AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le futur Hokage se met à niveau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Le futur Hokage se met à niveau !    Dim 14 Avr - 16:17

Lors d'un entraînement Konohamaru avait souhaité mettre au point une nouvelle technique katon qui consistait à embraser le sol ou du moins à le chauffer à un tel point que l'ennemi ne pourrait plus poser les pieds au sol. Le chunin avait tenté différentes combinaison de mudras, malaxer son chakra mais il n'arriva pas au résultat escompté. Au contraire, cet exercice fut à l'origine d'un événement inattendu. En effet, le jeune ninja de Konoha en voulant effectuer sa nouvelle technique katon, une technique lié au sol, provoqua un léger tremblement de terre. Sans le vouloir Konohamaru avait effectué une technique doton sans le vouloir, de manière tout à fait accidentelle. Après la surprise initiale le descendant du clan Sarutobi parvint à reprendre ses esprits. S'il ne pensait pouvoir maîtriser que le katon, il était au contraire ravi de découvrir ainsi qu'il possédait une seconde affinité, chose assez commune pour les ninjas possédants des bonnes capacités. D'un point de vue extérieur on pouvait penser que cela était logique pour le petits fils du 3eme hokage, un personnage qui avait maîtrisé toute les techniques de Konoha, en sachant que lui même avait appris à maîtriser le katon assez tôt et qu'il avait utilisé le rasengan à un âge aussi très précoce. Si pour chaque individu découvrir l'usage d'une nouvelle affinité était un événement, ce dernier était relativement commun dans le monde des shinobis.

Le doton semblait donc être sa seconde affinité et après cette découverte un peu aléatoire et inattendue, Konohamaru tenta de reproduire son exploit en vain. La maîtrise d'une affinité demandait malgré tout un certain entraînement et un certain degré de maîtrise. Il avait aussi entendu dire qu'apprendre à maîtriser une seconde affinité était légèrement plus dure que la première puisqu'on avait des réflexes propre à sa première affinité qu'il fallait oublier. Bref, le plus simple était incontestablement d'aller chercher un professeur maîtrisant le doton et la réalité était que les adeptes du doton ne courraient pas les rues à Konoha. Konohamaru se posa calmement pour réfléchir aux ninja qu'il connaissait, maîtrisant le doton.

«  Dommage que grand père ne soit plus là …. bref. Mais oui c'est évident Kakashi sensei ! »

Après avoir pas mal de liens d'amitié avec Naruto et avoir aussi beaucoup de points communs, il était normal d'être entraîner par le même professeur. Néanmoins Konohamaru ne trouva pas traces du fils du Croc blanc. Il entama un nouveau brainstorming et identifia un nouveau professeur.

« Oui … puis c'est encore une affinité plus naturelle pour lui, avec sa maîtrise du Mokuton ».

En effet Yamato en maitrisant le mokuton maitrisait de fait le doton et le suiton dont il était le produit de la fusion. Après une négociation pas très difficile le jeune ninja parvint à convaincre Yamato de lui apprendre à maîtriser le doton. Le rendez vous fut donc donné au dojo, lieu parfait pour un tel entraînement, ou l'on pouvait se lâcher sans craindre pour les dommages car tout était prévu pour cela. Konohamaru se rendit sur le terrain ouvert ou l'attendait le capitaine Yamato. Ils parlèrent de tout et de rien avant de rentrer dans le vif du sujet.


Bien bien … pour commencer il me semble indispensable de revenir rapidement sur quelques fondamentaux. Je ne reviendrais pas sur les différentes natures de chakra, c'est des choses que même les étudiants à l'académie connaissent : katon, doton , futon, suiton, raiton. On peut convertir son chakra en un de ses cinq éléments de base, plus une grande multitude d'autres options possibles grâce au kekkai. Je peux moi manipuler le bois. Tu suis ?

Konohamaru était attentif pour une fois et inclina la tête en signe d'affirmation.

Bien. Après il faut savoir que chaque nature élémentaire demande une façon de malaxer son chakra un peu spécifique. Par exemple pour créer du futon il faut visualiser deux lames de chakra tournant l'une à proximité de l'autre et le but est de réduire l'espace entre les deux de manière à le rendre le plus fin possible. Pour le feu son s'approche plus de frottement, pour le doton il s'agit plus de choc, choc générant des vibrations.
T'es toujours là ?


En 5 phrases Yamato avait perdu Konohamaru qui faisait la moue.

Ok …
« bon l'expérience avec Naruto montre que l'aspect pratique est plus important.... ».


Bien on commence quand ! Je vais me transformer en statue à ce rythme et c'est pas la maîtrise du doton que j'espérais ….

Une dernière chose. Le doton a une particularité un peu comme le suiton, c'est que tu as une grande partie de la maîtrise de cette affinité qui consiste non pas à créer mais à modeler de la matière déjà existante. Tu peux créer des éboulements, des failles, des séismes, des collines... mais cela suppose d'avoir de la terre autour de toi. Ce qui pour le coup est assez fréquent ! Ensuite tu as la partie création qui est de produire de la terre avec ton propre chakra... pour recouvrir ton corps de terre ou pour générer de la terre. Ton grand père pouvait par exemple cracher de la terre …il y a donc deux parties à ton entraînement.

Deux parties ... Ah oui  lesquels ?

Je viens de te l'expliquer pfffff ! Une partie modélisme et une partie création !

Ah ok chouette ! On commence par quoi alors ? J'ai déjà plein de techniques en tête hi hi hi

Le modélisme.

Bien pour commencer le mieux est sans aucun doute d'être capable de produire des vibrations avec ton chakra ce qui te permettra de pouvoir agir sur la structure de la terre. C'est de cette façon que tu pourras briser des murs, modeler le sol à ta guise, ou d'effectuer des « sculptures » , statues etc...

Et on fait comment concrètement pour faire ça ? Je veux dire, je suis pas une station radio, je vois pas du tout à quoi peut correspondre ces « ondes » dont vous parlez

Vas y met toi à genoux et pose les mains sur le sol. Je vais faire la même chose.

Yamato et Konohamaru se mirent à genoux sur le sol, l'un en face de l'autre, à quelques mètres de distance. Yamato effectua des mudras puis posa les paumes de ses mains au contact de la terre. Pour quelqu'un qui regardait se spectacle de l'extérieur, il ne se passait strictement rien car la puissance de la technique utilisé par l'ancien membre de l'anbu était très faible. Konohamaru qui avait les mains posées à terre pouvait néanmoins ressentir de légères vibrations sous la surface du sol. Il sentait les ondes qu'envoyait le capitaine Yamato dans le sol et ressentait par conséquent une certaine emprise sur la matière elle même comme si le chakra servait d'abrasif. L'ancien sensei de Naruto augmenta la dose de chakra et les vibrations internes devinrent de plus en plus fortes au point de réellement créer un très léger séisme. Quelques secondes plus tard c'est d'énormes bloc de terres qui sortirent du sol comme si on avait poser des mégalithes ou des menhirs. Ce que venait de faire Yamato était vraiment la base de la maîtrise du doton.

Tu as ressenti les vibrations et comment cela permettait d'agir sur la terre et le sol ? C'est cela que tu dois reproduire. C'est d'ailleurs cela que tu as fait accidentellement en tentant d'embraser le sol. Je te conseille de commencer par bien maitriser la création de vibration dans le sol. Après tu pourras faire sortir des rochers et des murs ce qui demande plus d'énergie et de maîtrise.

Oui je vois ce que ca fait. Je pense être capable de le reproduire même si ca va prendre du temps.
Je vais créer des clones pour multiplier la vitesse de mon entraînement....


Yamato qui avait supervisé, avec Kakshi, l'entraînement de Naruto lors de l'apprentissage du FRS ne pouvait qu'approuvé cette méthode. D'ailleurs il était assez optimiste sur la maîtrise, dans des délais assez bref, de l'apprentissage du doton par Konohamaru. Le chunin créa donc dix clones le maximum qu'il pouvait faire et les éparpilla sur le terrain. Il n'était vraiment pas facile de maîtriser la transformation du sol d'autant plus que si les clones y allaient trop fort les ondes de chakra interféraient les unes avec les autres. Yamato passaient derrière chacun d'eux leur donnant des conseils et des recommandations. La matinée passa avec des progrès sensibles mais encore insuffisant. Le duo effectua une pose à midi avant que le chunin ne veuille reprendre l'entraînement. Il n'écouta pas les demandes de Yamato lui disant d'y aller doucement et donna tout ce qu'il pouvait. C'est un clone sur la droite qui parvint le premier à faire trembler le sol. Konohamaru fit disparaître ses clones pour récupérer leur expérience et il ne lui fallut alors pas plus d'une heure pour parvenir à son tour à faire trembler le sol sous l'oeil satisfait de Yamato.

S'en est assez pour aujourd'hui nous reprendrons demain matin.

Oui mes réserves de chakra sont totalement vides ! Demain je maîtriserais le modélisme hi hi hi

C'est au petit matin que Yamato se réveilla, extirpé de son sommeil par des bruits de craquement. Il courut vers l'extérieur et aperçut le terrain couvert de bosses de terres assez ridicules pour le moment. Le capitaine se fit discret et regarda Konohamaru s'entrainer avec la même abnégation qu'il pouvait exister chez Naruto, ce qui fit naître un très léger sourire. Selon l'estimation il devait être à tout casser 6 ou 7h du matin, ce qui pour un adolescent était extrêmement matinal et montrait toute la détermination de l'apprenti. Le chunin de Konoha à peine une heure plus tard, alors que le soleil se levait à peine, posa ses mains au sol et fit pousser un bloc de pierre de taille humaine.

Wouhou !!!!!!! J'ai réussi, même pas besoin de deux jours d'entraînement ! Aie …

Un morceau du bloc de pierre s'effrita et tomba sur sa tête alors que son bloc se brisait.

Oui tu as fait d'incroyables progrès mais ce n'est pas suffisant de créer un bloc de pierre si celui ci est complètement friable. Une attaque puissante aurait pu passer à travers et tu aurais été blessé alors que tu croyais être protégé. Il faut mieux ne pas aller trop vite... consolide tes acquis et on passera à l'étape suivante.

Il fallut toute cette journée supplémentaire pour que Konohamaru ne maîtrise vraiment la partie modélisme du doton. Il appris également à faire écrouler un mur. La destruction et la construction, voilà les deux facettes du modélisme que pourraient maintenant utiliser Konohamaru en combat.

La création de doton

Le 3ème jour d'entraînement commençait et il restait une part importante de maîtrise du doton à apprendre pour Konohamaru. Il devait apprendre à créer du doton à partir de son chakra, convertir son chakra en terre, en boue, en roche. Pour cette seconde partie, l'exercice ressemblait beaucoup plus à la maitrise classique du katon. C'était juste une façon différente de malaxer son chakra.

Aller il faut commencer par quelque chose de simple, genre recouvrir tes phalanges de pierre. Une fois cela fait tu pourras essayer sur des surfaces plus importantes du corps.

Ok c'est parti !


Il y eut une partie de l'entraînement assez traditionnelle qui consistait à détendre son organisme pour mieux malaxer son chakra. Pour un ninja de moyenne classe pour lui cela était assez commun et ne posa pas beaucoup de problème. Une fois le corps chauffé, le descendant du clan sarutobi renvoya le chakra jusqu'à sa main droite. Il mêla le chakra à sa peau qui se rigidifia peu à peu. Le jeune homme perdit la concentration une seconde, perdit le contrôle de son chakra et sa main entière se transforma en bloc de pierre rigide et inutilisable.

« Merde...c'est pas si facile que ça ! Aller je recommence, j'ai saisi le truc c'est juste une question de dosage ! »

La troisième tentative fut la bonne et le jeune ninja parvint à recouvrir ses phalanges de pierres. Il frappa le sol et créa un trou de la largeur de son poing sans ressentir la moindre douleur. Avec un peu d'entraînement supplémentaire il était capable de faire la même chose sur chaque partie de son corps, bras, cou, jambes. Il s'amusa un peu et se créer une armure doton avec un casque des épaulières et tout l'attirail. Le style était un peu loufoque mais assez amusant pour le jeune homme.

Hi hi hi c'est vraiment chouette ! Je ressemble à un super héros avec ce costume !

Bien il faut mettre en pratique cela maintenant . En garde .... et l'interdiction d'utiliser le katon jeune homme !

Konohamaru ricana à l'idée d'affronter Yamato même si il savait que cela était juste pour mettre en application ce qu'il avait appris aujourd'hui. Le junin d'élite croisa ses mains et fit apparaître des arbres sur le terrain qui se lancèrent en direction du jeune ninja. Konohamaru évita une branche, puis deux, coupa une troisième avec un kunai. Malgré son abnégation, Sarutobi fut rapidement débordé par la vitesse des techniques mokuton adversaire.

" il est trop rapide ! je vais me faire agripper par son bois et je ne pourrais plus bouger d'un pouce. Il y a des branches en face, et sur les côtés...sans katon je suis cuit ! quoique c'est le moment d'utiliser ce que j'ai appris."

Le chunin cessa de reculer, posa un genou au sol ainsi que ses mains. Il injecta son chakra profondément dans la terre, en grande quantité, ce qui lui permit de faire apparaître trois murs autour de lui qui dévièrent les assauts ennemis. A quelques secondes près et s'en était fait de lui.

"Bien joué Konohamaru"

Il tapa ensuite le mur d'en face avec le plat de sa main. Plusieurs kunai de pierre se décolèrent et foncèrent droit sur Yamato obliger de rameuter ses branches pour se protéger. Les Kunais de pierres s'enfoncèrent dans le bois mais cette simple technique défensive avait permis à Konohamaru de se remettre dans le combat. Le chunin avait été capable de défendre et de contre attaqué à l'aide d'une affinité qu'il ne maitrisait pas il y a quelques jours. C'était assez impressionnant. Il n'y avait pas de délai d'exécution pour les techniques et ces dernières étaient parfaitement stables. Voulant vérifier une dernière chose, Yamato malaxa du chakra et créa une vague suiton qui emporterait Konohamaru mais ce dernier créa une fissure dans le sol qui absorba par le même coup l'eau créer par l'attaque de son adversaire du moment. Il savait utiliser la bonne technique doton au bon moment en fonction des circonstances du combat. Le capitaine se releva et mit fin à ce combat juste après quelques minutes.

J'ai vu ce que je voulais....tu maîtrises l'essentiel de la nature du chakra doton. Tu as encore un gros travail à faire pour perfectionner ça mais tu y arriveras je n'ai aucun doute !

" il a montré une nouvelle fois de sacrés capacités . Il ne sera peut être pas hokage mais il peut prétendre sans aucun doute à devenir un grand ninja pour le village de Konoha.


Le professeur quitta la salle. Konohamaru lui fit un signe de la tête et s'écroula sur le sol exténué après ses trois jours d'entraînement intensifs.

- - - -

Apprentissage d'affinité
128 lignes
et
1000 ryos


Validé, bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le futur Hokage se met à niveau !    Dim 21 Avr - 22:25

Citation :
Kyuhou Kessen ( canons de batailles )
Konohamaru grâces à sa maîtrise du doton fait apparaître des canons de pierres, entièrement sculptés, qui permettent de tirer sur l'ennemi. En fonction des besoins du ninja, les canons peuvent avoir des tailles variables et tirer différents types de projectiles car Konohamaru peut combiner aisément sa maîtrise du katon (boulet de terre, boulet enflammé, flamme seul ). Konohamaru compte utiliser la puissance de cette technique pour se faire connaître à travers le Yukan.
Passif
La construction des canons demande essentiellement de la pierre et son plus facile à construire dans des lieux rocailleux.
-50 ch pour effectuer cette techniques dans : Montagne, Caverne, Plateau rocheux, falaise, Oni et dans n'importe quelle village.
Les canons restent sur le terrain et Konohamaru peut les utiliser pour tirer à chaque tour mais à moindre puissance
Un tir gratuit de 90pv/tour si Doramu sur le terrain 130pv si. Bakugami

Doramu ( batterie) [ B ]
Canon standard, de la taille d'un homme, qui tire des projectiles avec une puissance pouvant facilement détruire un mur ou tuer un homme.
180ch
250pv
Pour 30ch supplémentaire fait apparaître plusieurs autres canons et cela devient alors une technique de zone.
Tir de mitraille. 30ch supplémentaire. Les techniques de plus de 200ch (base) au prochain tour font perde 60pv à l'adversaire

Bakugami [S]
Konohamaru invoque un canon immense faisant plusieurs mètre de haut. Ce dernier est une magnifique pièce d'artillerie avec de nombreux détails dessinés. D'ailleurs une tête de singe entour le canon. Le canon tire des boulets enflammés de plusieurs centaines de kilos ou des des flammes plus puissante que celle de dragon. Il peut raser un village, faire écrouler les murs les plus solide avec cette technique.
450ch
550pv et 100pv/tour
L'ennemi perd une action
Les invocations géantes perdent 100pv supplémentaire
Inesquivable Indivisible Inaltérable
ou
450ch
470pv à tout les adversaires et 100pv/tour
Les ennemis perdent une action
Les invocations géantes perdent 100pv supplémentaire
Inesquivable indivisible Inaltérable
Tir de mitraille 50ch supplémentaire. Les techniques de plus de 200ch (base) au prochain tour font perde 60pv à l'adversaire

Hors combat
Permet de détruire un lieu

Rang S pour le tout

Citation :
Koukutai (escadrille)
Konohamaru invoque 6 singes ninjas experts de la traque et des combats. Ces derniers sont de petites tailles mais ne sont pas pour autant inoffensifs loin de là. Ils possèdent de forte capacités de combat avec leur agilité étonnante et aides leur invocateur au combat de bien des manières. Se sont aussi et surtout des singes traqueurs qui peuvent sentir le chakra à très longues distance et enregistrer une signature énergétique propre à chaque individu.
En combat
300ch (50*6) et 180ch/tour (20*6)
200pv et 150pv/tour
Les singes font 60 dégâts de plus par tour en terrain encombré : forêt, marécages, ville, montagne, cavernes
A chaque tour Konohamaru peut augmenter une de ses techniques de 100pv et la rendre indivisible
ou
A chaque tour Konohamaru peut ajouter un effet action sup / action en moins / ne compte pas comme une action ( tech de 200ch max)
à l'une de ses technique ( 1 fois max par possibilité)
ou
Permet de diviser une technique par 2
Les singes sont solidaires et se protègent mutuellement. Ils ne font qu'un et ne compte que comme une seule invocation
Passif:
Pour 50ch sup / tour Permet d'annuler les effets des techniques de dissimulation.
Escouade : 1500pv

Hors combat :
Permet de donner les même bonus que le métier chasseur pour la partie Hors combat


Rang A

Citation :

Doton - Doryū Dan Souffle du Dragon de terre

Technique mise au point par son grand père. Après crée un torrent de boue ce dernier se transforme en tête de dragon. Ce dernier va cracher des missiles de boues si dense que chacun est aussi dangereux qu'un coup de massue. Les missiles peuvent être embrasés.
200ch
270pv
La prochaine attaque Katon reçoit un boost de 60pv
Indivisible Inaltérable.

Rang C







Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le futur Hokage se met à niveau !    Lun 29 Avr - 12:45

Citation :
Kyuhou Kessen, Canons de Batailles :
Konohamaru grâces à sa maîtrise du Doton fait apparaître des canons de pierres, entièrement sculptés, qui permettent de tirer sur l'ennemi. En fonction des besoins du ninja, les canons peuvent avoir des tailles variables et tirer différents types de projectiles car Konohamaru peut combiner aisément sa maîtrise du Katon (boulet de terre, boulet enflammé, flamme seul ). Konohamaru compte utiliser la puissance de cette technique pour se faire connaître à travers le Yukan.
Hors Combat :
Nécessite 500 CH
Permet de détruire un lieu.
Débloqué au niveau Jonin

En Combat :
Effets Passifs :
La construction des canons demande essentiellement de la pierre et sont plus facile à construire dans des lieux rocailleux.
Nécessite 50 CH de moins pour effectuer cette techniques dans : Montagne, Caverne, Plateau rocheux, falaise, Oni et dans n'importe quelle village.
Les canons restent sur le terrain et Konohamaru peut les utiliser pour tirer à chaque tour mais à moindre puissance
Un tir gratuit de 90 PV/tour si Doramu sur le terrain et 130 PV/tour si Bakugami.

Doramu, Batterie : [Rang B]
Canon standard, de la taille d'un homme, qui tire des projectiles avec une puissance pouvant facilement détruire un mur ou tuer un homme.
Nécessite 180 CH
Retire 250 PV
Pour 30 CH supplémentaire fait apparaître plusieurs autres canons et cela devient alors une technique de zone.
Tir de mitraille :
Pour 30 CH supplémentaire. Les techniques offensives de 250ch ou plus prochain tour font perde 60 PV à l'adversaire

Bakugami : [Rang S]
Konohamaru invoque un canon immense faisant plusieurs mètre de haut. Ce dernier est une magnifique pièce d'artillerie avec de nombreux détails dessinés. D'ailleurs une tête de singe entour le canon. Le canon tire des boulets enflammés de plusieurs centaines de kilos ou des des flammes plus puissante que celle de dragon. Il peut raser un village, faire écrouler les murs les plus solide avec cette technique.
Nécessite 450 CH
Retire 550 PV et 100 PV/tour
L'ennemi perd une action
Les invocations géantes perdent 100 PV supplémentaire
Inesquivable, Indivisible et Inaltérable.

------ou------
500 CH
Retire 450PV à tous les adversaires et 100 PV/tour
Les ennemis perdent une action
Les invocations géantes perdent 100 PV supplémentaire
Inesquivable, Indivisible et Inaltérable
Utilisable une fois par possibilité.
Tir de mitraille :
Pour 50 CH supplémentaire, les techniques offensives de 250 CH ou plus (base) au prochain tour font perde 60 PV à l'adversaire.






Depuis quelques temps Konohamaru enchaînait les combats et force était de constater qu'il ne brillait pas par puissance. Mis en difficulté dans tout les cas de figure, celui qui prétendait au titre de hokage pour le futur comptait bien résoudre cette faiblesse et pour cela il n'y avait rien de mieux que de se s'entraîner et de mettre au point de nouvelles techniques.
Maîtrisant le doton depuis peu de temps, Konohamaru pouvait désormais créer de nouvelles techniques et son esprit foisonnait d'idées. L'une des idées qui le taraudait depuis longtemps était de mettre au point un canon fait de roche qui lui permettrait de tirer sur ses ennemis et de faire de gros dégâts à longue distance. C'était la lecture d'ouvrage à la bibliothèque concernant les méthodes de combat du nouveau continent et l'utilisation de canon qui l'avait inspiré. Avoir le concept à l'esprit était une chose mais le plus dure était bel et bien de mettre en application la théorie.
La première étape indispensable était de construire un canon. Modéliser un objet avec du doton était l'une des compétences de base pour les personnes qui maîtrisaient cette affinité mais la plupart du temps il s'agissait de faire apparaître des choses solides et grossières comme des murs ou des blocs de pierres. Ici Konohamaru voulait mettre au point un canon qui ressemblerait trait pour trait à une véritable pièce d'artillerie, ce qui demandait, il va de soi, d'avantage de précision et de rigueur.

Le chunin effectua une petite cession d'échauffement et resta assis en tailleur sur le sol pour malaxer du chakra. Après avoir tenu quelques minutes dans cette position il posa ses mains sur le sol comme lui avait enseigner Yamato puis diffusa son propre chakra dans le sol pour ressentir la terre sous ses pieds et prendre un peu de prise sur l'élément sur lequel il était assis. Avec de l'attention et de la concentration le chunin pouvait presque faire une cartographie mentale des blocs de roches présent aux alentours de lui. Se rappelant ce qu'il avait vu quelques jours plus tôt, le jeune ninja méditait sur la bonne façon de construire son canon.


" Il va être trop compliqué de le faire en une seule fois et de faire un tube creux dès sa création ... le plus simple est de le couper en deux morceaux symétriques et de les coller l'un à l'autre. Lier les deux parties avec du chakra ne devrait pas poser trop de problème. "


Konohamaru s'entraîna donc pendant plusieurs heures à créer un canon de roche. Il fallait donc construire un long tube qui servirait au jet du projectile et une base qui permettrait de retenir le recul du tir et d'empêcher à l'arme de se disloquer au moment de l'exécution. Lors de la première tentative c'est le côté gauche du canon qui était plus gros que le côté droit empêchant de ce fait de fermer le tout. Lors de la seconde tentative c'est le coffre, la base qui n'était pas stable ce qui aurait provoquer quelques soucis lors de la phase de tir. S'il il visait une cible et que le tir déviait au dernier moment la technique perdait tout son intérêt. C'est à la troisième tentative qu'il toucha au but en produisant un canon conforme aux critères même si ce dernier était de taille modeste.


" Génial ! La coque est crée mais il faut maintenant la rendre opérationnelle, sinon ça ne sert a rien "


Konohamaru n'était pas en mesure de créer la détonation qui propulserait le boulet à l'aide de poudre à canon. Il fallait trouver un système équivalent qui lui permettait de tirer. Deux option lui venait à l'esprit : utiliser à l'intérieur même du canon une technique doton pour "pousser" le projectile ou utiliser une technique katon. Le but étant de faire une technique la plus puissante possible, Konohamaru testa les différentes solutions mais ne fut satisfait par aucune des 2. La force du tir était suffisante pour blesser sérieusement ou tuer n'importe qu'elle être humain normalement constitué mais cela n'était pas assez pour un ninja amener à affronter des adversaires surpuissants.
Lui vint alors une idée lumineuse.


" Pour un canon conventionnel ils utilisent de la chimie et de la mécanique pour créer une surpression qui permet de projeter le canon. Ok , je peux pas faire ça avec mes propres techniques si j'utilise un canon fermer mais si j'utilise un canon ouvert planté dans le sol je vais pouvoir utiliser le tremblement du sol et les canaliser dans le canon " !


Le jeune ninja passait souvent au près des habitants de Konoha, comme étant un "baka" mais il savait être pragmatique et faire preuve d'une intelligence pratique quand cela était nécessaire. Il cassa son premier canon et en remit un nouveau sur pied. Celui si n'était plus fermé et droit mais légèrement courbé jusqu'à s'enfoncer dans le sol. Au final Konohamaru avait penser au fonctionnement d'un barrage pour cette technique, c'était un peu comme détourner la force d'un fleuve pour activer des turbines sauf qu'ici la force emmagasinée serait immédiatement redirigée vers le canon pour faire feu.
Konohamaru passa, comme toujours, de la théorie à la pratique. Le canon était crée et ancré dans le sol. Il posa ensuite sa main au sol, projeta des vibrations dans la terre qui se mit à trembler. Il canalisa les secousses naturelles qui s'étaient jointes à celles artificielles, canalisa le tout avec son chakra et redirigea toute cette force à l'intérieur du canon. Le tube du canon servit comme catalyseur, concentra l'énergie avant de la libérer d'un seul coup. Konohamaru qui avait installer un boulet de roche dur comme du granit dans le canon vit le projectil partir à plusieurs centaines de mètres en quelques secondes. Il s'écrasa dans le sol en créant un puissant cratère. Le chunin regarda le résulta satisfait en serrant du poing mais si la base de la technique était posée et maîtrisée il devait encore l'améliorer.
Le ninja de Konoha pensa à plusieurs variantes ou déclinaison tant en terme de taille que de nature de projectiles. Après avoir tirer un boulet de roche pure, il tira un boulet de roche enflammé ce qui augmentait encore un peu la puissance de la technique. Utilisant le canon comme simple amplificateur ou caisse de résonnance, le chunin transféra une technique katon à l'intérieur pour créer un immense lance flamme qui permettait de balayer le terrain et de terrasser une ligne entière d'ennemi. La dernière option à laquelle il pensa était non pas de créer un seul projectile mais d'en utiliser plusieurs. Au lieu de mettre un boulet de roche dans l'arme il y transféra une multitude de petites pierre saillantes et coupantes qu'il renforça avec du katon. Le chunin utilisa la même procédure, généra des ondes terrestres qu'il ramena jusqu'au canon pour tirer. Le résultat permit de créer une véritable pluie de pierres tranchantes comme des rasoirs et brûlantes comme les cendres d'un volcan. Cette version paraissait moins impressionnante, sa portée était réduite, elle faisait moins de bruit et les dégâts imaginables semblaient plus légers. Pourtant, effectué sur un adversaire, sur un homme, la mitraille était encore plus redoutable car elle toucherait l'intégralité du corps à des endroits aléatoires ce qui pourrait s'avérer particulièrement handicapant pour l'adversaire. C'était comme si le corps entier de l'adversaire allait être râpé ou déchiqueté et son système sanguin et de circulation de chakra serait endommagé.

Konohamaru devait tester concrètement sa nouvelle technique et pour cela il créa cinq clones qui serviraient de cibles mobiles, un peu comme au balltrap. Konohamaru fit feu une fois, deux fois mais les clones parvinrent à éviter les tirs. Il ne mettait pas assez de puissance dans la technique et de ce fait le coup ne partait pas assez rapidement. A cela s'ajoutait un petit manque de précision car un tir de canon n'avait pas grand chose en comment avec un lancé de Kunai. Le chunin devait s'habituer et se rôder au tir au pigeon. Il patienta un peu avant d'effectuer son troisième tir, analysant la trajectoire de son tir et celle de la course de son clone de telle sorte à estimer le point de rencontre. Konohamaru posa les mains au sol envoya une puissante impulsion. Le boulet fusa dans l'air et percuta le clone en plein de ventre.


Touché ! il n'a rien vu venir hi hi hi. Quelque soit la distance de l'ennemi, qu'il vole ou pas, il sera à portée de tir.


Les clones décidèrent ensuite d'attaquer leur orignal. Ce dernier put ainsi utiliser toute les palettes de cette technique, la mitraille ainsi que le lance flamme ce qui lui permit d'annihiler l'opposition en quelque seconde. Le jeune ninja semblait particulièrement satisfait de la puissance de feu de sa technique. Il restait encore quelques ajustements à faire et quelques options à mettre en oeuvre comme le fait de créer un canon beaucoup plus grand et dangereux ou encore le fait de générer plusieurs canons ce qui lui permettrait de remplacer une véritable ligne d'armée. Après avoir appris les bases de la technique il lui restait donc à fignoler mais cela ne présenterait pas de difficulté particulière. D'ailleurs après sa pose Konohamaru s'entraîna à créer un énorme canon ce qu'il parvint à faire rapidement. Le point final fut, tel un sculpteur, d'agrémenter le canon de figure de singe. Le chunin se posa en tailleur au bout du canon comme un capitaine sur la proue de son bateau partant à la conquête du monde.
- - - -

1572 mots / 25 = 62 lignes
+
Post à la bibliothèque
=
Technique de Rang S ramené à A
60 lignes et 700 ryos
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le futur Hokage se met à niveau !    Lun 6 Mai - 19:56

Citation :
Koukutai, Escadrille :
Konohamaru invoque 6 singes ninjas experts de la traque et des combats. Ces derniers sont de petites tailles mais ne sont pas pour autant inoffensifs loin de là. Ils possèdent de forte capacités de combat avec leur agilité étonnante et aides leur invocateur au combat de bien des manières. Se sont aussi et surtout des singes traqueurs qui peuvent sentir le chakra à très longues distance et enregistrer une signature énergétique propre à chaque individu.
Hors Combat :
Nécessite 150 CH puis 50 CH par post de chasse.
Permet de donner les bonus hors combat du métier chasseur.

En Combat :
Passif :
Pour 50 CH supplémentaire par tour
Permet d'annuler les effets des techniques de dissimulation.

Actif :
Nécessite 300 CH (50*6) et 180 CH/tour (30*6)
Retire 240 PV (40*6) et 180 PV/tour (30*6)
Les singes font 60 PV de dégâts de plus par tour (10 chacun) en terrain encombré : forêt, marécages, ville, montagne, cavernes
A chaque tour Konohamaru peut augmenter une de ses techniques de 80 PV et la rendre indivisible.

------ou------
A chaque tour Konohamaru peut ajouter un effet action supplémentaire / action en moins / ne compte pas comme une action à l'une de ses techniques de 200 CH max
Utilisable une fois par possibilité.

------ou------
Permet de diviser par deux une technique
Les singes sont solidaires et se protègent mutuellement. Ils ne font qu'un et ne compte que comme une seule invocation. Au fait ca non pas complètement, pour ma part j'accorde un grand max de une technique de zone n'en touche que 4 par 4, si tu vois ce que je veux dire.
Escouade : 1800 PV (300*6)
Tout les 300 PV subis un singe est Ko. Diminue donc la conso de la technique par tour et les dégâts
Ex : 2 singes Ko > reste 4 singes > 120 CH/tour (30*4) > 120 PV/tour etc etc.

RANG S


Konohamaru maitrisait depuis plusieurs années maintenant la technique d'invocation et l'animal avec qu'il il avait lié un pacte était le singe. Ayant trifouillé dans les affaires de son grand père qui n'avait pas eu le temps de lui transmettre la connaissance de cette technique , pas d'avantage qu'il n'avait eu le temps de lui transmettre son rouleau représentant le contrat d'invocation avec les singes, Konohamaru avait réussi à faire appel à Enma le roi des singes après avoir appris la technique avec Naruto une nouvelle fois. Tout comme lorsque son professeur avait appelé Gamabunta, Konohamaru avait du faire face à la réticence de son invocation pas décidé à se laisser appeler par le premier ninja venu. Néanmoins à force d'obstination et en raison de la longue amitié qu'il avait eu avec le 3ème Enma avait accepté de contracter avec Konohamaru. Dès lors le chunin n'avait cessé d'améliorer les liens avec les singes apprenant à en invoquer plusieurs pour s'en faire des alliés. Il avait ainsi appris à invoquer un singe géant du nom de Otoko qui pouvait s'avérer utile dans certaines circonstances.

Il lui fallait apprendre aussi à faire appel à d'autres alliés moins puissants mais pouvant être tout aussi utiles voir plus. Ayant échanger un peu avec Otoko, ce dernier lui parla d'une escouade de singes très connues pour leur capacité à tracer des individus et aussi pour leur capacité de combat. Ces derniers étaient tous des maîtres en arts martiaux et auraient pu défier n'importe quel ninja haut gradé en taijutsu. Il est vrai que dans cet exercice l'agilité d'un singe pouvait s'avérer particulièrement utile. Très intéressé par cela, Konohamaru décida de faire appel à eux et avec l'aide d'Otoko parvint à les appeler. Six singes arrivèrent sur le terrain légèrement boisé. konohamaru eut du mal à les repérer tous car ces derniers s'étaient mis, dès leur arrivée en position de combat ou à couvert. Quand ils virent et analysèrent le lieu ou ils étaient, ils se dévoilèrent d'avantage.


Tiens tiens qui peut on voir ici ? Ne serait tu pas un descendant du 3eme ? la ressemblance physique au même âge ne laisse planer aucun doute. Puis l'objet que tu as au bras ne fait que confirmer nos soupçons .


Si ! Et c'est aussi pour ça que je fais appel à vous ... je voudrais que vous m'aidiez en combat ou non quand le besoin s'en fait ressentir. Votre réputation me laisse pensez que vous pourriez être un atout très précieux pour moi et le village de Konoha.


N'essaie pas de nous flatter gamin ! C'est pas comme ça que ca marche... on sait que le boss a accepté d'être ton allié c'est donc que tu dois valoir quelque chose mais on a besoin de voir ca de nos propres yeux. N'est ce pas camarades ?


Oui... si tu arrives à attraper ces trois balles de couleur alors nous accepterons de passer le contrat avec toi. On te laisse une heure
.

C'est tout ? hi hi hi fastoche !


Les singes se regardèrent entre eux avec un regard qui disaient que le jeune ninja ne savaient pas à quoi il s'attendait. Konohamaru resserra son bandeau prêt à faire face à ces singes aux allures plus de farceurs que de guerrier. Otoko donna le signal de départ de cette partie. Le chunin commença évidemment pas créer cinq clones de lui même qui se lancèrent à trois sur un même singe. Ce dernier qui possédait la balle jaune la passa à l'un de ses confrères puis disparut en haut d'un arbre. Les clones passèrent à autres choses du coup mais alors qu'il faisaient demi tour une volée de shuriken élimina l'un des clones. Konohamaru tenta de récupérer la balle rouge mais alors qu'il était sur le poing de mettre la main sur l'un des primates, un second arriva en soutient du premier et le repoussa d'un coup de pieds. Chaque camp était étonné par la prestation du camp adverse. Les singes admiraient la fougue et l'énergie que mettaient Konohamaru dans l'exercice alors que ce dernier était étonné de voir la parfaite coordination des singes entre eux ainsi que leur agilité.

Il se redressa alors qu'un clone avait mis un adversaire en difficulté grâce à des petites techniques katon visant justement à le déstabiliser. Le primate lança la balle bleue à l'un de ses disciples car il avait vu venir le danger mais mais un mur doton sortit de terre d'un seul coup et bloqua la balle qui retomba mollement au sol comme une balle de tennis mis dans le filet. Le clone le plus proche fonça dessus ainsi qu'un des six singes, l'objectif était âprement disputé. Un jet de pierre précis dans le genou fit trébucher le clone et lui fit perdre la priorité. Le singe était plus qu'à une poignée de main de récupérer la balle bleue mais ce dernier s'embourba dans une petite marre de boue, technique doton basique, pas très dangereuse mais dont la polyvalence était un atout très précieux. Le clone récupéra finalement la balle et la jeta à Konohamaru triomphant.


Et de une les gars !

" il faut absolument que j'arrive à isoler le porteur d'une balle "

Konohamaru envoya ses clones et utilisa des techniques doton et katon de telle sorte à écarter le porteur de la balle jaune de ses condisciples. Un mur doton associer à un embrasement infernal du dragon lui permit de faire fuir le dernier primate récalcitrant et se retrouver seul face au porteur de la balle jaune. Le singe la tenait avec sa queue et attrapa un kunai pour faire face au ninja. Les deux opposants commencèrent un petit balais au taijutsu se donnant coups de pieds, coups de poings et tentant quelques prises mais leur niveau au corps à corps était équivalent et aucun ne parvint à prendre le dessus. Le ninja donna un coup de poing au singe qui esquiva et lui donna un coup de pieds dans le ventre en retour. Le Sarutobi resta mobile et repris l'assaut. Il feinta un coup puis déposa un parchemin explosif juste à proximité du primate. Ce dernier évita l'explosion mais recula à proximité du mur doton. Le chunin posa sa main au sol et créa un poing de pierre dans l'angle mort de son adversaire qui le cogna et l'envoya tout droit dans une cage doton comme s'il était une boule de flipper. La combinaison était parfaite. D'un geste simple il tenta de récupérer la balle mais le singe rétracta sa queue pour mettre la balle au beau milieu de la cage, hors de portée de Konohamaru. Le chunin diminua peu à peu la dimension de la prison de pierre jusqu'à ce que le primate ne puisse plus effectuer le moindre mouvement. C'est seulement là que ce dernier concéda à lâcher son "trésor" et qu'en retour le ninja de Konoha lui redonna un peu de liberté de mouvement.

Et de deux ! vous m'avez sous estimez, je compte bien me montrer à la hauteur des membres de mon clan, de mon oncle, de mon grand père !


Un sourire de fierté parcourait le visage du jeune ninja , très sûre de son fait. La partie reprit de plus belle, les techniques katon et doton fusaient dans tout les sens comme les jets d'armes blanches ou les projectiles les plus divers. Une branche d'arbre taillé à la minute servit de javelot à l'un des singes qui transperça l'un des clones au niveau du ventre. Le jet était parfait, une note technique de 10/10. Au bout de 45 minutes un singe était ligoté et un autre emprisonné dans une cage de pierre. Du côté de Konohamaru il n'avait plus aucun clone. Il avait perdu les cinq de la première génération, les cinq de la seconde génération et les deux de la troisième et dernière génération. 13 clones, c'était son potentiel maximum actuellement et il ne pouvait plus en produire. Il était donc seul face à quatre singes ninjas expérimentés possédant la balle rouge.

Le jeune homme ne se démonta pas. Il tenta même une feinte et se métamorphosa en l'un des leurs après avoir jeté un fumigène mais leur capacité sensitive leur permit de démasquer l'imposteur et d'éviter le piège. Konohamaru repartit à l'abordage avec l'énergie du désespoir, tentant d'immobiliser encore certains de ses adversaires mais à quatre contre un et sans clone il ne pouvait pas faire grand chose. Les primates jouaient à la passe à 19, enfin à 4, se lançant le dernier objectif et faisant courir le jeune ninja qui commençait à s'agacer. Ce dernier effectua une grosse attaque katon cramant presque l'un des singes qui tentait de libérer son camarade ligoté


Donner moi la dernière balle et je libère vos collègues ? une balle jaune contre deux singes soldats expérimentés, c'est un deal correct non ?

Ils refusèrent le pari. Le chunin tenta alors un coup de bluff et créa une marre de boue sous la cage doton et sous le singe ligoté qui commencèrent à s'enfoncer dans le sol. En gros c'était du chantage qui pouvait être traduit par " soit vous me donner la dernière balle et vous perdez, soit vous la gardez, vous gagnez, mais vous perdez deux camarades". Une escouade de 6 réduite à 4 était beaucoup moins impressionnante. Les singes pris un peu à contre pieds se regardaient et regardaient le chunin qui lui semblait très sur de son fait et ne bronchait pas d'un cil comme si il avait l'habitude d'utiliser ce genre de procédé. Chaque camp restait sur sa position et bientôt il ne restait plus que le nez des deux singe attaché au dessus du sol. Le possesseur de la balle jaune la jeta à Konohamaru.


Tu as gagné ... on signera le contrat. Tu as montré des qualités tout à fait remarquables pendant cet exercice et tu as fait preuve d'un certain cran dans le moment final. Tu es suffisamment digne pour avoir notre alliance.

Vous savez que je n'aurais pas continuer à les enfoncer d'avantage dans le sol, je ne suis pas un assassin !


On le savait ... et c'est aussi pour çà qu'on accepte notre défaite. Tu as eu le cran de tenter quelque chose et d'utiliser une arme différente que la force, à savoir le facteur psychologique, dans un combat indécis. C'est digne d'un grand ninja même si cela n'était pas très crédible.


Konohamaru sortit l'énorme rouleau qui servait de pacte pour l'invocation des singes et apposa sa signature ainsi que l'escouade primate. Ces derniers disparurent ensuite dans un nuage de fumée laissant le descendant du clan Sarutobi seul sur le terrain d'entraînement. Ce dernier s'écroula épuisé mais victorieux
.

- - - -- - - - -

1764 / 25 = 70 lignes
1350 ryos - 1000 ryos
Validé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Le futur Hokage se met à niveau !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le futur Hokage se met à niveau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Futur réunion des membres
» recherche personne pour soutien scolaire remise a niveau en CM2 urgent paris
» Le futur tramway du Havre
» des conseils en vue d'un futur craquage
» idée d'une futur réunion voir la construction du Jean Bart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Monastère-