AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Konochy
Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

avatar

Feignasse de Kumo / Modo-Flemo

Messages : 2521
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 31
Localisation : Dans mon cabanon avec jumelles pour regarder le bain des dames peinard

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Dim 24 Nov - 18:30

Aizen ne tarda pas à montrer un début d'intérêt à la petite excursion prévu par la Kagette. Celle-ci n'en avait guère douté, mais s'attendait aussi à une réponse de la part d'un certain Uchiha...qui resta cependant bien silencieux, comme s'il venait de bugguer sur place. Bref, Yuuji préféra réfléchir sur quoi faire de plus que ce qu'elle avait prévu, repassant en revue les rapports qu'elle se rappelait, alors que Aizen semblait visiblement pressé de partir en croisade.

"Mmh, il doit être possible de faire plus que ça. Je vais devoir y retourner rapidement."

Après quelques secondes de réflexion, la brune prit sa décision. Cela retarderait le départ, mais de pas bien longtemps.

-Bien, après y avoir réfléchit, je vais voir pour prendre une mission ou deux en plus de ce que j'ai prévu. Cela ne devrait pas prendre plus de quelques minutes.-

Encore un petit imprévu, mais Yuuji avait diverses idées en tête et comptait trouver de l'occupation pour chacun. Elle quitta l'entrée, filant vers le temple, avec déjà quelques idées de quoi prendre pour ses subordonnés et la répartition qu'elle aurait à faire.

- - - - - - - - - Quelques minutes plus tard - - - - - - - - - -

Ayant prise deux missions d'intérêt, Yuuji revenait rapidement vers l'entrée, ne souhaitant pas faire attendre trop longtemps ceux qui allaient l'accompagner dans de folles aventures au travers du Yuukan. Elle connaissait déjà les réponses de Aka et Aizen, mais restait incertaine du choix de Hisashi, qui ne s'était pas encore manifesté sur le sujet.

"Je verrai bien s'il s'est décidé ou non. Dans tous les cas, je ne compte pas attendre éternellement qu'il donne une réponse."

Décidé à faire bouger les choses en la faveur des ninjas, Yuuji savait qu'elle pouvait se passer d'un élément dans son petit plan de bataille, malgré l'importance que pouvait avoir l'Uchiha.

Finalement, elle revint à l'entrée, gardant les deux missions prises pour plus tard. Rapidement, son regard se porta vers Hisashi qui ne semblait pas vraiment débloqué à première vue. Aizen et Aka étaient toujours là, aucun des deux n'ayant apparemment mordu l'autre pour X raisons.


-Bon, si vous êtes prêts messieurs, mettons-nous en route....Hisashi, si vous tenez à prendre part à cela, c'est votre dernière chance...Allons-y.-

Cette fois, c'était la bonne, la troupe pu se mettre en route, avec ou sans le chef des Uchihas, c'était à lui de le choix ou de ne pas le faire. Yuuji avançait désormais sur le sentier rocailleux et ne se retournerai pas pour attendre une réaction de Hisashi.
En route belle troupe !
Revenir en haut Aller en bas
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Mer 27 Nov - 15:52

La traversée du village fut rapide, Bachi se déplaça de toit en toit pour atteindre son objectif rapidement, il arriva donc aux portes à grande vitesse, d'en un dernier saut, il réduit sa vitesse en écartant les bras et les jambes puis il amortit totalement sa chute pour un atterrissage parfait. Pour franchir les portes, il allait marcher. Passez au dessus des murailles étaient assez mal vu.

- Bachi !



- Maki ?
- J'ai tes sabres, Mademoiselle la Kage est partie en mission en dehors du village et a déposée tes armes ici. Tu peux les récupérer.
- Pff … j'aurais préféré qu'elle me les rende en main propre. Mais bon, merci de les avoir gardées.
- Tu pars où comme ça ?
- Mission aux falaises et aux plages des colons.
- Ah ouais, dur. Bonne chance, alors !
- Merci.

Le Roronoa récupéra ses sabres et les installa rapidement autour de sa taille comme il le faisait à chaque fois, sur le flanc droit. Il plaça ses lames et se remit immédiatement en route. Pour ce lancer dans ses deux missions. Il prit directement la route des falaises, la plus facile serait mieux pour commencer.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Goto
Civil

avatar

Civil

Messages : 324
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 26
Localisation : Ta femme est sur son 31 ?... Elle sait que je viens.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3940/4000  (3940/4000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 65
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Mer 4 Déc - 13:05

Arrivant rapidement au niveau du village Shinobi le grand homme aveugle pour certain était plutôt mal en point… étant donné les deux combats qu’il avait livré coup sur coup. Repensant rapidement au récent événement, la capture d’aka ne le peinait pas du tout mais pour Yuuji c’était autrement plus dur, enfin relativement parlant… c’était juste parce que c’était la seul et unique fille du village entre autre chose.. Sauf si le Hyûga activait son mode pédobear avec la jeune et jolie marchande qu’il avait rencontré quelques jours plus tôt.

Ceci étant  il était clairement dans un sale état, du sang coulait un peu partout mais cela ne semblait guère l’handicaper tant il marchait vite… il n’était pas si proche de la mort, d’autres sont aller beaucoup plus loin dans leurs derniers croisades… tellement loin qu’ils en avaient fini avec la vie terrestre.. ou la vie tout court plutôt. Une chose était sur… le ninja allait peut-être encore pouvoir s’amuser… d’une autre manière aussi surprenante soit-elle. Se remémorant brièvement se que le commandant lui avait dit par la penser…


« Ce type peux donc lire dans les pensées… hm c’est un capacité intéressante, c’est claire… d’ancien maitre du Kentetsu en avait aussi la possibilité… mais je n’entre clairement pas dans le moule pour espérer pouvoir maitriser ça. Ya Ya Ya.. »

Arrivant devant les portes du village, le jeune homme bonne acteur relata les faits pour que l’information face le tour du village au plus vite. Son léger rictus laissait pour une fois place à autre chose de plus inhabituelle.


-La kage… Yuuji konshio… a été capturer… je m’en vais de se pas la chercher, seul … il n’y a aucun ninja présent dans le village capable de m’aider… autre chose, ne laisser entrer personne et ceux sous aucun prétexte… Surtout le mercenaire qui l’autre fois… c’est un allier des colons !


Il s’en alla rapidement… faisant toujours mine d’être affecter par la triste nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 12 Déc - 0:15

[Mini-event de village]

* Le retour inévitable de Kenshi *




Le village shinobi etait en proie a diverses furie du moment. La kagette avait été capturé et sans doute tué du coté colon. Les membres du conseil ninja semblaient inexistants, la hierarchie et le systeme s'effrondrait petit a petit. La fin du monde shinobi semblait proche. Pourtant quelques mesures sécuritaires avaient étés prises a l'entrée du village, histoire d'avoir un semblant de cohésion et de force. Une façade en réalité. Kenshi, qui avait prévenu le village de son arrivé, avait appris a Oni la disparition du précédent Kage, un bon ami a lui, et l'éléction de la nouvelle, mais tres vite suivit de sa chute la aussi. Un regne bien court !

A partir de la, ce shinobi nommé Kenshi, envoya des membres de sa faction en mission, ici, pour rependre la nouvelle, faire savoir qu'il reprendrait les rennes, ne plus se laisser insulter, ni se laisser faire par les colons. Il était temps de réagir et d'avoir un veritable leader. Les membres de son groupe, évidemment, étaient tous pour lui. Kenshi etait un ancien oinin, il avait chassé des deserteurs dans les pires contrés, les plus reculés. Oni ne l'ayant pas arrêté, cela pouvait duré des mois de traque, mais le plus souvent quelques jours suffisaient. Quoiqu'il en soit, Kenshi fit le chemin retour avec la tête du deserteur qu'il pourchassait, rentrant de mission, mais avec aussi dans l'idée de reprendre le village... Avec la force si necessaire.

Me voila de retour. Cela fait du bien... Mais.... J'ai appris ce qui est arrivé.

Dit il aux gardes a l'entrée, qui firent les verifications d'usage, papier de mission, protocole de sécurité, identité et mot de passe. Mais Kenshi était bien d'ici, il rentra avec trois des siens de son groupe d'Oinins spécialisé. Il avait rebaptisé lui même son équipe, au nom de "Zen'kai kari" ou plus précisément, L'ultime traque. En référence a son passé de chasseur expert. Il eut l'autorisation de passer, car il ne dévoila pas tout de suite son entreprise. Mais en passant par les portes, il savait que les gardes seraient les remparts et ne laisseraient pas faire une telle justice.

Assommez les, et occupez vous en, puis remplacez les par quelques uns de nos hommes dans le village. Puis fermez les portes. Nous enverrons un message aux colons. Un message fort, qu'ils comprennent ce qu'il en coute d'affronter notre village, nos clans et nos coutumes.

Kenshi savait ce qu'il voulait faire et entreprendre. Il maîtrisa les gardes, et la plupart ayant sa confiance, notamment gagné a cause des récents evenements, l'aidais discretement pour l'instant. Des sentinelles de son équipe remplacerent les gardes en attendant. Il prit la peine de laisser un de ses acolytes gradé par section, pour encardrer le truc. Puis il avança dans la ville, tout en donnant ses ordres.

Zallana, tu t'occupes des portes. Iko, Futâ, vous me suivez.

- Soit rassuré, je ne laisserais passer personne, Kenshi.

Et si c'était le cas, je veux un rapport, je viendrais personnellement. Dirigeons nous sur une place publique, que j'annonce clairement l'avenir qui nous attends a tous ! VOUS ËTES AVEC MOI ?!

Sur ces quelques paroles, épiques et héroique. Il laissa l'une des membres féminine de sa faction diriger le groupe de gardes aux portes. Puis parti en compagnie de ses deux autres acolytes dans la cité, afin d'échaffauder son plan pour parvenir au pouvoir, tout en prévenant la populace de ce qui allait arriver. Il ne voulait du mal qu'au colon, mais le prix pouvait être celui d'une guerre plus au front, plus active... Et peut etre un lourd tribu a payer.

Allons y. Dit il, d'un ton assuré.

___________

* Les gardes des portes ont été remplacés (ils sont inconscients et maitrisés, emprisonnés quelques part dans une cave, sous bonne garde)

* Zallana dirige maintenant les groupes de gardes aux portes, directement sous les ordres de Kenshi

* La populace a suffisamment été mise au courant, pour faire confiance en Kenshi, les papiers assez rependu pour que son arrivée se fasse avec succes. Même si vous avez stoppé la propagation de l'information, son arrivée etait inévitable. Cependant, vous avez empêchés le pire scénario.

_ _ _ _ _ _ _

Zallana ( chasseur/ nin) : 4200 PV/ 4700 CH

Garde 01 : 800 PV
Garde 02 : 800 PV

ps : Ce sont donc eux qui contrôlent l'entrée pour le moment.


...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 12 Déc - 2:34

Bachi se pointa aux portes du village depuis les forêts, au loin, il fut étonné de voir les portes fermées, mais il ne se pressa pas plus que ça, rien de l'extérieur ne présageait ce qu'il se passait à l'intérieur. Enfin, le Démon vert arrive juste devant l'entrée, où il trouva trois personnes qu'il ne connaissait pas. Il les regarda quelques instants avant de dire ...

- Pourriez-vous m'ouvrir les portes, s'il vous plaît.
- Oh non … ce qui se trame là dedans n'est pas encore terminé.
- Où est Maki ?

Le chasseur sentait que quelques chose n'allait pas ici, et son ami qui était garde aux portes avaient disparut. Bachi vit que la femme derrière les deux gardes ne bronchait pas. Elle était immobile et menaçante. Alors, n'ayant pas de réponse, il sortit son arme et utilisa son aura démoniaque.

- Laissez-moi entrer ...


- Vas chier.
- Bien … Nigori Zake !

Spoiler:
 

Les bras de Bachi prirent immédiatement une taille démesurée. Il regarda ses trois adversaires pour savoir qui il allait devoir frapper le plus, et il se rendit compte très rapidement que la fille allait être son plus gros soucis, et pour cela, il devait se débarrasser des deux relous qui se joignaient au combat. D'ailleurs ils prirent les armes pour se défendre, mais le Roronoa s'en fichait. Il tira ses trois armes pour et utilisa son attaque spéciale à pleine puissance pour frapper la jeune femme qui gardait les portes. Une fois à son niveau, il fit basculé la femme encore surprise d'avoir été la cible de l'attaque derrière lui, puis il croisa ses deux lames aux mains pour lancer une puissante attaque qui blessa les trois ennemis d'un coup, achevant les deux gardes, et laissant Bachi en tête à tête avec Zallana.

Spoiler:
 

- Rends les armes, immédiatement.

Bachi fut catégorique, il n'allait pas renoncer à ce village comme ça, la jeune femme allait devoir coopérer où se battre jusqu'à ce que le bretteur ne l'a tue dans un déluge de sang.

- - -

Bachi (chasseur/taï): 4760 PV / 2950 CH

(+100pv aux techniques au prochain tour)

Zallana ( chasseur/ nin) : 2230 PV/ 4700 CH

Garde 01 : -150 PV
(Décédé)
Garde 02 : -250 PV
(Décédé)

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 12 Déc - 14:02

Spoiler:
 

Un des hommes, un samurai bretteur, mais faisant parti du village shinobi, arriva non loin de l'entrée, s’étonnant de la voir fermé et de ne plus voir les gardes qu'il connaissait postés a l'entrée. Deux sympathisants et Zallana un peu en arriere, gardait celles ci. Puis le bretteur arriva et prit la parole le premier demandant l'ouverture des dites portes, chose qui lui fut refusé au premier abord. Mais malheureusement, il se mit en colere et commença a attaquer comme un démon furieux tout ce qui bougeait, encore un homme simplement bête, ne voulant pas comprendre le fin mot de l'histoire. Zallana fut surprise, car elle fut attaquée avant même de prendre la parole.

Espece de.....

Elle fut percuté par les coups, réussissant tant bien que mal, avec quelques bons reflexes, a parer des coups, notamment les deux derniers qu'elle avait pu voir venir, malgré la vitesse. Elle recula contre les portes encore fermé en reprenant son souffle et en fixant le samurai vert.

Imbécile, tu t'attaques a tes alliés, tu as tués ces hommes ! Tu es du village pourtant ! Je t'ai déja croisé j'en suis sur. Tu ne comprends rien, nous sommes revenus de mission pour faire bouger ce village et montrer aux colons, NOS ennemis, quelle peut etre notre force... La kage a disparue, nous nous devons d'agir...

Malgré son discours pour tenter d'apaiser Bachi, il fallait tout de même pas se laisser faire, et puis il pouvait peut etre travailler pour les colons. Ses absences répétés et sa bonne couverture pour aller sois disant a Tetsu, n'était au final peut etre que le boulot d'un traitre sans honneur ! Zallana, apres avoir paré les deux derniers coups du samurai, se prépara a l'assaut. Elle empoigna la sorte de stele qu'elle portait dans son dos, et l’électrifia, ce qui créa une armure raiton sur tout son corps. Puis mis la main en avant en faisant les mudras de l'autre. La stele et sa main créant une boule d’électricité  et de feu en même temps. Un éclair flamboyant vint foudroyer bachi, brulant un peu de son kimono, mais surtout sa peau...

Shokubai no jutsu !

S'en remettrait il ? Aurait il l'intention d'attaquer a nouveau ou d'écouter Zallana. La bougresse continua de souffler, un peu plus lentement maintenant, son armure continuant de la recouvrir. S'il voulait l'attaquer au corps a corps, il s'en mordrait les doigts, c'était certains.

A toi de rendre les armes... Et de rejoindre nos rangs ! Mais je ne te laisserais pas non plus passer sans que tu ne prouve que tu es des notres. Sinon, tu mourras ici...

La chasseur employa ses derniers mots, la balle etait dans le camp du bretteur !

____________

Spoiler:
 

- - -

Bachi (chasseur/taï): 3390 PV / 2950 CH
(+100pv aux techniques au prochain tour)
(-470 pv en cas de corps a corps avec zallana)

Zallana ( chasseur/ nin) : 2920 PV/ 2880 CH
(armure raiton Divises tai et c a c par 2 pendant 2tours)
(+1 action "usée a ce tour" tout les 2 tours) (+30 pv par att raiton subit)
(+120 au raiton)

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés


Dernière édition par Rikudô le Sam 18 Jan - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 12 Déc - 19:12


La riposte de la gardienne des portes ce fit sentir, mais le bretteur se laissa attaquer, les coups électriques de la jeune femme était puissant, et quand il voulu en contrer un, il reçu l'onde de choc à travers son sabre. Il utilisa son fluide pour sentir l'énergie de son adversaire et la canaliser dans ses armes. Puis après sa dernière attaque, il sortit du nuage de fumée, prêt à répondre.

Spoiler:
 

- Ils ne sont pas mort, pas une seule fois ma lame n'a touché leurs corps, ils sont simplement dans les vapes … Si vous êtes nos alliés, pourquoi envahir le village ? Vous profitez de l'absence de la Kage pour prendre le pouvoir, c'est ça ? Pfff

Sur le coup, le démon vert vit rouge et décida d'attaquer avant de poursuivre son raisonnement, en posant la question, la réponse lui était venu tout de suite. Il tourna ses trois lames vers la jeune femme et relança à nouveau sa frappe de Démon Vert qui lui avait valu sa réputation dans le game. Une fois arrivé sur la jeune femme, il frappa. La jeune femme s'attendit à ce que son armure bloque le coup, mais rien, les lames du Roronoa passèrent au travers comme si elle n'existait pas. L'acier des katanas pénétra la peau de la jeune femme qui tituba sur le coup. Bachi croisa ensuite les bras et lança une attaque très rapide sur sa cible pour la blesser encore un peu plus ! Quand la jeune femme se releva, elle vit que le Roronoa n'était pas plus affaiblit qu'avant, comme si l'électricité ne lui faisait rien.

Spoiler:
 

- Ça t'étonne que ton armure de foudre ne me fasse rien ? Je suis né et entraîné pour combattre les shinobis, je connais toutes vos astuces et je peux les contrer … Je ne suis pas seulement le meilleur bretteur du Yuukan, je suis aussi un des shinobis de se village. J'ai juré fidélité à la Kage et à ce village, je le protègerais peut importe l'ennemi.

Après l'attaque précédente, Bachi n'avait plus que l'hommage au Faucon en main, il le secoua pour en retirer le sang, puis il fonça sur son adversaire une nouvelle fois pour cette fois-ci des attaques à une lame qui allait encore affaiblir son adversaire. Le Démon Vert s'entoura de l'aura d'un dragon, il prit conscience de tout ce qui l'entourait pour entendra la respiration unique de Zallana. Il rangea sa lame au dernier moment pour avoir la puissance de la dégaine. Il attrapa Huile de crapaud et transperça l'adversaire et son armure comme une simple feuille de papier, le coup était puissant et dévastateur, il laissa une plaie béante sur le flanc de la jeune femme.

Spoiler:
 

- C'est en restant uni que les shinobis parviendront à vaincre les colons. Ça ne sert à rien de vouloir être le chef de l'armée qui gagnera. Peu importe le chef, si nous sommes tous unis sur le champs de bataille, alors les vrais héros ressortiront. C'est comme cela qu'il faut marquer l'histoire … l'ennemi sait qu'il faut diviser pour mieux régner … ensemble et unis, nous serons plus fort. Et si vous n'êtes pas d'accord avec cela … alors vous pouvez bien brûler en enfer !

Quand le chasseur eu prononcé ses mots, alors le flanc blessé de la jeune femme s'enflamma rapidement, si vite que l'air consommé créa une légère explosion, qui propulsa Zallana au sol. Bachi la surplombait, sa lame menaçante. Il attendait de voir si elle allait pouvoir se relever, ou si elle capitulerait.


- - -

Bachi (chasseur/taï): 3390 PV / 1450 CH


Zallana ( chasseur/ nin) : 660 PV/ 2880 CH
(armure raiton Divises tai et c a c par 2 pendant 2tours)
(+1 action "usée a ce tour" tout les 2 tours) (+30 pv par att raiton subit)
(+120 au ration)(Une action en moins au prochain tour)
(-20pv/trois tour)

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 12 Déc - 20:38



Alors que le combat avait débuté a l'entrée du village, tandis que Hisashi de son coté parlait de l'affaire Yuuji a quelques conseillé, ici, le chaos ambiant etait relativement discret puisqu'il se passait derriere les portes. Tout d'abord, Bachi répondit a la jeune femme, en expliquant qu'il n'avait pas tué mais mis dans les vapes ces pauvres hommes. Elle regarda de plus pres, et pu donc confirmer cela, mais elle fronça les sourcils, car le bretteur ne voulait pas comprendre, et ré-attaqua de plus belle.

Tu es un entêté toi ! Et puis ça ne sert a rien, mon armure te ble...

Elle ne pu finir sa phrase que les lames en acier transpercerent son armure raiton, sans qu'elle ne se l'explique. Des gros yeux, des gouttes de sueurs, elle comprenait que l'individu a qui elle avait a faire était loin d'être faible, et l'expliqua par un entrainement quotidien, en ayant transcendé son corps et maitrisé pour faire face aux shinobis les plus doués et leurs ninjutsus. Bléssé, elle recula et tituba avant de se redresser en crachant une gerbe de sang sur le sol.

Aaa.... Comment est ce possible ?!...

Cependant, il se préparait a attaquer encore histoire d'en rajouter une couche, et disait vouloir proteger la kage, mais n'écoutait pas un traitre mort de Zallana. Elle tenta de le stopper pour lui parler, se levant d'un coup et criant ;

Arrête! Je te l'ai dit, nous ne sommes pas tes ennemis ! Nous envahissons pas le village, nous rentrons de mission, et nous.... Aaah bordel... Nous voulons unirs nos forces contre les colons, et essayer de sauver ce qu'il reste a sau...

Mais tres difficile d'en placer une face au bretteur qui était prit, comme dans une  frénésie et une passion du combat. Elle devait se défendre, sinon elle y passerait. Elle récupéra de la force grâce a un item qu'elle sorti de sa poche, puis tenta d'eviter les attaques, bien trop rapide pour elle, elle ne pu esquiver que la toute derniere, c'était déja ça. Il fallait maintenant qu'elle tente un truc plus offensif.

Pourquoi est ce que tu ne veux rien entendre ! Bakayaro !

Elle changea de tactique et changea une partie de son corps en foudre et l'autre en feu, puis passa au travers du corps de Bachi, le faisant reculer apres coup. Passé derriere le bretteur, elle tenta de l'immobiliser.

Tu vas t'arrêter, oui ou non ?!

____________

Spoiler:
 

- - -

Bachi (chasseur/taï): 2690PV / 1450 CH
(malus de 100 att a tes tech au prochain tour) (-1 action au prochain tour)

Zallana ( chasseur/ nin) : 1790 PV/ 2280 CH
(armure raiton Divises tai et c a c par 2 pendant 1tours)
(+1 action tout les 2 tours) (+30 pv par att raiton subit)
(+120 au ration)(Une action en moins au prochain tour)
(-20pv/trois tour)

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 13 Déc - 15:57


La jeune femme essaya de calmer le démon vert mais sans succès, elle essaya aussi d'attaquer en plus de ses offensives. Bachi utilisa sa couleur d'observation pour esquiva la boule de foudre et de feu qui fonçait droit sur lui. Le Roronoa commençait à être fatigué, ses techniques étaient puissantes mais demandait énormément d'énergie, surtout face à des adversaires comme ça qui étaient très résistants face aux épéistes.

Spoiler:
 

- Je n'ai rien à entendre ! Je suis du coté de la Kage et vous prenez son village en otage, alors vous êtes contre elle …

Bachi se redressa pour faire face à la jeune femme, elle lui envoya un puissant choc dans le thorax, ce qui fait que le bretteur se trouvait en difficulté à tenir sa propre épée. Son bras tremblait et il avait le souffle court et ses jambes devenaient plus lourdes. La jeune femme en profita pour attaquer, mais le Roronoa ne se laissa pas faire, il glissa sur le coté et d'une main sûr, il agrippa Oiruhi'kigaeru et trancha la jeune femme de la même façon, mais cette fois-ci à la cuisse.

Spoiler:
 

La jeune femme chuta à terre et le Roronoa chancela aussi. Ils se relevèrent tout les deux en même temps et se firent face. Un silence s'installa quelques instants.

- Si tu tiens vraiment à arrêter ce combat, ouvre moi ses portes et laisse moi entrer ...

Bachi s'écarta de quelques mètres pour laisser le choix à la jeune femme d'aller ouvrir les portes, sinon, il allait devoir se débarrasser définitivement d'elle.

- - -

Bachi (chasseur/taï): 3157PV / 1000 CH


Zallana ( chasseur/ nin) : 1360 PV/ 2280 CH
(armure raiton Divises tai et c a c par 2 pendant 1tours)
(+1 action tout les 2 tours) (+30 pv par att raiton subit)
(+120 au ration)(-20pv/deux tour)

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 13 Déc - 23:02



Bachi avait prit de severes coups, mais pas assez pour le faire flancher. La belle Zallana blessé elle aussi, voulait en finir au plus vite avec cette affaire, face a un adversaire aussi coriace, elle se savait vaincue d'avance. Au bout de son assaut, Bachi demanda a entrer dans le village, Zallana fronça les sourcils. Il est vrai que les deux ploucs a l'entrée ne l'avait pas laissé passé, mais c'était pour verifier son identité. Elle se mit face a lui, avec une certaine distance de sécurité tout de même.

Tu aurais pu me le demander a moi, au lieu d'attaquer comme un barbare !

Elle fit alors des mudras et non... Elle n'attaqua plus Bachi. Elle envoya dans le ciel un message, un cercle de feu. C'était comme envoyer un message de fumée au loin, seul Kenshi et les autres le comprendrait. Elle s'essuya le sang de sa bouche et toqua pour qu'on ouvre les portes.

Voila... Ne va pas croire qu'on est tes ennemis, on est dans le même camps. Mais tu ne crois pas qu'il est peut etre temps de réagir, d'aller sauver ta Kage disparue, d'eliminer les colons ? Si tu penses le contraire, parle a Kenshi, mon chef d'escouade, peut etre qu'il te convaincra...

Zallana laissa donc passer Bachi, et puis demanda aux autres derriere la porte de lui apporter des soins. Fort heureusement, ils avaient réagis vite, en entendant le combat derriere les portes, ils avaient tout préparé, Zallana pouvait donc se soigner comme dans un hopital, les blessures étaient severes et profondes a certains endroits. Elle regarda le bretteur.

Tu sais, tu pourrais être utile a notre cause. Une telle force, et de l'honneur, c'est tout ce qu'il nous faut. Tant que tu ne défend que les tiens... Evidemment.

Elle se mit des bandages. Libre a Bachi de passer sans parler ou parler et passer. Le dé en était jeté !

__________

Combat terminé / Zallana full stat

Bachi peut passer.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Sam 14 Déc - 2:53

La jeune femme opta finalement pour l'ouverture des portes, le Roronoa rangea ses épées et se redressa, son stress de combat se dissipa petit à petit, puis il reprit enfin un peu de ses esprits, au moins les choses étaient clairs. Bachi attrapa le manche de son épée et en profita pour se soigner en tirant l'énergie qui était à l'intérieur. Il se tourna vers les deux autres gardes qui étaient à terre, le choc les avait vraiment amoché.

- Libère les vrais gardes, prends tes amis et éloignes toi des portes, la sentence pour mutinerie sera sans doute moins sévère si vous coopérez. Ils seront compréhensifs et iront chercher des secours pour ses deux types … ce n'est pas deux-trois bandages qui les réveilleront ..

Le Démon Vert jeta un oeil à la jeune femme, qui était justement en train de se faire rabibocher du mieux qu'elle pouvait. Bachi prit ensuite la direction du centre ville, où visiblement, les gens se rassemblait. C'était sans doute là où se trouvait le Kenshi dont Zallana parlait.

- Je m'appelle Bachi Roronoa.

Qui sait pourquoi il s'était présenté à ce moment là, peut-être pour sembler un minimum impliqué dans ce qu'il écrit pour atteindre les dix lignes et ne pas passer pour un fainéant, surtout qu'on avoisine les trois heures du matin et que je suis légèrement bourré. M'enfin, au moins ça permettait de se sentir dans le groove avant le post face à Kenshi. Qui sait ce que la confrontation allait donner ou quel allait être la suite pour les ninjas de l'Alliance, tout allait sans doute découler de ce dialogue.

- - -

Full stat grâce à l'épée.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

avatar

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4722
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Lun 16 Déc - 0:44

[ Intervention Pnj ]



L'escouade arriva aux portes, protocole de sécurité effectués, marche rapide vers les rues et surtout l'hopital. Les gardes avaient repris leurs fonctions, les portes étaient ouverte, Kenshi était parti. La vue de la kagette blessé laissa une entrée bien plus rapide pour les anbus qui n'eurent même pas le temps de remercier leurs comparses et collegues...

Allons y

Depechons nous

Encore un peu

Si le groupe parlait, c'était pour faire des lignes car apparemment en postant riku s'était trompé et avait perdu un post, mais c'est pas grave. Toute facon ils étaient presque arrivés sur place maintenant. L'hopital etait en vue, mais il y'avait pas mal de monde dans les rues, assez pour les ralentir, ils ne pouvaient pas passer par les toits et risquer de secouer le corps de la jeune femme, qui était morte en apparence, mais avait un espoir d'être sauvé.

Faites places, ecartez vous !


Ajoutait il, lorsque le monde dans les rues les coinçais. Finalement ils y étaient arrivés, les portes de l'hopital semblaient grandes ouvertes, une opportunité saisit dans la seconde, il n'y avait plus une minutes a perdre.
_________

* Une ellipse effectuée. Prochain post a l'hopital.

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Dim 22 Déc - 3:32

Le Roronoa sortit de la boutique avec deux informations qui pouvaient devenir utiles avec le temps (entre temps bien sûr, il était passé au marché noir ainsi que chez lui). Ces informations concernaient le masque de Tengu et la lames des clans. Le premier artefact est un masque des éléments et aussi de protection dont on ne sait pas grand chose. Il est perdu depuis un siecle entier. On soupçonne sa position à Oni.

" C'est avec plaisir que j'aurais été casser du démon, mais je ne vois pas l'intérêt du masque pour le moment … il pourrait être utile à quelqu'un du village sans doute … Quelqu'un s'en chargera bien … "

En effet, le Démon Vert se souciant plus du second objet : La lame des clans ! C'est une lame forgée par tout les clans shinobis, selon la légende, ainsi que les samurais, une unique lame representante d'une nation entiere, elle a été volée puis a disparue. Les rumeurs disaient qu'on l'avait aperçu dans le no man's land.

" Là déjà c'est plus intéressant, si je deviens le possesseur de cette lame, qu'elle soit puissante ou non, son simple symbole me permettrait de réunir les différents clans et de nous rendre plus fort. "

C'est donc avec cet objectif que le chasseur quitta le village de l'Alliance pour partir à la recherche de cette épée légendaire. Il franchit les portes où les gardes étaient effectivement de nouveau en place, il passa devant les marques de son combat contre l'amie de Kenshi. Les marques caractéristiques de sa technique électrique jonchait le sol. Le samouraï posa ensuite son regard vers la forêt dans laquelle il allait pénétrer.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Jeu 26 Déc - 22:36


Le bruit de pas de troupes venues en grand nombre était audible des portes de la ville des Shinobis. Le cliquetis des armes, la cadence martiale et des ordres criés aux quatre vents attira la garde qui se risquait à jeter un coup d'oeil autour du village.
Il n'était pas difficile de remarquer l'attroupement qui s'approchait de Shinobi no Kuni avec une détermination, celle de leur chef, marchant devant eux tel un guide.

C'était une véritable petite armée de samouraï qui s'approchait du village. Bien entendu, les autorités du village furent tout de suite prévenu mais les bannières de Tetsu flottaient au dessus de leur tête, laissant envisagé la probabilité pour que ces derniers viennent en renfort au village-capitale en ces temps de malheurs.
Il ne fut pas plus de quelques dizaines de minutes pour que le gros de l'armée arriva devant les portes. En tête de file, Yasuo, un beau jeune homme dans la force de l'âge portant un Nodachi gigantesque à la ceinture et fumant une pipe avec nonchalance.
Il dégageait une aura de force, d'autorité et de bienveillance qui fit mouche chez les gardes de la cité.
D'un coup d'oeil, il observa ces gens, analysa leur comportement et les discrédita en fonction de leur potentiel.
Maki, un guerrier reconnu du poste de garde s'approcha de Yasuo.



- Je vois les bannières de Tetsu au dessus de vos légions, êtes vous le responsable ?

Le général samouraï cracha un cercle de fumée et lava sa pipe en la tapant contre sa sandale. Il la rangea rapidement dans une petite sacoche et jaugea son interlocuteur avant de lancer :


- Mon nom est Yasuo Suzuran, fils d'Hideo Suzuran, petit fils de Tento Suzuran, arrière petit fils de Misashi Suzuran, dit l'éclair sombre, lui même enfant de Serizawa Suzuran, Elu de la Louve et Conquérant des Enfers. Je suis le Shogun de Tetsu et voici mes hommes. L'un des notre m'a fait parvenir une missive me relatant les derniers faits du village et j'ai ainsi appris que la nouvelle Kage, Yuuji du célèbre clan Konshio  avait été faite prisonnière par les forces colonialistes.

Il marqua une courte pause, sondant le coeur de ses orateurs, et continua :

- Fort de mon expérience et du soutient de mes hommes, je viens prendre sa relève. A présent écarte toi j'ai fait un long chemin, je suis désaltéré et mes hommes fatigués.
- Mais... Notre Kage est revenu, elle est actuellement à l'hôpital et...
- Très bien, je me rendrais donc personnellement à son chevet afin de m'enquérir de son état de santé et de me présenter. Un chef doit se soucier de la santé de ses subalternes. Maintenant...
- Maki...
- Maki oui, Maintenant Maki guide mes hommes dans un endroit convenable où ils pourront se reposer et manger à leur faim. C'est moi qui paye leur garde. Hiruma, je te laisse prendre en charge et coordonné les tours de garde en attendant. Et trouve moi Roronoa j'ai besoin de savoir ce qu'il se passe dans ce village.
- Ca sera fait Yasuo, compte sur moi Ya-ha

Ce fameux Hiruma, un homme de moyenne stature en armure rouge et couvert de Katana se mit au travail, ordonnant à différents samouraïs de prendre place à tel ou tel endroit. Maki resta un moment sans voix devant le culot de cet individu qui, escorté par une poignée de ses hommes, s'avançait à l'intérieur du village, la tête haute, sous le regard intrigué des habitants.
Par moment il faisait un signe de tête et s'arrêtait pour parler à la population, il avait visiblement l'habitude d'être populaire, d'être un leader. Il avait ça dans son sang et il le faisait sentir...


- Bien messieurs, dirigeons nous maintenant vers l'hôpital, je souhaite m'entretenir si possible avec la demoiselle du clan Konshio.

///

Yasuo Suzuran clame son droit de devenir le chef du village
Une petite centaine de Samouraïs ont investi le village et les portes sont maintenant garder par des hommes de Tetsu sous la tutelle d'Hiruma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 27 Déc - 1:55

Les chemins de montagnes menèrent le Démon Vert à la dernière hauteur avant le village, de là haut, on commençait à apercevoir quelques bâtiment, mais rien n'indiquait vraiment la présence du village. Bachi descendit de son petit perchoir pour avancer vers les portes du village. Après quelques minutes, il put enfin les apercevoir au loin. Ainsi qu'une étrange tâche rouge qui n'y était pas quand il était partit. Il s'approcha quelques peu quand la touche rouge disparue subitement, les réflexes de Bachi furent des plus rapides, il sortit une première épée pour bloquer un coup de pied, puis une autre pour une lame, et avec la dernière dans sa bouche, il bloqua la troisième offensive, elle aussi à l'épée.

- Trois katanas !? Bachi c'est toi ?

La boule rouge se détacha de Bachi qui lâcha sa position défensive, en activant son Haki il reconnut l'énergie spirituelle d'une vieille connaissance, Hiruma Yoichi, le diable rouge de Tetsu.


- Le seul et unique ! T'en connaît d'autre qui se battent avec autant d'armes, Hiruma ?
- Bah j'en ai dix moi, kikiki !
- Tu n'en n'utilises jamais plus de deux en même temps … et tu sais parfaitement que j'arrive à en maîtriser neuf en même temps … ahaha !
- On va pas encore se disputer pour ça ! C'est du flan ta technique l'Écolo ! Tiens, d'ailleurs, pourquoi t'es pas en vert ?
- Je reviens d'une quête un peu particulière, à New Zaku, j'ai du me camoufler un peu …
- Bah avec tes conneries, Sushi il t'a pas reconnu et j'ai attaqué ! Content de voir que t'as encore de bons réflexes, Ya-ha !
- Sushi !? … Ah tu veux dire Maki. Et toi qu'est ce que tu fais là ? Et aux portes surtout ?
- Yasuo est venu prendre la tête du village. Avala, Biakko et Kira sont là aussi. Tout les Powers Rangers au grand complet ! Kikikiki !
- Pourquoi est-ce qu'il fait ça ?
- Va lui demander par toi-même Force Vert ! Il doit être avec le conseil actuellement pour réclamer les pleins pouvoirs.
- Ah, merci. Et ne m'appelle pas comme ça.
- T'es jaloux parce que c'est moi Force Rouge, hein ? Kikikiki
- La ferme !

Le Diable Rouge et le Démon Vert marchèrent jusqu'aux portes, que Bachi franchit seul. Mais après quelques mètres, il fut interpelé par Maki qui arriva dans son dos.

- Je suis désolé de pas t'avoir reconnu, c'est de …
- C'est pas grave, ça veut dire que mon déguisement fonctionne. Tu as fais ton boulot.
- Tu le connais ?
- Hiruma ? Oui. Du temps que je m'en souvienne il a toujours été un samouraï de Tetsu, même s'il fait plus jeune que moi. N'aie pas peur de lui, je sais qu'il est particulier. Mais c'est un allié sur qui on peut compter, même s'il semble fou à lier … Ahahahaha … c'est bon gars.

Sur ces belles paroles, Bachi se rendit chez lui pour se changer et reprendre ses armes de fonctions. Parce que bon, se présenter en vagabond devant le conseil n'était pas forcément de très bonne augure.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Mar 7 Jan - 8:39

Bachi se pointa donc aux portes une fois la réunion terminé, il eut le temps de parler quelques instants avec ses vieux amis. Tous généraux et membres du conseil de Yasuo. Avala, Biakko et Kira demandèrent un petit résumé de ce qu'il s'était passé après leurs sorties. Le bretteur leur raconta brièvement ce qu'il avait pu se passer avant de dire qu'il avait à faire. Il dut ensuite leurs expliquer qu'il était à la recherche de la Lame des clans. Cette lame forgée par tout les survivants des villages après le Black Out, qu'il avait du aller jusqu'à infiltré New Zaku. Et ce fut pour eux un choc, que celui d'entre eux qui avait le moins le sens de l'orientation, parvint à découvrir le lieu de la ville déchu. Bref, il leurs dit ensuite qu'il partait pour le désert à la recherche de ce fameux Impari Arkam. (Dont d'ailleurs aucun d'eux n'avait entendu parler, en même temps, c'était normal, cet homme n'était un brigants qu'aux yeux de New Zaku.) Bref, une fois ces mondanités accomplies, Bachi prit la direction des portes pour arriver près du dernier membre du conseil, Hiruma.

" C'est une question à laquelle je n'avais pas réfléchi, si j'en viens à tuer Arkam, qu'est ce que je fais du corps ? La bienséance m'oblige à le ramener à New Zaku … dommage, je ne profiterais pas de la prime au marché noir … mais je vais peut-être avoir une récompense là bas … mais je risque aussi bien d'autres choses … Mmh … je verrais le moment venu. "

Le Démon Vert salua le Diable Rouge au loin, qui gueulait sur un pauvre Genin qui ne faisait surement pas très bien son travail. Puis, une fois en dehors du village, il commença à s'étirer un peu avant de partir, on se sait jamais, un combat c'est si vite arrivé.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Ven 17 Jan - 2:00

Bachi vit enfin au loin les portes du village se dessiner à l'horizon. Les portes apparurent comme l'Eden après tout ce que le Démon Vert avait subit. Ainsi, tel Phidippidès, ce messager grec qui aurait couru de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire contre les Perses à l’issue de la bataille de Marathon lors de la première guerre Médique. Qui arriva à bout de souffle sur l’Aréopage, il y serait mort après avoir délivré son message : « Nenikekamen ! » aussi connu comme : « Nous sommes victorieux ». Le Démon Vert arriva devant les portes à bout de souffle, et presque arrivé aux pieds d'Hiruma, il dégaina la lame des clans et cria :

- Pour l'Alliance !

Et ces dernières forces le quittèrent. Il mit un genou à terre en s'appuyant sur l'épée légendaire et réussi à la ranger tant bien que mal. Le Diable Rouge l'aida à se relever et le mis dans les bras de deux chuunins pour l'emporter à l'hôpital. Hiruma jeta un regard sur Bachi.

- Qu'est ce que tu nous racontes encore, Force Vert ?
- Je ramène la Lame des Clans au village ! Prévenez tout le monde !
- T'es pas croyable, satané démon ! Emmenez-le à l'hôpital ! Et toi là bas, va prévenir Suzuran-dono. Il sera content d'apprendre la nouvelle … Ya-ha !

Personne ne put entendre le Yoichi murmuré un "sale petit con", mais avec le sourire et le ton affectueux que l'on a lorsque l'on insulte un ami qui réussit un exploit. Bachi était au bord de tomber dans les pommes, mais il luttait, il voulait rester fier, concerver l'honneur qu'il lui restait. Parfois même, il tentait de marcher par lui même. Sans succès.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Bachi Roronoa
Civil

avatar

Civil

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 26
Localisation : Dans le sable, le sud, ou il fait chaud

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Sam 18 Jan - 18:31

Kimitru Dreyar fut donc le coéquipier de Bachi pour cette mission, il lui demanda s'il avait des questions, ce à quoi le Roronoa répondit non de la tête. Et il lui fit signe de se mettre en route dès maintenant, il prit la tenue de vagabond qu'on lui donna et la posa par dessus son kimono. Elle ne lui servirait pas à grand chose pour cette mission à son humble avis mais il l'enfila quand même. Quand le duo fut près, Kimitsu proposa de traverser le village en parlant stratégie, le Démon Vert eut plutôt une autre idée, il ouvrit une fenêtre et se tourna vers son équipier pour lui dire :

- Le chemin est long vers Tetsu, entre la forêt et les plaines enneigées du pays du fer, nous aurons le temps de discuter, crois moi … Mais si tu veux du dynamisme, tu vas en avoir … Le premier arriver aux portes à gagner … ne me déçois pas, il faut que tu sois à ma hauteur !

Sans attendre une seconde de plus, il passa par la fenêtre et sauta sur le toit le plus proche pour prendre extrêmement de vitesse et sauter de plus en plus loin et de plus en plus vite. Bien entendu, il y avait une raison pour que Bachi propose cette petite compétition infantile. C'était une sorte de test pour Kimitsu. Le samuraï devait vérifier quelques chose avant d'engager la mission, lors de la réunion au conseil, le shinobi était entré dans la salle en une fraction de seconde, et Bachi devait tester sa vitesse par rapport à celle du ninja à la pupille. Très rapidement, le bretteur arriva aux portes, dans un dernier saut il dévora la distance le séparant des portes et il s'amortit en douceur sur le sol. Il se redressa et chercha son coéquipier du regard.

" Je suis arrivé le premier ?"

Telle était la question. Et malheureusement, la réponse vous ne la saurez qu'en lisant le post de Kimitsu qui sera le seul à décider de l'issu de cette course.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Kimitsu Dreyar
Hokage

avatar

Hokage

Messages : 436
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4150  (4150/4150)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 710
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Sam 18 Jan - 20:23

Alors que Kimitsu s'était adossé contre un muret pour attendre tranquillement la réponse de Bachi, celui-ci le surpris en lui lançant un défi, une course jusqu'aux portes apriori. Mais Kimitsu n'était pas dupe, il savait qu'après son petit tour de magie au conseil, son nouveau partenaire voulait certainement en apprendre plus sur ses pouvoirs.

" Soit, s'il veut connaitre mes pouvoirs, je ne vois pas de lui refuser cela, et si ce n'était pas son attention malgré tout, je gagnerai cette course. *sourire* "


C'est ainsi qu'après le dernier mot de Bachi, que celui-ci se retrouva piégé dans une illusion. L'explication concernant celle-ci arrivera dans les secondes à venir. Kimitsu était finalement, et comme prévu, arrivé le premier aux portes, il aperçu Bachi faire son dernier saut et le chercher du regard.

- Derrière toi.

Bachi ne l'avait pas directement vu, étant donné que Kimitsu s'était mit à l'écart, près d'un coin d'ombre pour scruter les horizons.

- Tu veux surement des explications, car oui, je n'ai surement pas gagner cette course "à la loyale" disons. Tout d'abord, à la fin de ton dernier mot, je t'ai emprisonné dans une illusion, contrairement aux Uchiha, je n'ai pas besoin que la victime de celle-ci croise mon regard pour le piéger. Ma pupille me permet de contrôler le temps, c'est ainsi qu'après t'avoir fait prisonnier, ton corps s'est figé, comme tout le reste autour de nous d'ailleurs. Je n'ai eu par la suite qu'à marcher lentement en prenant mon temps jusqu'ici pour finalement dissiper l'illusion pour que tu puisses de nouveau bouger et reprendre le cours normal des choses. Dans ton esprit, tu as cru faire ce trajet en un rien de temps, mais au final, ce n'était pas le cas.

Kimitsu reprit son souffle avant de continuer.

- Une autre spécialité de ma pupille est que je peux arrêter le temps à ma guise sans avoir recourt à une illusion, mais peut-être qu'un exemple serait plus préférable. Regarde à droite si tu veux bien.


Profitant de ce court instant, Kimitsu sortit un kunai de sa poche où se trouvait quelques armes ninja et le lança d'un geste et à grande vitesse, chargé en chakra Raiton pour que l'exemple soit parfait, tout droit en direction du visage de Bachi, la petite diversion de Kimitsu servant à rendre l'exemple un peu plus spectaculaire, créant un effet de surprise. C'est ainsi qu'à la dernière seconde, et avant que celui-ci n'entre en contact avec sa cible, il se figea littéralement en l'air.

- Je peux contrôler l'avancement de tout ce qui se trouve autour de nous, éviter la casse d'un pot de vase qui tombe d'une étagère ou arrêter ce kunai comme je viens de le faire n'est qu'un jeux d'enfant pour moi...


Kimitsu regarda alors en dehors du village et attendit la réaction de Bachi.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Mer 22 Jan - 22:45

L'absence d'aide de la part des ninjas se fit rapidement sentir si bien que plusieurs missions de Yasuo restèrent sans réponse. Ainsi il du mettre la main à la pâte pour finir les préparatifs pour le festival qu'il organisait pour son accession à la tête du gouvernement. Ceci pouvait être mal perçu par la population mais c'était de coutume chez les samouraïs qu'un tel évènement marque le début d'une nouvelle ère et, ayant attendu assez longtemps pour que les gens fassent le deuil de Yuuji, il trouvait maintenant le moment opportun pour tourner la page.
Aussi il se rendit aux portes comme il l'avait dit à Hiruma pour l'y aider à mettre de l'ordre dans les entrées.

De loin, il remarquait déjà l'armure rouge de son général et le son "mélodieux" de ses brimades qu'il envoyait à ses hommes. Il sortit sa pipe et dit à White toujours dans son dos.


- Ne changera t-il jamais ? Je me demande comment ses hommes peuvent le supporter * sourire *
- ...

Il n'attendait pas de réponse, il aimait penser à voix haute.
Il s'approcha d'Hiruma et le héla de sa position.

- Comme convenu je viens te prêter main forte, tu peux ouvrir plus largement le passage à présent.
- Il était temps ! Foutu chevelu je pensais que tu arriverais bien plus tôt ! Plus on avance au lancement des réjouissances, plus ces cafards grouillent en surnombre.
- Tu parles de nos concitoyens Hiruma, un peu de respect je te prie.
- Je respecterais mon pied dans leur cul s'il ne se magne pas plus, Mais avance toi là-bas avec ta charrette, tu veux pas que je nourrisse ta mule en passant non ?!

Yasuo sourit de plus bel, il adorait le voir s'exciter c'était toujours rafraichissant et avait le don de le détendre. C'était sans doute pour cela que de tous ses hommes il était le seul pour qui il tolérait ce petit écart à la conduite, ça et le fait qu'il soit toujours après ces années d'une loyauté sans pareil pour la famille Suzuran.


- Bon puisque nous sommes là... White occupe toi de ce groupe là.

Ainsi et pour les prochaines heures qui suivirent, Yasuo, Hiruma et White aidèrent la garde à contrôler l'identité et les raisons de la venue des nouveaux arrivants conviés pour la plupart au festival qui se préparait un peu partout dans la cité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2000/2000  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Sam 25 Jan - 5:23

Au bout de vingt minutes, et on aurait pu les compter, chaque membre de l'équipe était arrivé. Parmi eux il y avait bien entendu Uchiha Kagami, ainsi que Uchiha Hisashi, les deux frères. Puis vinrent des utilisateurs aux spécialités différentes. Ce qui faisait la force de cette équipe c'était quelle se composait de Uchiha mais, aussi, d'un Hyûga. Un ami de l'aîné des deux frères. Tandis que le Hyûga se retrouvait au milieu de la scène de combat afin d'avoir une vision globale des choses, les Uchiha frappait l'adversaire sous la protection du pouvoir de l'aîné. Si l'ennemi était nombreux ? Eh bien, Kagami entrait en scène. Bien heureusement, cette unité n'avait pas besoin non plus d'être chaperonné puisque chaque membre du clan Uchiha possédait, au minimum, le Mangekyô Sharingan et, parmi eux, seules trois personnes le possédaient ; la guerre permettant malheureusement de voir ses frères et sœurs mourir. Enfin bon, ceux qui ne le possédaient pas avaient ordre de ne l'utiliser qu'en cas de danger imminent ne permettant pas de prévenir leur supérieur de la situation. En somme, si un ennemi usait d'une chose qui les tueraient sur le champ, sans qu'il ne puisse prononcer un mot. Enfin, rien ne garantissait en un sens que ce pouvoir serait suffisant pour stopper l'adversaire mais il valait mieux compter sur ça qu'autre chose, même si avec tant de pouvoirs réunis, tout était censé bien se passer.

Après un rapide passage des troupes, des provisions et des munitions disponibles, le chef du groupe vint devant chaque soldat. Ceux-ci avaient leurs pupilles activés, tel un rituel ils se tenaient droits, en silence. C'était pour honorer ceux qu'ils avaient perdu par le passé, un moment pour apprendre de leurs erreurs en s'en souvenant, histoire de ne plus les reproduire. Bien sûr, chacun avait pu voir un ami, un frère, ou un père mourir. Jeune, âgé, la peine ne faisait aucune distinction et, lorsque l'on faisait face à des démons, il s'agissait souvent d'une peine issue d'une vision si horrible que les pires de nos cauchemars ne sauraient les imaginer. Voir son frère d'arme se fait manger et déchiqueter vivant ... cela ne pouvait s'expliquer.

Finalement, ils purent partir en traversant les portes. Chacun disparut selon sa méthode. Pour chaque mission, ils décidaient du point de contrôlé auquel ils se rendaient tous. Cette fois, il était au nord du pays. C'était rare de les voir attaquer aussi loin du palais des rois mais ça arrivait. La défense y était très légèrement moindre, les colons étant loin et les démons n'étant menaçant que lorsqu'ils avaient besoin de se nourrir ou de montrer qu'ils étaient encore là. Comme si les êtres humains appréciaient de s'en rappeler. Hm, des êtres infâmes. Rapidement, la troupe fut loin, se dispersant à grande vitesse vers un lieu qui se voulait sûr. Le serait-il encore à leur arrivée ?
Revenir en haut Aller en bas
Mizoku Yamaguchi
Civil

avatar

Civil

Messages : 197
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 23

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4150  (4150/4150)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 150
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Sam 1 Fév - 20:07

Après des heures à traverser les rocheuses à la paroi abrupte et à la falaise dangereuse, le samouraï parvint enfin à apercevoir à se qui ressemblait au fondation d’un village, mais il ne pouvait pas encore valider si s’était le village shinobi ou un grand campement de réfugier. Il n’avait pas de temps à perdre, il devait aller voir si s’était l’endroit où Bachi lui avait demandé d’aller porter un message au dirigeant Yasuo Suzuran. Il descendait les rocheuses surélevés en glissant sur la paroi glissante ou en sautant d’un rebord. Il atterri lourdement sur le sol, se pencha vers l’avant pour faire une roulade vers l’avant, puis il se remit habilement sur ces pieds avant de poursuivre son chemin vers l’entrée de ce village.

« Je n’ai pas perdu de ma souplesse… j’ai de la chance. »

Il parcourra les dernières enjambés à la course jusqu’à se qu’il parvienne enfin à l’entrée du village. Essoufflé, il se pencha vers l’avant, les deux mains sur les genoux, la tête légèrement rentrer vers l’intérieur alors qu’il reprenait tranquillement sa respiration. Les deux gardes à l’entrer le regardait perplexe, puis demandèrent d’une voix autoritaire la raison de sa venue devant le village Shinobi. Une fois que l’air passait mieux dans ces poumons, Mizoku se remit droit et il s’avança de quelques pas, puis il expliqua la raison de son arrivé extrémiste à l’entrer du village qui était nul autre que celui des ninjas.

- Je désire rencontrer Hiruma… J’ai …

Avant qu’il ne termine sa phrase, le démon Hiruma apparu à quelques mètres devant Mizoku. Le samouraï se tut et montra le sceau de Bachi Roronoa. Celui-ci le valida d’un signe de tête et il fit signe au garde de laisser le Yamaguchi rejoindre le dirigeant du pays. Les gardes capitulèrent et laissèrent entrer le samouraï.

« Cela me remémore des souvenirs… beau comme mauvais. »


----
Dsl si ce fut long avant que je ne réponde.
Je rejoins Yasuo au temple ou c'est lui qui me rejoint (pas sûr)
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Sam 1 Fév - 21:04

Hiruma était encore en train de fluctuer l'arrivée incessante de personnes pour le festival quand un jeune homme, enfin d'apparence, apparut devant les portes.
Il fit un signe de tête pour que ses hommes aillent à sa rencontre. Ils le laissèrent passer rapidement et récupéra le message.


- Huh, une missive du géant vert huh ? Tient file ça à Yasuo, il est là bas dans le coin. On manque d'effectif en ce moment il met la main à la patte Ya-Ha !

Le diable le laissa donc passer en lui indiquant le chemin vers Yasuo, encore à l'entrée en train d'aider ses hommes à assurer un semblant de filtre pour ne pas laisser entré d'individus armés.
Le chef du village remarqua le  nouveau venu et le toisa de bas en haut, le jaugeant de son regard avant de lacher sans arrêter son travail.


- Si tu viens pour le festival, je te prierais de bien vouloir laisser ton arme à l'entrée. On évite l'afflux d'armement autres que les notres tu comprends.


Il remarqua la missive à sa main, et reconnu rapidement le sceau de Bachi.

- Huh, tu viens pour du travail à ce que je vois, cette lettre m'est destinée. Je suis Yasuo Suzuran, je t'épargne mes ancêtres puisque je suis occupée. Bien, donne moi cette missive et considère ta quête comme achevée.

Yasuo prit une pause et sortit un genre de carte sur lequel il écrivit quelques mots qu'il signa à la fin.

- Prend cette carte, tu pourras te loger et te sustenter pour la journée à venir, après quoi tu devras sortir tes deniers pour vivre ici, du moins le temps que Bachi ne rentre de sa mission. Après je verrais pour te dédommager.

La discussion semblait close à présent pour le chef du village qui s'affaira à autre chose. Puis il se ravisa quelques secondes après et termina :

- Si l'envi t'en prend, reste pendant le festival, tu trouveras surement quelques choses à faire avec ton sabre. Tout du moins si tu penses savoir t'en servir * sourire cynique * Maintenant file, nous avons encore beaucoup de travail. Profite de notre hospitalité et ne crée pas d'histoire, sinon White se fera une plaisir de t'indiquer la sortie * clin d'oeil *

Derrière lui, une fine silhouette muette comme une tombe au regard aussi froid que la mort tourna la tête vers lui. Même s'il ne broncha pas, on sentait qu'il n'était pas homme à plaisanter. A présent libre à Mizoku de faire ce que bon lui semblait, il était l'hôte des Samouraïs.

///


Mizoku libre d'entrée
Bachi MP pour le message en question ( j'attends que vous atteigniez tout deux les falaises pour lancer la suite de la mission, si vous pouviez vous hatez maintenant ^^ )

édit Bachi :

Bachi Roronoa a écrit:
Je
suis désolé d'utiliser un étranger pour vous contacter,
bien que je sais que vous aimez voir de nouvelle tête, il est
arrivé dans les rangs de notre armée de puis peu, déjà
à l'école on lui a apprit à se servir d'un sabre,
Tetsu compte donc un nouveau soldat.

Je vous annonce que ce garçon, dont je
devrais vous faire déjà l'éloge, vient d'
arriver fraichement
dans nos rangs, il affiche déjà
quelques capacités qui pourraient être utile dans les prochains
jours de cette bataille incessantes.

À mon avis, il est enfin
l'heure de recruter des soldats et dans la conjoncture
actuelle des choses, ce garçon fera des merveille.
je donnerais ma tête à couper. Me concernant,
suis bien évidemment l'itinéraire que vous m'avez fait parvenir, mais vous devez
sûrement vous en doutez,
aux vues de ma fidélité envers vous, les
falaises même ne m'effraie pas, car près de vous, je sais que je ne suis pas per-
du. Vous êtes un peu mon étoile polaire, me montrant toujours le
nord.

Votre chien va très bien, même s'il rend son
serviteur, exténué et fatigué.

Bachi Takano me guide sur les pas de la réussite et l'honneur du clan
Roronoa, j'espère vous revoir bientôt dans
Le magnifique village qu'est le notre. Ah oui, j'ai peur du
Démon, mais d'après la légende, il déteste le
Vert, serait-ce une chance pour moi ?
///


Second Edit :

Yasuo ouvrit la missive et la parcouru rapidement. Il n'avait pas besoin d'un traducteur pour lire entre les lignes et découvrir le sens réel qu'avait ce déballement de bon sentiment. Aussi, un sourire se dessina sur le visage du samouraï qui fit un rapide signe de tête vers Hiruma qui comprendrait surement le message.

- Bien, nous allons bientôt pouvoir fermer les portes, les festivités ne devraient plus tarder. Que demain commence la Fête du Nouveau Gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Mar 4 Fév - 17:17

Les portes du village sont maintenant closes.
Au dessus d'elles tronent le visage de quelques samouraïs armés d'arc et de sabre pour la défendre. Seuls les ninjas du village sont maintenant autorisés à entrer dans Shinobi no Kuni, et ce, le temps des festivités.

Pour les ninjas, un post de retour aux portes est tout de même obligatoire
Revenir en haut Aller en bas
Kimitsu Dreyar
Hokage

avatar

Hokage

Messages : 436
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4550/4550  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4150/4150  (4150/4150)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 710
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   Mar 4 Fév - 20:33

Bachi c'était brièvement excusé mais Kimitsu ne lui en voulait pas plus que ça, arpenter les falaises lui faisait revenir ses souvenirs d'enfance, c'est ainsi qu'il ne fit aucune réflexion mis à part une simple phrase.

-Ça ne fait rien, et comme tu la dis ce n'était peut-être pas si mal de s'être trompé au final.

Bref, ils reprirent leur chemin, les dangers environnant étaient bien présents et Bachi faillit tomber dans le vide, heureusement, et avant que celui-ci ne réagisse en sortant son katana, le Dreyar utilisa sa pupille pour arrêter le temps et le remettre sur pied.

- Effectivement, le chemin qui mène jusqu'à la forêt est semble t-il très mauvais à arpenter, surtout la nuit, prenons notre temps.

Finalement, après plusieurs heures de marche, le duo s’aperçut qu'ils avaient enfin emprunter le bon chemin et était sortit de cette falaise pour atterrir dans une forêt que Kimitsu et Bachi connaissaient bien. Ne restait plus qu'à rejoindre le village Shinobi, encore quelques minutes de marche et ils seraient arrivés pour pouvoir faire leur rapport de mission, empocher leur récompense et peut-être se reposer un peu, à moins que quelque chose d'autre les attendait. C'est d'ailleurs au moment où le juunin réfléchissait à ceci que Bachi prit la parole, demandant à Kimitsu s'il avait une idée de la tradition des samouraïs, ce à quoi il répondit non de la tête. Il lui expliqua donc, apparemment une sorte de fête s'organisait et allait débuter pour célébrer le nouveau chef, ça permettrait à tout le monde de se détendre peut-être un peu, même si on gardait en mémoire la mort de l'ancienne Kage. Bachi passa alors devant Kimitsu et accéléra le pas.

- Dépêchons nous alors ! Je ne voudrai pas rater ça, je n'ai jamais eu l'occasion d'assister à cette tradition, ça fera l'occasion.

Après donc quelques minutes d'effort, le duo aperçu enfin les portes du village, on pouvait y voir un grand nombre de samurai et d’archers disposés tout autour du village pour garder celui-ci, apparemment seuls les ninjas pouvaient entrer. C'était quand même assez bizarre de prendre autant de précaution, que pouvait t-il bien se passer pendant ses festivités ?... Kimitsu s'interrogeait sur plusieurs points, mais il allait bientôt avoir des réponses, il avança donc et parla aux gardes.

- Nous sommes le duo qui avions été envoyé par Yasuo-sama pour accomplir une mission, nous revenons d'ailleurs de celle-ci et avons quelque chose d'urgent à lui remettre.

Il ne restait plus qu'à donner le rouleau au nouveau Kage que Kimitsu sentit dans sa poche, ce qui le rassura.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Portes du village caché des shinobis [PASSAGE OBLIGATOIRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Accessibilité du local et largeur des portes
» Passage à la tenue d'été à la Flottille 22F
» La vie dans un village du Morvan; Arleuf de 1625 à 1725; edition CHRISTIAN
» intro aux Portes Ouvertes par l'amiral Robijns
» stage obligatoire à l'étranger?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Shinobi no Kuni :: Entrée principale-