AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 centre ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mizoku
Soldat de l'Union

avatar

Soldat de l'Union

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 22

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2880/3180  (2880/3180)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
2720/3020  (2720/3020)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 570
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: centre ville   Sam 28 Déc - 17:27

Le conflit entre les deux femmes ne cesserait certainement pas avant que la mort ne les sépare. Les deux espionnes ne s’aimaient guère et se lançaient sans cesse des éclairs par les yeux et jouaient de certain atout pour pouvoir faire « ch*er » l’autre personne, mais Yua avait une longueur d’avance comparée à Haku qui n’était pas très doué dans ce genre de chose. Pour l’énerver davantage, le capitaine lui donna pour mission d’aller espionner le clan Sowano, si celle-ci désirait obtenir Sanction. Ne pouvant pas refuser, Haku quitta le capitaine dans un grognement à peine inaudible.

Quittant le port, la jeune femme retournait à l’intérieur de la cité pour tenter de retrouver un membre du clan Sowano. Par contre, cela était peine perdu, car Haku ne connaissait pas l’emplacement du clan dans la ville et elle ne connaissait personne d’autre à part Shin Sowano et Yarisa Sowano. Finalement, elle s’arrêta au centre de la cité, une vaste place centrée par une fontaine à l’effigie du continent. La jeune femme pris place sur un banc au lieu de continuer les recherches, car elle laisserait les deux Sowano cité plus haut la retrouver.

Une heure s’écoula avant que la tête blonde de Shin Sowano n’apparaisse devant elle. Il avait toujours ce regard blasé et une cigarette sur le bout de ses lèvres. Il demanda, après avoir soufflé un nuage de fumée vers le ciel, à Haku ce qu’elle faisait là. Ne voulant pas faire sauter sa couverture, elle menti en disant qu’elle venait se reposer avant de reprendre la routine habituel. Shin sembla y croire et il prit place au côté d’Haku tout en continuant à fumée tranquillement.

La Sowano se risqua ensuite à demander à Shin Sowano des informations sur son clan. Elle n’avait jamais posé la question depuis sa rencontre avec le Sowano, mais chaque fois qu’elle les voyait, elle était toujours occupée, alors s’était l’occasion d’en parler sans qu’elle ne soit suspectée d’espionnage. L’homme à ces côtés se leva et il demanda à Haku de le suivre dans les quartiers sombres du clan Sowano qui avaient pris refuses dans un vieux hangar après avoir quitter les shinobis.

Après avoir été dans une pièce plus tranquille dans le hangar, Shin, dos à Haku, commença à relater divers événements, en commençant par l’histoire des Sowanos datant de Mizoku Sowano. Un temps sombre et lugubre fut relaté à la jeune femme qui ne broncha pas. S’ensuit ensuite de la renaissance du clan Sowano grâce à la naissance d’une fille par Asami. Des années s’écoulèrent ou le clan renaissait lentement de ces cendres et où ils rejoignirent les forces shinobis après l’effondrement des cinq grand village et l’arrivé des colons sur le Yuukan après le black out.

La suite de l’histoire fut encore plus lugubre, le clan Sowano fut déchiré par un conflit interne entre les traditions et les colons. Une guerre civile éclata dans le clan Sowano ou un groupe dut fuir pour ne pas mourir. C’est dans ce groupe que ce trouvait les parents de Shin Sowano.
La suite de l’histoire était un peu banale, car s’était la naissance de Shin, mais celui-ci s’arrêta à son histoire.

Haku s’était ennuyé pendant ce long cours d’histoire, mais son visage avait montrer un certain intérêt pour ne pas se faire prendre dans sa mission d’espionnage. Il eut ensuite un long silence dans la pièce. La Sowano avait un mauvais pressentiment qui se révéla juste, car un violent choc électrique lui traversa la colonne vertébrale et elle se retrouva paralyser. Son corps s’effondra dans les bras de Yarisa qui la regardait pendant un moment, l’air peiner par ce qu’il devait faire pour la survie du clan. Shin se retourna ensuite vers Haku et il lui dit qu’il savait pour sa mission d’espionnage et qu’il ne la laisserait pas détruire leur chance de parvenir à leur but au sein de la colonie. Il se rapprocha de celle-ci, attrape délicatement son menton entre son pouce et son index et approcha son visage à quelque centimètre du sien. Il approcha sa bouche tout près de son oreille et chuchota les raisons de leur venue dans la colonie avant de faire signe à Yarisa de faire ce qu’il avait a faire avant de quitter la pièce.

Yarisa de son côté traça avec son sang un motif sur le front de la jeune femme toujours paralyser. Après une série de signe, il scella les informations confidentielles dans son subconscient, ne laissant que les événements qui on mené à l’arrivé des Sowanos dans la ville vif dans l’esprit d’Haku. Ensuite, celle-ci s’effondra dans un profond sommeil.

Elle se réveilla un peu plus tard sur le même banc au centre de la cité. Elle avait un mal de tête immense et elle se rappelait simplement de sa rencontre avec Shin en ce même lieu ainsi que l’histoire que celui-ci lui ai raconter. Déboussolé, elle resta un moment assise sur le banc à regarder autour d’elle et tenter de remettre ces informations en place dans son esprit. Puis, elle se leva et partie à la recherche de Yua dans la cité.
Revenir en haut Aller en bas
 

centre ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau : Livraison par triporteur à Dijon
» La Rochelle (17)
» Un essaim d abeilles se forme sur un vélo, en plein centre-ville de Toulouse !
» République centrafricaine: «journée décisive» à Bangui
» demande de dérogation aux normes d'accessibilité pour une installation en centre-ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Village Colonial, Port de L'union :: Avenues du village-