela sans genjutsu. C'était aussi un feeling hors du commun. Quand un adversaire faisait un geste de bras Yusei déduisait, de manière instinctive, sans avoir besoin de réfléchir, ce que ce dernier allait faire. Il savait s'il allait utiliser une technique, sortir une arme, se protéger. Ses quelques secondes d'anticipation étaient précieuses. Ceci était le premier élément. Le second élément était la capacité à réagir de la bonne manière avec la vitesse adapté. Si vous voyez un camion vous foncez dessus, que vous avez le temps de l'éviter mais que vous mettez dix plombes a vous décaler alors vous finissez écraser. Yusei lui avait une vitesse d'action parfaitement adapté à sa capacité d'adaptation et d'anticipation. Action réaction. A la seconde même ou le ninja adverse joignait ses mains pour effectué une technique, le bretteur avait déjà armé son bras pour attaquer à distance ou au corps à corps.

Cette capacité naturelle devait être mise en pratique. Deux élèves du dojo pénétrèrent dans la salle d'entraînement. Ces derniers étaient mis à disposition par la maître des lieux car il était parfois nécessaire pour apprendre une technique de la mettre directement en pratique. Les clones eux même n'étaient pas suffisant pour plusieurs raison mais la principale était qu'un combattant connaissait les techniques que pouvait utiliser ses clones et donc les rendait trop prévisibles. Les deux jeunes soldats commencèrent à tourner autour de Yusei. Le premier, qu'on appellera X, dégaina une masse et le second,Y, un sabre. Les trois hommes entamèrent une joute avec leurs armes mais il ne s'agissait là que d'un échauffement. L'intensité augmenta peu à peu et quand Yusei augmenta la cadence il parvint rapidement à blesser ses adversaires, même légèrement.


Alors les gars, on s'endort ?


X sauta sur Yusei avec sa masse d'arme mais le bretteur en quelques secondes le repoussa. Y qui était restait en retrait, effectua des mudras pour préparer une technique Katon mais le bretteur de Yuki avait repéré son geste et se lança sur lui en une fraction de seconde. Il libéra du chakra et et effectua un mouvement si rapide que l'on aurait dit une technique de déplacement instantanée. Dans un mouvement ample il donna un coup de sabre de gauche à droite et frappa son adversaire à la cuisse avant que se dernier n'ait eu le temps d'effectuer sa technique.

Trop long hé hé hé... le simple de fait de malaxer du chakra pour une technique puissante ou alors d'effectuer des mudras me donne le temps de réagir.

"Généralement plus une technique est intrinsèquement puissante plus son temps de préparation est long, c'est presque une loi mathématique et il faut savoir en tirer profit !"

X qui avait été repoussé posa sa masse sur le sol et entama la préparation d'une technique complexe. Un sceau apparut à ses pieds mais le résultat fut le même que pour son acolyte et le bretteur l'avait tailladé avant que celui ci ne puisse réagir. Le combat reprit de plus balle mais le déserteur s'en sortait assez bien sans avoir besoin de faire appel à des techniques plus puissantes comme esprit libre ou anarchie qui constituait vraiment ses deux techniques cadres. Y parvint à lancer une attaque katon de faible puissance. Logique, cette dernière n'était pas très puissante et demandait un temps de préparation infime, presque instantané à l'image d'un simple coup d'épée. Yusei recula pour éviter se se faire brûler et remarqua que l'utilisateur de Katon c'était mis en opposition pour protéger son camarade qui utilisait une technique de soin. Le déserteur se décida évidemment à intervenir, car les techniques médicales étaient un excellent moyen de faire durer un combat et de faire perdre patience son adversaire qui s'épuisait dans le vide. Un clone du "chien sauvage" apparut sur le terrain et explosa à proximité de Y qui faisait barrage. Une fois le chemin ouvert le bretteur put exploiter à nouveau le temps de préparation de la technique pour attaquer. Avec son ninjutsu médical X avait presque fait disparaître totalement sa blessure mais il retrouva avec une nouvelle plaie sous l'aisselle droite et à la hanche gauche. Il avait avancé d'un pas et reculer de deux. Autrement dit c'était une stratégie complètement contre productive. Les deux camarades étaient blessés et le sort du combat ne faisait déjà plus aucun doute. X et Y combinèrent leurs efforts dans une ultime tentative mais qui se révéla totalement vaine car chacun de leurs essais pour effectuer une technique était contrer et se retournait contre eux, puis si ils se résignaient au combat au corps à corps ils étaient totalement surclassé. Il ne fallut pas plus de cinq minutes à Yusei pour les désarmer et remporter une victoire éclatante. Cette capacité à repérer la moindre ouverture pour frapper était un sacré avantage pour le bretteur, ce que certain appelait communément l'oeil du tigre. Le fait de ne laisser aucun répit à l'adversaire, de le harceler à la moindre occasion, obligeait l'adversaire à rentrer dans la filière de combat du bretteur et lui donnait un avantage considérable. Les deux hommes étaient allongées sur le sol, couvert de coupures profondes mais donc aucune n'était réellement mortelle. Après tout il s'agissait d'un entraînement et même si le bretteur prenait toujours le moindre combat avec importance il n'y aurait rien gagné à déployer sa pleine puissance et à éliminer ses hommes qui étaient pour le coup plus des partenaires que des adversaires. Yusei attrapa un vieux chiffon et essuya le sang qui dégoulinait sur sa lame en espérant que cette capacité lui permettrait encore de faire couler beaucoup de sang et de vaincre de nombreux adversaires.

- - -

-700 ryos > 60 ryos
Validé
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Mer 19 Déc - 11:57

Bazar

Citation :
Zatsuzen ( Bazar ) Rang A
Grace à ces sceaux d'invocation et téléportation Yusei peut faire apparaitre sur le terrain des objets sur lesquels il a posé son sceau. Cela peut être une simple épée , un arbre, un pan d'immeuble ce qui lui donne de grandes opportunités et une grande souplesse en combat.
- - -
Yusei effectue un bond en l'air et invoque une objet dans le vide ce qui lui permet de reprendre appui et de toucher les adversaires qui volent. Il peut ensuite s'appuyer sur l'adversaire lui même pour tenir dans l'air ou invoquer d'autres objets pour continuer son assaut qu'il termine en faisant tomber son adversaire.
70ch
Pour ce tour Yusei peut toucher sans malus un adversaire qui vole
L'adversaire perd 170pv dans la chute.
Ne compte pas comme une action
(utilisable 3 fois. Compte comme une action à partir de la 2ème fois)

- - -
Yusei invoque un obstacle ( mur de béton armé, bouclier, planche de bois ou de métal etc...) ce qui lui permet d'esquiver une technique ennemie. Il peut même poser son sceau sur le bras adverse qui se retrouve alors bloqué et Yusei peut contre attaquer à travers l'obstacle grâce à ses capacités.
130ch
Annule une attaque
ou 180ch
Annule une technique de corps à corps peu importe sa nature( tai, nin ( rasengan), fuin etc...)
L'adversaire perd 100pv
(utilisable une fois)

- - - -
Yusei peut invoquer une arme sur laquelle est posé le sceau.
20ch
Yusei récupère / invoque l'arme sur laquelle le sceau est posé.
( demande l'utilisation du contrat personnel sur une arme)
Ne compte pas comme une action

Au vue de toutes les possibilités offertes, cette technique compte comme 2 techniques dans la fiche technique.



Les invocations étaient des techniques, ci ce n'est de base pour un ninja à l'image du henge ou de la substitution, très banales et même Yusei pouvait y recourir. Il fallait avouer néanmoins que derrière le terme très générique d'invocation se retrouvait un ensemble d'éléments en réalité très hétéroclite et diversifié. En effet on pouvait retrouver dans cette catégorie aussi bien des animaux de puissance et de taille variable comme Gamabunta ou Gamakichi, Pakkun ou une belette coupeuse de bois (cf Temaris) mais aussi des objets et des armes diverses : shuriken, bombes, marionnettes. Enfin il y avait des invocations qui étaient inclassable et qui constituaient souvent des techniques offensives ou défensives très puissantes. Dans cette dernière catégorie on pouvait penser à l'édo tensei, à l'invocation directe d'alliés, à l'invocation de portes comme les doubles et triples rempart d'Orochimaru ou encore l'estomac du crapaud véritable technique mortelle. Le recours à des invocations était souvent une stratégie payante pour un ninja, cela pouvait lui permettre de rétablir l'équilibre d'un combat en effaçant un désavantage ( Si Sasuke avait pu invoquer des aigles lors de son combat contre Deidara il aurait sans doute eut beaucoup moins de mal), pour surprendre l'adversaire en faisant soudainement des armes ( épées, shuriken), pour contrer une infériorité numérique ( l'intervention de Enma dans le combat entre le 3ème et Orochimaru ).

Il n'y avait donc pas vraiment de débat possible sur l'intérêt de ces techniques ni sur les possibilités stratégiques qu'elles offraient. C'est donc tout naturellement qu'au cours de sa carrière de déserteur Yusei fut amené à s'interroger sur la pertinence d'apprendre une telle technique ce qu'il avait fait une première fois avec le "contrat personnel". Technique d'auto invocation qui lui permettait d'apparaître dans des lieux ou il avait laissé son sceau mais qui lui permettait aussi d'invoquer des camarades. Cette dernière possibilité était bien pratique et Yusei avait su en tirer profit en invoquant régulièrement Bryan lors des excursions punitives à Oto notamment mais encore à Yuki plus récemment. Néanmoins la question actuelle était de savoir s'il était possible d'exploiter cette technique de nouvelles façon, comme une technique offensive au défensive au sein même du combat. Il pensa alors à une possibilité d'utiliser ses sceaux pour faire apparaître des éléments matériels sur le terrain pouvant lui servir à contrer les attaques adverses ou alors à l'immobiliser et à l'attaquer
.


" je dois pouvoir invoquer la matière et les structures sur lesquels sont posées mon sceau. Les possibilités d'une telle technique sont assez énormes ! Hormis mes capacités physiques et mes techniques de sabre je n'ai pas beaucoup d'alternatives dans un combat. Ca m'ait jamais arrivé d'être dans une situation dans laquelle je ne pourrais plus ni esquiver ou alors ni attaquer mais si c'était le cas alors il me faudrait une parade, et cette technique peut être la parade adéquate."


Avant d'appliquer cette technique en combat il fallait déjà concrétiser l'idée, puis la tester et enfin s'entraîner pour la maîtriser.
Le bretteur, pour une fois, rangea son sabre. Il avait appris une technique de sceau avec Kwan il y a quelques années et c'est ce sceau qu'il fallait de nouveau utiliser. Il commença son entraînement en testant l'invocation d'un simple bouclier de métal. Le jeune homme effectua les mudras et posa la main sur le rond métallique. Un petit sceau apparut au centre, représentant un signe semblable au symbole "infini" en mathématiques. Le déserteur alla à l'autre bout de la pièce. Il s'entailla le doigt rapidement et posa sa main sur le sol et son bouclier apparut en face de lui mais, gondolé, comme un bagage ayant subi des chocs pendant le transport.


" tiens c'est étrange ... c'est le sceau qui doit être instable "


Le bretteur répéta l'opération cinq ou six fois avant de trouver une formule stable. Il tenta une variante. Il utilisa une nouvelle fois son sang et cette fois ci effectua directement l'invocation dans l'air, comme Naruto l'avait fait pour invoquer Gamabunta alors qu'il tombait dans un précipice. Yusei tendit son bras et fit apparaître le bouclier devant lui. Un progrès certain qui lui permettrait probablement d'invoquer des objets pour ce défendre. La seconde étape et la troisième étape n'étaient que des déclinaisons de que qu'il venait de faire ici. Il voulut essayer d'utiliser cette invocation sur un objet plus grand et imposant.Yusei effectua donc son sceau sur le mur même de la salle du dojo en y injectant cette fois ci une dose de chakra plus conséquente et donc en réalisant un sceau plus imposant. Après s'être entaillé à peu près tout les doigts de la main gauche il passa à la main droit. Son sang coula sur le sol et il posa sa main dessus. Il y eut une explosion de fumée caractéristique des invocations ainsi qu'un énorme tremblement comme si le bâtiment allait s'écrouler. Le mur de la salle disparut et réapparut au milieu de la pièce laissant un pan entier du dojo détruit. Le mur entier était devant lui, obstacle solide pour contrer les assauts adverses sans savoir utiliser la moindre affinité et pas d'avantage le doton. Compenser ses faiblesses avec ses forces c'était le principe même de cette technique.

Si je bloque une attaque de corps à corps, l'adversaire se trouvera juste derrière le mur et ça c'est une bonne chose hé hé hé. Au final je peux aisément contre attaquer malgré le mur !


Yusei dégaina son sabre d'un geste vif et planta son sabre dans le mur. L'arme passa à travers comme dans du beurre. Si un adversaire avait derrière il aurait été transpercé de part en part comme si le mur n'était plus dur que de la soie. Le bretteur retira son arme et d'un geste ample trancha le rempart qui s'effondra sur place ne laissant que des gravats sur le sol. Une fois cette étape effectué Yusei se posa quelques secondes pour réfléchir tentant de voir dans quels cas cette technique pourrait lui être utile et c'est alors qu'il vit, à travers le mur détruit, un oiseau planer en altitude. Cette vision fit comme un déclic dans son esprit et il vit alors une autre possibilité. Le bretteur avait d"étonnante capacités athlétiques, c'était indéniable mais cela ne lui permettait pas pour autant d'atteindre des ennemis volant ou lévitant à plusieurs mètres du sol. Néanmoins il était possible d'associer cette technique sa capacité physique. Il s'appuya sur ses mollets et effectua un bond qui l'emmena à hauteur d'une grande maison. Obéissant aux lois de la gravitation son corps aurait du retomber mais alors que sa trajectoire inverse s'amorçait il invoqua un énorme rocher sur ses pieds lui permettant de reprendre appui. Il répéta une nouvelle fois l'opération et se trouva à une dizaine de mètre du sol ce qui lui permettait de toucher des ennemis qui se croiraient tranquille au beau milieu des nuages. Le bretteur se clona et entama un combat contre lui même dans les airs ce qui lui permit d'estimer le temps de temps qu'il pouvait rester dans cette position et la fréquence à laquelle il devait reprendre appuis. D'ailleurs pour éviter la chute il prit position sur les épaules de son double adversaire, précipitant sa chute et ralentissant la sienne.

" Voilà une bonne chose de faîte et une nouvelle parade. La sorcière de Kiri, Hama pouvait se positionné super faut en étant porté par se flotte et ca m'avait handicapé tout le long du combat. Je ne serais plus dans la même situation aujourd'hui ... puis tout ces putains membre du lotus blanc peuvent le faire donc ca peut être pratique "


La dernière étape fut de parer à une autre éventualité qui était celle de son désarmement. Le bretteur posa un sceau sur une arme la lança dans un mannequin à l'autre bout de la pièce et alors qu'elle était fiché dans ce qui aurait été le coeur d'un homme réel, l'invoqua pour la faire réapparaître dans sa propre main.

Ca aussi c'était vraiment chouette.


Le déserteur possédait maintenant un nouvel outil dans sa boîte à combat et à destruction et il ne fallait pas douter qu'il serait en faire usage.


- - - -

67 lignes
- 700 ryos = 620 ryos .


Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Mer 26 Déc - 10:40

Citation :
Chinmoku ! ( Silence ! ) [Rang A]
Technique combinée de sceau et d'épée. Après avoir planter son sabre dans le corps adverse, le déserteur va injecter du chakra dans l'organisme adverse et directement dans son système circulatoire. Une fois que Yusei retire son arme un sceau de forme circulaire apparaît là ou se trouve là plaie. Le sceau altère grandement le malaxage de chakra et la réalisation de certaines techniques sont même totalement bloquées
150 ch
200pv
Et au choix
pour 100 ch supplémentaire le sceau de Yusei empêche l'adversaire de supprimer des effets qu'il subit pendant 2 tours. ( 3 contre PNJ)
ou
pour 100ch supplémentaire. Met fin à un mode ou toute technique qui utilise une consommation de chakra périodique. SI le mode est inarrêtable. Sa consommation périodique double et ne peut pas recevoir d'économies.
(utilisable une fois quelque soit l'effet)
L'adversaire peut supprimer le sceau en sacrifiant 250Pv et une une action.


A force d'affronter des adversaires de plus en plus puissant et utilisant des techniques de ninjutsu ou d'autres arts ninjas, très poussées, le bretteur avait pris conscience de ces propres limites au combat. Il avait poussé ces compétences au sabre au maximum ainsi que son taijustu. Il utilisait donc sa précision, sa force, sa vitesse, et sa technique unique de bretteur pour faire face à ces adversaires. S'il avait enchaîné défaite sur défaite quand il était revenu dans le monde civilisé, il était aujourd'hui beaucoup plus fort et c'était un adversaire craint, si ce n'est craint du moins respecté et pris au sérieux. Sa victoire sur le raikage en personne avait conforté sa réputation mais il ne voulait pas en rester là. Il devait être encore plus fort, plus résistant, il devait aller plus loin et découvrir de nouveaux moyens de se battre, explorer de nouvelles voies. Une fois au carrefour les options pour lui étaient réduites car il ne pouvait pas utiliser le ninjutsu et pas d'avantage le genjutsu. Etant déjà un adepte du taijutsu il ne lui restait plus qu'à explorer une seule voie, celle du fuinjutsu, l'art des sceau. Le bretteur avait déjà commencer à travailler là dessus il y a plusieurs mois quand la spécialiste des sceaux de Yuki lui appris la technique du contrat personnel. Ayant exploité à fond les possibilité de ce sceaux Yusei avait compris toutes les opportunités que lui offriraient le fuinjutsu et que cela pouvait être très utile pour faire face à des adversaires dont les pouvoirs pouvaient être particulièrement déroutant.

Pour mettre au point cette nouvelle technique, le bretteur fit une nouvelle fois appel à Kwan, l'une des rares ninjas de talent a Yuki, spécialiste des sceaux, et accessoirement femme autoritaire qui portait un jugement assez sévère sur le déserteur et sur ces actions à Yuki même si elle ne reniait pas son rôle majeur dans la fin du règne de la terreur à Yuki. Quand elle reçut une nouvelle demande pour l'aider à mettre au point une technique de sceau elle accepta car 1) cela ne pouvait pas nuire à Yuki au contraire, l'aider à se renforcer pourrait peut être servir le village 2) il était difficile à une personne qui aimait enseigner de refuser de transmettre ce qu'elle savait. La femme de Yuki poussa la porte de la salle du dojo ou l'attendait le bretteur. Après une discussion banale d'introduction les deux individus arrivèrent au sujet de leur rencontre.

Bon ... tu m'as parlé d'une technique. Tu peux m'en dire plus, car tu es un bretteur et à ce que je sache aux dernières nouvelles tu haïssais tout ce qui ne touchait pas de près ou de loin à ton sabre et dans ce domaine je ne pourrais rien t'apprendre.


Hé hé hé vous inquiétez pas à ce niveau tout se porte bien. Non je suis pas complètement con et si je vous ai appelé c'est bien car vous êtes une spécialiste des sceaux.... Je me suis frotté à pas mal d'adversaires ces derniers temps et face à certains la force brute n'est pas suffisant. Je dois pouvoir contourner leurs capacités et je pense que les sceaux peuvent être une bonne solution ...


En effet les sceaux sont des armes parfaites pour altérer le métabolisme ou la circulation du chakra de l'adversaire, pour l'immobiliser, l'handicaper ou d'autres choses encore.


Ouais, mais vous savez ce que c'est de se battre et parfois la victoire tiens à une séquence, à un enchaînement et si je pouvais éviter de perdre une séquence offensive dans l'apposition d'un sceau ca serait sympa.... donc je voulais savoir s'il était possible de poser un sceau avec mon sabre en même temps que je donne un coup de sabre.


Yusei se trouvait face à une véritable inconnue, impuissant, comme un illettré face à un livre. Pour Kwan en revanche la question était d'une banalité affligeante mais elle ne laissa rien paraître. L'expertise dans un domaine faisait parfois perdre le sens des réalités et pouvait fausser la perception de la complexité. Elle croisa les bras et tenta d'être le plus claire possible.


Revenons en aux bases. Pour résumé un sceau n'est que du chakra condensé et ordonné, un coffre d'énergie en quelque sorte. Ce coffre tu peux le poser sur toi, sur un adversaire, sur un parchemin, sur n'importe quoi. En fonction du chakra, de sa concentration et de son ordonnancement comme je te disais tout à l'heure, les propriétés de ce coffre vont changer. Cela peut aussi varier en fonction de la localisation du sceau. C'est tout bête mais un sceau qui va bloquer les messages nerveux et les sens sera plus efficace sur une zone du corps proche d'un nerf ou du système nerveux central. Après il n'y pas de réponse toute prête , chaque sceau va varier en fonction des effets que l'on souhaite qu'il produise .

Le bretteur était attentif et tentais de suivre ce qu'elle disait.


Ca va ?

hum... et je peux faire un sceau avec un sabre oui ou merde !


Elle soupira mais était relativement insensible à l'impatience de son disciple.


Tu permets ? j'y venais ! Quant à la forme elle n'a pas d'importance ... la méthode conventionnelle c'est avec les mains car c'est le plus simple mais comme rien n'empêche de transmettre du chakra via un objet rien n'empêche de faire un sceau alors oui il est possible de poser un sceau via une épée.


hé hé hé ca c'est vraiment chouette. Alors on commence quand ?


Ils sourirent. Kwan et Yusei échangèrent ensuite sur le sceau que le jeune homme voulait mettre au point. Ce dernier avait une idée précise en tête en repensant à ces différents combat et particulièrement à ces combats contre "frankeinstein shunsui", qui était capable de se transformer en espèce de démon ce à quoi s'ajoutait ses yeux de merlan. Le bretteur était lui même capable de libérer d'importantes vagues d'énergie pour décupler sa force mais au final les effets étaient assez limités alors que pour certain ces "modes" étaient de véritables "techniques suisses", augmentant leur force, leur vitesse, leur résistance, diminuant les techniques adverses, leur permettant de fuir, d'esquiver et pire encore. Il fallait donc ce prémunir et le sceau auquel il pensait visait à altérer la circulation du chakra pour interrompre ces modes. Après un entraînement théorique et la mise au point d'un plan d'action par Kawan put enfin passer à l'action, en commençant par s'entraîner sur des clones de la femme de Yuki et avec ses mains.


Je vais pouvoir toucher une vrai couguar hé hé hé ...


Elle le gratifia d'un regard noir. Le jeune homme suivit ensuite les instructions à la lettre de Kwan qui effectuait les gestes en même temps que lui. Coq, tigre, rat, tigre, dragon, voila les mudras qu'il fallait effectuer pour réaliser le sceau. Il fallait ensuite concentrer le chakra dans la paume de sa main. Un cercle de chakra apparut ainsi qu'un kanji. Yusei frappa le premier clone de Kwan au ventre ou apparut progressivement un sceau. Le clone tenta de malaxer du chakra et parvint à produire une technique katon. La femme de Yuki grimaça.

Recommence !


Il fallut une dizaine de clones pour que Yusei parvienne a réaliser un sceau équilibrer et efficace. Kwan était épuisé car elle n'avait pas une grande réserve de chakra et la multiplication des clones la fatiguait rapidement. Yusei malgré l'effort répété lui était encore prêt pour la suite de l'entraînement. La première étape était terminée, il savait réaliser le sceau avec ses mains mais il fallait maintenant le faire via son épée ce qui n'était pas le plus difficile. Voyant que Kwan était au bord de la rupture le bretteur effectua un clone de lui même pour s'entraîner sur sa propre personne. Il dégaina son sabre et se rappela la manière dont il fallait malaxer le chakra. Yusei ramena le chakra dans son sabre et passa la paume de sa main gauche sur la lame comme s'il voulait la lustrer. L'épée se mit à scintiller. Le bretteur frappa le clone à l'épaule mais juste de la pointe pour que ce dernier ne disparaisse pas. La pointe de l'épée s'enfonça dans la plaie alors que le chakra qui figurait dans la lame s'injecta dans le corps ennemi. Un sceau apparu au niveau de la plaie. Le clone tenta d'effectuer une technique mais échoua et il disparut aussitôt. L'expérience glané par le clone arriva au bretteur qui récupéra la sensation du sceau sur son épaule. Il se massa doucement avec un sourire satisfait.

C'est tout à fait ça hé hé hé. Cool ! merci la vioc' ! a la prochaine !


L'entraînement de Yusei se terminait avec en cadeau de noël une nouvelle technique.

- - -

1020 ryos - 700 ryos = 320 ryos
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   Ven 25 Jan - 9:48

Citation :
29 - Kasen, Fleuves et Rivières :
Yusei qui ne maitrise ni le genjutsu ni le ninjutsu a été obligé d'apprendre à maîtriser parfaitement son chakra pour augmenter la puissance et la résistance de son organisme. Il est capable de gérer le flux de chakra à l'intérieur de son organisme, le bloquer, le canaliser dans certain endroits, le libérer en grande quantité à l'image d'un fleuve dont on maîtrise le débit, le tout en fonction des besoins du combat. Il peut ainsi profiter d'être ralenti ou immobiliser pour récupérer du ch.
Concentration :
Effets Passifs :
Diminué toutes les actions de Yusei de 10ch
Toute action qu'on fait perdre à Yusei lui permet d'économiser 40 CH sur ses prochaines techniques
(Ex : Si on lui fait perdre deux actions --> une économie de 40 CH sur les deux prochaines techniques).
------ou------
D'augmenter sa prochaines attaque de 40 PV tout dépend du nombre d'actions qu'il a perdu même exemple que précédemment
Effets Actifs :
Nécessite de sacrifier une action
Diminue de 70ch les techniques au prochain tour ou d'augmenter les attaques du prochain tour de 60 PV.
Libération :
Nécessite 100 CH
Rend 100 PV et suspend les pertes de PV/tour au prochain tour et augmente ses deux prochaines techniques de 50 PV.
------ou------
Nécessite 150 Ch
Dissipe la fatigue.
Supprime une perte d'action
Ne compte pas comme action.
Utilisable une fois par possibilité.

Contrairement à ce que certains pouvaient penser à tort, l'utilisation du chakra n'était pas exclusif au ninjutsu. Tout les arts de combat faisaient appel au chakra, c'était vrai pour le ninjutsu, pour le genjust, le fuinjutsu et y compris pour le taijutsu même s'il est vrai que dans ce dernier cas le chakra était essentiellement utilisé pour décupler les capacités physiques. Il fallait bien qu'il y ait du chakra quelque part pour que Gai et Lee puisse ouvrir les portes célestes, points de l'organisme régulant le flux du chakra. Portes de chakra, flux de chakra... ce n'est pas de la flotte qu'il y a dans le corps des adeptes du taijutsu mais bel et bien du chakra comme pour n'importe quel ninja ou déserteur ! De même, comment expliquer la force herculéenne de Tsunade et de Sakura si ce n'est par une gestion irréprochable du chakra ? C'est leur maîtrise exceptionnelle de leur chakra qui leur permet au moment voulu de concentrer leur chakra dans n'importe quelle partie de leur corps et de le libérer d'un seul coup dans une attaque pouvant détruire la roche.
Il semblait nécessaire de revenir sur ces quelques détails du manga pour faire taire les quelques sceptiques voulant remettre en cause le réalisme et la crédibilité d'une technique consistant à mieux faire gérer à son chakra à un épéiste. Car oui les épéistes, expert en taijutsu, faisaient aussi appel constamment au chakra.

Pour en revenir plus spécifiquement à Yusei; ce dernier était un combattant d'exception mais son style reposait plus sur un déploiement de force brute que sur une réelle stratégie prédéfini ou adapté à son adversaire. Comme son caractère, il avait une méthode de combat explosive, directe et pas très économe en énergie. Il s'était rendu compte de ce handicap à plusieurs reprises terminant des combats exsangue et sans énergies malgré une résistance physique normalement sur-développé. Dans un univers de requin ou la force était le seul étalon de comparaison utile entre les hommes il était nécessaire d'optimiser sa puissance au maximum. Plus que sa puissance c'était toutes les aptitudes nécessaires au combat qu'il fallait améliorer y compris sa gestion du chakra. Pouvoir donner un coup de plus, pouvoir résister à un seul assaut de plus, une seule petite marche qui pouvait faire toute la différence. Apprendre à gérer son chakra était donc une étape nécessaire pour Yusei qui n'avait aucune technique de ce genre dans son répertoire jusqu'à présent.


Puis être plus endurant ca peut être utile dans plein d'autres circonstance qu'en combat hé hé hé


Pour mener à bien ce petit projet le bretteur s'était rendu au dojo ou il avait exposé son projet au maître des lieux. Ce dernier qui avait l'habitude de ce genre de technique et d'entraînement avait une machine tout à fait adaptée à ce que recherchait Yusei. La machine était difficile à décrire car elle était sans doute l'une des seules au monde et qu'elle n'avait pas d'équivalent. Ce n'était pas une production en série mais une réalisation artisanale exclusivement fabriqué pour ce genre d'entraînement. Il y avait un espèce de corps de bois, un mannequin grossier tenant un marteau au dessus de la tête de l'utilisateur. Relié au mannequin, il y avait deux manettes qui permettaient de transmettre du chakra à une jauge situé au milieu du mannequin. Cette jauge mesurait la quantité de chakra transmis à la machine. La jauge allait de 1 à 10. En fonction du programme il fallait transmettre une certaine quantité de chakra à la machine sous peine de se prendre un coup de marteau ( bon c'était un marteau en bois creux qui ne faisait pas bien mal).

Purée c'est quoi ce délire ??? vla la machine totalement loufoque ... si je me prends un coup sérieux je la démonte totalement !


Cette machine était conçu spécialement pour apprendre à maîtriser parfaitement son chakra qu'il s'agisse de contrôler un débit faible mais régulier ou alors d'injecter d'un seul coup une forte dose de chakra. Il y avait à côté de la machine un petit livre d'instruction que se mit à lire Yusei sceptique.


La jauge va de 1 à 10, 1 représente une très faible quantité de chakra, 10 une quantité très importante. Le compteur de la jauge comprend donc 10 chiffres, toute les 3 minutes, 2 chiffres consécutifs, Ex : 1et2 ou 6et 7 , vont s'afficher en rouge. Vous devrez alors injecter la dose de chakra demandé correspond à ces deux chiffres sous peine de recevoir un coup de marteau .... hum, ya rien de trop compliqué là !

Le bretteur posa sa main sur les manettes et commença à transmettre son chakra à la machine. L'aiguille de la jauge s'activa et se cala sur le nombre 3 mais très vite le 6 et le 7 apparurent en rouge. Yusei injecta une importante dose de chakra pour atteindre le seuil demandé mais il se retrouva à 9. Après quelques secondes le marteau à trembloter. Il diminua la dose et tomba à 8. Pas suffisante le marteau lui tomba sur le crâne.

Putain d'enflure ! c'est quoi cet exercice de merde...


Le déserteur recommença l'exercice. La jauge était figé sur 1et2. Il fallait juste laisser un minimum de chakra passé mais Yusei n'arrivait pas descendre en dessous de 3. Les niveaux 1 et 2 demandaient une grande maîtrise de soi et de son organisme. C'était comme faire couler un filet d'eau le plus fin possible en ouvrant un robinet. Yusei reçut bien une dizaine de coup sur la tête et les épaules avant de parvenir à effectuer le 1 et le 2.

En revanche il n'avait aucun souci à atteindre le 9 et le 10 qui demandait de libérer une grande dose de chakra en très peu de temps. Son mode esprit libre et anarchie, très consommateurs de chakra lui avait permis de se familiariser avec cette sensation. Au bout d'une demi journée le bretteur maîtrisait l'exercice parfaitement. La jauge se cala sur 2et3. Yusei injecta une faible dose de chakra dans les manettes et l'aiguille se figea pile poile dans l'intervalle. La jauge passa brutalement à 8-9. Il injecta une très forte dose pour se mettre dans la zone demandée avant que d'un seul coup la jauge ne retombe à 5-6. L'aiguille se figea plusieurs minutes à ce niveau ce qui demanda à Yusei une stabilité à toute épreuve mais lors de la dernière séance il ne reçut pas un seul coup de marteau.


hé hé hé c'était pas si compliqué !


Les batteries de Yusei était à plat en revanche. Le jeune homme avala une pilule militaire mise à sa disposition pour se rebooster un petit peu. Son entraînement n'était pas terminé. Le bretteur avait appris une méthode mais il fallait maintenant l'appliquer concrètement.
Il dégaina alors son sabre avec pour objectif de démembrer dix pantins en bois avec ses techniques traditionnelles mais en utilisant le moins de chakra possible. Le bretteur diminua la circulation de chakra dans son corps et l'augmenta d'un seul coup au moment d'attaquer. Un coup d'épée et puis trois autres. 3 des mannequins étaient décapités. Yusei effectua un pas en arrière et inspira calmement pour remettre son niveau de chakra au plus bas niveau possible. En fait cette maîtrise du chakra lui permettait d'optimiser l'utilisation de son chakra en fonction du contexte. Il l'économisait pendant les mouvements et les temps morts et le déployait à pleine puissance au moment de l'attaque.

Le déserteur s'arrêta quelques secondes ce qui lui permit d'accumuler du chakra dans ses avants bras. Il transmit l'énergie à son sabre qu'il tenait à deux mains et donna un coup latéral qui coupa en une seule fois le reste de mannequin ainsi que le mur de la pièce.
Son coup avait été doublement renforcé, à la fois par l'utilisation de la prise à deux mains et par une libération importante de chakra.
L'objectif était plus qu'atteint pour Yusei. Sans maîtrise la puissance de rien. Il avait longtemps eu la puissance seule, maintenant le bretteur avait aussi un peu de maîtrise.

- - -

Rang A?
J'ai modif l'économie de chakra comme vu en staff ( dite moi si 70ch ca passe pour l'actif entre 140ch et 350ch d'économie sur un tour je pense).
970-700=270

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Trancher, encore trancher, toujours trancher   

Revenir en haut Aller en bas
 

Trancher, encore trancher, toujours trancher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Saint Mandrier , c'est toujours aussi joli.....
» toujours fermer la porte !!!!!!
» Après votre inscription, vous n'avez toujours pas accès au forum?
» Toujours pas d'accès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Monastère-