AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Auberge "Au Grand Air"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

avatar

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2522
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Dans mon cabanon avec jumelles pour regarder le bain des dames peinard

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Auberge "Au Grand Air"   Lun 10 Déc - 0:26

Akiko observa la scène qui se déroula avec attention. Serizawa venait d'accepter le sceau de tonton Kibami, acceptant d'être une arme, une arme agissant dans l'ombre, pour Kumo et pour le Raikage plus particulièrement. Mais quand ce dernier annonça qu'elle allait devoir accompagner le Suzuran lors de ses prochaines missions, elle grinça des dents. Faire équipe avec ce type ne lui disait absolument rien, sans compter que le gentil tonton voulait qu'elle devienne une copie de l'ex-Lycan, en tout cas dans l'esprit.

L'intéressé, une fois passé la douleur lors de l'apposition du sceau, lui donna finalement des conseils, plutôt que de se perdre en vanité comme il l'avait fait précédemment. L'adolescente ne bougea pas d'un cil, laissant planer le doute sur le fait qu'elle ait compris ou adhéré au concept de toujours tout donner. En vérité, elle savait déjà tout ça, mais pour le moment, elle n'avait pas du tout envie de faire plaisir à son nouvel équipier, ou premier équipier pour être plus exact.

Quand il fit allusion aux capacités inconnues de la rouquine, celle-ci eu un léger sourire.


-Mes pouvoirs hein.-

Elle fit mine d'hésiter, pour finalement créer une petite bulle d'eau au bout de son index, tout en regardant Serizawa d'un air plutôt distrait.

"Pas question que je lui dévoile tout. Il croit quoi encore ?"

"Kukuku, petite cachotière va."

"Sérieux t'en as pas marre de ricaner tout le temps ? Changes un peu quoi."

Suite à quoi elle se mit en route vers une autre auberge à quelques pas du lieu du combat. Elle était certes blessée, mais c'était davantage une questions de pansements et mercurochrome que d'opérations chirurgicales. Seriz' n'avait qu'à la suivre à défaut d'avoir eu une réponse orale. Elle boitilla donc vers sa nouvelle destination et une fois arrivée, s'occupa de demander quelques soins et autres remontants pour elle et Seriz', qui lui n'avait besoin que d'un petit coup de boost.
Cela laissa donc du temps à Akiko de réfléchir sur cette collaboration forcée qui ne l'emballait pas vraiment. Pour le moment, le seul avantage qu'elle pensait pouvoir tirer du nouveau joujou de Kibami, c'était son expérience de combattant.


"Fais comme ton cher tonton, utilises-le à ton avantage."

"Tss, il fait semblant d'être un gentil serviteur. Je l'ai déjà vu faire par le passé, dès qu'il n'aura plus besoin d'être une simple arme, il se retournera et je serais en première ligne en tant que sa plus proche collaboratrice."

"Il te suffit d'être plus rapide !"

"Ce type est un assoiffé de pouvoir, il ne mettra pas longtemps à retrouver sa force d’antan. Ma situation est loin d'être avantageuse. Kibami n'aurait pas dû s'associer à lui, ça va mal se finir ces conneries."

Le fantôme n'ajouta rien de plus, Akiko ayant visiblement déjà compris bien des choses et le gros facteur de toute était le temps que mettrait le Suzuran à revenir à son meilleur niveau, voir davantage.
Bref, le temps des soins se termina et l'adolescente paya les frais avec le pognon qu'elle avait pris à son flemmard de père qui faisait maintenant une bonne sieste en taule. Cela ne l'inquiétait pas plus que ça, contrairement au sort de Mai qui était totalement inconnu.

Elle rejoignit donc Serizawa devant l'auberge, revigorée, mais déjà décorée de pansements pour Noël. (drôle de déco')



(-30 ryos à Seriz' et moi-même ... validé
Stats à donf' normaly)
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Auberge "Au Grand Air"   Lun 10 Déc - 19:24

Un homme un peu bizarre passa près de Serizawa. Il approcha sa main de l'épaule de se dernier, mais le démon l'agrippa, lui cassa le poignet, dans le second degré, et lui bloqua la gorge.
Après un instant, il le relâcha, comprenant à la lettre qu'il tenait ce pour quoi il venait. Serizawa prit la lettre, lui fit signe de déguerpir et la lu rapidement.
Akiko n'était pas encore près de lui, elle ne saurait pas grand chose de ce contenu... Toutefois elle arriva près de l'homme qui l'avait malmené, ce dernier retira sa cigarette et lui annonça la suite.


- Tu es encore trop frêle physiquement, quant à tes pouvoirs je sais plusieurs choses. Tu maîtrises la foudre, je fus le meilleur dans ce domaine pendant longtemps, on ne me la fait pas à moi, et aussi, tu caches dans son fort intérieur un côté plus sombre et plus puissant que toi. Ca je l'ai senti grâce a mon sceau, ce froid et cette perte sentimentale que tu as ressenti, c'était le poids de mon âme sur la tienne. On va devoir améliorer ça, endurcir ton corps, puis ton esprit pour te faire progresser.


Il marqua une pause et fit tomber sa cendre à ses pieds.


- Ce travail ne me plait pas plus à toi qu'a moi, mais je vais t'endurcir comme moi dans le passé, après tu pourras prendre ta revanche sur le monde entier, sans te cacher derrière ton père, ta mère, ou... Ton oncle.

En finissant sa phrase, Serizawa toucha ses sceaux au niveau de ses bras et sortit une masse informe de métal, qui se compléta aux métaux environnants. Ensuite, sans prévenir la petite, il les souda à ses jambes et a ses bras, l'entravant pour la suite du voyage et l'obligeant a redoubler d'efforts pour avancer a un rythme normal.

- C'est la première étape, ça et...

Il fit plusieurs mudras à une main, tenant de sa main gauche sa cigarette et visa le corps de la jeune fillette. Il la toucha au niveau de son estomac, la faisant par la suite tituber sous le poids du métal à ses membres. Il l'empêcha de tomber, la retenant par le col et lui glissa :

- Le métal je le contrôle, je vais l'alourdir un peu plus a chaque fois que nous progresserons, quand à ce sceau, c'est le même que j'ai reçu durant mon enfance, il bride ton chakra et t'empêche de le malaxer correctement. Ton ascension sera rapide, mais très douloureuse, tu vas avoir besoin de toute ton énergie, y compris celle du squatteur qui patiente dans ton corps.

Ainsi commençait l'entrainement de Akiko, et la route allait commencer dès maintenant. Il lui fila un morceau de papier où était griffonnée leur destination, elle était ainsi au courant.

- Brûle le une fois que tu as compris ce qu'on va faire. Pour les missions, tu es sous mes ordres compris ? J'ai plus d'expérience et l'observation sera la clé de ton entrainement, du moins pour des passages plus délicat qu'on risque de rencontrer. Pour ce voyage tu seras ma soeur, ça sera plus facile a expliqué pour la suite. Cache moi ton arme et arrange ta tenue. Lorsque nous croiserons des gens, ou un risque potentiel, le métal qui te serre à présent sera aussi léger que l'air et le sceau disparaitra. Je ne tiens pas a ce que tu me gènes pendant mes combats...

Serizawa grilla une nouvelle cigarette et partit vers les portes. Il avait plus d'un plan en tête, et cherchait déjà a les mettre à plat...


///

Citation :
Prison d'acier :
Autour de tes poignets et chevilles se trouvent des globes d'acier sans soudure apparente qui n'entrave pas tes mouvements mais appliquent un poids de plus en plus élevé en fonction des envies de Serizawa. Ces derniers t'obliges à redoubler d'efforts physiques pour te déplacer.
+ 5 lignes obligatoires à chaque post de déplacement
Effet aboli lors d'un combat / évènement pouvant altérer tes conditions


Sceau d'entrave :
Un sceau créer par Katô pour booster les réserves et la production de chakra du corps. Il fait croire a ce dernier que les réserves sont vides empêchant le porteur a manipuler son chakra correctement et a puisé dans son corps les ressources pour en créer d'avantage. A son époque Katô pensait pouvoir réveiller le chakra d'un Bijuu de cette façon, mais sans succès...
T'empêche d'avoir recours a ton chakra pour compenser le poids du métal
Te force a manipulé d'avantage ton chakra pour des techniques "basiques"
+ 10 lignes lors de phase de combat RP / Entrainement
Effet aboli lors d'un combat / évènement pouvant altérer tes conditions
Revenir en haut Aller en bas
Mizoku Yamaguchi
Civil

avatar

Civil

Messages : 197
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 23

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4150  (4150/4150)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 150
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Auberge "Au Grand Air"   Mer 19 Déc - 22:28

Au lieu de dépenser 50 ryos, la kunoichi rejoignit une auberge qui était beaucoup plus prêt que l’hôpital. Elle y entra et elle s’effondra. La sueur perlait sur son visage, elle haletait et son sang ne cessait de se répandre sur le sol de l’auberge. Elle fut emmenée dans une chambre et elle cicatrisa la plaie entourant un bandage blanc qui se gorgea rapidement de sang. Après quelques heures, la kunoichi ouvrit les yeux lentement. On lui avait refermé la plaie à son épaule gauche et à son doigt. La kunoichi s’assit sur le lit et elle porta sa main à son front qui était brûlant. Elle tourna les yeux vers sa main gauche manquant un doigt. Elle déglutit et elle pris le verre d’eau déposé sur la petite table et elle but le liquide d’une traite. Elle respira rapidement et elle regarda droit devant elle.

« Je dois faire quelques choses, mais je ne sais pas comment faire… si je fais quelques choses qui pourrait faire croire à Mai et Junko qu’elle n’est pas de mon côté, tout ce que j’aurais fait n’aura servi et à rien et je n’aurais pas d’autre choix que de suivre Kibami.»

Elle tira la langue à cause de son épaule encore douloureuse. Elle serra les couvertures dans ces mains et elle se retint un cri de désespoir emprisonné dans sa gorge. Des larmes se mirent à ruisselés sur ces joues et son corps fut pris de tremblement. Elle se mordit la lèvre inférieur jusqu’au sang pour ne pas poussé un cri de mort qui alerterait tout le monde dans l’auberge. Elle porta ces deux mains à sa gorge et leva la tête pour fixer le plafond. Ces neufs doigt se refermèrent sur sa gorge, mais elle arrêta alors qu’elle commençait à sentir quelques étourdissements. Un mal de tête se percutait dans son crâne et elle vit une pilule qu’elle avala aussitôt et elle sortit de l’auberge, ne voulant pas y resté plus long, déposant 30 ryos. Elle rejoignit l’entrée pour rejoindre Takumi.


-30 ryos
Ch max
Pv ??

validé, mais comme t'as pas fait de rapport détaillé et donné les infos, la mission est failed.
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

avatar

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2522
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Dans mon cabanon avec jumelles pour regarder le bain des dames peinard

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Auberge "Au Grand Air"   Sam 7 Sep - 13:34

Le passage à l'auberge de l'Ours s'étant pas très bien passé, Ayuki se rendit donc dans un autre endroit, essayant tant bien que mal d'oublier l'incident qui avait fait ressortir le caractère d'Akiko durant quelques secondes.

"Heureusement pour moi, j'ai bien assez d'excuses en réserve pour ce genre de connerie."

Après deux petites minutes de marche, la jeune chuunin fit face à une autre enseigne : Au Grand Air. Celle-ci avait l'air un peu plus 'grand public' que la première et donc susceptible de provoquer moins d'incident à cause d'une clientèle mal éduquée.
Comme précédemment, Ayuki alla jusqu'au bar, pour y poser la même question qu'avant, toujours à la recherche de Kung. Voilà ce qu'elle obtint comme réponse :


-Kung...Kung...Hmm, où est-ce que j'ai déjà entendu ce nom ? Attends une seconde, j'vais demander au stagiaire.-

L'homme quitta le bar, laissant Ayuki seule une petite minute, avant de revenir avec apparemment une réponse plus concrète à apporter :

-Apparemment, il y aurait un Kung qui travaillerait de temps en temps à une auberge voisine, 'Le Cœur des Montagnes'.-

-Super ! Merci !-

Ni une, ni deux, Ayuki fila dehors, ne laissant pas vraiment le temps à quiconque de l'arrêter, une fois avait suffit pour la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Auberge "Au Grand Air"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Auberge "Au Grand Air"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'auberge du grand braquet
» Le Grand Paris
» BC La Maison des Amis de Grand-Mère
» Bretteville-du-Grand-Caux BAILLEUL
» Soupe de ma grand-mère (Isabelle Matte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: La Baratie-