AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hôpital d'Ame no Kuni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shunsui Shirosaki
Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste

Shunsui Shirosaki

Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste


Messages : 726
Date d'inscription : 30/11/2010
Age : 28
Localisation : Le Yuukan pour le moment

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
6500/6500  (6500/6500)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 4175
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Hôpital d'Ame no Kuni   Jeu 19 Juil - 8:01

C'était la salle d'attente de l’hôpital d’Ame, un bon nombre de gens y attendait, on pouvait y voir un vieux monsieur en train d'attendre quelqu’un, surement sa femme qui si elle possédait le même âge de que lui devait être en dialyse, les reins ayant surement lâchés, on pouvait voir une mère qui attendait surement la sortie de son enfant, chose confirmé par la peluche qu’elle gardait sur ses genoux. Et pour finir il y avait toujours cette table remplis de magazine à la réputation plus que douteuse et qui parle souvent de ce que font les gens riches et célèbres que jalousent toutes les ménagères moyennes. Qui plus est ce genre de femme lisait ces trucs surtout pour voir les scandales de ces même personnes et avoir un sujet de conversation avec ses amies superficielles à souhait et à qui la plus élémentaires des choses était simplement de savoir ce qu'avait le voisin pour avoir quelque chose de mieux et s'en vanter.
C’est dans cette atmosphère la que notre couple bien aimé débarqua. L’hôpital en question avait déjà bien travaillé pour effacé les traces de carnages qu’il avait lui-même causé il n’y avait encore pas si longtemps. Quelle ironie, il allait se faire soigner par des personnes qu’il avait menacées et aucuns d’eux ne pourrait le reconnaitre vu qu’il était Henge à ce moment la.


"Je n’ai pas le choix faut se soigner mais je n’aime pas trop le fait de mettre Shanoa à poil devant des gens fut il des femmes."

Malgré les petits désagréments qu’il dansait sur l’horizon de ses pensées, Shun et sa belle compagne eurent droit à d’excellent soins, les docteurs et infirmières qu’il avait épargné semblait posséder le sens du devoir à un très fort niveau et se faisant ils les soignèrent avec beaucoup de vigueur et d’efficacité. Leur soins prirent quelque temps et plus particulièrement les siens mais ils purent vite repartir en ville.

-----------------------------------------------------

Shun : 1336 – 80 = 1256 Ryos
Shanoa : 183 – 80 = 103 Ryos

Validé par riku


...........................................................................................


Backpack :

Spoiler:
 


Dernière édition par Shunsui Shirosaki le Dim 14 Juil - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bachi Roronoa
Civil

Bachi Roronoa

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Jeu 26 Juil - 4:43

Le Takano, camouflé dans son nuage, arriva dans la direction de l'hôpital. Il s'approcha d'une des tours d'Ame et passa par la fenêtre. Building abandonné. Ils étaient nombreux parmi toutes les destructions du village de la pluie. Bachi descendit rapidement quelques étages pour arriver à la hauteur de l'hôpital, qui était le bâtiment adjacent. Il chercha par delà les fenêtres une chambre vide ou ayant juste un patient et dont la fenêtre était ouverte. Il en trouva une et sauta. Il passa au dessus de la ruelle dans un saut rapide et entra dans le bâtiment. Il amorti sa chute pour retomber en silence et se redressa. La chambre était celle d'un patient qui dormait, il regarda sa fiche d'hospitalisation, il était entré ce matin pour des maux d'estomac, diagnostic, léger ulcère, opération prévu dans deux jours. L'ancien Kazekage profita de l'occasion, il regarda rapidement le patient et en fit un Henge assez similaire. Dans le silence, il sortit de la pièce et chercha quelques panneaux.

" Le local à matériel est par là ... "

Bachi suivit les panneaux en se faufilant à travers les couloirs et en se faisant discret. Aucune infirmière ne semblait se préoccuper de lui le connaissant et sachant son cas peu important comparé aux autres. Il approcha près du local et le vit verrouiller comme il était normal dans un hôpital. Il attendit un moment où le couloir serait vide et avec un de ses jutsu de paume de vent, il brisa la serrure. Il entra rapidement et pris de quoi pouvoir faire des soins complets dans le futur, n'étant pas un voleur, il laissa une liasse de 100 ryos dans une des boites, sachant que si on l'avait fait rentré, il n'aurait demandé que ça. Il sortit du couloir rapidement et s'approcha d'une fenêtre. Il l'ouvrit et passa à l'extérieur. Et d'un bond digne du décollage d'un rapace, Bachi grimpa dans les yeux, une fois en l'air, il fit réapparaitre le nuage et disparu vers le Sud, en suivant le sens du vent.

- - -

-100 ryos : Option médecin
validé

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Jeu 26 Juil - 12:44

Elle s’était enfin débarrasser du vagabond et se dirigeait sans plus attendre vers l’un des nombreux restaurants d’ame. La pluie battante ne suffisait pas à atteindre sa faim et qu’importe ce qu’il arrive, elle aurait son fichu repas. Son ventre gargouilla et elle pressa le pas, elle se posa dans le premier restaurant venu. Elle commanda et se posa immédiatement sur l’un des grands siège au bar et entama son bol de riz sans plus attendre. Elle se goinfra sans aucune retenu attirant au passage les regards des différents passants et clients du restau. Quand ils se rendirent compte qu’il s’agissait de shira, ils ne cherchèrent pas plus loin et retournèrent simplement à leur occupation première. Elle continuait de mangé quand déboulant à vitesse grand V un garda déboula en hurlant à tue-tête « SHIRAYUUUUKIII SAMAAAA !! ». Elle n’en fit pas cas et continua de dégusté son bol, le garde la vit et stoppa sa course, commença à piaillé quelques choses de d’incompréhensible.

- Je ne comprends rien ! Si ce n’est pas important tu peux déjà aller te faire voir. Si ça l’est reprend ton souffle d’abord idiot !

Elle but à grande gorge son verre de sake et observa le garde pendant un moment. Il était… bref.

- Shuuto-san m’envoie ! Le vagabond avec qui vous parliez tout à l’heure, à forcer le passage et se trouve en ce moment même dans le village.
- Je l’aurais prévenue… bon, on bouge, va essayer de trouver shunsui et shanoa, ils doivent traine par la aussi. Dit lui de suivre l’odeur du sang ou une connerie dans le genre… il comprendra. Enfin j’espère…

Elle disparut et se retrouva percher sur le toit du restau ou elle avait même pas prit le temps de remercier le gérant tant elle sentait monté en elle une rage sans nom. Elle avait été sympathique jusqu’ici et voilà comment il la remercier ? S’en était trop. Elle sauta sur le toit suivant et ainsi de suite jusqu’à ce trouver à une hauteur suffisamment importante pour avoir une vue d’ensemble sur une grande partie du village. En scrutant les alentours elle put apercevoir au loin une silhouette se faufiler dans l’hôpital en toute « discrétion ». elle bondit et se mit à courir en direction de l’hôpital. Elle savait qu’elle aurait peu de chance de l’intercepter, mais à quoi bon l’intercepter ? une fois devant l’hôpital elle s’adossa à un mur et guetta tout signe d’évasion. Elle n’attendit pas bien longtemps avant de voir une petite tête apparaitre d’une fenêtre. Elle réagit immédiatement, elle sauta sur un poteau électrique et ensuite dans les airs et activa l’une des techniques de type fuuton pour tenter de cloué l’adversaire au sol.

- Fuuton Kokyuu no Hiryuu !

Elle y était allé fort dès le début, mais qu’importe elle avait les nerfs. Elle se posa en douceur en amortissant sa chute à l’aide des murs de l’hôpital et autres. Elle se posa et observa le nouvelle henge de sa cible. C’était un ninja il n’y avait pas de doute, il avait certes un nouvelle henge, mais son chakra était reconnaissable et il existe aucun ninja ayant un type de chakra identique. Elle l’observa un moment et fini enfin par avoir une réaction.

- Tu ne me diras pas que je ne t’ai pas prévenue, je ne connais pas toute tes intentions, mais le fait et que t’as forcé le passage aux portes de MON village, je ne peux pas laisser ça passer. On mène une politique intransigeante ici, alors tu m’excuseras, mais si tu veux sortir d’ici il va falloir me convaincre.

Il était évident que si elle était passée à l’offensive, il y avait que peu de chance pour qu’il réussisse à la convaincre, les hostilités étaient lancer et elle était prête à en découdre. Il l’avait mise en boule, et là ça allé faire mal. Elle s’en foutait de ses raisons, s’il été quelqu’un de bon il aurait compris que « vous ne passerez pas » n’est pas un « salut, vas-y viens entre ». Elle commençait à prendre d’affection Ame et elle était prête à tout pour y faire régnait l’ordre et le respect. Et elle espérait que par cette acte, elle ferait parler et ainsi éviteras que l’on essaie une nouvelle fois de s’infiltré dans le village.

------------------------

Spoiler:
 

Shirayuki : 4550 PV /4550 - 130 = 4420 CH
Bachi : 5250 – 330= 4920 PV / 4750 – 230 = 4520 CH
Revenir en haut Aller en bas
Bachi Roronoa
Civil

Bachi Roronoa

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Ven 3 Aoû - 0:46

Bachi se prépara à décoller lorsque tout à coup, il entendit un bruit qu'il ne connaissait que trop bien, le son du technique Fuuton qui se prépare. Ni une ni deux, il concentra encore plus de chakra dans ses jambes et fit un saut extraordinaire par une autre fenêtre. Il insuffla du chakra Fuuton dans sa "cape" pour tenir en lévitation, la jeune femme qui l'avait accosté à l'entrée avait tenté de l'attaquer subitement. Elle parla dans le couloir désert, pensant que sa cible s'y trouvait encore. Bachi en l'air, lui répondit :

Spoiler:
 

- Je ne vais pas avoir à vous convaincre jeune femme, je m'en vais, je n'avais effectivement rien à faire dans ce village, mais j'avais besoin de matériel médical, regardez dans la réserve après mon départ, j'ai laissé de l'argent. A présent, je m'en vais. Je suis navré de la gêne occasionné, mais je n'ai blessé personne et fait aucun dégât matériel. A présent, si vous le permettez, je pars. Nous nous reverrons, je vous doit un repas.

Malgré la voix de son Henge, Bachi parla avec son vocabulaire, imposant tout de suite une certaine prestance, surtout que son corps n'était plus celui d'un frêle vagabond, il avait sa posture habituelle, fière et pleine de droiture. D'un coup de Fuuton à la plante de ses pieds, il s'envola d'une cinquantaine de mètre en quelques secondes, et fonça dans un nuage plein de pluie d'Ame, une fois à l'intérieur, il disparut à nouveau.

Spoiler:
 

" J'ai eu chaud, je ne pensais pas qu'après Kubitsa et Matsuda, le village garderait cette discipline ... c'est bien. Je dois y aller, direction mon village. "

Le Takano avança par impulsion de vent légère et son nuage sortit bientôt des limites du pays de la pluie, avec une nouvelle trousse de soin et des informations essentiels, Bachi regagna sa liberté.

- - -

Bachi : 5250 PV / 4160 CH


Edit Modération : Esquiver la technique ne te fait esquiver le combat, tu as perdu la moitié de tes Ryos mon cher. 421 Ryos pour Shirayuki

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Shunsui Shirosaki
Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste

Shunsui Shirosaki

Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste


Messages : 726
Date d'inscription : 30/11/2010
Age : 28
Localisation : Le Yuukan pour le moment

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
6500/6500  (6500/6500)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 4175
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Mer 5 Juin - 20:45

Alors que le combat semblait maintenant terminé, le clone lui signala quelques autres faits avant de tomber sur le sol et d’exploser, infligeant de sévère dégâts à Shun et à son striker avant qu’il ne soit propulsé assez haut et subissent une belle chute. Il pensa d’abord à se téléporter au sol pour éviter de se vautrer comme une merde mais étant dans Ame, il décida plutôt de profiter des tours autour de lui, faisant le ping pong sur chacune d’elle en prenant appui sur eux pour ralentir sa chute, ce qui au final le fit bien atterrir sur ses pieds mais lui ayant quand même fait quelques dégâts musculaires car ce n’était pas vraiment son style de sport la chute libre. Il s’approcha du corps inerte de son compagnon arrivé un peu avant lui, lui retira son sabre qu’il avait quand même eut le temps de ranger dans son fourreau avant l’explosion et le mit sur son épaule. Il se dirigea donc vers l’hôpital en repensant aux dernières paroles de Zero, il était mitigé sur le chapitre de la politesse en combat, il était d’accord sur le principe avec une personne ayant un intérêt mais lui préférait faire cela à la fin au cas ou la personne qui avait éveillé son intérêt ne se révèle au final une amer déception.
Puis vint finalement le topic sur « voulez vous en savoir plus ? » digne d’une fédération d’un certain film comique qu’il ne citerait pas et dont cela parlait de Delphyné, nom qui n’aurait rien évoqué à bien grand monde mais pas a lui ayant quelques connaissances annexes prises dans le cerveau d’un lieutenant du SRIN qu’il ne citerait pas non plus et qui lui permettait de savoir que c’était une base sous marine, mais quand à savoir ou elle était et peut être même comment l’atteindre c’était une autre paire de manche.


"Par contre le manqué de survie des gens qui m’entoure, c’est assez drôle, enfin du moment que moi je survis, m’en fout un peu."

Même s’il pensait cela, il savait tout autant qu’il n’était entouré que de professionnel, même Hoshi au vu de ses capacités, et que même si son hôte ne leur garantissait pas la survie, eux trouveraient surement le moyen de le faire. Durant ses petits songes, le Shirosaki était arrivé au niveau de l’hôpital, il entra tranquillement et vit que la salle d’attente était un peu remplis mais plus par le fait que des gens se battaient que par le fait d’un organisme inconnu se baladant dans l’air que personne ne semblait avoir remarqué. Etant un peu privilégié, il somma un infirmier et vit déposer son ami sur un brancard et commença à aller voir les gérants de l’hosto quand un petit détail lui titilla les neurones. Ils avaient mis du temps à venir, comment savoir si les personnes bossant ici, n’étaient pas des clones eux aussi, après tout il avait bien vu un clone de Yusei quand il observait de loin et il savait que l’original avait attaqué un peu avant, c’était un signe que son raisonnement ne voulait rien dire mais que ca prenait quelques lignes. Enfin bref, devant le doute, Shunsui pris 5 personnes totalement au hasard dont des infirmiers, médecins, et aides soignantes, les regroupa dans le labo qu’il verrouilla et les soumis à un petit test. Il ne pouvait pas compter sur les spores dans le corps pour l’aiguiller puisque toute la zone avait reçu la dose mais il avait remarqué que lorsqu’il tapait le clone de Zero avec des attaques Raiton, il détruisait un peu de ses organismes autour des blessures et la seule explication qu’il lui venait en tête c’était que son Raiton grillait ces saletés, il soumit donc ces petits cobayes à un électrochoc non mortel mais suffisant pour les désintoxiquer et répandit un peu de ce même Raiton sur lui-même et dans la pièce pour la désinfecter. En étant logique, une vraie personne serait guéris et un clone qui devrait en principe être contrôlé par ces choses tomberaient au sol inerte car sans récepteur pas d’ordre.

On reprend ces esprits et vite maintenant que vous êtes sevré, je tenais à vous informez que vous aviez des organismes microscopiques flottant dans vos veines et maintenant que vous en êtes débarrassé, vous allez me prendre un peu de sang et trouvez une cure pour le village. J’ai pris avant de venir une espèces d’antidote, qui m’a immunisé à ces saletés alors vous allez travaillez à retrouver la formule de ce truc ou vous vous servirez de mes anticorps, faites ce que vous avez à faire mais on ne sort pas d’ici avant que vous aillez trouver.

Les médecins et autres bien que pas entièrement scientifique avait relativement de quoi travailler et les connaissances pour faire ce qu’ils leur avaient été demandé, ils passèrent plusieurs heures à trouver le moyen de recréer cette antidote et ils y parvinrent au bout de plusieurs heures, Ils s’injectèrent le produit pour s’immuniser vu qu’ils retourneraient au travail dans une zone encore non traité et en même temps faire un test réel. Pour se faire il envoya une aide soignante dans le hall, ou des spores flottaient dans l’air et le shinobi vit bien que la contamination ne la touchait plus. Il somma l’ordre à trois personnes de transformer le soin en gaz et de le faire répandre en ville pendant que le dernier stérilisé le soignerait lui et son striker. C’est d’ailleurs ce qu’il fit et très efficacement une fois sortit du labo et Shunsui et Kyôraku pouvaient maintenant attendre les autres ici une fois qu’ils auraient fini leur fight.

Je revis.

Ca tombe bien j’ai encore besoin de toi.

En effet grâce à son striker, Shunsui venait de passer légende avec les 30 xp qui lui manquait mais il ne comptait pas s’arrêter la avec cette capa intéressante.

-----

- 1050 – (100 – 10% = 90) = 960 Ryos -> Stats à fond moi + striker

- Passage au grade de Legend.

- Transformation de l’antidote ou mes anticorps (comme tu le sens) flottant dans mes veines en gaz. Répandu sur Ame et ses environs, purification et immunisation des lieux et des gens (villageois, gardiens, Hoshi) Si cela est accepté bien sur, on n’a pas reçu le colis du GINY alors on se débrouille autrement ^^.
Bien évidemment le gaz sera répandu dans la zone d’Hoshi après que Hocheat aura fini son combat, sinon trop avantageux pour elle sauf si tu t’en fout royal ou que tu veux le faire pour le rp.

...........................................................................................


Backpack :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi
Légende de Ame

Hoshi

Légende de Ame

Messages : 358
Date d'inscription : 16/02/2010
Localisation : Là où je trouve des bonbons

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4400  (4200/4400)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1190
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Jeu 13 Juin - 3:21

Le combat s'était donc achevée, Hoshi avait reçut pas mal d'information, elle était contente de cet affrontement, de cette rencontre et ne s'en priverait sûrement pas pour s'en vanter. Elle avait juste hâte d'expérimenter ce qu'avait dit Suzukaze, de le raconter, et de jouer. Pour l'heure, et après avoir enduré l'ultime attaque du pantin de Zero, Hoshi déambula dans Ame à la recherche de ses amis. Elle passa de longues heures à errer, respirant le gaz made in Shunsui sans s'en rendre compte (en même temps) et observant ce village, cette population. Il ne pleuvait plus, sûrement pour une heure à peine mais c'était quelque chose d'agréable. Hoshi se mit à bailler, elle manquait un peu de chakra et commençait à se dire qu'il serait temps pour elle d'en récupérer un peu. Le meilleur endroit pour cela serait peut être l'hôpital, encore fallait-il qu'elle le trouve.

« J'sais même pas si y en a un dans c'trou paumé. »

La brune continua sa promenade, mais à force, cela commençait à l'agacer fortement. Pour abréger sa souffrance, elle se concentra sur l'esprit d'un vieux qui passait par là et sonda son cerveau pour obtenir de lui l'indication du lieu qu'elle cherchait.

« Suffisait de d'mander en fait. »

Elle trouva l'hôpital, puis se dirigea directement vers les tarifs des soins.

« 100ryos ? C'est pas cher dis donc.. »

C'était évidemment ironique, puis étant donné le lieu, la jeune femme se dit que les soins ne seraient pas de très haute volée, du coup elle hésita avant d'en quémander et préféra chercher à savoir si ses collègues n'étaient pas dans le coin avant de décider.

-Dites, vous avez pas vu un rouquin dans l'coin avec un gars habillé en samouraï ? Ou un autre, pas beau, qui fait la tronche ? Ou alors quelqu'un tout en blanc avec les yeux fermés et qui sourit tout l'temps ?
-Je crois me souvenir des premières personnes mais je ne sais pas s'ils sont encore là. Ils doivent être dans la chambre ..

Une fois le numéro donné, la télépathe fonça vers celle-ci, en s'appuyant sur ses dons particuliers pour vérifier qu'elle ne se trompait pas d'endroit, et de personne. Elle toqua vite fait, très vite fait, puis entra sans attendre puisqu'elle savait d'avance qu'il s'agissait de Shunsui (et pas d'Hijou entre autre).

-Yo ! Alors, ça s'est bien passé, dit ?

Shunsui avait l'air d'être en pleine forme, ainsi que son ami. Ils s'étaient sûrement déjà soigné.

-T'aurais vu moi, c'était super cool ! Tu sais quoi ? Hein, tu sais quoi ? Eh bah j'vais pouvoir te dire qui s'est attaqué à vot' village, et même où faut aller pour l'attraper.

Hoshi se mit à sourire et s'arrêta là volontairement, elle ne révélerait pas son info tout de suite, il fallait bien continuer à jouer un peu avant.
Revenir en haut Aller en bas
Hijou
Assassin / Support d'Ame

Hijou

Assassin / Support d'Ame

Messages : 801
Date d'inscription : 18/05/2009
Localisation : Ame

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4650/4650  (4650/4650)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4120/4120  (4120/4120)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1805
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Jeu 13 Juin - 16:08

Hijou avait fini par se traîner tant bien que mal depuis l'entrée d'Ame, ayant prit soin de boucher les plaies les plus importantes, afin de ne pas se vider son liquide vital en chemin. Pourtant, malgré la douleur qui le tenaillait, son visage restait désespérément inexpressif, bien que son souffle saccadé trahissait les efforts qu'il faisait pour avancer péniblement. Il ne savait pas encore si les autres s'en étaient sorti, avec dans un coin de la tête, le souhait que la petite brune se soit faite écartelée en bonne et due forme. L'assassin était quelqu'un de patient, mais cette patience pouvait se trouver très variable selon les situations et dans le cas d'Hoshi, il ne supportait guère ses éclats de voix et son agitation constante.

Enfin bref, il s'agissait là que d'un détail en somme, Ame semblant avoir été sauvé pour cette fois, mais cela aurait très bien pu finir en catastrophe.
Hijou parvint donc jusqu'à l'hôpital et demanda, très simplement mais avec autorité, à être soigné vite et bien. Il n'était pas question qu'il reste trop longtemps inactif et qu'il soit rétabli au plus tôt pour continuer ses affaires.
Bien entendu, il paya quand même la somme nécessaire à ses soins, avant d'être emmené en salle d'examens, puis d'opérations pour rafistoler tout ce qui avait été un peu trop abimé. En plus de ça, il reçu un bonne dose de chakra afin que son corps récupère plus aisément qu'à la normale.

Il fit également une petite sieste de quelques heures, avant d'être à nouveau sur pieds. Rapidement, il chercha des traces de ces compères, pour tomber dans un premier sur Shunsui, Hoshi et un autre bonhomme qui n'avait jamais attiré son attention. L'assassin porta son regard sur le rouquin, préférant ne pas se préoccuper de la demoiselle qui ne tarderait pas à venir l'embêter, pour être poli.



-50ryos, auto-validay
1170 restant
Revenir en haut Aller en bas
Shunsui Shirosaki
Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste

Shunsui Shirosaki

Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste


Messages : 726
Date d'inscription : 30/11/2010
Age : 28
Localisation : Le Yuukan pour le moment

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
6500/6500  (6500/6500)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 4175
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Jeu 13 Juin - 20:05

Cela faisait un moment que Shunsui avait fini son combat, s’était soigné et avait trouvé un moyen de débarrasser son village des spores parasites qui flottaient en son sein. Maintenant lui et Kyôraku attendaient patiemment que ses camarades le rejoignent, pour qu’ils puissent décider tous ensemble de la suite des événements. A savoir, soit continuer leur petites affaires dans leur coin ou alors tenter de retrouver la personne qui les avait attaqué pour lui faire comprendre que son attaque contre eux parce que le reste du Yuukan rien à foutre n’allait pas rester sans conséquence pour son intégrité physique même si en l’occurrence avoir des infos sur le bonhomme se montait sans le moindre effort si ce n’est plus à ce niveau de ce point de vue.
Alors qu’il allait commencer à désespérer à attendre avec son striker, ce fut Hoshi qui vient rompre sa monotonie en entrant tel un ressort dans la chambre qu’ils squattaient en lui demandant des infos sur son combat avant de parler rapidement du sien et du fait qu’elle savait des choses. Vu qu’il s’ennuyait sec en ce moment, un petit jeu de devinette lui plaisait assez et vu que jouer avec la belle brune ne lui déplaisait pas du tout il se laissa tenter. Mais son striker le prit de vitesse.


Moi j’ai été vaincu très..

La barbe on s’en fiche de toi, tu auras ta revanche plus tard, d’ailleurs elle me parle à moi. Donc j’allais dire que le fight s’est bien passé, rapide mais amusant avec quelques bonus à la clé.

Il repensa rapidement à la petite discussion télépathique qu’il avait eu avec le fameux Zero, sur les petits avantages qu’il avait vantés et qu’il il devait bien l’avouer l’intéressait pleinement pour certain.

Attend laisse moi deviner, hum.

Shunsui ferma les yeux, posa sa main sur son front et tendit sa main ouverte vers la demoiselle comme il avait vu plusieurs charlatan faire pour faire en sorte de « lire » dans les pensées.

Le mec qui a attaqué notre village s’appelle Zero, il est un peu particulier et oh tu le connais. Par contre le lieu il m’en a dit un mais allez savoir si c’est le même que le tien.

Il ne souhaitait pas faire cela pour se moquer de ses dons mais pour rigoler un peu avec elle qui avait d’ailleurs ce talent de rigoler de tout et n’importe quoi avant que Hijou n’arrive dans la pièce qu’ils occupaient, et se concentra sur lui sans jeter un coup d’œil aux autres personnes qui l’accompagnaient.

"Oula soit il apprécie vraiment pas Hoshi, soit il a changé de bord, j’espère que c’est l’option un."

Maintenant il lui tardait d’entendre les réponses de la brune sur leur agresseur.

...........................................................................................


Backpack :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi
Légende de Ame

Hoshi

Légende de Ame

Messages : 358
Date d'inscription : 16/02/2010
Localisation : Là où je trouve des bonbons

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4400  (4200/4400)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1190
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Ven 14 Juin - 0:27

Hoshi se mit à rire lorsqu'elle vit Shunsui rembarrer son striker, ce dernier avait gardé le silence comme un bon petit chien obéissant, la jeune femme s'amusait de le voir se taire à la demande et sans broncher. Et puis, c'était aussi un moyen de montrer que le rouquin aimait bien garder l'attention sur lui, enfin ça donnait cette impression. En tout cas il était à nouveau partant pour jouer, du coup il mima les gestes d'un devin et répondit parfaitement à la devinette, comme s'il avait des pouvoirs semblables à ceux d'Hoshi.

-Alors là...

La bouche ouverte, la jeune femme bugua jusqu'à l'arrivée d'Hijou qui décidément chaque fois qu'il la voyait semblait décider de l'ignorer et le faisait remarquablement bien.

-Moi j'ai l'impression que c'est l'option deux héhé.

Hoshi leva les sourcils deux fois en regardant Shunsui puis éclata encore une fois de rire. Elle reprit ses esprits après un bon moment, et puis finit par revenir au sujet principal.

-Tu m'avais pas dit que t'étais fort pour les devinettes toi aussi !

La jeune femme afficha un sourire malicieux, évidemment elle avait finit par comprendre que d'une façon ou d'une autre son nouvel ami avait eut une discussion avec Suzukaze lui aussi, même si sur le coup sa naïveté avait prit le pli sur cette déduction.

-Il m'a dit d'aller à Oto pour que j'puisse aller jouer avec ses marionnettes. Cool hein ? Bon avant 'faut le tuer, mais ça c'pas un problème hein ?

Après cette question, Hoshi se retourna d'un coup et cria 'Bouh' devant Hijou pour voir s'il allait réagir, un peu comme tous les touristes font avec les gardes royaux. Comme eux il resta figé, un vrai coincé !

-T'es vraiment ennuyant toi hein, t’inquiètes j'arrangerais ça ! J'reviens !

La kunoichi tapa sur l'épaule de l'assassin et quitta la pièce deux minutes pour aller piquer des piqûres et deux ou trois bandages, se soigner commençait à la titiller finalement. Lorsqu'elle regagna la pièce elle sauta sur un des lits et commença directement les soins.

-Alors, on va aller las bas ou quoi ? Moi j'ai bien envie de jouer avec les bonhommes en combinaisons, comme le gars que j'ai tué tout à l'heure. T'sais que il peut se multiplier quand on le coupe ? Cool hein ? En plus il m'a dit que y en avait assez las bas pour attaquer les deux grands villages et gagner, et ça c'est vraiment.. hum.. j'trouve même pas l'mot tiens !

Hoshi ricana, et comme il ne lui avait fallut que le temps de ce petit discours pour se soigner et régénérer son chakra grâce aux piqûres , elle mit de coté ce qu'elle avait utilisé, puis se remit debout, prête à partir.

-C'est bon, on peut y aller ! Il est où..euh..Gin ?

Seulement, elle eut tout d'un coup l'impression qu'on l'a regardait avec insistance, peut être parce qu'elle n'avait pas laissé de pièces pour au moins payer l'utilisation de ces quelques produits médicaux ? C'est vrai que voler un village devant ses propriétaires n'était pas très malin. Elle laissa donc avec regret sur une commode la somme requise, mais juste la moitié du prix qu'elle avait vu précédemment à l’accueil (et qui finalement était la bonne somme).

----------------
-50ryos (reste 50)
Stats à fond
Revenir en haut Aller en bas
Hijou
Assassin / Support d'Ame

Hijou

Assassin / Support d'Ame

Messages : 801
Date d'inscription : 18/05/2009
Localisation : Ame

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4650/4650  (4650/4650)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4120/4120  (4120/4120)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1805
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Ven 14 Juin - 21:52

L'entrée de Hijou avait fait comme un léger coup de froid dans l'ambiance joviale qui régnait jusqu'alors. Cependant, cela ne perturba pas les choses très longtemps, Hoshi ouvrant à nouveau son moulin, pour dire beaucoup de choses dont peu avaient d'intérêts aux oreilles de l'assassin. Cependant, il enregistra certaines données sans le moindre commentaire, étudiant déjà les conséquences qui pouvaient découler des dernières découvertes.

La jeune brune parla donc d'Oto, avant de tenter vainement d'arracher une réaction de dernier arrivant, qui la toisa alors comme si elle était le plus insignifiant des insectes...Charmant me direz-vous. Enfin bref, la jeune femme s'absenta quelques instants, revenant alors avec le même comportement de pile-électrique, ne pouvant pas tenir en place sans remuer ou monter le volume sonore.


"Quelle plaie..."

La miss donna alors quelques petites infos supplémentaires, que Hijou ne manqua pas de mémoriser. Il n'avait pas encore tous les éléments en main, mais les bribes de ce qu'il avait entendu lui permettait déjà de se faire une idée de ce qui pouvait les attendre dans l'ancien fief d'Orochimaru.
Il reporta son attention sur Shunsui, qui n'avait pas encore ouvert la bouche depuis l'arrivée de l'assassin.


-C'est quoi la suite ? On emmène la petite jusqu'à l'autre bled affilié à Kumo ?-

Il fallait comprendre là : se rendre à Oto tout en gardant un œil sur Hoshi, qui semblait propice à changer de camp aussi vite qu'elle pouvait changer d'humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

Gin Yagami

Etudiant à l’académie

Messages : 1878
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Sam 15 Juin - 1:10

Après avoir éliminé cette sonde dans ce village si particulier ou il pleuvait souvent. C'était ce détail qui lui donnait son charme, un atout comme l'avait normalement chaque village. On pouvait croire ce village triste et en mal à quelque chose en particulier. Ce n'était pas le cas d'habitude sauf que ces particules qui étaient dans l'air étaient malsaines et pouvait causer un traumatisme sur l'organisme qui n'était pas protégée de cette intrusion fortuite. Pour le reste, il faisait confiance à ses alliés pour les deux autres sondes. Il ne pensait pas une seconde qu'Hoshi pouvait perdre ce combat contre son adversaire qui semblait posséder quelques caractéristiques intéressantes.
Gin resta un moment là un moment, c'était comme si le temps s'était arrêté pour ce dernier. Était-il en train de méditer ou bien en train de penser à un détail qu'il venait de lui revenir d'un coup. Quoiqu'il en soit, son alliée de choix profitait pour se soigner à sa manière des blessures qu'elles avaient contractées contre Yusei et Bryan.Quand au Yagami, il devait également faire un tour dans cet établissement surtout que tous les autres protagonistes s'y trouvait et qu'il voulait contrôler sa destiné ainsi que ses mouvements.

Une chanson trottait dans son esprit qui commençait par quelque chose de ce genre, elle a les yeux écarlates...avec un petit refrain qu'il avait du mal à oublier. Au final, c'était la kunoichi qui finit par lu faire une remarque dont elle avait le secret pour qu'il se mette enfin à bouger pour faire avancer les choses.


En effet, allons rejoindre les autres et voir ce qu'ils ont pu découvrir.

Chaque membre de ce quatuor avait des qualités intrinsèques et indépendants des autres pouvant alors donner un attrait, un plus des plus appréciables. La diversité de ce monde et les pouvoirs que possédait certains individus étaient à étudier voire un émerveillement. C'était dans ce but qu'il allait dans un futur proche rencontrer d'autres personnages de ce style là. Sous cette pluie battante avec ce ciel sombre et ombrageux qui ne laissait aucune place à une once de lumière, Gin se dirigeait vers l'hôpital toujours à grande vitesse ou il enchaîna les shunpô dans les airs par préférence. Quelques minutes lui suffisaient pour arriver jusqu'à destination, il pénétra pour rejoindre le trio qui était dans une discussion importante ou ça en avait tout l'air.

* La suite ? *

Il venait d'entendre la dernière phrase d'Hijou mais cela ne l'aiguillait pas sur le reste de la conversation en cours bien qu'il avait sans doute quelques idées mais il n'était pas un devin non plus. Il finit par sourire car il venait de trouver un prétexte pour sa petite absence.

Désolé pour le retard mais vous connaissez les femmes.

Il se stoppait là et ne préférait pas rentrer dans les détails sachant qu'il était le seul et unique fautif et qu'elle ne le louperait pas par la suite. Un autre sujet lui paraissait plus intéressant à aborder plutôt que de poursuivre sur sa lancée sur quelque chose d'anodin et qui n'avait pas forcément d'importance.

Sinon comment avez vous rencontré cette charmante personne ? Cette fois ci je n'ai pas de beignets à t'offrir.

Il attendit un moment avant de continuer sur autre chose de plus concret.

Cette attaque n'est qu'un début, il faudrait qu'on se renseigne et voir si on n'est pas les seuls à être viser. D'ailleurs un de mes adversaires est parti un peu trop tôt... C'est dommage, moi qui aurais voulu en savoir plus sur ses capacités mais ça sera pour une prochaine fois...arff tant pis. Il semble toutefois qu'il se dirige vers une île entouré d'eau.

C'était les informations qu'ils avaient recueillis et qui pouvait peut être servir car Zero était connu par tout le monde sauf Hijou qui durant cet évent devait encore être à Shtroumpcity.


...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Shunsui Shirosaki
Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste

Shunsui Shirosaki

Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste


Messages : 726
Date d'inscription : 30/11/2010
Age : 28
Localisation : Le Yuukan pour le moment

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
6500/6500  (6500/6500)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 4175
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Sam 15 Juin - 23:45

Le petit groupe qui commençait enfin à se réunir dans l’hôpital pour y jouir des divers services de soin prodigué fut enfin rejoint par le dernier membre de leur groupe en extérieur à savoir Gin fit enfin son apparition pour attraper la discussion en cours. Il fit d’ailleurs un rapide topo de ce qu’il savait et lui avait poser aussi une simple question sur comment il avait rencontré la brune « survolté » à laquelle il lui répondit sans peine.

D’une manière des plus simple Gin elle est venue à moi, bon faut dire que j’avais un peu foutu le bordel à Tanzaku et que j’espère qu’une certaine blonde ne m’en tiendra pas trop rigueur ou continuera à ne pas savoir que c’est moi, ca m’arrangerait.

Puis rapidement Shunsui repensa au rapide rapport qu’avait tenu l’homme en blanc sur les adversaires qu’il avait eu le plaisir d’affronter et dont un lui avait ou semblait lui avoir faussé compagnie, chose qu’il semblait regretter vu qu’il voulait en savoir plus sur ses capacités démontrant par la même qu’il n’y avait pas que lui qui avait une grande curiosité et que ca se dirigeait vers Kiri. Seulement il ne s’en formalisait pas trop, il connaissait que trop bien les défenses du village de la brume et savait qu’elle ne tomberait pas si facilement d’autant plus que leur gardienne veillait au grain.

"Cependant ca fait quand même deux directions bien opposés ça"

Y a un autre point qu’on doit régler, Hoshi semble avoir parlé avec une entité qui lui aurait promis de beau jouet en échange de sa vie et je dis bien la vie de celui qui lui a parlé, ce qui est bizarre mais curieux en même temps et je t’avoue franchement que j’ai bien envie d’y voir de plus près et que ca a un rapport avec le mec en combi qu’elle a affronté. D’ailleurs pour ma part j’ai discuté si ce que j’ai cru comprendre est exact avec Zero, le lieutenant de l’ex SRIN que tu as croisé rapidement si ce dont je me rappelle est encore bon.


Pour sa part la suite était donnée, il suivrait la brune à Oto pour voir l’homme qui lui avait parlé et qui l’aiderait surement à remonter vers Zero la personne pour laquelle il éprouvait le plus grand intérêt pour l’instant. Son striker se permit une petite parole après s’être tenu tranquille pour faire remarquer ce qui aurait pu être une évidence.

Ca pourrait être un piège alors on fait quoi ?

On s’y précipite. Quelle question, on va voir ce qu’il en est et on se battra si on le doit. Franchement…

Restait plus qu’a savoir pour eux maintenant mais il se doutait bien que Hijou s’en foutrait du moment qu’il pourrait éventuellement tuer quelque chose et que Gin réfléchirait un peu plus à la question.

...........................................................................................


Backpack :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi
Légende de Ame

Hoshi

Légende de Ame

Messages : 358
Date d'inscription : 16/02/2010
Localisation : Là où je trouve des bonbons

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4400  (4200/4400)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1190
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   Dim 16 Juin - 22:50

Hoshi resta debout un moment, et lorsqu'Hijou l'appela 'la petite', elle fixa son regard sur lui pour essayer de l'intimider. Cela dura jusqu'à l'arrivée de Gin, le moment où elle comprit qu'elle ne serait plus vraiment très active dans la discussion. La petite une sauta une nouvelle fois le lit en faisant balancer ses jambes dans le vide. Elle se mit à chantonner tandis que Shunsui et l'homme aux yeux fermés continuaient à parler et se demandaient où il faudrait donc se rendre pour la suite.
Le rouquin préférait visiblement aller à Oto, tandis que Gin soulevait la possibilité d'aller à ce qui semblait être Kiri. Les deux hommes seraient donc les décideurs de la direction à prendre, Hoshi suivrait quoi qu'il se passe, soit avec regret, soit en étant très heureuse.

« 1..2..3..4..5..6..7..8..9..10.... »

Hoshi se mit donc à compter pour savoir au bout de quel chiffre la décision serait prise. Elle avait débuter une sorte de compte à rebours, et regardait toujours autant Hijou pour tenter de le perturber. Du coup, le compte à rebours marcherait aussi pour lui, histoire de voir jusqu'où son imperturbabilité resterait inchangée.

« 11..12..13..14..15..16..17..18..19.. »

Elle commença donc une série de grimaces, toutes plus étranges et drôles les unes des autres, enfin drôle pour qui le veut. Elles étaient donc toutes destinées à Hijou qui l'ignorait toujours autant, encore figée et concentré à écouter Gin et Shunsui.

« 20..21 ..22..23..24..25..26..27..28..29... »

De son coté Hoshi continua sur sa lancée, étirant sa bouche pour tirer la langue d'une façon plus voyante, enfin bref, elle rivalisa d’imagination pour parvenir à ses fins. Visiblement elle commençait à agacer l'assassin, et pourtant il ne laissait rien paraître. Cela l'obligeait à continuer, et puis comme les deux autres n'avait pas statuer la destination à prendre, autant s'amuser encore et encore.

« 30..31..32..33..34..35..36..37..38..39.... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Hôpital d'Ame no Kuni   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hôpital d'Ame no Kuni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des siamois sont nés lundi 19 décembre dans un hôpital d'Anajas, dans le nord du Brésil.
» 1885 - Hôpital Pasteur, Lycée, Patras ...
» Hôpital Général du Lakeshore
» double prise en charge: hôpital de jour
» Valise d'hôpital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Hopital-