AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bachi Roronoa
Juunin / Bretteur/ Moderateur

avatar

Juunin / Bretteur/ Moderateur

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Lun 11 Nov - 23:25

Pendant qu'il traversait la forêt, Bachi tomba sur un "chemin" qui menait au village. Par chemin, il faut dire en réalité "moyen d'accéder au village". En effet aucune route n'était vraiment tracée de ce coté, il fallait simplement suivre un certain ordre d'indice auquel les shinobis étaient habitués. Une fois seulement dans le dernier kilomètre avant le village, on pouvait rejoindre un sentier qui menait à l'entrée du village. Bachi descendit de ses arbres pour s'approcher des immenses portes, où la garde veillait de pied ferme. Le Roronoa s'approcha d'un homme en particulier, ce n'était pas vraiment un ami mais au moins une bonne connaissance. Épéiste lui aussi, ils avaient échangé des coups plusieurs fois dans le passé à l'entrainement. Même si le samuraï était bien meilleur que le garde.


- Bonjour Bachi, bon retour parmi nous. Comment ton entraînement s'est passé ?

L'épéiste gardien des porte s'appelait Maki Ichinose, très habile à l'épée il prenait son boulot de gardien très à coeur, ce qui selon Bachi était la cause de son manque d'entrainement. Mais le jeune homme l'acceptait et même si ces progrès étaient lents, au moins ils étaient là. Quand le garde vit approché Bachi il lui tendit la main et le Roronoa lui rendit naturellement ses salutations.

- Salut Maki. Bien merci. Du nouveau ?
- Et bien … Le kage est mort, on l'a appris quelques heures après ton départ … actuellement, des élections ont lieu au temple.

Il y eu un petit silence dans lequel Bachi encaissa le choc de l'annonce.

- Hmpf … Je savais que j'aurais du partir avec lui …
- Ça va ? s'inquiéta le garde.
- Oui, oui. Je ne le connaissais pas si bien que ça finalement … ça m'attriste juste pour le village … et si le prochain était pire ?

Les deux hommes se regardèrent quelques seconde, puis Maki lâcha simplement après une légère réflexion :

- Présente toi alors, tu es assez fort pour ça.
- Le titre d'Ombre ne s'obtient pas qu'avec de la puissance, il faut savoir être stratège, savoir diriger une nation. Sinon les colons nous tomberaient dessus, c'est une lourde tâche … Je ne suis pas un chef, même si j'espère en avoir la puissance un jour, je suis un combattant, un garde, un assassin, un chasseur, un soldat … je ne donne pas d'ordre, je les reçoit et je meurt en les exécutant.
- Je pense que tu ne réalises pas le potentiel de meneur qui sommeil en toi, toute cette passion qui t'anime, le gens le verront … ils te suivront et t'obéirons … Ce serait un honneur de t'avoir comme chef.
- J'y réfléchirais. Merci Maki, à plus tard.

Les deux hommes se saluèrent et le Roronoa entra dans le village, la main droite toujours posée sur un de ses trois sabres. Les paroles de l'Ichinose résonnait dans sa tête. Bachi se dirigea vers chez lui.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 14 Nov - 10:44

Karandras avait repris la route depuis un petit moment à présent, à la première lueur du matin il était déjà debout, déambulant sans but comme un cadavre animé par une once de vie. Il se repéra rapidement aussi après avoir quitter le No Man's land. Il connaissait assez bien le Yuukan pour l'avoir arpenter en long, en large et en travers mais le No Man's land lui enlevait bien souvent ses points de repères, ça ajouter au fait que les boussoles s'affolent depuis le BlackOut et vous obtenez une région dans laquelle il est aisé de se perdre...

Le mercenaire passa une petite forêt à présent, il savait, pour avoir eut affaire avec un commerçant de la cité ninja, que la capitale se trouvait dans le coin. Il ne resterait pas longtemps, à moins qu'un travail ne le retienne éventuellement, mais il avait besoin d'un peu de repos et d'une nourriture plus équilibré qu'un morceau de viande cuite.

Il retrouva son chemin parmis la végétation et tomba sur la grande porte de Shinobi no Kuni, le village restauré où désormais se rassemblaient toute la peuplade ninja de l'Alliance. Il ne savait pas grand chose sur la puissance d'antant et de maintenant mais une chose était sûr pour lui : les ninjas avaient perdu de leur sublime.
La Reine des Ronces leur avaient expliquée qu'elle vivait naguère dans une région humide, sur une île appartenant maintenant aux Colons, le village de la brume et du sang : Kiri no Kuni. Et qu'il y avait sur le continent, plusieurs villages ninjas se battant alors pour leur propre intérêt... Aujourd'hui, ils sont tous réunis sous la même bannière, combattant pour un seul but : survivre


" Le monde tourne et les Seigneurs périssent... En un battement de paupières ce qui était acquis est perdu et l'homme dois agir en conséquence... Cette attitude paternaliste ne leur sera d'aucun secours lorsque les colons décideront de lancer l'offensive. La chance est toutefois de leur côté puisque ces derniers commettent les même erreurs... "


Morr s'arrêta devant les portes pour passer le point de contrôle. Un garde s'approcha de lui, arme en main.

- Qui êtes vous et que voulez vous ?

Le Mercenaire marqua une courte pause et tourna son regard vers le sien. Son armure était inquiétante, il était compréhensible qu'on l'interpelle comme un pariat, après tout c'est ce qu'il était.

- Je ne suis qu'un mercenaire exténué par plusieurs jours de traques et de chasses. Je ne cherche ni le conflit, ni l'argent en ces terres. Un repas chaud et un toit me suffira pour la nuit, à la première lueur de l'aude je serais partis.


Morr dégaina ensuite ses armes, ce qui provoqua un mouvement de recule chez le garde maintenant près à agir, puis il les planta dans le sol avant de finir.

- Ces armes sont ma plus grande richesse, mon seul héritage. Je vous les laisse en caution pour pénétrer dans votre cité qui par ailleurs m'a déjà accueillit par le passé. Libre à vous de me laisser rentrer.

Karandras croisa les bras et attendit devant la porte que choisisse le garde.

///

Morr devant Shinobi no Kuni
Il entrera qu'après autorisation par un shinobi du village
Ses armes resteront à l'entrée
Revenir en haut Aller en bas
Goto
Oinin / Shiroi Kyojin

avatar

Oinin / Shiroi Kyojin

Messages : 324
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 25
Localisation : Ta femme est sur son 31 ?... Elle sait que je viens.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3940/4000  (3940/4000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 65
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 14 Nov - 12:27

Juste avant de disparaitre le jeune homme entendus la réponde de l’homme aux cheveux vert venus tout droit de Tetsu, au moment où il avait ça petite blague le ninja se crispa, c’était exactement la réaction à la quel s’attendait le géant, suivit d’une certaine réaction d’orgueil qui contrairement à ce qu’il pouvait peut-être penser ou espérer, le fit rigoler.

-Ah oui ? Ya ya ya.. C’est vrai que chaque clan possède son lots d’incapable …*rictus moqueur* Ceci dit bien que le combat ne sois pas un fin en soi pour moi, pourquoi pas ? ..Si je venais à trouver ça amusant.. C’est une possibilité. Sur ce..*sourire*

Aîzen  s’en alla, et en quelque minute il était dans les rues de la ville marchant tranquillement toujours équiper de son fameux bouquet de fleur qui commençait à sérieusement accuser le coup. Faute à la qualité de celle-ci ? Ou au comportement du personnage qui n’en prenait aucun soin ? Marchant aussi tranquillement que possible le jeune homme s’attarda ici et là en attendant de voir ce qu’il allait se passer cette nuit, l’élection devait d’après lui trouver son gagnant sans doute très rapidement. Le coup de Trafalgar du géant avait donc peut-être marché, même si il n’y avait que de très faibles chances. Toutes les petites manigances du Hyûga devaient sans doute avoir éveillé les soupçons et rendre méfiant ceux qui croise sa route. C’était une certaine forme de crainte qui petit à petit s’immisçait dans l’esprit des gens et rendait le géant encore plus  dangereux.


« Intéressant.. »

Il arriva sans s’en rendre compte  au niveau des portes du village, de loin il remarqua un type louche en armure.. Pour ne fois il n’était beaucoup plus petit que le géant, enfin c’était peut-être l’armure qui donnait cette impression. Bref le Shinobi s’avança rapidement, le pas était plus rapide que lors de son passage dans les rues des villages. On pouvait le voir arriver de loin car il ne passait pas inaperçu quand il y avait peu de gens autour de lui.

-Aîzen-san, cet homme prétend être un mercenaire déjà venu ici par le passé, ne voulant que se reposer, que faisons-nous ?

-Si ça ne tenait qu’à moi il ne rentrerait pas…il pourrait s’agir d’un colon ou d’autre chose de plus démoniaque encore.. *Rire* je vais en informer le ou la nouvelle Kage. Il attendra ici, d’ici là.

-Très bien Aîzen-san.

Le Hyûga fit donc un clone de lui-même, celui-ci s’en alla donc en direction du temple du kage en disparaissant avec une rapidité surprenante. Le vrai Aîzen quand à lui s’approcha du mercenaire pendant que les gardes mettaient ses arbres en lieux sûr. Mais le ninja savait d’expérience qu’un homme n’avait pas besoin d’arme pour se rendre dangereux.

-Je me présente, Aîzen… je vous tiendrais compagnie le temps d’obtenir une réponse… L’on m’a dit que vous étiez déjà venu ici auparavant, c’est surprenant, un type en armure cela ne passe pas vraiment inaperçus dans le coins.. Ya ya. Enfin passons, qu’elle est votre nom… ?*rictus*

Attendant la réponse le ninja se tenait à bonne distance pour anticiper toutes attaques, au cas où... on n’est jamais trop prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 14 Nov - 20:46

Un farceur s'était présenté devant lui. Un farceur qui selon Morr n'avait rien à envier aux shinobis de cette cité. Il pouvait lire dans ses yeux, dans son âme, qu'il avait commis également des atrocités mais cela l'importait peu...
Son ton était agaçant, son rire tout autant.

Morr tourna la tête vers cet énergumène et l'écouta parler, quand il se tut, il lui répondit :


- Mon nom n'a que peu d'importance, vous me nommerez de la façon dont vous le désirer. De même que ma précédente visite ne vous regarde en rien, par égard pour mon employeur qui a eut les deniers de se payer mes services, je ne divulgue pas mes sources, par peur de représaille envers lui, et pour maintenir ma bonne réputation. Toutefois l'on me nomme Incubus...

Il attendit de voir la réaction de son interlocuteur. S'il comprenait la référence, il saurait sans doute dans quel "domaine" travaillait Morr, si ses sabres n'étaient pas assez parlant pour cela. Et si le besoin se faisait sentir, il serait ravi de détailler quelques points mythologiques avec une asperge en costume blanc.

- Je n'ai que faire d'être suivit, épié ou encore méprisé. Je n'ai besoin que d'une halte pour reprendre des provisions et me reposer le temps d'une nuit. Si vous ne désirez pas m'offrir l'hospitalité, je rebrousserais chemin. Avec mes armes bien évidemment.

Encore une pause, et il termina :

- A présent je n'attend qu'une réponse de votre part. Avez vous un statut m'autorisant de passer oui ou non ? Si ce n'est pas le cas, je ne perdrais pas plus de temps avec vous...
Revenir en haut Aller en bas
Goto
Oinin / Shiroi Kyojin

avatar

Oinin / Shiroi Kyojin

Messages : 324
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 25
Localisation : Ta femme est sur son 31 ?... Elle sait que je viens.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3940/4000  (3940/4000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 65
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 15 Nov - 12:56

L’information transmise par la nouvelle chef du village était claire simple et précise, le Hyûga n’avait plus qu’a tranché, bien qu’implicitement, avec les paroles pour le moins sage de la jeune et jolie Kage il n’y avait pas de doute… allait-il faire ce qu’elle attendait de lui, comme si il s’agissait d’un test ? Il avait très vite compris que si elle déléguait cette décision ce n’était peut –être pas que pour le tester, mais en partie.

Dissipant le clone aussitôt la réponse donné, le ninja fit face au type louche en armure. Il se prenait un peu au trop au sérieux à première vus.. mais ce n’était pas le premier du genre auquel le géant faisait face… souriant de manière agaçante comme souvent il regarda de haut en bas le ninja… le fait qu’il est donné son surnom n’aidait pas vraiment… qui est ce qui connait l’incubus ? Probablement pas grand monde sauf si l’on fait souvent appel au service de mercenaire…


«Un assassin mercenaire… c’est intéressant… mais c’est un risque… sachant que je suis sans doute déjà mal vus ici-bas Ya Ya .. »

Il reculât et regarda les sabres de l’incubus… il était différent d’autres, on pouvait sentir qu’il avait déjà pris la vie a de multiple reprises… mais donnait un certain coté trop D4ARK pour lui, un rictus typique du personnage en disait long sur ça compréhension.

-Bon je vois Incubus, on va garder ce nom hein… je n’ai qu’une question alors, et ensuite vous pourrez rentrer… ou pas ça dépendra Ya ya ya..

Prenant son temps le ninja enchaina.

-Un lion n’a pas besoin de tous ses crocs pour tuer, il possède d’autre arme… et qui me dit que vous n’êtes pas là pour acquérir quelque « donnier » *rictus agaçant* ? Passer si ce n’est pas le cas… rebroussé chemin.

«De doute façon je peux le voir n’importe où et n’importe quand …mais je n’ai pas que ça à faire ya ya ya.. »

L’incubus n’avait plus qu’à passer, sachant qu’il n’avait certainement pas de contrat à exécuter… même si le fait de laisser ses armes n’assurait en rien la sécurité du possible cible… ceci étant le jeune homme, toujours dans l’optique de l’amusement laissa la possibilité au mercenaire de passer, un loup était peut-être entrez dans la bergerie…

« Voyons voir...»

Tu peux rentrer
Porte fermer derrière toi impossible de sortir ( sauf meurtre)
Et arme situé ailleurs qu'a l'entré, tu les récupéra une fois parti

Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 15 Nov - 17:10

Morr regarda le géant blanc le toisé du regard, ignorant sans doute que sous son masque impassible se cachait une mine méprisante. Ce genre de personnage était facilement détestable, mais pour cet énergumène, il s'agissait là plus d'une façade, un genre de jeu selon le mercenaire. Il soupira, sans que cela ne puisse se remarquer, et écouta la fin des conditions de ce Aïzen avant de pouvoir rentrer...
Finalement, il enchaina :

- J'ai déjà annoncé plus tôt les raisons de ma venue. Si un contrat était sur votre tête, ou sur un membre de votre village je ne me serais pas présenter. Il n'est pas chose aisé de protéger toutes les entrées d'une telle cité, et si vous, résidents, pensez naïvement être en sécurité derrière un mur de pierre... Vous êtes encore plus stupide que je ne le pensais.

Il marqua une pause et commença à entrer dans le village en saluant une dernière fois son interlocuteur.

- Sir Aïzen, je vous remercie pour cette compagnie mais j'ai plus urgent à faire. Si vous avez besoin de mes services, je serais dans l'une des nombreuses tavernes de la ville.

Sur un signe de tête il coupa court à toute conversation et s'enfonça dans les rues de la cité...
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Dim 17 Nov - 20:12

Arrivé devant les portes il n'eut même pas besoin de chercher ses armes. Un individu, visiblement un garde mais pas destiné à protéger les portes arriva près de lui.
Il portait une tenue régularisée, comme un uniforme, mais aucune arme ne siégeait à ses côtés et son taux de menance était quasiement nul d'après le mercenaire. Lorsqu'il ouvrit la bouche, le son doux et niais de sa voix acheva la triste image que Morr avait de lui...
Un individu sans talent ni qualité qui s'efforçait d'aider son village comme il le pouvait... Pour bien des individus cela lui aurait valut un certain type de respect, voir un sentiment de gentillesse pour cet homme remplissant son devoir...
Mais pour un homme élevé au fouet et qui a vu ses camarades mourir à l'entrainement, il n'y avait pas de place pour la faiblesse. Aussi il n'écouta pas les premiers mots de cet homme tout juste bon à fertiliser la terre de ses entrailles...


- ...tendre quelques moments, nous sommes déjà en train de réunir votre équipement * sourire amical *
- ...

Morr hésita un moment à lui balancer une réplique assassine mais cela ne lui aurait servit à rien, rien de plus qu'a attiser la colère de petite gens qu'il pouvait écraser seul, mais dont le nombre aurait surement raison de lui. Il soupira un peu.

- Avez vous fait bonne route jusqu'ici sinon ? Dans quelle auberge avez vous dormi cette nuit ? J'espère que le confort de notre ville vous à scié car...
- Assez...
- Comment ?
- Je n'ai pas envi d'écouter tes simagrés gamins... Tu n'es rien de plus qu'un ratelier qui bouge apportant armes et boissons aux gardes remplissant leur devoir, celle de protéger une ville dégénérée par la faiblesse et parasitée par la faignéantise. En aucun cas je peux avoir du respect pour toi ou les gens de ton espèce... Vous êtes ceux qui avez courbé l'échine face aux colons, vous avez provoqué la scission du Yuukan en deux factions et malgré le fait que je mange à toutes les écuelles, je n'en garde pas moins du dégout profond pour les individus de ton accabis qui n'ont pas affronté les premiers envahisseurs... Tout comme toi je n'avais aucun talent pour le combat, aucune prédisposition, mais j'ai souffert toute la vie, toute mon enfance pour batir ce que je suis, une machine de guerre au service de la bourse la plus lestée... Déguerpi maintenant cloporte, avant que je ne daigne porter sur ta personne un autre intérêt qui passera par l'exploration de tes entrailles...

Le garde, ou le waterboy, surpris et tétanisé par la peur recula quelque peu avant de se retourner pour s'enfuir dans ses baraquements...
Là le silence reprit sa place jusqu'à ce que les armes de Morr retrouve leur propriétaire. Sans un remerciement il s'en saisit, les rangea dans son dos et s'avança vers la sortie...
Revenir en haut Aller en bas
Bachi Roronoa
Juunin / Bretteur/ Moderateur

avatar

Juunin / Bretteur/ Moderateur

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Lun 18 Nov - 0:14

Après son entrainement, Bachi avait décidé de rentrer chez lui, même s'il s'était déjà bien reposé, il voulait assisté au couché de soleil mais le destin en voulu autrement, en se baladant dans les rues, il entendit une sorte de vrombissement de murmure, quelque chose gênait les villageois, mais le Roronoa ne savait pas ce que cela concernait, il suivit un peu ces bruits de rues pour arriver près des portes, où un homme était en train de lancer une acerbe logorrhée, dont visiblement il était expert, au garde qui ne faisait que son boulot. Bachi s'approcha plus par curiosité qu'autre chose, les gardes étaient assez fort pour se défendre eux même. Finalement, chacun partit de son coté et tout rentra dans l'ordre. Enfin, jusqu'à ce que Bachi pose ses yeux sur les deux lames de cet individu. Son sang ne fit qu'un tour, il prit une impulsion des jambes et sauta sur le premier poteau qui passait pour ensuite grimper dans un arbre et passer au dessus des grandes portes et atterrirent quelques mètres derrière l'homme tout de noir vêtu. Ce dernier du entendre le poids du bretteur contre le sol ou sentir sa rage de combattre, peu importe ce qu'il avait ressenti, l'important était que le Succube s'était arrêté.




- Excuse moi de te déranger, étranger. Mais ces épées sur ton dos, elles sont pour la décoration où tu sais vraiment t'en servir ?

Les mots parvinrent à l'oreille de l'étranger tout de noir et Bachi sourit, pour éviter tout malentendu il ajouta rapidement :

- Je n'ai aucune animosité contre toi, bien au contraire. Mais j'ai l'intention de devenir le meilleur bretteur du Yuukan, et tu peux comprendre que pour mériter ce titre je dois prouver que je peux te battre en duel à l'épée.

Bachi dégaina "Coeur de Lion" pour mettre les gestes sur la parole, il pointa son kissaki sur un point au sol, environ deux mètres devant lui et recula sa jambe droite. Il attendit la réponse de son adversaire.

- Interessé ?


- - -

Un petit Full RP ?

En l'honneur du bon vieux temps.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Lun 18 Nov - 8:17

Un individu tomba devant Morr... Il avait les cheveux vert et une attitude bagarreuse, sans compter les sabres qu'il tenait un peu partout sur son corps... Trois sabres... Quel frimeur.
Il détailla cet individu un moment, immobile, véritable statut au milieu de la foule qui s'agglutinait aux portes...
Il ne tourna la tête que légèrement, pour pouvoir voir ces charogne lorgner sur les sangs des vrais soldats. Puis il reporta son attention sur Bachi, qui apparemment allait devenir son adversaire.

Bien entendu il y avait toujours un bémol, faisant parti du monde ninja et combattant devant le village de ce dernier, si Morr venait à lui ôter la vie il deviendrait rechercher pour autre chose que son travail, et cela ne lui plaisait guère, mais en même temps il n'avait pas subit les coups de fouet de sa Reine pour reculer face à un samuraï zélé...


- Si tel est ton souhait...

Morr dégaina lentement ses lames, révélant alors leur véritable apparence.
Lorsqu'elles ne sont pas dans les mains d'un membre de la Cabale, du gardien de la Souffrance, elles semblaient vieillir prématurément jusqu'à perdre des morceaux de métal... Toutefois elles ne perdaient en rien leur résistance, cette dernière s'en retrouvait même intensifiée...

- Que le combat commence !

Morr fonça vers son adversaire...


Dernière édition par Morr Karandras le Lun 18 Nov - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aka
Vagabond de Rang B

avatar

Vagabond de Rang B

Messages : 365
Date d'inscription : 30/09/2009
Age : 15

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3250/4100  (3250/4100)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2950/3700  (2950/3700)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Lun 18 Nov - 16:36

Aka arriva rapidement aux portes du village, en verité, il traina un peu sur la fin, car il s'était mis a observer ce qui se passait, leurs comportements, leurs modes de vie, il reniflait aussi l'odeur assez bonne et ses effluves venant de restaurants ou auberges diverses. Quoiqu'il en soit, deux hommes assez atypiques semblaient parler a l'entrée. L'un semblait être un bretteur ou un samurai, il avait une tenue verte, les cheveux verts, Aka ne le voyait que de profil pour le moment, mais il aimait bien ce coté guerrier, les samurais avaient en général des valeurs bien plus nobles que les ninjas. Mais il fallait un tout pour faire un monde.

" Je parviens a sentir une sorte de palpitation. "

L'odeur d'un combat, les legeres montée de sueur, de stress, d'excitation ou de concentration, Aka y était bien plus attentif, mais c'était leurs soucis, il ne voulait pas interferer. Il y'avait l'autre homme qui faisait face au bretteur, qui lui, semblait porter une tenue plus obscure et deux sortes d'épées étranges. En tout cas, l'ambiance ne semblait pas changé de ce qu'avait observé Nanaki il y'avait de cela, plusieurs années. Restait a savoir s'il serait le bienvenu ici.

" Bon... Esperons que ça passe. "

Nanaki se lança, sortant de la forêt et approchant des portes, passant devant des regards curieux, inquiets, ininteressés ou autre. Il ne s'arrêta pas devant les deux hommes et continua son chemin jusqu'aux rues. Peut etre serait il arrêté plus bas ? Ici, un combat allait peut etre avoir lieu, il ne voulait surement pas le gâcher avec des posts.

" Je me sens un peu épié. Ils ne vont certainement pas me laisser aller plus loin. "

Mais marchant a l'instinct, Aka continua, pourquoi les ninjas auraient ils peur d'un animal a l'apparence sauvage, mais au comportement apprivoisé, ne faisant aucun mal a ceux qu'il croisait. Les oreilles toutes redressés, il parvint sans probleme jusqu'au rue, sans être pour le moment inquieté.
Revenir en haut Aller en bas
Goto
Oinin / Shiroi Kyojin

avatar

Oinin / Shiroi Kyojin

Messages : 324
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 25
Localisation : Ta femme est sur son 31 ?... Elle sait que je viens.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3940/4000  (3940/4000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 65
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Lun 18 Nov - 23:32

Aîzen s’apprêtait à partir aussi rapidement qu’il était venu, telle le fantôme qu’il se plaisait à être, on sent sa présence sans vraiment le voir, alors que lui vous vois, ou que vous soyez… voilà un bien jolie avantage que le jeune ninja tenait là. Avec un certain agacement la kage stoppa net le géant dans son élan, celui n’avait pas fait plus d’un pas de dos que celle-ci l’interpela.. Le temps d’un instant il pensa qu’elle avait soudainement succombé à son charme… mais malheureusement ce ne fut pas le cas, très clairement. Se retournant d’un trait le ninja écouta les sages paroles de Yuuji.

« Hm… je suppose que de toute façon je n’ai pas le choix… ceci dit je devrais peut-être lui dire qu’un énorme chat rouge, à l’allure somme toute… excentrique attendait la dans le village… c’est … intéressant

Réfléchissant au meilleur moment pour révéler la présence du tigre rouge, ou pas le shinobis disparue aussitôt du bureau suivit de près par la chef du village qui n’avait rien à envier à la vitesse d’Aîzen bien qu’il ne  soit pas sur l’accélérateur. Ils arrivèrent rapidement au niveau des portes, faisant honneur à leurs rangs.

-Bon nous y voilà… à cette distance, vous devriez voir aussi bien que moi ..*Rictus moqueur* Ceci dit, une fois fois  que vous fait ce que vous avez à faire ici… j’ai une autre surprise pour vous ya ya ya* rictus*

La jeune femme était à bonne distance pour apprécier le spectacle donné par les deux bretteurs, son regard resta tout aussi froid et distant qu’à l’habitude. Aîzen ne fut nullement impressionner pour le moment, son léger sourire en coin n’en disait pas plus que le visage froid de l’ombre du village.

-Avez-vous toujours besoin de moi ?*rictus*

« C’est exactement ce que je pensais de lui.. et de lui… ils sont du genre à se donner en spectacle… c’est à la fois ridicule, et amusant ya ya ya..Maintenant voyons voir ce qu’en pense ma chère cheftaine »*rictus*

Le géant blanc attendant les bras croisé que l’ombre daigne lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Aka
Vagabond de Rang B

avatar

Vagabond de Rang B

Messages : 365
Date d'inscription : 30/09/2009
Age : 15

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3250/4100  (3250/4100)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2950/3700  (2950/3700)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Mer 20 Nov - 23:17

Aizen n'en démordait pas, il voulait savoir qui était Aka, quand a Mor Karambar, il semblait etre en mode dark, il avait même refusé l'aide d'un soin gratuit, en soi c'était sans doute un probleme de fierté mal placé, car le roronoa n'avait pas exprimé de pitié, seulement un sympathie pour l'art du combat. Un sentiment que Mor, ne partageait visiblement pas. Mais Nanaki n'avait que vu cela d'un coin de regard, il continuais de toiser les deux nouveaux individus qui lui faisait a présent face, a savoir la miss kagette et le géant aveugle. Il avait déposé le bandeau un peu mordillé par terre, que les ninjas savent a quoi s'en tenir. Aizen lui, voulait des réponses, il esperait le langage des signes pour comprendre l'animal.

" Pas bête comme idée. "

Le Hyuuga demanda si le bandeau avait été donné par un ninja de Kumo, cela remontait déja a une certaine époque, lointaine, puisque le fameux village n'existait plus a présent. Il misait sur un systeme de montre moi ta patte droite ou gauche histoire de bien piger le truc. Mais pour XIII c'était du tout cuit, pas besoin de parler, sa couverture etait solide !

" Voyons, voyons... Oui je comprends ce que tu dis "

* Tapote le sol de la patte droite *

A présent qu'ils comprenaient tous les deux, Aizen posa une premiere question, l'interrogatoire de loin, avait l'air comique, mais était pourtant et tres certainement serieux. Il demanda si le bandeau lui avait été donné par un ninja de kumo. Bien que ce fut la kagette, elle était un ninja, donc une fois encore il tapota le sol de sa patte droite, pour acquiescer !

" Oui, et je m'en souviens encore... Comme si c'était hier. Mais bon... "

Pour autant, il ne comptait pas leurs laisser ce souvenir aussi important. Une relique du passé, qu'il reprit dans sa gueule, et en l'envoyant habilement en l'air, retomba dans sa sacoche. Il regarda ensuite Yuuji et Aizen, puis commença a revenir a l'interieur du village. Quand a cette histoire de phéromones, n'oublions pas les attirances hommes femmes, ce fameux mystere que Nanaki semblait avoir percé, oui... Il semblait bien sentir cela, peut etre un peu plus grace a son art ninja, qu'il cachait bien la !

" Et s'ils m'arrêtent encore, et bien je coopérerais. Ce bretteur que j'ai vu, m’intéresse un peu. J'aime son attitude. Je ne dois pas oublier pourquoi je suis la. "
Revenir en haut Aller en bas
Goto
Oinin / Shiroi Kyojin

avatar

Oinin / Shiroi Kyojin

Messages : 324
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 25
Localisation : Ta femme est sur son 31 ?... Elle sait que je viens.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3940/4000  (3940/4000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 65
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 21 Nov - 12:06

La bête qui était loin d’être belle, avait très clairement compris ce que disait le shinobi pâle aux yeux blanc… il ne c’était donc pas tromper sur elle. Mais une chose le tracassait, si il avait obtenu le bandeau d’un ninja de kumo, cela voulait dire que la bête était extrêmement vienne, au bas mot 150 ans, si ce n’est plus. En même temps il n’était pas rare de voir des bêtes ninjas vivre plus longtemps que la moyenne humaine. Ceci étant s’il était bel et bien issu du village de kumo, comment se fait-il qu’il ne soit pas revenu ici entre temps, les colons l’avait-il capturé et contrôlé ? Ce n’était pas impossible, mais de toute manière le fais que la bête ne puisse parler limitait l’interrogation. Pour une fois, les membres du clan Uchiha pourrait se révéler être utile si le roux ne donnait pas satisfaction au géant et à la chef du village.

« Très bien, comme je le pensais, il n’a rien d’une simple bête sauvage, il semble très intelligent... je devrais peut-être lui prendre son bandeau histoire de voir ça réaction… mais malheureusement je ne suis pas seul à seul avec lui.. »

L’idée n’était pas mauvaise, en soit, mais dure à mettre en place, et sans doute un peu trop agressive. Réfléchissant aux autres questions possibles le ninja sourit de manière sincère, pour une fois, ce n’était nullement un marque de tendresse, mais juste de sympathie, chose qu’il n’avait pas montré vis-à-vis des habitants du village d’une telle manière.


-Je vois je vois… autres questions…Connais-tu quelqu’un du village ? Es-tu venu seul ? Viens-tu de Kumo ? Connais-tu un autre moyen de communication ? Si oui, montre le nous… tu sembles intelligent, mais pour être clair, nous avons les moyens de te faire parler… et ceux de gré ou de force*rictus*

Chasser le naturelle, il revient au gallo, ce n’était pas une menace, mais un avertissement, la bête pouvait en dire plus, alors pourquoi ne parlait-elle pas ?.. Aîzen ne se doutait pas vraiment de ça véritable capacité à communiquer… mais il n’avait pas que ça à faire non plus.. car il ne trouvait pas se jeux très marrant, surtout que d’autre avait le moyens de la faire parler…attendant une réponse le ninja se tut.

Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 30
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 21 Nov - 12:42

Yuuji resta relativement passive, observant Aizen qui communiquait avec le chaton roux. Ce dernier révéla bien vite une drôle de surprise, puisqu'il transportait dans une sacoche, un bandeau de l'ancien temps. La Kagette ne tarda pas à reconnaître l'insigne qui était dessiné sur la plaque en métal.

"C'est bien celui des ninjas du village appelé Kumo."

Et le plus fort dans tout cela, c'est que le bestiau semblait comprendre parfaitement ce que racontait le porteur du Byakuugan.

"Une compréhension facile de notre langage. Est-ce qu'il aurait voulu nous dire quelque chose au travers de ce bandeau ?"

Difficile de tirer une conclusion certaine de tout cela, mais les pistes n'étaient pas nombreuses. Yuuji avait beau ne rien montrer, elle avait une certaine méfiance vis à vis de cette grosse boule de poils.

"S'il s'agissait d'un ninja transformé, il l'aurait aisément remarqué."

Pendant ce temps, l’œil blanc s'était lancé dans une sorte d'interrogatoire improvisé, posant des questions plus précises qu'avant, allant jusqu'à émettre la possibilité d'user de certains moyens pas forcément recommandables, mais parfois nécessaires.

C'était assez curieux que le chaton soit devenu si intéressant, mais en même temps, il avait presque tout fait pour attirer leur curiosité. Il était temps pour Yuuji de s'adresser aussi à ce mystérieux chat qui semblait encore cacher bien des choses. Elle lui parla comme à n'importe qui.


-Ce qui m'intéresse surtout, c'est de savoir qui tu es et ce que tu nous veux. Tu n'as pas montré ce vieux bandeau pour rien, tout comme tu n'es pas venu dans ce village par hasard et encore moins venu observer l'affrontement qui a eu lieu précédemment rien que pour le spectacle.-

Miss Kagette avait parlé, gros chaton obéir maintenant ! Ja ja ja !
Revenir en haut Aller en bas
Aka
Vagabond de Rang B

avatar

Vagabond de Rang B

Messages : 365
Date d'inscription : 30/09/2009
Age : 15

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3250/4100  (3250/4100)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2950/3700  (2950/3700)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 21 Nov - 16:57



Aizen voulait tout savoir, comme s'il était déja fan du petit matous poilu et roux. Mais bon, il y'avait désormais aussi Yuuji qui s'y interessait. En fin de compte, Nanaki refléchissait, peut etre qu'il pouvait leurs parler a présent, ils ne semblaient pas animés d'animosité particuliere, et il devrait franchir le cap tôt ou tard. Mais avant tout, il écouta attentivement Aizen poser toute ces questions, un veritable interrogatoire. S'il se décidait a parler pour répondre aux deux comparses, c'était bien plus parce qu'il avait analysé la situation et ne sentait plus de danger. Yuuji etait la chef et semblait nette, bien dans ses baskets, elle ne laisserait pas un truc louche se passer... Bon le géant a la tête zombitique, semblait plus etrange, vicieux, pas net, malsain, mais c'était un hyuuga, peut etre que ça expliquait des choses. Un clan de consanguin pouvait pas non plus être parfait. Fini la taillade, place au rp (ahah).

Désolé d'avoir gardé le silence, mais je ne pouvais pas reveler ma veritable nature a des etrangers. Bon... Je suppose que je vous dois quelques réponses.

Nanaki prit le temps de scruter les réactions. En même temps, il savait bien que les ninjas ne seraient pas aussi surpris. Les crapauds parlaient, les bijuus parlais, les invocations parlaient (souvent) et même la plupart des démons ou autres locustes avaient su passer le stade du simple grognement. Il répondit de bonne foi a Aizen, dans un premier temps.

Je ne connais personne de ce village, bien que je l'ai déja observé il y'a quelques temps. Je suis donc venu seul, oui, je viens de loin en fait. En fait, j'ai quitté Kumo depuis longtemps déja, peu de temps apres l'évenement que vous nommez blackout.

Aka regarda alors l'entrée du village, comme avec une certaine nostalgie, ou un pincement. C'était un retour vers de nouveaux horizons et de nouvelles portes surtout.

Croyez le ou non, mais je suis assez agé pour avoir connu ça, d'un autre coté, mon systeme de vieillissement est completement différent du votre, je peux vivre encore deux cents de vos années.

Apres quoi, il se tourna vers la Kagette, bretteuse pleine de courage et de valeur. Nanaki lui répondit donc franchement, sur ses demandes justifiées. Il hocha le museau tout en souriant avec ses dents acérées, mais un sourire amical bien sur !

Je m'appelle Aka. Je suis venu de loin, en quittant mon clan, pour esperer acquerir la force necessaire afin de le proteger. Les evenements aussi nous ont touchés, d'une certaine maniere... J'ai fait équipe avec un ninja du nom de Squall Raionhâto a l'epoque, il faisait parti de l'alliance shinobi rassemblant Mai shumi, l'ancienne raikage de cette epoque. Je ne fais pas confiance aussi vite, c'est pourquoi je vous jaugeais. Quoiqu'il en soit, mes intentions sont pacifiques, je ne cherche pour le moment, qu'un refuge qui m'accepterais et evoluer au gré des évenements.

Nanaki remua instinctivement la queue (toujours aucune vannes) en attendant de voir ce que répondrait Yuuji ou même Aizen, en tout cas, ils savaient maintenant a qui ils avaient a faire et a quoi s'en tenir avec ce dit animal.
Revenir en haut Aller en bas
Goto
Oinin / Shiroi Kyojin

avatar

Oinin / Shiroi Kyojin

Messages : 324
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 25
Localisation : Ta femme est sur son 31 ?... Elle sait que je viens.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3940/4000  (3940/4000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 65
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 21 Nov - 17:47

De fil en aiguille le shinobi finit par posé les bonnes questions au bon moment, ceci étant il commençait petit à petit a comprendre le tigre, celui-ci était vraiment plus intelligent que prévu, et finis même par daigner parler à ses deux interlocuteur. Le Hyûga posa ses questions histoire d’en savoir plus, pas juste pour communiquer et crée un lien… il ne savait pas vraiment si le gros chat disait vrai, et à vrai dire cela ne l’intéressait pas…

Les faits historiques ne sont que des récits de temps ancien, et le passer n’avait pas vraiment ça place dans un monde qui n’a plus grand-chose à voir avec celui dont parlait le rouquin… qui par ailleurs agitait étrangement sa queux… était-il excité ? Aller savoir. Le Hyûga regarda avec un air suspect le tigre, puis regarda la kage histoire de voir ce qu’elle en pensait. Cependant elle resta toujours aussi expressive, et dit pas un mot dans l’instant, semblait à peine surpris par le fait que le rouquin puisse user des même mots que nous… même si il n’était ni le premier ni le dernier à faire cela.

«Exactement comme je pensais.. dit donc je ne me trompe pas souvent ses temps-ci… ya ya… ceci dit tout ça commence à me lasser, je n’ai plus rien à faire ici… peut-être devrais-je partir vu que la bête semble moins intéressante que prévus.. »

Le jeune homme regarda de nouveau la bête, qui attendait sans doute une réponse maintenant qu’il avait parlé, de choses plus ou moins intéressante… le passé… les anciens…les guerres.. les morts, l’histoire… qu’est-ce que le géant en avait à faire… rien, strictement rien. Cette notion de dénigrement était propre au ninja, mais il garda pour lui

-Oui c’est clair, tu ne respires pas la jeunesse.. Aka.. le gros chat rouge… un surnom qui te va bien Ya ya ya…

« Pour une chose qui ne fait pas vite confiance.. on pas vraiment eux besoin de lui forcer la pâte.. nous verrons bien par la suite.. » *rictus*

-Bon je suppose que pour ça c’est à la Kage de réglé la question… Sur ce… Aka le vieux chat rouge… « j’espère qui ne tu fourmille pas de puce d’un ancien âges… »*Rictus moqueur*

Le ninja s’éclipsa rapidement sans saluer son monde, sachant que de toute manière il n’avait plus rien à faire ici.

Revenir en haut Aller en bas
Aka
Vagabond de Rang B

avatar

Vagabond de Rang B

Messages : 365
Date d'inscription : 30/09/2009
Age : 15

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3250/4100  (3250/4100)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2950/3700  (2950/3700)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 21 Nov - 20:54

Visiblement peu surpris, mais plutot désintéressé de voir Aka parler, Aizen resta d'abord en retrait, avant de parler et de s'exprimer sur le sujet. Enfin, il avait gardé ses pensées pour lui, et malheureusement, Aka n'était pas colons, ni n'avait développé de compétences mentales assez perfectionnées pour lire en lui. Aussi, Aizen etait un personnage assez menaçant, assez froid, assez antipathique finalement. Une sorte de sous marque d'Hibari, ou un clone raté du caractere de Kibami. Mais ça ne regardait qu'Aizen, le hyuuga etait pourtant membre d'un clan fier et patriote. Mais c'était le genre de personne a taper d'abord pour poser les questions ensuite, bien qu'il ait fait un effort ici, mais Nanaki se demandait s'il ne devait finalement pas remercier la présence de la kagette en chef a ses cotés.

Allons bon. Vous ne savez même pas quel âge j'ai en realité, du moins mon âge selon mon métabolisme, j'ai a peine quarante ans en verité. Je pense surtout que j'ai une experience que vous n'avez pas... Du passé en l'occurrence.

Quoiqu'il en soit, Aka n'était pas la pour débattre, et Aizen non plus visiblement, puisque ce dernier quitta simplement les lieux, balançant quelques petites piques avec un sourire content. Peut etre jouissait il de cela ? Ca n'importait pas beaucoup a Aka qui en avait vu d'autres et des pires. Cependant, ça ne l'empêcha pas non plus de dire ce qu'il pensait de l'individu, en se tournant vers Yuuji.

Lui je ne l'aime pas par exemple, je pense que dans d'autres temps, en d'autres lieux, il n'aurait pas hésité a vouloir me tuer. J'espere en tout cas avoir répondu a vos questions ? Puis je rester dans votre village ?

Nanaki voulait simplement savoir s'il était toujours le bienvenu. Il avait aussi montré qu'il ne se vexait pas si facilement, et ne partait pas au quart de tour. Il etait simplement lui, ça suffisait bien comme ça. Il n'avait pas grand chose d'autre a ajouter.

" J'espere que ça suffira. Et que je ne croiserais plus cet homme etrange. Il ne m'interesse pas vraiment. "

Si vous craigniez quelque chose, vous pourrez toujours demander de me surveiller, mais je vous assure que ce n'est pas necessaire. En revanche, je ne crois pas avoir entendu votre nom de votre bouche ?
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 30
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 21 Nov - 22:42

Finalement, toutes les questions cumulées eurent une réponse, orale de la part de l'animal. Yuuji ne paru pas vraiment surprise, en tout cas, pas plus que Aizen qui garda son humour toujours aussi décalé, n'hésitant pas à balancer quelques surnoms peu valorisants.

"Il ne manque pas une occasion de se faire remarquer, mais ça finira par lui jouer un tour, tôt ou tard."

Stoïque devant la scène, la Kagette regarda l’œil blanc quitter la zone, sans le retenir cette fois-ci.
Aka, puisqu'il s'agissait donc de son nom, se retrouva donc seul avec la chef du village. Le gros chaton n'avait pas spécialement apprécié l'attitude du Hyuuga et Yuuji le comprenait parfaitement.


-Il a ses manières d'aborder les choses et flirter avec les limites du raisonnable semble être un petit jeu pour lui. Cependant, nous ne pouvons pas nous permettre de restreindre des éléments capables de faire la différence et Aizen-san fait parti de ceux-là.-

Cependant, la vieux tigrou émit une demande : pouvait-il rester au sein du village ninja ? Il ajouta qu'il accepterait d'être surveillé, bien qu'il ne pensait pas cela utile. Ce point là, c'était à Yuuji d'en juger et elle prendrai les mesures nécessaires pour s'assurer que la boule de poils ne causerait aucun problème. Mais au final, elle ne s'était pas présentée et Aka en fit la remarque.

-En effet, je manque au minimum civique, toutes mes excuses Aka-san.-

Elle laissa passer un petit instant avant de poursuivre sur sa lancée.

-Yuuji Konshio, dernière élue des forces shinobis. Enchantée de te connaître Aka-san.-

Après une petite courbette presque automatique, elle se tourna vers le village dont l'entrée était toute proche, mais n'en prit pas la direction.

"Je n'ai même pas réagi quand il est parti dernièrement. Aizen-san ne semble pas vouloir faciliter les choses...Et si je faisais ça ?"

Yuuji reporta son regard sur le gros chat, avec une petite idée en tête.

-Aka-san, est-ce que vous accepteriez de m'accompagner pour faire face à un peu de danger ?-

Cela aurait pu être une petite blagounette (firefox me propos une correction en 'zigounette' ...wtf), mais la Kagette était très sérieuse dans sa démarche. Aka était libre de refuser l'invitation, mais Yuuji avait décelé quelque chose d'intéressant en cette boule de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Aka
Vagabond de Rang B

avatar

Vagabond de Rang B

Messages : 365
Date d'inscription : 30/09/2009
Age : 15

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3250/4100  (3250/4100)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2950/3700  (2950/3700)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 22 Nov - 0:19

Aka et Yuuji s'entendaient en tout cas bien mieux que son homologue Aizen Hyuuga. Tant pis, honnêtement, le tigrou l'avait déja zappé de son esprit, peut etre par simple politesse, lui dirait il bonjour au détour d'une ruelle, mais ça s'arrêterais la, ils ne crééraient pas ensemble une quelconque histoire avec quelconque interêt. Mais l'avenir pouvait parfois reserver des surprises alors... En tout cas, au niveau de la discussion avec la kagette en chef, Aka, qui avait jusqu'alors répondu plutôt franchement, était content d'en apprendre plus sur elle, et sur ce qu'elle pensait, notamment au sujet de la grande tige du clan Hyuuga.

Je vois. Il risque de tomber un jour, sur quelqu'un qui n'appreciera pas que la limite soit franchie. Mais j'en ai vu d'autre, je sais me contenir.

Par la suite, la jeune femme, toute mimi, se présenta. Bien que les apparences soient parfois trompeuses, elle dégageait une aura de guerriere, avec son kimono et ses armes bien rangés dans leurs fourreaux. A la façon dont elle avait stoppé le précédent combat, elle excellait dans son art, et devait avoir un honneur, avec un esprit de compétition un peu plus subtil tout de même ! Le coté féminin.

Enchanté également.

Aka s'attendait ensuite a avoir la réponse quand au fait de pouvoir rester dans le village. Il avait en plus a faire a la plus haute autorité, ce qui avait un certain coté pratique, avouons le ! Mais en fin de compte, c'est autre chose qu'elle proposa au gros matou. Faire face a un peu de danger ? Dit comme ça, cela ressemblait a du combat potentiel, ou alors une mission peut etre ? Il avait a peine mit deux pattes dans le village, qu'il cotoyait déja la kage dans d'éventuels probleme, ou en tout cas, de la dangerosité.

Du danger ? Cela éveille ma curiosité, je vous suit. Si la proposition était sorti de la bouche de cet autre type juste avant, je me serais un peu plus méfier...

Mais en l'occurrence, ce n'était pas le cas, et son instinct lui disait que tout irait bien, du moins aux cotés de cette femme. Il accepta donc de la suivre. Mais ajouta, par simple curiosité.

Et ou se trouve ce danger ?
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 30
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 22 Nov - 12:20

Aka se posa bien sur quelques questions sur ce fameux danger, même s'il n'avait pas refusé l'offre pour autant.

-Ce danger, il est au-delà des terres qui sont encore celle des shinobis. Saches que j'ai un objectif  à terme : renvoyer les envahisseurs colons chez eux ou au moins lancer le processus pour que les prochaines générations puisse continuer sur cette lancée et réussir.-

Yuuji n'avait visiblement pas peur de parler de cela avec un presque inconnu. De toute manière, ce n'était pas comme si elle en faisait un secret d'état. Tôt ou tard, les colons apprendraient sa ligne de conduite et elle préférait agir le plus tôt possible, avant qu'ils ne puisse se préparer pleinement.

-Nous allons donc leur rendre une petite visite et les inciter à faire marche arrière.-

Mais elle gardait encore pour elle l'objectif qu'elle se fixait pour cette sympathique excursion en terrain ennemi.

-Si tu n'as pas changé d'avis Aka-san, mettons-nous en route sans plus tarder, je t'expliquerai le reste en chemin.-

Dès lors, elle fila au loin, suivie d'un fauve roux qui ne semblait pas avoir de difficulté à suivre son rythme, bien qu'elle ne se pressait pas. Au moins, cela confirmait que Aka était bien plus qu'un simple chaton innocent qui s'était contenté de côtoyer des ninjas d'avant le Blackout.
Revenir en haut Aller en bas
Goto
Oinin / Shiroi Kyojin

avatar

Oinin / Shiroi Kyojin

Messages : 324
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 25
Localisation : Ta femme est sur son 31 ?... Elle sait que je viens.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3940/4000  (3940/4000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 65
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 22 Nov - 12:35

Aîzen avait pris la mission, sans vraiment la regarder, ceci étant il se souvenus d’avoir croisé Bachi, qui était déjà un peu plus loin dans la ville, ne sachant cependant évidemment pas ce qu’il faisait ou comptait faire. Le ninja n’eut pas l’occasion de ne pas le saluer du coup. Bref, ceci étant, le ninja regarda la mission avec un peu plus d’allant… mais il n’était pas du tout impressionner par la dite difficulté de celle-ci, sachant qu’il avait déjà fait pire.

Chasser des démons, les tuer, voilà quelque chose que le shinobi n’avait pas fait depuis de longue semaine. Arrivant au niveau de l’entré le ninja vus rapidement  le gros chat vieux, qui ne l’aimait pas, et Yuuji, la jeune kage, qui ne l’aimait pas non plus d’ailleurs, mais pas pour les mêmes raisons. S’approchant  d’eux avec une relative sympathie le ninja ne daigna pas regarder Aka, du moins pas dans un premier temps, préférant regarder les courbes peut-être très généreuse de Yuuji qui savait très bien les cacher.


-Yuuji-san, j’ai pris une mission, je par donc.. Massacré deux ou trois démons… contrairement à d’autre qui se tourne les pousses.*rictus*

Le géant ne désignait personne ici présent, il pensait  d’autre personne, faisait d’autre chose, de bien moins important pour la pérennité du village, sans pour autant laisser transparaitre quoique sois d’autre que son fameux rictus agaçant et son rire qu’il ait tous autant.

Le ninja fit quelque pas devançant rapidement la kage et son gros matou, tous vieux tous laid. La jeune avait peut-être quelque chose à lui dire de plus intéressant que les autres fois.
Revenir en haut Aller en bas
Aka
Vagabond de Rang B

avatar

Vagabond de Rang B

Messages : 365
Date d'inscription : 30/09/2009
Age : 15

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3250/4100  (3250/4100)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2950/3700  (2950/3700)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 22 Nov - 12:59

Ainsi, Yuuji la kagette, voulait mettre un terme au conflit ninja et colon, en les incitants a faire marche arriere. C'était une noble pensée, mais qui n'était pas sur d'aboutir a quoi que ce soit. D'autant que bien des dangers et des positions importants entouraient ces deux camps. L'Union continentale avait des projets et des ambitions qu'il serait difficile d'atténuer et Yuuji ne savait certainement pas non plus qui ou quel genre de leader dirigeait le port colonial. Remuant son museau, mais acceptant de la suivre, il n'hésita cependant pas a partager sa pensée.

Je connais un peu l'ampleur de votre conflit commun. Mais vu que vous êtes la chef du pays, je me demande si y aller seule, enfin... Avec moi a vos cotés, est une si bonne idée, s'ils vous capturent, ils ont une chance de remporter la victoire, vous allez en terrain ennemi non ? Et puis...

Nanaki n'aurait aucun probleme a la suivre, et puis il avait bien moins de risque a courir, même s'il ne savait pas que certains colons avaient la capa' de lire les pensées. Néanmoins, il n'avait pas encore de veritable camp, seulement quelques affinités et un passé envers les ninjas.

... Vous devriez aussi rendre ces armes a ce bretteur vert, qui s'est battu a l'entrée, s'il y'a danger il sera utile ici. Laissez les a l'entrée, aux mains d'un garde, avec un mot, moi je vous accompagne quoi qu'il en soit.

Aka suivit donc le rythme, et puis il vit aussi Aizen qui arriva et sortait du village, il avait prit des missions et le disait a Yuuji, sans complexité, il allait tuer des démons, c'était dangereux mais il ne semblait pas vraiment inquiet.

"Cette situation devient dangereuse tout de même. Un bretteur sans ses armes, un hyuuga peu digne de confiance et quittant le village, la kage elle même partant avec moi... Je me demande si c'est du génie, de l'assurance ou de l'imprudence, nous serons vite fixé. "

Nanaki resta aux cotés de Yuuji, marchand ou courant a son rythme, elle semblait vouloir lui expliquer un début de plan ou quelque chose du genre, il lui prêta donc une oreille attentive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 22 Nov - 14:59

Le soir était venu bien rapidement et le diner familial aussi. Sa mère avait finit peu avant l'arrivée de ses enfants et leur compagne. En somme, on pouvait dire qu'elle était une cuisinière hors du commun, capable de s'adapter à la commande de façon assez extraordinaire et, surtout, rapide. Leur père, lui, s'était assit dans le salon. Au-dessus d'un meuble ayant sans doute un jour accueillit une télévision, il avait mit les photos de son père, son grand-père, son arrière grand-père et ainsi jusqu'à la première génération. Uchiha Itachi, Shichidaime Hokage de Konoha, Pays du Feu. Les titres de chacun étaient ainsi inscris mais on voyait rapidement que les titres étaient devenus moins honorifiques avec le temps. Au lieu de cinq dirigeants, il n'y en avait plus qu'un alors forcément, les demandent étaient trop nombreuses pour une seule place. Pourtant, le fils du héros avait été nommé à un haut poste. L'image du clan avait beaucoup changé quand l'un des deux seuls héritiers de celui-ci était revenu sans ses yeux, ayant perdu ses deux Sharingan dans une bataille sans précédent étant allée jusqu'à lui faire perdre une partie de la mémoire, notamment les deux dernières années de sa vie. Il n'avait plus de souvenirs du combat, juste des cauchemars où il voyait le Yuukan en feu et à sang avec une ombre, au loin. Les Yamanaka avaient alors tout tenté pour faire remonter ces précieux souvenirs, sans succès. Son fils avait alors pu bénéficier de sa réputation de héros et autant dire qu'il ne l'avait pas gâché, comme ces descendants.

Son père regardait ces portraits très souvent afin de se rappeler d'où il était mais, surtout, de qui il tenait. C'était le cinquième descendant et, Hisashi, le sixième. On ne comptait pas vraiment les frères moins âgés mais seulement l'aîné. Si on venait à les compter, le nombre serait sans doute multiplié par cinq, voir dix. De là, il aurait fallut compter les enfants des cadets, en somme, une chose qu'on ne voulait pas s'infliger. Six descendants. C'était déjà pas mal, non ?

Enfin bon, il vint bien naturellement les accueillir, tout comme sa femme, pour ce moment en famille. Leur mère, aimante, appréciait grandement ses belles-filles bien qu'elle espérait secrètement qu'elles ne soient pas là, à prendre ses enfants. Elle en avait perdu un, elle voulait garder les deux autres. Quand Nurarihyon avait déménagé, cela avait déjà été un choc pour elle et il avait dû durant de longs mois la rassurer, lui rendre régulièrement visite. Puis il eut une petite-amie, son frère quitta la maison peu après et fini par trouver le bonheur dans les bras d'une fille, lui aussi. Tout ça l'avait bouleversée mais c'était compréhensible. Quand elle les voyait, elle s'occupait beaucoup d'eux et de leurs besoins, elle voulait tout savoir d'eux comme si ils étaient toujours chez elle, assez près pour voir leurs actions et non être contrainte de se les faire conter. C'était pourtant une femme forte, avant ce jour. Voir son fils ainsi, ça l'avait détruite.

Le diner se finit vers minuit où, à nouveau, les au revoir furent difficiles. À chaque fois elle revoyait le moment de leur départ définitif de la maison et, de fil en aiguilles, elle remontait jusqu'à la mort de son cadet. Vraiment ... malheureux. Mais ce soir, il ne voulait pas la voir pleurer alors il utilisa pour la seconde fois ses yeux. Elle fut plongée dans une illusion d'où elle voyait son fils, jeune, lui prendre la main. Son subconscient savait bien que ce n'était pas possible mais elle y tenait alors, elle y croyait. Puis il lui disait au revoir, lui disant qu'il l'aimait. Elle le laissait partir avec le sourire. C'était ainsi qu'il manipulait ses sentiments, cruellement. Il aurait aimé ne jamais le faire mais le jour où elle avait voulu se suicider, il n'avait pas eut le choix. Quand elle voyait son cadet partir ainsi, de façon naturelle, comme s'il retournait en cours ... eh bien, ça lui donnait l'impression qu'elle pourrait le revoir le lendemain.

Les deux frères purent alors partir en voyant leur mère sourire pour la seconde fois. Et tandis que le Uchiha rentrait chez lui, il fut interrompu par un membre des forces spéciales. L'affaire n'était pas urgente puisqu'il venait à pieds, simplement. Il voulait juste lui donner les nouvelles concernant un combat aux portes et la présence de celle qui les dirigeait ; notamment le fait qu'elle partait apparemment seule en mission. Il fut remercié et ils rentrèrent chez eux.


- Chérie, cette histoire me préoccupe un peu, notamment après ce qui s'est passé à la réunion, j'aimerai m'assurer que ce n'est pas un Uchiha. Est-ce que tu accepteras que je te laisse quelques instants, le temps de vérifier ?

La jeune femme ne dit rien mais fit comprendre que cela l'embêtait. Pourtant, elle lui fit signe d'y aller, d'un geste de la main. Sans attendre mais prenant la peine de lui embrasser le front, il partit en direction des portes où il arrivait en même temps d'un certain Hyûga, apparemment. Il avait devant lui la jeune femme, l'homme aux yeux blancs, mais aussi un... eh bien, un chat sans doute ou une espèce dont il ne se souvenait pas. Ses yeux rouges se posèrent sur lui un instant, juste assez pour voir qu'il n'était pas ordinaire, trop de chakra pour cela.

- Konshio-sama, Aîzen-san et ... Aka neko-san, navré de vous déranger.

« Pourquoi est-ce que je parle à un animal ... Hum, j'ai l'étrange sensation qu'il n'est pas comme nous alors, peut-être peut-il nous comprendre. Ah, je dois vraiment arrêter de veiller aussi tard. »

Petit moment d'hésitation suite à quelques pensées puis il finit sa phrase, enfin, son couplet dirait-on.

- On vient de me prévenir qu'un combat avait eu lieu, je voulais en avoir le cœur net. Sans doute celui-ci est-il déjà terminé. Était-ce un membre des forces coloniales ?

Une façon assez détournée de savoir si un membre de son clan était impliquée.

- On m'a aussi dit que vous partiez seule en mission, semblait-il. En tant que membre du conseil de ce village, je me devais de vous demander si c'était bien raisonnable de votre part au vu... eh bien, de la façon dont le dernier ayant tenté une telle chose avait terminé. Sachez néanmoins que je vous en empêcherais pas.

Il n'était pas du genre à empêcher les gens d'agir. Si elle mourrait, ce n'était en soit pas la plus grande perte que l'on ait connu : un autre serait élu, comme on venait de le faire. Chacun avait ses façons de voir les choses et de les faire. Peut-être voulait-elle s'assurer que le pays se portait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 30
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 22 Nov - 17:33

Yuuji fut stoppée dans son élan, d'abord par le retour inattendu de Aizen à l'entrée, mais aussi par Aka qui lui rappela un certain détail d'importance.

-Bon sang ! Quelle étourdie !-

Prise par surprise, Yuuji ne perdit pas son calme pour autant et fit aussitôt demi-tour, simplement pour déposer les armes de Bachi à l'entrée et laisser des instructions aux gardes : rendre les armes au bretteur quand celui-ci repasserai là, mais surtout d'en prendre soin en attendant.

C'est alors que Hisashi fit son apparition, comme si l'entrée était à nouveau devenue un centre de l'attention du village. La jeune Kagette soupira un coup en entendant tout le baratin de le Uchiha, qui s'inquiétait, pas forcément à tort, de ce qui se passait.


-Rassurez-vous Hisashi-san, tout est rentré dans l'ordre concernant le fameux combat. Concernant le fait que je parte, j'ignore comment ou qui a pu vous informer, mais c'est exact. Je ne suis pas vouée à une vie derrière un bureau et la guerre se passe avant tout sur le terrain. Je n'ai nullement l'intention de rester passive dans le conflit qui nous oppose aux colons...Mais vu que vous êtes là, vous pourriez aussi participer à cette petite excursion, c'est à vous de voir messieurs Uchiha et Hyuuga.-

Yuuji était toujours aussi sérieuse dans ce qu'elle disait, mais le doute sur ses motivations était permis. Aizen et Hisashi suivraient-ils leur nouvelle chef ?
Revenir en haut Aller en bas
Goto
Oinin / Shiroi Kyojin

avatar

Oinin / Shiroi Kyojin

Messages : 324
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 25
Localisation : Ta femme est sur son 31 ?... Elle sait que je viens.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3940/4000  (3940/4000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 65
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 22 Nov - 20:55

Arrivant donc au niveau des portes le ninja adressa rapidement la parole à celle qui venait tout juste d’être élus… le fait d’élire le nouveau commandant n’avait en sois rien de mauvais… ceci étant le fait d’élire quelqu’un montrait d’après Aîzen un certain aspect des anciennes traditions non respecté… à une époque il semblait que le kage était le ninja et le plus fort et le plus respecté du village… aujourd’hui l’on ne peut pas vraiment dire ça, et ceux quel que soit la personne, le dernier chef était aussi insipide que son prédécesseur…

Yuuji semble cependant relever un peu le niveau… le temps nous dira de quoi elle est vraiment capable… savoir gérer un clan n’était pas la même chose qu’un village, il n’y pas de lien du sang, d’histoire commune, juste des intérêts peut-être communs et quelque objectifs à atteindre à plusieurs, car inaccessible sinon. Le jeune géant s’apprêtait à partir quand la Konshio lui proposa quelque chose à laquelle il ne s’attendait pas… en plus de la présence d’un Uchiha plus que fantomatique depuis l’élection ses derniers temps.


- Je n’ai pas vu d’Uchiha se battre depuis… cette fois ou un démon ses amusé à manger leurs jolie yeux rouge… c’était amusant… enfin jusqu’à qu’ils les recrachent* Rictu*… Autrement dit j’en suis… Mais j’ai aussi une mission sur le feu donc, je ne sais pas du tout  ce que vous avez prévus de faire et d’ailleurs cela ne m’intéresse pas vraiment, mais faisons le vite s’il vous plait.. « Sauf si sa deviens plus amusant que prévus Ya  ya ya »

L’Hyûga savait exactement qu’elle serait la réaction de ses interlocuteurs, le chien ne serait sans doute pas spécialement heureux de le voir, la jeune femme restera stoïque comme toujours remuant dans ses pensé quelques chose de tout aussi neutre et froid, et enfin l’Uchiha répondrait surement à son petit pique, ou l’ignorait tout simplement.. Dans les 4 cas il serait quoi faire, ou non.

« Par expédition… elle veut peut-être dire vendetta… cette euphémisme verbal ne sert qu’à nous invertir implicitement du danger lattent… Si tous ce beau monde y va cela risque d’être intéressant… et très très amusant Ya ya ya » *Rictus*

-Bon… nous y allons ?..*sourire louche*

Attendant une réponse du type aux yeux rouge/noir, du chat, ou de la naine le géant patienta tranquillement, regardant de haut tous se beau monde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Accessibilité du local et largeur des portes
» Passage à la tenue d'été à la Flottille 22F
» La vie dans un village du Morvan; Arleuf de 1625 à 1725; edition CHRISTIAN
» passage au "lit de grand" ?
» intro aux Portes Ouvertes par l'amiral Robijns

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Shinobi no Kuni :: Entrée principale-