AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Déminage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuma Nikukyu
Criminel de Rang B

avatar

Criminel de Rang B

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 26
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/5000  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4500/4500  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Déminage   Lun 14 Déc - 0:45

Killer Bee arriva sur les lieux présumées, minées, il tomba sur un autre shinobi, perdu dans un livre, attendant des renforts de son village.

- Tu peux pas te débrouiller tout seul ?
- Mais je lisais ce livre ...
- Et alors ?
- Ben ce sont des poèmes et ...
- Oh la ferme ! Donne moi ça, et va bosser !

Le frère du Raikage prit le livre des mains du shinobis, et s'assit à sa place, il le regarda commencer à bosser, puis se plongea dans le recueil.

*Pas aussi bien que l'Enka mais bon ...*

Il lu quelques passages, et tomba sur un qui semblait être mieux que les autres.

Citation :
Il n’est point de serpent, ni de monstre odieux,
Qui, par l’art imité, ne puisse plaire aux yeux ;
D’un pinceau délicat l’artifice agréable
Du plus affreux objet fait un objet aimable.
Ainsi, pour nous charmer, la Tragédie en pleurs
D’Oedipe tout sanglant fit parler les douleurs,
D’Oreste parricide exprima les alarmes,
Et, pour nous divertir, nous arracha des larmes.

Vous donc qui, d’un beau feu pour le théâtre épris,
Venez en vers pompeux y disputer le prix,
Voulez-vous sur la scène étaler des ouvrages
Où tout Paris en foule apporte ses suffrages,
Et qui, toujours plus beaux, plus ils sont regardés,
Soient au bout de vingt ans encor redemandés ?
Que dans tous vos discours la passion émue
Aille chercher le cœur, l’échauffe et le remue.
Si, d’un beau mouvement l’agréable fureur
Souvent ne nous remplit d’une douce « terreur »,
Ou n’excite en notre âme une « pitié » charmante,
En vain vous étalez une scène savante ;
Vos froids raisonnements ne feront qu’attiédir
Un spectateur toujours paresseux d’applaudir,
Et qui, des vains efforts de votre rhétorique
Justement fatigué, s’endort ou vous critique.
Le secret est d’abord de plaire et de toucher :
Inventez des ressorts qui puissent m’attacher.

Que dès les premiers vers, l’action préparée
Sans peine du sujet aplanisse l’entrée.
Je me ris d’un acteur qui, lent à s’exprimer,
De ce qu’il veut, d’abord, ne sait pas m’informer,
Et qui, débrouillant mal une pénible intrigue,
D’un divertissement me fait une fatigue.
J’aimerais mieux encor qu’il déclinât son nom,
Et dît : « Je suis Oreste, ou bien Agamemnon »,
Que d’aller, par un tas de confuses merveilles,
Sans rien dire à l’esprit, étourdir les oreilles.
Le sujet n’est jamais assez tôt expliqué.

Que le lieu de la Scène y soit fixe et marqué.
Un rimeur, sans péril, delà les Pyrénées,
Sur la scène en un jour renferme des années.
Là, souvent, le héros d’un spectacle grossier,
Enfant au premier acte, est barbon au dernier.
Mais nous, que la raison à ses règles engage,
Nous voulons qu’avec art l’action se ménage ;
Qu’en un lieu, qu’en un jour, un seul fait accompli
Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli.

Jamais au spectateur n’offrez rien d’incroyable :
Le vrai peut quelquefois n’être pas vraisemblable.
Une merveille absurde est pour moi sans appas :
L’esprit n’est point ému de ce qu’il ne croit pas.
Ce qu’on ne doit point voir, qu’un récit nous l’expose :
Les yeux, en le voyant, saisiraient mieux la chose ;
Mais il est des objets que l’art judicieux
Doit offrir à l’oreille et reculer des yeux.


L'Art poétique, Chant III

Il ferma le manuel et regarda son acolyte, qui peinait à déterrer les mines.

- Bon, laisse moi faire ...

Killer Bee frappa le sol qui se brisa, puis il sortit une corde du sol. Il tira un coup sec et tout un long système explosif apparut. Le Yakuzi jeta le système en l'air et s'adressa au garçon.

- Fait tout péter !

Le jeune homme s'exécuta, tandis que Killer Bee partait vers Tanzaku. Le jeune homme créa une attaque Katon, qui frappa toutes les mines, qui explosèrent en plein vol. Avant de se rendre compte de quelques chose, Killer Bee était partit avec son livre de poème.

- Merci pour le livre gamin !
Revenir en haut Aller en bas
Yua
Capitaine / Membre du conseil / Admin

avatar

Capitaine / Membre du conseil / Admin


Messages : 1237
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 22
Localisation : Avec son frère

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4180/4480  (4180/4480)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
3770/4220  (3770/4220)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 2870
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Déminage   Ven 18 Déc - 18:11

Mai était partit depuis un moment de Kumo, elle se dirigeait vers les montagnes, vers un passage bloqué par un éboulement. Sa mission était de dégagé cette voie qui servait principalement de route pour les marchands livrant leurs produits au village. C’était une des voies les plus importantes qui menait à Kumo, il était en effet primordiale de la libérer.
En arrivant sur place, la kunoichi put constater l’ampleur des dégâts. Un gros morceau de la montagne était tombé et formait un bloc occupant tout le chemin. Un vielle homme essayait tans bien que mal de pousser certains rocher plus petit que d’autre jusqu'à un ravin, mais un autre, beaucoup plus imposant posait problème. Mai alla jusqu'à lui pour essayer de l’arrêter.


-Monsieur, que faites-vous là ?

-Ah, j’essaye de passer, je dois aller à Tanzaku et je ne veux pas faire demi-tour.

-Eloignez-vous, je vais m'en occuper.

Le vielle homme recula et alla se mettre dans un coin pour ne pas la gêner.
Tout en espérant qu’il n’y avait personne derrière le morceau tombé de la montagne, Mai pris la dague que son dernier adversaire lui avait offert et se rapprocha du rocher. Elle l’enfonça dans la pierre, sans grosses difficultés, et répéta cette action plusieurs fois à différant endroit du rocher. Mai rangea ensuite la dague à sa place initiale et recula de quelques pas. Après avoir jeté un coup d’œil autour d’elle, elle s’élança vers le bloc de pierre et le frappa d’un puissant coup de poing à un des endroits percés. La roche se fissura, ce n’était pas assez pour la fendre en deux. La kunoichi recommença alors tout ce qu’elle avait fait, allant de plus en plus profond avec sa lame et frappant de plus en plus fort. A force de provoquer des chocs sur elle, la pierre commençait à céder et à se fendre à plusieurs endroits. Au bout de trois répétitions, Mai eut raison du rocher et l’avait cassé en quatre morceaux. Il ne lui restait plus qu’a les disperser pour dégager le chemin. Il lui fallut une bonne heure pour faire cela, mais au moins, n’importe qui pouvait se rendre à Kumo par ce passage et Mai avait réussis sa mission. Elle alla donc voir le vieux monsieur qui dormait, assis par terre.


-Monsieur ? Vous pouvez y aller, la voie est dégagée.

-Hein ? Ah oui, merci !

Il poursuivit alors son chemin, et Mai revint sur ses pas.

...........................................................................................
-Gants draconiques
-Sanction
-Gatling predator

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Criminel de Rang B

avatar

Criminel de Rang B

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 26
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
0/5000  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4500/4500  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Déminage   Lun 21 Déc - 16:27

Killer Bee se réveilla dans les montagnes, avec l'impression de s'être battu avec le diable en personne.

- Comment on est arrivé là ...
*Ca semblait si réel !*
- Hiruma ... J'en ai des frissons !
*Rentrons ...*
- Oui, Raiu m'attend !

Le Jinchuuriki se leva et se dépoussiéra, il fit un inventaire pour voir si il avait tout ... et ce fut le cas, il ne lui manquait rien. Il se dirigea donc vers Kumo. Il passa sur la route qu'il avait déminé. Et repensa au gamin qui lisait des poèmes, ça lui redonna envie d'écrire deux trois rap.

- Tu la trouve comment celle là ?
*Peux mieux faire ... Mais il y a pas beaucoup de mot qui rime avec Orange*
- Tu oublies ... Smorange !
*N'importe quoi !*

Le Jinchuuriki et son Bijuu rentrèrent ensemble au village des nuages.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Déminage   

Revenir en haut Aller en bas
 

Déminage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Déminage de la côte Belge
» Service d'Enlèvement & Destruction d'Engins Explosifs: SEDEE
» Les MMS historiquement ( 118 ième flotille )
» BSM LA PALLICE
» Accusation d'utilisation d'enfants par l'OTAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Montagne-