AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Chez les Konshio, y a que de l'eau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Konochy

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2523
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 32
Localisation : Dans mon cabanon avec jumelles pour regarder le bain des dames peinard

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Chez les Konshio, y a que de l'eau ! 861077670650left20/0Chez les Konshio, y a que de l'eau ! 877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Chez les Konshio, y a que de l'eau ! 241185750233left30/0Chez les Konshio, y a que de l'eau ! Mini_877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

Chez les Konshio, y a que de l'eau ! Empty
MessageSujet: Chez les Konshio, y a que de l'eau !   Chez les Konshio, y a que de l'eau ! EmptyDim 10 Nov - 22:02

Le clan Konshio n'était ni très réputé, ni très vaste. Il consistait en quelques couples de tout âge, d'une dizaine d'enfants déjà entraînés et d'une demeure suffisante pour permettre à ce petit monde de vivre avec un minimum d'intimité.
Seul le chef du clan, un homme déjà âgé de la soixantaine et quelques membres avaient une certaine réputation au sein du village shinobi. Yuuji faisait parti de ces chanceux, bien que la célébrité était une chose dont elle se fichait totalement, sachant parfaitement qu'il y avait un gros revers à ce statut quelque peu 'privilégié'.

Elle faisait donc profil bas la plupart du temps, marchant dans les rues du village sans attirer l'attention de qui ce soit, gardant une grande sérénité dans la plupart des situations.
Pour l'heure, la jeune femme toqua à une porte, celle menant à une sorte de bureau du chef du clan, qui n'avait rien de spacieux comparé à celui du chef du village, dernièrement tombé au cours d'un violent combat sur les terres les plus dangereuses.


-Entres donc Yuuji, je t'attendais.-


Le vieil homme invita la demoiselle à s'installer face à lui, afin qu'ils aient une conversation privée. Yuuji le salua comme à son habitude, sans réelle intonation dans la voix.

-Oyaho Oji-sama.-

-Bien. J'ai quelque chose d'important à te proposer ma petite.-

-Je vous écoute.-

-Tu es certainement au courant de la récente perte des forces shinobis.-

-En effet, c'est une mauvaise nouvelle pour nous tous.-

-Mais au-delà de cela, c'est surtout une formidable opportunité qui est offerte à tous.-

-Vous parlez de cette annonce qui permet à n'importe quel ninja de prétendre à la gestion du village.-

Yuuji n'était nullement surprise que ce sujet soit abordé, l'ayant senti venir dès qu'elle fut mise au courant de cette annonce plutôt étonnante.

-En effet. Hier, le conseil des anciens s'est réunis pour décider de la personne qui représenterait la famille et serait choisie pour devenir un candidat au poste de chef des forces shinobis.-

La jeune femme plissa légèrement le regard, ayant sans doute déjà deviné la vraie raison de cette entrevue avec le chef du clan. Cependant, elle n'interrompit pas son aîné pour autant, n'étant pas une impolie de cette trempe.

-Il s'est avéré que c'est toi, qui est le premier choix, de part ta sagesse et ta force malgré ton jeune âge. D'autres choix ont été envisagés, mais tu es celle qui a remporté le plus d'avis au sein de la famille.-

-En d'autres termes, vous me recommandez pour devenir candidate au remplacement de celui qui représentait les ninjas dernièrement.-

L'ancien esquissa un léger sourire avant de confirmer les dires de la brune.

-En d'autres termes, c'est cela même Yuuji.-

-C'est un pari osé, Oji-sama. Vous savez autant que moi que je n'ai pas l'expérience pour prétendre à de telles responsabilités.-

-Certes, c'est juste, mais je suis convaincu que tu es capable d'apprendre vite et bien les rudiments nécessaires.-

"Vous tournez bien trop autour du pot Oji-san. Allez droit au but."

En effet, le chef du clan avait bien une petite idée en tête et le regard perçant de son interlocutrice montrait qu'elle commençait à se lasser de cette conversation qui tournait trop en rond.

-Je ne vais pas te cacher que le but premier de cela, c'est de montrer que nous n'avons pas peur de relever des défis ou de faire un pari un peu risqué. Tu es sans doute la plus douée du clan et promise à faire encore plus à l'avenir.-

Yuuji se décida à mettre à nouveau les mots de manière claire et précise, histoire d'en finir avec les explications sans fins, mais pas sans but.

-En somme, c'est une manœuvre politique ayant pour but d'attirer l'attention sur notre famille et nous permettre de prendre davantage d'importance au sein du village.-

Nouveau sourire concédé par l'aîné, qui semblait satisfait des réponses données par Yuuji.

-Mis à part une certaine impatience lisible dans ton regard, tu es bien à la hauteur de la tâche.-

"Accéder à ce poste...ce n'est pas une décision à prendre à la légère."

Et pourtant, sa réponse arriva bien vite :

-J'accepte votre requête Oji-sama.-

-Excellent ! Voilà un dossier d'inscription complet et rempli par mes soins. Tu n'as plus qu'à te rendre au temple du village et y faire ta candidature de manière officielle.-

Yuuji s'empara du dossier tendu, sans le lire toutefois, elle aurait le temps plus tard.

-Si vous n'avez rien d'autres d'importants à ma confier, je vais me mettre en route immédiatement.-

-Vas Yuuji, tu es l'une des fiertés de notre clan, nous croyons tous en toi.-

La jeune femme ne répondit pas et quitta la demeure familiale sans la moindre hâte, fidèle à elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Konochy

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2523
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 32
Localisation : Dans mon cabanon avec jumelles pour regarder le bain des dames peinard

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Chez les Konshio, y a que de l'eau ! 861077670650left20/0Chez les Konshio, y a que de l'eau ! 877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Chez les Konshio, y a que de l'eau ! 241185750233left30/0Chez les Konshio, y a que de l'eau ! Mini_877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

Chez les Konshio, y a que de l'eau ! Empty
MessageSujet: Re: Chez les Konshio, y a que de l'eau !   Chez les Konshio, y a que de l'eau ! EmptyMar 12 Nov - 23:24

Entrainement


Yuuji revint finalement au sein du domaine familial, sans avoir l'air perturbée par quoique ce soit, arborant un air serein comme à son habitude. Tranquillement, elle alla jusqu'à la salle d'entraînement, un lieu qu'elle visitait assez souvent, désireuse de ne pas se relâcher, voir de continuer à progresser.
Seulement, avec la possibilité de venir la nouvelle chef des forces shinobis, elle estimait devoir reprendre l'entrainement plus sérieusement, jugeant son niveau de combat insuffisant pour un tel poste.


"Savoir gérer les petits tracas quotidiens est une chose. Combattre l'élite en est une autre et je ne suis pas encore à ce niveau. Ce Aizen a beau cultiver le doute et la méfiance, il n'avait pas tort sur certains points."

La kunoichi savait bien entendu faire la part des choses dans les discours et les bonnes paroles, mais son jeune âge ne lui permettait pas encore de saisir toutes les subtilités des discours politiques et des manœuvres qui pouvaient aller avec.
Cependant, elle n'en était pas encore là et estimait avoir peu de chances d'être élue par la population du village. Si l'on devait donner une estimation, Yuuji pensait à peine remporter 5% des suffrages, n'étant si assez forte et n'ayant pas la notoriété pour faire un gros score au scrutin.

Enfin bon,  tout cela n'est que de la pure spéculation et il était temps de débarrasser son cerveau de toutes ces pensées parasites et se concentrer sur son petit entrainement du jour.
- - - - -
Cela débuta par de petits échauffement, alors qu'elle était seule dans la salle. Celle-ci était dédiée avant-tout aux entrainements au taijutsu et aux armes, pour le peu en maniant dans la famille. Les entrainements au katon s'effectuaient plutôt à l'extérieur, pour des raisons assez évidentes de sécurité.
Yuuji effectua quelques tours de salle et plusieurs séries de mouvements sollicitant toutes les parties de son corps, afin qu'elle soit parfaitement prête pour un entrainement intensif.

Une fois fait, elle dégaina l'un de ses katana avec sa main droite, laissant le second encore au fourreau. Si certains bretteurs se trouvaient meilleurs en tenant une seule arme avec les deux mains, Yuuji préférait de loin avoir sa main gauche de libre, déjà pour pouvoir faire certains mudras pour ses katon, mais aussi pouvoir dégainer sa seconde arme en un instant en cas de besoin.

Rapide et élégante, Yuuji effectuait des attaques et parades contre un ennemi invisible, prenant soin de ne pas abimer les murs, le sol ou encore le plafond, comme cela lui arrivait par le passé.
Sûre de ses gestes, à l'aise de son art, elle offrait un spectacle agréable à toute personne ayant de l'intérêt pour les combats à l'arme, son kimono suivant les mouvements comme une ombre.
Bien entendu, elle ne pouvait pas laisser libre court à ses déplacement dans un lieu fermé comme la salle, mais cela lui suffisait.

Au bout de quelques minutes, elle changea radicalement de rythme, puisqu'elle dégaina son deuxième katana. Dès lors, le taux d'attaques grimpa d'un bon cran et l'élégance laissa place à un style bien plus acéré et offensif. Les lames des katanas s'entrechoquaient parfois, ajoutant un petit plus à l'ambiance. La respiration de Yuuji devint perceptible dans la salle, bien qu'elle avait toujours un contrôle total de son corps.

Son adversaire invisible était assiégé d'attaques vives et tranchantes, le duo d'armes ne laissant que très peu d'ouvertures possibles ou seulement à ceux pouvant suivre le rythme des assauts de la kunoichi. Si elle ne pouvait pas prétendre au titre de bretteur numéro un du Yuukan, elle se savait assez coriace pour tenir quelques minutes face aux meilleurs, bien qu'il ne s'agisse que d'une simple estimation.


"Et maintenant, le Ze'Kai..."

Suffisamment échauffée, Yuuji décida de reprendre un projet bien spécial ayant pour nom : Ze'Kai. Concrètement, les deux katanas pouvaient s'utiliser d'une troisième manière : en les réunissant en une seule arme. En l’occurrence, l'un des deux manches était creux et capable d'accueillir celui de la seconde lame. Un petit bouton, comme sur un parapluie, servait à verrouiller les deux armes pour créer ce qui s'avérait être un double katana aux lames opposées.
(Pour donner une idée, c'est dans le style du sabre laser à double-lame de Dark Maul)

C'était sur cela que travaillait Yuuji depuis déjà pas mal de temps. Dans l'action, il s'agissait surtout de faire mouliner l'arme avec une ou deux mains et que les lames dansent autour du corps de l'utilisateur sans le blesser. Mais dans la pratique, c'était très difficile et Yuuji en avait la désagréable expérience à de nombreuses reprises.
Pour l'heure, elle se contentait de faire tourner l'arme autour d'elle assez doucement, histoire de bien la prendre en main avant de corser les choses peu à peu.

C'était là que l'exercice devenait quelque peu dangereux, car à la moindre erreur de manipulation, l'angle de rotation de l'arme pouvait changer suffisamment pour qu'elle se blesse toute seule.
Du coup, Yuuji se devait d'être très concentrée et ce à tout instant afin de se perfectionner dans ce nouveau style de combat. Malgré tout, elle pas mal avancé dans sa maîtrise du Ze'Kai, bien qu'elle n'en soit pas encore au niveau voulu. Pour l'heure, elle ne pouvait que rivaliser avec son style à un seul katana, ce qui montrait bien le chemin qu'il restait à faire pour que ce style de combat devienne celui qui lui permettrait peut-être d'accomplir son petit rêve.

D'ailleurs, elle relâcha involontairement sa concentration un instant, mais suffisant pour qu'elle se fasse une entaille sur la joue gauche, le sang coulant immédiatement sur le visage crispé de la jeune femme. Elle se stoppa immédiatement avant de se blesser davantage, sans remarquer la personne qui venait d'entrer dans la salle derrière elle.

- - - - -
-Tu travailles toujours sur ton nouveau style de combat Yuuji.-

-En effet père, mais ce n'est pas encore au point.-

Calmement, Yuuji s'essuyait la joue avec un mouchoir vierge, ne s'alarmant pas pour une blessure insignifiante. Elle garderait la trace de ce petit accident pendant une quinzaine de jours maximum.
Les picotements de douleurs ne semblèrent pas plus la déranger que cela, alors qu'elle remettait ses armes à leur fourreau, pour finalement faire face à son père, l'un des plus anciens membres de la famille.


-Une nouvelle porte s'est ouverte devant toi. Je n'aurai jamais pensé élever une enfant aussi talentueuse.-

-La talent n'est rien sans le travail.-

-Et quand les deux vont de paire, le résultat est éblouissant. Je suis très fier de toi, Yuuji.-

Il enlaça brièvement sa fille qui fit l'effort de l'étreindre en signe de remerciement.

-Je vais aller me reposer et m'assurer que ma blessure n'est pas infectée.-

D'un simplement hochement de la tête, le père laissa son enfant vaquer à ses occupations. Celle-ci fit donc exactement ce qu'elle venait de dire, allant à sa chambre pour nettoyer correctement l'entaille, se doucher après avoir quelque peu transpiré, puis s'installer confortablement dans son lit afin de trouver un sommeil réparateur.


Un peu plus de 30 lignes, soit 10xp + 5xp métier : 15xp
(totovalidé)
Revenir en haut Aller en bas
 

Chez les Konshio, y a que de l'eau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Shinobi no Kuni :: Habitations-