AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 30
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)   Lun 18 Nov - 2:19

Sa conversation avec Hiashi terminée, Yuuji pu quitter la salle aménagée spécialement pour l'élection et finalement rejoindre son tout nouveau lieu de travail : son bureau. Sans perdre de temps, la jeune kagette demanda à avoir divers rapports sur la situation du village, les effectifs, l'économie...bref la totale.

Et il s'avéra que la situation globale n'était guère enviable, le territoire ninja étant relativement restreint en taille comme en ressources. Yuuji eu droit à presque trois heures de lecture non-stop et quelques prises en note selon le besoin. Certains dossiers méritaient une attention plus urgente que d'autres. C'est sur ceux là qu'elle se concentra le plus, étudiant par la suite les effectifs disponibles pour réfléchir à qui mettre sur telle ou telle affaire.


"Je ne pensais pas que nous étions en si mauvaise posture. Il faut changer cela vite et bien. Ces colons nous ont assez marché dessus. Ils repartiront sur leurs terres, de gré ou de force."

Dès lors, elle fit quelques notes de choses auxquelles elle avait pensé par le passé et qui avaient l'occasion de pouvoir se mettre en œuvre. Les récentes actions des colons montraient clairement qu'ils ne comptaient pas céder le terrain conquis facilement, ni même rebrousser chemin.
Finalement, la brune donna des instructions pour le hall des missions ou du moins, une certaine ligne de conduite à tenir. Yuuji était en train de mettre sa patte un peu partout, afin d'avoir rapidement un certain contrôle sur ce qui se passait. Le principal soucis, c'était que les forces ninjas devaient se battre sur deux fronts à la fois : les démons à l'ouest et en partie au sud ; les colons à l'est. Ces derniers n'avaient pas encore à faire aux monstres venus de l'ouest, en tout cas, pas avec la même intensité que les shinobis.


"Il faut faire quelque chose, d'un côté ou de l'autre, mais il n'est pas question que cette situation perdure encore trop longtemps."


Yuuji prit le temps de réfléchir à la meilleure option, puis décida d'effectuer sa première convocation. Il était temps de passer à l'action et de faire bouger les choses tant que cela était encore possible.


Aizen convoqué au bureau !
Revenir en haut Aller en bas
Goto
Oinin / Shiroi Kyojin

avatar

Oinin / Shiroi Kyojin

Messages : 324
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 25
Localisation : Ta femme est sur son 31 ?... Elle sait que je viens.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3940/4000  (3940/4000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 65
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)   Lun 18 Nov - 12:14

Le Hyûga en avait donc finit avec le type louche en combinaison, au caractère aussi sympathique que l’allure de son armure…autrement dit très peu… Les gens qui se prenaient trop au sérieux, Aîzen ne les appréciaient pas généralement… mais il ne comptait pas faire amis-amis avec lui de toute manière.. il n’était pas assez « marrant » à première vus. Ne s’attardant donc pas plus, le ninja disparue de l’entré aussitôt le ninja passer, il ne savait donc pas qu’à ce moment même allait peut-être avoir lieu un combat d’épéiste à l’entrée du village…ce n’est sans doute pas ni le lieu, ni le moment mais bon, ce qui comptait et ce qui était important changeait souvent celons les personnes, et en cela, Aîzen, si il était au courant ne le jugeait pas mal, au contraire même. Un peu d’action cela ne fait pas de mal.

Marchant dans les alentours de son domaine, le vice –chef du clan Hyûga fut rapidement interpeler par un ANBU. Celui-ci lui fit comprendre qu’il était convoquer au bureau immédiatement… que voulait-donc la jeune et mignonne petite kage ?... un entretien un peu olé olé, ou quelque chose de plus sérieux ? C’était probablement la seconde option au vus des différentes actions et réactions que j'ai put de la jeune femme...


« Ya ya.. Bizarrement je sens que cela ne vas pas vraiment me faire rire. Elle est trop sérieuse pour penser à ce que je pense…j’aurais toujours un temps d’avance sur eux… je vais juste faire mine d’être en deçà.. pour ne pas trop me faire remarquer ya ya ya.. »

Rapidement le jeune ninja apparue comme un fantôme, un grand fantôme.. Devant le temple des kages, il remarqua les nouvelles missions, mais n’était pas là pour ça, montant les marches discrètement en silence, il entra directement dans le bureau sans toqué, sachant pertinemment qu’elle l’avait elle-même demander, et ne pouvait donc pas lui reprocher cet allant.


-Vous m’aviez demandé Konshio-san ? Me voici… mais je suppose que ce n’est pas pour parler de la pluie et du beau temps…Ya ya ya… Dommage.*rire* Donc.. Que voulez-vous ?*rictus louche*

Attendant la réponse, le géant se tut.
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 30
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)   Lun 18 Nov - 17:38

En attendant que Aizen vienne, Yuuji fit un peu le tri dans tout ce qu'elle avait lu et noté, afin que son bureau retrouve soit débarrassé de toute la paperasse. Le bonhomme en blanc arriva peu après les derniers rangements, non sans faire entendre son rire quelque peu agaçant à la longue. Cependant, la Kagette n'en fit aucun commentaire, ce n'était pas pour cela qu'elle avait demandé sa présence.

-En effet Aizen-san, la météo n'est pas mon genre de sujet. J'aurai une mission délicate à vous confier, mais avant cela, j'aimerai savoir certaines choses.-

La brune fixa les pupilles blanches de l'Hyûga, avant de poursuivre sur ce qu'elle avait en tête à ce moment là.

-J'aimerai en savoir un peu plus sur cet individu qui s'est dernièrement présenté à nos portes. D'après un rapide descriptif qui m'a été fait, il n'avait rien du mercenaire lambda, mais ressemblait plutôt à une machine à tuer. Étant donné que vous avez été en contact direct avec cette 'personne', je voudrai savoir ce que vous avez appris et vos impressions vis à vis d'elle.-

Yuuji n'était pas du genre à renier les détails. En somme, elle demandait une sorte de rapport concernant l'étrange bonhomme en armure qui n'était pas resté plus de quelques heures. Et puis comme Aizen semblait aimer parler, elle lui donnait l'occasion de s'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Goto
Oinin / Shiroi Kyojin

avatar

Oinin / Shiroi Kyojin

Messages : 324
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 25
Localisation : Ta femme est sur son 31 ?... Elle sait que je viens.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4700/4700  (4700/4700)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3940/4000  (3940/4000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 65
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)   Lun 18 Nov - 18:46

Le géant se tenait là, devant la kagette, prêt à dégainer… c’est information bien entendu, son sourire, devenait à la longue un peu inquiétant, quelqu’un qui sourit tous le temps, c’est quelqu’un de louche pour une certaine catégorie de personne. Mais bon, il avait appris à faire avec, surtout qu’il n’avait aucune raison que de tirer une sale gueule trop solennel que certaine du village et d’ailleurs personne adopte si souvent. Car c’est souvent quand on ne veut rien laisser paraitre qu’on l’on a beaucoup à cacher… enfin, cela n’intéressait pas le jeune homme, qui avait assez bien cerné la chef du village. Elle n’était pas du genre joyeuse, ni grognonne, elle se situait entre deux… une neutralité certaine qui masquait peut-être quelques chose… ou pas, le Hyûga finira bien par le savoir. Qui vivra verra.  

« Se sont les plus calmes en apparences qui sont les plus chaudes dans l’intimité ya ya ya »*Rictus*

Ceci étant dit, Yuuji parla rapidement et calmement sans faire de chichi ou de blabla. En venant aussi sèchement au but, elle mettait fin au espoir lubrique du jeune homme… au moins ça c’était fait ! Le géant souriant activa rapidement son Byakugan, le jeune homme dont-elle parlait était peut-être encore dans son champs de vision. Un léger rictus apparu sur le visage pâle et cynique du Hyûga au côté des veines si typique de l’activation de se dojustu.

-Hey bien… vous avez de la chance il est encore là… et apparemment c’est grâce à se samouraï de tetsu no kuni dont j’ai oublié le nom… Rorenois je crois.. Ou quelque chose dans le genre je ne sais plus…*soupir*

Un léger soupir se fit entendre, un silence de mort c’était installé après l’activation du dojutsu.. Cependant le rapide descriptif fait par un ou plusieurs ninja du village n’avait rien de fondé… l’individu n’avait pour lui rien d’une machine à tuer… à part peut-être  ses lames… car l’habit ne fait souvent pas le moine comme dirait l’autre. Tout en scrutant de loin Bachi et l’épéiste le jeune homme parla.

-Pour moi… il n’avait rien d’impressionnant… mais je ne me considère pas vraiment dans la moyenne… ceci étant il est claire que se mercenaire est beaucoup de sang sur les mains mais en même temps si c’est son boulot.. il est normal qu’il soit une « machine a tuer » comme vous dite yayaya… *Rictus moqueur*

Le fait qu’un mercenaire ressemble d’après les rapports à une machine à tuer, mettait très clairement en doute la capacité du type en armure à se faire discret… mais il doit sans doute avoir plus d’un, ou deux tours dans son sac en cuir.

-Je pense qu’il se prend sans doute trop au sérieux… mais ça c’est mon côté « rigolo » qui le dit… Ah, ça s’anime, vous feriez mieux d’aller voir par vous-même à l’entrée du village… ça risque de devenir ya ya… Intéressant..*rictus louche*

Il faisait logiquement référence à la bataille qui allait peut être avoir lieux là-bas, sans pour autant tout révéler à la konshio. Aîzen via le byakugan à remarquer la présence d’un gros chat rouge… que faisait’il ici ? et surtout comment était-il rentré ?… voilà une autre histoire digne d’intérêt pour le shinobi qui n’était pas prêt de s’ennuyer aujourd'hui encore.

-Sur-ce… si vous avez besoin de moi… convoquez-moi Konshio-san…*sourire*

Tournant le dos à son interlocutrice, il la salua d’un signe de la main, c’est ce qu’il fait quasiment à chaque fois…avant d'ouvrir la porte, et descendre les escaliers.


-30 CH
Revenir en haut Aller en bas
Konochy
Kage / Modo-Flemo

avatar

Kage / Modo-Flemo

Messages : 2516
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 30
Localisation : Entre une belle paire de OO

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/0  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: .00
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)   Lun 18 Nov - 22:32

Aizen ne manquait pas une occasion de plaisanter sur tout et n'importe quoi, ce que Yuuji n'appréciait pas vraiment, mais bon, il était trop tard pour refaire l'éducation de l'Hyûga, son cas était déjà perdu. Cependant, il répondit plus ou moins aux attentes de la Kagette, indiquant que l'individu en armure était toujours aux abords du village, apparemment en compagnie de Bachi, l'homme aux trois épées.

La brune nota que son interlocuteur avait activé son Byakuugan pendant quelques instants, lui permettant de se mettre à jour sur la situation de l'entrée, puisqu'il semblait y avoir de l'animation, des dires de l’œil blanc. Yuuji ne tarda pas à comprendre ce qu'il voulait dire exactement et fronça les sourcils, signe que cela ne lui plaisait pas vraiment. Aizen se faisait déjà la malle, lorsque la jeune brune se leva brusquement, pour sortir du bureau en quelques pas rapides.


-Ne partez pas si vite Aizen-san, vous m'accompagnez à l'entrée. Il n'est pas question qu'un combat se produise en public, peu importe les raisons.-

Yuuji avait clairement l'intention de mettre un terme à l'animation se produisant à l'entrée...et si jamais Aizen avait tenté de lui faire une mauvaise blague en affirmant des choses complètement fausses, il en ferait les frais, d'une manière ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)   Jeu 9 Jan - 22:15


Le samurai était fatigué, il marcha en trainant les pieds dans le temple de Shinobi no Kuni. Les missions avaient été distribués, une petite partie toutefois car il avait dû faire le tri entre celle pressante, pour le village ou sa population, et celle qui pouvaient attendre encore quelques temps. Le principale était de remettre le village sur pied, tant sur le plan économique que militaire. Ses troupes, s'il pouvait parler des siennes, étaient peu nombreuses et il ne connaissait encore rien de leur capacité... Tout ces... Anbus et autres hommes de l'ombre n'était pas du goût du jeune homme maintenant à la tête d'une alliance complète.
Son éducation l'avait porté jusque là, c'était maintenant à lui et à son sang de faire ses preuves.

La tache n'avait rien d'insurmontable, et c'était assez sereinement qu'il poussa la porte du bureau, tombant sur une succursale qui avait été ammenagé rapidement.
C'était une réplique de son chez soi, un préambule aux choses sérieux qui se trouvait derrière se pan aux allures draconiques.
Il s'approcha de cette porte coulissante en feuille de riz, reconnu la patte de l'expert et sourit. C'était du bel oeuvre.
Il l'ouvrit et pénétra dans le bureau réservé au Kage, au chef du village, celui où nul petit vieux fatigué ne viendrait lui prendre sa place.

C'était une salle modeste mais bien meublé, de la paperasse se trouvait partout sur le bureau et quelques affaires avaient visiblement été amené, sans doute les effets personnels de la petite Konshio...
Il soupira en repensant à elle, une femme si jeune incapable de se protéger, c'était pourtant évident que les femmes nécessitaient de la protection... Il se jura de rosser l'incapable qui n'avait pu offrir sa vie pour la sauver et s'assit dans le fauteuil confortable... Trop sans doute...


- Il y a trop de luxe dans cette pièce, ce n'est pas un lieu pour recevoir un allié potentiel ou un adversaire destitué... J'arrangerais tout ca demain.

Yasuo fit craquer son dos ainsi qu'une allumette pour chauffer son tabac aux senteurs exquises. Il souffla un rond de fumée et ferma les yeux, tentant de se projeter dans un futurs plus ou moins proche, déplaçant des pionts dans un échiquier mental aboutissant à une grande idée : renverser les forces coloniales.
Ca ne sera pas mince à faire, mais avec de l'huile de coude et de la force brute, on pouvait soulever des montagnes...


" Mon plan est en marche, il ne reste plus qu'a attendre des volontaires... "

Il regarda un petit bout de papier dans sa main, quelques choses étaient lisibles, un "prêt" souligné. Il sourit et grilla une nouvelle allumette et flamba le papier...

" Les choses s'accélèreront, avec ou sans l'aide de ces ninjas... "
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)   Lun 13 Jan - 21:50

Yasuo s'était levé tôt ce matin là. Il avait entreprit de changer son bureau pour qu'il convienne plus à l'homme d'action qu'il est et pour qu'il reflète plus le chef qu'il souhaite devenir. Il n'était pas de ceux qui resterait longtemps à son poste, ses actions le conduiraient sans doute vers une mort glorieuse tandis que l'Alliance vénèrera son nom comme symbole de gloire et de grand respect.
C'était la vie qu'il souhaitait, faire prospérer le nom des Suzuran par delà le temps et c'était un objectif qu'il accomplirait.

A présent, le bureau n'était plus cet endroit visiblement puissant où se teintait une pointe de luxe et de confort.
Yasuo n'avait point de fauteuil, il avait un coussin sur lequel il posait son séant. Il n'avait point de bibliothèque, mais un ratelier d'armes montrant l'évoluation des sabres au travers des âges. Il n'avait point de bureau, mais une table basse, très longue, sur laquelle il entreposait son vers de bambou et les rapports qu'il recevait de manière plus en plus constante.

Derrière lui, un support long et rigide en bois ébène lui servait à poser son nodaichi lorsqu'il était présent. Sur les côtés de ce support, deux grandes têtes étaient visibles... Le Loup, le symbole renégat de la Famille Suzuran, et le Dragon, le symbole qu'il avait forgé lui même au fil des années.
C'était pour lui source de fierté.
Devant son bureau, il y avait un grand espace, on y trouvait plusieurs coussin sur les côtés, mais également des commode et autre mobilier de rangement pour classer papiers et objets glanés au fil des missions.

Avala était au fond, terminant son travail de la veille tandis que le jeune samouraï la regardait faire, perdu dans ses propres pensées. Il avait envoyé sa missive hier, normalement son village devrait l'avoir reçu.
Il fit craquer sa nuque et se releva, cette posture spartiate imposé par des années de discipline avait durcit son corps mais il était bon de pouvoir le détendre quelque peu.
Il dégaina sa pipe et l'alluma.


- Une fois que tu as finis avec ces dossiers Avala, tu as quartier libre. Profite en pour te reposer et voir un peu du village, on a pas vraiment eut le temps de le faire depuis notre arrivé * sourire *
- Pas de soucis, je vous remercie. J'afficherais sur le tableau quelques nouvelles missions qui nous sont parvenus.

Yasuo hocha la tête, tira une lampée de fumée et quitta les lieux. Il avait envie de faire un petit tour...
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)   Jeu 16 Jan - 22:14

Serein, le chef du village remonta dans ses quartiers pour retrouvert une Avala déjà penchée sur la lettre portant le sceau colonial. Elle le lisait avec beaucoup de concentration et d'intérêt et en voyant cela Yasuo fronça les sourcils.

- Tu ne m'as pas attendu ?
- Désolé... Je pensais qu'il était important de l'ouvrir dans les plus bref délais, de plus, si elle avait été piégée j'aurais été la seule blessée...
- Ce n'est pas a toi d'en décider !

Son ton était dur et sec, mais il se radoucit en ajoutant :

- Que ferais-je sans ma secrétaire préférée * sourire franc *

Elle rougit un peu, s'offusquant un peu d'être relayer au simple rang de secrétaire.


- Il n'y a pas si longtemps tu me traitais avec le respect que l'on devait à un guerrier !
- Et cela n'a pas changé. A présent cesses ces palabres sans intérêt et raconte moi de quoi parle cette lettre.
- Huh, il s'agit d'une rencontre, un piège sans doute lorsqu'on repense à la façon dont il a capturer l'ancienne Kage...
- Je m'attendais à une rencontre de toute façon, j'hésitais à la formuler moi même mais j'avoue que ceci est un peu tôt... Passe moi cette lettre.

Yasuo la parcouru rapidement, il n'y avait pas grand chose d'autre à comprendre.

- Je vais y répondre maintenant, prend ta pause à présent, et c'est un ordre * sourire *
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Kage / Admin

avatar

Kage / Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Amiens

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)   Dim 19 Jan - 15:26

Avala entra dans le bureau de Yasuo. Ce dernier était debout devant la fenêtre et regardait en contre bas. Il y avait de l'activité dans le village, et il allait devoir payer de sa personne pour remplier les basses besognes. Aucune aide ne s'était présenté aussi les festivités prenaient du retard sur le planning.
Ca n'était pas pour plaire au chef du village.


- Suzuran-sama, un paquet est arrivé... Visiblement hostile.
- Ouvre le
- Il est au nom de Bachi... Peut être devrions nous l'attendre pour...
- Tu as la facheuse tendance à me contre dire en ce moment Avala, peut être devrais-je trouver quelqu'un plus enclin à écouter mes ordres pour te remplacer
- Je... Désolé...

Avala baissa la tête et posa la boite sur le bureau. Elle coupa la chair humaine délicatement et l'ouvrit pour extraire la tête coupé qui était à l'intérieur.

- Reconnais-tu cette tête ?
- Je... Je dois avouer que non.

Yasuo se retourna et lu le mot. C'était vraisemblablement les anciens propriétaires de la Lame des Clans qui avaient envoyé cette boite.

- Une vulgaire menace pour Bachi, je pense qu'il convoite la Lame des Clans... Cependant elle est trop puissante et c'est un atout non négligeable pour le village ces temps ci, elle représente à elle seule l'unité et le savoir faire des samouraïs. Hors de question de la laisser sous sceller ou de laisser cette histoire se répandre. Débarasse toi de ça discrètement, et pas un mot à quiconque, je m'occuperais de cette affaire personnellement...

Avala hésita à dire quelque chose puis se ravisa. Elle hocha la tête récupéra la boite et son contenu et quitta les lieux. Avant qu'elle ne parte, Yasuo lui dit toutefois.

- Tache de retrouver le nom de cet homme, je pense qu'il est au coeur de cette affaire... Et pas un mot à Bachi de tout ceci.
- Bien...

///

Boite disparu, mot conservé par Yasuo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bureau du Kage (souriez, vous êtes surveillé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Photos - Mini Swap "Souriez, vous êtes filmés !"
» que pensez vous de ces sourcils ?
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Shinobi no Kuni :: Temple-