AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Execution publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dokuji Higure
Herr Kommandant /Admin

avatar

Herr Kommandant /Admin

Messages : 783
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 34
Localisation : Dans l'ombre de sa sœur.

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5200/5200  (5200/5200)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4800/4800  (4800/4800)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Execution publique   Mer 4 Déc - 11:50

Lors de leur arriver aux portes ce sont les membres de la garde écarlate qui prirent en charge la preparation de Aka et la Kage des shinobis, Higure n’était toujours pas mis dans les informations du statut assez particulier de la demoiselle. Durant ce petit temps ou les deux etait surveiller par la garde, Higure pris les devants pour organiser leurs exécutions de manière assez grande et avec pas mal de visuel pour continuer a motiver les troupes mais aussi faire voir que les colons avait bien le dessus sur les ninjas.

Il ce rendit donc dans un lieu grandement surélever du village, assez facilement visible, c'est la bas que les deux finirait leurs vie, ne laissant bientôt qu'une vilaine trace de leurs passages. Tout cela ne serait aucunement valable si aucun discoure d'explication et de jugement ne serait effectuer. C’était donc la chose a laquelle le commandant devait ce préparé avant de pouvoir déclencher quoi que ce soit.

Lors de son arriver a ce lieu, aussi élever qu'un bâtiment et entièrement entouré de falaise ne laissant qu'une mort possible a tous ceux qui tenterait de s’échapper d'ici, il put voir que le pilori avait pris place et que les deux accusés était entouré chacun de garde. Il approcha d'abord de l'animal douer de conscience et d'intelligence.


-Déserteur, pour votre attaque contre l'un des membres du conseil ainsi que votre agression échouer envers le commandant vous êtes coupable. Double tentatives de meurtres cela vous mène a être pendu jusqu'a ce que mort s'en suive.

Il approchas sa main et la posa sur la tête d'Aka, fouillant ainsi l'esprit de la bête. Il ce décala ensuite vers Yuuji et lui donna aussi son procès.

-Ninja, pour la tentative de meurtre de l'un des membres du conseil, vous êtes coupable. Tentative de meurtre, la peine est pendaison jusqu’à votre mort.

Les bourreaux s’occupèrent de l'animal pendant qu'Higure poser sa main sur le front de Yuuji et fouille son esprit, il put ici aussi engrangé pas mal d'information très importante, ou en tout cas suffisamment pour savoir que cette mission était un succès total.

Les deux corps furent placer sur le pilori et le commandant donna l'ordre d’exécution des deux personnes. les corps ce mirent a être pris de spasme et de diverses tremblement la couleur de leurs visages vira rapidement au bleu et il ne fallait pas longtemps pour que ces deux corps ce rigidifie et stop tout leurs petit mouvement, ce n'est qu'a ce moment que l'homme vêtue de blanc pris la décision de les faire détacher et d'accompagner les deux corps jusqu'au lieu ou ils seraient dépouiller.


-L'audience est levée.

_________
Spoiler:
 

...........................................................................................

Ressources Colonial : 1830 £
Revenir en haut Aller en bas
Yutsuki Kagane
Sergent

avatar

Sergent

Messages : 787
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3950/3950  (3950/3950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3650/3650  (3650/3650)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Execution publique   Mer 4 Déc - 13:35

La vie s’égrainait paisiblement dans le village colonial, par rapport à l'extérieur. Si les combats faisaient rage entre les ninjas et les colons, on en entendait peu parler ici, dans la cité. Il régnait une activité constante, ne se ralentissant qu'au cœur de la nuit. Les colons étaient peu fêtard et très travailleurs, rares étaient les groupes de buveurs qui égayaient la vie nocturne mais nombreux étaient les lève-tôt, debout aux aurores pour aller travailler ! Mais en dehors de cette « motivation », la vie était relativement paisible. Yutsuki sortait de son travail et profitait de la ville active. Elle s'était présentée, il y a quelques jours de cela, à ses supérieurs, qui n'étaient pas le Commandant (elle n'était pas assez gradée pour cela), mais des subordonnées à cette même personne. Si au début, on l'avait collée à des missions de terrain, comme faire des tours de gardes, ou enseigner à l'Académie, on s'était vite rendu compte qu'elle n'avait qu'une faible expérience du terrain et une envie très minime de s'améliorer... Les rondes étaient faites à la va-vite et Yu, pas forcément le courage même, avait tendance à esquiver les situations les plus difficiles, ou à les résoudre d'une manière qui ne plaisait pas forcément aux forces en vigueur. Quand à enseigner aux nouvelles recrues, ces dernières n'avaient pas apprécier de voir une jeune fille s'approcher et les mauvaises blagues avaient vite commencées, Yu étant incapable de maîtriser la foule de testostérone tout en muscle qui devaient devenir les troufions de l'armée coloniale. Finalement, on l'avait collé à du travail administratif, et elle s'en sortait à merveille, ce qui lui faisait autant plaisir à elle qu'à ses supérieurs.

En passant en ville, elle remarqua qu'on était en train de démonter une potence, ce qui la fit frissonner d'horreur. Retrouvant un semblant de courage, elle osa demander ce qui s'était passé ici et on lui expliqua comment le Commandant et sa sœur avait mis en échec une caravane ninja et ses protecteurs et comment la nouvelle Kage venait d'être pendue haut et court ici même. Cela chamboula un peu la jeune femme, qui ne s'était pas attendue à des relations si...conflictuelles. Sur le continent, les nouvelles parlaient d'entente cordiale entre les deux camps... Rien ne serait plus cordial après ça. Yu s'éloigna en soupirant. La réalité était bien loin de ce qu'on lui avait dit. Les pendaisons, la loi martiale, tout cela montrait que l'Union était là pour conquérir et faire régner...

Une dernière pensée effleura la jeune femme, les affaires de la prisonnière... Peut-être y trouverait-elle quelque chose d'intéressant ? Cette idée en tête, elle se dirigea vers les commerces, une fois qu'elle eut demandé où le corps avait été transporté.
Revenir en haut Aller en bas
Mizoku
Soldat de l'Union

avatar

Soldat de l'Union

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 22

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2880/3180  (2880/3180)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2720/3020  (2720/3020)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 570
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Execution publique   Mar 10 Déc - 0:28

Quittant le quartier général pour accomplir sa mission, la jeune femme pris directement le chemin des rues du village pour faire une ronde et s’assurer de la sécurité du village. Elle passa par le lieu où il y avait eut l’exécution de la Kagette. On nettoyait encore la place qui avait été recouverte de sang par l’exécution de la jeune Kage qui ne vécut pas bien longtemps. Des soldats armés de fusil à verrou se promenaient tout près des lieux et surveillaient la réaction de la population. Même si ceux-ci pouvaient être du côté du commandant, cet acte de meurtre pouvait peut-être être mal vu, mais personne n’osait réagir quand ils savaient que la mort pouvait les attendre. La jeune femme regardait la flaque de sang qui tentait d’être nettoyer par des esclaves trempés de sueur et ayant une allure délabrer. Elle continua son chemin sans leur porter plus d’attention.

Les soldats faisaient une ronde dans les rues et les membres spécialistes étaient cachés dans l’ombre pour exécuter les personnes anti-commandantes, car il y en avait toujours qui discutaient sans se faire entendre pour persécuter le commandant. Sa surveillance était alors assez inutile vu les forces qui étaient en service. Il n'y avait rien qui puisse montrer une quelconque menace dans les rues de la ville où avait eut lieu l'exécution du Kage. Soupirant d'un ennui mortel, la jeune femme continua son chemin pour rejoindre les lieux marchands pour voir ce qui pouvait s'y dérouler, car il pouvait bien y avoir de trafics de stupéfiants que la jeune femme pourrait peut-être arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Execution publique   

Revenir en haut Aller en bas
 

Execution publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Procureur de la république
» PUBLIQUE OU PARAPUBLIQUE?
» La Couronne de la république
» FEDERALISME – Le président de la République refuse de promulguer un décret
» "République Fédérale Française", prototype ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Village Colonial, Port de L'union :: Avenues du village-