AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour d'Akiko. . .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Le retour d'Akiko. . .   Dim 17 Juin - 18:30

Le long voyage de l'innocence, celui d'un chemin lisse et droit, voyant au loin le soleil a l'horizon, se levant fraichement, et cette legere brise dans le dos, nous poussant à aller tout droit sans se retourner, avec le sourire. Cette chaleur qui nous réchauffe, et ces rayons qui nous éclaires sans nous éblouir, voila ce qu'est l'innocence. Une direction en confiance avec la joie et l'avenir, oui mais voila, c'est un peu utopiste tout ça, l'innocence disparait lorsque sur le chemin s'échoue le premier des cadavres. La putréfaction nous fait alors prendre un raccourcis, le vrai chemin de la vie. On coupe a travers ces herbes folles que l'on ne regardait que de loin auparavant... Et on commence a se perdre, le soleil qui paraissait si prêt et si bienfaisant, disparait derrière de grands nuages et l'ombre nous guette a chaque instant. Ou poser ses pieds finalement, quel chemin suivre, retourner sur la voie des morts ou suivre la dureté d'une vie, ses difficultés, sans sureté aucune, simplement en avançant un pied devant l'autre. Il faut toujours se débrouiller pour garder un oeil sur le soleil, il n'est jamais tres loin, retrouver la route ne fait pas de l'avenir une certitude dans l'innocence, il ne nous promet en rien de retourner a une vie claire comme de l'eau de roche. Mais il nous évite, a nous, notre chair, notre conscience et notre âme, de se perdre pour toujours.

Quel chemin avait choisie Akiko ? Son départ n'avait pas été facile, mais elle eut, comme tous ici bas, l'innocence dans le creux de la main, mais celle ci s'éffrita durement et rapidement, et elle dû souvent prendre les phases les plus difficiles, arpenter les montagnes pour finir au sommet, voila le parcours de cette fillette hors norme. Trois ans avaient passés, l'entrainement avec Kibami s'achevait ici. Elle avait passé le plus clair de son temps dans le Nexxus, mais un peu en exterieur parfois, cela restait rare, Kibami ne voulant voir si le potentiel développé dans l'autre dimension, pouvait s’avérer reel dans la vraie vie. C'était le cas, ses progres furent fulgurants et excellents, même s'il manquait encore quelques détails, mais elle avait au moins choisie sa propre voie, developpée son propre potentiel, a sa maniere et a sa mesure. L'oncle l'avait parfois (souvent) poussé a bout, dans ses derniers retranchement et sur le sueil de la mort. Mais c'était toujours au bord du précipice, que l'ont pouvait vraiment voir son aptitude a devenir ce que l'ont voulait être. Se fixer un objectif n'était pas suffisant sans la methode adéquat ! Tel etait la maniere dont il avait exercer son entrainement avec sa niece, et a présent, elle était prête. Kibami n'avait pas décidé cela, car il avait fait le choix clair et dés son départ avec elle, de la laisser prendre cette décision. Si c'était ce qu'elle voulait, alors, il n'avait pas a l'induire dans une autre direction...

Ce qu'elle croiserait sur son chemin, maintenant, ne lui importait plus vraiment... Car s'il avait eut raison et elle aussi, alors rien ne la stopperait. Le nexxus les libéras donc tout les deux, sur le sommet d'une montagne non loin de Kumo, que l'ont pouvait voir ou apercevoir entre les nuages. Le vent était frais, mais cela ne les gênaient pas, tout deux.
Kibami, l'oncle aussi hostile qu'il soit, se retourna vers Akiko, il s'empara de quelque chose dans sa veste, cela ressemblait fortement a une arme, enveloppé dans un bout de tissu noir. Il lui envoya, pas de soucis, elle l'attrapa avec fermeté. Il fit un leger sourire en coin, suivit d'un soupir de contentement diras t'ont.



Ce n'est pas trop mal, tu vas en avoir besoin pour l'avenir qui se profil a l'horizon. Trace ton propre chemin Akiko, adapte le a ton regard, soit maitre de ton destin.

Apres cette phrase, qu'il pensait sincèrement, Il mit un coup de pied dans le ventre de la jeune niece, et l'envoya clairement valdinguer hors de la montagne, tombant sur le coté raide de celle ci, ne lui laissant que peu de chance de s'accrocher. Mais ce n'était qu'une chute pour une Kunoichi, que l'ont pouvait désormais dire d'exception ! Alors l'oncle ne s’inquiétait pas vraiment, et puis il n'aimait pas les au-revoir sentimentaux a la mords-moi-le-noeud. Un au-revoir dans une petite douleur, c'était mieux... Pour lui en tout cas. Apres quoi, Kibami entra de nouveau dans le nexxus et s'en alla, comme s'il n'avait jamais fait parti du décors... Une fois de plus !

- - - -

Akiko' return it's ok !

Tu as l'arme prévu

Good luck

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

avatar

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2521
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Dans mes rêves

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le retour d'Akiko. . .   Dim 17 Juin - 23:43

Spoiler:
 

Ce fut trois années de dur labeur, d'entraînements aux portes de la mort parfois. Telles étaient les méthodes de Kibami. Akiko avait fait face, parfois avec une envie de tout abandonner, de tout lâcher. Son cher oncle ne l'avait pas ménagée, comme il n'avait pas ménagé Konochy en son temps. L'ex-conseiller n'était pas un défenseur du laxisme, du cool, mais bien un homme dur qui usait de méthodes pas toujours politiquement correctes. Mais c'était ainsi qu'il était et qu'il serait à tout jamais.

Bref, notre jeune kunoichi sortit du Nexxus, des semaines après la précédente sortie, part rapport au présent actuel. Elle avait assez radicalement changé, visuellement en tout cas. Pour ceux qui la connaissaient, c'était sa chevelure qui devait être le premier détail visible, puisque ses mèches autrefois brunes avaient virés au bordeau, voir au rouge en plein Soleil.

Ce changement inattendu était à mettre au crédit du deuxième 'habitant' de son corps encore jeune. Son visage avait aussi évolué, mais de manière plus subtile. Elle faisait désormais bien moins enfant, ayant désormais des airs de petite diablesse quand elle se mettait à sourire de malice.

Akiko était maintenant de retour, à nouveau libre d'aller à sa guise et de faire ce dont elle avait envie. Aux côtés de son cher oncle, elle regarda au loin, le village de Kumo qui ne changeait guère avec le temps. Sur le coup, l'adolescente eu l'impression d'être partie seulement la veille et pourtant, cela faisait maintenant trois ans.
Elle s'était un peu endurcie, mais la perspective du retour à Kumo l'avait rendue plus joyeuse durant les derniers jours avec Kibami.

Sans un mot, celui-ci sortit quelque chose de sa veste et l'envoya à sa nièce, qui choppa l'objet en vol sans le moindre soucis. La chose était enveloppée d'un tissu noir, qu'Akiko dégagea pour découvrir une grande et belle lance d'un matériau bleuté.


Spoiler:
 

Kibami ne lui expliqua pas ce dont il s'agissait, laissant à sa nièce le soin de tout découvrir par elle-même. En guise d'au-revoir, le rouquin ne trouva rien de mieux qu'un coup de pied en plein abdomen, qu'Akiko n'avait pas sentit venir. Mais réactive et solide, elle ne mit d'un instant pour jauger sa trajectoire et une demi-seconde pour préparer sa réception un peu plus bas de la montagne.

L'atterrissage fut assez dur, mais l'adolescente ne sembla pas éprouver le moindre mal à se stopper si brusquement. Elle jeta son regard en hauteur, Kibami ayant déjà disparu. Elle eu un petit air triste, un peu déçue de ne pas avoir pu le saluer comme elle l'aurait voulu.
Puis finalement, c'est un sourire en coin qui prit place sur son visage, avant qu'elle se mettre en route pour Kumo, d'un pas sûr et décidé.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le retour d'Akiko. . .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» y a-t-il un point de non retour ?
» retour du Sénégal...voyage initiatique
» Retour du BCG ?
» Le retour des Normands du FLNJ...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Montagne-