AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans les rues (Général)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Dans les rues (Général)   Mar 6 Aoû - 15:34

Les deux hommes avaient fini la première étape : se rendre au village. La seconde consistait à se faire remarquer pour attirer l'attention des hauts dirigeants de la mafia. En somme, si on considérait qu'ils connaissaient déjà le Uchiha — sans véritablement connaître son identité — on pouvait se dire que la première impression qu'il avait laissé les avaient intrigués. Ainsi, son retour allait peut-être leur faire plaisir et ils viendraient d'eux-mêmes à ces hommes masqués. Néanmoins, il fallait montrer qu'ils n'étaient ni trop discret — au point de se laisser marcher sur les pieds pour ne pas faire de vague — ni trop imprudent — au point de taper tout ce qui bouge. À ce niveau, il aurait préféré que le Doragon soit plus tendre mais, au final, cela pouvait servir. L'un préférait prévenir, l'autre agir. En cas de soucis, de futurs employeurs pouvaient deviner ceci : si un homme venait à les attaquer, l'un jouerait au flic tendre avec un homme tandis que le second mettrait au tapis ses coéquipiers. Dès lors, le dernier serait le seul à parler et le travail en serait facilité. Itachi espérait que ces hommes de la pègre ne voient les choses telles qu'il les imaginait.

- Se faire remarquer n'est pas forcément mauvais, ici. Cela permet d'envoyer le signal : je suis là et je n'ai pas peur de tout ces hommes, ni de votre nombre. Le premier jour, j'ai été contraint d'acheter deux esclaves pour faire penser que je n'étais pas un tendre. Aujourd'hui, je montre que je ne fais pas que dans la prostitution, je n'ai pas peur ni d'en acheter, ni de frapper les potentiels acheteurs. Tu comprends? Seulement, il ne faut pas en faire trop. Ne frappe que si je te fais signe et ne tue que si je te le dis, oralement.

Finalement ils continuèrent leur chemin sur la rue principale pour arriver près de The Time. Le bar n'était pas plein, l'heure de se souler n'étant pas arriver. Mais ils y allèrent, histoire de pouvoir tâter le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les rues (Général)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OPEX : VIDEO. Dans les rues de Bangui, avec une patrouille de l'armée française
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.
» La d&co dans tous ses états...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Takumi :: Quartiers Sud :: Rues de Takumi-