AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le camp des dissidents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gin Yagami
En mode Suisse / Ricola / Administrateur



En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 1872
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4300/4300  (4300/4300)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3900/3900  (3900/3900)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Le camp des dissidents   Ven 20 Avr - 21:00

Le glaçon de Kumo était toujours dans les montagnes, il avait cherché dans la chaîne de montagnes se trouvant proche du village de Kumo mais désormais, il allait étendre ses recherches pour trouver ce fameux camp, l’un était à la recherche d’informations quant à l’autre, il ne voyait que cette arme pouvant être utile sans doute mais rien n’en était encore sûr tant qu’il ne l’aurait pas encore vu à l’œuvre. Le Juunin de Kumogakure était parfois patient mais il se devait de trouver cette base au petit jour ou alors, il se pourrait que lorsqu’il arrive sur place, il ne tente pas la moindre du monde de discutailler un minimum. En revanche, il se pourrait qu’il passe à l’action en mode barbare sans poser de question ni même en connaître un peu plus sur eux. Gin était particulier curieux de savoir ce qui s’était déroulé pour que ces personnes décident de s’en aller du jour au lendemain bien qu’il imagine ce processus plus long, plus fastidieux. On ne quittait jamais un village sans raison, il y avait du avoir un élément important ayant peut être un lien avec un conseiller de Kumogakure. C’était une possibilité bien que d’autres étaient tout à fait possible à l’heure actuelle. La fraîcheur augmentait au fil de la nuit. En lâchant un soupire de la buée se formait ce qui montrait que la température était inférieure des dix degrés facile. Pourtant, il n’avait pas froid, il ne grelottait pas ni même ne montrait aucun élément pouvant signifier qu’il était en quelque sorte frileux. Son visage était toujours le même, identique au fil de toutes les années comme si le temps n’avait aucune incidence sur sa conditionnement physique ni même sur son tempérament.

Tsss…

Ce bruit caractéristique ressemblait un peu à un sifflement sauf que c’était une onomatopée habituelle chez lui montrant souvent son mécontentement ou le fait que tout ceci commençait à le blaser sérieusement. Un peu plus tard, il s’arrêtait car il avait un choix entre deux montagnes. Ce dernier profitait pour bâiller durant un bon laps de temps ou il se déciderait peut être à choisir entre l’une ou l’autre chaîne de montagne. En toute logique, le camp devrait se trouver dans l’une d’entre elle mais laquelle !? C’était un peu jouer à la roulette russe et à ce petit jeu, il n’était pas forcément très doué. Il aurait pu se servir de mon instinct mais bizarrement, il n’y avait rien qui le venait à l’heure actuelle. C’était comme une sorte d’impasse au vu de la situation mais il fallait bien qu’à un moment que l’un ou l’autre fasse un choix pour la suite.

Vous allez l’air d’hésiter, il est vrai que ça fait déjà plusieurs heures que nous cherchions ce camp. Nous sommes si prêts du but, ça serait dommage de rater le coche.
Hum… Tu choisis lequel !?
Difficile à dire, aller je vais prendre celui à droite.
Ok, je vais à gauche.
Je vois que mon avis n’a servi à rien ou alors c’est votre façon de faire, c’est une manière très à vous de faire les choses à votre façon, j’imagine. J’espère qu’au moins que vous ayez raison sinon cela prouve que vous auriez dû m’écouter.
Tsss…
Il est possible que j’ai raison ou alors que ça soit vous, je n’ai pas la solution mais le temps nous donnera la vérité.
Ouais.


La discussion s’arrêta là et le Yagami repartit tambours battant comme si il avait encore six poumons, il gardait la même cadence en parcourant rapidement des dizaines de kilomètres en un clin d’œil, il se déplaçait après tout à la vitesse de la lumière ce qui leur permettait d’être très avantagée bien qu’une personne pouvant maîtriser le temps était logiquement équivalent voir supérieur à lui. Ce détail, Gin l’avait pu le remarquer en regardant attentivement comment Baiken avait réussit à se jouer de ce dernier. C’était un don rare et inné d’un clan dans l’attente d’un possible renouveau. En avançant comme il le faisait, l’éclair jaune utilisa de nouveau son pouvoir de détection grâce à sa maitrise parfaite et totale du Kentestu. Il faisait le tour de cette montagne en fond en large, en passant par des grottes ou autres mais il n’y avait aucune trace d’individus vivant dans le coin. Le glaçon faisait les autres montagnes mais c’était le même constat, il ne trouvait rien d’intéressant à croire que les dissidents de Kumo avait été tous tuer à cause de la molécule 48 et ses dérivés au fil du temps que la bactérie évoluait.



Ne préférant pas soupirer ni rien faire de particulier car le Yagami savait que son alter ego avait raison pour cette fois ci. La situation s’était inversée, c’était lorsque Hibari avait souhaité se battre contre la mairesse mais que ce dernier ait refusé à juste titre.

« Il nous reste plus que celle ci… »

Autant le dire que Hibari n’aimait pas avoir tort surtout qu’il aimait donner son avis sur tout en montrant souvent un air supérieur par rapport à Gin. Le glaçon ne perdit pas de temps pour utiliser cette fois ci sa lévitation pour qu’il se déplace rapidement comme si il était en quelque sorte dans la terre ferme. Il n’avait plus aucun problème avec ce jutsu et ce n’était pas si mal que ça.
Il tournait autour des montagnes les unes après les autres jusqu’à qu’il ressente une source d’énergie différente des autres, c’était un individu ou plutôt plusieurs.


Vous les avez trouvés, laissez-moi faire la suite bien que je vous laisse ce combat.

C’était le temps de prendre son temps et de tranquillement récupérer un peu de force si nécessaire bien qu’il était dans un lieu lumineux. Hibari était donc un peu plus avantagé que dans d’autres lieux, c’était tout. Il resta dans l’ombre en essayant de camoufler son aura imposante. Il finit par laisser le relais à Gin qui avait plus de tact, plus de manière. Le démon blanc savait jouer avec toutes les cartes qu’on lui donnait et souvent à bon escient pour retourner la situation à son avantage. Il finissait trouver le camp des dissidents ou il marchait tranquillement parmi eux avec son sourire en coin comme si il était venu pour leur faire une mauvaise blague mais comment ça pouvait être autrement sachant qu’il n’était pas un saint mais bien un mi démon, mi ange. Gin pouvait très bien aller dans un côté puis aller dans l’autre tout dépendait de la situation.

C’est très coquet, on voit que vous avez mis du temps à construire ce camp et être à l’aise. Par contre j’ai tout de même quelques questions à vous poser, je pense que votre chef sera quelqu’un pouvant m’aiguiller plus que vous. Ne voyez pas cela comme une offense mais plus comme une vérité.

Toujours avec un certain air amusé, le shinobi aux cheveux blancs que cette personne se montre avant de passer à la suite.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4717
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   Sam 21 Avr - 16:59

Hibari ne tarda pas a trouver le camp des anciens dissidents et mercenaires de Kumo. Dans le passé, ce genre de ninjas avaient quittés Kumo, déshonorés et considérés comme des deserteurs selon leurs propres opinions, ils avaient étés vexés et avaient presque perdus leurs fiertés ! De ce fait, pour la récupérer, ils erraient dans les montagnes environnantes en tuant les criminels, les assassins, les espions ou tout simplement les autres deserteurs et ennemis de Kumo, protégeant ainsi leur nation si chere a leurs coeurs, et accomplissant encore, tous, leurs devoirs de Shinobis aguerris. Quoiqu'il en soit, leurs ancien chef etait mort depuis longtemps, Satori sama comme ils l'appelaient tous, s'etait suicidé pour racheter sa faute, apres que Killer bee l'en ai convaincu. Une fois cela fait, ils prirent tous la décision de s'exiler dans les plus hauts monts, former un camp et se retirer du monde shinobi, tout en conservant tout de même les attraits particuliers a leurs arts innés. A présent c'est Gin qui arrivait dans ce mont, pour les déranger...Il fut d'ailleurs stoppé un peu abruptement !

Arrête toi tout de suite, qui que tu sois ! Ou la mort t'attend.



Fidele a la coutume de leurs clans de mercenaire, habillés de noir, tel des assassins, ce qu'ils etaient apres tout, l'homme avait stoppé Gin dans sa foulé, avec plusieurs d'entre eux qui désormais l’entourait entièrement, il n'y avait aucune échappatoire, il etait cerné.

Que veux tu ?! Qui t'as parlé de notre camp ?
Comment nous as tu trouvé repond !

Il fallait l'avouer, nombre d'entre eux etait a présent sur les nerfs. La tension etait palpable, d'autant que tout ces ninjas etaient comme des déserteurs, mais s'etaient tous sans exception, retirés du monde sans donner de nouvelles ou laisser de trace. Alors, le fait que ce mec se pointe comme ça, avait de quoi les titiller...Mais bon, le chef, le nouveau chef, apaisa la situation :



Calmez vous. Verifiez s'il ne porte aucune arme sur lui, s'il porte un bandeau enlevez le lui, s'il porte une arme, déposez la sur le coté.

Les ordres etaient clair, et les shinobis s’exécutèrent, et enlevèrent subitement a Gin, qui se laissa faire, son waki, ses kunais et toutes les autres armes ninjas qu'il possédait. Le chef etait calme, posé, mais se demandait également ce que voulait cet etrange individu.

Qui es tu ? Que veux tu ? Soit bref, je pense que ta venue n'est pas anodine et le fait que tu nous a trouvé, qualifie ton niveau de bon, voir plus. Alors explique toi...

Une chose etait sur, si Gin avait la force, eux, avaient le nombre en conséquence, et cela pouvait renverser nombre de tendance. Si le chef avait une idée sur la question, du pourquoi le cheveux gris se trouvait la, il n'en dit pas un mot et attendait plutot ce qu'avait a dire l'ancien ninja de Kumo, qui n'etait pas vraiment en desertions, mais plus vraiment dans son village... En tout cas, l'heure etait aux reponses.


...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Gin Yagami
En mode Suisse / Ricola / Administrateur



En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 1872
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4300/4300  (4300/4300)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3900/3900  (3900/3900)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   Sam 21 Avr - 19:20

Le jeune homme aux yeux fermés et au sourire éclatant allait pouvoir s’amuser un peu avec ces nouveaux amis de circonstance. Ce n’était pas encore cela, mais bientôt ça pourrait sans doute l’être à condition si tout se mettait en place. Il entrait à peine dans ce camp exilé mais il y avait de nombreuses personnes présentes mais comme c’était souvent le cas, il faisait un peu comme chez lui mais quelqu’un l’interrompit très rapidement et d’une façon abrupte montrant qu’il n’était pas vraiment le bienvenue apparemment. Comme quoi, les étrangers étaient toujours mal vus dans une communauté restreinte, c’était une mode qui ne semblait pas disparaître comme l’esclavage et la soumission...
Ne préférant pas rentrer dans les détails, le jeune homme allait le remettre à sa place d’une manière calme et construite. Si c’était Hibari par exemple, il aurait mis un coup de poing ou il lui aurait déboité l’épaule ou la main sans ménagement. C’était une méthode comme une autre pour montrer qu’un déchet devait rester à sa place.


Doucement l’ami, je ne fais rien de mal, il n’y a pas écrit propriété privée, il me semble ou alors j’ai mal vu.

Il disait cela tout d’un ton neutre voire un peu niais mais ce que venait de dire cette homme par la suite ne tombait pas dans l’oreille d’un sourd. Cela l’amusait a vrai dire mais il n’était pas prêt de dévoiler encore ses caractéristiques à un vulgaire sous fifre, il préférait faire croire aux autres qu’il n’était qu’une personne comme les autres mais cela ne fonctionnerait pas longtemps. Il aurait pu avoir un peu de chance après tout, certains en avaient beaucoup et d’autres pas vraiment mais il ne fallait pas y compter.

La mort !? Je suppose que vous accueillez chaque personne qui vient par ici de cette façon, c’est un choix mais à part les faire peur, je ne vois pas le résultat escompté mais je suis bête, c'est justement votre but.


Continuant à parler comme si de rien n’était, il ne montrait rien de particulier dans ses paroles ou sur son visage pouvant le tromper sur ses intentions. Moins, il en montrait et moins les doutes qu’ils pouvaient exister à son sujet naissait. Il se retrouvait rapidement entouré par d'autres individus comme si les jeux étaient faits. Gin avait toujours la main dans ses poches et il se tenait prêt à agir en utilisant à bon escient son wakizashi. La tension avait monté d’un cran d’un coup sans qu’il y ait de raison valable. Des questions fusaient un peu à tout va, il ne savait pas quoi répondre à vrai dire, il allait sans doute essayer de s’expliquer mais une voix plus puissante parla d’un coup. Un silence de mort eut lieu, ils étaient tous à l’écoute de ce que disait cet individu.

« J’ai trouvé le chef, ça ne fait aucun doute…»

Il attendit un moment que la situation se décante un peu avant qu’on ne lui enlève tout son équipement de base, c'est-à-dire quelques kunais et shurikens, il ne posa aucune résistance, il profitait également pour déposer son wakizashi caché dans sa manche sachant qu’il en pouvait en créer en masse, ce n’était qu’un détail. Concernant son bandeau, il n’en portait pas, c’était écrit dans sa présentation et c’était idem pour le glaçon. Il était comme Samui mais version masculin pour ce détail. Par la suite, il pouvait s’approcher du chef des dissidents qui était tout de même intrigué par sa venue mais c’était souvent le cas quant Gin arrivait quelque part.

Je ne pense pas que mon prénom ou nom doit vous intéresser mais d’ailleurs, je ne connais pas le votre, il me semble.

Gin hésitait sur le fait de dire son vrai prénom ou alors en inventer un autre qui lui vint à l’esprit, Kibami, Konochy ou quelque sorte de ce genre serait parfait. Ne cherchez pas pourquoi c’était ces noms là qu'il lui venait en premier à l'esprit, c’était inné chez lui.

Vous pouvez m'appeler Konochy.

Il prenait son temps comme toujours mais il ne changerait pas de méthode comme cela, il l’avait travaillé depuis un certain temps. Il finit par faire un nouveau sourire et revenir à la charge en lui posant une nouvelle question comme toujours.

Je viens du village de Kumogakure. A vrai dire, on m’a parlé de vous vaguement, mais je me pose quelques questions et j’ai décidé de les éclaircir en venant vous voir, voilà tout.
...
Dans le passé, le village de Kumo a une politique simple avec tous les déserteurs en les éliminant et en faisant aucune exception mais vous, c’est différent. On ne peut pas dire que vous êtes dans la même catégorie qu'eux. Je suppose que votre but doit être plus noble mais cela n’explique pas le départ de votre groupe de Kumo, ni tout le reste.


Une autre question lui brûla les lèvres mais il attendrait pour la poser.


...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4717
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   Sam 21 Avr - 21:29



le chef des mercenaires regarda Gin arriver, celui ci avait une sorte d'air nonchalant, il etait plutot pepere meme, et se pavanait presque avec le sourire devant tout les assassins de la caste des dissidents. Quoiqu'il en soit, le chef etait plutot en mode passif et restait calme sur son fauteuil de pierre, juste devant la grande crevasse qui faisait tres peur. Gin se fit tout d'abord arrêter par les sous fifres, mais ne manqua pas de leurs faire remarquer leurs erreur, de maniere courtoise. Puis il arriva finalement devant le chef, et commença son monologue a la mord moi le noeud. Celui ci ecouta d'abord en silence, vu qu'il se présenta sous un faux nom, le chef des mercenaires se présenta aussi, mais avec un peu plus de franchise, si on pouvait dire...

Appelez moi Izu, vous comprenez que c'est un faux nom. Continuez Konochy san.

En ajoutant le "san" derriere, le chef marquait une certaine politesse, et une certaine courtoisie ce qui ne serait pas pour déplaire a Gin, allez savoir. En tout cas, le jeune homme continua son discours dans la foulée. Il ne tarda pas a parler de sujet qui fache...Ou pas, en tout cas premiere bonne chose, Konochy semblait de Kumo, et c'etait un bon point pour lui.

De kumo ? Hmm...

Puis vint l'histoire, le fait qu'ils etaient considérés comme autre chose que de simples deserteurs, bref, la meme histoire encore et encore, qui atteignait leurs fiertés une fois encore.

Toujours cette histoire... Autrefois nous étions de grands ninjas de Kumo, mais nous avons décidés d'un commun accord de quitter le village et sa politique qui ne nous convenait plus. Seulement, nous restons patriotes de Kumo. Satori sama, notre ancien chef est donc resté dans les monts de Kumo pour empêcher les crimes et les déserteurs de s'introduire dans le pays. Puis un jour...

Il se remémora ce fameux jour ou Kira, alias Killer bee en tant qu'Hashibi etait venu pour leurs dire de partir, et ou leurs ancien chef se suicida, presque sous leurs yeux pour regagner un honneur perdu...

Notre chef a lavé nos noms, et c'est toujours la meme histoire, vous voulez aussi nous dire de partir, c'est ça ? N'y comptez pas, je ne referais pas l'erreur de Satori sama...

Il fixa Gin, ou plutot celui qui se présenta sous le nom de Konochy, déterminé quoiqu'il arrive.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Gin Yagami
En mode Suisse / Ricola / Administrateur



En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 1872
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4300/4300  (4300/4300)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3900/3900  (3900/3900)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   Sam 21 Avr - 23:43

Gin avait peut être mis les pieds dans le plat en parlant de cette histoire et en étant aussi franc qu’il ne l’était bien qu’il avait menti sur un détail qui concernait son prénom, ce n’était qu’un amusement et rien d’autre. Le jeune homme était en phase avec cette personne et il savait quoi lui répondre au moment adéquate et sans se creuser trop l’esprit. C’était comme si il savait quoi, il allait lui répondre en temps et en heure, ce genre de chose était très cool car il y avait des fois que la machine commençait à se détraquer comme si un boulon avait cédé voire cassé.

Je suis ravi de vous connaître Izu-san.

Le démon blanc ne tiqua rien sur le fait que c’était un nom d’emprunt, ce n’était qu’un détail pour faire avancer l’histoire tout comme lui l’avait fait auparavant quoi. Il était temps de passer à la suite et que ce chef des dissidents en dise un peu plus sur la raison de tout ceci bien que le nom de Kumo lui laissa un petit blanc. Cela semblait étrange que Kumo s’intéresse à eux mais on pouvait dire que ce n’était pas le village mais bien une personne et que cette dernière se trouvait juste devant lui pour son propre intérêt cela va sans doute. Le chef de cette troupe était assis sur un fauteuil et depuis le début, il ne pensait qu’à une seule chose utiliser son pouvoir pour arracher du sol le fauteuil afin que cette personne fasse un vol plané plus loin. Cette vision le fit avoir un sourire machiavélique mais il devait se contrôler pour le moment pour ne pas laisser son envie prendre le dessus.

Il arrive des fois que des histoires nous hantent toutes nos vies comme des passifs vous savez, et que le temps ne peut rien y faire. Vous allez l’air de bien aimer le village de Kumogakure. La politique hum !? Pourquoi n’avoir pas essayé d’entendre votre voix plutôt que de partir, ce n’était sans doute pas possible, j’imagine.

Attendant un moment pour reprendre son souffle d’une part et laisser le chef dire un peu plus sur la question afin qu’il puisse comprendre les tenants et aboutissements de cette histoire. Lui, il n’était pas au courant de grand chose et son savoir ou plutôt curiosité lui posait à poser d’autres questions et ainsi de suite oubliant presque le but premier de sa venue, le fameux shuriken qui avait une certaine classe. Une certaine tension commença a monter d’un coup.

Satori-sama, je comprends. Ca doit être dur de vivre dans l’ombre de cette personne. C’est lui qui a été l’investigateur de tout ceci, il a préféré s’en aller plutôt qu’une possible guerre civile éclate. Il est possible que j’ai tort mais c’est mon avis sur la raison du départ de cette cité.

Un peu plus tard, Izu disait quelque chose d’un peu étrange mais ce dernier comprit qu’il n’était pas le premier à être venue jusqu’ici mais bon. Il était bien plus cool que certain personne depuis qu’on ne le mettait pas dans une position ou son choix était de donner la mort par exemple.

Je ne souhaite pas vous voir partir, je n’ai aucune autorité pour vous demander une telle chose et même si c’était le cas, je ne vois pas pourquoi je le ferais sachant que vous ne gêniez personne en restant ici. Je souhaite juste comprendre certains détails. Au contraire, je pense que la place de votre groupe est au sein du village de Kumo enfin si la politique actuelle pourrait vous convenir, j’ai quelques doutes à ce sujet.

Il avait certes les yeux fermés mais il pouvait voir que le chef avait une jolie arme en sa possession. Il était temps de parler de ce sujet la aussi.

C’est une très belle arme que vous aviez Izu-san. Je me demande si elle n’appartenait pas à Satori-sama.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4717
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   Dim 22 Avr - 13:52



Gin etait semblable a une machine, toujours droit, toujours souriant, toujours passif dans le regard. Enfin son regard etait seulement deux paupières complètement fermées dans lesquelles ont ne pouvait absolument rien deviner. Izu s'etait présenté et le cheveux gris salua a son tour le chef des dissidents. Seulement, le chef des mercenaires et assassins ne lui renvoya le compliment que sur un ton sec et froid, laissant de la distance entre eux, et c'etait bien normal, car au fond, ni l'un, ni l'autre ne se connaissait vraiment...

De même...

Lorsque Gin commença a parler de leurs groupe, de leurs oppositions, du fait qu'ils avaient et aimaient encore Kumo, comme une veritable patrie, en tant qu'anciens Shinobis, ils ne dirent rien. Le chef cependant serra son fauteuil quand les derniers mots du paragraphes arrivèrent.

Nous aimons notre village, mais pas sa politique, ni celle d'avant, ni l'actuelle. Et puis nous ne pourrions pas y retourner, c'est une question d'honneur. Notre voix ?

Dit il froidement.

Tch', nous avons bien essayé que croyez vous...Mais pour l'honneur de notre chef, qui a donné sa vie pour nous, notre tâche se résoud a agir en dehors du village, pour ses interêts.

Mais apparemment, Izu san s'etait trompé sur Gin, celui ci ne souhaitant pas voir partir le groupe de dissident, mais plutot le voir réintégrer Kumo. Suite a quoi le chef réitéra ses propres mots, et ajouta qu'il etait impossible pour eux de revenir la bas, que ce soit par orgueil ou par honneur. L'homme aux cheveux gris posa ensuite son regard sur l'arme d'Izu san.

Ce n'est rien d'autre qu'une arme simple, elle appartenais a Satori sama...Il me l'a confié, j'y veille. Pourquoi cette question ? Sachez que vous ne l'aurez pas sans avoir ma mort sur votre conscience...Vous n'êtes pas le premier a essayer de l'avoir. Maintenant...Partez !

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Gin Yagami
En mode Suisse / Ricola / Administrateur



En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 1872
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4300/4300  (4300/4300)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3900/3900  (3900/3900)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   Dim 22 Avr - 16:59

Le Chuunin de Kumogakure aimait bien mettre de l’ambiance et c’était pareil dans cette situation ou il parlait avec le chef des dissidents. Son but était multiple bien que la finalité de la chose était de récupérer cette fameuse arme mais pas non plus sans s’intéresser au choix qu’avait prit ce groupe. La discussion était tout de même assez froide car il n’y avait aucun lien entre eux et il est possible que par la suite, la haine soit au rendez vous, c’était pourquoi, il n’avait pas forcément dit son vrai nom. Il était facile d’accuser une autre personne si il avait utilisé un henge de Konochy et utiliser sa lumière pour attaquer par la suite. Au final, cela ne changerait rien qu’au fait que tout le monde remonterait jusqu’à lui, c’était une évidence à ses yeux.
Gin commençait à comprendre les intentions du chef et un peu mieux ses motivations. Il avait un lien avec Kumo mais pourtant il n’était pas prêt à revenir, cela lui rappelait vaguement quelqu’un qui s’accrochait à ce village et pourtant, il n’aimait personne ou presque au sein de cette cité. La raison était sans doute la nostalgie ou il avait vécu des moments joyeux, inoubliables qui restaient ancrés dans sa mémoire et dans son esprit.
Enfin, c’est ce qu’imaginait Gin concernant le fait que Hibari restait encore dans le village alors qu’il était un électron libre qui n’aimait pas l’autorité ni même la présence des autres. Sa voie n’était pas celle d’un shinobi mais plutôt d’un ermite. Il était temps de passer à l’attaque un peu, il était resté un peu trop sur la défensive. Ca allait changer, il allait devenir plus subtil en tournant autour de sa proie comme un serpent avant de cracher son venin.


L’honneur à de raisons que le cœur ne peut pas expliquer mais ne dis t’on pas qu’il n’y a que les bakas qui ne changent pas d’avis non !?

Toujours avec un sourire du malin, il restait jovial et même si on pouvait croire qu’il était qu’une façade, il prouverait bientôt le contraire mais encore faut t’il avoir le temps pour cela car ce n’était pas sa priorité. Le sujet de conversation ne semblait pas trop plaire à Izu surtout quand le nom de Satori rentrait dans la conversation mais ce dernier ne voulait pas parler de cela pour le moment pour diverses raisons.

Je vois que vous respectez énormément Satori-sama, c’est compréhensible sachant que c’est votre leader. Nous avons tous un modèle en tête ou alors une personne à dépasser.

Le sujet venait par la suite sur l’arme ou ce fut encore Gin qui en parlait en faisant un joli compliment mais son but était qu’il en parle un peu plus et c’était le cas. Ce dernier disait que ce n’était qu’une simple arme mais non, c’était une arme avec un potentiel accru selon les dires du vendeur. Actuellement, il faisait nuit dans le Yuukan et cela tombait bien pour tester cette arme non ??

Je ne pensais pas qu’on arrivera à un tel stade. A vrai dire, je suis intéressé par cette arme depuis que je l’ai vu mais il s’avère dommage que je dois vous tuer pour l’obtenir. Au final tous ceux présents ici me font penser que le destin n’a pas forcément été tendre avec vous.

Attendant un moment pour réfléchir à ce qu’il allait dire, il attendit un moment, la situation était critique mais tant mieux.

Apparemment vous ne me laissez pas d’autre alternative, ainsi soit t’il car je suis prêt à vous affronter enfin pas moi mais presque. Si je vous tue, il est donc possible que je devienne le chef des dissidents, c’est une idée intéressante.

Son sourire devenait plus carnassier par la suite mais ce n’était pas lui qui choisirait la voie à suivre pour ce combat sans doute violent et sans aucune pitié. Il passa la main sur son visage avant qu’une lumière jaune éblouissante fasse son entrée et qu’une nouvelle personne fasse son apparition. L’éclair jaune it’s back, il toisait du regard Izu sans perdre de vue les autres personnes qui pourrait écraser avec une facilité déconcertante. Le combat semblait inévitable mais au moins, il verrait ce que valait cet individu qui serait obligé de bouger de son piédestal vu la chaise qu’il avait faisant passer à un empereur.


////
Hibari 2790 PV | 2740 CH


...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4717
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   Dim 22 Avr - 21:33



La discutions se poursuivait calmement, même si les sous entendus etaient entrain de s'amener bon train. Gin voulait clairement en venir au combat, même s'il ne l'avouait pas ou a demi mots. Voir les capacités d'un ennemi, peu importe sa force, s’avérait toujours intéressant quoiqu'il en soit. Mais Izu écouta d'abord ce qu'avait a dire le cheveux gris, et son discours le toucha, lorsqu'il parla de leurs parcours a tous ici présent, c'etait une fratrie et une équipe d'assassins soudés. Ils pouvaient mourir ensemble si tel etait leur destinée...Mais le chef qui avait remplacé Satori sama, ne voulait pas du funeste destin qui s'improvisait.

Oui, la nature nous a pas vraiment gâté dans ce sens. Mais nous savons que la vie est une successions d'obstacles a franchir, et c'est ce qui nous rend fiers...Mais ce n'est qu'un beau discours, qui ne vaut rien au final.

Gin en vint vite au fait, mais son allusion a Satori, avait en quelque sorte été entendue par tous ici.

Satori etait l'exemple même du Shinobi puissant, respecté et valeureux, prêt a se sacrifier pour les siens. Et j'espere tant suivre son chemin.

Mais le jeune garcon au sourire glacé et faussé, se rapprocha de Izu pour connaitre l'arme en question, il avoua ne pas avoir d'autres alternatives si tel etait la demande du nouveau chef. Mais il fit une prétention sur un fait, s'il gagnait ce combat, il aurait l'arme et les dissidents.

Vous vous trompez. Vous n'obtiendrez qu'une arme, pas une assemblée.

Les hommes d'Izu entouraient directement Gin. Ils etaient décidés a ne pas refaire l'erreur d'autrefois, a savoir abandonner leur chef comme jadis, cette fois ils s'armaient de courage, comme des vainqueurs et des valeureux, et etaient prêts a combattre et a vaincre leur ennemi commun !

On ne vous laissez pas chef
Comptez sur nous
Notre volonté est entre vos mains
Freres jusqu'au bout chef !

Vous tous....Merci...désolé...

Il se retourna vers Gin, se leva pour se mettre en position de combat. La lune etait flamboyante et la nuit froide, c'etait une nuit parfaite pour mourir et rejoindre un monde plus profond encore. Il etait face a l'ancien chuunin de Kumo, paré a tout. Il ajouta juste une chose.

Puisque tu es venu trouver les tenebres, je vais exaucer ton souhait !



Citation :
Compétence acquise : Entourage mortel ; Avec cette compétence, Izu sama n'est jamais seul, il a la capacité d'avoir un double tenebreux toujours sur lui. Il détient cette technique et compétence interdite de Satori sama lui même. Certains pensent en fait qu'il ne s'agit que de l'ombre de Satori qui veille en permanence sur Izu. Cette ombre a la capacité d'un clone, et ne peut pas être détruite. Elle peut apparaitre et disparaitre a foison ! Sa consistance est mi ombre, mi liquide.
* Le double d'Izu ne peut pas être détruit/Scellé/ou retourné contre Izu
* Chaque attaques de Izu est doublée
* Chaque défenses d'Izu est doublée
* Si Izu est vaincu il peut switcher avec son ombre (même en etant K.O) pour recuperer 800 pv
* Izu a droit a 6 actions par tours.
* Ne compte pas comme une action/Technique.

Attaque gratuite des dissidents
Spoiler:
 

Izu préfera laisser faire ses acolytes en premier lieu. Il ne voulait pas forcément aller a la bataille, mais sil n'avait pas d'autre choix...Alors tant pis. En tout cas, il preferait voir tout d'abord si Gin etait convaincu de sa volonté, ou s'il pouvait refuser et ranger son orgueil pour aujourd'hui...

- - - - - - -

Hibari 2490 PV | 2740 CH

Izu sama 2300 PV/ 2350 CH

Dissidents fidéles : 3000 PV
(en tout)

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Gin Yagami
En mode Suisse / Ricola / Administrateur



En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 1872
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4300/4300  (4300/4300)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3900/3900  (3900/3900)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   Lun 23 Avr - 1:18

La situation semblait avoir prit d’un coup une autre tournure cette fois ci, le jeune homme avait laissé sa place à Hibari qui était bien moins loquace que ce dernier. Il écoutait parler Izu qui profitait pour donner deux ou trois détails concernant leurs vies depuis ce jour là mais aussi concernant Satori. Ce dernier avait écouté tout ceci sans rien dire alors que si c’était Gin, il aurait deux ou trois mots à dire pour répondre à cette personne comme toujours. La conversation se poursuivait ainsi de suite ou le glaçon ne faisait rien que de regarder cette personne comme si les autres déchets aux alentours n’existaient pas. Ce qui signifiait qu’il ne les comptent pas dans cette équation ou alors c’était peut être une mauvaise erreur au final mais c’était son choix. Sans doute que le démon blanc aurait prit une autre option que celle ci mais c’était lui qui avait mis le feu aux poudres en disant qu’il était peut être le nouveau chef des dissidents, c’était juste un moyen pour voir ce que comptait faire la personne toujours assis sur son siège et qui se pavanait un peu trop au son goût.

« Tu parles beaucoup mais seul compte la victoire...»

Par la suite, il attendit de voir ce que valait cette personne, il eut un petit aperçu en voyant son ombre qui bougeait à sa place, il ne comprenait pas ce que c’était mais l’un des deux étaient intéressés par cette découverte pour en savoir plus pendant que l’autre restait concentré sur une seule et unique personne bien qu’il se prit une attaque de la part des sous fifres.

Tssss... Pas foutu de se battre à la loyale.

Le Yagami jeta cela au visage d’Izu sans ménagement et en continuant à le toiser du regard, il était désavantagé mais cela ne le faisait pas perdre son objectif de cette nuit même si la pleine lune éclairait cette endroit comme toujours. A chaque fois qu’il faisait nuit, c’était comme cela pour le narrateur et cela ne changerait sans doute jamais. L’éclair jaune ne regardait pas cette astre mais il allait passer à l’action car il comprenait qu’Izu semblait un peu trop suffisant mais tant mieux. C’était à lui de lui montrer qu’il n’était pas qu’un faire valoir mais bien un combattant réputé. Il commençait tout d’abord par léviter dans ce lieu qui lui donnait de nombreux d’avantages. Par la suite, il utilisa son contrôle de la nature pour éclairer ce lieu d’une façon si particulière qu’il était le seul à pouvoir le faire. Hibari activait son Kami no Hakkoo ce qui lui permettait de pouvoir ne faire qu’un avec la lumière et d’être bien plus rapide qu’habituellement. La vitesse était de loin son avantage dans ses nombreux combats qu’ils avaient faits en parcourant le Yuukan. Une fois qu’il avait aveuglé tout le monde avec l’activation de sa technique, il pourrait également utiliser la force de ces gants pour se booster encore plus qu’il ne le fallait avant de passer à la suite qui n’allait pas être des plus réjouissants pour le chef du dissidents.

Tsss... Tant pis pour toi.

Hibari était en mission et ce dernier allait comprendre que le Yagami n’était pas quelqu’un de si facile que cela a battre malgré ses caractéristiques. Il était pas un tendre et le fait qu’il ne parlait pas en restant des plus taciturnes envers les autres n’étaient pas du hasard mais bien sa façon de faire. Il passait rapidement a l’action en concentrant dans ses deux mains un foyer de lumière pour ensuite l’envoyer sur son ennemi. Avec sa lévitation c’était plus facile de ne pas être gêné par le peuple. Par la suite, il profitait de son boost pour augmenter ses prochaines attaques en utilisant une sorte d’éclair de lumière qui foudroyait son adversaire. Ce n’était que le commencement de sa longue agonie. Le juunin de Kumo profitait de sa lévitation pour tourner autour de lui avant de trouver l’ouverture afin de l’attaquer a chaque seconde en utilisant des lasers lumineux.

« On passe à la dernière...»

Il l’aveuglait avant de s’approcher de lui pour venir au corps à corps en le touchant plusieurs fois avec son style Tairoken pour laisser des marques ressemblant à des morsures de loup a plusieurs reprises ou il touchait ses poumons pour tout simplement le fatiguer avant de reprendre la distance avec lui. Ce n’était sans doute pas finie mais prochainement oui.



Spoiler:
 

___________________

Hibari 2490 PV | 1940 CH

Izu -240 PV/ 2350 CH (Fatigue pendant 2 tours) (-3actions) (-200 au prochain tour puis 150) (Attaque au Tai et Doton /2 ou alors malus de 60 Pv) (-30pv/tour) (-20pv et 20ch par mouvement action)

Dissidents fidèles : 3000 PV (en tout) (Attaque au Tai et Doton /2 ou alors malus de 60 Pv)

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4717
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   Lun 23 Avr - 2:06

ONE SHOT

Citation :
Ténèbre (Shuriken unique) :
Ténèbre est l'arme du chef "remplaçant" des dissidents de Kumo, Satori sama. Il a appartenu et il appartient toujours a une caste d'assassin. C'est une arme aux effets sombres et avantageux en terrain de nuit.
Retire 150 PV
(en terrain sombre ou pendant la nuit, cette attaque double)
*Si vous êtes "assassin" vos stats en combat augmentent de +300 PV / CH.
*Vous obtenez la protection des ténèbres, le Shuriken se clone de lui même la nuit et vous enveloppe d'une protection armée. (Divise une attaque ennemie a chaque tour par deux) uniquement en terrain sombre (caverne, sous terre, zone sans lumière) ou la nuit.

(revente a 250 Ryos)
150 PV+/ 100 RT/ 340 Ryos

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Gin Yagami
En mode Suisse / Ricola / Administrateur



En mode Suisse / Ricola / Administrateur

Messages : 1872
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4300/4300  (4300/4300)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3900/3900  (3900/3900)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   Lun 23 Avr - 2:36

Après cette déchaînement de coups qui pleuvait sur le pauvre chef du dissident qui venait de comprendre a qui il avait affaire mais c'était un peu trop tard. Hibari agissait plutôt q parler et on pouvait dire que pour cette personne qui se nommait Izu, c’était la grosse sanction mine de rien. Il aurait peut être du y aller un peu plus doucement mais il était difficile pour le glaçon de pouvoir se modérer quant il devait montrer qu’il était le plus puissant. C’est ce qui arriva quant le combat fut terminée en un petit tour mais bon ce PNJ avait de la chance car le glaçon sentait une similitude avec son histoire car il était mine de rien le mal aimé de Kumogakure et ce détail n’allait pas changer dans le futur.

« On peut pas dire que vous avez été clément avec eux, Hibari-san. Je n’aurais pas aimé être à sa place, c’est certain.
Ouais....mais il l’a cherché.
Ce n’est pas faux mais quand même le sort s’acharne sur eux. »

Le chef des dissidents ne semblait plus se battre, ce dernier avait pris la bonne décision sachant qu’il ne faisait pas le poids, c’était une montagne contre un caillou, voilà en gros la différence qui opposait les deux combattants. Le glaçon bâillait un moment avant de toiser de son regard sombre et ténébreux toutes les autres personnes présents qui reculaient par la suite car la peur, l’effroi de se prendre une correction voire la mort était au rendez vous sûrement pour eux.
Le jeune homme marchait les mains dans les poches en direction de Izu pour récupérer le shuriken qui avait un certain potentiel, il fallait l’avouer. Il le regardait en se disant que ses effets étaient intéressants avant de jeter un regard sur l’homme qui s’en séparait à contre coeur. Par la suite, il laissa la place à Gin pour qu’il fasse passer entre guillemets la pilule. Toujours avec un sourire de sacripant professionnelle, il profita pour parler au chef.


J’espère que vous n’allez pas vous suicider ou faire quelque chose de ce genre pour laver votre honneur. J’ai un peu de peine pour vous mais au moins vous savez que l’arme servira pour le bien de Kumo, c’est déjà une maigre consolation. Je vous promet que si elle ne m’est plus d’aucune utilité que je vous la rendrais.

L’arme qu’il avait prit à ce dernier était un objet sentimental, c’était un peu dommage mais c’était la seule arme ou il connaissait la localisation sinon il aurait peut être tenté sa chance ailleurs. Il gardait son sourire avant d’utiliser son kentetsu pour récupérer sa lame, ses shurikens et ses kunais qu'il avait du déposer bien avant. Cet objet évoquant la noirceur était caché dans sa manche droite quant à la manche gauche, il replaçait son wakizashi avant de parler une nouvelle fois avec Izu qui était à sa merci.

J’étais ravi de votre hospitalité, il est possible que je repasse dans un futur proche. Il est dommage que nous avons pas trouvés un terrain d’entente mais qui sait dans le futur. J’espère que vous m’en voudrais pas de tout ceci au pire vous pouvez me détester, je le comprends très bien en me mettant à votre place.

Il avait fini son speech envers cette personne, il aurai pu l’achever mais c’était sans doute un peu trop surtout au vu de la situation actuelle. Il allait devoir s’éclipser tranquillement de ce camp et les laisser tranquille, au moins, il avait la chance de rencontrer le fameux éclair jaune de Kumo sans mourir.

Au revoir et encore merci pour tout. Ne me raccompagnez pas, je connais le chemin.

Toujours amusé par la situation en restant digne et courtois comme souvent, ce dernier lévita dans les airs pour rejoindre un autre lieu que celui ci.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le camp des dissidents   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le camp des dissidents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Ports] FÉCAMP
» actes à fécamp
» Recensements Dieppe Fécamp - FRIBOULET LECANU OLINGUE
» Fécamp - Château des Hogues
» Les marinettes à Fécamp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Montagne-