AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
PNJ / Staff~ToN

avatar

PNJ / Staff~ToN

Messages : 1055
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Sur la Lune pour seconder ce vieux Rikudô

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
10000/10000  (10000/10000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
10000/10000  (10000/10000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1 de plus que Chuck
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: La bibliothèque   Ven 9 Nov - 12:36



Citation :
- Les post dans la bibliothèque vont permettre de réduire le nombre de lignes à faire quand vous irez au Dojo apprendre une technique ou alors de baisser d'un rang une technique.


- Un post de 30 lignes ici permet de faire baisser le rang de vôtre prochaine technique apprise au dojo. (ex : Rang A> Rang B)


- La bibliothèque est gérée par une fondation privée et donc l'accès est payant : 50 ryos.


- Accès limité. 1 fois par mois, par joueur.


- Une carte de fidélité de 500 ryos vous permet de ne plus payer l'entrée et d'avoir accès trois fois par mois à la biblitohèque.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 25
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: La bibliothèque   Jeu 17 Jan - 17:37

Citation :
Les murs de la bibliothèque ont été couverts de peinture pendant la nuit et de dessins obscènes. Nettoyer cette agression visuelle et cette atteinte manifeste à la culture !
Lieu : Takumi
40 ryos
2xp
Pas de niveau requis ni d'expérience

Serizawa se présenta avec sa mission à la bibliothèque, ca lui permettait en même temps de faire un peu de tourisme et de voir les recoins de cette cité à laquelle il ne connaissait rien. La jeune femme qui s'en occupait, une blonde au regard vide et désespéré, lui indiqua l'endroit où les murs avaient été ravagé par de la peinture d'un rouge vif avec des dessins aussi vulgaire qu'obsène.
Ces délinquants étaient surement de ceux qu'il allait chasser tout à l'heure, il y avait un TAG de clan les représentant et divers schématisation de parties plus ou moins génitales d'individus s'aparentant à des singes, tout au plus un homme d'une lointaine époque.
Il secoua la tête, fuma une cigarette et fit apparaitre une dizaine d'armures qui s'activèrement à la tâche sous le regard balsé de Serizawa et celui médusé de la jeune femme qui montrait maintenant une pointe d'émotion.
Le Lycan se retourna et lui dit :

- Quoi ? Même les combattants ont besoin d'argent de temps en temps et croyez le ou non la guerre n'est pas ce qui rapporte le plus, surtout quand on se trouve du mauvais côté. Et puis vous devez bien l'avouer, ce n'est pas avec le temps et le mal que ça me prend que je vais m'en passer.

En effet, avec l'efficacité de ses armures metalliques sans âme, Serizawa venait de finir le boulot de 10 hommes en moins de 15min, répartissant toutes la peinture sur la suface maintenant propre et immaculé de la bibliothèque.
Il salua la donzelle et quitta les lieux. Et d'une.
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: La bibliothèque   Mar 30 Avr - 13:53

Qui aurait pensé que le premier lieu que visiterais Yusei à Takumi aurait été une bibliothèque ? Peu de monde et pas lui même. Et à vrai dire vous auriez eu raison de ne pas parier sur son entrée dans la bibliothèque puisque les motifs qui l'avaient conduit à pénétrer à l'intérieur n'avaient pas grand lien avec son envie de s'enrichir culturellement, pas plus qu'il n'avait été attiré par la couverture d'un livre. Non, le bretteur avait juste suivi une jeune femme en mini jupe qu'il comptait bien abordé jusqu'à que cette dernière ne retrouve son petit ami à l'intérieur du bâtiment. Yusei soupira comme un gamin à qui on avait appris qu'on n'irait pas se promener cet après midi, en quelque sorte c'était une ballade un peu particulière qui venait de se refuser à lui également.

Alors qu'il l'avait suivi jusqu'au 1er étage du bâtiment, de manière très discrète comme le vrai pervers qu'il était ( mais y a t-il un mal à cela après tout ? les plaisirs de la chaire font partie intégrantes des plaisirs de la vie en général), Yusei aperçut enfin quelque chose d'autre qui pouvait l'intéresser. A vrai dire maintenant que son esprit n'était plus seulement concentré sur les mollets féminin, ses yeux et son cerveau étaient aptes à recevoir d'autres informations. Toute une allée de la bibliothèque étaient consacrée aux arts martiaux. Il n'y avait rien ici sur le ninjutsu ni les autres arts ninjas qui se trouvaient dans une allée parallèle. Le bretteur se rapprocha et examina la liste des livres. Il y avait des titres racoleur, d'autres mystérieux, mais un attira son attention. " Le démon au sabre" . Ce dernier n'était pas disponible, il était dans la réserve et il fallait donc passé par la bibliothécaire pour y avoir accès. Quand Yusei lui parla de cet ouvrage le visage de la jeune femme se crispa et elle tenta de dissuader le bretteur de le lire affirmant qu'il y avait des choses pas correctes à l'intérieur de cet ouvrage et que c'est pour cette raison qu'il n'était pas en accès libre. Notamment en raison du public jeune. Il fallut bien un quart d'heure à Yusei et qu'il utilise toute sa ténacité pour obtenir ce qu'il voulait. On lui laissa l'accès à la réserve et la jeune employé préféra même qu'il lise l'ouvrage en bas plutôt que de remonter avec lui.

Le bretteur resta un instant devant l'ouvrage qui en effet, dès la couverture, laissait une impression désagréable.
La couverture semblait avoir été faîte avec de la peau humaine teinté pour la faire ressemblé à du cuir. Sur la première page se trouvait un motif d'un guerrier tenant une épée de sang tenant avec accroché au bout de la pointe une femme morte.


" Hum en effet c'est assez glauque .... mais si on devait illustrer certains livres d'histoire avec le contenu cela ne serait pas mieux ! "


Néanmoins Yusei compris véritablement le caractère étrange du livre quand il se rendit compte que la moitié du livre avait été écrit essentiellement avec du sang humain. Cela l'étonna plus que cela ne l'effraya lui qui avait arpenté les champs de batailles de long en large et qui avait vu tout ce qu'il y avait à voir de l'anatomie d'un être humain que se soit l'extérieur ou l'intérieur. Le bretteur commença à lire l'ouvrage. Il s'agissait d'une sorte de journal intime racontant la vie d'un guerrier. La première partie était écrit à l'encre et relatait le parcours classique d'un jeune guerrier dans les pays frontaliers à Oni. Pays confronté à une menace permanente il évoquait son parcours, son passage à l'école militaire, son apprentissage du maniement du sabre et ensuite ses différents faits d'armes. Il y avait évidemment dans ce livre des récit de guerre assez difficile car ses adversaires n'étaient pas des humains mais le plus souvent des démons. Il racontait les villages rasés, les corps mutilés et les horreurs qu'il avait pu voir. Le style d'écriture changea peu à peu en même temps qu'on sentait un changement dans la personnalité du héros. Il devenait plus sombre, plus colérique, plus fataliste face à cette menace perpétuelle.

C'est alors qu'il commença à parler du l nouveau style de combat qu'il avait mis au point. Un combat au sabre basé sur la colère et la haine qu'il avait envers les démons. Ce style décuplait sa force, sa puissance, lui permettait d'éliminer des dizaines de démons sans difficulté. Il ressentait par contre un trouble de plus en plus net et fort dans son esprit et peu à peu on sentait son basculement vers le côté démoniaque. Ce style de combat troublait son esprit, fait pour battre les démons il approchait l'individu de leur mentalité : sauvage et violente. Arrivée à la moitié de l'ouvrage on sentait un véritable duel dans la personnalité du héros, une lutte interne. Alors qu'il était devenu un général célèbre, respecté de tous car parvenu à instituer la paix sur toutes les frontières, il bascula du mauvais côté. Le général honoré devint peu à peu un homme froid, distant, violent. Il commença à effectuer des raids, à tuer les hommes comme les démons avant de devenir lui même plus ou moins un démon. C'est alors que le sang remplaça l'encre et que le récit prit une tournure vraiment morbide. Il y décrivait ses exactions avec précisions et force était de constater qu'en terme d'horreur, Yusei n'avait pas tout vu et imaginer certaine scène de tortures étaient, même pour lui, difficilement soutenables. Le livre se terminait brutalement sans qu'on sache vraiment ce qu'était devenu ce guerrier au nom de Gekido.


Bien bien ... en effet il y a des choses plus joyeuses à lire ! Il me faut plus de renseignements sur le Gekido.


Quand le bretteur quitta la réserve, la matinée et une bonne partie de l'après midi s'était écoulé. Il trouva ensuite quelques ouvrages ou il était fait référence à Gekido et au style qu'il avait crée mais ces derniers ne faisaient que donner un descriptif assez court de ce style de combat et insistait à chaque fois sur sa dangerosité. Gekido avait également transmis à plusieurs de ses soldats cette méthode mais la plupart de ces derniers avaient été consumé par le mal, soit finissant fou, démoniaques ou mutilés. Le bretteur referma le dernier ouvrage. Il faisait maintenant nuit et plus que jamais Yusei avait envie d'apprendre ce style de combat si particulier et si puissant.

- - - - -

1075 mots / 25 = 43 lignes
- 50 ryos
Gagne un rang sur la prochaine technique
(975 ryos - 50 = 925)
Validé
Revenir en haut Aller en bas
Yusei
Modérateur suppléant

avatar

Modérateur suppléant

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4550  (4150/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: La bibliothèque   Mer 26 Juin - 14:41

A force de voir Mugen arpenter les allées de la bibliothèque on aurait pu penser que ce dernier était devenu un intellectuel et un chercheur lancé dans une quête de connaissance et de culture. Hélas, la vérité n'était pas là, si le bretteur faisait les mille pas dans ce temple du savoir ce n'était en rien pour alimenter son cerveau et sa réflexion, non c'était juste pour découvrir de nouveaux procédés de scellement, découvrir de nouvelles techniques de fuinjutsu qui lui serait utile en combat. Son apparence avait certes changé, son comportement un peu aussi d'ailleurs, mais les fondements étaient toujours les mêmes, son moteur était toujours le combat et la violence. D'ailleurs il recherchait quelque chose de plus spécifique ici en vue de son petit voyage futur à Oni. Le déserteur qui possédait un plan thématique de la bibliothèque arriva finalement devant l'étagère qui l'intéressait. Il examina le dos des ouvrages et s'arrêta sur deux livres en particulier qu'il emmena avec lui : " Sceller le mal" et " Rétention des démons". Le déserteur se posa à une table et commença à parcourir les deux bouquins. Le premier paragraphe auquel il s'attaqua revenait sur ce qu'on pouvait trouver derrière le terme générique de démon. En effet ce mot était un peu un mot valise qui comprenait aussi bien les démons humanoïdes que les esprits immatériels et les démons de types bêtes.

" On s'en branle un peu de ça non ? qu'importe leur gueule la seule chose qui compte c'est qu'on puisse leur cogner dessus non ? A quoique ces succubes sont plutôt pas mal hé hé hé. "

Après s'être arrêté un peu longuement sur cette image de démon sous formes de femmes séduisantes, l'épéiste s'attaqua à un autre paragraphe.

" Les bijuu sont certainement les entités de nature démoniaque les plus connus et les plus redoutés du Yukan. Bla bla oui ca je connais la puissance varie en fonction du nombre de queues... ces derniers ont été un outil majeur de stabilisation des relations diplomatiques entre les villages en instaurant un équilibre des forces. A oui vraiment ? celui qui a écrit ça est un blaireau ! "

Il passa rapidement sur les passages descriptifs et historiques pour arriver aux parties qui l'intéressaient le plus. L'un des chapitre qui suscita le plus son attention concernait la manière d'affronter un jinchuriki et présentait particulièrement des sceaux pour endiguer leur puissance ou pour les blesser. L'un des sceaux présentés permettait de couper temporairement le lien entre le jinchuriki et le bijuu et donc le chakra que le démon pouvait donné à l'ôte. C'est le sceau dessiné sur une note qu'avait utilisé Kakashi pour calmer Naruto lors de son face à face avec Deidara. Un autre sceau permettait au contraire d'absorber une partie du chakra du démon et d'utiliser cette énergie pour envoyer de violente décharges au corps de l'ôte qui sont comme des coups de canifs. Ce sceau peut même être utiliser et généraliser sur tout démon et sur tout mode, le sceau mobilise alors le chakra naturel de l'ennemi pour le blesser. En sollicitant son chakra l'adversaire s'automutile et se blesse.

" Pour limiter la puissance d'un démon ou pour le blesser c'est un sceau qui peut être très intéressant ... "

Mugen prenait des notes sur un carnet de feuilles blanches. Il se gratta la tête puis repris un dessin qui figurait sur le livre qu'il compléta avec un paragraphe explicatif, une méthode d'apprentissage. Le bretteur s'attaqua ensuite à une autre page qui concernait plus spécifiquement le scellement des démons et scruta scrupuleusement l'image de la page d'à côté. On voyait une équipe de quatre ninja formé un losange autour d'un immense démon alors qu'une jarre était disposé derrière le chef d'équipe, jarre devant permettre de sceller le démon, à la fois son énergie et son esprit. C'était une cérémonie de scellement utilisé pour les démons les plus puissants, car il était presque impossible de mener seul toutes les étapes devant conduire à son enfermement. Il y avait en revanche des procédés plus simple et plus basique permettant de sceller des démons moins puissant en solitaire. Le bretteur de mit de nouveau à écrire car ce passage l'intéressait tout particulièrement puis quand il se redressa il remarqua que le soleil était presque couché et que la bibliothèque était maintenant déserte à l'exception de deux ou trois irréductibles dont il faisait partie. Le déserteur continua ses recherches et trouva encore plusieurs éléments intéressants notamment les objets permettant de sceller les démons ou au contraire une technique permettant d'enfermer un démon dans un objet et de donc de le rendre dangereux pour son propriétaire. Après cette ultime analyse Mugen stoppa ses recherches et se massa les tempes.

" Purée première fois que j'ai un mal de crâne comme si j'avais prit une cuite sans avoir bu ! Quoique lire toutes ces formules, intégrer toutes ces données et ces cérémonies c'est un peu comme si j'avais enchaîner les verres. Bref j'ai passé assez de temps ici, les hommes ne sont pas fait pour rester enfermé dans un endroit aussi déprimant ! "

Il referma les deux bouquins qu'il laissa sur la table sans les ranger ( c'est le boulot des bibliothécaires non ? Ouhh pas bien ! ) puis rangea ses précieuses notes dans sa besace. D'un pas décidé il quitta la bibliothèque pour l'air libre bien décidé à mettre d'ici peu en pratique tout ce qu'il venait d'apprendre mais qui était que de la théorie.

- - -

900 mots et quelques /25 = 36 lignes
570 ryos - 50 ryos = 520 ryos
Validé
1 rang de gagné sur la prochaine technique apprise au temple.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: La bibliothèque   

Revenir en haut Aller en bas
 

La bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» DUT bibliothèque Bordeaux 2009
» Edition ou Bibliothèque ?
» détachement en bibliothèque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Takumi :: Quartiers Nord :: Bibliothèque-