AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le clone s'améliore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mizoku Yamaguchi
Vagabond de Rang B

avatar

Vagabond de Rang B

Messages : 197
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 23

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4150  (4150/4150)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 150
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Le clone s'améliore   Jeu 2 Aoû - 19:49

Citation :
Chishiki no shitai : En temps que médecin, Seika connaît bien le corps humain ce qui lui permet de blessé davantage son adversaire en combat. Elle peut créer des hémorragie ou de puissante brûlure sans difficulté.
Passif :
À chaque technique offensive que Seika utilise l’adversaire perdra 10pv / tour jusqu’à la fin du combat. (Cumulable jusqu’à -100pv / tour)
Actif :
180ch
La prochaine technique de Seika aura un bonus de 100PV
La prochaine technique de Seika sera indivisible
La prochaine technique de Seika fera perdre 50PV / 2 tour à l’adversaire.
Utilisable 1 fois.

Citation :
Dokuboki : Seika lance des armes (Kunai, shuriken, senbon) empoisonnés sur son adversaire.
L’adversaire perd 80pv / 3 tour
Revenir en haut Aller en bas
Shunsui Shirosaki
Chasseur de Prime / Admin Archiviste

avatar

Chasseur de Prime / Admin Archiviste


Messages : 723
Date d'inscription : 30/11/2010
Age : 27
Localisation : Le Yuukan

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5000/5000  (5000/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4240/4240  (4240/4240)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 4175
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le clone s'améliore   Sam 4 Aoû - 5:06

Citation :
Chishiki no Shitai :
En temps que médecin, Seika connaît bien le corps humain ce qui lui permet de blessé davantage son adversaire en combat. Elle peut créer des hémorragie ou de puissante brûlure sans difficulté.
Effet Passif :
À chaque technique offensive que Seika utilise l’adversaire perdra 10 PV/tour jusqu’à la fin du combat. (Cumulable jusqu’à 100 PV/tour).
Effets Actifs :
Nécessite 150 CH
La prochaine technique de Seika aura un bonus de 100 PV
La prochaine technique de Seika sera Indivisible
La prochaine technique de Seika fera perdre 50 PV pendant deux tours à l’adversaire.
Utilisable deux fois.

Rang B

Citation :
Dokuboki :
Seika lance des armes (Kunai, Shuriken, Senbon) empoisonnés sur son adversaire.
L’adversaire perd 80 PV pendant trois tours la première fois puis 80 PV non périodique la seconde.
Utilisable deux fois.

Rang C

...........................................................................................


Backpack :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mizoku Yamaguchi
Vagabond de Rang B

avatar

Vagabond de Rang B

Messages : 197
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 23

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4150  (4150/4150)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 150
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le clone s'améliore   Sam 10 Nov - 0:52

Citation :
Chishiki no Shitai :
En temps que médecin, Seika connaît bien le corps humain ce qui lui permet de blessé davantage son adversaire en combat. Elle peut créer des hémorragie ou de puissante brûlure sans difficulté.
Effet Passif :
À chaque technique offensive que Seika utilise l’adversaire perdra 10 PV/tour jusqu’à la fin du combat. (Cumulable jusqu’à 100 PV/tour).
Effets Actifs :
Nécessite 150 CH
La prochaine technique de Seika aura un bonus de 100 PV
La prochaine technique de Seika sera Indivisible
La prochaine technique de Seika fera perdre 50 PV pendant deux tours à l’adversaire.
Utilisable deux fois.

Pendant son heure de travail à l’hôpital, la kunoichi avait apprit venant de deux médecins qu discutait ensemble que l’un d’eux avait fait une spécialisation en médecin dans un petit village réputés pour leur connaissance du corps humain. La kunoichi avait demandé l’autorisation à son chef, car même si elle était ninja avant tout et que s’était la Raikage son chef, s’était le chef de l’hôpital qui organisation les différents cours que pouvait suivre les médecins avec l’accord de Mai. Après quelques préparations, la kunoichi pu enfin avoir le privilège, car grâce avec ces dernières missions, elle avait accumulé assez de ryos pour pouvoir suivre ce cours qui n’était pas donné pour tous. Même si elle était déjà médecin et qu’elle connaissait ce qu’un médecin devait savoir, rien de mieux qu’un petit rafraîchissement sur le corps humain et en apprendre plus, car avec les années, les spécialistes en apprenaient toujours plus sur certaine maladie.

Seika avait eut la chance de pouvoir suivre ce cours de 2 semaines de dures labeur où dès les petites heures du matin avant même que le soleil ne se lèvent les cours commençaient et se terminer ne fois que le soleil descendait à l’horizon. Oui, ils avaient quelques pauses de temps à autre, si non il n’y arriverait pas, mais s’était le meilleur moyen de parvenir en 14 jours à se spécialiser. La kunoichi n’avait pas droit à plus, car le village de Kumo avait besoin d’elle comme médecin, mais aussi comme ninja.


La kunoichi avait quitté depuis quelques heures le village de Kumo, avec un petit sac derrière son dos ayant quelques vêtements, mais surtout plusieurs livres qu’elle avait dérobés à la bibliothèque de Kumo. Elle arriva ensuite dans le petit village spécialiste en la matière et c’est un homme moustachu qui vint l’accueillir.


- Vous devez être Seika.

- Oui…

- Suivez moi, je vais vous montrer votre dortoir, puis ensuite il sera temps de vous rendre en cours.

Seika fut surprise de voir à quel point les cours étaient important et qu’elle n’avait pas le temps de ranger ces affaires. Une fois qu’elle savait où se trouvait son dortoir, la kunoichi se dirigea vers la salle de cours. Le professeur ne se tournait pas vers elle quand celle-ci entra dans l’établissement. Elle s’installa un peu plus loin et écouta attentivement les directives. Le professeur expliquait les différentes partis du corps qui, une fois toucher, devait être immédiatement guérir pour ne pas qu’une hémorragie ne le tue. Seika n’était pas spécialement là pour apprendre à guérir, mais pour tuer plus aisément, mais cela, personne ne le savait sauf elle. Chaque information que disait le professeur, la kunoichi prenait des notes à n’en plus finir. Il expliquait ce qui pouvait se passé dans les différentes partit du corps selon une certain situation et il expliquait ce qu’il fallait faire pour arrêté le dit problème. La kunoichi avait bien hâte que la nuit tombe pour aller s’entraîner avec ce que le professeur avait dit. Quand la pause vint enfin, la kunoichi se leva pour aller prendre un peu de thé et essayer de se rappeler au maximum ce que l’enseignant leur avait dit. Elle qui n’était pas violente, elle n’avait pas d’autre choix pour lui permettre d’être plus forte et s’améliorer dans son métier. Le cours reprit après cinq minutes, puis une fois que le soleil se couchait, la kunoichi quitta la classe ne laissant personne ne lui adressé la parole. Après s’être assuré que tout le monde était endormi, la kunoichi quitta son dortoir et se dirigea vers la forêt où elle allait s’entraîner sur des clones beaucoup plus résistant que ceux habituel. Elle utilisait des kunais et parfois sa maîtrisé électrique et frappait ces clones dans certaine région du corps qu’elle avait non pas appris, mais connu leur faiblesse, ce qui créait une légère hémorragie. Pendant plusieurs heures, Seika faisait le même entraînement jusqu’à être trop fatiguer. Elle dormait maximum 2 heures par nuit pendant ces deux semaines. S’était la même routine à chaque jour, sauf que chaque jour de classes le cours était différent.

Une fois que les cours étaient terminer, la kunoichi allait effectué des techniques offensives sur les différentes parties du corps sensible qu’elle avait apprise et si un coup précis avait été porté, une hémorragie était créer. Chaque jour, Seika s’améliorait dans son apprentissage. Le jour, elle était concentrée dans ces cours à prendre les notes et la nuit elle mettait en pratique. Vers la deuxième semaine, plusieurs patients avaient été emmenés exprès pour qu’ils soient soignés par les médecins selon ce qu’ils avaient appris, évidemment il y avait toujours un médecin spécialisé pour superviser. Seika s’appliquait dans les soins prodigués et elle analysait chaque blessure pour tenter de les reproduire le soir même. Arrivé le dernier jour, la kunoichi fortement épuisé après autant d’entraînement se dirigeait vers le dernier cours ou plutôt un examen final. Ce que Seika ne savait pas s’était que le chef de l’établissement l’attendait devant la porte du cours.


- Suivez moi

- mais…

Seika ne pu demander la raison qu’elle fut obliger de le suivre. Elle fut emmener un peu à l’écart et ce qu’elle attendait fut le pire.

- Un de nos membres t’a surpris en train d’utiliser la connaissance que nous t’avons légué pour te battre. Nous sommes une école de médicine ici et non de shinobis. Par conséquent, nous n’aurons d’autre choix que d’effacés de ta mémoire toute la connaissance que tu as reçus.

- Mais…


Le chef ne laissa pas la kunoichi dire un mot qu’il déposa son index et son majeur contre son front. Une lumière dorée en jaillir et traversa le cerveau de Seika pour effacé une partie de la mémoire de Seika, mais ce que le chef ne savait pas s’était que le sceau de la kunoichi l’empêchait d’atteindre sa mémoire d’une quelconque façon. Une fois la technique terminer, Seika fut pris d’étourdissement et elle fut menez par un membre vers la sortie. Elle se frotta le front marquer par deux points rouges qui disparaîtrait dans peu de temps. La chuunin poussa un soupir, déçu de ne pas pouvoir terminer son entraînement et certainement que le chef du groupe allait prévenir le sien plus la Raikage. Le retour allait mal se passé et la kunoichi préférait prendre son temps pour y retourner. Il reprit le chemin du retour avec ces quelques livres et ces vêtements qu’elle avait apporté deux semaines plus tôt. Traversant un petit pont qui menait directement vers le village, Seika accrocha sans le vouloir un passant.

- Pardonnez moi…

- Ce n’est rien.


Seika lui sourit et continua son chemin. Quelques jours s’étaient écoulés sans qu’elle n’ait à se battre. La plupart du temps elle passait son temps à l’hôpital. Évidemment elle fut réprimandée par le médecin en chef et elle ne rencontra pas la Raikage pendant un long moment. Ces nouvelles compétences en médecin concernant le corps humain l’avait grandement aider pour soignée les patients, même si leur nombre à sa charge avait diminuer et qu’elle travaillait davantage dans les archives le temps que son chef oubli le problème qui s’était passé au village médicale.

Une nuit, la kunoichi avait terminé très tard et elle était une des dernières à l’hôpital. Elle devait s’occuper des patients le soir et la remplaçante était en retard, donc elle dut quitter beaucoup plus tard que prévu. Épuisé, les yeux cernés, l’odeur du désinfectant lui collant à la peau, la kunoichi retournait chez elle. Il n’y avait plus personne dans les rues, pas même un shinobi avec qui parler avant d’aller dormir. Elle n’avait pas parlé à Konochy depuis un moment, sûrement qu’il était occupé vu son rôle de juunin. Elle se rapprochait de son quartier quand elle entendit un cri dans la nuit. La kunoichi alerté par le bruit se dirigea vers le lieu quand elle aperçu une jeune femme, se n’était pas le genre de femme sage qui restait à la maison tard le soir, mais plutôt celle qui faisait plaisir au homme pour une certaine somme de ryos. La kunoichi aperçu une plaie sanguinolente tout près du foie. La kunoichi passa sa main pour l’analyser, mais il était trop tard, un poison étrange circulait rapidement dans son corps, avait condamné le foie en moins de quelques secondes et le poison circulait trop rapidement pour qu’elle ait le temps d’utiliser une technique pour l’extraire. La jeune femme leva doucement les yeux cernés, le teint blanc, les lèvres, puis elle tourna la tête pour guider Seika vers l’endroit où s’était dirigé son assassin. Elle mourut dans les bras de la kunoichi qui n’avait rien plus faire. Elle ferma les paupières de la jeune femme et couru à la poursuite de l’assassin. Elle se retrouva bien vite dans une ruelle sombre, quelle idée elle avait eut! Une ombre apparu derrière elle, se retournant elle n’eut pas le temps d’agir qu’une lame de chakra vint se planté dans sa clavicule droite. Elle recula et déposa sa main sur sa blessure. Le sang lui coulait entre les doigts. Elle tenta d’attaquer avec son bras droit, inutile elle n’y arrivait pas. Elle tenta avec son bras gauche, mais l’assassin arrêta son mouvement sans difficulté alors qu’elle tentait de frappé un des points sensible, mais en vint elle fut projeté à l’autre bout de la ruelle.


- Comment…

Les rayons lunaires lui permirent de distinguer qui s’était. S’était l’homme qu’elle avait bousculé une semaine plus tôt. Il s’était dirigé vers le lieu ou elle avait approfondis ces connaissances en médecine. Elle fixa un moment, un peu surprise quand l’assassin se baissa devant elle, sa main recouverte de chakra. Il leva son bras qu’il fit s’abattre en direction du cœur de la kunoichi qui eut juste la force de frapper son adversaire dans la clavicule gauche avec un kunai entourer d’électricité. Du sang se répandit sur la lame jusqu’à coulé sur la main de la kunoichi. Le liquide pourpre glissait le long de sa main avant de tombé goutte par goutte sur le sol. Elle repoussa son agresseur et avec sa main entourer d’électricité elle frappa directement son adversaire en plein cœur et la décharge électrique le tua sur le coup. Le cadavre fut pris de convulsion avant de tomber sur le sol. Du sang se répandait dans la ruelle s’écoulant vers les rues, mais s’arrêta à quelques mètres de celle-ci. La kunoichi pris de grande respiration, ces mains étaient recouvertes de sang dégoulinant sur le sol. Un petit groupe d’ANBU apparu devant la kunoichi, de leur deux trous noirs au niveau des yeux, ils fixaient un moment Seika avait de disparaître avec le corps. La kunoichi n’avait jamais eut une bonne relation avec les forces spéciales.
Citation :

Dokuboki :
Seika lance des armes (Kunai, Shuriken, Senbon) empoisonnés sur son adversaire.
L’adversaire perd 80 PV pendant trois tours la première fois puis 80 PV non périodique la seconde.
Utilisable deux fois.

Occupé depuis un bon moment dans son bureau personnel, la kunoichi travaillait depuis quelques semaines sur la création d’un poison. Même si l’hôpital pouvait en garder plusieurs dans leur pharmacie, la kunoichi avait besoin de quelques choses de plus puissant. Après avoir été chercher plusieurs livres à la bibliothèque qu’elle feuilleta pendant de longue heure, tentant d’en trouver un sur les poisons qui une fois dans le sang causait de grave lésion interne sur les différents organes, mais elle ne trouvait pas ce qu’elle voulait dans les livres. Peut-être cherchait-elle trop puissant. Elle du se retourner vers des poisons moins puissant, mais qui pouvait causé de légère blessure à l’organisme, mais qui finirait pas se dissipé. La kunoichi sortit plusieurs plantes empoisonnées qu’elle manipulait avec des gants. Elle déposa ces lunettes sur son nez et commença à broyer les plantes empoisonnées mélangées avec une très infime quantité d’eau pour transformer les plantes broyées en pâte verte et visqueuse. Seika n’était pas vraiment spécialiste dans les poisons, ce n’était pas dans cette branche médicale qu’elle avait étudiée. Elle du appelé un collègue s’y connaissant pour en faire ressortir le poison des plantes, car malgré cette pâte, dont l’odeur laissait à désiré, il ne permettait pas à la kunoichi de le déposé sur une arme. Sauf si elle désirait de le lancé au visage de quelqu’un, ce qui n’était pas son intention. La chuunin regardait son collègue extraire, grâce à une machine, le poison qui s’écoulait le long d’un tube pour tomber dans une petite bouteille qui se remplit de moitié en quelques minutes. La kunoichi remercia son collègue qui quitta les lieux laissant la chuunin seule. Elle prit la petite bouteille qu’elle secoua devant ces yeux. Le liquide légèrement violet créait de petite vague dans la petite bouteille. La kunoichi devait désormais faire des tests, elle devait voir les effets du poison sur quelqu’un, mais interdiction de le faire sur un humain. Évidemment, la kunoichi avait tout ce qu’elle avait de besoin. Elle se dirigea vers une cage qui était impossible de voir à l’intérieur. Avec son chakra, elle l’ouvrit et une souris en sortit. La kunoichi pris l’animal qu’elle emmena à la table. Le petit rongeur se promena et la chuunin passa ces doigts sur le pelage blanc du petit animal qui ne se doutait pas que dans peu de temps, la vie le quitterait. Elle prit l’animal dans ces mains et le fixa pendant un moment. L’idée de devoir tuer cette petite bête lui faisait un pincement au cœur, mais elle n’avait pas le choix. Elle déposa le rongeur sur la table et elle sortit une seringue, la plongea dans le liquide violet. Elle en pris un peu et avec sa main gauche, elle tenait en place le petit rongeur et elle fit traverser la pointe dans le corps de la souris qui poussa un petit couinement.

- Ne t’inquiète pas, tu ne souffriras pas longtemps.


Elle appuya lentement et le liquide se déversa dans le corps du petit rongeur qui après quelques petites minutes s’effondra sur la table sans vie. Elle déglutit et fit disparaître l’animal mort en le désintégrant avec son raiton ne laissant qu’un petit ta de cendre qu’elle jeta dans la poubelle. Elle retourna ensuite à sa table s’assit et fixa la petite bouteille. Elle devait faire un test sur un humain, elle ne voulait pas faire souffrir un autre animal et comme elle ne voulait pas faire le test sur un de ces camarades, elle n’eut d’autre choix. Elle enleva le gant qu’elle portait au bras gauche, elle entoura son bras d’un morceau d’élastique qu’elle attacha à son bras pour faire ressortir les veines. Elle tapota son bras pour que les veines paraissent bien. Elle rempli un peu la seringue du poison. Elle ne craignait pas pour sa vie, même si la dose avait été assez forte pour tuer une souris, Seika elle ne craignait pas de mourir. Elle fit sortit l’air de la seringue et poussa un petit soupir avant de planté l’aiguille dans une veine. Elle voulait voir les effets que cela pourrait faire sur un corps humain et rien de mieux que le sien. Elle déversa le liquide violet dans sa veine et elle enleva la seringue qu’elle déposa sur le bureau. Cela pris quelques secondes avant que la kunoichi sente une vive douleur dans tout son corps. Elle tomba de sa chaise dans un fracas assourdissant, mais à cette heure, elle était seule. Elle se tordit de douleur, mais ne poussa pas de cri. Sa respiration devint saccadé et de la sueur perlait de son front. Pendant prêt d’une heure, elle croyait qu’elle n’allait pas pouvoir survivre, mais elle reprit lentement ces esprits. Restant étendu sur le sol pendant un moment pour reprendre ces esprits, la kunoichi fixait le plafond qui semblait bouger. Après un moment elle se retrouvait debout et s’approcha de la table.

Le lendemain, elle fit faire sur chaque pouce de ces gants une légère ouverture insérant une capsule contenant ce poison et au moment ou elle voudrait sans servir, elle n’aurait qu’au faire explosé sur une arme pour y déverser le liquide et elle utiliserait cette arme contre son adversaire. Une fois que la lame aura toucher l’adversaire, le poison se déverserait dans son corps et vous savez déjà les symptômes. La chuunin remercia son collègue et retourna au travail.


-------------
1100 - 900 = 200 ryos total


Edit Gin : c'est validé
Revenir en haut Aller en bas
Mizoku Yamaguchi
Vagabond de Rang B

avatar

Vagabond de Rang B

Messages : 197
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 23

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4150  (4150/4150)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 150
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le clone s'améliore   Dim 20 Jan - 15:35

Citation :
Fuin tsuki – l’éveil : Grâce à la colère enfoui au plus profond d’elle, la kunoichi à réussi à réveiller son sceau sous une nouvelle forme. Ce sceau cette fois ne sert pas d’offensive, mais de soutient et de défense. Du symbole jailli des particules de chakra blanc qui entoure l’utilisateur, mais aussi les alliers. Ce sceau permet aussi de régénérer légèrement les PV/CH des alliers et de permettre une défense à Seika.
80CH / tour
Malus de 30 PV technique ennemi
Les Alliers reçoivent 10 PV/CH par tour
Ne compte pas comme une action
Permet les techniques suivantes :

Citation :
Fuin tsuki – l’Armure de l’ange : Les lignes du sceau s’étend sur tout le corps de la kunoichi et une vive lumière entoure la kunoichi. En sortant de la lumière, Seika sera métamorphosé. Elle portera une armure de couleur argentée avec une cape de plume. Une aura blanche s’échappera de son corps, lui permettant de ce régénéré automatiquement en PV, mais aussi de procurer un bonus sur ces soins.
400CH
Régénère 100PV / tour
Ces soins ont un bonus de santé de +100PV
Dure 3 tours

Revenir en haut Aller en bas
Shunsui Shirosaki
Chasseur de Prime / Admin Archiviste

avatar

Chasseur de Prime / Admin Archiviste


Messages : 723
Date d'inscription : 30/11/2010
Age : 27
Localisation : Le Yuukan

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5000/5000  (5000/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4240/4240  (4240/4240)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 4175
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le clone s'améliore   Jeu 31 Jan - 2:03

Rang B :

Citation :
Fuin no Tsuki, L’éveil :
Grâce à la colère enfoui au plus profond d’elle, la kunoichi à réussi à réveiller son sceau sous une nouvelle forme. Ce sceau cette fois ne sert pas d’offensive, mais de soutient et de défense. Du symbole jaillis des particules de chakra blanc qui entoure l’utilisateur, mais aussi les alliés. Ce sceau permet aussi de régénérer légèrement les PV/CH des alliés et de permettre une défense à Seika.
Nécessite 150 CH/tour
Malus de 60 PV aux techniques ennemis sauf Inaltérable
Les alliés et Seika reçoivent 50 PV/CH par tour
Ne compte pas comme une action
Permet les techniques suivantes

Rang A :

Citation :
Fuin no Tsuki, L’Armure de l’ange :
Les lignes du sceau s’étend sur tout le corps de la kunoichi et une vive lumière entoure la kunoichi. En sortant de la lumière, Seika sera métamorphosé. Elle portera une armure de couleur argentée avec une cape de plume. Une aura blanche s’échappera de son corps, lui permettant de ce régénéré automatiquement en PV, mais aussi de procurer un bonus sur ces soins.
Nécessite 400 CH
Régénère de 100 PV/tour
Ces techniques de soins ont un bonus de 100 PV et 100 CH si la technique en rendait
Dure trois tours.


En fouillant le topic je viens de voir que tu avais été allègrement oublié, faut pas hésiter à nous le dire, sous le coup de plusieurs discussions on peut en oublier. Donc désolé de l'attente tout de même.

...........................................................................................


Backpack :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mizoku Yamaguchi
Vagabond de Rang B

avatar

Vagabond de Rang B

Messages : 197
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 23

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4150  (4150/4150)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 150
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le clone s'améliore   Sam 6 Avr - 15:14

La kunoichi avait fait une découverte surprenante, une découverte qui la troubla au plus au point, tellement qu’elle activa son sceau d’une manière différente cette fois. La première fois qu’elle activa sa deuxième forme, elle avait été mise sous la pression, une pression énorme que son sceau l’avait tout simplement défendu. S’était sa véritable forme, autrefois, son sceau s’activait pour n’être qu’une arme dangereuse et difficile à contrôler. Cette fois son sceau n’apparaît plus seulement comme un croissant de lune entourer de tige de rose se dessinant jusqu’à ces yeux, mais il apparaît enforme de croissant de lune, arborant au alentour une rose entourer de tige fin lumineux n’ayant aucune épine.

Une nuit de plaine lune, la kunoichi était en mission avec un groupe de chuunin et d’un juunin. Leur mission était d’aller sauver un homme important qui avait été capturé par un groupe de déserteur. La kunoichi se remettait des traumatismes causés par Kibami quand celui-ci avait pris le pouvoir sur Kumo, mais cette sensation étrange l’habitait toujours. Ce sentiment quand son sceau s’était activé pour la protégée. Elle ne ressentait plus de douleur ni de brûlure, mais une douce chaleur au fond d’elle, comme si le voile de noirceur au creux de son cœur s’était dissipé. Le groupe mit le plan en place, évidemment, Seika allait rester derrière pour soignée les blessures des autres shinobis, mais elle ne devrait pas intervenir dans le combat. Kumo ne voulait pas perdre un ninja médecin. Seika acquise d’un signe de tête avant de suivre le groupe de ninja jusqu’à la planque des déserteurs. Le groupe de ninja passa à l’action après une brève discussion, mais entre temps, ils furent pris dans une embuscade. Quelle ironie du sort. Quelques déserteurs s’attaquèrent au groupe de Seika qui tenta d’intervenir, mais elle fut attrapé par derrière et assommé. Elle s’écroula au sol et ramener dans le campement des déserteurs pour y être battu et maltraité. Quand elle se réveilla, tout était embrouillé, sa tête lui tournait et elle avait mal partout.


- Elle commence à m’ennuyer! Si on les tuait tous ce serait plus simple… et ce vieil homme aussi d’ailleurs. Leur corps nous rapporterons beaucoup d’argent.

- Non, le chef à dit que nous devions les garder en vie.

- Pourquoi? Elle ne nous sert à rien, même ces coéquipiers et ce vieil homme.

- Va parler avec lui si tu veux savoir… je ne fais que transmettre les ordres.

- Tss!

Le deuxième homme dans la place quitta les lieux et celui qui voulait tuer Seika restait là à préparé ces objets de torture. La kunoichi regardait, les yeux bien ronds, la scène devant elle. Un bandeau l’empêchait de parler, mais cela n’allait certainement pas l’empêcher de vomir, mais elle réussi à se retenir. Elle tremblait de plus en plus en apercevant le déserteur se rapprocher avec ces lames rouillés rougit à la chaleur. Des larmes lui montèrent aux yeux et elle poussa un cri inaudible quand les lames brûlantes lui transpercèrent la peau. Une lueur se refléta sur son front dessinant la forme du sceau sans pour autant s’activer. La kunoichi tremblait de tous ces membres et les larmes salées ruisselaient sur ces joues. La douleur ne disparu pas quand les lames furent sortit de sa peau, elle persistait toujours.

- Tu ne sers à rien… tu devrais juste mourir… Après tout une fillette pleurnicheuse comme toi ne dois pas être importante pour Kumo. Ta mort ne fera pleurer personne.

Seika sursauta et fixa l’homme droit dans les yeux. Les larmes ruisselaient doucement sur ces joues pour être aspiré dans le tissu qui lui entourait la bouche. Le déserteur laissa tombé son couteau rouillé pour entourer sa main d’électricité. La kunoichi fixa l’élément grésillé dans la main de celui qui allait la tuer dans les secondes qui suivait. Le déserteur fit un large sourire et apparu sa main électrique vers la kunoichi. Seika ouvrit bien grand les yeux en apercevant la main foudroyante se rapprocher d’elle.

FLASH BACK

- J’ai créé un sceau qui m’a pris plusieurs années avant de le mettre au point. Ce sceau à pour particularité d’être utiliser pour la défense. Il permet une génération constante des cellules et permet une certaine protection en cas de choc. Je l’ai créé pour permettre au shinobi de Kumo de survivre durant les combats et je voudrais faire bénéficier notre fille de ce cadeau. Ce sceau la protégera en cas de problèmes.

- Tu es sur que cela ne lui fera pas mal quand tu lui installera?

- Ne t’inquiète pas… de plus elle est encore trop jeune et je dois vérifier encore quelques petites choses pour m’assurer de son efficacités.

Cette homme qui était le père de Seika, avait entrepris des recherches pour créer un sceau qui devait protégé quiconque le portait et qui devait en plus devait regénéré continuellement les cellules endommagé lors des combats. Son père désirait que les ninjas de Kumo soit en sécurité durant les combats. Lui-même avait perdu ces parents durant la guerre. Ce sceau devrait, avec l’ordre du Raikage, être apposé à tout shinobi d’une façon non permanente le temps d’un combat, mais malheureusement, il fit quelques erreurs au passage. Désirant trop rapidement l’apposé à sa fille de quelques mois, la première cobaye et la derrière à porté ce sceau. Comme nous pouvons nous en douter, la nuit même où le père de Seika décida de lui apposer le sceau, il y eut quelques problèmes après. Cette même nuit, alors que sa mère la berçait doucement à côté de la fenêtre, sans trop savoir pourquoi, les rayons lunaires déséquilibra le sceau qui s’activa sans aucune raison et tua la mère sans le vouloir évidemment suivi du père qui était rentré dans la chambre.

- Sei…ka…

Il s’effondra au sol, fixant sa fille qui le tuait à petit feu.

Fin flash back

La main électrique vint se planter un peu plus haut que la poitrine de Seika qui quelques secondes plus tôt avait activé son sceau. Le déserteur fut surpris qu’elle était encore en vie. La kunoichi leva les yeux vers le déserteur. Ces iris brillaient d’une lueur argenté et son sceau était dessiner clairement sur son front. Il changea légèrement de forme et le déserteur poussa un cri de douleur alors que son organisme ce détruisait dût au sceau destructeur de Seika. Elle se défit de ces liens et quitta le campement pour retrouver ces coéquipiers maltraités.

- NON!!

Son sceau reprit sa forme normal et elle projeta une onde d’énergie grâce à cela qui vint soigné ces coéquipiers, mais aussi diminuer les blessures qu’il recevait. Après quelques heures de combat ou la kunoichi défendait ces alliers et changeait de tant à autre pour utiliser son sceau offensif, le groupe s’en sortit indemne et ils purent ramener l’homme. Tous semblait surpris de voir comment la kunoichi utilisait son sceau, non pas pour blessé, mais pour soignée ces coéquipiers, comme il avait été créer à la base. Ils retournèrent à Kumo, la mission remit et le temps de repos bien mériter. Seika se regardait dans le miroir, elle aperçu une lueur argenté scintiller sur son front prenant la forme de son nouveau sceau qu’elle arrivait à maîtrisé, comme elle avait réussi à maîtrisé son sceau offensif.

- Je ne serais plus un fardeau pour personne…

-------------------------------
Citation :
Fuin no Tsuki, L’éveil :
Grâce à la colère enfoui au plus profond d’elle, la kunoichi à réussi à réveiller son sceau sous une nouvelle forme. Ce sceau cette fois ne sert pas d’offensive, mais de soutient et de défense. Du symbole jaillis des particules de chakra blanc qui entoure l’utilisateur, mais aussi les alliés. Ce sceau permet aussi de régénérer légèrement les PV/CH des alliés et de permettre une défense à Seika.
Nécessite 150 CH/tour
Malus de 60 PV aux techniques ennemis sauf Inaltérable
Les alliés et Seika reçoivent 50 PV/CH par tour
Ne compte pas comme une action
Permet les techniques suivantes

-500 ryos (90 ryos restant)
(validé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le clone s'améliore   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le clone s'améliore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avatara – Créez votre clone virtuel
» La natation
» ej m'améliore
» George Clooney
» LIORE et OLIVIER LeO-C30, C31, C301, C302 : généralités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Monastère-