AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans les montagnes [Mission(s)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yutsuki Kagane
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Dans les montagnes [Mission(s)]   Mar 5 Juin - 0:02

La conversation s'était poursuivie entre l'ours de Kumo et la jeune femme, à croire qu'ils avaient pas mal en commun. En fait, c'était juste des gens très fidèles au village, et rien qu'à cause de ça, ils savaient qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre. Si bien que même s'ils étaient très différents dans leur manière de penser, tout du moins sur certaines points, ils étaient tout à fait capable d'arriver à un arrangement et la discussion ne partait pas en live, au contraire, ils conversaient comme des adultes, posément. Kukou lui proposa ensuite une métaphore sur la cuisine et les équipes, ce qui laissa la kunoichi un peu perplexe. Pour elle, un plat était équilibré quand il était sain, qu'importe son goût. Mais bon, l'homme devait être gastronome et l'idée générale était passée. Mais au délà de tout ça, Junko pensait encore différemment du juunin.

-Hum, je pense qu'il incombe à chaque membre d'essayer de faire marcher l'équipe, le chef ne peut perdre son temps à gérer les querelles des membres, bien que superviser l'ensemble de l'équipe soit une de ses tâches. Il doit en premier se consacrer à l'accomplissement de la mission.

Vint ensuite le moment où Kukou devait ou non accepter de les accompagner lors de la mission à Tanzaku. Junko avait pas mal de projets pour sa visite à la ville marchande maintenant. Elle voulait non seulement accomplir sa mission mais aussi faire revoir ses épées, qui avaient besoin d'être vues par un forgeron. Et enfin, elle pourrait rechercher des informations sur le fameux déserteur. Vraiment, autant d'audace méritait d'être corrigée. En tout cas, l'ours de Kumo sembla accepter sa proposition, mais il le fit sans parler, se contentant de la soulever du sol.

-Mais !

Peut-être que ça aurait plut à 90% des filles de se faire porter comme une princesse, mais Junko trouvait ça complètement humiliant. Elle était tout à fait capable de marcher toute seule, étant loin de l'handicap. Elle ne voyait donc pas du tout elle avait besoin d'être trimbalée. D'accord, c'était mieux que d'être portée comme un sac de patates mais tout de même. Ils furent rapidement aux portes du village, où Konochy les attendaient, ainsi que le convoi. Kukou arriva comme un boulet de canon, bousculant son comparse juunin, avant de reposer Junko, rien ne pouvant lui faire plus plaisir.

-Sachez qu'à l'avenir, je me déplacerais seule, sans aide, et tout aussi rapidement que vous Kukou-san.

(De toute manière, la prochaine fois, ce sera un clone de foudre, il ne faut pas abuser non plus...)

Oui, même si elle l'appelait par son prénom, elle ajoutait une marque de politesse, ou dans ce cas, un suffixe pour marquer une sorte de distance entre eux du coup. Mais déjà l'ours de Kumo avait expliqué la situation à Konochy, qui ne semblait pas vraiment marquer le coup, comme si la venue du nouvel arrivant lui était complètement indifférente. Junko s'approcha du jeune homme pour s'excuser du retard, ce n'était vraiment pas correct.

-Je m'excuse pour ce retard. Comme l'a dit Kukou-san, j'ai été retenue par un déserteur qui s'était infiltré dans le village.

Elle souhaitait avoir l'avis du ninja sur cette affaire, Konochy était assez intelligent pour lui fournir une réponse digne de ce nom et faire avancer la réflexion. Non pas qu'elle critiquait l'intellect de l'ours de Kumo. Simplement, il n'était pas du genre à se creuser la tête pour comprendre le pourquoi du comment, il préférait sûrement poser des questions une fois sa proie attrapée.

-Il a posé un sceau dans une ruelle et s'est enfui dès que je l'ai démasqué. J'ai du mal à comprendre sa démarche. Mais au moins, le sceau a été détruit grâce à Kukou-san.

Voyant les marchands se diriger de nouveau vers eux, comme pour râler sur le retard, elle fit un signe aux gardes qui ouvrèrent le champ de force, le convoi démarrant alors et les marchands en colère coururent pour suivre le mouvement.

-Une fois à Tanzaku, je vais essayer de me renseigner sur ce déserteur, pour essayer d'en savoir plus sur ses intentions au niveau du village... Je pense que Kukou-san voudra s'associer à cette recherche. Vous pouvez nous accompagner aussi ou rentrer au village par la suite. Si vous choisissez la dernière, il serait sympathique de prévenir le Raikage de notre part.

Elle savait qu'il ne dirait pas non, mais il serait peut-être plus intéressant qu'il vienne, si tant est qu'ils aient une piste à Tanzaku. La ville marchande avait beaucoup à offrir, mais pas toujours ce que l'on recherchait. En attendant, le convoi avait quitté le village et les ninjas devaient le suivre. La route s'étalait lentement dans les montagnes qui entouraient Kumo et nul doute que le voyage prendrait du temps, avec un petit interlude pour les bandits, qui ne semblaient pas vouloir les attaquer tout de suite. En même temps, avec trois ninjas, il était naturel qu'ils hésitent à attaquer, peut-être même allaient-ils faire usages de leurs cervelles de singes pour élaborer une vaine stratégie. En tout cas, les deux ninjas qui accompagnaient Junko pouvaient vaquer à ce qui leur semblait bon. Si Kukou voulait se cacher dans les chariots, qu'il y aille et si Konochy voulait noyer son chagrin dans l'alcool... En fait non. Mais s'il voulait avoir des précisions sur ce qui s'était passé plus tôt, là, pas de soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 30
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Dans les montagnes [Mission(s)]   Dim 17 Juin - 17:04

Konochy et le notaire venaient tout juste de quitter Kumo, débutant leur voyage vers Oto d'une marche sereine.

-Alors vous êtes de quel grade...votre nom ?-

-Konochy et je suis gradé jounin.-

-Ça me rassure que vous soyez parmi l'élite de Kumo. Moi je n'ai pas eu cette chance.-

La dernière phrase titilla un peu la curiosité de notre flemmard.

-Vous avez eu une formation de ninja ?-

-En effet ! J'ai obtenu mon diplôme à l'académie du village à quatorze ans. Je dois dire que malgré mes efforts, j'ai dû le repasser trois fois de suite avant de réussir.-

-Alors pourquoi avoir changé de voie ?-

-Pour mon égo. J'avais tenu à obtenir ce diplôme, mais je savais également que je n'étais pas fait pour être ninja. Je ne savais faire que les compétences de base, avec tout de même de sérieuses difficultés.
J'ai donc prit la décision de changer totalement d'orientation et je me suis découvert des aptitudes commerciales, avant de devenir notaire.-


Une histoire assez banale, mais Konochy ne fit pas de commentaire en ce sens. Une nouvelle question lui vint en tête au bout d'un moment.

-Si vous voulez écourter le trajet, on peut accélérer notre rythme.-

-Ah oui, bonne idée. Malgré mon travail, je continue de tenir mon corps en forme, au cas où il me faudrait courir vite et loin, haha !-

Souriant, le notaire donna le rythme, tenu très aisément par Konochy. Malgré les cols parfois hardus, le business-man tenait la cadence sans trop forcer.
Devant eux, les plaines du Pays du Riz furent enfin visible.
Revenir en haut Aller en bas
Yutsuki Kagane
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Dans les montagnes [Mission(s)]   Dim 24 Juin - 20:30

Junko et le doyen avait quitté le village des nuages, prenant la route qui serpentait jusqu'au sommet de la montagne. Enfin, qualifier de route le sentier sinueux et mal entretenu qu'ils parcouraient était un peu exagéré. Le chemin ne faisait pas plus d'un mètre de large, était composé de petits cailloux et n'était balisé que très peu souvent, trop peu pour une personne ne connaissant pas le chemin. Il fallait parfois passer entre des rochers étroits, sur des falaises abruptes. Bref, ce n'était pas un chemin tranquille, mais il était plutôt direct vers le sommet et il ne nécessitait pas d'escalade, contrairement à d'autres.

Mais les deux protagonistes n'en étaient pas encore là, ils commençaient à peine l’ascension vers les sommets des montagnes de Kumo. Les deux étaient habillés normalement mais avaient prévus des vêtements chauds car lorsqu'ils monteraient au niveau des hauts sommets, l'ambiance n'aurait rien à envier à celle du pays de Yuki, si bien qu'il valait mieux être couvert sous peine de s'écrouler, en complète hypothermie. Ce risque guettait surtout le doyen, car Junko était plutôt endurante et encore bien assez jeune pour rivaliser avec les climats les plus hostiles, mais le vieillard semblait assez faible pour partir avec la première bourrasque de neige.

Échangeant quelques banalités sur le temps, le paysage, le silence s'installa bientôt entre eux. Était-ce du à la sérénité qu'imposait la marche, l'éblouissement des cinq sens par la vue plutôt magnifique de la montagne et de sa nature sauvage, ou parce qu'ils réservaient leur souffle pour avancer, peut-être un peu de tout cela. Ce n'était pas le genre de silence dérangeant, plus une entente mutuelle pour ne pas mettre fin au charme qui s'était posé sur ce voyage. Ils avançaient tout doucement, au rythme de la canne du vieillard et Junko réfléchissait, à la signification emblématique de ce dernier voyage. Le vieil homme ne pourrait revenir seul à Kumo, et mourrait sûrement là-haut, elle l'accompagnait donc à la mort. C'était une situation un peu particulière, une tradition très ancienne qui se perdait dans les écrits de la construction du village des nuages et la kunoichi se sentait un peu privilégiée d'avoir choisi cette mission, peut-être aurait-il été mieux qu'une personne plus âgée, plus expérimentée s'en charge, car une quantité impressionnante de questions se bousculaient dans sa tête, mais elle n'osait rompre le charme, le silence. Ce fut finalement le vieil homme qui parla en premier.


-On dirait que vous êtes agitée de nombreuses questions.

-Je ne voudrais pas vous encombrer lors de votre dernier voyage. Vous avez mérité le silence et le repos.

Junko ne souhaitait pas embêter le vieil homme avec des questions qui risquaient de tourner en discussion philosophique, mais il semblait en avoir décidé autrement.

-Balivernes ! Voilà bien trop longtemps qu'on me chouchoute, les anciens sont là pour apprendre aux plus jeunes.

-Je ne faisais que me demander quelle dose de courage il faut pour aller ainsi vers sa propre mort.

-Ah, à ton âge il est normal de vouloir vivre le plus longtemps possible, mais il arrive un moment où le corps fait comprendre à l'esprit qu'il est temps d'aller visiter d'autres horizons, voilà tout.

Il était clair que pour Junko, ce genre de sagesse ou plutôt de fatigue, de lassitude du corps, n'était pas d'actualité, elle était dans la fleur de l'âge, à l'équilibre parfait entre la jeunesse et la connaissance, au summum de sa condition physique. Et une lente marche vers la mort, comme ici, lui aurait semblé bien triste, voir inconcevable. Non pas que la mort l'effrayait, c'était une chose qui arrivait souvent dans le monde ninja, non ce qui était effrayant, c'était d'accepter la mort, naturellement, et de marcher soi-même vers elle. Mais sûrement était-ce l'apanage des anciens que de pouvoir rassembler autant de courage. Quoiqu'il en soit, leur lente marche continuait, Junko aidant parfois le vieillard à passer des endroits difficiles, même s'il préférait en faire autant que possible seul. Le temps passait lentement mais cela ne gênait ni l'un ni l'autre. Junko avait décidé de laisser de coté ses pensées philosophiques pour continuer à penser au SRIN. Quant au vieil homme, qui aurait pu déchiffrer ses pensées ?

Après quelques heures de marche, ils finirent par décider de mettre leurs manteaux, plutôt lourds mais tellement chauds, car le vent se faisait violent, emmêlant les cheveux de Junko et déstabilisant le doyen. La kunoichi était plus attentive, car la fatigue commençait à se faire sentir, bien que leur objectif approche, et elle ne souhaitait pas voir trébucher le vieillard, ou encore moins le voir dévaler la pente raide vers Kumo. Cela aurait été une bien triste fin. Leur progression se faisait encore plus lente, dans le froid et la tempête et Junko se tenait désormais tout prêt du vieil homme, le protégeant du vent et l'orientant correctement sur le chemin. Elle savait qu'ils n'étaient plus très loin du but, mais tout de même, cela paraissait bien loin vu les maigres forces restantes au vieil homme.

Finalement, au prix de nombreux efforts, ils arrivèrent en vue du petit monastère, qui leur offrirait répit et chaleur. Il ne leur fallut que moins d'une heure pour y arriver, galvanisés par cette vue et furent rapidement accueillis, dans une pièce chauffée par un brasero. Les deux voyageurs se dirent au revoir sommairement mais chaleureusement avant qu'un moine vienne chercher le vieillard. Junko ne resta pas dans les lieux pour prier, vu qu'elle n'était pas particulièrement croyante mais souhaita une bonne retraite et une bonne fin de vie au vieillard. Puis, elle repartit vers Kumo, la tête un peu dans les nuages alors qu'elle réfléchissait à des tas de choses en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Dans les montagnes [Mission(s)]   Lun 25 Juin - 10:16

Hokkyo desndait les montagnes calmement, il n'avait pas d'idée precise de zone particulierement interessante a trouver a Oni ni meme de ce qu'il risquer d'y croisé, mais il savait qu'avec la dangerosité des lieux il n'y aurait sans doute pas a douter longtemps sur le fait qu'ils pourrait tout deux s'amuser d'une maniere ou d'une autre.

Les montagnes etait baigner dans l'eclairage qu'offré le soleil, une douce lumiere suffisament chaleureuse pour etre agreable avec une legere brise qui souffler de maniere assez delicate sur les roches qui joncher les longues et souple cote des montagnes. Le trajet etait plus interessant pour une personne qui aiment a peindre des tableaux que pour un ninja a la recherche de sensation et qui devait en plus analyser et reussir a juger une jeune demoiselle prete a reintegré le village afin d'assuré la puissance militaire de celui ci.

Ce qui deranger Hokkyo c'etait cela justement, il n'avait pas le moindre idée sur ce qu'il devait juger, qu'est ce qui est bon ou non, lui meme a suffisament su entendre des remarques a son encontre pour ne plus savoir si ses habitudes etait bonne ou non. Pratiquement chaque methodes qu'il avait essayer fut juger comme non viable par ses superieurs pour des raisons diverses, ce ninjas est sans nul doute une force de la nature et un combattant loyal et avec un grand potentiel, mais tres loin d'etre douer pour tout ce qui concerne les manieres douce et d'infiltration que l'on peut attendre d'un ninja.

Il repondit a la question de la kunoichi, ce qui lui donnas un leger sourire.

-En ce qui concerne mes methodes de combat, on pourrait comparé mon style de combat a celui de notre cher Raikage. Bien que je soit tres loin de son niveau, j'essaye de me debrouiller pour survivre et etre le plus effiface possible face a certain type d'ennemi, a chacun d'avoir sa specialité dans une equipe, c'est ce qui la rend plus efficace.

Il continuas sa petite route tout en continuant a observer les alentours, meme si tomber dans une embuscade pourrait etre rigolo, il n'en etait pas vraiment le but, bien au contraire cela serait une perte de temps et d'energie avant le lancement des hostilité une fois a Oni.
Revenir en haut Aller en bas
Yutsuki Kagane
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Dans les montagnes [Mission(s)]   Lun 25 Juin - 23:26

Junko et le marchand avait quitté Kumo et marchait maintenant dans les montagnes, mais cette fois-ci, en direction des forêts, ils avaient donc pris le chemin principal qui serpentaient entre les cols, préférant les chemins les plus aisés, rejoignant le monde en dehors des montagnes. En effet, il ne vivait pas grand-chose et encore moins d’humain à part à Kumo et quelques temples, villages perdus loin du monde dans la région. Cette route était donc la plus grande, la route principale si vous préférez. Le silence s’était installé entre eux mais Junko ne comptait pas lui parler plus que nécessaire, le marchand lui étant un peu antipathique dès le début. Elle accomplirait donc sa mission sans faire de zèle inutile. Et si elle ne faisait pas la discussion, elle pouvait toujours penser à autre chose, ce n’était pas comme si elle n’avait pas de multiples interrogations pour s’occuper.

Néanmoins, la kunoichi n’en était pas moins attentive à ce qui se passait autour d’elle et elle restait sur ses gardes. Si la mission faisait état de bandits qui s’intéressait à la transaction, il était presque certain, à 99.99%, qu’ils attaqueraient, à un moment ou un autre. Si bien que malgré son silence, elle était prête à parer n’importe quelle attaque, du moins de base. Elle doutait fortement que les brigands qui s’intéressent aux bijoux ne soient de très haut niveau, vu que la mission n’était pas d’un rang très élevé, mais il valait mieux prévoir plus fort que de mésestimer les forces adverses.

Mais finalement, le trajet à travers les montagnes se passa tranquillement, sans que personne ne les dérange et ils finirent par arriver aux plaines qui reliaient les montagnes aux forêts du pays du feu. La première partie du voyage était terminée et ils pouvaient entamer la seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Dans les montagnes [Mission(s)]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les montagnes [Mission(s)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» vélo électrique
» 2e Guerre mondiale, Bigeard, Une Mission dans l'Ariège
» Décès de Peter Graves, héros de la série Mission Impossible
» Splash : Prêt pour le grand plongeon... Dans le ridicule ?
» Rapport sur la lutte contre l'insécurité - 2014 (Mission d'information Blazy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Montagne-