AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sanctuarya (Nation Vampire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Dim 11 Aoû - 3:44

Il y avait eu juste le temps d'une petite conversation philosophique entre Junko et le fameux ex-capitaine, avant que cette dernière ne fut contrainte d'aller faire un gros dodo sans qu'on lui demande son avis. Hazama semblait préférer regarder les autres se tromper et apprendre de leurs erreurs plutôt que de dispenser ses connaissances. C'était facile d'accumuler de l'expérience quand on peut vivre des centaines voir des milliers d'années, moins quand on est un simple humain et que les conseils sont bons à prendre. Hélas, elle n'eut pas le temps d'avancer plus loin sa rhétorique, il avait coupé court à toute discussion en lui donnant envie de s'écrouler sur le sol pour dormir comme une masse.

En tout cas, le réveil fut un moment un peu étrange, elle réfléchissait à la conversation qui venait d'avoir lieu. Il semblait évident qu'Hazama n'avait pas grand chose à faire de ce qu'elle décidait, ou tout du moins, qu'il s'amuserait de tout ce qui se passerait. Si elle ne ferait rien, il rirait de sa prudence et dans le cas contraire, de son imprudence. Dans les cas, elle était perdante donc. Alors comment renverser la balance ? C'était cela qui avait occupé son esprit alors qu'elle retournait voir Nero et le saluait. Heureusement, même si ce dernier avait été vexé, il décida de lui répondre quand même.


-Comme promis, je suis revenue, mais je n'ai hélas pas de réponse claire pour m'éclairer.

Elle s'approcha de la sphère à nouveau, avec une appréhension bien moindre cette fois-ci, réfléchissant encore une fois à ce qu'avait dit le maitre des lieux, mais il en ressortait éventuellement qu'elle était libre de décider.

-Hazama-san m'a laissé le choix de décider de votre sort. Mais je ne sais pas qui vous êtes, pourquoi vous êtes enfermé ici. J'ai l'impression de devoir faire un choix au hasard.

C'était presque vrai après tout. Mais en tout cas, elle avait le droit de libérer Nero, ce qu'il souhaitait. C'était une responsabilité, autant qu'un pouvoir.

-Je vous propose un marché... Gagnez ma confiance et je vous libérerais. Je suis sure que vous savez que je suis une femme de parole.

Junko avait une idée bien précise de ce qu'elle pouvait lui demander.

-Si vous êtes d'accord, voilà la première chose que j'aimerais vous demander. Pourquoi tout le monde me met-il en garde contre la chambre de Shiro ?

C'était un moyen comme un autre d'en savoir plus, sans briser l'avertissement qui lui avait été donné. Elle attendit la réponse de Nero, souhaitait-il jouer le jeu ou non ?

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Dim 11 Aoû - 4:24



Junko se posait depuis peu beaucoup de question, une sorte de remise en question d'ailleurs. Il faut dire qu'elle n'avait pas pu converser plus que cela avec Hazama. Cet homme, ou plutot vampire, était vraiment unique en son genre, un electron libre qui ne craignait plus grand chose de ce monde et s'amusait de toute sorte de situation, chaotique ou non, grave ou pas. Hazama aimait vivre la vie en general dangereusement, mais pas seulement pour lui. Si cela l'amusait, le danger pour les autres aussi, de ce fait il ne faisait clairement pas parti de la catégorie des gentils, mais s'il penchait plutot du coté des méchants, il consentait a avoir un besoin de neutralité, pour continuer son jeu sans doute. En tout cas Junko tint sa promesse et revint voir Nero. Mais elle n'avait pas vraiment de réponse concrete.

..... Vous semblez troublée.... En effet.... Et je n'y suis qu'a.... Moitié pour quelque chose......

C'etait pas faux, Hazama et Nero etait a cinquante pour cent chacun, la cause des doutes de Junko, qui cherchait maintenant a avoir la confiance de ce dit Nero et surtout obtenir quelques réponses, elle commença donc un marché, ou une proposition a la sphere. Mais juste avant, elle expliqua qu'Hazama ne lui avait pas interdit de le liberer et avait laissé le hasard...

Ca vous étonne de sa part...... Ce genre de chose lui..... Ressemble.... Mais je l'ai connu..... A une époque..... Il était bien moins....... Amusant.....

C'est a ce moment qu'elle proposa le marché. C'était simple, il fallait gagner sa confiance, et pour ça, juste une question, une question etrange qui intriguait vachement la belle aux cheveux blancs. Elle demanda donc a Nero pourquoi tout le monde lui interdisait d'entrer dans la chambre de Shiro.

Et bien..... Je ne connais pas Shiro....... Depuis si longtemps..... Moins longtemps qu'Arcueid..... Ou Hazama..... Mais je crois qu'entrer.... Dans la chambre de Shiro.... Signifie mourir dans..... Des souffrances..... Qu'aucun être au monde..... Ne peut endurer......  

Il laissa un silence d'un court instant, avant de rajouter ;

Mais je n'y suis jamais entré..... Alors je ne connais..... Que ce qu'on en dit..... Mais si on vous .... A prévenue de ne .... Pas y aller..... N'y aller pas..... Moi je pense que.... Sa chambre est un canalyseur.... De son pouvoir .... Et qu'il n'y a qu'elle.... Pour le supporter..... Etes vous.... Satisfaite ?

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Dim 11 Aoû - 14:59

Junko s'était donc présentée à nouveau devant Nero, l'absence n'ayant été que de courte durée, quelques bonnes heures de sommeil tout au plus ! Elle avait promis de revenir et d'avoir une réponse, la promesse était à moitié achevée, et elle concourait maintenant à obtenir la deuxième réponse.Elle s'était avancée jusque la salle fermée d'un rideau épais et luxueux, pour laisser comprendre à Nero qu'elle venait sans réelle réponse. En tout cas, il confirma quelque chose dont elle était venue à soupçonner l'existence, il lisait bel et bien en elle, ou tout du moins, il ressentait ses émotions.

-Troublée ? Le mot est peut-être un peu fort...

Junko était en présence de forces et de gens qu'elle n'avait jamais connu auparavant et, livrée à elle-même (bon elle avait choisi en même temps, elle aurait pu rester sagement dans sa chambre et attendre le matin pour lire un livre à coté d'Arcueid, au lieu de poser plein de questions et de courir un peu partout dans le château), elle devait s'adapter, comprendre ce qui l'entourait, ce qui demandait bien sur des efforts et une remise en question. Mais ça ne la dérangeait pas, elle appréciait le challenge et puis, elle n'était pas du genre à passer des vacances à rien faire. Mais effectivement, elle était un peu déstabilisée par la réponse d'Hazama, qui était très contraire à ses propres convictions, mais elle avait du admettre qu'il était ainsi. Quand à savoir si elle était vraiment troublée au fond d'elle, peut-être que Nero le voyait, mais elle-même refuserait bien sur de le voir. Bref ! En tout cas, Nero laissa échapper une information, il connaissait Hazama depuis longtemps et il n'était pas comme ça avant...

Elle lui expliqua ensuite son marché et lui proposa une première question, à laquelle il répondit assez sincèrement, il lui lança même une sorte de piste. Junko s'était demandé si c'était une blague cette histoire de chambre interdite, mais apparemment pas. Et elle devait se souvenir qu'Arcueid elle-même l'avait mise en garde...


-Oui, oui, très satisfaite !

Nero semblait croire qu'une seule question allait le sortir de là, elle n'était pas naïve à ce point. Elle s'avança entre les deux statues aux inscriptions et s'assit à coté de la sphère, pour se mettre à l'aise.

-Alors vous connaissiez Hazama-san plus jeune et moins... cynique ? Comment était-il à cette époque ? Et qu'est-ce qui l'a changé ?

Elle se surprit elle-même à poser cette question. Elle avait d'abord pensé demander quelle race était celle d'Arcueid et d'Hazama, et voilà qu'elle déviait de son plan d'attaque ? Enfin, elle pourrait toujours reposer la question.

-Je ne compte pas vous poser des questions sans fin bien sur, rassurez-vous.

Elle pouvait comprendre que Nero risquait de s'énerver à force de répondre sans avoir de contrepartie. Elle leva la main pour effleurer la sphère, intriguée par la consistance que celle-ci pourrait avoir.

...........................................................................................
Sac à Dos :


Dernière édition par Koizumi Junko le Dim 11 Aoû - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Dim 11 Aoû - 15:20



Junko se mettait de plus en plus a l'aise, elle avait été satisfaite de la réponse de Nero, mais en profitait pour continuer a l'interroger, et c'est ce qui dérangea un peu la sphere consciente, bien qu'elle écouta en totalité le discours et les questions de la belle kunoichi, il n'en demeurait pas moins qu'il allait lui servir un discours un peu moins courtois, ou tout du moins plus franc. Il ne fallait tout de même pas abuser des bonnes choses.

Pourquoi ai-je..... L'etrange sensation..... De passer un interrogatoire...... Vous me traitez...... Comme un prisonnier....... Sans vraiment me connaitre....... Une sorte de chantage...... Ma franchise veut...... Que je n'apprécie guere cela.......

Nero avait fait preuve de bonne foi en répondant gratuitement a la premiere question de Junko, c'était le marché, il avait même donné son avis personnel et dit certaines choses en dehors de la question de base. Maintenant, Junko enchainait les questions, cela paraissait un peu poussé de sa part. Cependant, elle rassura Nero sur le fait qu'elle ne poserait pas eternellement ses questions. Alors la discussion pouvait reprendre calmement.

Tres bien..... Alors je ferais une..... Nouvelle fois..... Preuve de bonne foi....

Nero laissa la main, presque effleuré la sphere. Ce que pouvait ressentir Junko pres de celle ci, était une energie intense, mais pas comme du chakra, une sorte d'autre energie, inconnue au bataillon, difficilement transmissible ou explicable. Si une douce chaleur en émanait, elle était parfois suivit d'un vent tout aussi glacé. Un mélange de chaud et de froid, du ying et du yang...

Je l'ai connu...... Sans ce costume...... Sans ce caractere...... Et je l'ai connu..... En colere..... A cette epoque la..... Il était déja tres malin..... Sournois..... Mais moins bavard...... Plus serieux..... Sa vie n'avait pas..... Le même sens qu'aujourd'hui....

La seconde question, était vraiment personnelle. Nero savait beaucoup de choses, et il faisait preuve d'une reelle bonne foi.

Il n'y a qu'une chose...... Qui peut changer quelqu'un..... Au point d'avoir un masque.... Ou une prise de conscience..... Et l'envie de refaçonner le monde....... C'est la perte de l'irremplaçable.....

Mais il n'en dit pas plus, peut être car il n'en savait pas plus ? Ou ne voulait pas en dire plus. Cependant, il ne demanda pas sa libération, il se contenta de garder le silence. Mais il se décida a poser une question a son tour.

Pourquoi vouloir savoir..... Tout cela..... ?

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Dim 11 Aoû - 20:09

La conversation continuait entre Nero et Junko, sur de meilleures bases qu'auparavant, il faut bien l'avouer. Peut-être parce que les choses étaient plus claires maintenant que Junko avait posé les termes d'une sorte d'accord. Ou qu'elle était plus en confiance puisqu'elle était libérée de l'idée qu'elle avait besoin d'une autorisation. En revanche, devant autant de question, Nero commençait à avoir l'impression qu'il se faisait avoir, ou qu'on le forçait à divulguer trop de choses. Junko le rassura, elle n'avait pas l'intention de conduire l'interrogatoire éternellement, ce qui calma la sphère pour l'instant.

Elle avait donc posé des questions sur Hazama et ce qu'il était avant, un sujet il est vrai plutôt personnel, mais les réponses étaient à la hauteur de ce qu'elle attendait. Nero lui expliqua qu'Hazama n'était pas ainsi dans le temps, mais qu'il avait été plus sérieux, plus colérique. Mais surtout, ce qui intéressa Junko fut la dernière réponse, pourquoi il avait changé. Il avait tout perdu, et cela l'avait transformé. Elle fit bien sur le lien avec le grand massacre qui avait eut lieu au château... En tout cas, cela semblait le plus probable. En revanche, ce qui étonnait Junko, était un autre point.


-Refaçonner le monde ? Étrange, il m'a semblé qu'il souhaitait plutôt rester en dehors de tout ça...

Alors qu'est-ce qui était vrai, l'Hazama qui ne se souciait de rien et surtout pas des autres en les laissant faire leurs propres choix et erreurs, ou celui qui tirait les ficelles de ce monde, de manière subtile ? N'avait-il pas dit à Junko lorsqu'elle était arrivée que si Gin avait agit de manière qui pouvait la contrarier, c'était pour le bien de ce monde ? Il y avait sûrement un mélange de tout cela. Hazama semblait encore plus complexe que sa sœur et c'était surement le cas.

-Pourquoi ? Arcueid et Hazama-san sont des êtres qui échappent surement à notre compréhension rien que par l'expérience qu'ils sont accumulés... Si on veut les connaître ou tout du moins tenter de grappiller une once de compréhension de leur vision du monde, il faut en savoir plus sur eux et leur histoire.

Au début, Junko avait surtout eu comme but de comprendre Arcueid, mais du coup, Hazama rentrait aussi dans le lot, car il était, tout comme sa sœur, une véritable énigme vivante. Et si elle avait bien compris quelque chose, c'est qu'il fallait s'intéresser aux gens qui nous entourent.

-Il y a beaucoup de questions que j'aimerais lui poser, mais je crains de n'avoir jamais de réponses alors... Il faut trouver des moyens détournés d'avoir ces réponses.

Elle se demanda alors s'il n'était pas aux alentours à observer de loin ce qui se passait, ce qui n'aurait pas été étonnant du tout, mais de toute façon, elle n'avait rien de plus à dire. Nero l'avait laissé toucher la sphère, un contact étonnant, à la fois chaud et froid, une énergie étrange bien différente du chakra. Elle aurait prolongé le contact si cela n'avait pas été peut-être perçu comme malpoli. Elle se leva.

-Hé bien, je suppose qu'il est temps de passer à ma part du marché.

Elle se leva, sans hésitation. Bien sur, elle avait envisagé l'hypothèse que les choses tournent mal. Mais en établissant un marché avec Nero, elle avait mis de coté la vision bien ou mal. C'était un échange, voilà tout. Elle se piqua le bout du doigt avec un kunai et laissa une ou deux gouttes de sang tomber sur ou plutôt dans la sphère vu qu'elle n'était pas solide, tout en murmurant les deux mots inscrits sur les statues à l'air très louches.

-Nervencurse Chaos... Je préfère quand même Nero.

Elle avait deviné que c'était surement le nom de son interlocuteur. Il ne restait plus qu'à attendre la suite, avait-elle libéré une puissance maléfique, bénéfique ou complètement neutre ? C'était le loto et Junko ne s'en inquiétait finalement pas, elle était simplement contente que les choses se soient bien déroulées jusque là. La blessure à son doigt continuait de goutter, peut-être un bon petit apéritif pour les vampires du coin ? Savoir si un sang était bon ou pas devait dépends de beaucoup de facteurs.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Dim 11 Aoû - 21:17



Revenons quelque peu en arriere, avant qu'elle ne libere Nero de la sphere. La conversation continuait entre les deux protagonistes. Les sujets avaient étés divers et variés, tournant tout de même sur Hazama ou Arcueid, enfin surtout sur ce dernier. La curiosité de Junko était assez inédite en un sens, peut etre que cette aventure avait éveillé chez elle, cette envie de tout savoir, pour se mettre a niveau des gens qui l'entourait dans cet endroit si ... Particulier ! Junko se demanda alors, pourquoi il voulait refaçonner le monde, alors qu'il ne s'en souciait pas, quelle part de verité se cachait ici ?

D'une maniere...... Ou d'une autre...... Les actions d'Hazama..... Ou celles qu'il laisse....... Se choisir..... Façonne un monde nouveau...... Le jugement qu'il y porte..... Est différent....

Ainsi, Junko pouvait comprendre qu'hazama, en se mettant dans les situations parfois les plus importantes, comme les evenements de G, qui aurait pu changer le destin du monde et de l'univers rappelons le, façonnait le monde d'une certaine maniere, pas forcément de sa part, mais par les actions qu'il entreprenait ou qu'il laissait s'entreprendre sous ses yeux. La passivité ne voulait pas dire que rien ne bougeait, mais il était un spectateur du grand film de la vie. Puis elle finie par repondre a Nero, ce qui était en soi, appreciable.

Votre franchise..... Vous honore.....

Quoiqu'il en soit, elle finie par accepter de faire sa part du marché, un deal etait un deal, et elle semblait libéré d'un poids et d'une conséquence. Elle fit donc le rituel, goutte de sang et prononciation des deux formules sur les statues, puis une intense lumiere, des flammes bleus et enfin une noirceur grandissante, firent apparaitre quelque chose, la sphere elle, avait disparue. Le noir se dissipait peu a peu, comme si l'éclaircie balayait les tenebres. Une silhouette entouré d'autres, ressemblant a des animaux sans doute, s'avança, avec le sourire, et un air, toutefois maléfique il fallait bien l'avouer. Mais l'apparence ne faisait pas forcément tout non ?



Il y'eu alors, a cet instant, un calme, comme ce calme avant la tempête. La silhouette gagnait a la fois en puissance (ça se sentait) et aussi en forme physique. Ce qui n'était a la base qu'une silhouette tenebreuse sans autre forme, commençait a prendre chair et pied dans la salle du musée. Junko avait libéré veritablement une forme de vie, c'était cette fois clair et net. Peu a peu, de la chair se mettait sur le noir intense, et finalement... Nero revivait. Dans son physique, il avait l'air d'un homme, si ce n'est quelques airs maléfiques et pas vraiment humain, des dents inquietante comme s'il était le frangin caché de Kisame. Un grand imperméable, et une matiere noire parcourant les 9 pour cent de son corps. Il approcha de Junko, tout pres d'elle a présent.



Sanctyarya, le bastion de la nation des immortels. Mon pouvoir est puissant ici, mais, c'est bien normal. Je dois partir, mais je reviendrais... Junko, vous devriez venir au château de Valkenhayn, situé a Yuki, il ne sera pas difficile pour vous de le trouver.

Nero ne resta pas vraiment en compagnie de la belle Kumoienne, il disparut en flaque de substance noircie, tres etrange, gluante et liquide, parfois s'envolant en fumée, et finit par quitter les lieux. Il n'y avait plus aucune sphere, Nero était libre et des conséquences seraient sans nulles doutes visibles, dans un avenir proche.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Dim 11 Aoû - 23:27

Avant qu'elle ne le libère, Junko avait parlé avec Nero d'Hazama. La sphère lui expliqua qu'Hazama façonnait le monde par son inactivité mais qu'il savait prendre part pour arriver à ses fins. Subtilement, il tirait les rênes du monde sans qu'on le remarque et chaque pièce avait sa liberté bien définie. Imaginer un tel échiquier se dérouler dans un seul esprit, cela dénotait une intelligence supérieure. Et en plus, il était entouré de son équipe en qui il pouvait avoir totalement confiance. En tout cas, voilà de quoi laisser Junko s'interroger sur son propre rôle et quelle place elle occupait sur cet échiquier. Sûrement n'était-elle pas une pièce d'importance, un pion qui venait jouait le jeu comme il l'entendait mais qui n'avait pas de mission bien définie. Quoique, ce qu'elle venait de faire la faisait peut-être passer dans une autre catégorie. Mais avait-elle envie de jouer sur son échiquier ? Et si oui, dans son équipe ou non ?

-Alors il avait surement prévu tout ceci...

Quoiqu'il en soit, ses réflexions seraient pour plus tard. Elle avait décidé d'honorer sa part du marché et de libérer Nero de sa prison. Une goutte de sang et deux mots plus tard, des flammes bleues lançant une lumière puissante sortirent de la sphère. Instinctivement, elle se recula de quelques pas. Finalement, tout cela laissa place à une sorte de ténèbres se regroupant en des silhouettes identifiables comme des animaux puis comme celle d'un humain au sourire vraiment peu rassurant. Finalement, les ténèbres s'organisèrent un humain attirant toute l'énergie aux alentours et se finalisa en un homme en imperméable mais tout de même recouvert de noirceur. Finalement, il s'approcha d'elle et prononça quelques mots, l'invitant à venir dans un château autre, prêt de Yuki. Etonnée, elle le regarda devenir une flaque noir à l'air gluante.

-Attendez !

Hélas, elle n'eut pas le loisir d'en savoir plus puisque la flaque disparut en une fumée noire qui elle-même se dispersa dans l'air froid du château. Elle frissonna dans le froid, déçue de voir son interlocuteur disparaître si vite. Elle ne s'attendait pas à un « merci », mais elle aurait aimé continuer à discuter avec lui, il avait des réponses et était plus loquace que le maître des lieux, c'était certain. Elle jeta un coup d’œil à la salle qui avait désormais perdu tout intérêt à ses yeux. Elle retourna dans les couloirs et se dirigea vers l'aile des chambres. Mais non, elle ne retournerait pas déranger Hazama une seconde fois, la première lui avait suffit. Elle retourna au contraire dans sa propre chambre, non pas pour dormir (elle avait eut son lot d'heure de sommeil) mais simplement pour se rafraîchir dans la salle de bain et changer de vêtement. Oubliée la splendeur de la chambre et son confort, ce qui s'était passé cette nuit était bien plus intéressant.

Une fois changée, elle décida d'aller attraper un petit déjeuner léger et se servit dans la cuisine la plus utilisée. Elle ne prit pas de café, elle en avait déjà eu ! Elle se dirigea ensuite vers le grand salon. Y avait-il quelqu'un ? Ou sinon, qui viendrait la rejoindre ? En l'absence de personne présente, elle irait se poser sur le canapé.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Lun 12 Aoû - 11:25

Ainsi, la discussion ne pu pas se poursuivre apres la liberation de Nero, ce dernier reprit forme et puissance, et indiqua seulement a Junko de venir le rejoindre, si elle voulait clairement plus de réponses, dans un autre château, mais situé cette fois ci a Yuki et ses terres glacées reculées. Le sanctuaire d'Hazama et de Valkenhayn se faisaient presque face, même si de nombreux kilometres de glaces, de roches et de brouillard les séparaient. Ils semblaient toutefois être sur le même axe. Quoiqu'il en soit, Junko du partir, la piece n'avait plus tellement d'attrait particulier, et elle n'avait pas encore petit déjeuné. Elle se préparait ça en cuisine, tandis que son voyage la menait ensuite au grand salon. Elle semblait se diriger vers le canapé, quand Arcueid entra dans le salon.



Ah vous etiez la ! Je vous cherchais, vous avez bien dormis ?

Arcueid savait peut etre ou pas, ce qui s'était passé dans le château, pas sur, chacun respectait l'intimité des autres ici, ou essayait. En tout cas, la belle vampire s'avança vers Junko, elle avait le sourire, portait un petit pull rose, faut dire que les cheminée réchauffaient bien, mais il restait une fraicheur (qu'elle ne craignait pas, mais bon, il n'y avait pas d'âge ou d'immortalité trop longue pour un peu d'effet de mode ou de style) Bref, elle regarda le café disposé, elle non plus n'en prendrait pas.

Vous avez déja mangée ? En tout cas je suis contente que vous soyez la finalement, je pense que je vais prendre un congé maternité... Ce qui va me faire rester ici un peu plus longtemps. Restez tant que vous le désirez.

Arcueid s'installa sur le canapé, elle s'était servit un verre de lait chaud, c'était masquer les apparences, avec sa grossesse elle devait boire du sang, c'était iné, cela développait ses sens, elle avait donc bu du sang pendant une partie de la nuit, ce qui l'avait occupé. Il y'avait des reserves prévue pour l'occasion, mais elle sentie malgré tout l'infime petite coupure de Junko.

Vous .. avez une entaille sur le bout du doigt, elle a déja cicatrisé mais, je peux la voir. Que s'est il passé ?

Pas mal de question pour une matinée, mais Arcueid remarqua la cicatrice qui avait en somme et au yeux de nombreuses personnes déja disparue. Un ninja guérissait plus vite que quiconque, mais pour un vampire, la vision de ces choses étaient accrues. En tout cas, cette petite conversation fut interrompue par l'entrée de Noel. La blondinette au beret bleu regarda Junko et Arcueid, qui semblaient désormais tres proches. Noel regarda ensuite le sol, puis la piece, et puis en revint a elles.



Bonjour a vous deux. Vous êtes devenues tres proches a ce que je vois.... C'est bien. Je ne vous dérangerais pas longtemps, j'ai laissé une carte magnetique sur la table la bas. Je viens juste la récuperer.

Noel se dirigea vers la fameuse table. Arcueid la salua d'un hochement de tête et d'un sourire.

Je suis aussi contente de te revoir Noel. Tu es tres occupée en ce moment ?

Oui, assez, les conséquences de la fin de G et de Cartel ne se regle qu'en partie, et puis, il y'a tellement de détails a regler. Par contre....

Noel fixa alors Junko, tout en prenant sa carte qu'elle rangea sur elle, elle fixa la kunoichi de Kumo avec un regard suspectant et a la fois interrogée, mais tout en restant polie dans la forme, sans la fixer trop longtemps par exemple.

... J'ai obtenu des résultats étranges des scanners du château, une force etrange est apparue et a disparut en quelques instant, c'était non loin du musée... Et il n'y a qu'une chose qui a de la force la bas. Junko, désolé de vous demander ça, mais êtes vous allez au musée cette nuit ?

Junko peut aller ou elle veut, elle est notre invitée. On dirait que tu l'accuses de quelque chose.

Arcueid, mieux vaut que tu restes en dehors de ça... Pour cette fois.

Arcueid ne comprenait pas trop la situation. Elle avait l'impression de ne pas être au courant d'un truc essentiel, ou qu'on lui cachait quelque chose, alors oui, elle n'allait pas souvent au chateau, mals la, le musée elle connaissait, elle savait ce qu'il y'avait, mais personne n'avait jamais dit quoique ce soit a propos de la sphere ou autre chose la bas. Noel et Hazama en revanche, semblaient bien plus au courant de Nero qu'Arcueid. Quel secret se cachait la dessous ?

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Lun 12 Aoû - 15:57

Alors que Junko allait s'asseoir sur le canapé, Arcueid entra dans le salon et la salua. En se retournant, la juunin fut frappée par le spectacle de la mairesse, qui était indubitablement magnifique, même d'un point de vue féminin. Peut-être était-ce le sang qu'elle avait but pendant la nuit, à moins que la vision des immortels de Junko se soit affûtée pendant la nuit. Bref, ce matin, Arcueid était rayonnante, qu'on se le dise. Cela fit sourire Junko avant même qu'elle le sache et elle salua à son tour la jolie demoiselle, qui serait bientôt une dame et plus une demoiselle d'ailleurs ! Mais ça, c'était encore un secret, jalousement gardé par le maître de lieux.

-Bonjour Arcueid, j'ai bien dormi merci, et vous ?

Même si la nuit avait été courte, le sommeil dont l'avait frappé Hazama avait été particulièrement reposant, bien que non-naturel et qu'il ait eut lieu dans un lit...étrange. Oui étrange, car les lits en forme de cercueil et surmonté d'un serpent hé bien...ça ne courait pas les rues, bien que cela aille parfaitement avec l'ambiance du château. Arcueid avait opté pour des vêtements chauds, comme Junko, bien que les siens ne soient pas aussi flashy que ceux de la mairesse (mais le rose allait parfaitement à Arcueid, qu'on se le dise).

-C'est une bonne idée je pense. Le travail de mairesse demande trop de présence et d'heures, alors qu'ici, vous pouvez vous reposer et vous faire chouchouter.

Bien sur, il manquait un élément essentiel pour la jeune vampire, son amoureux, mais celui-ci ne tarderait sûrement plus, au grand désespoir de Junko d'ailleurs. Non seulement elle devrait endurer sa présence, mais en plus lui volerait-il sûrement Arcueid un peu trop souvent. Mais on en était pas encore là ! En tout cas, étonnamment, Arcueid remarqua l'entaille sur l'index de Junko. Il ne restait plus qu'une fine cicatrice qui disparaîtrait d'ici un à deux jours. Elle leva le doigt et lui présenta à Arcueid. Elle n'avait aucune intention de lui cacher les événements de cette nuit.

-C'est une longue histoire... J'avais du mal à dormir cette nuit et-

C'est à ce moment que Noël entra dans la pièce, les regardant avant de fixer le sol et s'approcher. Quelque chose clochait, c'était certain. Junko se demanda furtivement ce qu'elle avait dit à Hazama et le reste de son équipe, qui l'avait fait revenir si vite. Puis, elle se demanda si Noël ne se sentait pas un peu exclue ou jalouse, du fait de la venue de Junko au château. Elle devrait conseiller à Arcueid de passer un peu de temps avec son amie de longue date. Après tout, elle n'avait pas envie de créer des jalousies et des disputes. Hélas, cela semblait mal parti puisqu'après l'avoir regardée avec un regard accusateur, Noël lui demanda si elle était allait au musée, ce qui commença à créer une incompréhension entre les deux amies, exactement ce qu'elle souhaitait éviter.

-C'est vrai, je suis allée au musée hier soir, ou plutôt cette nuit. C'est ce que j'allais vous dire tout à l'heure, Arcueid. Je n’arrivais plus à dormir et j'ai décidé de faire un tour dans le château et je suis tombée sur le musée.

Elle regarda Noël, qui voulait surtout une réponse sur cette énergie qui était apparue subitement avant de disparaître aussitôt.

-Et c'est bien moi qui ait libéré Nero, comme vous vous en doutiez.

Elle regarda Arcueid.

-D'où la petite coupure que j'ai au doigt. Le libérer a nécessité une goutte de sang.

Bien sur, elle garda sous silence la partie où elle était allée voir avec Hazama. Au château on essayait de garder l'intimité des autres ? Sauf Junko apparemment, puisqu'elle ne se gênait pas pour toquer à la porte des autres en plein milieu de la nuit. Mais bon, être maître du château impliquait ce genre d'inconvénient, c'était vers vous qu'on se tournait en cas de problème. En tout cas, on verrait quelle serait la réaction de Noël, mais Junko ne craignait pas ce qu'elle pourrait lui dire, après tout, elle avait eut l'accord d'Hazama. S'il avait vraiment souhaité que Nero reste enfermé au musée, il lui aurait simplement dit de ne pas y toucher (et Junko aurait respecté cette décision).

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Lun 12 Aoû - 23:48



La politesse fut de mise en ce joyeux matin, Arcueid (c'est vrai qu'elle était belle) salua Junko et la réciprocité se fit sentir dans l'immédiat. Junko renvoya la même question, tandis que la belle blondinette s'étirait un peu en buvant son verre de lait chaud, ce n'était pas forcement une boisson qu'elle appreciait, elle preferait du sang (bien sur) ou du thé, mais en l'occurrence une envie de lait s'était fait sentir. Bref, pour en revenir a la conversation du moment, Arcueid répondit donc, avec le sourire.

J'ai passé une bonne nuit, merci ! Etre loin du stress du travail, me fait du bien, je dois avouer.

Et puis tout le monde sait que le stress ce n'était pas bon quand on attendait un bébé. En attendant, Junko était d'accord avec elle, elle qui faisait bien de se reposer un peu au chateau, serait chouchouté comme il faut avec la venue de ce nouveau né dans l'équipe ! Un drole de futur attendait cet enfant en tout cas. Puis vint le sujet de la cicatrice, mais lorsque Junko voulut en dire plus, elle fut interrompue par l'arrivée de Noel. Cette derniere posa également des questions, suspectant legerement Junko d'etre entrée dans le musée cette nuit. Junko s'exprima et confirma, elle dit aussi qu'elle s'apprêtait a le dire a Arcueid.



C'est bien ce que je pensais oui.

Puis le mot, ou plutot le nom fut lancé. Le nom de Nero ne sonnait pas anodin pour tout le monde. Mais encore une fois, Arcueid semblait un peu perdue dans toute cette affaire. Elle regarda Noel, puis Junko.

Nero ? Mais c'est qui nero ?

Junko, il faudra que je vous vois en privée, je crains que vous n'ayez declenchez quelque chose dont vous ne soupçonnez pas la limite.

Non attendez, je vis ici, je connais ce château, je connais le musée, mais je ne connais pas ce Nero, je voudrais bien comprendre...

Noel grimaça interieurement, et poussa un leger soupir. Que pouvait elle faire ? Trainer junko dehors pour lui parler en privée, cela faisait un peu de l'exclusion. Elle reflechie a comment expliquer la situation en peu de mot.

Nero n'est pas visible a tous, Yarisa avant, Shiro, moi même et Junko pouvons et pouvions le voir. Et plus spécifiquement l'entendre. L'orbe du musée, la salle aux deux statues, contenais une conscience nommée Chaos. Il est capable de manipuler l'esprit facilement, et je pense Junko, qu'il vous a manipulé pour arriver a ses fins. J'aimerais savoir a tout hasard, pourquoi vous l'avez libérée ? Je doute que vous ayez prit cette décision toute seule... Mais j'aimerais confirmer ma théorie.

Noel avait bien une idée en tête. Quand a Arcueid, elle semblait un peu surprise de voir que la simple orbe de lévitation dans la salle antique, contenait en fait un être dont elle ne soupçonnait même pas l'existence, mais qui avait pourtant affirmée a la belle jeune femme de Kumo, qu'il connaissait Hazama et Arcueid depuis tres longtemps. Un mystere s'épaississait, Noel semblait avoir quelques réponses...

Alors cette sphere abrite une conscience ? Mais, je n'ai jamais rien remarquée, et pourquoi n'ai je jamais été mise au courant ?

Il y'a diverses raisons, que je ne peux pas évoquer ici, mais je t'en parlerais en privée, si tu le souhaite vraiment...

La situation devenait assez complexe. Et si... Junko avait fait une grosse gaffe ? Un autre individu entra dans la piece, permettant a la Kumoienne de comprendre au moins quelques choses, sans que Noel ne le lui dise.



Hai ! Alors vous avez bien dormie Junko san ? hi hi, car nous, nous avons parlé toute la nuit avec cette chere Nv, je n'ai pas eu un seul instant a moi, heureusement que j'avais du café. Dit il en secouant une tasse qu'il avait a la main.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Mar 13 Aoû - 0:22

Ainsi la conversation continuait entre Junko, Arcueid et Noël ! Après les événements de la nuit, voilà que le petit matin venait ajouter une autre lumière, un autre aspect à ce qui s'était passé. Junko n'avait eut aucun soucis à dévoiler les actes de cette nuit, elle ne souhaitait pas s'en cacher. Elle raconta donc ce qui s'était passé cette nuit, tout du moins, la partie découverte du musée et la libération de Nero, sans tout raconter, notamment sa petite excursion chez Hazama. En tout cas, si Noël semblait en savoir beaucoup sur Nero, ce n'était pas le cas d'Arcueid, qui demanda des précisions. Après avoir hésité un instant, Noël expliqua à Arcueid que la conscience habitant cette sphère été apparue devant elle, Yarisa et Shiro. Mais il semblait que la seule à avoir décidé de libérer Nero était Junko. Elle n'apprécia pas vraiment la remarqua selon laquelle elle avait été manipulée. Elle avait bien sur remarqué que Nero lisait dans son esprit, mais tout de même...

-Non bien sur, je n'aurais jamais pris une telle décision seule. Et si je l'ai libéré, c'est que je lui avait proposé un marché.

Arcueid semblait étonner d'apprendre tout ça, Nero s'était apparemment caché à la mairesse. Noël promit à son amie de lui expliquer ce qu'elle savait. Il semblait que Junko n'était pas la seule à patauger dans un immense champ d'incompréhension. Si Arcueid ne s'était pas forcément intéressée au lieu, on lui avait sûrement caché beaucoup de chose. Elle n'était qu'une invitée ici, elle ne faisait clairement pas partie de l'équipe d'Hazama... En tout cas, alors qu'elle allait expliquer qu'elle était allée demander la permission à Hazama en personne, voilà que ce dernier arrivait dans la salle, une tasse de café à la main, tout en racontant qu'il avait passé la soirée à parler avec Noël. Junko pâlit légèrement à l'idée de ce que cela pouvait signifier. Avait-elle été roulée dans la farine du début à la fin par Nero ? Elle ne pouvait pas exclure cette possibilité. Mais... Il y avait le café tout chaud et le pouvoir du sommeil, la sphère avait-elle ce genre de pouvoir, et si loin du musée ? Et si elle n'avait été qu'un instrument, pourquoi l'avoir invitée à la fin du rituel ? Il aurait pu partir en se moquant d'elle ou même en essayant de la tuer. En effet, après avoir obtenu ce qu'il voulait, il ne lui servait à rien de garder le masque de gentillesse ou tout du moins de respect, qu'il avait gardé à la fin en l'invitant sans lui faire le moindre mal.

-Toute la nuit ? Vraiment ?

Comment ne pas douter d'Hazama en ce moment ? Impossible bien sur, surtout pour la jeune femme qui n'avait pas l'habitude de se faire duper... sauf par Gin bien sur. Alors du coup, son mentor... Ou alors, il avait voulu la mettre en position délicate, lui faire faire une erreur pour la discréditer. Quoiqu'il en soit, qu'elle se soit faite avoir ou qu'Hazama mente, elle était dans de beaux draps. Elle retint un soupir, la situation devenait compliquée.

-Dites-moi en plus sur les pouvoirs de Nero et surtout leurs étendues.

La question s'adressait bien sur à Noël, qui semblait en connaître un rayon sur lui. Junko ne sentait pas encore la culpabilité sur ses épaules, elle la retenait tant que la question n'était pas encore réglée, mais cela viendrait... Elle apprendrait bien assez tôt qui elle avait libéré, dès que Noël l'inviterait à part.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Mer 14 Aoû - 23:49



Junko preferait la carte de la franchise et en même temps, elle n'avais que plus de raison de le faire ainsi. Noel la questionnait et donnais quelques réponses, mais cela n'éclaircissait qu'a moitié la situation. En tout cas, la miss de kumo répondit qu'elle n'avait pas décidée ça toute seule bien entendu, en tant qu'invité respectueuse elle ne se le serait pas permise ! Elle parla également d'un marché, qui selon ses termes avait été convenus et donc a la fin, laissait la libération de Nero comme deal accompli. Pendant ce temps, Arcueid avait toujours un peu de mal a saisir tout ça, elle connaissait cette orbe, mais jamais n'avait entendu parlé de ce Nero, cela restait flou. Hazama entra également en jeu, il pretexta être parti et avoir parlé toute la nuit en reunion. Noel et Hazama le confirmerent a l'unisson.

Oui, nous étions en reunions, qui puis est tres importante. Hazama est resté ici... A moins qu'il ne se soit amusé a se cloner ?

Non, même pas hi hi. Mais je trouve toute cette situation fort interessante pour la suite hi hi

Evidemment, mais tu sembles également avoir oublié qui était Nero.

Devrais je le connaitre ? Tu m'as vaguement parlé de lui tout a l'heure.

Junko, allons y. Nous revenons, j'ai a parlé, en privée avec elle.

Apparemment, Arcueid et Hazama avaient tout deux oubliés ce Nero, qui vivait la, juste sous leurs nez, mais dont la puissance si etrange, ne pouvait être senti que par les êtres humains. C'était un hazama un peu etonné mais tout de même amusé et donc égal a lui même. Qui s'assit sur le canapé en compagnie de ces demoiselle, en finissant son café. Il avait le sourire mais était tres attentif a la situation. Ce Nero avait il manipulé Junko, disait il vrai sur Hazama et Arcueid ? Mystere et boule de gomme... Noel prefera prendre Junko a part, sortant du salon, cette derniere l'emmena dans une piece annexe, tranquille, notamment le salon des souvenirs, un peu plus loin. Elle ferma la porte et entamma la discussion. En effet, la kunoichi de Kumo se demandait quels étaient les spécificités de ce Nero et surtout l'étendue de ces dernieres...

Nero n'est pas visible pour certains, vous l'avez compris, de même que son pouvoir. Vous avez pu ou du constater sa puissance et l'energie émanente qui ne ressemble a aucune autres. C'est normal, cela fait parti de son pouvoir.

Elle laissa un court silence et regarda la piece, elle s'approcha de quelques photos ;

Arcueid vous fais confiance, alors je vous donne également la mienne. Voici ce que je sais. Il y'a longtemps, une guerre eut lieu ici, causant pertes et fracas, la disparitions de deux clans opposés. Au milieu de cette guerre, naquit l'ordre des apôtres de la mort, une confrérie du chaos qui était né du pouvoir des deux clans combinés. Malheureusement cet ordre prit une dimension assez importante, assez en tout cas pour mettre un terme a la guerre, avec une methode que moi même j'ignore encore.

Noel passa devant quelques photos et tableaux souvenirs, puis s'attabla un peu plus loin, elle prit sa réspiration et regarda Junko pour voir si elle suivait correctement l'histoire qu'elle même avait apprise, et pas forcément par certains ici, vivants au chateau. Il fallait parfois chercher sois même certaines réponses.

Nero est un apôtre de la mort, un combiné des deux pouvoirs de la souche principale des deux clans immortels. Du premier de chaque clan, il possede donc la fusion des deux pouvoirs, ce qui a créé un seul pouvoir unique, le chaos. Je veux dire par la, que cet ennemi n'est pas commun. Il avait été enfermé dans une orbe grâce a une alliance impossible qui avait lié les deux clans ennemis, les autres apôtres avaient fusionné avec Nero pour ne former qu'une entité ultime. Il fallut donc le sacrifice de l'un d'eux, cela tomba sur le pere d'arcueid.

Noel ne savait pas grand chose d'autre a part cela, mais elle pouvait encore eclaircir Junko sur un point.

En tout cas, Nero cherche a rassembler ses pouvoirs. Nous ne pouvions pas nous debarrasser de cette sphere, détruite Nero aurait tout aussi pu se liberer, il avait enormement de moyen d'arriver a ses fins, il a été doux et patient avec vous. Il a essayez avec Shiro, Yarisa et moi même bien avant vous. Mais c'est en faisant mes recherches et en analysant son pouvoir et cette sphere, que je me suis rendu compte a qui j'avais a faire. J'ai pourtant failli le libéré quand il a prit la forme d'arcueid, mais j'ai pu constater qu'il n'imitait qu'en fond, tout l'univers qui transparaiçait. Par exemple, lorsqu'il imita arcueid, il oublia un détail important, une poignée de porte avait été inversé avec une autre différentes. Pas de grosses erreurs, il faut être attentif.

Elle laissa sa voix se reposer, bien entendu a ce moment précis, Junko aurait pu faire le lien avec le café encore etrangement chaud, alors que c'était tout bonnement impossible en temps normal. Mais peut etre étonné par l'endroit, la kumoienne n'y prêta qu'une tres legere attention.

Pour Yarisa, je sais qu'il avait imité Shiro et Hazama en même temps, mais Hazama ne riait pas a ses fin de phrase, et shiro avait mangé avant l'heure, alors qu'elle n'en a pas l'habitude. Ce sont des petites erreurs d'imitation, mais une faiblesse qu'il faut saisir de sa part. En tout cas, Nero était gardé au musée, comme une relique dont on ne savait plus quoi faire. Lors de votre arrivée, je me suis douté qu'il allait reessayer, j'en ai donc parlé a Hazama, la reunion ne parlais pas que de cela bien sur... Mais j'ai émit l'idée, seulement Hazama ne savait pas qui était Nero, la situation était compliquée. Pour Hazama et Arcueid, Nero n'a existé que le temps d'une bataille, mais lorsque son energie s'est dissipé de ce monde, coincé dans l'orbe, il a cessé d'exister pour eux et a été oublié. C'est aussi une singularité du pouvoir du monstre que vous avez libérez.

Noel regarda alors Junko et s'approcha d'elle.

Nero m'a également joué a un coup de maitre. Je vous ai prévenue, seulement c'était lui qui vous avait imité. Je ne vous connaissais pas assez bien pour voir si des erreurs étaient visibles, il nous a dupé tout les deux en profitant de votre présence. Je sais que c'etait lui maintenant, a cause d'une chose... Votre boucle de ceinture, il l'avait faite dorée, elle est plutot argentée. Vu qu'il est parti, j'en déduit que c'est bien vous. En bref, c'est un serieux probleme sur le dos. Voila qui vous avez liberez. Et son but est simple, il veut tout simplement massacrer les membres des deux clans restants pour assimiler les pouvoirs des héritiers. Mais il va devoir choisir un camp d'abord, le temps de retrouver ses propres pouvoirs. Quelque chose me dit, qu'il est parti a Yuki.



...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Jeu 15 Aoû - 11:05

Arcueid était toujours aussi étonnée d'entendre parler de Nero et semblait avoir du mal à comprendre ce qui était contenu dans cette orbe. Pendant ce temps, Noël posait quelques questions à Junko sur ce qui c'était passé et si la kunoichi s'était sentie plutôt confiante au début, il parut bientôt évident que tout n'avait été que supercherie ! Si Junko avait cru un instant qu'Hazama jouait la comédie, celui-ci nia complètement, bien qu'il trouvait la situation amusante. En tout cas, il semblait bien moins dangereux que lors de... hé bien de l'illusion de Nero. Comme quoi, elle pouvait mettre en doute tout ce que lui avait raconté la sphère.

Finalement, Noël l'emmena plus loin, une longue conversation les attendait. Elle commença sur un point qui fit plaisir à Junko, tout en la faisant à moitié grimacer.


-Je ne sais pas si je suis actuellement véritablement digne de confiance, mais merci.

La jeune (ou peut-être pas tellement vu qu'Arcueid lui avait signifié que Noël était plus âgée qu'elle n'en avait l'air) femme lui expliqua ensuite que lors de la guerre ayant eut lieu ici, était apparut l'ordre des apôtres noirs, né des pouvoirs des deux clans réunis. Junko écouta attentivement, faisant le lien avec les tableaux du musée. Le pire fut bien sur la fin de l'histoire, comment tout les apôtres avaient fusionnés avec Nero et qu'il avait fallut le sacrifice du père d'Arcueid pour l'enfermer.

Enfin, elle expliqua à Junko comment il avait tenté d'être libéré par Shiro, Yarisa et même Noël. Il se protégeait des races pouvant l'enfermer en se faisant passer pour une simple sphère sans pouvoir, mais usait de ses talents pour berner les humains ! Noël lui expliqua comment chacun avait su voir les petits détails qui étaient étrange.


-C'est vrai que le Hazama que j'ai eu en face de moi me semblait plus... impressionnant que d'habitude, mais cela ne faisait que le rapprocher de l'image que j'avais de lui sur l'île. Et puis, il y a eut le café qui est resté chaud pendant une bonne partie de la nuit, mais je n'aurais pas cru que c'était  une anomalie... En tout les cas, je m'excuse de cette folie. J'aurais du attendre avant de le libérer, mais avec l'autorisation du maitre des lieux, je n'avais pas vraiment de raison de repousser ma décision...

Il était évident qu'Hazama était un grand fan de café et l'idée qu'il puisse garder une tasse au chaud n'avait pas choqué Junko. Peut-être y avait-il eut d'autres erreurs dans la chambre d'Hazama, mais ça, elle n'était pas celle qui pourrait en juger. Noël lui expliqua ensuite qu'elle avait cherché à la prévenir, mais que Nero avait été très intelligent et malin sur le coup, prenant son apparence. Ainsi, chacune avait cru avoir fait ce qu'il fallait, mais chacune avait été trompée. En tout cas, Junko se sentait coupable, et ce sentiment ne fit que s'accentuer quand Noël la prévint que Nero chercherait à tuer et absorber les pouvoirs des derniers immortels ou plutôt des héritiers. Junko ne savait pas si c'était Arcueid ou Hazama, bien que la première ressemble plus aux statues exposées au musée. Elle en déduit donc que c'était bien Arcueid qui serait visée. Noël fit la supposition que Nero était parti à Yuki, ce qui semblait logique s'il devait choisir un des deux camps et qu'il n'était pas resté ici.

-Il est parti à Yuki oui, au château de... Valkenhayn ? En tout cas, c'est là qu'il m'a invité avant de partir.

Allez savoir le pourquoi de cette invitation, mais il fallait peut-être en profiter. La culpabilité n'écrasait pas Junko sous un manteau d'incapacité, elle lui donnait plutôt envie de réparer son tord.

-Peut-on faire quelque chose pendant qu'il est encore affaibli ? Il est hors de question qu'Arcueid vienne avec nous, et Hazama-san semble... un peu étranger à la question, mais nous devons pouvoir agir de notre coté non ?

On verrait si Noël avait un plan ou non. Peut-être faudrait-il partir de suite ou au contraire patienter. Dans tout les cas, Junko préférait se fier à Noël qui semblait en savoir plus. Elle en profita également pour l'observer de bas en haut, afin de se souvenir complètement d'elle et de ne plus se faire avoir par Nero, on ne sait jamais ce qui peut arriver.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Jeu 15 Aoû - 12:55



En effet, une longue conversation avait lieu en privée entre les deux jeunes femmes. Certes Noel etait genre une tsunade bis, et trichait sur son âge grâce a la technologie (aaaah les nanites !) entre autre. En tout cas Junko la remercia de lui prêter la confiance, car la confiance peut se donner ou se prêter, la en l'occurrence c'était le second choix pour le moment. Les excuses firent place a la realité, comprenant vraiment a quel point elle avait, ou plutot, elle(s) avai(ent) étés bernés.

Non, ce n'est pas totalement de votre faute. Je n'étais pas la a votre arrivée, je vous l'aurais dit, mais de toute maniere il a profité de votre présence pour établir son plan, nous n'aurions pas pu le parer...

Par la suite, Noel pensait qu'il était parti en effet a Yuki, Junko confirma cela en citant le château de Valkenhayn. Nero n'était pas bête, il profiterais de donner sa force au coté voulant écraser l'autre, sans pour autant croire qu'il s'agirait d'alliés veritable.

Nero va en effet choisir son camp, Valkenhayn est un noble et fils du fondateur du second clan. Le combat des héritiers... Valkenhayn n'est pas bête, il saura de quoi est capable Nero, je doute qu'il lui accorde sa confiance, mais il profitera de cette chance unique pour nous écraser, c'est une certitude...

Un peu blasé par la situation. Noel reflechissait a un plan, de même Junko proposa de faire absolument quelque chose pendant qu'il était affaibli, mais NV rétabli tout de suite la verité.

Pour completer son processus il aura besoin d'une goutte de sang vam...Heu... Bon écoutez, il est peut etre temps que vous sachiez. Connaissez vous les vampires, les nosferatus, ces êtres immortels legendaires qui existent depuis la nuit des temps et dont l'existence a souvent été nié, et le restera. Et bien, Arcueid et Hazama sont des vampires, ceux de dehors sont des sous castes, eux sont des pures castes, les derniers héritiers de leurs clans, les plus puissants aussi. Il était temps que vous sachiez, mais en revanche, gardez le secret intact, le monde n'est pas prêt a savoir et admette une telle verité. De même que le clan de Valkenhayn sont des lycans, ils sont moins rares et connus, vous avez dû entendre parler de Suzuran serisawa, il en a été un. Valkenhayn van hellsing est un lycan pure caste et dernier héritier et plus puissant de son clan.

Bref, elle etait soulagé de ne plus se cacher derriere des mots, elle était contente que Junko sache la verité, et c'était aussi le meilleur moyen de savoir si elle garderais le secret ou pas. Quoiqu'il en soit elle continua.

Bref, maintenant que vous êtes au courant, ne vous offusquez pas. Du coup, Nero aura besoin de sang humain, vampire et lycan pour obtenir toute sa force. S'il est libre, il doit déja avoir du sang humain, le votre. Il aura obtenu le sang vampire sur un sous caste facilement, mais je pense qu'il préferera avoir du sang de pure caste. Pour les lycans, il risque de l'avoir tres vite...

Maintenant qu'elle savait comment il récurerait sa pleine puissance, il fallait chercher a parer tout ça.

Même affaibli sa puissance nous depasse de loin. Le pere d'arcueid etait le plus puissant vampire pure caste ayant foulé cette terre, il était au même niveau que le pere de Valkenhayn et pourtant il a fallut son sacrifice pour enfermer Nero. Nous avons peut etre une chance tant qu'il n'est pas complet, mais il nous faut une alliance avec Valkenhayn... Et peut etre reveiller Genryu.

Genryu, voila un nom que Junko ne connaissait pas, du moins pas comme membre du château. Qui etait ce ? Dans l'histoire il s'agissait du co-fondateur du Giny et pere de G. Mais Junko ferait elle le rapprochement, rien n'était moins sur.

Si je vous en dit autant, c'est que vous rentrez dans cette guerre avec nous, et que vous devez être au courant de ce qui vous... Nous attends

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Jeu 15 Aoû - 20:04

Il y en avait des choses à dire en ce début de matinée, comme si le soleil faisait disparaître toutes les ruses de la nuit (que c'est beau). Noël informait donc Junko de...beaucoup de choses, lui expliquant qui était Nero et tout ses pouvoirs, dont l'étendue était impressionnante. Mais heureusement, il semblait qu'il faisait à chaque fois des erreurs, rien de flagrant, mais qu'il fallait s'ingénier à les traquer. Junko expliqua ensuite que Nero l'avait invitée à Yuki, dans un autre château, ce qui concordait avec les hypothèses de Noël.

En tout cas, tout cela mena à des révélations assez incroyable pour Junko. Noël lui révéla en effet tout, les vampires, les lycans, Arcueid et Hazama dernier de leur race (on peut dire qu'elle était en voie de disparition, très clairement), l'autre coté avec apparemment noble Valkenhayn. En tout cas, Noël insista sur le fait qu'il fallait que tout ceci soit gardé secret. Junko prit le temps de réfléchir à cela, avant d'acquiescer. Elle aurait sûrement du en parler au village, au moins mettre au courant les plus haut gradés comme Mai, mais pour le coup elle avait engagé sa parole et resterait muette. Elle apprit par ailleurs qu'il y avait des sous-castes et des pures-castes, le sang et l'héritage semblait beaucoup jouer là-dessus.

Noël ne lui laissa pas vraiment le temps de se remettre de tout cela, qu'elle enchaîna sur comment Nero devait s'y prendre pour regagner ses pouvoirs, il lui fallait une goutte de sang de chaque race, bien qu'il semble étrange qu'il ait besoin d'une goutte de sang humain, vu qu'il était surtout la fusion de deux races.


-Je peux comprendre pour les gouttes de sang de... de lycan et de vampire mais pourquoi une d'humain ?

Peut-être parce qu'il en était un à la base ? En tout cas, Junko avait encore un peu de mal à imaginer Arcueid en vampire, elle était trop gentille, trop douce, trop belle pour qu'elle l'imagine en tueuse assoiffée de sang. Bien sur, elle devait revoir complètement ses définitions des deux races, qui semblaient éloignées de celles des légendes, mais tout de même.

Noël évoqua enfin une alliance avec les ennemis des vampires, les fameux lycans, et aussi l'éveil d'une tierce personne, dont le nom rappelait quelque chose à Junko, sans qu'elle puisse mettre le doigt dessus.


-Si ce Valkenhayn décide d'utiliser Nero pour vaincre les vampires... Il sera difficile de passer une alliance avec lui. Il va falloir trouver un moyen de lui prouver que Nero est plus dangereux que les avantages qu'il peut en tirer.

En tout cas, il semblait évident qu'il fallait confiner les deux derniers vampires à Sanctuarya, et les protéger en théorie, mais cela risquait d'être un peu difficile dans les faits.

-Il a bien dit qu'il serait de retour. Sûrement pour l'un des deux. Enfin... Et ce Genryu ? En quoi peut-il nous aider ?

Dans tout les cas, Junko était prête à aider, même si la dernière phrase de Noël la surprit un peu, elle ne s'attendait pas à quelque chose de cette mesure. Elle resta silencieuse un instant, comme pour prendre pleinement mesure de tout ce que c'était tout ça, les vampires, les lycans, Nero, la guerre ancestrale, qui continuait en bruit de fond dans ce monde désormais dominé par les humains. Puis, elle hocha de la tête. Elle avait sûrement mit les pieds dans une situation un million de fois plus compliqué qu'elle ne l'avait imaginé et avait déclenché des événements qu'il était impossible d'arrêter maintenant. Mais il ne servait à rien de s'apitoyer, il valait mieux prendre ses responsabilité et faire ce qu'il fallait. Cela ne faisait pas si longtemps que ça qu'elle connaissait Arcueid, mais elle l'appréciait tellement qu'il lui semblait tout à fait possible de se jeter dans la guerre vampire-lycan pour elle.

-Je comprends et je vous remercie de votre confiance. Je tacherais d'être à la hauteur.

Il allait falloir faire des efforts, mais cela ne rebutait pas Junko, loin de là.

-En tout cas, je suis prête à partir s'il le faut.

Elle tourna la tête vers la salle où étaient Arcueid et Hazama, en tête à tête maintenant, les vacances de Junko allaient être écourtées, mais celles de la mairesse ne devaient pas être troublées. Que pouvait-on lui dire sur tout ça? Elle pensa à SHiro et Yarisa qui pourraient peut-être aider, mais il faudrait peut-être mieux ne pas être trop nombreux s'il fallait aller jusqu'à Yuki? A moins que Noel ne préfère jouer la carte de la prudence et établisse un plan plus long.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Ven 16 Aoû - 8:59



La conversation prit un sacré tournant, avec enfin les tenants et aboutissants de cette histoire. Junko n'était vraiment pas venue pour rien ici, a sanctuarya, puisqu'elle obtenait pas mal de reponses a ses questions, même si elle devait les garder pour elle, pour le moment en tout cas. Elle écouta donc attentivement Noel, mais tilta sur une premiere chose et le fit savoir. Pourquoi Nero avait il besoin de gouttes de sang de chacun.

Le sang humain a aussi ses proprieté unique, il détient un pouvoir de regeneration intense qui est assez efficace pour un vampire. Un vampire ne peut pas boire son propre sang, en theorie cela ne lui apporte rien. Je suppose que les Hommes ont leurs parts de pouvoir dans l'histoire et Nero en a besoin pour être complet. Les Hommes ont toujours été au centre de l'interêt des lycans ou des vampires, en tant qu'alliés, ennemis ou proies.

Il etait donc normal que Nero utilise le sang humain pour accelerer sa regeneration, de plus c'était le plus facile a obtenir. Mais contrairement aux vampires, il n'avait pas vraiment besoin de beaucoup de celui ci. Mais il est vrai que cela relatait plus de la simple theorie que du veritable fait. Pour vraiment savoir, il faudrait demander a Nero... Ce qui ne serait peut etre pas si facile a l'heure actuelle. Rapidement le sujet tourna autour de valkenhayn, Junko comprenant que le seul moyen pour obtenir une alliance avec l'ennemi, était de lui prouver le proverbe "l'ennemi de mon ennemi et mon ami", et donc prouver que Nero etait bien plus dangereux en ce temps.

Valkenhayn est egalement un joueur, je ne l'ai jamais rencontré, mais ... Je sais qu'il est un immortel ennuyé, et malgré les risques, il n'hésitera pas si il peut voir ou avoir du changement. Il ne se lancera pas a l'aveugle non plus. Le mieux a esperer est qu'il refuse de cooperer avec Nero, c'est possible. Si Nero se retrouve seul, c'est déja un avantage pour nous.

Mais ce n'était pas un gros avantage non plus et il ne le resterait peut etre pas si longtemps que ça. En tout cas, Junko se demandait qui était Genryu.

Je ne peux pas vous en dire plus... D'ailleurs, je doute qu'il puisse nous aider a quoi que ce soit a l'heure d'aujourd'hui. Autant oublier cette idée. Il nous faut un plan... Un bien meilleur plan. Peut etre faudrait il mettre Hazama et Arcueid...

Au courant ? hi hi Eh bien voila, c'est fait. Et vous vouliez nous cachez tout ça. Mais c'est formidable pourtant. Vous voyez, le monde se prepare une nouvelle fois, tout doucement a sombrer dans le chaos. Mais ressortira t'il encore victorieux, la tête sous l'eau ? hi hi hi

Hazama fit irruption dans la piece, coupant un peu l'élan de Noel. Mais il avait été trop curieux et interessé par tout cela. Il souriait, cela ne l'effrayait pas et prendre part a la bataille non plus.

Mais nous verrons cela apres les evenements heureux qui vont bientot avoir lieu ici, hi hi, je sent qu'on va bien s'amuser.

Il laissa le deux jeunes femmes continuer leurs discussion, pendant que Junko remerciait noel de lui accorder sa confiance, esperant être a la hauteur de celle ci.

Non pour le moment le mieux a faire est de rester ici, aller chez valkenhayn signifierais notre mort. Restons ici pour l'instant, préparons un plan concret, je vais contacter le GINY pour voir s'ils ont des infos ou des nouvelles technologies qui pourraient nous aider. Je vous laisse.

Noel quitta a son tour la piece. Par contact elle voulait dire qu'elle piraterait les systemes du GINY pour savoir s'ils avaient quoique ce soit d'utile ou des infos bien sur. Pour le moment, Junko pouvait rester ici, il etait mieux de se préparer a affronter que de foncer tête baissé.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Ven 16 Aoû - 18:25

Dans ce couloir de Sanctuarya, Junko et Noël avaient une longue discussion, mais au moins se déroulait-elle plus tranquillement que prévu. En effet, la réaction normal à la faut de Junko aurait été une scène de colère, de mépris, enfin, tout cela, mais Noël avait été calme et très gentille, on pouvait comprendre pourquoi elle s'entendait avec Arcueid. Elle lui expliqua par ailleurs pourquoi le sang d'un humain était nécessaire à Nero et qu'il possèdait de formidables facultés pour un vampire... Moins pour les humains, qui avaient un grand besoin de leurs quelques litres ! Junko devinait que si les nations d'immortels ne s'étaient pas entretuées, entredévorées même, les humains ne seraient certainement pas les plus nombreux à ce jour, ni les maîtres du Yuukan.

La discussion bascula ensuite sur Valkenhayn, dont l'attitude changerait beaucoup de choses. Serait-il assez fou pour prendre Nero comme allié ? Si oui, alors ce serait plus difficile de l'atteindre. Finalement, ce choix reviendrait au chef des lycans, qui pèserait le pour et le contre. Il fallait espérer que les risques encourus seraient trop grands pour qu'il accepte. Enfin, elle avait parlé de Genryu, mais revint sur son idée, préférant ne rien dire de plus à Junko. Cette dernière n'insista pas, elle avait apprit tant de secrets en quelques jours qu'elle avait eut sa dose, clairement. Et puis, s'il était important, s'il pouvait les aider, alors il réapparaîtrait et elle en apprendrait plus en temps voulu.

Ce fut à ce moment qu'Hazama décida de se joindre de nouveau à la conversation. Elle le regarda un instant, se demandant comment il pouvait être un vampire et peut-être qu'elle tenta d'apercevoir ses crocs ? En tout cas, cela lui semblait à la fois logique et iréel. En tout cas, il semblait vouloir se joindre à tout ce qui allait se passer, Nero, les lycans, la possible guerre. Si cela tournait effectivement au combat, cela semblait inévitable, mais il faudrait, autant que possible, le garder loin de Nero, tout comme Arcueid (encore que, Junko n'en était pas encore à prier pour la sécurité d'Hazama). Mais tout cela était reporté... après les réjouissances ! Lesquelles exactement ? Le bébé n'allait pas arriver tout de suite, il valait mieux ne pas trainer. Mais bien sur, il y avait aussi le mariage, la dernière grande surprise. En tout cas, la parole d'Hazama fit loi, puisque Noël décida qu'il valait mieux attendre pour le moment.


-Très bien, si vous le dites.

Elle la laissa, elle avait à faire et Junko se retrouvait seule dans le couloir. Finalement, elle rejoint Arcueid pour se poser à coté d'elle. Les vacances allaient durer encore un peu de temps, alors autant en profiter.

------------------

Junko est à Sanctuarya en mon absence.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Mar 27 Aoû - 18:22

Spoiler:
 

Junko etait restée, mine de rien, pas mal de temps a sanctuarya, peut etre autant que Gin, voir un peu plus, qui sait ? C'était difficile de compter, mais c'était en semaines successives et ça déja, c'était une chose rare. Malgré tout, une guerre semblait se préparer et cette fois belle et bien reellement. Un tournant dans l'histoire risquerait de déformer ce siecle prochain, et tout le monde devrait se tenir prêt. Junko était dans la guerre car elle était l'un des éléments déclencheur sans vraiment le vouloir. Noel vint la voir tantôt, pour lui parler. Ces derniers temps, le calme se profilait a l'horizon, bien loin devant la tempête qui arrivait, s'acharnait et arriverait tôt ou tard en balayant le monde... Encore une fois !

Ah je vous cherchais. La situation est stable de notre coté, malheureusement, vous serez plus utile dans votre village qu'ici... Nous avons... Nos methodes. Cependant comme vous êtes au courant de ce qui va se passer et apres en avoir longuement discuté, vous pouvez prévenir votre village, tout en ne dévoilant que le necessaire... Comme le fait qu'un possible cataclysme eclate, même si ça reste vague, vous préparez et préparez les vôtres reste la meilleure option envisageable.

En effet, lorsque Nero aurait atteint tout ses pouvoirs, il n'était pas exclus qu'il s'en prenne egalement aux êtres humains. De plus, les plans de Nero restaient encore tres flous, c'était donc difficile de prévoir quand tout ça arriverait.

Cela peut survenir n'importe quand.. Un mois... Un jour... Une semaine... Un an ? Nero attaquera c'est sur, mais quand ? Impossible de le determiner, et il sera difficile de l'approcher. Pour le moment, le mieux est de se préparer technologiquement et défensivement, élaborer des tactiques pour contrer les siennes.

Detruire Nero semblait presque impossible, les meilleurs de la caste ne le purent dans le passé et reussirent juste par une alliance improbable et un sacrifice cher payé, a l'enfermer ? A l'aube de ce temps nouveau, d'autres surprises attendaient les combattants d'aujourd'hui... Mais Junko devait rentrer, c'était la seule solution. Arcueid arriva, elle avait été mise au courant de tout ça, tout comme Hazama d'ailleurs. Ce dernier aussi se pointa, mais il ne semblait pas effrayé, ni changer d'un pouce, il se servit un café avec le sourire.

Spoiler:
 

Je n'arrive pas a y croire, tout ça, dire qu'on l'a rayé de nos vie...  Sans même vraiment le vouloir. Junko, je suis désolé de ces fins... De .... Vacances. J'ai peur pour le monde, je pense que j'écourterais les miennes également.

Hazama se tourna vers sa soeur.

Spoiler:
 

Hors de question, il y'a l'enfant a présent, et puis..... D'autres surprises risques d'arriver. Tu restes la, c'est également bien plus sur pour toi.

Il n'avait pas tords, dehors, la mairesse était bien plus en danger, les lycans et Nero contre elle et son futur enfant, Gin n'était pas toujours la pour sa dulcinée. Hazama s'approcha de Junko.

J'espere que vous ne regrettez rien de vos décisions. Le monde va peut etre connaitre un chaos provisoire, mais pour mieux renaitre, et si c'est la fin de toute existences.... Et bien nous l'assumerons ensemble n'est ce pas ? Hi hi, cela promet d'être assez amusant a voir. Je participerais volontier.

Il bu son café, et s'en alla paisiblement. Arcueid serra Junko dans ses bras, tandis que Noel tandis simplement une main protocolaire (mais amicale).

Comprenez que je ne vous met pas a la porte, simplement... C'est le mieux a faire pour tout le monde.

Empruntez le chemin secret, vous ne craindrez rien, je vous surveillerais.

Naturellement, Shiro et Yarisa arriverent aussi, pour saluer l'invitée surprise du moment. Junko aurait de quoi se sentir flatter. Shiro amena un paquet cadeau, c'était rond, ça ne sentait pas tres bon, et y'avait du sang qui coulait du papier cadeau, la kunoichi de Kumo aurait vite fait de deviner de quoi il s'agissait.

Spoiler:
 

Tiens tiens ! Emporte la, elle porte bonheur ! ciao ciao ciao mew mew mew lalala, et il s'appelle "tout-rond" !

Yarisa fut plus silencieuse, sa transformation en vampire n'avait rien entaché de son caractere froid et distant avec les autres. Elle fit un hochement de tête et tachait de garder un oeil sur Shiro.


Spoiler:
 

.... Bonne route.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Koizumi Junko
Légende de Kumo

avatar

Légende de Kumo

Messages : 789
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 28
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5050/5050  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4450  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Mar 27 Aoû - 20:32

Le temps avait passé à Sanctuarya, long et court à la fois. Junko avait profité de ses vacances, au maximum, même si Nero restait dans ses pensées constamment, comme dans celles de Noël sûrement. En tout cas, elle avait apprit à apprécier chaque personne ici, Shiro, Yarisa, Noël, et même Hazama, qui était bien moins inquiétant que la version de Nero, ici il semblait amical au possible. En tout cas, vint un temps où Noël lui expliqua qu'elle pouvait prévenir son village, tout du moins, dévoiler le strict nécessaire, sans rien révéler des secrets qu'elle avait apprit ici. Bien sur, elle resterait motus et bouche cousue.

-La Raikage m'écoutera, même si je ne peux pas tout lui révéler et nous préparerons le village de Kumo. Je verrais ce que je peux faire du coté des autres villages, mais ce sera surement plus délicat.

Si Mai la croirait sûrement sur parole, ce ne serait pas le cas de Konoha, Iwa, Suna, Ame, Yuki tout ces pays qui étaient indépendants de leurs volontés (enfin, ce n'était plus le cas de Yuki, mais elle n'en savait encore rien). En tout cas, l'heure du départ était arrivée, ce qui n'était pas plus mal. Même si elle allait sûrement revenir bientôt pour un autre événement, mais cela aussi c'était une surprise encore !

-En tout cas, nous serons prêt, autant que possible.

Sur ces faits, Junko, avec ses affaires déjà prêtes, fut rejointe par tout les habitants du château. Ce fut d'abord Arcueid et Hazama. Son amie (on pouvait le dire à présent), lui exprima son inquiétude et son intention d'écourter ses vacances, mais fut coupée par Hazama, ce que ne manqua pas d'approuver la kunoichi.

-Tu seras plus en sécurité ici, et le château est bien plus agréable quand tu es sur place, tout le monde te le dira. Et il vaut mieux pour le bébé que tu te reposes. Et ne sois pas désolée, rien n'est de ta faute. En tout cas, si tu as besoin de moi, tu peux m'appeler à n'importe quel moment.

Oui, Junko était passée au tutoiement, je pense que c'est de circonstances après avoir passé quelques semaines sur place quand même. En tout cas, elle assurait un soutien complet à la mairesse. Enfin, ce fut l'heure des adieux, et tout cela commença par le maître des lieux, qui lui adressa quelques mots. Peut-être était-ce une manière pour lui de la réconforter, mais Junko ne pourrait pas s'empêcher de se sentir coupable jusqu'à ce que la menace de Nero soit écarté. Elle apprécia néanmoins l'assurance du soutient qu'il lui apportait.

-C'est très aimable comme proposition, merci.

Arcueid lui donna ensuite une accolade, à laquelle la jeune femme répondit, tout en lui glissant quelques mots d'au-revoir. Ce fut ensuite Noël qui lui tendit une main que serra Junko avec plaisir. Elle était reconnaissante de la gentillesse dont faisait preuve Noël à son égard.

-Je comprends tout à fait. Je m'occuperais de Kumo pendant que vous vous occupez du monde des... immortels et lorsque le temps viendra, je serais prête, soyez-en sure.

Il avait fallu un certain temps à Junko pour accepter la réalité du monde dans lequel vivait Arcueid et la team Hazama, mais elle s'y était faite. Ce fut ensuite le tour de Shiro et Yarisa de venir la saluer. La petite fille avait même apporté un...cadeau à Junko. Pas le cadeau le plus joli du monde, mais Junko avait eut le temps de comprendre que Shiro tenait beaucoup à ses têtes et que ce cadeau voulait dire beaucoup, malgré le fait qu'il était... macabre. Elle l'accepta malgré tout.

-Merci beaucoup Shiro, je tâcherais de... de bien la conserver.

Elle se demandait bien ce qu'elle allait pouvoir faire d'une tête mais elle trouverait bien un endroit où la garder à l'abri. Ce fut ensuite à Yarisa de lui adresser quelques mots, avec son sang-froid habituel.

-Merci, à bientôt.

Elle se retourna vers toute la petite troupe et s'inclina devant eux, prenant congé de tous en une seule fois.

-Merci pour tout, votre hospitalité fut parfaite. Portez-vous bien.

En somme, elle restait courtoise mais concise dans ses réponses, s'adaptant à son interlocutrice. Puis vint vraiment le moment de partir, Junko passant la porte du château. Elle s'avança dans le chemin secret, les statues l'accompagnant dans son voyage de retour. Elle se retourna une dernière fois à la sortie pour admirer le château, un peu triste de partir malgré tout. Elle était tombée amoureuse de l'édifice, il fallait bien l'avouer.

Puis, elle se tourna vers l'extérieur, les montagnes environnantes et se demanda où était Nero. Une petite partie d'elle avait envie d'aller voir à ce fameux château ce qu'il devenait, mais elle ne sortirait pas deux fois des sentiers battus. Elle avait une mission, prévenir Kumo et allait l'effectuer. Elle était un peu triste de quitter le château, mais ce sentiment disparut lorsqu'elle pensa à son pays natal et rapidement, elle disparut en un éclair vers Kumo, une route qu'elle connaissait par cœur, même si cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas empruntée.


-150 ch

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Lun 14 Oct - 9:58

Qu'avait fait Gin depuis tout ce temps et pendant que les autres membres avançaient de son côté. A vrai dire, rien de particulier, il s'occupait juste d'un projet qui lui tenait à cœur et dont une poignée de personnes étaient au courant. Cette petite communauté était des scientifiques travaillant pour lui en quelque sorte. Son ambition était assez simple, celle de dépasser les lois de la nature pour des raisons qui lui sont propres. Une vision lui revenait de temps en temps et sans même le savoir, elle était devenu pour lui une obsession celle de se voir vieillir et devenir quelqu'un qui n'était plus que l'ombre de lui même pendant que sa belle et douce restait fraîche et désirable. Le temps n'avait pas d'emprise sur elle. Ce projet était toujours en cours et portait comme nom '' Shinigami ''. Bien entendu, il n'oubliait pas non plus le futur grand événement qui approchait à grand pas et dont il n'était pas encore certain que ça soit le bon moment.

Actuellement le Cobra Luminis se trouvait dans le Sanctyuara ou il avait profité pour se tenir au courant de certains détails et de pouvoir discuter avec les personnes qui s'y trouvaient. Gin rencontrait Shiro et profitait même pour lui faire un cadeau avant l'heure H car il ne savait pas quand c'était son anniversaire mais il était certain d'un point c'est que ça lui ferait plaisir. Ce dernier claqua des doigts pour faire apparaître sa dimension ou se trouvait une personne en particulier qui y pourrissait et dont il n'avait aucune utilité. Au moins, il savait que ce membre de la Team Cobra en ferait un bon usage et qu'elle serait satisfait car comme lui, il n'avait pas vraiment apprécié son entrée en scène à la Haza' House ni même les moyens qu'ils avaient mis en place pour espérer avoir un objet en particulier. Quoiqu'il en soit le Yagami avait le sourire et profitait pour lui dire ses quelques mots.

Je sais que tu en ferais un meilleur usage que moi n'est ce pas ? En tout cas, ça reste entre nous.

Il fredonnait un petit air avant de se rendre dans une autre pièce ou il sentait la présence d'une personne en particulier dont il n'avait plus vu son minois depuis un moment. Il était intrigué de la savoir ici au lieu du village marchand de Tanzaku. Il s'approchait de sa chambre ou il profitait de frapper avant d'entrer dans cette pièce. Il finit par lui ouvrir les yeux bien qu'il aimait les garder clos mais les belles choses méritaient d'être admirer tel un chef d'œuvre d'un peintre.

Oi, comment vas tu ? Je suis surprise de te voir ici, je te pensais ailleurs.

Tout en disant ceci, il remarquait que cette femme avait quelque chose de différent par rapport aux autres fois. C'était ce genre de détail qu'un homme pour une fois pouvait distinguer facilement. Arcueid avait pris un peu de rondeurs, de volume et cela lui allait à merveille et la rendait encore plus désirable. Il avançait vers elle en changeant de sourire et en profitant pour la taquiner un peu.

Tu as fait quelque chose, je ne sais pas je te trouve un peu différente, ça doit être les vêtements que tu portes hum !?

Tout en disant cela, il lui mit le doigt devant la bouche car il ne voulait pas une réponse de sa part, ce n'était pas la peine. Il attendit un petit moment car il venait de réaliser ce qu'il se passait. Par la suite, il profitait pour l'embrasser tendrement avant de poursuivre tout en la rassurant.

Tu n'as pas besoin de parler. Tu as fait un homme heureux.

Finalement lui qui pensait que cette future cérémonie était peut être trop tôt, il venait de comprendre que tout tombait à pic. Il ne s'attendait pas à un tel changement mais au moins c'était pour lui un fait important et qui changeait pas mal les choses concernant ses prévisions pour le moyen et long terme. Il profitait pour sortir son arme de prédilection.

Bientôt, je n'aurai plus besoin de ma fidèle alliée que j'ai depuis mon enfance. Je sais déjà qui en héritera.

Gin restait un moment avec Arcueid en profitant de l'instant présent car bien que pour le moment tout soit magnifique comme un conte de fée. Il était possible que ça ne dure pas et il en était bien conscient malheureusement. Un peu plus tard, il finit par lui dire quelque chose.

J'ai encore deux ou trois choses à effectuer de mon côté. Je reviendrais plus tard. Repose-toi ma douce, tu en as bien besoin.

Il laissa Arcueid et s'en allait de sa chambre pour se rendre dans la pièce principale pour discuter avec le maître des lieux de plusieurs choses comme l'individu qu'il avait rencontré dans le manoir de Valkenhayn par exemple.  Une petite discussion qui lui permit de se mettre au parfum et de voir les choses d'une manière un peu différente. il le saluait avant de partir de Sanctyuara via son portail ce qui lui permit de savourer tranquillement sa petite tasse de café.

/////----/////
Gin parti -80 Ch

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

avatar

Etudiant à l’académie

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4950/4950  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Ven 3 Juil - 0:58

Nibali avait quitté le mont Fuuma après les évènements qui se sont déroulés et elle se dirigeait dorénavant vers sa nouvelle destination, la ou se trouvait Arcueid, c'est à dire à Sanctuarya. Cette dernière avait quelque chose d'important à lui remettre comme cela lui avait été demandé avant le combat qui avait eu lieu dans cette montagne.
Elle ne perdait pas de temps et elle avait bien raison. Cette Kunoichi ne cherchait pas à discuter les ordres ou même parler avec cette personne dangereuse. Arrivant à destination, Nibali remit le document en question à son propriétaire tout en restant le plus neutre possible. Aucun sentiment ne se dégageait de son visage. La Mairesse devait trouver cela bizarre mais elle comprendrait bientôt ce qui se tramait ici. Intriguée à juste titre, elle ouvrit la lettre pour lire son fameux contenu. Comme vous l'imaginez Gin ne faisait pas les choses comme les autres, c'était tout un art, une mise en scène.


Tout d'abord si tu lis cette lettre, c'est que je vais bien mais que je ne peux pas venir tout de suite. Tu n'as pas à t'inquiéter pour moi, tu peux me faire confiance quand je te dis que tout est cool. Néanmoins, j'ai beaucoup de choses à te dire. Sache que j'aurai préféré de te le dire de vive voix mais ce n'est pas possible actuellement. J'espère que tu trouveras le temps et la patience de tout lire.
Bien par ou commencer ? Dans la logique ça serait le début. Si c'est le cas alors ça risque d'être vraiment trop long et cette lettre ne suffirait même pas. Je vais donc aller à l'essentiel, ça sera plus simple.


Je m'attelais aux préparatifs, à l'un des événements que je prépare depuis un petit moment et qui me tient à coeur, tu sais notre mariage. Je veux que ce moment soit inoubliable. C'est pourquoi j'étais en train de remettre en main propre des faire parts à nos invités triés sur le volet et parmi eux certains ne le sont pas Il est vrai que ça risque de mettre un peu de piquant voir créer quelques conflits mais leurs venues sont indispensables. Il est fort probable que tu n'apprécies pas cela et je ne serai guère surpris mais tu dois me comprendre. Me connaissant assez bien et avec ton intuition féminine. J'imagine que tu as déjà des pistes sur ces fameuses personnes. Je vais te mettre sur la voie.

Gin dessina une griffe de loup Garou avec des petits sourires comme il avait l'habitude de le faire. On pouvait dire que c'était un élément clé qui lui permettait de ne pas se tromper sur un de ses futurs hôtes.
Les vampires et les loup Garous ne s'entendaient pas plus que cela mais pourtant Valkenhayn R. Hellsing serait présent enfin il l'espérait. Tout cela était pour dire que celui qu'il voulait avoir à tout prix durant cet événement était une autre personne qui se nommait Iori Yagami. C'était un pari osé de sa part sachant qu'Hibari ne pouvait pas le saquer et que ses deux là devait régler leurs comptes. Vous devez vous demander pourquoi lui, car il était une base, un élément qui le rattachait au glaçon. Il ne fallait pas oublier que sans lui, Gin n'aurait pas pu faire ni même entreprendre tout ce long chemin pour arriver jusque la.


Tu me connais trop bien ma douce. Je t'ai dit avant de partir que je devais régler quelques détails. C'est vrai et je vais te l'expliquer de quoi il en retourne.

Gin était un calculateur, il préparait à l'avance ce qu'il devait faire, c'était très méticuleux dans son esprit. Chaque pièce utilisée composait un puzzle qu'il reconstruisait petit à petit. C'était de cette manière qu'il orchestrait ses affaires avec style.

Cet invité a un lien avec mon alter ego, on peut dire que c'est son frère de sang. Même si j'ai du mal à le reconnaître, je lui dois beaucoup dont le plus important, notre rencontre. Je t'ai forcé un peu la main la seconde fois et ça a failli me coûter très cher mais je ne regrette rien. Ce n'est pas mon habitude.

Gin tout en écrivant, se remémorait ce flash back concernant ce moment qui avait eu lieu à la mairie de Tanzaku. A l'époque, il était un shinobi de Kumo. Il avait forcé la main à cette demoiselle en l'embrassant. Il aurait pu payer le prix cher à cause de cette offense. Il se toucha l'épaule avant de poursuivre.

J'ai décidé d'aider Hibari-san dans son combat qui l'oppose à Iori-san. J'aurai pu le laisser se débrouiller tout seul mais j'étais trop curieux, trop impliqué dans cette histoire. J'aurai pu me séparer de lui plus tôt mais il aurait été désavantagé. Je voulais mener ce dernier combat avec lui et bien sûr le gagner.

Avec ce qu'il écrivait, Arcueid comprenait aisément les intentions de Gin. Il voulait forcer le destin et comme cela Iori n'aurait plus le choix que de venir à cette cérémonie comme témoin. Le jeune homme aux cheveux grisonnants avait vu les choses en grand, peut être un peu trop. Il voulait que tout soit parfait comme souvent.

Après m'être entretenu avec toi, j'étais pour la première fois hésitant pour effectuer ma mission. C'était comme si j'avais un mauvais pressentiment. Je n'arrive pas à l'expliquer mais il était déjà trop tard pour faire machine arrière.

La curiosité était un vilain défaut, certes mais Gin avait plusieurs cartes dans sa main toute de même. Il savait qu'à eux deux, les chances qu'ils perdent étaient bien plus faibles que si Hibari aurait combattu seul à seul face à Iori. Évidemment ça serait un combat sans merci, ou faire preuve de pitié ou de sentiment montrait votre faiblesse à l'ennemi. Le sceau de déliement était assez complexe et il l'avait perfectionné grâce à l'aide de certaines connaissances au cours de son histoire afin de le modifier en conséquence et de l'utiliser à bon escient par rapport à la situation. C'était clairement une porte de sortie mais Gin avait quand même gros à perdre dans l'histoire. C'est alors qu'il poursuivait son écrit avec ceci.

Tu dois te dire pourquoi je te dis tout ça et maintenant !? Si tu veux le savoir, tu m'as changé, tu m'as fait ouvrir les yeux ainsi que mon coeur pour la première fois à quelqu'un. Moi qui pensais que je les garderai fermé à jamais, je me suis trompé. Sache que depuis ce jour, tu es devenu la personne la plus importante à mes yeux.  

Le Yagami lui avait fait certaines promesses comme celle de la rendre heureuse, de rester avec elle, le plus longtemps possible...  Tout ceci était possible mais on ne choisissait pas son destin ni même forcément les chemins qu'on empruntait à travers les voies qui étaient semés d'embûches.

Tu as fait de moi, l'homme le plus heureux du monde en devenant père. Je ne pensais pas que j'aurai cette chance aussi tôt. Parfois le hasard fait bien les choses et d'autre fois non.

Pour la suite, Gin avait du mal à poursuivre son écrit mais il ne pouvait pas s'arrêter en si bon chemin, ce n'était pas son style. Il avait encore pas mal de chose à dire mine de rien. Avec tout ce qu'il venait de lui écrire, elle devait se poser des questions c'était assez légitime. Se mettant à sa place, il pourrait imaginer ses réactions et ainsi pouvoir atténuer un peu sa douleur et ses inquiétudes.

J'arrête de te taquiner... Comme je te l'ai dit, je vais bien. Je suis juste trop faible pour me déplacer à l'heure actuelle.

Etait-ce suffisant pour la rassurer, il profitait pour y mettre une seconde couche en expliquant qu'il avait gagné le combat avec Hibari et que le sceau qu'il avait pratiqué l'avait trop affaibli et qu'il ne pouvait pas être déplacé durant ce long processus. On pouvait dire que c'était très plausible comme raisonnement et qu'il l'avait envoyé cette lettre pour qu'elle ne s'inquiète pas.

Je pense que j'en ai pas pour très longtemps. Tu sais que j'aime me faire désirer et tu ne seras pas déçu.

Le shinobi qui avait parfois réponse à tout profiter pour reparler du mariage et d'entrer un peu plus dans les détails cette fois-ci. Il lui parlait d'un moment clé et ce qu'il attendait plus ou moins d'elle.

Ce que j'aimerai bien...C'est que tu offres le bouquet à Junko-san ou à Yarisa-san même si je doute que ça change quelque chose au final pour elles mais sait t'on jamais. Je pense que la Raikage a plus de chance d'être la prochaine à connaître ce bonheur. Qu'en penses-tu ??

L'auteur aurait pensé que Konochy et Mai aurait été les premiers à accomplir ce miracle et à braver tous les obstacles mais la vérité était tout autre. Il n'avait pas encore parlé du plus important mais cela viendrait au moment ou il jugerait opportun de l'amener. Tout en écrivant cela, on remarquait que son écriture était un peu négligée montrant qu'il n'était pas au top de sa forme. Chaque détail avait de l'importance pour que la mise en scène soit complète et rien ne paraisse faux. L'expérience, le concret était le meilleure des professeurs possibles et la simulation ne remplacerait jamais cela. Il y avait une preuve, c'était une goutte de son sang montrant son état.

Je m'épuise, il est possible que....

Le membre de la Team Cobra ne finissait pas sa phrase, c'était une des mauvaises habitudes de sa part mais ce genre de chose était difficile à changer car c'était devenu une mauvaise habitude. Cela semblait désormais plus sérieux.

Quoiqu'il m'arrive, je veux que tu n'oublies pas ce qui s'est passé entre nous et ce qu'on s'est dit. Le sceau m'épuise et mes forces m'abandonnent. Je veux que tu me fasses une promesse...

A priori, la situation que se trouvait Gin ne semblait pas être la plus idéale du monde. Ce n'était pas un mensonge et elle en saurait un peu plus sur les tenants et aboutissants et ce qu'il attendait de sa part. Il se rappelait de sa mésaventure à Kumo avec Seishiro et Kibami qui collaborait ensemble pour les anéantir. Il avait du faire un choix difficile pour sortir de ce  maudit rêve qui semblait si réel.

Je ne veux pas que tu perdes ta joie de vivre ainsi que ce magnifique sourire par ma faute, ça serait impardonnable. Je serai toujours là pour toi et notre bébé quoiqu'il advienne. Ne l'oublie pas et ne perds pas espoir car il compte sur nous.

Gin faisait confiance désormais au chef de la Team Cobra pour faire le nécessaire et protéger sa soeur comme il l'avait déjà fait par le passé. Aujourd'hui c'était normalement son rôle en tant qu'époux mais il ne fallait pas le nier que le frère d'Arcueid était bien meilleur que lui pour l'aider en cas de besoin. La différence de puissance entre ces deux personnes étaient immenses et le faussé se creusait encore plus si le glaçon n'était plus à ses côtés.

Je sais que Shiro-san, Yarisa-san et Noel-san feront le nécessaire pour lui, tout comme Hazama-sama. Tu n'es plus seule. Tu as une famille, un clan.

Qui n'aurait pas de regret de ne pas voir grandir sa progéniture qui devrait jouer un rôle majeur dans le futur sachant les pouvoirs que détenaient ses parents surtout du côté de sa maman. Il était temps de lui expliquer en détails ce qui s'était passé mais à sa manière bien qu'il détournait un peu la vérité à son compte. Le sceau qu'il avait mis en place avant le combat les affaiblissait petit à petit et c'est pour cela que le combat était si dure, âpre.

Je n'ai pas eu d'autre choix que cette alternative. Ce combat nous l'avons perdu. Le sceau nous a trop affaiblis et Iori-san a pris le dessus. J'aurai du le laisser nous tuer au lieu de faire ça car ce choix que j'ai pris est définitif. Je sais qu'Hibari-san le désapprouve et tu aurais fait de même.

Arcueid vivait sans doute un véritable cauchemar, son doux rêve de vivre avec Gin semblait tombait à l'eau ou fondre plus vite que neige au soleil. Elle comprenait que la situation était bien critique. Le bonheur tenait parfois qu'à un fil et ce bout de ligne invisible pouvait s'effilocher rapidement avec certaines péripéties/situations.

Hibari et moi avons du fusionné avec Iori-san. Considère-moi comme mort maintenant. Pas de retour possible, pas d'Happy end.
...
Tu dois penser à toi et au bébé, désormais c'est ce qui doit t'importer.


Le Yagami devenait froid, distant car il voulait qu'Arcueid prenne des grandes résolutions mais il était sans doute trop tôt pour cela surtout en apprenant cela. C'était assez impersonnel comme procédé mais c'était son choix, sa façon de faire plutôt qu'une autre et au vu de ses possibilités, il n'en avait pas cinquante non plus. Il allait lui expliquer pourquoi. Il voulait plus que tout que son bonheur et la solution était simple aller de l'avant. Faisait un peu d'humour noir alors que la situation ne l'exigeait pas.

Je me demande qui voudrait rester seul avec un fou dangereux, incontrôlable maîtrisant les capacités d'Hibari, Iori ainsi que les miennes.... Personne.. Promets-moi de rester loin de nous pour votre sécurité. Je ne veux pas qu'il t'arrive quoique ce soit par ma faute.

Il lui demandait quelque chose de difficile mais c'était pour son bien car la fusion de ses trois énergumènes ne donnait rien de bon au final. Un élément encore plus instable qu'était Iori ou Hibari avec en plus la folie de Gin. Un haut mélange chimique explosif possédant une puissance et force inimaginable. Cette chose nommé l'Élément Master était devenu clairement le plus puissant caractère du clan Yagami mais a quel prix. Contrairement aux Potaras qu'il avait crée grâce au SRIN, cette fusion était à vie et il n'y avait aucun moyen de faire chemin arrière. Nibali donnait l'arme à Arcueid, (Shinsô) avant de s'en aller...

Je serai toujours là à tes côtés comme cette arme qui ne m'a jamais quitté depuis ma venue au monde. Sèche tes larmes... Je t'aime. Adie

Pour une des rares fois, il avait fait exprès de ne pas terminé son dernier mot pour montrer ses intentions. Il n'aurait clairement pas aimé être à sa place en ce moment. Elle pouvait le haïr, le détester, ou montrer certains sentiments semblables à son égard, c'était légitime et compréhensible. Il méritait tout même le déshonneur. Si au moins cela lui permettait de soulager sa douleur ou son chagrin, ce n'était pas plus mal au contraire. On disait parfois qu'une vie devait s'acheter pour qu'une autre puisse naître, c'était peut être ce cycle qui s'effectuait ici.

...........................................................................................
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   Ven 3 Juil - 4:10

- Et ainsi tout finira -


Elle en était sur, bien qu'elle ne puisse pas vraiment ressentir cela, comme un être humain normal, mais la nuit lui paraissait plus froide que d'habitude. Le chaos annoncé par Noel n'avait pas eu lieu, tout était si calme. La famille était présente et allait bientôt s'agrandir, avec une si merveilleuse nouvelle, tout ne pouvait qu'aller mieux. Mais c'était dans sa chambre, assise sur son lit, à regarder par la fenêtre du sanctuaire, la lune s'épaissir au contact des nuages, qu'Arcueid serra sa poitrine de future mère. Un pressentiment ou un instinct, qui vint la frapper alors que sa porte toqua et qu'une femme, lui remit la lettre et une arme. Sans un mot, sans un bruit, la porte se referma, laissant dans les mains de la propriétaire, un morceau de papier aussi fin qu'une lame, aussi léger qu'une plume, mais lourd de conséquence.

Son odorat vampirique ne la trompait pas, jamais, son instinct non plus, ce grain de papier, cette écriture lorsqu'elle ouvrit la lettre, ces traits fins et appuyés, était ceux de Gin, l'homme de sa vie, le père de son enfant, sa fille, sa chair et son sang. Pourquoi lui écrivait t'il ? Lui qui vivait, il est vrai, ses aventures de son coté. Gin avait toujours été ainsi, un coté de lui possessif et protecteur envers elle et pourtant distant, d'une certaine manière, mais elle avait appréciée cela, après tout, il était toujours plein de surprises. Alors pourquoi, en serrant cette simple feuille dans ses doigts, elle tremblait ? Ce n'était pas de la peur, pas du froid, c'était autre chose.

Gin, que...

Ainsi commença la lecture, elle ne voyait qu'une longue pile de mots alignés, emboités les uns derrière les autres et tentait de comprendre le pourquoi. Heureusement, les premiers furent rassurant, il disait aller bien et qu'il était simplement retardé. Comme il le soulignait dans son premier paragraphe, elle avait assez confiance en lui, pour être un peu plus rassurée à ces mots, lui tirant un fin sourire, un peu timide sur son beau visage, si doux.

Continuant dans le texte et elle comprenait ainsi, sa fameuse mission. Des faire-parts, ainsi il avait encore de sacrées surprises à dévoiler. Qui voulait t'il inviter encore ? Elle secoua la tête en souriant, c'était vraiment pas son genre pourtant. Evidemment, elle devinait que vu son gout propre au risque et à l’étincelle, il souhaitait inviter des ininvitables, mais c'était pour un but, qu'elle sentait venir.

" Tu changeras jamais toi " Pensa t'elle

Elle pencha la tête pour regarder le dessin, la griffe d'un loup, évidemment... Vampire et lycan n'étaient pas de bons alliés, surtout en ces temps difficiles, la guerre fut ancienne et perpetuelle, et ce grand destin, cette roue de la fatalité, était destinée à frapper une nouvelle fois pour les deux especes. Etait ce un moyen ou un plan, pour Gin, de clore tout ça ou d'observer la réaction des partis ? Il en était bien capable, mais jamais ne mettrait sa belle en danger pour autant. Alors, il avait du y réfléchir à plus de cent pour cent.

Elle s'arrêta un instant, après la lecture de ce passage, soufflant un peu en tenant son ventre, sa grossesse se passait très bien, être loin de Tanzaku, le stress de cette ville, les responsabilités, sa secretaire devait bien se débrouiller, en tout cas elle avait décidé de prendre le temps qu'il faudrait pour elle, suivant les précédents conseils de Gin. D'ailleurs, elle reprit sa lecture.... Mais Hazama toqua à la porte.




Alors petite soeur, hi hi... L'heureux événement est pour bientôt hein. Des nouvelles de lui je suppose ?

N'entre pas comme ça, je suis en pleine lecture.

Bien, bien. Je serais au salon, rejoins nous après, d'accord et n'oublie pas p'tite soeur, que la vie est un jeu, hi hi.

Arrête le café, le sang t'irais mieux...

Il finit par fermer la porte, un petit sourire aux lèvres, comment aurait t'il pu en être autrement avec Hazama ? L'être cynique qu'il était, toujours à avoir un coup d'avance, croquer la vie avec curiosité, en provoquant le danger et les conflits, juste pour voir l'amusement de la face du monde changer. Sa soeur le connaissait bien, aussi bien que son homme. Elle reprit donc la lecture, en penchant sa tête sur la lettre, qu'elle tenais fermement dans ses deux mains à présent.

Reprenant la ou elle en était restée, elle sourit de nouveau en voyant qu'il ressortait ainsi, tant de nostalgie de leurs rencontres. C'est vrai qu'il était culotté et que ça payait. Il avait parlé de ce Iori déjà et le voulait apparemment en invité, un invité particulier. C'était presque comme une dette à honorer, en rapport direct avec son alter-égo, Hibari. Lui était beaucoup plus sombre, c'était une facette qu'elle n'avait jamais repoussé, mais jamais appréciée chez Gin, mais elle l'aurait accepté, qu'importe sa nature.

Mais lorsqu'il stipula qu'il avait voulu s'imbriquer dans le combat d'hibari et Iori, juste par curiosité et même si ça lui ressemblait, elle ne pu s'empêcher de serrer la lettre, un peu plus fort.

.... A quoi il pense ! Se répéta t'elle instinctivement.

Il n'avait pas le temps de jouer à ça, pas maintenant, pas avec sa fille qui arrivait. Et la suite des compliments n'aidèrent pas la vampire à se calmer. Les larmes montèrent instinctivement, elle continuait la lecture sous l'émotion à présent, laissant perler ce fluide émotif sur ses joues. Il n'y avait pas encore de mauvaises nouvelles, juste de l’inquiétude et beaucoup d'émotion. Portant la main à sa bouche, elle continua encore, comme un navire contre le vent, sentant on-ne-sait pourquoi, une mauvaise nouvelle arriver.

C'est en prenant une grand inspiration, stoppant ses larmes, que la suite se dévoila. Il disait être faible, trop faible pour bouger ? Mais il avait réussi à envoyer cette lettre ! Pourquoi ? Elle se leva et ouvrit la porte du couloir, pour chercher celle qui lui l'avait remise, personne.

Revenant dans sa chambre, nez à la fenêtre, pour chercher quelqu'un, personne encore ! Il ne lui restait plus qu'à lire la suite, avec un peu plus d'appréhension. Mais elle se préparait à demander de l'aide à Hazama, après tout, Gin faisait parti de la team cobra.

Mais....

Elle ne comprenait pas, pourquoi certains mots, sonnaient comme un adieu. Puis il reprenait sur une demande loufoque, de donner un bouquet, celui du mariage à n'en pas douter, à Junko ou Yarisa. Il n'aurait qu'à le lancer aussi, avec elle, main dans la main, c'est tout ce qu'elle souhaitait, en plus profond d'elle. Hochant la tête, comme pour lui répondre, elle continua de lire ;

Les prochaines lignes étaient difficile et elle s'arrêta plusieurs fois, avant de reprendre, souvent consterné, triste, étonné, le ventre tonnait sous les coups de la petite, elle avait du mal à garder le sourire et tenir sa promesse de joie, pas en lisant ça, elle ne pouvait pas. C'etait un poing fermé, qui vint briser une table et faire couler son sang. Tandis que son regard presque vitreux, lisait les prochaines étapes écrites...

Pourquoi.... Pourquoi maintenant... Pourquoi toi....

Shiro, Yarisa, même son frère ou Noel, ils étaient sa famille, mais lui, il était le père de son enfant, et ce qu'il disait, c'était qu'il n'allait pas être là, pas être présent pour elle ! La mauvaise nouvelle tombait... Le combat qu'il avait donné, Hibari et lui, contre ce Iori, ils l'avaient perdus. Les conséquences tombaient, tout comme le regard d'Arcueid sur la lettre, comme un poids, une enclume, l'achevant. Elle lacha le papier, qui tomba au sol, alors qu'elle, ne bougeait pas.

Gin...

Elle avait déjà connu l'abandon, la trahison, pourquoi, comment avait t'il pu laisser faire ça ? Ses yeux rubis et rougeoyant se posèrent sur la toute dernière ligne. " Je serai toujours là à tes côtés comme cette arme qui ne m'a jamais quitté depuis ma venue au monde. Sèche tes larmes... Je t'aime. Adieu ". Alors il était devenu une seule entité, il avait disparu, sans choix. Ce n'était pas possible, ça ne lui ressemblait pas. Arcueid resta figé pendant une heure complète, c'est après cela qu'Hazama revint, toquant et entrant, pour voir sa soeur dans cet état.

A te voir, les nouvelles ne doivent pas être bonnes.

..........

Laisse moi voir.

Hazama ramassa la lettre, il la lu, gardant ses yeux plissés, son petit air à la fois malin et sournois. La lecture se fit dans le silence le plus complet, pas de rire, pas de sourire, pas de cynisme, il savait que trop bien que sa soeur, à l'heure actuelle, souffrait comme elle n'avait jamais souffert et ça, il ne le tolérait pas. Elle n'ouvrit la bouche, que pour dire une chose.

Retrouve le... Retrouvre Gin, Ramène le... Puis en levant le regard vers son frère, pleurant des larmes de sang ... Je t'en supplie Hazama, retrouve Gin !

.........

Pour la première fois, Hazama resta muet, il posa l'index sur le front de sa sœur, à l'image d'un itachi et elle s'endormie, comme hypnotisé par un pouvoir divin. Hazama était très puissant, il connaissait sa chair et son sang, elle n'avait pas besoin de s’inquiéter plus, il fallait qu'elle se repose, pour elle et son bébé, qu'elle tienne pour le moment, la promesse qui était écrite. Remettant sa veste et resserrant son noeud de cravate, puis mettant son chapeau noir de jais, Hazama laissa un dernier baisé à l'abris des regards, sur la joue de sa sœurette, lui faisant alors une promesse.

Je te dois bien ça. Mais je vais faire en sorte que  tu n'en souffre plus, je ne peux pas le faire revenir, mais je peux te le faire oublier. Et puis je lui dois bien ça aussi, à Gin, hi hi... Dors bien.

Hazama posa alors sa main sur tout le visage de la vampire, cela allait durer un certain temps, mais il allait effacer de sa tête les souvenirs forts la reliant à Gin et donc sa tristesse. Il connaissait Arcueid, elle n'aurait supporté cette perte, alors mieux valait qu'elle oublie, que tout ça ne fut qu'un vaste souvenir. Ensuite il n'aurait qu'à en parler aux concernés, le nom de Gin ne lui dirait plus rien. Tandis qu'elle s'endormais dans les bras de Morphée il ramassa la lettre, la relisant une dernière fois avec un curieux sourire.

Quel beau jeu, Gin san hi hi, nous nous reverrons dans une autre vie... Qui sait.

Avant de la lancer dans la cheminée du salon. Une page se tournait, d'une mère naitrait une fille sans père, mais avec une histoire inoubliable derrière.

De ce que l'histoire retiendra, c'est qu'Arcueid, bien qu'incapable de dire qui était le père de son enfant, vécue heureuse, éleva sa fille dans la joie, avec le sourire et dans une famille protectrice. Elle continua son métier de mairesse pendant quelques années avant de passer la main à quelqu'un d'autre, mais d'aussi droit qu'elle, laissant une équipe en place pour maintenir l'ordre à Tanzaku.

Les années qui passèrent, laissèrent la curiosité de sa fille prendre le dessus, questionnant plusieurs personne sur le nom d'un éventuel père. Mais le monde semblait avoir oublié le nom de Gin Yagami. Hazama avait bien fait les choses et puis, il avait respecté la promesse d'un vieil ami. Ainsi va le grand jeu de la vie.


Signature du personnage ici



En esperant que cette conclusion d'un rp datant de plusieurs années XD t'ai plu ^^
Oui nickel chrome.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Sanctuarya (Nation Vampire)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sanctuarya (Nation Vampire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» l'addiction l’aliénation consommatrice
» Pupilles de la Nation (Loi du 27-07-1917)
» Pupille de la nation - Adoption
» Pupille de la nation
» écoles des cadets de la Nation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Montagne-