AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Auberge des 3 délices

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left25430/5430Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left34630/4630Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyMar 4 Déc - 23:27

- Et bien j'accepte votre proposition, cette auberge au nom aguicheur semble parfaite pour un séjour de repos. Je regrette qu'un pondérable vous oblige à vous voir partir aussitôt, surtout qu'a cette heure, je pense que votre service est terminé non ? * sourire aguicheur * J'ai moi même travailler il fut un temps à l'hôpital de Suna, à cette époque on avait pas besoin de connaître autant la médecine pour pratiquer, je le déplore encore, néanmoins les temps étaient durs pour tout le monde...

Sur les traces de la jeune médecin, Serizawa suivait sa fine silhouette entre les couloirs encore bondé de l'hôpital. Il pouvait sembler étrange qu'il suive ainsi un membre du personnel mais très vite, Aiko se débarrassa de sa blouse avant de quitter son poste. Une fois dehors, Serizawa regarda le ciel qui se couvrait, comme toujours sur Kumo. La nuit tombait rapidement à cette période de l'année toutefois il comprit rapidement que quelque chose clochait dans le village. Il laissa Aiko partir un peu devant et riva son regard vers le temple de la Raikage qui, jusqu'au dernière nouvelle était encore Mai.
L'agitation n'était de celle qui enjouait la population, quelque chose de terrible devait se dérouler ici mais pour le moment il avait des choses plus importantes à faire.

Il renifla l'air, retrouvant aisément parmi ce flot d'odeur quelconque le parfum attirant de la jeune femme et il l'utilisa pour se diriger vers elle, les yeux n'était pour lui que des outils très secondaire. Il se décida toutefois a tourner la tête pour tomber sur la chute de rein de la jeune femme, qui attendait devant lui que passe un chariot de marchandise.


" Décidément... "


Après quelques minutes de marche ou le silence entre les deux jeunes gens n'étaient coupé que par quelques broutilles, l'auberge se profilait peu a peu à leur yeux.

- Et donc comme ça vous avez un tigre domestique ? * sourire en coin * Décidément les animaux de compagnie un peu spéciaux sont légions à Kumo, j'avais une amie par ici qui avait un panda * éclat de rire * On peut avouer que pour l'originalité on ne pouvait faire mieux ! Votre Tigre, ou tigresse * autre sourire en coin * Je suppose qu'il ou elle a un nom non ?

L'espace d'un instant, la jeune femme s'excuse puis disparu au détour d'une rue, laissant Serizawa un moment en plan. Sans savoir ce qu'elle faisait, ni même si elle allait revenir, il attendit un petit peu avant de la revoir, un sac en papier a la main qui contenait, après inhumation de l'air, quelques gâteries pâtissières
Il l'accueillit avec son plus beau sourire avant de lui emboîter le pas, direction les "3 délices"
Ils étaient tous deux devant la porte a présent, l'auberge était peu bruyante et une douce odeur de nourriture parvint aux narines de Serizawa. Ce dernier ouvrit la porte et s'engouffra dans la bâtisse, obligeant un peu par se fait la jeune femme à suivre son pas.

Une fois à l'intérieur, les deux jeunes gens furent entouré par une douce chaleur qui faisait du bien après cette rapide sortie. Le jeune homme se tourna alors vers Aiko.


- Et bien je vous remercie Dame Yoshimura, nous pouvons nous tutoyer à présent * sourire * Je peux maintenant me présenter. L'identité que j'ai fourni à la secrétaire est fausse, mon vrai non est Serizawa Suzuran. Je pense que vu ton âge tu n'as peut être pas entendu ce nom auparavant et je dois dire qu'a présent c'est assez plaisant. Tu peux te faire une idée de moi comme tu me vois et non d'après ce que j'ai pu faire. * sourire franc *

Il marqua une pause et regarda la salle, il y avait une table de libre au centre de celle ci mais la jeune femme ayant déjà décliner son offre, il lui semblait difficile de lui forcer la main. De plus, il n'en avait pas envi. Bien qu'il appréciait la présence de la jeune femme pour ce qu'elle était, il n'oubliait pas sa nature profonde et son envie insatiable de violence qui pour le moment ne semblait pas poindre un seul instant. Dune l'avait rassasié.

- Es-tu sûre de ne pouvoir rester un moment ? Après tout je ne suis même pas ton patient d'après le dossier que tu as signé il n'y a donc rien d'illégal * clin d'oeil complice *

Serizawa pris sa main et se dirigea vers la table en question, se frayant un chemin parmi les quelques gens qui buvaient ou mangeaient un morceau. Il s'assit alors et invita la jeune femme a faire de même. Il n'y avait là rien de forcer, si elle le souhaitait elle pouvait partir, mais le regard du jeune homme ne quittait pas le sien et dans sa prunelle brûlait cette lueur profonde et mystique qui l'avait toujours caractérisé. Ses traits étaient doux, mais son regard était ferme... Le regard de ceux qui connaissent le monde et qui on vu des choses qu'on préfèrerait ne pas voir.

///

Nous sommes tous deux à l'auberge
Tu es libres de changer mon RP a tout moment pour l'agrémenter a ta sauce ( par exemple sur la manière dont on quitte l'hôpital ou quand on marche dans la rue )
Le principe est un changement de plan et un récit croisé, le premier joueur plante le décor le plus vaste, et le second le détail un peu plus quoi ^^
Ou alors tu peux simplement poster a la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left22000/2000Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left32000/2000Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyMer 5 Déc - 11:17

Après s'être présenté à lui, l'homme accepta son aide. Aiko se dirigea vers son vestiaire l'étranger sur ses talons. La jeune fille avait remarqué son regard appréciateur sur sa personne et sourit flattée. Il est certainement homme à aimer les belles choses, et une belle femme ne lui est pas indifférent. La jeune doctoresse fit glisser sa blouse avec grâce avant de l'accrocher à un cintre et hop dans le placard. Le couple se rendit à l'accueil ou Aiko signa quelques formulaires devant l’œil ébahit de l'infirmière qui changea sa stature en femme fatale. La femme battit des cils devant notre patient qui parut amusé.

- "A demain" -

Dit elle d'une voix légèrement agacée. Pourquoi ? Elle ne saurait le dire. Enfin pour l'heure, il fallait se rendre à l'auberge car la nuit tombée. Au dehors, le ciel se couvrait, la jeune kunoichi défit son chignon laissant s'échapper une chevelure plus que parfaite, souple et soyeuse. Le vent se leva venant caresser la joue tendre de la jeune fille soulevant par la même occasion ses cheveux. Fermant les yeux, la belle sourit à cette liberté toute retrouvée. Après une journée entière au sein de l'hôpital, confiné, à ne voir que des gens malades, voilà un peu de répit s'offrant à elle et elle profita de cette accalmie oubliant qu'elle n'était pas seule. Un bruit dans un recoin de la rue, lka jeune fille sursauta et revint sur terre, elle soupira et sourit à l'homme.

- " Nous y allons ? Je vous montre le chemin" -

Marchant d'un pas rapide, elle se mit à lui raconter sa journée. Il sembla à l'écoute et elle espérait ne le saoulait mais le besoin de parler était trop forte. Le moment de cet enfant surtout lui pesait et Aiko était heureuse de trouver une oreille attentive. Elle s'arrêta net, s'excusant, la jeune fille fila comme le vent vers une direction laissant l'inconnue seul sur le chemin. Elle eut l'impression qu'il était inquiet et se demanda si elle faisait bien de le conduire ainsi. Après tout, elle ne connaissait rien de lui mis à part les informations qu'il leur avait fournit. Étaient ce les bonnes ? Peu importe, il n'avait rien de menaçant, du moins en apparence. L'odeur de la boulangerie était pour l'heure plus alléchante que ses pensées, et la belle se concentra sur le choix des pâtisseries avec un regard plus que gourmands. Son paquet serré contre sa poitrine, elle dirigea ses pas vers l'étranger, lui souriant à pleine dent, elle le conduisit vers son lieu de repos.

-" Vous savez l'auberge aux 3 délices proposent un un trio de mets vraiment très délicieux, c'est le cas de le dire" -

Un éclat de rire cristallin s'échappa de sa poitrine. Aiko en parut presque surprise, mais elle en avait envie, la journée avait été éprouvante alors ce rire sembla salvateur. Devant l'auberge, les senteurs assaillirent leurs narines, comment ne pas être alléché ? La jeune fille fixa les plats avec gourmandise. Elle huma le parfum des mets en présence s'ouvrant ainsi l'appétit. Il se présenta alors à elle sous son vrai patronyme avant de l'inviter à partager un bon repas. La belle ne connaissait effectivement son passé pour n'avoir pas entendu parler de lui. Serisawa lui parut être un homme de gout, de parole, peut être faisait elle fausse route, mais encore une fois rien de menaçants ne transparaissait en lui. Pouvait elle lui faire confiance ? Elle décida que oui ! Après tout, cela lui fera du bien de manger un peu, et ce n'était qu'un simple repas. Lui souriant, elle mit sa main dans la sienne scellant ainsi son assentiment et sa confiance à cet homme mystérieux qu'était Serizawa.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left25430/5430Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left34630/4630Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyMer 5 Déc - 22:44

Un sourire en coin passa subtilement sur le visage de Serizawa lorsque la belle accepta son invitation et mit sa main dans la sienne. Ce sourire s'évanouit tout aussi vite pour afficher celui d'un homme ravi et comblé, après tout quel homme normal ne serait pas satisfait de partager un repas avec une aussi jolie créature, du moins pour commencer la soirée.
Il l'invita donc a s'asseoir en face de lui, en bon gentleman il lui tira même la chaise. Même avant de sombrer dans le cynisme et le meurtre, il a toujours gardé ce côté galant.


- Il semblerait que je sois chanceux ce soir * sourire * A voir le regard qui se tourne sur ton chemin tu es l'une de ses fleurs qu'il est difficile de saisir, ne serait-ce qu'un instant. Bien que je n'ai aucune envi de couper ta tige qui te relie a ces lieux, j'en apprécie l'odeur qui se dégage de ce moment.

Serizawa parlait un ton calme et posé, ses yeux étaient maintenant fermé et ses narines frémissaient selon les odeurs qu'il percevait. Pour un ancien Lycan, les parfums étaient perçus dans sa tête comme des lumières, aussi, en fonction de l'odeur et de l'emplacement de l'origine d'un parfum, la lumière change de couleur et illumine plus ou moins. C'est ainsi que, malgré ses yeux clos, il pouvait voir la jeune femme comme en plein jour. Il décelait également la sueur de plusieurs personnes, surtout celle d'un homme qu'il savait maintenant particulièrement stressé à deux tables de lui, mais il n'y fit pas attention. Un serveur s'approcha d'eux, les salua et déposa le menu comme on dépose un plat chaud avant de repartir.

Le démon ouvrit les yeux.


- Et bien, j'espère que comme tu le dis les plats sont très bons car le service est un peu négligé * sourire * A moins que je doive percevoir ainsi une pointe de jalousie * clin d'oeil * ? A part ça, depuis combien de temps es-tu ninja au service de la cité de la foudre huh ? Pour ne rien te cacher, je ne suis pas un fervent défenseur des grands Villages Ninjas, je suis ce qu'on qualifie d'"électron libre" * sourire *

Le serveur repassa, tous deux passèrent la commande, a vrai dire les saveurs n'étaient pas ce que Serizawa recherchaient le plus, son odorat était largement satisfait, le reste n'était que secondaire. Les deux jeunes gens continuèrent leur discussion, traitant de tout et de rien avant de se faire servir. Une pièce rouge pour le jeune homme, un repas carnassier pour retrouver ses origines. Il demanda s'il pouvait fumer, sortit une cigarette et l'alluma.

- J'espère que ca ne te dérange pas ?

Il montra sa cigarette et en tira une bouffée.

- Je peux t'en proposer une mais ça serait un blasphème que de trahir ton parfum avec l'odeur de ce tabac de basse qualité. * clin d'oeil* Toujours est-il que je dois te prévenir d'une chose.

Son ton devient d'un coup plus sérieux et son regard, au naturel froid, il le posa dans celui de la jeune Aiko.

- Tu t'exposes a des conséquences en t'affichant avec moi. Bien que je parviens la plupart du temps a dissimulé mon chakra, je ne suis pas à l'abri d'un ninja senseur, si tel est le cas, privilégie toujours ton village et les tiens à toutes choses. Ne fais pas la même erreur que j'ai fait jadis...

Serizawa ponctua sa phrase d'un rire court. Il croqua un morceau de ce steak saignant a souhait et s'essuya ensuite le coin de ses lèvres comme s'il s'agissait d'un aristocrate.
A présent il laissa à la jeune femme le soin de lui répondre et de manger à son rythme. Il apprécia chacun instant de ce repas durant lequel il se sentait un peu normal. C'était assez rare pour lui et une petite part de lui lui disait que ça n'allait pas continuer.
Il était Serizawa Suzuran, un déserteur de rang Continental qui a causé plus de mort que quiconque encore en vie aujourd'hui, même ce fourbe de petit Kibami ( private joke ). Lorsque Kumo aura eut vent de sa présence, il ne manquerait pas de se faire cueillir.
Accueillant l'idée avec un petit sourire cynique, il posa ses yeux sur le visage gracieux de Aiko.

" Ca en vaut tout de même la peine huh "

Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Rikudô

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4725
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left299999/99999Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left399999/99999Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyJeu 6 Déc - 20:16

Auberge des 3 délices Tumblrm5b3ipzvv11r5jtiw

Et tres vite, le duo ne prit pas la peine d'attendre une réponse en vigueur supplémentaire, il n'y avait plus de temps a perdre, et Kibami allait prendre des mesures draconienne pour rendre Kumo invincible. Déja il calculait ses coups d'avances, comme le fait de savoir la maniere dont était entrée ce chien galeux de Yusei, sans que la sentinelle d'entrée ne s'alarme, il avait un passage intra-muros et il lui faudrait le detecter. En chemin, il croisa des anbus et n'hésita pas a donner un ordre plutôt drastique mais qui allait s'averer forcément payant.

Mettez immédiatement tous les lieux sous surveillance. Même le cimetière ou la bibliotheque, nous avons eu un intrus qui a integré intra-muros le village, sans passer le champ, ce qui signifie trois choses. Soit il était déja présent depuis longtemps, soit il s'est teleporté, soit il a utilisé un passage secret, trouvez moi tout ce qui cloche.

Les anbus filerent comme des feuilles au vent. Kibami et Akiko, eux, passerent vers l'hopital, la derniere position connue d'Aiko et de Serizawa. Le nouveau Raikage questionna les alentours, bien qu'il puisse utiliser le nexxus pour ça, il avait autre chose a faire avec pour le moment, et devait donc user de méthodes a l’ancienne... Malheureusement. Une infirmiere et des patients répéterent les mots auberges et délices, il n'en fallait pas plus pour deviner le fameux endroit.

Allons y...

C'était sur un ton froid, mais non sans une certaine vivacité qu'ils se dépêchèrent pour rejoindre la position de cette auberge assez connue dans le fond. A l'entrée, il fit évacuer le tout par de nouveaux anbus et demanda a ce que l'entrée soit gardé et que personne d'autre ne sorte, sauf les civils. Mais Kibami n'était pas dupe, Seri' aurait les moyens de fuir, si toutefois il n'avait pas perdu de son talent d'autrefois. En entrant, il vit alors les gens sortir et a une table, sa Kunoichi Aiko assise en face de cet homme. Bien que preservant au mieux son chakra, Kibami fit un sourire en coin, car il aurait pu le reconnaitre entre mille, même sortant flambant neuf des enfers tout entiers !

Serizawa Suzuran. Cela fait bien longtemps, et la derniere fois, nous avons tout deux collaborés.

En effet, Seri et Kibami avaient fais tout deux equipes contre Shao Kahn, l'epoque semblait lointaine, et jamais le mépris pour l'un et l'autre ne semblait s'être eteint, ou transformé en forme de respect. Mais ici, il s'agissait d'avantage de prevenir sa Shinobi plutôt qu'autre chose.

A croire que même l'enfer ne veut pas de personnes comme vous et moi... Mais c'est elle qui m’intéresse.

Il dit cela, froidement, a Aiko, et lui demanda de se lever.


Je suis votre nouveau Raikage, Mizagi Kibami. Mademoiselle, vous êtes en face d'un des pires criminels du Yuukan, et pendant ce temps, le village a changé de main, un ninja a fait un attentat et une kunoichi a deserté. Alors s'il vous plait, veuillez vous mettre dans les rangs et m'aider a intercepter cet individu, au lieu de papoter inutilement...

C'était plutôt cool comme premier discours, mais il était évident que perdre encore un effectif n'était plus le but de l'ex conseillé désormais Raikage, il tenait a ses responsabilités, et ici, Arrêter Seri offrait un certain prestige. La discussion aurait lieu plus tard, dans une salle et sous scellé d'un sceau, ce serait avec plaisir a ce niveau la. Croisant les bras au lieu du fer pour l'instant, Kibami fixa Seri.

Alors, j'aimerais regler ça calmement... Mais ça ne tiens qu'a vous, Suzuran.

_____________

* La sortie de l'auberge est gardé
* Le champ de force du village est actif
* Aiko est prié de rejoindre son Raikage (Kibami) a ses cotés immédiatement
* Seri est prié de se rendre ! mdr

...........................................................................................
Auberge des 3 délices 02
Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
Auberge des 3 délices 536190  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Konochy

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2523
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 32
Localisation : Dans mon cabanon avec jumelles pour regarder le bain des dames peinard

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left20/0Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left30/0Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyJeu 6 Déc - 20:39

Le règne du nouveau Raikage, le Rokudaime en l'occurrence, venait de commencer. Missions et ordres étaient déjà donnés, avec froideur et sérieux, comme Kibami savait le faire. Akiko, avait observé la mise en détention de Konochy, ce dernier ayant à peine entendu les mots de son rival de longue date. L'adolescente, eu une réaction étrange, mais elle stoppa brièvement les Anbus emmenant le flemmard, pour s'approprier la bourse de son père.

"Au moins, cet argent ne finira pas par pourrir dans une cellule...Désolée p'pa..."

Elle le pensait plutôt tristement, mais il n'était plus temps pour se morfondre. Kibami l'emmena dans tout Kumo, continuant sa distribution d'ordres en chemin, passant vite fait à l'hôpital pour s'apercevoir que le fameux Serizawa avait bougé depuis le temps. Akiko suivi le pas, silencieuse, sans poser de questions, sans même avoir l'air intéressé. Elle restait dans un état psychologique précaire et les prochaines heures allaient être déterminantes sur ses futurs choix, vis à vis de son tonton, vis à vis de Mai, Konochy, Junko et Kumo.

Le duo familial arriva donc à une auberge, plutôt accueillante et chaleureuse en temps normal, mais qui venait de prendre un grand coup de froid, quand le nouveau Raikage fit irruption, avec sa stature et sa cape qui flottait derrière lui. Il ne tarda pas à repérer le Suzuran qui papotait tranquillement avec la dénommée Aiko, une jeune med-nin qui pour le coup, s'était laissée distraire par le charme certain de l'ex-ange, l'ex-Lycan, l'ex-Yakuza et que sais-je encore ce qu'il a pu être.

Le rouquin débuta donc la conversation avec son tact si caractéristique. Akiko resta en retrait, arborant un air neutre, ne sachant pas trop quoi faire sur le moment. Elle observa donc, indécise, espérant que les problèmes se règlent vite et sans encombres.


_______________

Akiko en possession du pognon de Kono'. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left22000/2000Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left32000/2000Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyJeu 6 Déc - 21:54

Une main et ferme saisie la sienne. Serizawa se conduisit en véritable gentleman, retirant la chaise pour lui permettre de s'assoir ce qu'elle fit avec grâce. Il mena la conversation, écoutant, souriant, un homme idéal, peut être un peu trop. Aiko se demandait si son attitude était vrai, ou n'était il qu'un vil dragueur usant de son charme ? Dans tout les cas, il en usait avec dextérité. Et même si c'était voulu, la manière de faire était fort agréable. Il lui sembla pourtant voir des sourires narquois de temps à autre, ce genre de sourire lorsqu'une personne est sure de ses performances. La jeune fille aurait pu lui en vouloir, et trouver son assurance détestable, mais il le faisait si bien ! La fatigue expliquait aussi en partie son assentiment.

Le couple était assis dans un coin reculé de la salle, une table ronde ornée d'une belle nappe couleur bordeaux, 2 photophores semblaient montés la garde de chaque côté de la table. Une ambiance feutrée et douce afin de détendre l'atmosphère. Ils commandèrent lui de la viande rouge et elle un bon duo de poissons avec ses légumes. Serizawa sembla bien, le plis soucieux du coin de ses yeux avait disparut. Il parlait avec beaucoup d'emphase, Aiko l'écoutait avec plaisir raconter certaines anecdotes sur ses missions. La jeune fille riait de bon cœur. Il l'observa attendant qu'elle parle aussi. Que pouvait elle lui raconter d'interressant elle qui était toute nouvelle dans ce monde ? Une fleur à peine éclose sur cette terre, une âme fragile qui devait vivre et survivre en développant ses défenses.

Elle qui n'avait jamais connut l'amour d'une mère morte trop tôt, la tendresse d'un père la rejetant, mort également. On pourrait croire à un drame, et pourtant ce bouton n'avait rien à envier au roseau, fragile courbant au gré du vent mais aussi solide que le fer lui même. Notre lotus bleu lui raconta alors les quelques missions à son actif, toutes en relation avec l’hôpital. Elle parla du moment ou elle devait cueillir des plantes pour en faire une décoction, de son erreur transformant le produit un un produit laxatif au lieu d'un remontant. Devant le regard interrogateur de l'homme, le jeune docteur le rassura quand au sachet qu'elle lui avait donné et que celui-ci était bien un remontant. Ils furent pris d'un fou rire commun.

Levant la tête, elle fixa un instant la fenêtre du restaurant, un sacré remue ménage au dehors. La nymphe parut légèrement inquiète, d'autant plus que des évènements avaient perturbés le village dernièrement. Kumo était en pleine reconstruction, des pertes humaines étaient à déplorer, mais c'est ainsi lors de chaque guerre. Un voile de tristesse survint devant les beaux yeux de la belle. Perdue dans ses pensées, elle souleva légèrement le rideau et fut surprise par ce qu'elle voyait à l'extérieur. La jeune kunoichi détourna les yeux vers la porte d'entrée au même moment de l'apparition de Kibami et Akiko. La jeune femme apprit par la même occasion du renversement de kage. Les yeux écarquillés, elle rentra dans les rangs lorsqu'elle fut sommée de rejoindre son nouveau chef.

-" Oui bien sur, me voici ..." -

Aiko regarda Serizawa digérant avec peine la nouvelle. Un criminel du Yuukan ? Qui donc était ce renégat pour que le kage se déplace lui même ? Le lotus bleu ne pouvait aller contre son chef et resta en retrait attendant la suite avec respect.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left25430/5430Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left34630/4630Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyJeu 6 Déc - 22:31

Tandis qu'il découpa un morceau de sa pièce rouge, tout en écoutant les propos de la jeune femme, l'odorat de Serizawa fut tirer de sa quiétude par l'odeur infecte de la mort et de la haine. Il connaissait cette odeur mieux que personne, cette odeur c'était la sienne.
Un sourire passa sur son visage, il releva la tête, interrompit son interlocutrice et lui dit simplement :

- IL arrive * sourire cynique * Je ne crains qu'on ne puisse faire durer cet idylle plus longtemps.

C'est a ce moment que Kibami fit irruption dans l'auberge, suivit de près par une gamine à la signature énergétique fluctuante. Lumière et ténèbres étaient deux choses alléchantes et pour un esprit fragile la frontière était mince et mal délimité... Il sourit de plus belle lorsque le nouveau Raikage l'interpella.


- Kibami... Je n'ai jamais pris la peine de retenir ton nom, n'y vois aucune animosité je ne retiens que l'essentiel. Tu ne sembles pas avoir beaucoup changé depuis la dernière fois que j'ai fait ton sale boulot huh * sourire carnassier *

Il saisit son verre, le termina d'une traite et continua :

- La mort de Khan t'a apporté quelque chose d'intéressant au moins ?

Serizawa gagnait du temps, il entendait les bruits de pas des ninjas autour de l'auberge et sentait plusieurs présences autour de lui. Il savait qu'il était cuit. Même Aiko se leva pour rejoindre le côté de la rousse qui affichait son sourire satisfait. Le conseiller ne faisait jamais dans la dentelle, et s'il voulait en finir avec lui il n'aurait pas pris la peine de mettre autant de monde pour éviter qu'il ne s'échappe.

" Il prend beaucoup de disposition... Il a encore peur de moi, il ne sait pas combien je suis diminué, jouons là dessus * sourire cynique * "

- Se fut un plaisir Dame Yoshimura * petit signe de tête * Quand à toi, il me semble que je te connais non... Mais oui, t'es la fille de cette bonne vieille Mai et de ce ramier de Konochy c'est ça huh ? Tu as bien poussé depuis la dernière fois que je t'ai vu, tu es toujours dans les jupons des grands ?

Il laissa échappé un petit rire méprisable tandis qu'il riva sur les ninjas de Kumo dans son intégralité cette fois ci son regard le plus sombre.

- A ton âge j'avais déjà été dressé comme une arme, effectuant mes premiers assassinats au nom d'un village sanglant. Il semblerait que l'éducation ne soit au final qu'un rempart à l'augmentation des pouvoirs et qu'importe le génie des parents, il ne découle pas sur leur enfant, tu m'en vois désolé... Tu n'es au final qu'une de ses gamines bien nées, au destin tout tracé qui n'a pour seul talent les racines qu'elle possède. Quitte cette pièce tu n'as rien a faire ici, la faiblesse n'a pas la place dans ce monde * sourire carnassier *.

Il dévoila toutes ses dents, lorsqu'un loup était au pied du mur, le moins qu'il pouvait faire c'était montré les crocs. Serizawa se leva de sa chaise et se posta derrière cette dernière. A cette position, Kibami ne voyait de lui que son haut de kimono, aucune arme n'était apparente.
Il leva les bras, en signe de reddition, gardant son petit sourire en coin et s'adressa à Kibami.


- Tu me crains mon chère Kibami ? Autant d'effectifs pour moi tu m'en vois ravi * sourire cynique * J'ai cru comprendre qu'il était arrivé quelque chose à Mai, une attaque pas vrai ? Et toi en bon conseiller tu reprends le pouvoir en falsifiant un document je ne me trompe ? Ahahah ne peux tu donc pas changer de protocole, évolue un peu ...


Il soupira et s'alluma une cigarette, il était fini, il devait s'offrir une sortie

- Bon, qu'est ce que tu as besoin de faire ? Huh ? Je suppose que tu as encore besoin d'une arme pour faire le sale travail, dans le cas contraire tu n'aurais pas pris la peine d'essayer de m'attraper, tu m'aurais abattu comme un chien et sans prévenir, l'esprit du combat et le sens de l'honneur ne sont pas vraiment parti de tes qualités * sourire narquois * Allez dis moi un peu ce que tu attends de moi, j'accepte de me rendre huhuh, a une seule condition, que ce soit cette fleur au parfum exquis qui me passe les menottes * clin d'oeil *

Il termina par quelques mots pour Aiko cette fois ci, son ton n'était plus froid et hautain, il lui parlait de la même manière que lors de leur repas en tête à tête, comme si tout ceci n'était qu'un interlude et que tout se déroulait normalement.

- Repense a ce que je t'ai dis * sourire * Forge toi tes propres opinions et obéis a tes supérieurs huh

Il marqua une pause et termina pour Kibami :

- A toi de voir Kibami, comme tu l'as dis on peut régler ça gentiment et m'arrêter, ou je peux mourir en sortant d'ici et amener quelques unes de tes troupes avec moi, ce n'est pas comme si la mort pouvait me faire peur tu le sais, par contre tu devrais chérir la vie autant que tu le peux... Il y aura toujours une place pour toi en bas, et de là-bas, aucune possibilité de revenir, je t'en fais la promesse * sourire méprisant *
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Rikudô

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4725
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left299999/99999Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left399999/99999Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyJeu 6 Déc - 23:16

Auberge des 3 délices Tumblrm5b3ipzvv11r5jtiw

Serizawa était tout de même un être d'une catégorie inclassable, cela faisait peut etre pour lui, simplement une seconde dans l'univers, que son absence fut ressentie par le Yuukan, alors qu'il était bien mort depuis des années, et sa recente résurrection ne l'avait pas rendu plus fort. C'était une boucle brisé qu'il voulait a nouveau conquérir, retrouver tous ses moyens d'antan, répandre la terreur comme jadis il l'avait fait. Kibami et son sourire en coin, fasse au sourire carnassier de Serizawa. Le nouveau Raikage, et si bien dit par Aiko Rokudaime, regardait avec attention celui qui pouvait être en un instant, son adversaire. Mais il se savait cerné, et en l'occurrence, le voir seul a discuter, le changeait de ses habitudes a foncer et tout saigner, que ce soit en présence de personne au nom de code etrange, ou bien de Kira, comme ce le fut par le passé. Seul, ce n'était plus un loup, mais un chien a la machoire de papier. Cependant, Kibami n'était pas bête au point de le sous estimer.

Oh allons... Tout ceci fait parti du passé, mais je suis las de constater que finalement, cela n'a que moyennement marché, vous deviez mourir non ? Et... Vous revoila.

Seri était un peu a l'instar de Kibami, son miroir en terme de renaissance. Si Kibami avait ses multiples clones pour l'empêcher de mourir, et vivre eternellement en transcendant ses consciences, Seri avait vécu la mort et l'enfer pour revenir, et revenir, et revenir... Dévisagé, affaibli, mais en vie ! Aiko se joint tout de même au nouveau chef de Kumo, sans piper mot et tant mieux pour elle. Entre temps, Serizawa demanda si la mort de l'ancien Empereur avait apporté quelque chose.


Oui, du concret. Son pouvoir m'a été tres utile...

Il n'avait pas besoin d'en savoir plus. Les kamidogus, les fusions, le nexxus, l'energie spatio temporelle, tout ça restait secret, comme son brouillard épais qu'il laissait flotter dans ses mots, a chacune de ses paraboles. Apres quoi, Serizawa parla a Akiko, se sentant obligé de la rabaisser, et la, le coté "tonton" ressorti un temps, il se plaça devant elle en souriant.

Je ne vous pensais pas ignorant a ce point, en revenant de l'endroit d'ou vous venez, n'avez vous pas appris a vous mefier des apparences ? Détrompez vous sur son compte.

Puis avec le nombre de ninja déployés a l'entrée et autour, Seri se sentant alors comme prit dans le piege, chercha a gagner du temps en lançant des pics. Kibami croisa les bras et lacha un leger soupir, avant de lancer un sourire satisfait.

Pas vraiment... vous craindre serait me rabaisser, les années m'ont données une bien meilleure approche de la vie "en general". Comment pourrais je avoir peur de quelqu'un qui n'a jamais reussi son but dans la vie, et encore moins celui de me tuer. Non, disons que c'est simplement des mesures pour les autres, les civils, et non vous.

Apres quoi, sans vraiment avoir peur, le Raikage s'approcha de Seri, il sentait que bien que n'ayant rien perdu de son éloquence, il n'était plus pareil, plus le même, et ses prochains propos le confirmais. Servir a nouveau comme d'une arme, cela pouvait s'averer amusant dans le fond, et Kibami pouvait saupoudrer le tout d'un gentil oui ou d'un pourquoi pas... Mais il changea la donne :


Vous m'avez dit précédemment, trop prévisible, que je ne changeait pas de protocole... Et bien changeons. Vous êtes Serizawa, alors prouvez moi votre valeur. Akiko approche, combat cet homme. Aiko tres chere, j'ai une mission pour vous, dirigez vous a la prison et effectuez les soins primaire su Konochy, en respectant mes regles de sécurité. Puis attendez moi la bas je vous prie... Ce ne sera pas bien long.

Citation :
Missions de rang D
Ces missions peuvent être effectuées par des Genins ou des étudiants sous surveillance de Chuunin minimum, elles donnent droit à 10XP
100 ryos de gains et 50 pour le Kage ou chef

Briefing : Allez a la prison, soignez Konochy selon le protocole de sécurité de Kibami (les gardes vous informerons) aucune injection de chakra, seulement les soins de base (PV) et veillez a ce qu'il dorme bien (injection de tranquilisant et calmants forte dose)
Ninja affilié : Aiko

Kibami se re dirigea vers Akiko, esperant que sa niece donnerait le meilleur d'elle même. De toute maniere, Seri n'avait aucune fuite possible, le champ était fermé, il y perdrait des plumes, bien qu'il puisse toujours fuir. Kibami ne voulait peut etre pas sa mort (peut etre pas) mais le tester c'était une certitude. Vers Akiko, il lui dit ces quelques mots.

Je veux que tu me montre a présent, de quoi tu es capable pour proteger Kumo, pour proteger ceux qui te sont chers... Si l'occasion se représente un jour, tu sauras de quoi tu es capable. Affirme toi...

Puis il fixa une derniere fois Seri.

Moi, je regarde. Je vous en prie, montrez moi Suzuran, ce que vaut votre possible "nouveau" ? pouvoir ?...Afin que je puisse determiner si oui ou non, je vous engage par la suite ?

De quoi aurait il a se plaindre apres tout ? C'est lui même qui avait demandé a Kibami de changer un peu, car il faisait toujours le même circuit, les memes erreurs, la même chose. Par le passé aussi Seri avait voulut se faire engager pour se salir les mains, afin de trahir un jour ou l'autre celui qui lui donnait le pain. Il fallait voir le loup a l'oeuvre pour le faire entrer dans les bergeries...

___________

* Aiko a une mission
* Akiko doit combattre Seri (jusqu'au Knock Out)

...........................................................................................
Auberge des 3 délices 02
Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
Auberge des 3 délices 536190  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left25430/5430Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left34630/4630Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyVen 7 Déc - 8:12

Un nouveau sourire apparut sur le visage de Serizawa. Il tourna sa tête vers Kibami puis sur la petite toujours dans l'entrée.

- Tu veux que je tue cette gamine ?


Des visions lui passèrent au travers de l'esprit, un peu comme si dans sa tête se déroulait un combat entre le bien et le mal, le noir et le blanc, la lame et le sang. Dans cette roulette macabre se jouait le destin des deux individus que tout oppose. La première est une fillette, jeune et inexpérimentée, l'autre est un démon rôdé par le combat depuis sa plus tendre enfance... Pourtant ce dernier n'aurait aucun regret et aucune retenu dans son combat contre la petite qui perdait son statut d'enfant pour s'élever a celui de combattant.
Serizawa oublia même la présence du monde autour de lui et se courba, tendant son corps comme un arc. Il montra ses dents acérés et partit comme une furie vers la petite qui n'eut que peu de temps pour se mettre en garde. Le premier coup la frappa dans le ventre, avec une tel force que l'uppercut la fit toucher le plafond, endommageant ce dernier. Pendant sa faible chute, le démon eut le temps de toucher ses deux épaules pour activer ses sceaux et du métal sorti de sous ses vêtements, gravitant autour de lui pour prendre rapidement la forme d'une masse énorme qu'il saisit et avec laquelle il frappa Akiko une nouvelle fois, la faisant passé au travers du plafond et du toit de l'auberge.
Serizawa vint la chercher jusque dans les airs, la frappant à multiple reprise avant de l'envoyer s'éclater au sol d'un coup rapide et brutal.

Là, il retomba sur elle, la hampe de son arme vers le bas pour l'enfoncer dans son abdomen.
Le visage de Serizawa ne montrait aucune compassion, que la satisfaction de glaner la souffrance de son adversaire.

Sans attendre un mot de la gamine, Serizawa arma son arme d'un large mouvement, profitant qu'elle se remette de ses émotions pour la frapper avec un coup circulaire, la projetant à une dizaine de mètres encore de sa position. La petite souffrait, et sa souffrance le galvanisait.

- Agit petite, c'est le moment de me montrer ce que tu as dans le ventre, a moi et a ton Raikage de pacotille * sourire démentiel * C'est un match a mort, rappelle toi que si tu lâches quoi que ce soit, tu es morte !

Serizawa refonça sur la petite, emporté par sa maitrise du métal, il effectua la distance qui les séparait en un demi seconde avant de la toucher avec sa masse pour la river contre le mur d'une échoppe située près de là. Sans attendre que la petite ne formule ce ne serait-ce qu'un son, le démon l'empoigna, par le col lui donna un coup de boule et la rejeta en arrière.

La douleur fut sans doute cinglante, elle peina a tenir sur ses jambes suite au récent choc et ouvrit difficilement les yeux. Mais ce qu'elle vit lorsqu'elle les ouvrit avant de quoi glacer le sang.

J'ai la flemme de changer la fin du post donc Serizawa a frapper avec sa masse ( ouais je sais ca devient un peu répétitif, mais bon, si le Melting Metal était déjà validé on aurait pu plus se marrer :/ ) Et la petite à eut encore mal ( surprise )



PS : les nouvelles règles de combats sont ridicules, je tenais a vous le préciser

///

Spoiler:
 

///

Serizawa Suzuran : 5550pv / 2750ch ( + 30 au Tai )( - 20 au Tai )
1 charge de souffrance

2 altérations d'action utilisées

Akiko Hashimada : 2590pv / 3650ch ( -20 à toutes ses compétences )
-2 actions au prochain tour
Fatigue pdt 2 tours

0 Altération d'action utilisé


Dernière édition par Serizawa Suzuran le Ven 7 Déc - 9:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Konochy

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2523
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 32
Localisation : Dans mon cabanon avec jumelles pour regarder le bain des dames peinard

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left20/0Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left30/0Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyVen 7 Déc - 8:26

La discussion était donc engagée entre Serizawa et Kibami, chacun se scrutant comme un prédateur, tentant de perturber l'autre et jouer avec les mots. Les deux personnages se faisaient face pour le moment avec une certaine politesse mutuelle. Akiko commença à trouver tout ce baratin ennuyant, mais ne s'attendait pas à devenir un sujet de moquerie de la part du Suzuran, qui se vanta lui de son passé, bref il montrait toute sa fierté.

"Causes toujours..."

Cependant, Kibami lança une idée un brin inattendue : un combat test, pour Akiko comme pour Serizawa d'ailleurs. Le rouquin glissa quelques mots pour la motiver, mais c'est le Suzuran qui se lança à l'assaut avec la ferveur qu'on lui connait. Fort de sa capacité à manipuler le métal sous toutes ses formes, il attaqua avec force et vigueur, déchaînant les coups comme un animal enragé, sans doute en souvenir du Lycan qu'il avait été par le passé.

Vite acculée, Akiko ne pu que se résoudre à se défendre comme elle le pouvait, usant de kawarimis pour éviter quelques coups de trop, même si elle n'était pas capable d'éviter les plus rapides. L'expérience donnait un clair avantage au Suzuran et l'adolescente n'avait ni le niveau technique suffisant, ni même la force de faire jeu égal.
En tout cas, elle avait pris sa dose de coups lors de ce premier assaut de celui qu'elle avait rencontré au sein d'une secte d'anges déchus.

Akiko cracha un peu de sang et s'essuya le coin des lèvres, tenant encore debout, mais le corps déjà parsemé de vilaines blessures.


-C'est ça tes supers-pouvoirs ? Manier le métal ?-

Rien de plus, rien de moins. L'adolescente avait pensé qu'elle serait déjà KO sur le sol, connaissant plus ou moins la réputation qu'avait le Suzuran. Mais non, elle était toujours là, bien qu'incapable de monter une attaque pour le moment. Si elle ne pouvait pas attaquer, elle se devait au moins de résister au maximum, mais ça ne risquait pas de durer très longtemps hélas.

Spoiler:
 

_______________

Serizawa Suzuran : 5550pv / 2750ch ( + 30 au Tai )( - 20 au Tai )
1 charge de souffrance

2 altérations d'action utilisées

Akiko Hachimada : 3110pv / 3450ch ( -20 à toutes ses compétences )
(Fatigue pdt 1 tour)(Hémorragies -20 et durent 2 tours maxi)

0 Altération d'action utilisé
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Rikudô

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4725
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left299999/99999Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left399999/99999Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptySam 8 Déc - 14:49

Auberge des 3 délices Tumblrm5b3ipzvv11r5jtiw

Kibami continua de regarder le combat, il pouvait donc a présent voir les nouveaux pouvoirs de Serizawa, il était parfois difficile de suivre un homme ayant passé ce cap de mortel et survivant de l'enfer, un peu comme Ken. Seri était comme un virus mutant toujours au gré de ses propres envie, devenant de plus en plus puissant, en changeant de force, de face, de pouvoir, pour s'adapter a son environnement. La recette serait ici, une fois de plus la même, sauf que la il s'agissait du métal.

"Donc il dirige un nouveau kekkai, apres ses flammes étranges et sa lycantropie, il reserve des surprises, intéressant.."

Quand a la suite des evenements, elles pouvaient s'averer triste pour Akiko qui avait difficilement le dessus sur un membre d'élite des forces de Kiri, un ancien vétéran de guerre, un ninja qui avait été déchu de sa légende d'antan, alors autant piquer la ou ça faisait mal. Kibami, bien entendu hors du combat, lança un mot avec un sourire en coin, envers Seri.


Vous ne m'avez pas demandé de nouvelle de Naoki a ce propos. Sachez qu'il va tres bien..

Avec la disparition de Kana et son panda moisi, sa promesse de rester et s'occuper de Naoki, chose qu'elle ne fit que rarement, c'etait bien sur Kibami qui due s'en occuper a un moment ou un autre. Il était entré chez Kana, et avait kidnappé le petit, c'était aussi simple que ça, comme il le fit jadis avec Akiko, la methode ne changeait pas. Mais Seri en enfer n'avait eut le temps que de s'occuper de Nitta en esperant le voir revenir. La encore, Kibami lança une pic..

Lorsque vous etiez supposé mort, j'avais moi même du mal a le croire et j'ai donc continué a vous chercher, malheureusement le seul nom s'approchant du votre, me ramenait a un enfant du nom de Nitta Suzuran. J'aurais bien pensé a une réincarnation de votre part si je ne l'avais pas observé de mes yeux, avant qu'il ne fuit vers le nouveau continent... Ou il a disparut si je ne m'abuse.

Fit il avec un sourire malsain et moqueur, puis il fixa de nouveau le survivant aux milles et un supplices. Puis rajouta pour conclure.

Un proche parent je suppose donc... Quel... Dommage. Bien, vous ne perdez pas votre fougue en tout cas. Et au fait, dans quoi esperez vous m'être utile ? Je ne vous avais pas intégré a mes prochains plans. Un homme qui a subit la défaite plus d'une fois, contre un samurai moraliste, le Srin et Shao khan...

Kibami croisa les bras de nouveau, puis trouva un endroit de l'auberge ou s'assoir tranquillement en attendant, il bailla comme l'aurait fait Hibari, d'ailleurs il eut une pensé pour cette ordure qui avait le même charisme que Zeleph, c'est pour dire... Ou encore Gin, l'esprit aux soixante neuf sourire, qui avait lui aussi autant de charisme qu'une moule ouverte. Il chassa cela de sa tête, puis se souvint de l'heure.


Je vous en prie, allez plus vite, j'ai encore beaucoup de chose a faire, je ne veux pas m'attarder sur ce duel. Il faut parfois savoir perdre dans l'interêt des siens.

Cette petite pique etait encore destiné a Seri, qu'il sache qu'en gagnant, Naoki serait sans doute en danger. Peut etre cela le forcerait il a courber l'échine pour mieux évoluer a coté de l'ordure qu'il avait en face.

...........................................................................................
Auberge des 3 délices 02
Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
Auberge des 3 délices 536190  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left25430/5430Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left34630/4630Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyDim 9 Déc - 14:49

Désolé, qqu'un a apparemment supprimé mon post en ayant accès a mon compte... Space quoi

///


- Tu as l'air déçu * sourire carnassier * Tu espérais peut être que je termine plus rapidement ?

Serizawa fit fondre peu à peu sa masse qui commença a grimper le long de son bras droit. Il dévoilait ainsi sa grande maitrise dans son nouveau pouvoir, bien que la jeune fille ne devait pas vraiment s'en soucier. Elle avait la peau dure, certe, et semblait tenir malgré les assauts répétés du démon qui appréciait de la voir ainsi résister et souffrir... Kibami était pour sûr un beau salop, dès le début il savait qu'elle n'avait aucune chance contre lui, du moins sans un coup de main. C'est d'ailleurs pour ça que Serizawa gardait à l'oeil le conseiller qui observait la scène depuis le parvis de l'auberge.

" Cet enflure... "

L'arme fondu se stabilisa en un gantelet classique. D'un geste rapide, il rejoignit ses deux poings pour obtenir la pair et activa un sceau qui illumina son regard d'une lueur cauchemardesque. Le sol trembla un peu et les cadavres d'une autre époque sortirent du sol. Ces derniers n'étaient pas si décomposé, il s'agissait là d'anciens citoyens de Kumo, morts des suite de la bombe ou des radiations. Les premiers arrivèrent sur la fillette qui les trancha d'un geste sûr de ses armes acérés mais très vite le nombre était devenu insurmontable et acculé elle ne pu que subir l'attaque de Serizawa.
Elle sentit une vague de froid qui obscurcirent son coeur et son esprit, lui faisant connaître le désespoir, la peur, la tristesse la plus profonde. Maintenant dans son corps, une partie de Serizawa grandissait, bridant son moral et ses aptitudes au profit du démon qui se nourrissait a petit feu de l'âme de sa victime...


- Parfait, reste bien sage maintenant que je me repaisse de ton âme plus si innocente que ça * sourire carnassier * C'est un met exquis je peux te l'assurer, voila au moins une chose que tu as de bon en toi


Le démon changea l'aspect de son gantelet qui donna la masse qu'il fondit plus tôt et fonça sur la jeune femme qui semblait encore sous le choc, là il l'a saisit par la gorge, la frappa à l'aide d'un coup de tête dans le nez qui se mit rapidement a saigner puis la jeta plus loin. Pendant qu'elle était encore dans les airs, il lui lança sa masse dessus pour la clouer sur un mur. Les piques de sa masse laissèrent une vilaine entaille dans le ventre, laissant du sang couler de sa plaie... Puis, tout en regardant Kibami, il rappela son arme à lui qui fonça droit vers sa main tendit avec laquelle il fusionna, recréant un gantelet compact.
Il avait entendu l'homme perfide pendant son combat, et il n'avait pas oublié ce qu'il avait dit :


- Naoki ? Mon clone c'est bien ça ? Tsss

Serizawa se souvint de ce qu'il avait sacrifié pour ce petit être qui s'est avéré d'aucune utilité pour lui dans le passé. Il fit un petit sourire en coin et continua :

- A l'âge qui doit avoir j'étais capable de me démerder seul pour des missions de rangs supérieurs, s'il est toujours sous ton contrôle, soit tu l'as dressé comme mon mentor jadis soit les tares génétiques qu'il possède le rend plus faible. Il ne m'intéresse pas... Pas plus que mon fils.

Le démon serra les dents, il était visiblement contrarié, sans pouvoir allé jusqu'à la tristesse. Bien qu'il la ressentait, le visage du jeune homme exprimait difficilement autre chose que la haine et la colère.

- Je l'ai effectivement perdu sur l'autre continent, une erreur de jeunesse qui ne pardonna pas, il fut abattu par les armes occidentales, faites de poudre et de métal... Mourir par un homme juste bon a pressé une détente, n'est ce pas là une ironie pour des gens comme nous ? * sourire las *

Le maître du métal se tourna lentement vers Kibami, oubliant un instant la petite qui devait se relever des décombres en ce moment. Le gantelet s'hérissa peu à peu de pointe a mesure que grandissait la hargne de son maître...

- J'ai connu plus de victoire que de défaite, à l'instar de toi je ne puis être mis au rebut sans qu'on en paye le prix huhu. Et tu peux parler d'une maîtrise et d'une puissance, les pouvoirs que tu as, tu me les dois, J AI vaincu Kahn, pour le salut de ce monde qui m'a tant méprisé. J AI vaincu la SRIN, qui n'a réussi à me capturer qu'en utilisant la perfidie, j'ai d'ailleurs sauvé un de tes clones comme ça, l'aurais-tu oublié ? Je suppose que son retour à dû t'apprendre bien des choses sur le mécanisme et le fonctionnement de cette organisation de pleutres et de couards qui se persuadent de sauver le monde alors qu'ils l'affaiblissent en permanence... Ma seule défaite n'a jamais été que celle du calme et de la justice... Jubeï fut mon mentor, et sa dernière leçon m'a permit d'en apprendre beaucoup plus que les milles tortures de mon enfance.

Il marqua une pause, plongea son regard dans celui du conseiller.


- Maintenant ton tour est venu Kibami * sourire carnassier *

Serizawa se déplaça rapidement, porter par sa maitrise du métal pour arriver près du conseiller, toujours bras croisé. Il frappa une fois simplement, un coup aisé a esquivé pour l'homme aux milles clones. Cependant, reculer la tête ne suffisait pas, une lame sortit du gantelet, au niveau des métacarpiens et fonça entre les yeux de Kibami qui parvint, à la fraction de seconde près, à esquiver l'attaque qui ne lui laissa qu'un final un trait de sang au niveau de la joue droite.
Le démon sourit de toute ses dents.

- Ton dernier sous entendu ne m'arrêtera pas, je n'ai plus d'attache dans ce monde que la peur que je souhaite inspirer. Comment veux-tu arrêter, manipuler et contôler un homme qui n'a plus rien a perdre * sourire cynique *

Serizawa avait remit une distance de sécurité entre lui et son rival machiavélique. Il savait pertinemment que son absence lui avait causé du tord, mais sa fierté lui interdisait de plier l'échine avant d'avoir avaler de la terre...


///
Spoiler:
 

///

Serizawa Suzuran : 5860pv / 1820ch ( + 30 au Tai )( - 20 au Tai )( + 100pv/tour )
1 charge de souffrance

4 altérations d'action utilisées

Akiko Hachimada : 2340pv / 3450ch ( -20 à toutes ses compétences )(Hémorragies -20 et durent 2 tours maxi)
(Fatigue pdt 1 tour)
( - 2 action au prochain tour )
( perte de 100pv/ tour que Serizawa récupère )
( 10pv/tour hémorragie -> devient 0 par ton passif )

0 Altération d'action utilisé
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Rikudô

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4725
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left299999/99999Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left399999/99999Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyDim 9 Déc - 16:29

Auberge des 3 délices Tumblrm5b3ipzvv11r5jtiw

Le combat se continuait, mais il est clair que les chances d'Akiko allaient s’amenuisera mesure que le combat durait, et il durait considérablement. Mais le plus amusant pour le moment, était ces divers regards de Serizawa a son encontre, Kibami le dévisageait de la même manière, pour lui montrer que lui aussi pensait que c'était une enflure, une ordure et un moins que rien. Cependant, avant qu'il ne se fasse attaquer par la fourberie de ce dernier, un anbu apparut en plein combat.

Monsieur.

Qu'y a t'il ? Parlez...

Nous avons trouvez quelque chose d'étrange apres diverses recherches, au niveau du mémorial. Un sceau plus précisément, que nos équipe n'arrivent pas a desceller.

... Ce doit être ça. Mettez un champ de force autour de la source, et jetez le dans le volcan le plus proche. S'il veut revenir par la, il s'en mordra les doigts. Fouillez encore, et tenez moi au courant.

Hai !

Il était clair que selon les ordres de fouilles et de recherches, Kibami ou plutôt son équipe d'anbu et de ninjas, avaient réussi a trouver l'embrouille, et le sceau de Yusei, qui lui avait permit de venir en plein Kumo par le biais d'un contrat de téléportation. C'était étonnant d'ailleurs que l'ancienne Kage n'ai pas soulevé ce point, cela mettait en avant leurs incompétences dans le role de protection du village le plus puissant du Yuukan. Quoiqu'il en soit, le combat ici se poursuivait, mais l'oncle etait déja lassé, par les deux conflits. Il se leva, mais a ce moment la, Serizawa l'attaqua de maniere basse. Et bien que rapide, Kibami eut une vilaine trace sur la joue. Il y passa l'index et le majeur pour voir le sang.

J'ai prit l'habitude de ne plus écouter vos discours inutiles, et cela m'a donc valut un moment d’inattention. Vous n'avez donc pas changé non plus... Tant mieux.

Oui tant mieux, car c'est avec les bonnes recettes et celles qu'on connait bien, qu'on fait les meilleurs plats tout simplement. Kibami allait tout simplement offrir a Seri le pouvoir de se faire de nouveau une place en ce monde, comme jadis, mais attention, il y'aurait un point X a ne pas atteindre, mais qui, nous le savons tous et même le Rokudaime Raikage ici présent, serait dépassé par l'un des deux partis a un moment ou un autre.

Il suffit, ce combat m'a lassé. Serizawa, je suppose que tu es le même, et ton retour ne te prodigue pas des meilleures choses n'est ce pas ? Trois ans de ta vie arrachées et partis en fumée, tu étais un grand homme, tu n'es plus qu'une ombre, je comprend la frustration que cela implique... Voici ce que je te propose.

Il était temps de signer les contrats et le serment qui allait les conduires a une union plus que diabolique..

J''ai appris qu'avancer seul était une bonne chose, mais que l'ont n'avait pas toujours ce qu'on voulait, hors l'union fait "une certaine" force. Je vous propose un contrat cher Serizawa, un contrat qui vous eleve au rang d'assassin de l'ombre de Kumo. Mon but est simple, je veux que nous collaborions pour eliminer ceux qui se dressent devant nous. Et avec ça, la promesse d'un pannel financier conséquent, du pouvoir, une réintégration a Kiri ? Naoki ? Et peut etre bien d'autre chose. Mais je désire des résultats avant... Je vous offrirais de quoi vous armer et de quoi me servir. Mais n'oubliez pas que je ne suis pas Katô et le contrat que je vous propose sera particulier, comme vous n'avez aucune confiance en moi, et moi en vous. Regardez plutôt.

Kibami sorti alors un papier bien plus qu'étrange, c'était un serment de service en son nom et au nom de Kumo, dans l'ombre, mais cela ne restait qu'un paperasse a signer et Seri aurait tout aussi bien fait de l'oublier dans deux ou trois mois, en s'en fichant. Voila pourquoi Kibami poussa le vice un peu plus profondément. Un autre parchemin doté d'un double sceau, lui fut confié..

Ce sceau est tres particulier, il nous reliera. Si vous mourrez, le corps ayant le sceau, mourra aussi. De la même maniere, si je meurs, vous mourrez egalement. Et comme je suis un clone par sécurité, il vaut mieux que vous ne mourriez pas... Ni ne me trahissiez. Mais d'un autre coté, je sais que mourir ne vous fait pas peur, nous voila donc sur un pied d'égalité. Ou tout deux gagnons. Si je meurs, un clone me remplace, si vous mourrez, vous gravirez a nouveau l'enfer, nous y perdrons quelque chose, et a coup sur du temps. Sous ce contrat cependant, sachez que vous ne pouvez pas vous ôtez la vie vous même, ni moi même.

Le sceau etait tres complexe, il agissait directement sur la personne, l'empêchant de se controler dans des éventuelles pensées fatidiques. Une envie de suicide, une demande pour mourir, tout cela semblait exclue, comme le fait de pouvoir s'ôter sois même la vie. Ou bien ôter ce sceau... Serizawa et Kibami, reliés, dans une collaboration plus infâme et non destiné cette fois a sauver le monde..

Il nous sera impossible de nous suicider, ou même de demander a être tué par une autre. Un blocage defensif de sécurité, un sceau sur lequel j'ai tres longtemps planché.. Bien entendu, le passé nous a montré que nous pouvions collaborer ensemble, alors... Qu'en pensez vous ? Avez vous l'envie de renaitre, Suzuran ? Ou de rester definitivement dans l'ombre de ce que vous etiez jadis ?.

Le temps n'était plus au mesquineries, mais allait il accepter ?

Autant vous le dire, si vous ne voulez pas être avec moi... Vous serez donc contre moi, et je me prepare donc a mettre fin a votre vie sur le champ. Mais j'aimerais plutôt que vous reflechissiez aux possibilités de pouvoirs..

________________

si tu acceptes la collaboration, tu acceptes le sceau.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

* La lettre est un serment et un contrat qui t'engage a servir Kibami et Kumo, quoiqu'il advienne. Mais c'est un format classique de l'enrôlement ninja. Cependant, cela passera ta couleur deserteur cyan, au gris Kumoien

Citation :
* Le sceau ; Fuin souseijii
Un sceau créé par Kibami, afin de sceller deux âmes et deux corps. Une fois relié, le sceau a de grands impacts, notamment le fait que si l'un des corps reliés meurs, l'autre aussi. Mais pas seulement. Il est impossible de demander une mise a mort, ou de penser (ou faire) se suicider et s'ôter la vie est impossible. Ce sceau est une sécurité implacable qui permet de passer la barre de la confiance, en confiant la vie a l'un et l'autre.
Inaltérable d'aucune maniere, même spé fuin
Peut etre désactivé par le créateur seulement
Le sceau relis vie et âme aux deux porteurs (2 max)
suite en description (valable)

...........................................................................................
Auberge des 3 délices 02
Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
Auberge des 3 délices 536190  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Konochy

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2523
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 32
Localisation : Dans mon cabanon avec jumelles pour regarder le bain des dames peinard

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left20/0Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left30/0Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyDim 9 Déc - 19:14

Si pour certains le combat avait déjà trop duré, ce n'était pas le cas d'Akiko, qui malgré les coups, n'était pas encore KO ou au moins pour quelques secondes. Cependant, son corps avait tout de même subit de sérieux dommages, le Suzuran étant quelqu'un de très physique quand il s'agissait de se battre, usant du corps et de fines lames pour vaincre. C'était en soi la manière la plus basique du combat, mais cela avait toujours du bon, quand certains cherchaient à élever leur spiritualité au niveau du Rikudô-Sennin.

Quelques échanges de mots eurent lieu entre l'ex-Lycan et le nouveau Raikage, jusqu'à ce que celui-ci fasse part de sa lassitude quand à l'intensité du combat. Il est vrai qu'on était loin des batailles dantesques du passé et que malgré quelques dommages dans la zone, ce duel n'avait rien d'impressionnant.
Akiko se dégagea donc de quelques décombres, constatant que les deux hommes se faisaient face, comme des bêtes affamées.


"Ce combat n'a rien à voir avec ce que j'ai vu de lui dans le village des faux-anges fanatiques. Comment a-t-il pu perdre autant de pouvoir et de puissance ? C'est risible."

L'adolescente avança en boitant un peu, le sang coulant encore par endroits. C'est là qu'elle entendit la proposition de Kibami envers Serizawa, un pacte dangereux, pour l'un comme pour l'autre.

"Il n'est même plus une ombre, juste un fantôme du passé qui cherche à hanter le monde réel."

"Kukuku, très amusant Akiko-chan."

C'était la première fois que son fantôme se manifestait depuis leur première fusion, quelques heures auparavant. Elle n'ajouta rien de plus, se contentant de fixer Seriz' en qui elle n'avait aucune confiance, pour le moment en tout cas. Elle aurait sans doute mieux fait de partir se soigner tout de suite, mais elle resta là avec une sérieuse envie de dire le fond de sa pensée au sujet de ce pacte.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left25430/5430Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left34630/4630Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyDim 9 Déc - 22:00

Une proposition ? Lui qui affirmait avoir changé finissait au final par offrir, ou plutôt contraindre Serizawa à sceller un pacte l'obligeant à obéir à l'homme qu'il détestait, mais qu'il respectait tout de même. On ne pouvait pas le nier, Kibami avant une prestance et une éloquence peut commune dans le monde des hommes.
Un sourire passa sur le visage du démon. N'était ce pas là ce qu'il voulait ?
Il avait rejoint le monde des hommes pour trouver la vengeance et redonner a son nom le prestige d'antan. Il avait rejoins Tanzaku pour trouver du travail, pas celui qu'on lui proposait hélas, mais la place d'un assassin, un homme de main un peu spécial qui pouvait agir hors des lois pour commettre ses pires forfaitures, en l'honneur d'un besoin plus grands.


- Cesses donc ton speech de vendeur de tapis, tu sais très bien comment je suis. Nul bouton "patriote" à mon actif, tu as dis les mots magiques * sourire carnassier *. Rien de plus beau à mes yeux que la puissance et la renommé. J'accepte ton sceau et tout ce qui en découle, et je n'aurais qu'une seule condition, maître, c'est de n'avoir pour supérieur que ta propre personne. Je me prostitue assez en me laissant tatouer sans pour autant mériter de souffrir des ordres d'autres individus, je pense que tu me comprends * sourire cynique *. Accepte cette condition et vois en moi comme la meilleure des armes.

Serizawa fit une courbette, plia l'échine devant Kibami en signe de soumission puis se redressa pour enlever la ceinture de son kimono. N'y voyez rien de sexuel, ne c'était là que le geste nécessaire pour que le sceau s'applique sur la peau du maître des Enfers.
Ici bas, sur la Terre, le démon dans ce corps d'os et de chair allait se faire tatouer sa loyauté, signant par là même sa reddition pour un mal plus grand.
Son regard passa dans celui de Akiko, la petite avait bien tenu face à lui, même si au final il avait été plutôt tendre avec elle. Il s'adressa à elle toutefois :


- Tu es encore trop jeune, trop faible, ce combat n'était rien de plus qu'une exhibition de mes pouvoirs. Ne crois même pas avoir toucher ne serait-ce qu'un peu mon talent, je suis à l'heure actuelle encore plus en forme que lorsque notre combat commença. Toutefois j'ai senti en toi une seconde puissance, une force cachée que tu n'arriveras pas seule à dompter. Le côté sombre de ton âme, cette part qui te pousse au combat, je l'avais moi même par le passé, et maintenant elle fait partie intégrante de moi. Elle te donnera la force quand ton corps n'en aura plus, et t'aidera à gagner lorsque tout semblera perdu. Mais avant tout ceci il te faut une bête noire, un objectif à atteindre, un rival a tuer. Lorsque tu l'auras trouver, ta progression n'en sera que plus rapide.

Puis il tourna la tête vers Kibami, a qui il tenait le dos lors de sa précédente tirade. Le dos nu et mutilé par les séquelles d'anciens combats, il dit ceci :

- Je t'en prie Kibami, appose ton sceau et assure toi que cela fasse mal, je n'ai pas connu la douleur lors de ce duel sans intérêt et un combat sans souffrance est un met sans saveur * sourire carnassier *.

A présent le démon attendit, au milieu de la rue, que Kibami active son sceau. Montrant par la même son asservissement a une population pour qui il n'avait aucune affinité. Il les aurait bien tous tuer, s'il avait son ancienne puissance.
Le voila a présent avec un but, un job de mercenaire, et de l'argent en perspective, tout ce qui lui manquait pour remonter sur le devant de la piste. Ne restait plus qu'a voir ce que Kibami attendait de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Rikudô

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4725
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left299999/99999Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left399999/99999Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyDim 9 Déc - 22:43

Auberge des 3 délices Tumblrm5b3ipzvv11r5jtiw

Theme

* L'arme sans maitre *

L'arme sans maitre, tel était le surnom qu'aurait pu avoir Serisawa Suzuran. Un monstre parmi les hommes, une bête infâme sans collier, un indomptable qui se soumettait juste par la présence d'un pouvoir plus grand que lui, en se fixant pour seul but de le dépasser. Une vague, voila ce qu'il était, une vague dans une mer de puissance dont il était un eternel assoiffé, un engagé dans la vengeance et dans la haine, sans patriotisme, sans affinité, sans moralité, sans jugement profond. Il s’attablait, il abattait, il repartait, il mourrait et comme la vague perdue dans l'océan, se reformait pour revenir toujours un peu plus forte et virulente, plaquant le sable et ses grains infimes sous sa forte pression. De sa naissance innocente, a son kidnapping par Kâto, élevé a Kiri comme un arme, puis rebellé de la vie, cherchant la postérité et le pouvoir absolu. Il se mettait a terre devant une ombre le dépassant, jusqu'a devenir le soleil écrasant celle ci, c'était le même procédé, une volonté de fer, un animal des enfers. De lycan a inquisiteur, il avait tout été, tel était le passé d'une légende laissant un gout de sang a la bouche du monde entier... Et quelle meilleure collaboration qu'un cerbere infernal aux cotés du diable en personne ? Kibami sourit, il savait la suite...

Comme l'eau qui dort, nous ne changeons qu'en surface, mais jamais dans le fond, n'est ce pas ? Des mots qui te sont doux a l'oreille, je le sais bien... Bien.

C'était tout comme, et Kibami le savait que trop bien. Mais il connaissait bien l'homme qu'il avait en face de lui, un assassin, un fou de puissance, peut etre bien plus que lui même ne l'était, car un monde les séparait. Entre le scientifique généticien, génie et beau parleur, mesquin et fourbe, malgré tout a la recherche d'un but concret et de puissance, Seri lui, était un actif dans le domaine, et tout aussi antipathique et prêt a tout. Courbant l'échine volontairement, et se déshabillant pour recevoir le sceau, non sans demander a avoir mal, cela ne surprit pas vraiment le désormais Rokudaime Raikage.

La soif de souffrance fait donc partie intégrante de ta recherche spirituelle Serisawa. Tu désires ressentir... Le mal qui t'anime.

Pendant des années durant, Kibami l'avait vécu, cette souffrance, cette maladie qui l'avait condamné a peine a la naissance, sans qu'il ne demande rien, empoisonné a cause de son propre pouvoir, condamné a ne pas vivre au dela d'une quarantaine d'années ! Injuste ! Insufisant ! Il avait dû feinté la mort, devenir plus fort, se guérir tout en ne reniant pas, jamais, son patrimoine genetique et de la ou découlait son formidable poison de plomb. On ne devait pas renier ce que l'ont était, et sur ce point, Seri et Kibami se ressemblait peut etre plus que quiconque. Déployant le sceau avec froideur, il le posa sur le dos dudit vagabond, qui était maintenant l'assassin affirmé et personnel. Cela fit mal... Tres mal.

Il n'y aura qu'a moi que tu obéiras, mais en contre partie, tu ne dirigeras personnes, que ce soit clair, tu es l'arme de l'ombre, tu es... Mon arme.

Le sang coula naturellement car il n'y avait eu aucun préparatif, aucun rituel destiné a dissiper la douleur, pas de ninja medecin pour entretenir le ninja qu'était Seri, toute vaillance qu'il affirme ici présent. Le sceau avait la même douleur qu'un millions de coups de cutter en plein dos, des lacérations implacables toutes les secondes, pendant une minutes qui sembla durer peut etre pour lui, une eternité.

C'est fait.

Kibami se mit devant seri, il n'avait pas l'habitude de faire cela, le sceau était imposant, il montra une partie de son torse, le sceau etait visible, puis rabbatit sa chemise blanche, ressera son col et sa veste noire avant de se tourner vers Akiko.

Akiko, tu accompagneras Serisawa.

Puis de la même maniere, il se tourna vers lui, pour lui parler plus doucement, mais beaucoup plus explicitement. Et le dérapage n'était pas permis.

Tu feras d'elle, une arme aussi bonne et sombre que tu l'es. Sache que je vous surveillerais implacablement. Ta mission sera entre autre de tuer certaines personnes, d'en ramener d'autres, mais egalement d'en convaincre d'avantage.

Il lui donna des missions plus que confidentielles puisqu'elles n'apparaitraient pas comme ça sur un post, mais seulement par mp Very Happy c'était la, la dure loi de l'assassinat et la mission de l'ombre de la mort ! Serisawa avait du talent a revendre, autant que celui ci soit appliqué et discret. Kibami fit un mouvement avec sa cape, et puis parti.

Fait ton devoir a présent... Prend ceci, et fait en bon usage.

Il lui donna une bourse conséquente de 1000 ryos tout de même. Soit une bonne partie du coffre de Kumo, le pauvre ayant déja a moult reprises subit le courroux de la vie. Kibami payait bien, car il voulait des résultats, et dans le cas contraire... Seri regretterait toute sa vie d'avoir joint la terre, il y prefererait l'enfer, bien plus reposant. Kibami quitta le lieu, laissant Akiko a Serisawa, comme Serisawa a Akiko. Tout deux n'était aucunement superieur a l'autre, il était ensemble en équipe, voila tout.

_____________

Seri +1000 ryos (validé ou en cours) ET sceau apposé ajouté en FT (non compté comme technique)

tu auras des mp's prochainement / Tu mettras au courant akiko par mp si besoin.

Coffre fort de Kumo : 1310 ryos

...........................................................................................
Auberge des 3 délices 02
Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
Auberge des 3 délices 536190  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 861077670650left25430/5430Auberge des 3 délices 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Auberge des 3 délices 241185750233left34630/4630Auberge des 3 délices Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices EmptyDim 9 Déc - 23:07

Le douleur fut cinglante, mais Serizawa l'accueillit avec un sourire tendu. Certes la souffrance qu'il ressentait apaisait son âme et sa faim mais comme tous les hommes de cette planète, elle lui paralysa le corps et lui fit courber l'échine. Lorsque le sceau fut appliquer, il posa un genou au sol. Sa respiration était haletante, et sa tête tournait, toutefois aucun son n'était sortit de sa bouche, pas même une plainte sourde.
Il se redressa, souriant de toutes ses dents a Kibami en face de lui.


- Je me charge d'elle, j'espère qu'elle ne sera pas un boulet pour les missions les plus sérieuses... Je sens qu'elle maitrise le Raiton, je lui apprendrais a s'en servir comme d'une arme de destruction massive * sourire cynique *

Le conseiller lui versa une bourse, plus que bien remplit, c'était impeccable, voila de quoi peaufiner son entrainement et le couvrir pour les quelques jours qui allaient venir. A présent il avait un but et un objectif, celui que Kibami lui fixerait. Après tout, il payait pour une prestation, ce n'était la que la prostitution de ses pouvoirs, choses qu'il avait accepté de faire depuis bien longtemps maintenant.
Kibami partit donc, laissant Serizawa torse nu avec la gamine qui était maintenant son acolyte. Il s'adressa a cette dernière :


- Bien, on dirait qu'on est en binome maintenant... On va aller récupérer nos forces avant tout, et faudra que tu m'expliques tes pouvoirs, je ne tiens pas a affronter qui que ce soit avec un partenaire dont je ne connais rien.


Il sortit une cigarette et l'alluma. Il en proposa une mécaniquement a la gamine. Il soupira en se rendant compte de son geste et s'expliqua :

- Quoique, tu dois avoir l'âge maintenant. Un autre bon conseil, l'âge n'est jamais un critère lors d'un combat, que tu affrontes un Kage ou un civil, mets y toujours autant de conviction, ne sous estime jamais ton adversaire et empêche le d'agir. S'il ne peut pas te frapper, il ne pourra pas gagner. C'est entendu ?

Pour celui qui lui avait botté le cul, se faire chaperonner de la sorte pouvait enquiquiner la gamine, le démon le savait. Mais il préféra passer outre pour le moment.

- Tu as besoin de passer à l'hosto ou une nuit à l'auberge suffit ?

///

En fonction de tes stats on se soigne à l'hosto ou a l'auberge, je payerai en meme tps que toi, pas de post à part Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

Auberge des 3 délices Empty
MessageSujet: Re: Auberge des 3 délices   Auberge des 3 délices Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Auberge des 3 délices

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: La Baratie-