AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sanctuarya (Nation Vampire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Sam 3 Aoû - 10:49



Junko fit donc tres brevement la connaissance avec Shiro, la tornade orpheline de la team cobra, mais tout se passa plutot ien en fin de compte, c'était donc déja ça, malgré quelques boulettes de la jeune fille, elle les laissa sur place pour aller prévenir les autres. Bientot la jeune femme de Kumo ferait vraiment connaissance avec tout le petit monde au chateau. Arcueid souriait pour l'instant. Il faut dire que ce n'était pas ces quelques surprises qui entachait son moral non plus. Vu que Junko était prêt a la suivre de nouveau, Arcueid se demandait par ou elle commencerait la visite... Elle décida donc de lui montrer les pieces les plus importantes et/ou necessaires. La premiere était la grande cuisine.

Voici la cuisine, il y'en a deux a chaque bout de couloirs, ici et la bas, mais nous utilisons plus souvent celle ci.

Il fallait faire quelques détours par certains couloirs, autant bien retenir les chemins. Du coup elle continua en montrant des pieces un peu moins loin la cuisine, le tout serait regroupé. Elle ouvrit donc une sorte de salle de jeu avec plusieurs canapé, une table, des jeux de go, des echecs ou du shogi et toute sorte d'autre jeux un peu moins ennuyeux bien sur, il y'avait aussi quelques vitrines avec des trophées ou des photos de pere d'Arcueid par exemple.

Shiro va parfois dans cette salle, mais elle prefere sa chambre.

Elle montra ensuite une salle de bain generale, mais beaucoup plus grande que celles des chambres, avec tout le necessaires pour vraiment se faire beau ou belle. Mais bon, c'était une piece generale quoi. Elle repassa par un autre couloir, et montra cette fois ci diverses autres chambres.

Ici c'est la chambre de Shiro, mais... Evitez d'y aller, malgré son invitation. La c'est celle de Yarisa, la aussi personne ne la dérange. Tout au fond la bas, c'est celle d'une de mes amies proches, Noel, et a droite celle de mon frere.

Voila qui était dit, et la plupart des pieces devant lesquelles elles passerent était souvent grandes et vide, il y'avait bien sur de la déco, des tableaux, des tables ou des statues et de multiples tapis et de l'argenterie. Mais il restait la piece principale, Arcueid s'arrêta devant... Il s'agissait du grand salon, mélant deux pieces, un salon de repos et une salle a manger.

La piece principale, elle est sur deux étages... Apres vous.

Arcueid laissa Junko entrer en premiere, elle verrait rapidement assis sur le canapé Hazama en train de boire un café, ainsi que Shiro entrain de courir partout et Yarisa vers une fenêtre en croisant les bras. Seule Noel n'était pas présente.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Sam 3 Aoû - 15:47

Après le départ de la mini-tornade Shiro, la pièce retrouva son calme et Junko expliqua à Arcueid qu'elle avait déjà vu les personnes présentes. Cela ne sembla pas inquiéter la mairesse plus que ça, alors qu'il y avait une possibilité que les ninjas présents sur l'île aient des ressentiments envers Hazama et sa clique. Mais en l’occurrence, Arcueid avait bien jugé. Pour l'instant, Junko réservait son jugement sur tout ce petit monde. Ils n'avaient pas été attaqués sur l'île, c'était déjà un premier point et même si l'attitude d'Hazama avec G était discutable, très discutable, Junko avait saisi au moins qu'il avait essayé de lui donner une chance, malgré tout ce qui était arrivée à la fillette. Dommage que cette chance n'ait jamais aboutit... C'est pouquoi pour l'instant, elle ne saurait donner son avis sur cette personne et sa bande, bien qu'elle apprécie énormément Arcueid, sa sœur et qu'elle puisse prendre avec sagesse les façons un peu étrange de faire de Shiro.

Elle suivit ensuite la mairesse dans plusieurs salles, d'abord deux grandes cuisines, ce qui était toujours utile. Ce fut ensuite le tour de la salle de jeu, qui semblait également contenir quelques souvenirs. Mais Junko se contenta de regarder tranquillement la pièce, elle n'était pas là pour fouiner dans le passé d'Arcueid non plus. Vint ensuite le tour des chambres des résidents permanents des lieux, Arcueid la prévenant qu'il valait mieux ne pas rentrer dans la chambre de Shiro, ce qui fit sourire Junko.


-Je note votre avertissement.

Une curiosité sûrement un peu mal placée la titilla un instant, se demandant ce qu'il y avait dans la chambre du coup, mais heureusement, la visite continua, lui changeant les idées rapidement. Il y avait également une grande salle de bain, avec tout le confort et sûrement des choses comme des spa, jacuzzi, etc, mais vu que la salle de bain de Junko était neuve, elle ne serait normalement pas trop ici. Le tour des chambres fut fait, Junko sachant désormais où chacun dormait, même si elle n'en aurait sûrement pas trop besoin, à moins qu'elle ne veuille visiter quelqu'un la nuit (pas trop son genre, mais...)

La visite continua, de nombreuses pièces très semblables les unes aux autres se déroulant sur les cotés des couloirs. Junko essayait de bien noter où tout se trouvait, et espérait retrouver son chemin sans trop de difficulté, même si elle risquait peut-être de se tromper une ou deux. Heureusement, les pièces importantes jalonnaient le chemin, elle ne devrait pas avoir trop de soucis pour se repérer. Elles finirent la visite par la pièce principale du château, enfin, peut-être pas du château, mais celle où tout le monde se réunissait. Elle se composait de deux parties et s'étalait sur deux étages. Il y avait trois personnes dans la pièce, Shiro qui courait partout comme à son habitude, mais sans tête cette fois-ci, Hazama, sur le canapé avec son éternelle tasse de café à la main et Yarisa, dans un coin de la pièce, près d'une fenêtre. Sûrement profitait-elle de la vue comme Junko ? En tout cas, elle devait normalement être un peu changée par rapport à la dernière fois que la juunin l'avait vu, rapport à une certaine cérémonie... Junko s'avança dans la pièce, devant Arcueid et inclina légèrement la tête, non pas dans une direction particulière, mais pour tout le monde présent.


-Bonjour à tous, enchantée de vous rencontrer. Je suis venue sur l'invitation d'Arcueid, je m'appelle Junko.

Elle adressa un petit sourire à Shiro, qui l'avait déjà vue et avait du prévenir tout le monde de son arrivée, elle ne surprenait personne donc.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Dim 4 Aoû - 0:33

Arcueid laissa Junko entrer la premiere dans le grand salon, il était quelque part normal qu'elle se présente aux autres, et puis elle était l'invitée et la mairesse voulait aussi voir la réaction de chacun et passer apres, pour eviter les autres réactions vis a vis d'elle. Mais est ce que cela allait arriver ? Nous le saurions bientôt. Quoiqu'il en soit, Junko se présenta calmement, enchantée par politesse de faire la connaissance avec les membres de la team cobra, dont certains qu'elle connaissait déja, comme Shiro, Noel de vu ou Hazama sur l'ile notamment, ou ne serait ce que par l'ancienne election a tanzaku. La premiere personne a saluer et se lever, fut evidemment Hazama, le maitre des lieux, il approcha avec un petit rictus comme on se l'imaginait bien, a la Gin.



Aaaaah ouiii. Naturellement, tout le plaisir est pour moi. Les amies de ma soeur sont mes amis. J'ai d'ailleurs souvent entendu parlé de vous, Junko san hi hi hi.

Le petit rire d'Hazama fut aussi naturel que ça. Il repensait notamment a certaines anecdote la concernant, comme la blague de Gin sur ses cheveux, en l'occurrence, blague qui n'était pas passé inaperçus a ce niveau caustique ! Il embrassa la main de Junko, de maniere tres gentleman, et puis tourna la tête vers sa soeur, s'approcha d'elle et lui fit une bise sur la joue droite.

Un retour a la maison. Et, pas seule apparemment.

Et oui, il faut croire.

Cette remarque était tres nuancée, elle laissait planer le doute et le suspens. Est ce qu'il parlait du bébé d'Arcueid ou de Junko. Le frere ne trahis pas sa soeur, contrairement a ce qu'elle aurait pensé. Il lui fit un sourire et parti se rasseoir vers le canapé, en proposant également a l'hôte du jour de s'y asseoir.

Venez Junko, ma chere et prenez donc un café, ou tout ce qui vous feras plaisir. Laissez moi vous présenter la petite lapine blanche, Shiro !

Shiro connaissait déja junko, elle était entrain de sauter de partout puis se calme, en s'accroupissant sur le canapé tout en sautillant dessus de maniere excité. Puis elle regarda la légende en souriant.



Ouais, on s'est vu, on jouera apres j'pense, tu viendras jouer avec moi dans ma chambre dis !

Non non Shiro, on jouera tous ensemble, je pense que c'est mieux... Pour elle. Et puis la bas, notre tres charmante Yarisa.

La femme de charbon, au regard rougeoyant a présent, s'approcha et sortie de la pénombre du contre jour, lié a la fenêtre, elle n'avait pas tant changé physiquement ou moralement, elle salua donc de maniere breve la legendaire kunoichi de Kumo, un salut de la tête, c'était déja ça.



....

Alors alors, vous avez prévue de rester avec nous quelques jours ! Vous pourriez bien vous plaire ici hi hi... Il y'a pas mal de chose a faire, des jeux, des visites, du ski, enfin toute sorte de chose, et puis ça tombe bien, vous arrivez alors que divers evenements sont prévus pour bientot, et non des moindres j'ai l'impression. hi hi

Arcueid restait perplexe, ne se doutant pas encore de "l'autre" surprise, elle croyait donc qu'Hazama parlait de "sa" surprise, tout cela devenait compliqué, oui, ces vacances promettaient ! Shiro revint quand même a la charge !

Bon alors, le jeu des mimes ! Il est bien hein, dit oui Junko ! Dit oui, dit oui, dit oui !!!

En attendant, dites moi Junko, comment vont les villages, et Kumo, votre Raikage, tout se passe bien ? Et Gin, dites moi, que pensez vous de lui ?

Une question d'Hazama, volontairement taquine, pour entamer une conversation anodine OU pas.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Dim 4 Aoû - 16:58

Après avoir salué les personnes présentes, alors qu'Arcueid arrivait derrière elle, ce fut Hazama qui se leva en premier pour la saluer à son tour. S'il fut poli, il ne s'arrêta cependant pas à un simple salut, expliquant qu'il avait beaucoup entendu parler d'elle, ce qui l'étonna un peu. Elle n'aurait pas pensé qu'Arcueid aurait parlé autant d'elle et ne savait pas du tout que Gin était un autre de ses subordonné ou un membre de l'équipe à part entière. Elle se contenta donc d'accepter le baise-main, bien que ce soit un rituel un peu étonnant. Il l'avait déjà fait lorsqu'elle était sous la forme de Maiko d'ailleurs.

-J'espère que ce fut en bien.

Mais ça pouvait aussi être des choses plutôt négatives. En tout cas, si Gin avait fait un portrait exact, ce ne devait pas être très positif. Après avoir salué sa sœur à son tour, bien que ce fut un peu froid (mais elle n'était pas vraiment bien placé pour savoir comment ils se saluaient généralement. Elle fut ensuite invitée à prendre place sur le canapé et à prendre une tasse de café si elle le souhaitait. Elle accepta les deux, le café n'étant pas de refus, bien qu'il fasse tout de même une température correcte dans la pièce. Hazama en profita pour lui présenter la bande, en commençant par Shiro, qui avait d'autres préoccupations, comme par exemple faire visiter sa chambre à Junko, ce qui, encore une fois, sembla préoccuper ses hôtes, mais ne fit qu'exacerber sa curiosité. Elle comprenait que ce pourrait être dangereux pour elle, mais comme tout les ninjas, Junko était parfois un peu déphasée avec le sens de « dangereux ». La personne suivante à être présentée fut la très jolie Yarisa, dont Junko avait un souvenir moins marquant (par rapport à Shiro et sa tête-avion...), mais elle inclina également la tête en guise de réponse à son salut presque militaire. La jeune femme n'avait donc pas changé, mis à part les pupilles rouges, mais Junko ne remarqua pas la différence, car elle n'avait pas prêté attention à ses yeux.

Hazama expliqua ensuite qu'il y avait plein de choses à faire aux alentours, ce que Junko voulait bien croire, puis il dit mystérieusement que plusieurs événements allaient survenir bientôt. Si Arcueid ne demanda rien, ce n'était pas le cas de Junko, qui, en sa qualité d'invitée, avait le droit de poser pleins de questions.


-Ah ? Qu'y a-t-il prévu pour les jours à venir?

Shiro revint à la charge, puisque Junko ne pouvait pas venir dans sa chambre, elle pouvait sûrement jouer ici même !

-Est-ce que tu peux m'expliquer les règles du jeu ?

C'était un « oui » implicite, mais si les règles étaient trop... trop embêtantes, elle pouvait toujours dire non. Pendant ce temps, Hazama décida d'attaquer, enfin, de commencer des sujets qui pouvaient être dérangeants. Il posa quelques question, avant de terminer, comme une fleur, sur un sujet difficile, Gin. Elle le regarda un instant, comprenant finalement où il avait entendu parler d'elle et les liens qui unissaient Gin à tout ce petit monde. Cela dépassait sa relation avec Arcueid. En tout cas, elle allait devoir répondre de façon subtile pour contenter tout le monde.

-Les villages, hé bien, ils se portent comme ils le peuvent, l'éternel cycle de la vie et surtout de la reconstruction en ce moment.

Junko faisait bien sur référence au fait que plusieurs villages avaient été détruits récemment.

-Notre Raikage allait bien la dernière fois que je l'ai vue.

Elle parlait informellement de Mai, alors qu'elle l'appelait normalement par son prénom. Elle ne prenait garde à ce que l'amitié qui les lie reste discrète.

-Quand à Gin, hé bien, je le connais de longue date, mais je ne sais pas si nous pourrions dire que nous sommes très proches.

A vrai dire, ils avaient faillis devenir un peu trop proche au goût de Junko, mais bref.

-Il a un temps fait son petit chemin à Kumo, mais la Raikage l'a laissé quitter le village sur sa demande. Après tout, il n'a jamais vraiment été un vrai ninja de Kumo, bien que son... hôte le soit. Mais il a souvent aidé notre village quand il le pouvait, bien qu'avec contrepartie.

Elle parlait bien sur d'Hibari et de la demande en mariage.

-Je l'ai moins revu ses derniers temps, mais j'ai cru comprendre qu'il s'était engagé avec vous dans une relation sérieuse, ça au moins j'ai pu le voir.

Elle n'avait pas vraiment répondu sur ce qu'elle pensait de lui (elle n'allait pas dire qu'elle le détestait), mais n'avait pas menti non plus. Et elle était certaine de la relation qu'avait Gin avec Arcueid car avant, rien n'aurait été plus doux pour lui que d'embêter Junko, simplement la lier à lui par un serment pour l'humilier et se moquer d'elle à jamais, mais ça c'était avant qu'il ne recontre Arcueid, et depuis, l'amour qu'il lui portait avec prit le pas sur l'amusement qu'il pouvait créer à embêter Junko. Cela était bien visible puisqu'il avait annulé le faux mariage rien que pour Arcueid.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Dim 4 Aoû - 18:13



Junko salua tout le monde, pendant qu'Arcueid etait partie s'asseoir et se versa également un café. Naturellement, la conversation pouvait débuter, calmement mais surement. Junko demanda tout d'abord si les échos recus sur elle, ici même, avaient étés au moins en bien, plutot qu'en mal. Bien qu'elle se doute de la personne qui avait touché un mot a Hazama et sa team, elle fit le rapprochement avec deux d'entre eux, Arcueid et bien sur Gin un peu plus tard dans la discussion. Quoiqu'il en soit, Hazama remit son chapeau et répondit d'un geste de la tête, accompagné de son eternel sourire nonchalant.

Mais bien sur, et puis vous êtes un Kunoichi tout a fait redoutable, a l'historique ampli de fierté et d'honneur, vous avez souvent combattus le mal la ou il était. Et je dois dire, que ça rend votre personnalité tres interessante hi hi hi

Le petit rire et rictus d'Hazama, voulait bien dire qu'il appreciait Junko, comme une personne a part entiere, interessante, qui promettait toujours de l'amuser, et de faire partis de ceux qui bougeaient ou faisaient bouger les choses d'une maniere ou d'une autre, en choisissant un camp. C'était a la fois admirable et utile. Elle avait en tout cas trouvé sa place en ce monde. Evidemment, sa seconde question fut de demander ce qui était prévu pour plus tard. Hazama souriait déja a l'idée de balancer les infos'. Il n'était pas de ceux a garder un secret, il voulait opter tout de même pour un peu de surprise.

Eh bien, croyez moi, vous serez mise au courant et invité ici même, lors de ces evenements. Ma soeur va avoir un enfant, ne me dite pas que vous ne vous en doutiez pas. Cela se sent.

Pour le mariage, Hazama ne gacha pas la petite surprise de Gin, et le laisserait faire a sa sauce, mais ne revanche, il ne tint pas longtemps le secret protégé par sa soeur en ces lieux. Arcueid stoppa de boire son café pour poser la tasse, le mot était dit, le secret balancé, hazama en était tout heureux, il regarda sa soeur et s'approcha d'elle pour lui toucher le ventre.

C'est qu'on ne dirait pas comme ça ! hi hi, elle tient la ligne ma petite soeurette !

...........

C'est une excellente nouvelle, un nouvel héritier ou héritiere ? Et ça fait de moi un tonton !

Qui dit nouvel enfant, dit nouveaux jeux et amusement, Shiro sautait déja de joie, ne se doutant alors pas du tout de ce qui était entrain de se passer. Arcueid restait silencieuse, Yarisa quand a elle restait tout aussi silencieuse, mais elle esquissa un sourire. Entre temps, Junko avait demandé les regles du jeux de mimes a Shiro, mais cette derniere tellement excité par la nouvelle, sautait et dansait en criant et en tournant autour du canapé et de la table dans la grande salle a manger !

Wouhou !!! Un nouveau mioche a l'horizon ! Trop cool ! Trop bien ! A la pêche aux nains d'jardins !!!

Etrange phrase, qui laissait encore planer un doute sur l'interieur du cerveau de la lapine blanche. Quoqu'il en soit, le sujet serieux revint vite a la charge, en demandant comment se portait les villages, Mai et ce que pensait Junko de Gin, Hazama eut droit a une flopée de réponses auxquelles il devait la aussi répondre ;

Fort bien hi hi ! Le monde est fait pour bouger et pas stagner, je prédis encore de nombreuses destructions, et reconstructions, et des morts et des vies, un cycle admirable et amusant ! C'est d'ailleurs bien pour ça que nous vivons la notre, il faut un but.

La conversation sur Gin, avait aussi laissé place au nom d'Hibari, avec qui il partageait le corps. Hibari était un cas particulier, Hazama, Yarisa et bien d'autre pouvait l'avouer.

Hibari est fascinant, mais il est quelque peu ennuyeux, son refus de changer, et son obstinations a être un être colérique le rend fade parfois, je prefere Gin, qui est beaucoup plus amusant et qui a compris le sens de ce monde. Gin est effectivement a mes cotés, il a sans doute fait des actions que vous condamneriez, mais que vous le vouliez ou non et quoique vous en pensez, il s'avere que ces actes en questions, rétablissent l'équilibre et permettent au monde de revenir a la vie hi hi hi !

Hazama fut plus explicite avec la prochaine métaphore, qui n'en était pas vraiment une d'ailleurs, mais plus un fait dans les faits :

Lorsqu'une forêt brule, elle tue la vie, la remplace par de la cendre, cet instant de chaos et également un instant de beauté unique en son genre. Et il se trouve que cette même cendre, fertilise la terre jadis brulé, pour voir de nouveau la vie jaillir, c'est le cycle normal. Mais je conçois que ce peut etre vu comme une philosophie hi hi... Bref, assez parlé de sujet barbant, Shiro, explique nous le jeu des mimes !

Shiro expliqua alors le jeu des mimes, ce n'était d'ailleurs pas tres compliqué, mais la partie ne dura pas longtemps, en effet, un autre invité surprise fit son apparition dans la piece, et pas n'importe qui. Il s'agissait de l'ancienne meilleure amie d'Arcueid, Noel.



.... Salut ! Arcueid ? Oh, et vous, vous êtes Koizumi Junko, je vous connais et je me rappel de votre fusion grâce aux potaras de l'EDAN supervisé par Yagami Gin. Je suis NV. Hazama, je dois te parler de quelques chose..... En privé.

Oh ? Rien de grave j'espere hi hi !

Alors que finalement le jeu semblait annulé, Noel, Yarisa, Hazama et Shiro s'en allerent, laissant donc Arcueid et Junko seule dans le grand salon. La team cobra devait faire un point en privé, cela semblait important. Mais la Kumoienne pouvait leurs parler avant leurs départ et esperer encore avoir une discussion bien entendu ! Apres cela, Arcueid avoua donc la verité a Junko.

Je... Oui, enfin...

Enfin non, elle ne trouva pas vraiment les mots ou ne sachant quoi dire, d'ailleurs avait elle a se justifier ? Pas vraiment, du coup, elle prefera boire un truc frais, plutot qu'un café chaud.

Vous, ... Heu, souhaiteriez faire quelques choses en particulier ou parler de quelque chose, ou.... Enfin dite moi.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Lun 5 Aoû - 13:02

Junko était donc en conversation avec le maitre des lieux vu qu'apparement le père d'Arcueid (et du coup celui d'Hazama aussi normalement?) était décédé et qu'il semblait qu'il était l'ainé de la famille. A sa question première, il répondit tout naturellement, que c'était bien sur en bien, même si bizarrement, cela sonnait comme une petite blague, ou comme si tout ce qu'il disait était à double tranchant. Elle ne comprit que plus tard, lorsqu'il annonça qu'il était en très bons termes avec Gin, qu'elle mesura tout l'impact de ses paroles à double tranchant. Comme elle, il n'avait pas menti, mais il n'avait certainement pas tout dit non plus. En tout cas, sur le moment, elle fut un peu déstabilisée, ne sachant pas trop s'il fallait prendre tout cela parfaitement au sérieux ou non !

On en vint ensuite à l’événement le plus important (ou presque) à venir pour tout ce petit monde, Hazama révéla à toutes les personnes dans la pièce qu'Arcueid était enceinte ! En tout cas, peut-être que ça se « sentait » pour Hazama, mais il semblait oublier que les humains normaux ne « sentent » pas ce genre de chose. Junko le savait, mais le ton était tout de même un poil vexant non ? En tout cas, si Shiro et Hazama avait l'air tout content, vraiment, ce n'était pas le cas d'Arcueid, qui semblait un peu catastrophée que ce soit annoncé ainsi. Yarisa elle, était apparemment toujours aussi stoïque, une attitude que Junko ne pouvait qu'admirer. Le jeu du mime fut un peu oublié dans tout ce fatras, mais tant mieux. Junko adressa elle aussi un sourire à Arcueid.


-Toutes mes félicitations alors.

Il lui semblait étrange que ce soit l'enfant de Gin et d'Arcueid, deux personnes si opposés pour elle, le mélange ne pourrait être que... nouveau.
Une fois que l'émotion de la nouvelle fut dissipée, la conversation reprit sur des sujets plus banaux, comme les villages, ou moins comme Gin. Hazama se laissa aller à parler, sûrement encore un peu transporté par la joie de l'annonce de la grossesse de sa sœur. Mais peut-être aurait-il du garder certaines choses un peu plus confidentielles. Ce fut d'abord une petite phrase très philosophique sur l'éternel cycle de la vie, avant de partir sur les mérites d'Hibari et de Gin. Junko ne surenchérit pas, après tout, elle était censé le connaître moyennement non ? En tout cas, tout cela laissait planer des questions, mais ce n'était pas vraiment le moment ni l'endroit. Quels actions ? Et qu'est-ce que Gin avait dit à Hazama ? Elle piqua un fard, se rappelant tout ce que Gin lui avait fait subir et qu'Hazama connaissait surement. Attention, elle rougissait moins d'embarras que de colère, on va dire un subtil mélange des deux. Heureusement, tout ceci passa inaperçu par l'arrivée d'une autre personne du groupe, la très jolie Noël V.


-Enchantée, je me souviens aussi de vous et de l'aide que vous avez apporté.

Même si Junko n'avait jamais été en contact avec elle, elle avait apprit par la suite toute l'aide qu'elle avait donné et les risques qu'elle avait prit. En tout cas, toute l'équipe d'Hazama s'éclipsa avec la nouvelle venue, ne laissant qu'Arcueid et Junko dans la grande pièce. Cette dernière lui demanda, après quelques hésitations, ce qu'elle voulait faire.

-Hé bien, je suppose que nous allons éviter les loisirs à risque du coup ? Hum, est-ce que vous pourriez m'en dire plus sur le château ? Son histoire m'intrigue.

Arcueid pouvait très bien dire non si elle trouvait le sujet trop délicat, ou alors aller chercher des archives si elle le voulait, Junko souhaitait juste occuper le temps de manière tranquille. Elle n'était pas forcément très au courant de tout ce qui touchait à la grossesse, mais des contractions douloureuses comme l'avait eut Arcueid sans que l'accouchement soit déclenché, cela signifiait qu'il valait mieux se reposer non ?

-Vous avez dit durant la visite que Noël était une amie proche, depuis combien de temps la connaissez-vous ?

C'était là encore une question innocente, sans arrière pensée. Junko voulait simplement en savoir plus sur Arcueid, comme on veut en savoir plus sur quelqu'un qu'on apprécie.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Lun 5 Aoû - 22:46



Junko apprit la nouvelle de la part d'Hazama, concernant Arcueid et son heureux evenement, qui en l'occurrence lui faisait plaisir, mais pas a être apprit de cette maniere, par son frere. D'ailleurs, il fallait bien rappeler qu'Hazama n'était que le demi frere de la mairesse. Les deux n'avaient qu'un seul parent en commun ! C'était important de le préciser tout de même. En tout cas, Arcueid fit un sourire a Junko lorsqu'elle lui adressa ses felicitations.

Merci... Je voulais garder ça, enfin... Je savais que ça devait arriver.

Tres vite, et avant que toute l'équipe ne parte, laissant alors les deux femmes seules a seules, Noel fit son apparition et un salut se fit entre les deux demoiselles. Apres quoi, le groupe parti, et Arcueid demanda a Junko si elle souhaitait faire quelque chose en particulier, cette derniere répondit qu'elle souhaitait en savoir plus sur l'histoire du château et depuis quand elle connaissait Noel. C'était des questions assez indiscrete, surtout la seconde mine de rien, mais Junko avait toujours une maniere de faire, courtoise, laissant le choix a la personne en face de choisir de répondre ou non.

Ce château... Il est tres vieux, il a été construit par mon pere, enfin je sais qu'il lui appartenait, j'y ai un peu grandie, mais pas si longtemps que ça. Mon frere en sait beaucoup plus sur ce lieu que moi, j'ai quelques souvenirs, mais je n'ai jamais eu le même attachement, je n'ai pas vraiment été si heureuse que ça ici, c'est peut etre pour ça. Je sais juste qu'il était la plus grande construction qui eut lieu il y'a... Longtemps. Junko, vous devez vous doutez que je suis différente, je sais que vous l'avez un peu sentie, je ne vous dirais pas tout sur moi, mais sachez que je vieillis beaucoup plus lentement que le commun des mortels.

En realité, c'était assez compliqué, les vampires pouvaient vieillir en verité et même mourir de vieillesse, si ils ne buvaient pas de sang, il fallait bien que ce dernier ait une utilité apres tout. Le sang avait un pouvoir incommensurable de regeneration sur eux et d'immortalité. Sans ce nectar divin, ils mourraient peu a peu, mais d'une maniere lente, tres lente, sur plusieurs siecles bien entendu. Arcueid ne mentie donc pas vraiment, mais laissa planer le doute et le suspens.

Noel est une amie de longue date. Elle est également plus agée qu'elle en a l'air, c'est en parti grace au fait qu'elle maitrise la technologie et qu'elle s'est implanté de la technologie, elle était l'une des meilleures eleves d'adam. Adam etait un capitaine du GINY a l'epoque ou j'y ai travaillé, et Noel etait avec moi, nous nous connaissions bien avant ça bien sur, j'avais déja un certain age, mais je la considere comme l'amie que je n'ai pas eu la chance d'avoir, et une soeur.

Voila qu'un autre sujet de conversation apparaissait, le GINY, ainsi Arcueid y avait travaillé, oui, mais sous la direction de Genryu et Kliff, le fondateur et co fondateur. Cela commencait a dater de nombreuses années, Genryu et Kliff étant respectivement bien plus vieux que la moyenne, surtout le co fondateur. Kliff mourut a la soixantaine d'années, mais avait eu un métabolisme plus lent avec des stases notamment, il avait donc beaucoup plus d'années vécues... Mais ça restait un secret et le nombre etait difficile a certifier.

Tout ça me parait loin, mais vous Junko, racontez moi un peu votre vie, votre parcours, je ne sais finalement pas grand chose sur la légendaire kunoichie de Kumo ! Je suis aussi curieuses, et j'avoue avoir bien envie de parler. Si cela peut vous rassurer, je sais tenir ma langue, contrairement a mon frere.

Junko se dévoilerait t'elle un peu, pour une fois ?

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Mar 6 Aoû - 12:35

La première surprise de ces vacances fut l'annonce de la grossesse d'Arcueid, mais elle n'eut pas le plaisir de le dire à tout le monde, puisqu'Hazama décida de révéler le tout à la demande de Junko (qui n'avait pas eu ça en tête d'ailleurs). Arcueid semblait un peu embêtée de la manière dont tout cela avait été dévoilé, ce qu'elle confirma ensuite lorsque Junko lui eut adressé de sincères félicitations. Après tout, même si c'était le fils de Gin, malgré cela, c'était un événement à fêter, une heureuse surprise et avec une mère comme Arcueid, il y avait des chances pour qu'il ne tourne pas trop mal cet enfant !

-Ah oui, vous aviez prévu le coup avec votre frère... Vous auriez du lui couper l'herbe sous les pieds et l'annoncer avant lui, même si ce n'est pas votre manière de faire.

Junko avait un petit sourire, car elle imaginait mal Arcueid arrivant en criant tout haut qu'elle allait avoir un bébé, mais si la rivalité qu'il pouvait exister entre un frère et une sœur avait été toujours de mise, cela aurait peut-être pu arriver. Elle ne savait pas trop comment se passaient les choses en général, qui avait le dessus sur l'autre, ou tout du moins, qui pouvait faire ce qu'il voulait sans avoir trop peur des représailles. En l’occurrence, on aurait plutôt dit que c'était Arcueid qui acceptait stoïquement les caprices de son frère, mais ce n'était peut-être que parce qu'elle était là !

Une fois qu'elles furent seules, Junko posa quelques questions à Arcueid. Elles auraient pu aller faire du ski ou visiter les lieux, mais comme elle l'avait dit, il valait mieux que la mairesse se repose et du coup, Junko était arrivée sûrement à temps pour l’empêcher de se surmener malgré son état. En tout cas, elle lui en demanda plus sur le château, mais Arcueid préféré lui expliquer qu'elle n'appréciait pas trop les lieux et qu'elle n'y connaissait finalement pas grand chose. Junko préféra ne pas insister, comprenant qu'elle avait peut-être de mauvais souvenirs rattaché au lieu.


-Excusez-moi, je ne voulais surtout pas vous forcer à en dire plus que vous ne le souhaitez. Et si j'ai conscience de vos différences, je ne cherche pas à en savoir plus.

Bien que cela intrigue Junko, elle était suffisamment polie pour attendre le moment où Arcueid lui en dirait plus (ou peut-être pas). En tout cas, elle prit conscience que si Arcueid ne vieillissait pas, c'était sur une échelle encore plus grande qu'elle ne l'aurait pensé si c'était son père qui avait construit le château. Heureusement, la conversation embraya sur un sujet plus agréable, comment Noël et Arcueid s'étaient connues. Junko avait une vague idée de cette période du GINY, racontée par Kliff.

-Hé bien, je vais finir par apprendre que même Shiro est plus âgée que moi ici alors.

C'était peut-être vrai d'ailleurs ? En tout cas, Junko prenait conscience que chaque personne logeant ici était unique, un peu comme si le destin les avait réunis ensemble. Ce fut ensuite au tour d'Arcueid de lui poser une question, voulant en savoir plus sur la kunoichi. Junko réfléchit un instant à la question, car personne ne la lui avait jamais vraiment posé. Arcueid la rassura en lui expliquant qu'elle savait tenir sa langue, ce qui fit sourire Junko.

-Je n'en doute pas !

Elle serra ses mains ensemble, un peu pensive.

-Je ne sais pas s'il y a grand chose à dire. Je me suis toujours dédiée à mon travail, et je dirais que ma vie privée en a sûrement pâti un peu-beaucoup même, mais jusque là cela ne m'avait jamais dérangé. Je suis hélas souvent passée à coté des gens qui m'entouraient, sans remarquer qui ils étaient vraiment et quelques fois, ils étaient partis avant même que j'ai pu les remarquer. C'est pour ça que j'ai décidé de prendre une pause et de laisser Kumo derrière moi pendant quelques temps.

Cela venait bien sur de plusieurs choses, comme découvrir Mai à travers la fusion, savoir Kliff mort, ou encore le blockers, c'était un ensemble de choses.

-En tout cas, le premier changement, j'ai pris des vacances, c'est un peu une première pour moi ! Merci pour l'opportunité d'ailleurs.

Arcueid pouvait lui poser des questions plus précises si elle souhaitait, cela ne dérangeait pas Junko qui se sentait en confiance avec la jeune fe- euh, la femme tout court. En tout cas, à l'extérieur, la nuit tombait et il serait peut-être bientôt d'aller manger voir même se coucher ? A moins que la vie ne s'arrête jamais au château ?

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Mar 6 Aoû - 21:09



Pour Junko, c'était clair, Arcueid aurait du faire le premier pas et aller plus vite, connaissant son frere, elle aurait du annoncer la nouvelle avant lui et ainsi éviter la surprise, surtout qu'elle s'y attendait. Elle soupira legerement et regarda le plafond quand la kunoichi de Kumo lui dit ça, mais finalement elle eut un sourire.

* soupir * Sans doute ! Mais je savais qu'il le ferais... Et finalement ça me va, ça me libere d'un poids en fait. Oui... Il a bien fait, apres tout, il est grand temps de l'annoncer.

Le frero avait encore été efficace, a croire qu'il bonifiait les gens et les choses avec le temps et ce qu'il disait, incroyable cet Hazama. Quoiqu'il en soit, les deux femmes discutaient tranquillement, tandis qu'un autre sujet avait été abordé, comme le chateau, et donc de vieux souvenir, qui semblaient un peu plus gêné la vampire.

Non, ne soyez pas gênée, je vous dois bien un peu d'histoire, vu que vous êtes la. Mais je ne vous cache pas grand chose, j'étais vraiment jeune quand j'étais ici, je me souviens de mon pere bien sur, un homme impressionnant, respecté, craint même... Mais il y'a eu une guerre, enfin plusieurs, et puis il y'a un soir ou mon frere est venu me chercher, ça sentait le feu et les corps brulé, apres ça, je ne me rappelle pas tres bien, quand je repense a ça, j'ai la vision d'une lune rouge, mais ça n'a rien a voir avec l'Akatsuki, cette organisme n'existait même pas a cette epoque. Non, je vois clairement la lune, mais tout est rouge, et apres ça, je n'ai pas remis les pieds ici avant des années... Il y'a eu de l’errance et le Giny entre temps.

Arcueid essayait vraiment de se rappeler de cette nuit la, cette nuit ou le clan avait completement disparut, ne laissant alors que quelques sous castes hanter les alentours du château, pour la plupart des pures souches, dont le pere d'Arcueid, ce fut l'extinction ! Elle attendit un instant, Junko assimilait sans doute les informations, peut etre était elle interessée, ou sans plus. Quoiqu'il en soit, elle ne savait pas plus de chose que la mairesse.

En tout cas, mon frere était la, et je sais qu'il se rappelle de tout, mais il ne m'a jamais rien dit. Et pour qu'il garde le silence comme ça, je sais qu'il s'est passé quelque chose de grave.

Arcueid connaissait bien sur Valkenhayn et les lycans, sa théorie depuis toujours, voulait que ce soit une guerre entre les vampires et eux, qui ait eu lieu ce soir la, mais qui sait ou était la verité ? La mairesse écouta ensuite la vie trépidante de Junko, elle non plus n'avait pas grand chose a dire, peut etre que certains secrets l’entourait également.

Parfois, être dédié a son travail ou une passion, plus qu'a quelqu'un, une vie, peut nous rendre moins malheureux, les êtres chers se conservent ou se perdent, mais a la fin, il y'en a toujours un qui est malheureux. Cependant.... Rien ne vaut le bonheur d'être accompagné, lorsqu'on partage une sorte de, je ne sais pas comment l'expliquer... Même apres tout ce temps.

Elle rigola presque instinctivement, elle repensait aux centaines d'années qu'elle avait (oui oui, pas plus que ça, quelques centaines seulement !) et elle rigolait de ne pas pouvoir expliquer cette attraction, qui voulait qu'on ai des amis, des amours. C'était inexplicable, mais intense !

J'espere que vous trouverez quelqu'un, quelqu'un de bien, car vous êtes quelqu'un de bien, votre âme ne saurait vous trahir.

Bien entendu, Arcueid voyait les âmes en ombre, et il était impossible pour la kunoichi de le savoir, mais la mairesse elle, savait qu'elle genre de personne était junko, et savait qu'il s'agissait de quelqu'un d'integre et bien bien pensante. Arcueid jeta un oeil par la fenetre.

Vous avez faim ? On pourrait se cuisiner un truc, a moins qu'il ai préparé le repas, car on ne les reverras pas avant demain matin. Si vous voulez aller dehors, dites le moi également, mais c'est assez dangereux. Je vous accompagnerais s'il le faut. Enfin, si vous avez sommeil, dite le moi aussi, c'est vrai que je n'ai pas vu l'heure passer avec tout ça !

Que déciderait junko ? Manger un morceau et aller dormir apres, manger et sortir, sortir ou directement dormir, elle avait déja pas mal de choix pour un début/fin de soirée. La mairesse attendit donc de savoir tout de même, car pour certains choix, elle l'accompagnerait volontier, sauf dans la chambre bien entendu, Junkette avait droit a sa part d'intimité ! tout de même !

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Mar 6 Aoû - 22:21

Finalement, Arcueid était plutôt contente qu'Hazama ait annoncé la grossesse, peut-être qu'elle avait cherché le bon moment sans le trouver ? En tout cas, même si elle avait trouvé cela un peu impromptue, avec réflexion, elle trouvait que c'était une bonne chose, comme quoi ils s'entendaient mieux qu'on ne pouvait le penser.

Une fois seules, les deux jeunes femmes discutèrent de plusieurs sujets, et en premier de l'histoire du château, qui était une construction tout de même très imposante, dépassant en envergure la plupart des villages secondaires, et rivalisant avec les édifices les plus prestigieux construits depuis bien des temps... Mais ils n'avaient été construit que par des humains, voilà peut-être la différence ! En tout cas, Junko s'était excusé, ne voulant pas forcer Arcueid à en révéler plus qu'elle ne le souhaitait, mais la mairesse finit par lui révéler ce qu'elle connaissait, ou plutôt se souvenait de ce lieu. Ce n'était pas très joyeux, puisque les quelques souvenirs liés à ce lieu étaient ceux de la destruction et de la mort de la plupart de sa famille. En tout cas, Junko comprit qu'un grand malheur avait touché l'espèce d'Hazama et Arcueid, qui était encore trop jeune à l'époque pour comprendre tout ce qui s'était passé.


-Je suis désolée pour vous... N'en dites pas plus en tout cas, je ne pensais pas soulever ce genre d'histoire dans un lieu si grandiose.

Il semblait évident que tout ceci avait une épreuve pour l'enfant qu'elle était à l'époque et que même si tout cela était derrière elle désormais, cela restait un souvenir déplaisant. En tout cas, Hazama était le seul dépositaire de ce qu'il s'était passé ici, mais pour le coup, Junko ne voulait pas vraiment en savoir plus. Disons qu'elle serait plus intéressant sur l'avant-massacre, la splendeur de la nation vivant ici. Mais pour l'instant, elle allait mettre ses questions de coté, car ce n'était pas le plus agréable pour sa nouvelle amie (si j'ose dire).

Arcueid posa ensuite une question à Junko, sur sa vie qui n'était en fait pas si trépidante que ça quand on y pense.


-C'est une vérité que je n'ai hélas compris que récemment. Tout cette implication dans mon travail, c'était juste une carapace suite à une histoire comme il doit y en avoir des tas dans le monde. J'avais deux coéquipiers qui m'ont lâchement abandonnée lors d'une mission et j'ai failli mourir. J'ai eu du mal à faire confiance aux gens suite à ça et j'ai fini par me complaire dans ma bulle, avant de me rendre compte que j'étais bien seule à l'intérieur.

Elle haussa les épaules, consciente de l'idiotie dont elle avait fait preuve pendant longtemps, mais Arcueid eut encore des mots gentils, très touchants. Nul doute que c'était une qualité incroyable chez elle, d'avoir toujours des paroles réconfortantes ! Elle lui souhaita même de trouver quelqu'un comme on dit, mais à vrai dire cela semblait un peu trop vague pour Junko.

-Hum, je ne sais pas, ce n'est pas exactement une priorité... Enfin, ce n'est pas ce que je veux dire, mais je ne sais pas trop comment l'expliquer, je pense que ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. Mais merci.

Le sujet était un peu embarrassant, à vingt-cinq ans maintenant, Junko avait conscience de l'abysse monumentale qui caractérisait sa vie amoureuse, elle qui n'avait jamais même embrassé un homme depuis... euh, des années. A part quelques amouraches de l'adolescence, avant qu'elle ne devienne une accro du travail, rien ne s'était produit depuis... Ah si, un mort qui lui avait déclaré sa flamme, magnifique !

Arcueid jeta un coup d’œil dehors, et lui demanda si elle souhaitait aller manger un morceau ou aller dehors, ou encore même aller dormir.

-Un repas rapide ne serait pas de refus.

Le repas de l'auberge était loin, et Arcueid avait besoin de manger... Enfin, boire du sang, mais ça, ce serait pour plus tard, à moins que ce ne soit jamais.

-S'il est dangereux de sortir, autant ne pas s'y risquer.

Encore une fois, Junko pensait à la mairesse et son bébé, même si elle n'aurait sûrement pas y grand chose à craindre par rapport à la kunoichi.

-Je suppose qu'il sera l'heure de dormir après.

Elle n'était pas spécialement fatiguée ensuite, mais la journée avait été longue mine de rien. Et la chambre qu'on lui avait attribuée était plutôt belle, alors autant y passer une bonne nuit!(Raté, ta narratrice va t'infliger une insomnie et tu vas déambuler dans le château la nuit, désolée)

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Mar 6 Aoû - 23:57



(la narratrice avait prévu un sacré coup pour son perso, dommage pour la pauvre junko qui ne retrouverais pas Morphée tout de suite) Quoiqu'il en soit, le sujet sur le château fut terminé, les souvenirs d'Arcueid étant legerement tristes, vagues et torturés, laisserent place au fait que Junko n'en demanda pas vraiment plus, mais qui sait, au final cela fit peut etre du bien a Arcueid d'en reparler, c'était un souvenir lointain, tres tres lointain, mais inoubliable. Et contrairement a ce que l'ont pense, un vampire qui se laissait vieillir sans ingerer du sang, pouvait tres bien devenir sénile et oublier des choses, voir même acquérir des maladies auxquelles il serait immunisé normalement. Mais peu de vampires savait que le retour a l'état de "mortel" était possible, d'ailleurs pour les vrais pure caste, cela semblait vain, il restait un pouvoir incommensurable en eux, que nul ne pouvait éteindre ou retenir. Un vampire pure souche demeurait un puissant vampire, l'état de mortel faisait office d'hibernation de son vrai pouvoir, mais le sujet était un peu compliqué.

Ne soyez pas si désolé allons ! C'était un sujet comme un autre, et si je n'avais pas voulut en parler, je ne l'aurais pas fait, soyez rassuré Junko san, je vous considere vraiment comme une amie. Vous avez grandement aidée Tanzaku, vous m'avez aidé, vous avez aidez le monde, alors ne vous excusez pas pour quelques souvenirs que je vous raconte !

Arcueid dit cela en rigolant, puis elle se toucha le ventre, ce bébé, c'était la promesse d'un monde nouveau, un garcon, une fille... Non, une fille, elle le sentait, elle le savait, c'était ça. Quel pouvoir aurait elle ? A quoi ressemblerait elle ? Beaucoup de question tournait en un instant dans la tête de la mairesse. Cela ne lui était jamais arrivée, d'ailleurs de ses souvenirs, elle savait que ça n'était arrivé qu'a sa mere et la mere d'Hazama, les naissances par grossesses n'étaient pas si rare, mais il fallait une certaine facon de proceder et puis... Hazama... Arcueid, ils étaient les deux derniers de leurs especes et de leurs vrais castes. Tout ça dehors, c'étaient des erreurs de la nature, ce n'était rien de plus que des débris de la guerre, des erreurs commises pour grossir les rangs de la chair a canon... Ils n'avaient rien de la nation d'antan, ils n'étaient rien, rien du tout. Arcueid serra le poing d'un coup, elle pensait trop. Du sang sorti de sa paume, mais elle reprit rapidement ses esprits. Tandis que Junko lui parlait, et lui racontait qu'elle avait du mal a faire la part des choses entre sa vie professionnelle et sentimentale.

Je ne me fais aucun soucis pour vous... Cela viendra, avec le temps. J'en sais quelque chose. Mais ne le connaissez pas trop tard, il est la, quelque part pour vous, et, une vie sans, c'est difficile, la solitude, c'est pesant, croyez moi.

La solitude, Arcueid avait connu ça a de nombreuses reprises, des amours disparus, de la famille décédé, des collegues tués, même Gin était souvent absent, mais ce n'était plus pareil, elle avait créé une liaison avec lui. Sinon il y'avait noel, mais elle avait l'espace d'un temps, disparue de ce monde, croyant qu'elle était morte, Arcueid eut du mal a faire aussi ce deuil. Puis il y'eut sa secretaire, maintenant Junko était a ses cotés, alors la solitude elle n'en voulait plus. La belle aux cheveux blancs, accepta l'offre du diner. Arcueid l'emmena dans les cuisines pour qu'elles se fasses un bon repas (heureusement préparé a l'avance ! pieds sous la tables, cool !) C'était appetissant, il y'avait une bonne salade fraiches, fruits, légumes et viandes, divers accompagnements, du fromages et des rafraichissements, et même du café, evidemment... Mais la mairesse ne courrait pas apres, comme son frere, qui lui, avait acquis une veritable dépendance a cette boisson corsé.

Je pense que c'est l'oeuvre de Yarisa, je sais qu'elle est tres forte en cuisine, et je sais aussi que sa cuisson au charbon est la meilleure au monde.

Evidemment ! Et puis quoi encore, quelqu'un qui maitrise le charbon qui fait pas une bonne cuisson au charbon, ça aurait été abusé. Arcueid raccompagna Junko qui semblait vouloir regagner ses quartiers, la mairesse lui dit bonne nuit et ferma sa porte, laissant alors le château éclairé de milles et unes bougies et ses couloirs, desesperement vide ! Mais... A ce propos. Ou était Hazama ?

_____________________

Ok, si tu veux visiter le château, aucun soucis, mais il y'a des pieces ou tu peux aller et d'autre ou tu ne peux pas acceder, eviiiiiiiiiiidemment !

Pieces ou tu peux aller : (en rouge l'acces est fermé et donc possiblement interdit mais il n'est pas impossible de rentrer dans ces pieces, a voir en rp) en (vert, l'acces est ouvert et possiblement autorisé)  


Pieces du château a écrit:
1 chambre de junko
2 chambre d'arcueid

3 chambre de shiro
4 chambre de yarisa
5 chambre d'hazama
6 chambre de Noel et QG informatique

7 cuisine souvent utilisée
8 cuisine peu utilisée
9 salon des souvenirs et salle de jeu
10 Grande salle a manger et grand salon
11 Divers couloirs

12 cave du château
13 Entre-chambre (permet l'acces entre le chateau et l'exterieur)
14 Entrée principale du chateau (acces direct a l'exterieur)
15 Débarras
16 Donjon glacé vide
17 Musée du château
18 Salle détruite n°1
19 Salle détruite n°2
20 Grands escaliers du chateau
21 Salle de torture abandonnée
22 Balcon(s)
23 Prison glacée et abandonnée
24 Chambre(s) Vide(s) du château

25 Bureau (nom effacé) >>> la ou se trouve Hazama, Shiro, Yarisa et Noel pour la reunion
26 Multiples autres pieces abandonnées, desertes

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Mer 7 Aoû - 11:38

Arcueid avait été très gentille, une hôte et amie parfaite, rassurant Junko, sur son amitié et sur le fait qu'elle lui avait parlé sans contrainte ce qui était rassurant, même si le sujet était quand même difficile à évoquer. Elle la mit ensuite en garde Si elle faisait l'effort d'apprécier les gens et de s'en rapprocher, il fallait apparemment en faire de même pour trouver un compagnon ? Dur dur, car Junko s'était toujours imaginée qu'elle se sentirait immédiatement à l'aise avec la personne, que tout serait inné... Apparemment pas ! Elle retint un soupir, car tout cela semblait compliqué, les humains et leurs sentiments, un nœud inextricable. Il était facile de juger de l'extérieur les autres, mais quand on était personnellement impliqué dans tout ça, il était difficile de démêler le tout. Et où se situait la limite entre amitié et amour ? Voilà qui semblait encore plus difficile à déterminer.

En tout cas, elles allèrent dîner, tout était déjà prêt, ce qui était très agréable ! En plus, il y avait profusion de plats, si bien qu'on aurait presque dit un petit banquet et Junko se servit un peu de tout, jusqu'à sa limite. Si la nourriture était toujours aussi bonne, elle allait peut-être prendre un ou deux kilos pendant le séjour !

-C'est excellent c'est vrai !

Elle se fit une note mentale de penser à remercier Yarisa pour le repas et la féliciter car c'était vraiment délicieux. Et Junko prit le temps de savourer le repas, ce qu'elle ne faisait pas souvent. Une fois qu'elles eurent mangé à leur faim (et peut-être un peu plus), Junko regagna sa chambre et souhaita bonne nuit à Arcueid. Elle alla se coucher et réussit à s'endormir quelques heures (elle fit un petit coucou à ce fameux Morphée) mais se réveilla en pleine nuit, parfaitement éveillée, prête à l'action.

Après avoir patienté un peu pour que le sommeil revienne, elle finit par abandonner, fatiguée de se tourner et se retourner dans son lit et se leva. Après avoir fait les cents pas plusieurs fois dans sa chambre, elle décida d'aller prendre un petit quelque chose... à boire et non pas à manger, il ne faut pas abuser des bonnes choses quand même. Une fois à la cuisine, elle prit un petit jus de fruit qu'elle sirota tout en regardant les couloirs vides mais étrangement éclairés. L'indécision le tiraillait. Elle avait dit à Arcueid qu'elle ne voulait pas en savoir plus sur ce qui s'était passé au château lors de cette nuit de lune rouge, mais en même temps, le château l'attirait tel un aimant. Elle avait envie d'en savoir plus sur le lieux, comment les gens qui vivaient là avant y habitaient, quels événements historiques s'étaient déroulés ici. Bref, elle voulait en savoir plus sur la période grandiose qui avait précédé la chute, qu'elle laissait à la discrétion des deux derniers survivants des lieux. Finalement, elle opta pour une simple visite, sans passer outre les interdictions.

Ses pérégrinations à travers les couloirs doucement illuminés par des bougies qui flottaient en l'air (très beau) l’amenèrent d'abord à un grand escalier, et quand je dis grand, c'est énorme. Peut-être y avait-il des choses à voir, à observer, à ramasser ou non.

----

Elle poursuivit son chemin et tomba sur un endroit tout trouvé pour ce qu'elle voulait faire, un musée. L'écriture était ancienne, mais lisible. Elle poussa la porte du lieu avec plaisir, qu'y aurait-il en ce lieu ? Enfin, pour finir, répondons à la question « Mais où est Hazama ? », encore plus dur que « Où est Charlie ? ». Peut-être la réunion était-elle terminée et qu'il se reposait dans sa chambre, ou alors il discutait encore avec son équipe. Ou alors, il se promenait lui aussi dans le château, se rappelant d'étrange souvenirs ou dans un but bien précis? A moins qu'il ne soit... en train de boire du café. Hum, on va pencher pour la dernière option je pense.


Lieux visités : 7 Cuisine souvent utilisée, 20 Grands escaliers du château, 17 Musée du château

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Mer 7 Aoû - 22:31



Il n'y avait pas grand chose a dire sur la cuisine, Junko s'était levée en pleine nuit, elle avait soif sans doute, elle avait quelques petites choses a faire et n'arrivait pas a dormir, c'était normal, peut etre était un effet de la premiere nuit dans ce château. En tout cas, son voyage dans la cuisine ne dura pas tellement longtemps puisqu'elle repartie rapidement dans une autre direction, en direction justement des grands escaliers du château, c'est vrai qu'il s'agissait d'une belle architecture, ils menaient a différents étages et lieux, tellement nombreux qu'il semblait impossible de tous les visiter, et pourtant si, on pouvait. Elle s'égara ailleurs, dans un autre endroit, un poil plus intéressant il fallait bien l'avouer. Il s'agissait du musée. C'était un endroit assez vaste, en longueur. Si le long couloir paraissait plutot basique, plus on allait loin, plus on s'enfonçait dans les tenebres.

Dans ce musée, il y'avait des tableaux, des statues, toute intactes, dont le pere d'Arcueid, et son grand pere, apres quoi il n'y avait plus de statue d'eux. Le pere d'arcueid était en tenue, assez classe, cheveux court, bel homme, assez grand, son grand pere était son portrait craché. Les tableaux racontait l'histoire des vampires et de la bataille contre les lycans, on y voyait donc des batailles de créatures, loups et louves guerriers et guerrieres, ainsi que d'autres créatures volantes a l'apparence parfois démoniaque, les combats semblaient violent et sanglant, les vampires semblait remporter la majeure partie des victoires présentes sur peinture ! Si Junko continuait elle verrait également les armures portés par les premiers du nom, des armures de fer, puis celle semblables aux premiers Hokage, style samurai, avec quelques protections, plus legeres et donc plus d'ouverture, mais stylisé pour le combat rapproché.

S'y trouvait également des grands vases, quelques tapis et un peu de luxe, puis dans des vitrines, des répliques d'armes, des épées notamment ayant appartenus aux anciens combattants de la nation, il y'avait des fresques peintes, mais le plus enigmatique demeurait au bout du musée et donc de la salle, lorsque les bougies n'éclairait plus, derriere un rideau une lumiere dansante jaillissait et amenait a la curiosité. Derriere ce rideau se trouvait cette etrange salle, plongé dans le noir, deux statues démoniaque se faisant face sur un fond rougeoyant, la salle semblait vivante ou... Active. Et cette boule lumineuse dans ce cercle de flamme bleu, ne cessait de danser inlasablement de haut en bas. Des gravures anciennes étaient inscrite sur les deux statues, l'une portant le nom Nrvnqsr et sur la seconde était marqué le mot : Chaos. En tout cas, une voix invitait Junko jusqu'a cette piece.




Viens............. Toi............. Fille aux cheveux blancs............ Viens au fond..........

D'ou provenait la voix ? De partout et de nulle part a la fois, comme un échos qui ne s'étendait pas au dela du musée. Mais Junko l'entendait clairement, comme si elle était dans sa tête, d'ailleurs, elle l'était pour le coup !

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Jeu 8 Aoû - 13:03

Laissons donc de coté la cuisine et les fameux escaliers qui s'étendaient sur plusieurs étages et qui menaient un peu partout dans le château (ils était très beau, l'architecture était fine et majestueuse, une œuvre d'art à part entière comme tout les lieux du château à vrai dire et Junko s'attarda pour observer tout cela minutieusement) car la visite devenait plus intéressante encore au fameux musée. Pour y arriver, Junko avait prit un escalier, au hasard parmi tant d'autres et avait atterri devant la porte dudit musée.

Il y avait beaucoup de choses intéressantes à l'intérieur, elle tomba d'abord sur les statues de deux hommes aux airs dignes et aux visages harmonieux, se tenant avec prestance, deux hommes aux traits presque trop magnifiques pour être humains, à moins que ce ne soit la pénombre des lieux qui l'induise en erreur. Elle ne savait pas qui ils étaient exactement, à moins qu'une inscription n'explique qui il étaient et qui il avaient enfantés. Elle se doutait toutefois qu'ils furent de grands hommes de cette nation, sûrement des rois ou des commandants célèbres. Elle pouvait se tromper, mais ils n'avaient pas vraiment la tête d'artistes ou de commerçants... Elle examina ensuite les peintures disposées savamment, alors que déjà quelque chose commençait à titiller son esprit, sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte.

Elle admira les peintures minutieuses, regardant un peuple à l'aspect humanoïde se battre contre des sortes de loups et des démons ailés. Junko se doutait qu'ils n'étaient pas humains, mais bien de la race d'Arcueid et Hazama. Tous les tableaux faisaient l'apologie de la guerre, du sang et de la violence et elle commença à se dire que c'était une race probablement belliqueuse, malgré la gentillesse d'Arcueid.  Elle admira ensuite les armures, toutes raffinées mais très bien conçues, de véritables trésors ! Elle regretta toutefois qu'il n'y ait pas d'autres souvenirs, à part ceux de la guerre. C'est à peu près à ce moment-là, alors qu'elle se dirigeaient vers les vitrines, plus loin dans le musée, qu'elle prit conscience de la voix qui l'appelait. Intriguée, elle s'avança jusqu'aux vitrines et aperçut au loin le rideau qui diffusait une lumière qui n'était jamais fixe.

Bien sur, elle était intriguée, mais pas folle non plus. Prenant le temps d'admirer ce qu'elle avait devant elle, elle réfléchit à la situation. Quelque chose d'encore vivant dans le château ? Quelque chose ou quelqu'un d'ailleurs. Après tout, Arcueid était bien en vie, et Hazama aussi. Alors un autre survivant ? Non, sinon il ne se cacherait pas. Ou était-ce une ancienne installation du château, alimentée par une source d'énergie qui n'était pas encore tarie ? Elle continua sa visite tout en ayant cette voix en tête, se demandant d'ailleurs si elle lisait dans son esprit en même temps. La voix devenait de plus en plus forte au fur et à mesure qu'elle s'avançait dans l'exposition et finalement, il ne resta plus une seule épée à regarder, alors elle décida qu'il était temps d'aller voir ce qui se cachait derrière le rideau. Non pas qu'elle allait s'approcher beaucoup plus, pour l'instant elle allait rester prudente. Mais polie.

Une fois le fameux rideau tiré, elle découvrit une pièce circulaire,aux murs rougeoyants étrangement par on ne sait quel mécanisme, avec deux statues à l'entrée, l'une portant une inscription illisible (ou plutôt imprononçable) et l'autre le mot « chaos ». Bien sur, la narratrice voyait vaguement à qui cela faisait référence, mais bon, son jugement à elle ne devait pas entacher celui de Junko. En tout cas, le plus extraordinaire dans cette salle était l'étrange sphère lumineuse qui se mouvait de haut en bas et de bas en haut, dans un rythme parfait et sans fin. Restant à bonne distance, prêt du rideau, Junko observait tout cela, se demandant ce que c'était !


-A qui ai-je l'honneur ?

Elle supposait qu'il y avait une part de vie et donc de conscience dans le globe lumineux.

-Pour ma part, je m'appelle Junko.

Elle n'appréciait pas trop le tutoiement de la sphère, cela indiquait tout de suite une familiarité de mauvaise augure. Elle n'était pas étonnée que la lumière dansante l'ait appelée par le qualificatif de ses cheveux, qui étaient tout de même l'élément le plus marquant de son apparence.

-Avez-vous une demande à me faire ? Depuis combien de temps êtes-vous là ?

Elle posait quelques questions par pure politesse, on verrait ce que répondrait la sphère, mais pour l'instant, elle gardait ses distances, tant au niveau du discours, que physiquement, puisqu'elle ne mettait pas encore les pieds dans la pièce. Après tout, elle avait eut sous les yeux les multiples exemples du caractère belliqueux du peuple qui vivait ici avant... Mais elle n'était pas non plus particulièrement sur ses gardes, elle attendait les réponses de la sphère, voilà tout.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Jeu 8 Aoû - 16:56



Junko avait visité un peu tout du musée, c'est vrai qu'il était pas mal centré sur la guerre, le combat et les batailles qu'avaient fait le clan a l'epoque, cela racontait les histoires assez sanglantes finalement, mais il y'avait des trésors et des choses unique en leurs genre, c'était donc déja ça, la jeune feme pu voir des choses qu'aucun autre ne pourrait jamais voir, surement ! En tout cas elle continua d'avancer pour la simple et bonne raison, c'est qu'elle entendit la fameuse voix venant de la derniere salle cachée derriere le rideau. Cela venait bien sur de cette sphere lumineuse, ce n'était pas tres difficile a deviner. Junko demanda d'abord a qui elle avait a faire, en toute normalité.

Mon nom........... N'a aucune sorte d'importance............

Ainsi, il n'yeu pas de retour de présentation, puisque la sphere ne dit pas son nom, apparemment ce dernier n'avait pas d'importance, ou alors il voulait le garder cacher, ou alors c'était l'inscription tout simplement, mais il ne le disait pas ? Beaucoup de mystere demeuraient encore pour le moment, mais Junko se présenta et donna le sien en guise de bonne foi sans doute ?

Junko......... Oui......... J'ai entendu l'écho........... De ce nom............. Enchanté.........

Puis elle demanda en tout logique justement, depuis quand la sphere ou cette présence, voir conscience était la, enfermée ici, ou alors ce qu'il/elle désirait de la part de l'humaine. La sphere laissa un silence pendant quelques secondes, puis parla.

Je suis ici............ Depuis des siecles........... Je garde ce lieu........... Mais je pourrais.......... Vous dire ça de vive voix........... Me présenter a vous.......... Car ainsi je ne le peux............

Ainsi, la conscience dans l'orbe volante, demandait en quelques sorte, d'être libéré, il se prétendait gardien du musée et de ce lieu. Il fit donc sa demande.

Pourriez vous...... Verser un peu de votre sang....... Sur l'orbe....... Tout en récitant les........ Deux gravures sur les........ Statues ?......... J'aimerais pouvoir vous saluer........... En chair et en os......... Junko.......

Junko accepterait t'elle de liberer le gardien du musée ? S'il était ici, c'est sans doute qu'il n'était pas dangereux, non ? Hazama ou Arcueid s'en serait débarrassé sinon, ou aurait prévenu Junko... Va savoir, le suspens demeurait !

______________

Acceptez de liberer le "gardien" prétendu ?

ou

Refusez sa proposition ?

Choose your destiny

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Jeu 8 Aoû - 18:46

Ainsi donc, nous voilà dans ce fameux musée, avec cette pièce étrange, qui brillait de milles feux, et ses deux statues démoniaques, sans compter la sphère flottante qui l'avait appelée par ici. Tout ceci était étrange mais Junko était restée stoïque, bien que prudente, et avait posé quelques questions tranquillement au globe, attendant des réponses claires et nettes. Hélas, dans les faits, ce n'était pas trop ça. Elle se demandait ce que c'était, se disant au début que c'était peut-être une sorte de partie animée du musée, mais l'aspect peu engageant de la pièce tranchait avec les autres pièces exposées. En tout cas, la première réponse ne fut pas celle qu'elle attendait puisqu'il refusa de lui dire son nom, alors qu'elle lui avait fait la politesse de se présenter en premier, bien que ce soit lui qui l'ait faite venir (oui, elle avait finalement décidé que la voix avait des inclinations très masculines).

-Qu'il ait de l'importance ou non, c'est toujours mieux de savoir à qui on s'adresse. Je veux au moins pouvoir m'adresser à vous correctement.

Elle jeta un nouveau coup d’œil aux inscriptions, était-ce son nom ou une simple incantation ? En tout cas, il commença à la flatter, ce qui n'était pas forcément la pire chose à faire, mais si Junko avait décidé qu'il fallait s'intéresser aux autres pour trouver l'amour (et encore, elle n'était pas vraiment certaine de vouloir le trouver donc...), elle n'en était pas au point de succomber aux belles paroles d'une sphère lumineuse. En plus, elle trouvait étrange qu'il soit passé du tutoiement au vouvoiement si rapidement, comme s'il retournait sa veste.

Il lui expliqua ensuite qu'il était là depuis très longtemps et qu'il gardait ce lieu. Étrange qu'un musée ait besoin d'un gardien... Surtout une sphère lumineuse, que pouvait-elle faire ? Parler dans les esprits, oui... Mais quoi d'autre ? En tout cas, tout cela semblait étrange, pourquoi était-il retenu prisonnier dans sa sphère s'il était gardien, une position normalement honorable ? Elle ne manqua pas de lui faire remarquer cette bizarrerie.

-Pourquoi ne pouvez-vous pas sortir par vous-même ? Je vous avoue que ce rituel me semble un peu...étrange.

Une goutte de sang... c'était tout et rien à la fois. Elle se tint toujours à bonne distance, pour l'instant la sphère s'imaginait qu'avec quelques compliments elle allait lui donner le monde sur un plateau, alors qu'elle souhaitait déjà qui il était, et pourquoi il était là et apparemment piégé dans cette sphère.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Jeu 8 Aoû - 21:43



La sphere se baladait toujours de haut en bas, tournoyant grâce a ses anneaux. Junko remarqua tout de même certaines choses qui ne lui allait pas, la premiere pour commencer, fut le fait que la chose ne se présente pas par un nom. Difficile d'appeler ce qu'on ne peut nommer. Mais s'il n'y avait que ça, ça irait encore. Junko tilta aussi sur le fait que la ... Chose encore une fois, se débarassait du tutoiement pour vouvoyer la belle de Kumo, comme s'il avait ressenti son sentiment profond a cet égard, cette gêne de familiarité.

Vous avez raison............ Appelez moi Nero dans ce cas......... Mais j'aimerais vous le dire en face....... Vous remerciez de votre présence........ Il y'a bien longtemps déja........ qu'une personne n'est pas entrée........ Ici bas.........

Nero donc ? Voila un nom qui était lancé, au moins Junko pouvait s'adresser a l'orbe par un nom, cela lui faciliterait peut etre la tâche niveau dialogue. Qui sait ? En tout cas apres toutes ces réponses, Junko avait encore une question a poser, pas illogique d'ailleurs.

Vous semble t'il........ Plus étrange que cette salle ?........ J'en doute........ Je suis en repos..... Seul du sang et la prononciation ........ Des deux mots....... Peut m'éveiller a nouveau en ce ..... Monde.

Ainsi, Nero expliquait qu'il était en sorte d'hibernation, volontaire ou pas ? En tout cas pour stimuler le réveil, il fallait du sang, et du sang humain qui puis est.

Si cela peut vous rassurer......... Je connais les lieux....... Je pourrais même vous........ En apprendre d'avantage....... Mais ici........ Mes forces et ma parole......... Est diminué...... Votre présence m'a réveillé......... Mais pas entierement........ Accepteriez vous de verser une goutte........ Le sang est un liquide pure et vital....... Il est la representation de la vie......... Et de la mort.........

Junko pouvait liberer Nero, mais elle n'avait pas l'air d'en avoir envie ? Pourtant il mettait en confiance, en indiquant son nom, le fait qu'il accepterait de lui parler de vive voix, de lui raconter la vie ici et d'autres curiosité, se laisserait elle tenter ? Ne voulait elle pas des réponses sur le peuple ancien qui vivait ici apres tout ?

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Ven 9 Aoû - 10:41

Cette fois-ci, la sphère avait décidé de livrer quelques réponses, comprenant sûrement que Junko avait besoin d'en savoir plus, avant de se décider. En tout cas, à sa demande, il décida de lui donner son nom, ou tout du moins une manière de le nommer, Nero. C'était un début et Junko en fut toujours contente, la sphère semblait décidée à divulguer quelques secrets, c'était du donnant-donnant.

-Enchantée alors Nero, mais ne me remerciez pas, ce n'était qu'une coïncidence...

En était-ce vraiment une ? La narratrice se disait que vu l'allure de la salle, elle n'appartenait sûrement pas au musée, donc il était possible qu'elle se déplace dans le château et qu'elle aurait été là où elle serait allée. Mais bien sur, c'était là la réflexion de quelqu'un qui savait qui était le peuple qui vivait là avant et l'étendue de leurs pouvoirs. Et aussi de quelqu'un qui elle aurait eut bien peur dans une telle salle et se serait méfié de sa propre ombre sûrement, mais bref. Comme quoi, le courage n'est pas forcément la qualité la plus intéressante lorsqu'on visite des ruines. Junko avait enchainé sur le rituel et le fait qu'il était étrange pour un gardien de ne pas pouvoir sortir lui-même de sa sphère, comme s'il semblait plutôt endormi. Ce à quoi Nero répondit qu'il était en hibernation, et qu'il fallait du sang pour qu'il puisse sortir. Mais en avait-il toujours eu besoin ? Pour libérer le gardien, avait-il toujours fallu une goutte de sang ? Elle n'avait pas la réponses à toutes les questions qu'elle aurait pu se poser, mais au moins avait-il été plus sincère et moins flatteur que la première fois.

Il décida cette fois-ci de la tenter non plus sur le terme du charme mais sur le fait qu'il en connaissait beaucoup sur le lieu et qu'il pouvait lui expliquer toute l'histoire du château. En voilà plus qu'il n'en fallait pour que notre Junko oublie un peu sa prudence ! Intriguée, elle accepta de s'approcher. Elle n'était pas encore entièrement décidée mais...


-Comment se prononce le premier mot ?

Il faut dire que l'enchevêtrement de consonnes semblait un peu... imprononçable. Elle vint se poser à coté de la sphère et leva un doigt, pour en tirer une goutte à l'aide d'un kunai ou autre petite arme. Mais alors qu'elle faisait cela, elle se souvint d'Arcueid...
Elle se recula alors promptement.


-Non ! Non, je veux dire... Ecoutez, je ne suis qu'une invitée ici. Je pense que je n'ai le droit de... de faire ce genre de choses sans la permission de mes hôtes.

Elle recula de quelques pas, étant finalement sure que quelque chose ne tournait pas rond ici, c'était comme si le sixième sens de la jeune fille avait commencé à sonner l'alarme à pleine voix. Comment savait-il qu'elle n'aimait pas le tutoiement? Et comment savait-il qu'elle voulait en savoir plus sur les lieux à ce point? Et pourquoi répondait-il à coté à ses questions? Son acharnement à ce qu'elle accomplisse le rituel était... suspect, très suspect.

-Je vais leur parler de vous... Je suis sure qu'ils seront ravis de vous libérer. Et puis, leurs sang doit être bien plus puissant que le mien, il vous fera plus de bien.

Si Arcueid et Hazama n'étaient pas inquiets de la situation, alors elle reviendrait, mais elle se rendait bien compte qu'elle ne devait surtout pas déclencher des choses qu'elle ne voulait pas déchaîner dans le château.  Elle n'était même pas vraiment censée être là après tout. Même si la tentation d'en savoir plus sur le château était forte, son bon sens avait finalement gagné la partie, mais de justesse !

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Ven 9 Aoû - 11:05



Junko fut d'abord plus enchanté qu'avant l'heure, elle fut contente de pouvoir nommer la sphere ou l'orbe qui abritait sans doute une conscience propre. Elle lui fit tout de même savoir que ce n'était peut etre qu'une coincidence si elle était venue jusqu'ici, de par sa curiosité qui l'avait emmenée a voir ce qui se passait derriere le rideau et approcher dans cette salle. Nero écouta Junko, elle commencait a être intriguée et curieuse et était même prête a considerer la proposition de la jeune femme, qui se demandait alors comment prononcer le premier nom.

Vous pouvez le prononcer....... mot par mot........... ou Nervencusre.

Elle commencait a vraiment commencer le rituel, sortant même un kunai et s'étant assez approchée de la sphere pour faire une entaille et y laisser une tomber une goutte mais finalement, non... Elle ne se coupa pas, et se ravisa par rapport a sa position ici. Elle n'était qu'une invité et le fit comprendre a Nero.

Avez vous...... Eu leurs permission pour...... Venir vous balader dans...... Chaque pieces du château...... Oui je suis un gardien...... Mon role est d'observer........ Mais je comprends......... Vous vous servez de cette........ Excuse car ........ Votre prudence prime.......... Je ne vous en veux pas........

Elle se mit alors a reculer, presque sortie de la salle, il semblait alors difficile que Nero puisse être libéré et parler de vive voix. Pourtant elle oubliait quelque chose.

Vous voulez leurs parler........ De moi........ Mais ils me connaissent...... N'oubliez pas que ...... Je suis le gardien....... Je fais parti du chateau....... Croyez vous que........ Si j'étais si dangereux......... Ils m'auraient gardés ici......... Vous êtes autant mon....... Invitée que la leurs.......

De ce point de vu, Nero n'avait pas faux, il était la avant elle, depuis plus longtemps sans doute, ce n'était juste qu'une conscience enfermée, et qui désirait saluer l'invitée du château en chair et en os. Elle ne craignait ni Hazama qui était un grand criminel (autant dire ce qu'il en est) ni Shiro, qui faisait des trucs suspect dans sa chambre, Ni Yarisa qui ne parlait pas, ou noel et encore moins arcueid, mais se méfiait d'une petite orbe lumineuse volante.

Ils ne peuvent me liberer........ Oh attendez....... Je vois....... Vous ne savez pas........ Vous ne connaissez pas la spécificité......... D'Arcueid et d'Hazama........ Ils ne sont pas humains...... Voila en partie pourquoi..... Leurs sang sera inefficace pour...... Me liberer..... J'aurais aimé vous renvoyer....... La politesse en vous saluant....... Mais j'avoue être vexé...... Retournez donc dormir..... Et soyez prudente.....

La sphere s'arrêta alors de parler, soudainement, peut etre était elle vraiment vexé, se sentant comme un intrus alors que c'était Junko l'invitée. Peut etre changerait elle d'avis ?

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Ven 9 Aoû - 12:03

Finalement, la conversation qui avait bien commencée tournait au vinaigre entre les deux protagonistes. Junko ne se sentait pas à l'aise (il faut dire que le lieu n'aidait pas) et trouvait que Nero n'était pas tout à fait franc avec elle. Il avait fait semblant de répondre à ses questions, mais tout restait extrêmement flou pour elle. Et encore une fois, l'idée de verser du sang sur une sphère lui semblait étrange, tout comme la salle bien sur. L'un n'excluait pas l'autre. En tout cas, lorsqu'elle lui dit qu'elle n'était qu'une invitée, cela déclencha des railleries et des reproches, l'orbe savait comment culpabiliser son interlocutrice.

-Non c'est vrai, je n'ai pas eut leur permission, ni leur interdiction d'ailleurs.

En tout cas, la sphère lui dit qu'elle ne lui en voulait pas, mais son discours disait le contraire. Sûrement était-elle frustrée d'avoir presque atteint son but mais que la liberté se soit retirée à elle si proche de sa réalisation ? En tout cas, il semblait vouloir lui faire croire que les gens habitant ici savaient tout de lui, mais Junko trouva quelques points à répondre à cela.

-S'ils vous connaissent et que vous êtes le gardien des lieux, pourquoi ne nous a-t-on pas présenté avant ?

Il était vrai qu'elle n'était pas dans un lieu où les bisounours chantaient et jouaient, les gens vivants ici étaient dangereux. Mais ils semblaient lui avoir accordé une sorte d'immunité, et puis, étaient-ils vraiment mauvais ? Elle n'avait pas encore fait son choix. Et au moins s'étaient-ils présentés d'eux-mêmes, ils avaient été honnêtes, même Hazama avait parlé un peu plus qu'il n'aurait du, pas comme l'orbe devant elle. En tout cas, elle avait émis l'hypothèse qu'Arcueid et Hazama pourraient aider le gardien de manière plus efficace, mais celle-ci lui rétorqua qu'aucun des deux ne pouvait l'aider.

-Je croyais que vous ne m'en vouliez pas ? Enfin, je promets de revenir avec la réponse des personnes concernées.

La question était remplie d'un peu d'ironie, même si Junko essayait toujours d'être polie. Elle comprenait à quel point l'orbe était intelligente, la faisant douter de la moindre de ses décisions. Oh oui, il aurait été facile d'aller la libérer, une goutte de sang et c'était terminé. Elle en doutait encore alors qu'elle se reculait, mais son bon sens l'avait toujours guidée, alors pourquoi faire la sourde oreille cette fois-ci ? La prudence, une qualité qui était appréciable, même si en l’occurrence, la jeune fille avait vraiment envie de l'oublier. C'était comme si une friandise était disposée dans un possible piège, on avait toujours envie d'essayer d’attraper le bonbon sans se faire attraper, tout en sachant pertinemment qu'on y arriverait pas.

Elle quitta les lieux, avec toujours cette culpabilité de n'avoir pas réalisé le rituel, comme quoi, elle savait y faire cette orbe. Elle allait retourner à sa chambre, penaude, quand elle décida qu'il lui fallait une réponse immédiate. Elle ne réussirait pas à dormir si elle devait se poser la question de si elle avait bien agit ou pas. Si elle pouvait le libérer, elle irait le faire en s'excusant bien sur. Elle comptait d'abord aller voir Arcueid, mais se souvint qu'elle ne connaissait rien à l'histoire du château. Non, il ne restait plus qu'Hazama. Seulement...Seulement aller réveiller le maître des lieux en plein milieu de la nuit, on avait fait mieux comme idée. Mais muée par l'idée de l'orbe flottante, elle s'avança quand même jusque devant sa porte. Elle tergiversa encore une ou deux minutes, déchirée entre le désir d'avoir une réponse et l'idée que ce n'était pas très correct... Mais après tout, si c'était un danger, il valait mieux le prévenir non ? A vrai dire, c'était plus une excuse pour avoir sa réponse rapidement, mais elle finit par toquer à la porte.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Ven 9 Aoû - 21:11



Junko sentait que la conversation n'avancait plus et tournait dans un tout autre sens, avec le fait que ce dernier se vexe face a son echec, le tout qui se soldera par la fuite de la salle de la part de la belle miss aux cheveux blancs. Mais avant cela, elle répondit a l'orbe, qu'en effet elle n'avait pas eu leurs permissions, mais n'avait pas eu l'inverse non plus. Elle était libre d'aller et venir dans le château.

............

L'orbe garda le silence lorsqu'elle eut dit cela, c'est vrai qu'elle pouvait bien venir ou elle voulait, elle était l'invité et n'avait que quelques lieux a eviter, ceux ci étaient soient occupés, soient fermés, donc pas de danger. Et puis elle questionna intelligemment la sphere lumineuse, pourquoi n'avait elle pas été présenter ? Ce n'était pas faux la encore.

.............

Mais la sphere, même si elle aurait pu répondre, garda alors le silence, comme elle le dit précédemment, la conscience refusa de parler, vexé par ce qu'avait choisi Junko, c'est a dire, refuser sa proposition.  Elle comprit bien qu'elle, enfin cette chose, ce Nero, lui en voulait, elle le taquina alors sur le fait qu'il avait dit ne pas être rancunier sur le coup. Mais fit la promesse de revenir avec une réponse. Peut apres, elle quitta la piece et le musée pour se diriger vers la chambre d'arcueid et se ravisant tout autant, changea de direction pour celle d'Hazama. Elle toqua a la porte ! Plein de chose et de fantasme aurait pu se realiser (on a les images !) Hazama couché sur un lit de serpent, torse nu, entrain de dire entrer ! Mais bon... NON. Il ouvrit la porte, déja frais comme un gardon, chapeau vissé sur la tête, et l'air... L'air habituel quoi ! Moitié cynique, moitié vicieux, mais avec toujours autant de charisme.



Heyyy ! Hai ! Serait ce notre petite invitée. Vous êtes tres matinale, vous reveillez toujours les gens ainsi, en toquant a leurs portes ? Hi hi, vous êtes amusante. Entrez, je vous prie.

Ca y'est, hallelujah, elle était dans la chambre d'hazama. On pouvait enfin la décrire. C'était une belle chambre, il n'y avait pas a dire. Les rideaux rouges épais, le lit en forme de cercueil, mais assez grand et classe, avec une tête de serpent au dessus, et une cafetiere dans la chambre (obligatoire) sur une commode. Plusieurs armoire dont un dressing room, avec une centaine de costume, une dizaine noir comme il avait l'habitude de porter, et certains d'autre couleurs ou d'autre forme, mais qu'il ne mettait jamais ou ne mettais tout simplement plus. Un beau tapis, un lustre bref, une chambre a peu pres banale et luxueuse tout en restant dans le soft vampirique. Mais elle était un poil plus sombre que celle d'arcueid par exemple.

Asseyez vous au bureau, ou sur mon lit, et dites moi ce qui vous a fait lever de si bonne heure ! hi hi, j'ai presque l'impression que ça va être marrant !


Marrant ou pas, a Junko de dire ce qu'elle avait vu ?

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Ven 9 Aoû - 23:51

Ainsi, Junko avait fini par quitter la pièce où se tenait la sphère et même le musée, sans qu'il lui arrive quoique ce soit. C'était déjà une victoire en soit, vu les pouvoirs que possédaient l'orbe rien que dans cet état d'hibernation. S'ils avaient commencé sur un ton plutôt poli et sympathique, tout cela avait tourné au vinaigre et Junko s'était demandé si elle n'exprimerait pas son mécontentement d'une manière plus... physique. Mais nul croche-pied invisible, nulle baffe sortie du vide ne l'avait arrêtée dans sa course. La sphère ne dit plus rien en réponse à ce qu'elle disait. Vexée ou vidée du peu d'énergie qu'elle possédait ? Elle n'en savait pas grand chose...

En tout cas, elle était repartie vers les chambres et avait finalement opté pour l'option « Hazama » car Arcueid avait le droit de dormir avec le bébé qui arrivait (oui, Junko prenait peut-être trop de précautions, mais bon, elle n'était pas exactement en contact avec beaucoup de femmes ou plutôt, de non-humaines enceintes). S'il est vrai qu'il y aurait pu avoir une sacrée scène de bienvenue, mais ce ne fut pas le cas et en fait, heureusement, car si les choses démarrait comme ça, Junko risquait de s'enfuir fissa (pendant que sa narratrice tombait les pommes). Il semblait quand même plus logique que le maître des lieux exprime un peu de surprise et qu'il se présente en tenue correcte. Peut-être y avait-il même un petit reproche dans sa voix ? En tout cas, il ouvrit la porte, déjà tout habillé et ne semblant pas souffrir d'un manque de sommeil et lui demanda si elle avait souvent l'habitude de réveiller les gens si tôt. Elle pinça les lèvres, gênée mais accepta l'invitation en bredouillant un « merci » à moitié inaudible.

Elle ne prit pas beaucoup de temps à regarder la chambre, ce n'était pas ce qui l'intéressait vraiment, mais observa le lit alors qu'Hazama lui proposait de s'asseoir là et qu'elle trouva assez...singulier. Elle opta bien sur pour le bureau, il ne faut pas abuser quand même !


-Hum, est-ce que le nom de « Nero » vous dit quelque chose ?

Elle allait bien sur devoir en dire plus que ça pour expliquer le pourquoi de cette question.

-Je suis allée visiter le musée... et j'y ai trouvé une sphère lumineuse qui a dit se nommer ainsi.

Elle jeta un coup d’œil à Hazama, se demandant si c'était la bonne personne à qui s'adresser. Il avait à cet instant tellement l'air d'un serpent (à juste cause) qu'elle lui faisait moins confiance. Seule avec lui, il semblait bien plus sournois que tout à l'heure, quand tout le monde était là pour les entourer. Apparemment, la nuit, tout devenait plus angoissant à Sanctuarya.

-Elle souhaitait que je... réalise un rituel pour la sortir de sa léthargie. Elle ne semblait pas animée de mauvaises intentions mais...

Elle chercha des termes appropriés à ce qu'elle essayait de dire, ce qui n'était pas facile.

-Je me suis dit qu'il valait peut-être mieux voir avec vous avant.

Elle eut soudainement l'impression d'être une petite fille qui venait demander la permission à son père pour aller jouer dehors, ce qui était proprement ridicule. Mais pas si éloigné de la vérité en fait. Etait-ce sa propre vision des choses ou simplement une suggérée par l'orbe volante? Elle n'en était plus sure de rien en ce qui concernait la sphère.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Sam 10 Aoû - 0:16



Junko avait trouvée le chemin de la chambre d'Hazama, ce dernier lui ouvrit la porte, mais il est vrai qu'il n'avait plus le même regard ou la même allure, il semblait effectivement plus sournois, plus vicieux qu'auparavant. Mais il proposa a son invitée ou plutot l'invitée de sa soeur, d'entrer et se mettre a l'aise, prendre place. Elle choisie donc le bureau, une petite chaise, rien de tres spectaculaire. Hazama resta debout, le dos tournée a Junko, il ferma la porte de sa chambre (ils étaient tous les deux) une sorte d'intimité mais aussi de malaise se mettait en place.

Nero.... Oui, je connais ce nom.

Elle avait posé une simple question dans un premier temps, et Hazama lui répondit tres rapidement. Evidemment, le capitaine, ou plutot ancien capitaine du SRIN, savait tres bien ou la miss aux cheveux blancs étaient aller fourrer son nez et ou elle avait mis les pieds, ainsi qu'a la personne avec laquelle elle avait conversé. Ainsi, lorsqu'elle commença sa prochaine phrase, Hazama la continua, ou plutot la dit en même temps qu'elle.

-Je suis allée ...
Visiter le musée. Oui, evidemment. Il n'y a que la que vous auriez pu le voir. C'est une relique du passé hi hi... D'un passé bien lointain...

Hazama se retourna vers Junko, elle ne semblait pas si a l'aise que ça, presque gênée, mais voulait apparemment connaitre la verité et avoir des réponses. Elle se demandait si le rituel était dangereux ou necessaire. Mais elle avait voulut voir avec Hazama avant ça, c'était presque touchant ! Le vampire s'avança vers elle, tout pres d'elle.

J'aime votre franchise... Et votre curiosité ! Il en faut hi hi, la vie est un jeu ! Si vous aviez liberez Nero, je pense que beaucoup de chose auraient bougés.

Il sourit a ce moment la. Mais il était impossible de savoir si la situation aurait donné une catastrophe ou quelque chose de positif. Comme a son habitude, Hazama jouait avec les mots et leurs sens, il gardait un suspens joueur. Il finit donc par se reculer et se prépara un bon café, puis le bu, et mit une tasse a coté pour Junko.

Vous découvrirez beaucoup de chose ici, de ce genre ou d'un autre genre. Mais une chose est sur, n'entrez jamais dans la chambre de Shiro. Jamais ! Quand a Nero, il n'y a que vous qui puissiez décider de la roue du destin, de le liberer ou non, de vous amuser ou non, le monde et ses conséquences, ce qui se fait se défait, et vis versa. Tres métaphorique n'est ce pas ? Hi hi hi, amusant amusant, bon... C'est pas tout ça, mais prenez ma chambre et dormez un peu.

Hazama utilisa alors un pouvoir sur Junko, un pouvoir de sommeil assez puissant pour lui provoquer une envie de dormir conséquente mais naturelle, une envie cependant un peu trop puissante pour qu'elle puisse ne serait ce que reflechir a marcher dans les couloirs, le lit le plus proche serait le bienvenu. Il la laisserait dormir, sans la déranger, demain serait un autre jour, et son café serait encore chaud. Le capitaine quitta sa chambre pour disparaitre a nouveau.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Sam 10 Aoû - 1:20

Junko avait donc eu son entrée dans la chambre d'Hazama et se vit même proposer une petite place sur le lit (ce qui faisait jaser), mais préféra tout naturellement la petite chaise de bureau, sur laquelle elle s'assit de manière particulière, se tenant tout au bord comme si elle cherchait à prendre le moins de place possible. Non, elle n'était pas à l'aise, mais à part Arcueid, rien n'avait concouru à mettre vraiment à l'aise la jeune femme depuis son arrivée. La mairesse ressemblait un peu à une ancre dans la tempête du coup. En tout cas, il devina rapidement la raison de sa venue, une fois qu'elle lui eut parlé du nom « Nero ». Si elle cru un instant qu'il lui en dirait plus, elle déchanta vite. Il ne lui fit aucun reproche sur son excursion nocturne, se contentant de signaler que des choses auraient pu changer, tout en se rapprochant de la jeune femme, un peu trop près d'ailleurs.

Il existe pour toute personne une sorte d'espace personnel, et quand quelqu'un y rentre sans invitation ni crier gare, généralement cela donne envie de se reculer. Sauf que quand on est assis, on ne peut guère reculer, n'est-ce-pas ? Elle resta donc droite et soutint le regard de son interlocuteur, autant que ce peut.


-Changer dans quel sens ?

Hélas, elle se rendit vite compte qu'Hazama n'avait aucune intention de lui indiquer si elle risquait ou non quelque chose, que ce soit pour elle ou pour les autres. Il souhaitait laisser les autres faire leurs choix sans contrainte, avec tout ce que cela impliquait. Cela aurait pu paraître une bonne philosophie, on disait que la lionne poussait son petit dans le ravin pour lui apprendre à grimper, mais cela énervait Junko. S'il avait connaissance du caractère dangereux de quelque chose, pourquoi ne pas prévenir les autres ? Si on pouvait empêcher des catastrophes, alors autant le faire, c'était pour cela que les gens se souvenaient et transmettaient leur savoir.

-C'est une manière cruelle de voir les choses, et c'est laisser les gens et le monde répéter inlassablement les mêmes erreurs...

En tout cas, Junko prenait cela comme une sorte d'accord pour faire à peu près ce qu'elle souhaitait dans la demeure, puisqu'elle devait tout tester non ? Elle prendrait peut-être un malin plaisir à réveiller tout ce qui traînait dans les bas-fonds du château, simplement pour embêter Hazama... Enfin, si cela l'embêtait.

-En tout cas, si vous laissez les gens faire leurs propres erreurs, j'espère au moins que vous réparez les dégâts par la suite, car vous êtes à moitié responsable pour ne pas les avoir prévenu.

Elle pouvait en douter fortement vu tout ce qui s'était passé à la HazaHouse. En tout cas, elle n'eut pas vraiment le temps de dire grand chose de plus puisqu'elle se sentit soudainement terrassée par le sommeil. Le lit qui lui semblait bien étrange en arrivant était désormais son Eldorado. Bien sur, elle se rendait compte que ce n'était pas normal, mais avec l'esprit embrumé, on avait du mal à réfléchir. Il fallait bien un sort pour la faire dormir dans un lit qui n'était pas le sien mais en l’occurrence, elle se roula dans le lit sans aucun remords et s'endormit aussitôt les draps enroulés autour d'elle.

----------------

Elle se réveilla le lendemain, pour se trouver dans le lit d'Hazama et elle en fut un peu étonnée. Il lui fallut une ou deux minutes pour retrouver ses esprits et ses souvenirs aussi du coup. Inutile de vous dire qu'elle n'était pas très contente qu'on l'ait envoyée au lit comme une enfant et encore plus de n'avoir rien pu faire contre ça. Elle prit sa tasse, et but le café encore chaud malgré les heures qui étaient passées. Encore quelque chose d'étrange, tout semblait se jouer selon les règles des autres ici, ce qui n'était pas au goût de Junko qui aimait savoir ce qui se passait. Elle quitta rapidement la chambre en faisant bien attention à ce que personne ne la voit (elle préférait éviter ce genre d'histoire).

Elle avait fait une promesse et retourna donc au musée, rapidement. Elle n'était pas certaine d'avoir sa réponse en revanche, donc la promesse serait à moitié remplie. Elle tira de nouveau le rideau, Nero serait-il encore là ou non ?


-Rebonsoir.. Ou bonjour, je ne sais plus.

Alors, Nero aurait-il digéré la conversation d'avant ou non ? En tout cas, Junko était plus irritée de celle qu'elle avait eut avec Hazama qu'avec Nero.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4718
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Sam 10 Aoû - 20:45



Un peu avant qu'elle ne s'endorme, une discussion "normale" eu lieu entre Hazama et Junko, bien que celle ci déchante en face du capitaine, qui n'était pas joviale tout le temps, et même un poil vicieux et inquietant en privé, a moins que ce ne soit un effet de la nuit en effet. En tout cas, son discours métaphorique laissa la kunoichi sur sa faim et l'inquieta un peu, il fallait bien l'avouer.

Hi hi hi, ne gachons aucune surprise.

Oui, Hazama preferait voir ce qu'il se passait, eternel spectateur de la destinée du monde en general, il laissait les autres faires leurs choix, au détriment du sort des autres ou du reste. Cela n'avait semble t'il aucune importance pour lui et il s'en amusait.

C'est en faisant des erreurs qu'on apprends, alors ... Ce n'est pas si mal que cela dans le fond, et en plus c'est plutot interessant, dans un monde comme le notre, le jeu en vaut la chandelle hi hi hi

Junko esperait au moins que Hazama réparait les erreurs des autres commise par sa faute ou une tiers personne. Mais il la regarda amusée, juste avant de l'envoyer roupiller. Ce fut la derniere image qu'elle eut de lui, avant un profond sommeil... Apres quoi, elle se leva un peu enervé d'avoir été envoyé au lit, et se dirigea apres avoir bu son café, en direction du musée.



Elle retourna donc voir le fameux Nero. Puis elle le salua, attendant une eventuelle réponse de sa part, il était vexé depuis la derniere fois, pourtant il reprit la parole, et sentait bien a quoi elle pensait, mais savait aussi que cela ne lui plaisait pas.

Vous.... Avez parlé de moi...... Je suppose........ Mais j'ai l'impression que....... Vous avez des choses a me dire....... Je vous écoute......

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sanctuarya (Nation Vampire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» l'addiction l’aliénation consommatrice
» Pupilles de la Nation (Loi du 27-07-1917)
» Pupille de la nation - Adoption
» Pupille de la nation
» écoles des cadets de la Nation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Montagne-