AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'annonce de Kenshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rikudô



Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4717
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: L'annonce de Kenshi   Jeu 12 Déc - 0:15

[Mini-event de village]

* L'annonce de Kenshi *



S'étant dirigé avec son équipe dans les rues, cherchant une place pour annoncer son retour et son plan, ses ambitions et ses idéaux vis a vis des colons, Kenshi prit place sur une estrade que certains de ses admirateurs et alliés lui avait confectionnés, feintant au départ une estrade de vente de produit pour les plus curieux. Kenshi se mis au centre, ses deux comparses et gardes du corps, juste a ses cotés, gauche et droite. Puis il prit la parole, élevant d'une voix grave dans la cité, qui, bien que grande, ne manquerait pas d'attirer l'attention, tel était le premier de ses objectifs.

Mes freres et soeurs Shinobis ! J'ai appris la mort de mon ami il y'a peu, alors que je n'était pas a ses cotés. Puis appris qu'une éléction avait eu lieu, j'avais de l'espoir, même entrain de chasser ces traitres et ces deserteurs. Mais cet espoir c'est écroulé avec les nouvelles, toujours de plus en plus mauvaises ! Que devenons nous ? Nous ne sommes plus que l'ombre de ce que nous étions autrefois... Ces coloniaux arrivent et nous domines comme des vulgaires animaux, et finirons par reussir leurs coups si nous ne tentons rien.

Les gens s'amassait, les quelques gardes qui voulaient intervenir, étaient maitrisé rapidement dans les rangs, entre quelques cris et rales de bataille. Mais lorsque des combats intervenait, Kenshi prenait de nouveau la parole en parlant plus fort, pour dominer la masse et pour qu'elle n'écoute que lui.

Aujourd'hui, nous voila a nouveau sans leader et sans guide. Ce village et notre monde dépérit a mesure que le temps passe et que les colons nous marches dessus. Il faut réagir... J'ai une solution, et elle se passera dans un bain de sang mes freres... Elle se passera avec les armes dans les mains, les bras levés au ciel et des cris de guerre lancés devant nos ennemis ! Il n'y a plus rien d'autre a faire que ça, tuer leurs enfants, assassiner la source de notre malheur, dés a présent !!! Laissez moi être votre leader, laissez moi devenir la main qui vous guidera jusqu'aux entrailles décisives de cette guerre sans merci, car nous n'avons plus le choix.

Kenshi laissa un silence palpable durer quelques secondes. Les gens, la foule se regardait presque sonné par ce discours... Ne sachant plus trop que faire. Yuuji et le précédent Kage avaient aussi voulut restaurer l'honneur shinobi et avaient échoués, peut etre avaient ils peur que cela ne faillisse a nouveau, mais en même temps, Kenshi avait l'air démesurément plus investi ou plus hargneux. Plus barbare sans doute, oui... Il y'avait de ça. Kenshi ne semblait pas se préoccuper du sang qui coulerait, ni pour qui, au final, il comptait sur la victoire.

Ce sera la victoire... Ou la mort. C'est une guerre, il n'y a que deux choix possible. Alors... Je vous le demande... ME SUIVREZ VOUS ?!


Cela créa un élan d'espoir et de fureur guerriere, Kenshi semblait en bonne voie de réussir son coup et amener la masse a l'écoute et a prendre les armes pour partir au front, avec une seule et même voix en tête... Tuer du colon, femme, homme et enfant y passerait, pour l'avenir du monde ninja ! Un sourire se dessina sur le visage de Kenshi, qui leva le poing en l'air en criant ! Mais peut etre que... Quelques ninjas s'opposeraient encore avec determination a un tel élan. Si tel était le cas, c'était maintenant ou jamais...



___________

* Kenshi semble être en bonne voie de devenir le nouveau leader, les foules se presses et l'acclame haut et fort.

* Si vous désirez réagir pour stopper ça, vous aurez deux choix possibles. Convaincre Kenshi de renoncer ou le combattre et le tuer. La foule semble instoppable a mesure que le temps et la pression augmente !

_ _ _ _ _ _ _

Kenshi le traqueur( chasseur/ tai) : 5000 PV/ - CH


...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Bachi Roronoa
Juunin / Bretteur/ Moderateur



Juunin / Bretteur/ Moderateur

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: L'annonce de Kenshi   Sam 14 Déc - 3:06

Le Roronoa arriva dans les rues du village, où le rassemblement s'était fait. Plus il avançait, plus la population était dense, et plus il était difficile de se créer un passage, au bout d'un moment, il entendit la voie d'un homme, puis une acclamation de foule. Les mots de l'hommes était incompréhensible à cette distance. Bachi se fraya un chemin et écarta un homme qui lorsqu'il vit le chasseur dans cet état ce mit à crier.

- Oh mon Dieu ! Il est blessé.

Il faut dire aussi que Bachi avait la plupart de ses vêtements déchirés après son combat contre Zallana, il était couvert de sang qui était principalement le sien, mais comme ses blessures s'étaient refermées, ce n'était pas la première hypothèse que l'on formulait en le voyant. Après le cri de l'homme, tout le monde se retournait au fur et à mesure, le bouche à oreille se fit et une allée se traça dans la foule comme Moïse dans la mer Rouge. (Ou la mew Noiwe !?). Bachi se rapprocha donc de la zone d'émission du discours, et il put apercevoir cet homme gigantesque et puissant au tain halé qui dominait la place. Il avait surement vu au loin la foule se séparer, et il posa lui aussi ses yeux sur Bachi qui avançait.

- Je suppose que c'est toi Kenshi … enchanté, moi c'est Bachi … Je tenais juste à te dire que j'ai horreur que l'on m'empêche de rentrer chez moi … J'ai du faire un peu de ménage aux portes en entrant, mais c'est réglé … J'espère que tu as une bonne raison de causer tout ce raffut.

Les yeux du grand guerrier perses s'écarquillèrent, la vue d'un homme sans blessure mais couvert de sang venant d'un endroit où était ses amis n'était pas rassurant, il avait beau avoir vu le symbole de Zallana, il ne doutait pas de la puissance et la dangerosité de l'homme sûr en face de lui. Le Démon vert, quand à lui était debout au milieu de la place, face à Kenshi, et attendant sa réponse.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Rikudô



Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4717
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: L'annonce de Kenshi   Sam 14 Déc - 14:10



Kenshi avait jusqu'alors toujours continué de parler, sans relache, en rependant la nouvelle de son arrivée et de ses idées concernant les colons. Il voulait une grande bataille, et la foule commençait a voir en lui le guerrier courageux et préparé qu'il avait manqué aux ninjas depuis bien longtemps. Une lueur d'espoir qui renaissait dans les yeux de certains, pour Kenshi, cela n'avait pas de prix. Il entendit au loin l'écho d'une bataille, puis apres quelques minutes, empêchant ses deux comperes d'intervenir, il vit le signe de Zallana. Il savait ce que ça voulait dire...

Ce n'est rien, n'intervenez pas, pas sans mon ordre en tout cas.

Dit il discretement a ses deux acolytes qui le protegeait et donnerait leurs vie pour lui. Le discours de Kenshi sonna comme un gong dans tout le village, les gens avait laissé leurs stand et leurs vie commune de résignés pour l'écouter. Le "leader" de cette motivation guerriere continua donc de parler jusqu'a l'arrivée de Bachi. Le roronoa approcha de l'assemblée en écartant les gens au passage, il se fit rapidement remarqué a cause du sang et des habits déchirés, mais il était du village, les gens semblais bien le connaitre, pour preuve, même Zallana l'avait croisé. Le traqueur n'oubliait quand a lui, jamais un visage, mais il n'avait jamais eu la chance de croiser Bachi un jour, c'était chose faite !

Je suis Kenshi en effet. Et oui, j'ai une raison de parler a ces gens. M'en empêcheras-tu ? Je viens leurs dire la verité, sur le monde d'aujourd'hui. Il n'est pas interdit de parler non ? Je viens pour amener la guerre aux colons, qui nous ont déja bien trop pris. Mon ancien ami, l'ancien kage, La kage d'aujourd'hui, tant de familles. N'est ce pas une assez bonne raison ? Et vous mes freres et soeurs Shinobis, qu'en pensez vous !!!.

Kenshi utilisait bien evidemment le peuple a bon escient. Il apparaissait clairement comme un héros, un sauveur, proposant l'espoir la ou il ne semblait plus y en avoir. Le beau monde ignora donc Bachi pour répondre d'une unique voix.

Tuons les ! Gagnons la guerre ! Marre de ces colons ! Defendons nos familles ! Sauvons la kage !

Je vous entends, mais nous devrons tout faire pour vaincre. Nous marcherons sur leur cité, nous reprendrons par le sang ce qu'ils nous ont pris et nous vaincrons ! Comme ce fut toujours le cas par le passé !

Puis il laissa la foule faire échos d'accord avec son discours entreprenant. Et regarda Bachi, qui était bousculé par des gens heureux, des gens prêts a se battre, des gens prêts a mourir pour une cause, ayant enfin retrouvé leurs gout du combat. Kenshi croisa les bras et fixa le bretteur.


Viens avec nous, Bachi. Sauvons notre peuple.
___________

* La foule est en folie, prête a suivre Kenshi sur le port colonial.

Convaincre Kenshi que son but est faux par le discours, ou la force.

ou

Suivre Kenshi


Choose your destiny
_ _ _ _ _ _ _

Kenshi le traqueur( chasseur/ tai) : 5000 PV/ - CH

...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Bachi Roronoa
Juunin / Bretteur/ Moderateur



Juunin / Bretteur/ Moderateur

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: L'annonce de Kenshi   Sam 14 Déc - 15:09



Kenshi avait le peuple dans ses mains puissantes de guerrier perse et le Roronoa le voyait. Ses discours de propagandes étaient des plus basiques, mais de part sa carrure et la sécurité qui émanait de lui, alors les villageois le suivrait indéfiniment. Mais le Démon Vert, même s'il n'avait pas les discours qui allaient avec le stature d'un dirigeant et la verve d'un commandant. Il était malgré tout un produit 100% Tetsu, pays des samouraïs et de la stratégie militaire par excellence. Bachi ne monta pas sur l'estrade où était Kenshi, il planta son katana dans le sol meuble et monta en équilibre dessus pour prendre lui aussi un peu de hauteur.

- N'importe quel shinobis sait que ce que tu racontes sont des conneries ! Tu as déjà été sur le terrain, et moi aussi ! Nous savons la vérité, il sont plus nombreux que nous, plus équipés, mieux entraînés, mieux organisés, ils ne sont pas chez eux ici, ils n'ont rien à perdre. Se lancer tous en même temps dans une guerre contre les colons, c'est leur offrir le Yuukan sur un plateau d'argent. C'est nous condamnés tous ! C'EST MOURIR !

Les mots de Bachi étaient simplistes mais au moins, ils résonnaient plus dans l'esprit des personnes, dont l'enthousiasme s'étaient calmés quand la Mort entra sur le terrain. Une grande partie ce tut pour écouter ce que le Roronoa avait à dire, ce que cet homme debout sur cette épée allait annoncer en intéressait quelques uns.

- Je suis un samouraï du village de Tetsu ! Depuis des siècles, les samuraïs et les ninjas se battaient sans cesse. Chez nous, personne ne maîtrise le ninjutsu, personne n'utilise son chakra, personne n'a de don exceptionnel. Nous étions un seul village, le Yuukan était rempli de ninja. Et nous avons survécus ! Même après le Black Out ! Après toutes ces années, notre peuple et ses valeurs existent encore, et notre haine envers les ninjas a disparues. Et regardez aujourd'hui, je sais utiliser du chakra, je peux m'intégrer à vous, je peux être fier d'être un shinobi-samouraï. Et c'est parce que nous n'avons jamais décidé de décimer les ninjas !

Les yeux de Bachi étaient brillants de nostalgie et de passion, quand il parlait de son pays d'origine, alors il ne pouvait plus s'arrêter. Le silence s'était fait sur toute la place, le récit du Démon Vert résonnait dans les oreilles du peuple. Kenshi et ses acolytes écoutait et buvait chaque mots du bretteur pour en obtenir la quintessence et pouvoir lui répondre avec brio.

- Bien au contraire ! Nous avons appris à nous battre, à nous faire craindre des shinobis, nous avons réussi à être plus rapide qu'eux, à les frapper avant qu'ils utilisent leurs ninjutsu, à nous défendre de leurs poisons, à devenir plus fort qu'eux. Nous avons fait en sortes qu'ils reconnaissent notre valeur, jusqu'à ce qu'un jour, un ninja et un samouraï se réunissent pour créer une paix définitive entre nos deux cultures.

Bachi pensait bien évidemment à l'alliance qu'avait fait le Takano avec Mifune il y a plus de deux cents ans. Le chasseur laissa une petite pause, reprit son souffle et se relança.

- Foncer dans le tas ne sert à rien. Il va falloir user de stratégie, pour connaître les leurs, pour connaître leurs façons de se battre, leurs pouvoirs, leurs nombres, leurs forces. Il va falloir être unis tous ensemble et redevenir ce que nous avons toujours été. Des shinobis ! Des guerriers de l'ombre ! La Mort caché dans la nuit ! Des espions ! Notre nom signifie souffrance, supporter, subir, endurer ! En devenant ninja, c'est ce que nous avons décidé d'être. Des hommes qui savent souffrit pour en ressortir ! Mais c'est aussi ce que nous devons faire à nos ennemis ! Ils doivent nous craindre ! Ils doivent ne plus pouvoir fermer un oeil de la nuit parce qu'ils savent que nous sommes quelque part dans leurs ombres.

Une grimace de dégoût apparut sur les lèvres du Roronoa. Il détestait ce qu'il allait dire, mais c'était une vérité. Même s'il la répugnait.

- Si les shinobis veulent survivre et gagner. Ils doivent redevenir ce pourquoi ils ont toujours été détesté par les samouraïs … N'avoir aucune dignité, aucune compassion ! Ils doivent être fourbe et puissant avant que l'ennemi ne le devienne. Ils faut attaquer sur tous les fronts ! Les hommes avec honneur et ferveurs au combat iront frapper au front ! Quand aux autres, ils entreront dans leurs remparts la nuit et les tueront de la façon la plus silencieuse qui existe ! C'EST AINSI, QUE NOUS VAINCRONS !

Le cri de Bachi résonna dans un silence d'une audience qui était encore en train d'analyser les mots du Roronoa et choisir s'ils allaient leurs plaire ou non. L'ambiance du discours retomba, et le Démon Vert en profita pour ajouter ...

- Si vous vous entêtez dans votre bêtise, je n'aurais aucun remords à passer dans le camp ennemi pour m'assurer qu'il y ait le moins de dégâts et de morts possible de notre coté ...

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Rikudô



Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4717
Date d'inscription : 08/05/2009

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
99999/99999  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: L'annonce de Kenshi   Sam 14 Déc - 20:32



Bachi écouta Kenshi, et le duo de "i" se fixait du regard en se jaugeant peut etre pour le moment. Mais au bout d'un certains laps de temps, le bretteur voulut lui aussi prendre de la hauteur, il n'était pas convaincu par le discours simpliste de tête baissé de Kenshi. Il fit donc un discours lui aussi, a sa maniere, tout en répondant aussi aux précédentes phases de son interlocuteur. Il certifia tout d'abord que si tout le monde y allait, c'était un peu trop risqué, Kenshi le savait aussi.

C'est un risque que je suis prêt a payer, et eux aussi... S'il le fallait, je brûlerais moi même ce village pour qu'il n'en ai jamais possession. Je réduirais ces terres en cendre, si cela les détournais de notre continent a nous.

Bachi raconta le passé étroit qui liait les shinobis et les samurais, son ascension pour devenir l'homme et le bretteur qu'il était aujourd'hui. Sa maitrise du corps, de l'esprit, du ninjutsu, du chakra, tout ça, avec le temps et les années. Mais aussi la rivalité qui liait des ennemis d'autrefois, alliés d'aujourd'hui.

Nous ne sommes pas résignés ! Quel est ton plan, si tu penses qu'ils sont plus forts et nombreux...

Bachi voulait la jouer plus strategique, opter pour l'observation, connaitre son ennemi pour le frapper a l'endroit ou ça fait le plus mal. Tandis que Kenshi optait pour la solution directe et de front, une espece de quitte ou double. Le deux stratégies etait diamétralement opposés. Mais Bachi tint alors des mots qui etonnerent toute l'assemblée, y comprit Kenshi, qui haussa un sourcil et décroisa les bras. Revenir aux bases fourbes, ça plaisait au "perse" comme dirait Bachi. Le bretteur était prêt a fermer les yeux sur ces gestes la, qui avait fait le beau nom des ninjas, mais aussi leurs cruauté a une epoque.


Le front pour l'honneur, le reste pour l'ombre. Ton idée est plaisante, mais les anciens leader ont déja du essayer ça. Si j'étais prêt aujourd'hui a tout donner, me sacrifier et même au dela, c'était que nous avons usés toutes les possibilités... Cependant... Tu sembles vraiment vouloir vaincre et proteger.

Kenshi parla discretement a un comparse, ordonnant de liberer les gardes du village (ceux qui avaient étés contre lui) Kenshi risquais la prison voir même la mort pour avoir tenté ce "coup d'état" qui n'en était pas vraiment un. Il fixa alors Bachi fermement.


Je te laisse un délais Bretteur. Je retourne a Oni. Si tu passe par la bas, je serais a l'auberge frontaliere. Montre moi que j'avais tord en reussissant, si bataille il y'a, je serais sur le front.

Kenshi et son escouade quitta le village, pour retourner a Oni, il desertait sans le dire, mais sa loyauté allait encore au village shinobi. Il parti sans se retourner, laissant la foule incompréhensive, en émois, en colere, ou encore a l'écoute de Roronoa.
___________

* La foule se disperse, l'idée de Kenshi est abandonnée/ Kenshi semble t'avoir donné un délais pour prouver que tu es capable de proteger le villagel.

Kenshi et son groupe parti du village


[b]Mission mini event reussi : +15 xp pour Bachi +3xp bonus pour "unique" participation


...........................................................................................

Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Bachi Roronoa
Juunin / Bretteur/ Moderateur



Juunin / Bretteur/ Moderateur

Messages : 1426
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4760/4760  (4760/4760)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4200/4200  (4200/4200)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 114
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: L'annonce de Kenshi   Lun 16 Déc - 2:26

Kenshi fut interloquée par les mots du Roronoa, sans plus de discussion, il décida de quitter le village avec cette phrase qui résonna dans l'esprit du bretteur. Il allait partir à Oni pour lui laisser une chance. Ils devaient se retrouver à une frontière, mais pour quelle raison ? Debout sur sa lame, qui était plantée dans le sol, il la laissa résonner en lui ...

" Serait-ce une invitation ? … Je n'en sais rien. "

Les mots tournait dans l'esprit du Démon Vert, qui ne savait pas ce qui l'attendait pour la suite. Bachi regardait Kenshi qui quittait la zone, laissant un peuple confus et en attente d'une quelconque décision finale, apparemment la parlote c'était bien jolie, mais il fallait de l'action pour gonfler ses coeurs entrainés par des beaux discours. Au final, chacun se tourna vers Bachi pour un mot final. Il ne savait pas vraiment quoi leurs dire, ses pensées avait été occupées par la phrase que le perse avait dit avant de partir. Après quelques secondes d'hésitation, le Démon Vert dit :

- Que chacun retourne là où il devrait être.

En effet, la phrase était un peu ridicule mais Bachi n'était pas un grand orateur, être face à Kenshi dans une joute verbale l'avait poussé à utiliser sa grandiloquence cachée et stratège. Mais à présent, il ne savait pas quoi dire. Alors il laissa le public présent sur cette phrase, puis il descendit de son piédestal improvisé. Une fois à terre, il sortit son katana du sol, l'essuya sur son pantalon et le rengaina pour rapidement quitter la zone et se rendre au palais.

...........................................................................................
Poches de Bachi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: L'annonce de Kenshi   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'annonce de Kenshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Shinobi no Kuni :: Rues du village-