Tales-of-Naruto
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
– 38% sur PHILIPS SpeedPro Aspirateur Balais 2 en 1 sans Fil
209.99 € 339.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Hôpital de Tanzaku (Soins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naru Aoyama
Juunin de Kumo

Naru Aoyama

Juunin de Kumo

Messages : 799
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 32
Localisation : Dans la foule à côté de Rey Mysteirio

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 861077670650left20/0Hôpital de Tanzaku (Soins) 877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 241185750233left30/0Hôpital de Tanzaku (Soins) Mini_877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty
MessageSujet: Hôpital de Tanzaku (Soins)   Hôpital de Tanzaku (Soins) EmptyLun 9 Aoû - 18:30

Et voilà Doku en avait fini avec toutes ces histoires de Zombis. Elle allait enfin pouvoir avoir un peu de paix. Enfin pas trop. Le jour où elle pourrait dormir dans cette ville n’est pas encore venue. Elle allait devoir déjà avoir des soins, parce qu’avec la pseudo bataille sur l’île plus la capture de D’Jo dans les marécages l’avait fatigué. Puis il fallait qu’elle prenne une douche et qu’elle se change. Elle en avait vraiment besoin. Après, elle ne savait pas trop ce qu’elle allait faire. Bah, ce n’était pas bien grave, elle aurait tout le temps d’y réfléchir. Pourquoi ne pas provoquer un duel dans les rues. Ça serait fun tout de même. Un bon petit bain de sang avant de mettre en route ses plans. Le bordel que ça pourrait mettre. Pendant que tout le monde serait occupé avec ça, ni vu ni connu elle pourrait faire limite ce qu’elle voulait. Ouais. Enfin ça c’était ce qu’elle pensait. Le jour où personne ne lui mettrais de bâtons dans les roues pour ce qu’elle voulait faire n’est pas encore venue. Elle arriva alors en face de l’hôpital qui avait l’air d’avoir connu des jours meilleurs. Comme elle quoi. Elle s’en foutait complètement, de toute manière, elle venait ici juste pour les soins et se changer. Se n’était qu’un lieu de transition. Mais passons. Elle entra dans l’édifice, puis se tourna vers une personne faisant signe alors qu’elle avait besoin de soins. Elle était dans un état tel qu’elle n’avait pas besoin de parler pour dire qu’elle en avait besoin. Elle se retrouva rapidement dans une pièce, assise sur un lit pour recevoir des soins. Puis elle se retrouva seule. Elle déposa alors l’argent pour les soins sur la table à côté du lit avant d’oublier puis se dirigea vers la minuscule salle d’eau avec son sac afin de faire un brin de toilette et se changer. Quand cela fut fait, elle retourna dans l’espèce de chambre, récupéra toutes ses affaires et se dépêcha de sortir de la pièce puis de l’auberge. Autant partir tout de suite et se reposer ailleurs. Elle n’aimait pas l’ambiance qui y régnait et savait à quoi s’en tenir avec ce genre de lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Naru Aoyama
Juunin de Kumo

Naru Aoyama

Juunin de Kumo

Messages : 799
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 32
Localisation : Dans la foule à côté de Rey Mysteirio

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 861077670650left20/0Hôpital de Tanzaku (Soins) 877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 241185750233left30/0Hôpital de Tanzaku (Soins) Mini_877201515562vide4  (0/0)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty
MessageSujet: Re: Hôpital de Tanzaku (Soins)   Hôpital de Tanzaku (Soins) EmptyMar 24 Aoû - 11:01

Doku jeta un regard noir à cette fille qui de toute évidence cherchait plus à rentrer en contact avec elle qu’autre chose. D’ordinaire, elle l’aurait envoyé boulé. Mais, elle recherchait la discrétion, du coup elle lui jeta un regard noir en marmonnant que ce n’était rien. Inutile de faire un bain de sang pour ça. Elle prit un morceau d’ettoffe qui trainait dans la rue, surement pour sécher et s’essuya grossièrement sachant plus que très bien qu’une fois à l’hôpital elle s’offrirait à nouveau un brin de toilette. Et oui. Elle n’allait pas aller voir les primes. Chacun sa merde après tout, elle n’avait pas réussi puisqu’elle avait fuit le combat contre Sans Nom. Même si elle aurait donné volontiers des informations, elle décida que finalement ce n’était plus son ressort. Chacun sa merde comme on dit. Et c’était que trop fréquent quand on regardait bien. Les déserteurs passaient plus leurs temps à se mettre des bâtons dans les roues plutôt qu’à se faire des gentillesses. Du coup avec tout ça elle décida de bifurquer dans la première rue qu’elle trouva et se fonda dans la foule histoire de passer inaperçu. Elle avait été en quelque sorte accostée par un ninja, mais elle n’avait pas fait gaffe à sa provenance. Alors autant faire genre. Elle se dirigea vers l’hôpital. C’était un bâtiment comme qui dirait officiel, ici rien de bien méchant ne lui arriverait, enfin c’est ce qu’elle pensait. Des personnes étaient bien assez folles pour causer des dégâts à un hôpital. Elle entra dans la bâtisse dans un pas qu’elle voulait normal. Elle fit signe alors à une infirmière, et elle se dirigea alors vers une chambre. Elle se laissa faire pour les soins et donna les trente ryos pour les soins. Une fois seule, elle avait le choix de se reposer mais ce n’était pas vraiment son truc. Du coup, elle se rendit dans la petite salle d’eau pour se faire un brin de toilettes. Elle avait de nouveau une apparence plus humaine. Elle se fit un p’tit clin d’œil dans la glaçe, façon ‘’ Del Rio ‘’ sans vraiment penser que tout cela était ‘’ dashing ‘’. Puis une fois cela fait, elle sortie de la salle puis de la bâtisse. Elle avait à présent alors une ville malade à sa disposition. Qu’allait-elle faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 861077670650left22000/2000Hôpital de Tanzaku (Soins) 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 241185750233left32000/2000Hôpital de Tanzaku (Soins) Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty
MessageSujet: Re: Hôpital de Tanzaku (Soins)   Hôpital de Tanzaku (Soins) EmptyJeu 26 Aoû - 15:41

Sekaiko était toujours sur la piste de Doku. Malheureusement, son odeur avait disparu une fois dans l'hôpital puisqu'elle avait subi des soins et donc son odeur avait disparu. Pour l'instant, il n'y avait pas à paniquer, l'anbu la possédait toujours dans son champ de vision. Une ville c'est plutot dégagé et aucune complication ne pourrait survenir si Doku ne la remarquait pas. En même temps, sekaiko se baladait sur les toits et ne jetait un coup d'oeil à la rue que de temps en temps pour s'assurer que sa cible était toujours là.

Bon, les toits commencent à me saouler.

Le protocole aurait voulu que la chasseuse de désertrice attende que sa cible sorte de la ville, il aurait aussi fallu qu'elle appelle des renforts avant de l'attaquer mais en ce moment, l'envie de massacrer cette désertrice était plus forte que tout. A tel point que Sekaiko sauta dans le vide en direction de Doku. Le corps de l'anbu tout doucement subissait des modifications, elle se transformait en une espèce d'hérisson qui allait se préparer à atterrir sur son adversaire. La chute fut épique, la désertrice se retrouvait completement écrasé par la vitesse accumulée de Sekaiko et les piques l'entaillèrent de partout.

Doku, désertrice de rang S. Vous êtes en état d'arrestation. Vous avez le droit de garder le silence, tout ce que vous direz pourra et sera retenu contre vous lors de votre procès à Suna. Vous serez jugée en cour martiale ninja pour hauts faits de désertion. Ah au fait, dans le cas où une Oinin se retrouve seule contre un déserteur, elle peut ramener sa cible KO au village pour raison de securité. Vous comprendrez que je ne vais pas hésiter à le faire. Ca n'a rien de personnel.

Spoiler:
 

Désormais tout fuite était impossible pour la désertrice qui était en infériorité numérique face à Sekaiko et Hibari. Donc pas de fuite et elle ne peut même pas se rendre parce que Sekaiko était bien décidée à la ramener K.O au village de Suna. La vie de déserteur n'était vraiment pas de tout repos dans le yuukan.

Au fait, sache que je ne suis pas naïve. Je sais que tout bon déserteur ne serait pas assez stupide pour oser se balader seul dans le Yuukan. Je te préviens tout de suite que moi et mon collègue on lui a preparé un piège auquel il ne pourrait s'attendre Héhéhé.


----------------------------------------------------------------------------------------------

Doku : 2000 Pv ( salut du kazekage : -50 Pv par tour, -1 action pendant 2 tours) (limaille de fer : conso de chakra +20 pendant tes 2 tours suivants; -30 pv par tour de sekai') (prison de fer : -100 pv au tour suivant, puis -150 et puis -30 jusqu'a a la fin du combat)
2570 CH


Sekaiko : 2690 Pv
1750 Ch


Hibari : 2630 Pv
2520 Ch
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

Gin Yagami

Etudiant à l’académie

Messages : 1879
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 861077670650left24950/4950Hôpital de Tanzaku (Soins) 877201515562vide4  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 241185750233left34550/4550Hôpital de Tanzaku (Soins) Mini_877201515562vide4  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty
MessageSujet: Re: Hôpital de Tanzaku (Soins)   Hôpital de Tanzaku (Soins) EmptySam 28 Aoû - 11:31



[ J'applique la règle en vigueur concernant les combats, je sais que ce combat ne te motivait pas mais au moins tu aurais pu faire le nécessaire ou en parler pour qu'on fasse un 1 vs 1 ou autre. ]




Hibari était toujours en retrait et espérait qu’elle n’avait pas besoin d’elle pour cette affaire, la chasse n’était pas son genre surtout quand les proies ne l’intéressaient pas du tout comme était cette désetrice de rang S. Les choix étaient que Hibari ne pouvait pas rien glander dans cette affaire même si il l’aurait souhaité car le glaçon l’avait embarqué de force et sans lui demander son autorisation pour ces projets personnels. Aujourd’hui c’était apparemment en quelque sorte le retour de bâton et c’était à lui de montrer qu’il pouvait être utile dans sa quête qui était la capture de Doku.
Regardant de loin ce qui se passait, il gardait toujours une distance de sécurité mais il comprenait rapidement que les choses allaient s’emballer. Sekaiko ne semblait pas vouloir attendre plus longtemps. Etait ce Hibari qui avait déteint sur elle ou bien autre chose, nul ne le savait.
La chasse aux déserteurs étaient surtout la spécialité des Oinin mais il était vrai que ça rapportait énormément, plus les risques étaient grands et plus la prime serait grande. Le juunin de Kumo au regard blasé continuait à marcher à son rythme de sénateur.
Le glaçon restait donc à distance et il était maintenant posé sur un mur ou il attendait patiemment la suite des évènements.
Sekaiko était sur le toit et passait donc à l’action en descendant du toit et en l’attaquant directement en ne perdant pas de temps. Le corps de Sekaiko avait changé pour se transformer en porc-épic ou hérisson.


« Elle n’y va pas de main de mort »

Hibari suivait ce qui se passait tout en marchant doucement en sa direction, il entendait ce que disait la kunoichi qui voulait semble t’il la garder pour la montrer à son Kazekage ou son village qui déciderait de son sort. Elle expliquait parfaitement ce qui lui attendait avant de poursuivre sur un flot de fer qui tournoyait sans arrêt pour blesser continuellement la désertrice.
Sekaiko était calculateur et ne laissant donc aucun chance à sa proie de pouvoir s’échapper de son piège car elle créait une sorte de prison fait toujours avec son kekkai qui était le kinton. Toujours en train de s’approcher calmement, il calculait la force de cette Doku qui semble t’il avait presque son niveau. Mais l’éclair jaune n’aimait pas le combat à plusieurs et de ce fait si il intervenait c’était pour régler le problème définitivement.
C’est là que Sekaiko parlait d’un collègue et que Hibari se trouvait derrière la kunoichi qui se retourna immédiatement.

Cette mascarade à assez duré. Tssss…Je m’en occupe.

Doku était piégé et ne pouvait rien faire et Hibari n’allait faire aucune compassion avec son adversaire car personne n’en aurait avec lui. L’éclair jaune passait à un autre stade et activait son Kami no Hakkoo, de ce fait, il était entouré d’un halo lumineux qui l’éclairait. Doku était aveugler par ce flash lumineux, quand à Sekaiko qui commençait un peu à le connaître ferma les yeux.
Dans cette caractéristique, tout le potentiel de Hibari était accru comme sa force, vitesse…Le glaçon semblait de mauvais humeur et donc il n’allait pas perdre de temps et appliquer sa terrible sentence tel le fléau qu’il était. Un homme détestable comme lui était à craindre et il allait le montrer en usant de toutes ses compétences possibles en un seul tour. Le jeune homme allait faire son pire combo meurtrier qui ne laisserait aucune chance à son adversaire.
Après un rapide regard vers elle, il commença les hostilités, tout d’abord il se déplaçait d’une façon rapide en atteignant la limite humaine qui était la vitesse de la lumière. En se déplaçant comme ceci, cela lui permettait donc d’avoir plus d’actions et d’optimiser ses possibilités. Selon son envie qui était la sienne, il voulait atteindre le degré maximal qu’il pouvait avoir pour voir ses possibilités. Doku n’était donc plus aveugler que voilà que le glaçon remettait une seconde dose pour l’aveugler définitivement jusqu’à qu’elle tombe par terre en étant complètement knock out.
Une énergie lumineuse frappait la zone et le glaçon contrôlait cette onde pour qu’elle atteigne directement sa pupille en l’irradiant de son Hakkoo. Une fois fait, de la lumière commençait à apparaître dans le creux ses mains comme deux foyers de chakra qui lançait sur son adversaire. La pitié ou la clémence était pour les faibles et il avait appris ça de la personne qui tenait une place importante dans sa vie.
Le jutsu faisait donc mouche et l’éclair jaune poursuivait sur sa terrible lancée à la manière d’un Kubitsa, il était en mission et n’arrêtait que quand il l’aurait décidé.
Se déplaçant à une vitesse inimaginable, Hibari se retrouvait derrière elle tout en concentrant de la lumière dans son pied avant de l’envoyer avec force et vigueur en sa direction. Le rayon chargé de Hakkoo partait tellement vite que personne ne pouvait esquiver cette technique.


Tsss...

Doku était donc projeter loin à un endroit précis qu’avait choisi le juunin de Kumo, elle heurta plusieurs maisons sur son passage et continuait sa progression. Hibari se téléportait près d’elle et une fois qu’il la voyait continuait à attaquer inlassablement et sans broncher. Cette prochaine technique qu’avait choisi le shinobi était une attaque de zone au cas ou si elle pensait entreprendre quoi que soit c’était voué à l’échec.

Le chakra de l’homme aux yeux écarlates descendait tout comme l’énergie vitale de son adversaire, il ne lui restait plus qu’à faire sa dernière attaque qui serait l’apothéose de ce combo. Comme tout chose avait une fin, il fallait qu’il finisse en beauté. Tout en marchant doucement vers son adversaire, il commençait à faire des mudra avant qu’il créait une bulle lumineuse qu’il lançait. Cette bulle se transformait et créait une prison tout autour de son adversaire de 25 mètres de l’épicentre qui était Doku. Faisant un simple signe, les parois se rétrécissaient dans un but précis, prendre en sardine les ennemis pour qu’il ne puisse plus bouger et faire le moindre technique.
Calmement le glaçon bâillait avant de créer deux foyers dans ses mains pour le projeter dans la prison de lumière. Le but était d’affaiblir l’adversaire pour que sa prochaine action soit efficace et ne rate jamais.
Doku était submergé de Hakkoo qui rentraient dans son organisme et dans tout ses pores tel un virus. Déjà beaucoup affaibli elle manquait de s’évanouir. Le glaçon la regardait avec un regard de marbre et détestable comme toujours.


C’est la fin…

Hibari plongeait sa main dans la prison ou il était le seul à pouvoir faire cela car seul son Hakkoo pouvait passer cette prison. Il savait qu’il ne devait pas la tuer et donc il choisissait un organe qui ne provoquait pas la mort. Sa main se plaçait devant son rein droit avant qu’elle continue son chemin en prenant l’organe en question. Il l’extirpa du corps de sa victime avant de faire deux pas en arrière et détruire l’organe qu’il venait de prendre sous sa poigne de fer.
Cela avait un effet sur son jutsu puisque la prison de lumière volait un éclat comme du verre et Doku tombait par terre. Comme il l’avait annoncé cela semblait être fini désormais. Le calme reprenait son droit.
Il bougeait sa tête de gauche à droite avant de mettre ses mains dans sa poche et attendre la suite des évènements.


Spoiler:
 

--
Doku : -20 PV / 2420 CH ( salut du kazekage : -50 Pv par tour, (limaille de fer : conso de chakra +20 pendant tes 2 tours suivants; -30 pv par tour de sekai') (prison de fer : -100 pv au tour suivant, puis -150 et puis -30 jusqu'a a la fin du combat)(-2actions à ton tour)(-50pv/tour)

Sekaiko : 2690 PV / 1750 CH


Hibari : 2530 PV / 1050 CH

...........................................................................................
Hôpital de Tanzaku (Soins) 705625BanGin3
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Hijou
Assassin / Support d'Ame

Hijou

Assassin / Support d'Ame

Messages : 801
Date d'inscription : 18/05/2009
Localisation : Ame

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 861077670650left24650/4650Hôpital de Tanzaku (Soins) 877201515562vide4  (4650/4650)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 241185750233left34120/4120Hôpital de Tanzaku (Soins) Mini_877201515562vide4  (4120/4120)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1805
Ryos 両 / Livres £

Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty
MessageSujet: Re: Hôpital de Tanzaku (Soins)   Hôpital de Tanzaku (Soins) EmptyMer 2 Fév - 19:20

(Soins effectués suite à un petit scénar' perso', donc pas déduc' de ryos, c'est juste pour faire cohérent)
-------------------------

Tant bien que mal, Kitai s'était dirigée vers l'hôpital de la ville, non sans se faire bousculer, dix fois, vingt fois et peut-être davantage. Personne ne s'était retourné pour l'aider, voir si elle allait bien ou quoique ce soit. Non chacun restait dans son monde, dans sa petite bulle ayant pour centre le nombril.
Bref, la jeune rouquine entra dans le hall, lentement et s'écroula, sans même savoir pourquoi, ni même chercher à comprendre. Elle avait fait le pas de trop, celui qui l'emmena dans un profond coma, alors qu'autour d'elle, s'activa déjà une bonne dizaine de personnes en blouse blanche, hurlant comme des cochons pour se faire entendre, voir s'entendre tout simplement au milieu des cris de ses compères
.

----------- 5 Jours plus tard -----------

Kitai rouvrit enfin les yeux, lentement, remarquant bien vite une lumière aveuglante, l'obligeant à garder ses pupilles dans l'ombre quelques secondes de plus avant de pouvoir les ouvrir au monde sans soucis. Tout était calme, hormis un bip régulier, couinant de concert avec les battements faibles de son petit coeur. Elle bougea un peu la tête à droite, voyant une porte blanche fermée entourée d'un mur tout aussi immaculé. Puis elle regard à gauche, constatant la présence d'un fenêtre aux volets fermés.

"On dirait...un hôpital..."

Peu à peu, les souvenirs lui revinrent : son entraînement final dans la forêt, puis le début de sa longue et monotone marche vers Tanzaku. Son visage resta neutre alors que son cerveau recommençait à mouliner normalement.

"Alors j'ai réussi ?"

Curieuse de savoir si elle avait été soignée convenablement, elle commença d'abord par bouger ses muscles de ses jambes, remuant même les pieds sans douleurs, ni la présence du moindre plâtre. Elle conclu donc que ses membres inférieurs étaient donc dans un assez bon état. Puis elle testa ses bras et ses doigts. Si ces derniers ne posèrent pas de problème, ses bras semblaient avoir peu de répondant. La rouquine tourna un peu la tête et constata qu'elle avait de bon gros plâtres, l'empêchant de remuer ses membres supérieurs d'un centimètre.

"Ce n'est pas encore guéri apparemment."

Pour toute réponse, une infirmière entra et fut surprise de voir la jeune fille réveillée. Rapidement, deux de ses collègues arrivèrent et firent toute une batterie de tests pour voir comment elle supportait son réveil. Finalement, tout semblait correct pour Kitai qui commençait à sourire à nouveau. Elle eu la confirmation qu'elle se trouvait bien à Tanzaku et que ses bras étaient en cours de guérison. D'ici trois jours elle serait capable de marcher sans trop de soucis, puis deux autres pour se voir retirer ses plâtres.
Plutôt heureuse de ce dénouement après toutes ses dernières aventures, elle prit donc son mal en patience, n'ayant pas pour habitude de partir sans qu'on le lui ai demandé, surtout quand sa santé était en jeu
.

---------------- Cinq autres jours après ----------------

Comme prévu, Kitai fut libérée le matin même, ayant pour dernière recommandation de ne pas faire d'efforts inconsidérés durant une petite semaine. Tranquillement, elle marcha donc vers l'entrée sud de la cité marchande, Serizawa devait être rentré à Kiri depuis ce temps.
Revenir en haut Aller en bas
Koizumi Junko
Légende de Kumo

Koizumi Junko

Légende de Kumo

Messages : 790
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 29
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 861077670650left25050/5050Hôpital de Tanzaku (Soins) 877201515562vide4  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 241185750233left34550/4450Hôpital de Tanzaku (Soins) Mini_877201515562vide4  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty
MessageSujet: Re: Hôpital de Tanzaku (Soins)   Hôpital de Tanzaku (Soins) EmptyLun 16 Avr - 16:04

Le combat traînait en longueur, chacun des adversaire refusant de céder du terrain ou de s'écrouler. Junko était en moins bon état que le déserteur mais ce n'était pas grave, elle allait pouvoir l'amocher au tour suivant. C'était tout du moins ce qu'elle avait pensé faire, poser ses armes au sol pour ne pas souffrir des malus, et abandonner son armure, finissant le combat avec juste ses bonus de métier et de spécialité, vu la vie restante au déserteur, elle aurait sûrement y arriver, même avec peu de vie. Mais la vie ne se passe pas toujours comme on le pense, alors qu'elle pensait avoir immobilisé le nukenin, ce dernier n'en sauta que plus haut. Il était un peu injuste que quelqu'un ait encore autant d'énergie alors qu'il était blessé à ce point, mais de toute manière, ça n'allait pas avoir d'importance. Il enchaina quelques combinaisons de coup sur elle, essayant apparemment de la faire tomber au sol. Elle n'était pas loin de l'inconscience mais en même temps, était tellement énervée que sa colère la faisait rester consciente.

Une forme ailée descendit du ciel (quelle poésie) et soudainement Yusei commença à se poignarder tout seul, ce qui étonna quand même la juunin. D'accord, il n'était pas chez le psychologue, mais ce n'était pas une raison pour devenir dingue si ? Elle comprit seulement quelques secondes plus tard lorsqu'un ninja se mit entre elle et le déserteur. Elle ne le connaissait même pas, on pouvait se demander pourquoi il la sauvait. Elle sentit ses jambes la lâcher et elle tomba par terre, mais elle n'était pas complètement dans le coma, entendant encore ce que disait les deux hommes. Ainsi, elle avait été sauvée par ses cheveux hein ? Ça ne l'étonnait qu'à moitié, mais elle trouvait cela un peu drôle. Et puis, il n'y avait pas que ça, apparemment, le déserteur n'en était pas à sa première attaque surprise, ce qui était normal vu son caractère. Elle laissa finalement les ténèbres gagner, comprenant que de toute façon, elle ne pouvait plus faire grand chose.

Elle se réveilla dans une chambre d'hôpital, ce qui laissait présumer que le ninja qui l'avait sauvée n'était pas un psychopathe mais plutôt quelqu'un de bienveillant. Elle regarda rapidement les perfusions qui lui étaient administrées, les stoppa et retira tranquillement les aiguilles, n'ayant plus vraiment besoin des hypnotiques et anesthésiques de l'opération. Elle avait terminé les anti-douleurs et n'aurait pas besoin d'autre, les blessures étant refermées avec des fils résorbables. Au début, les docteurs mettaient des fils normaux à enlever plus tard, mais les ninjas n'étaient pas du genre à venir à ces rendez-vous et restaient avec les fils pendant des années sans soucis, ce qui était quand même moyen. Elle sortit ensuite de sa chambre, elle devait quand même trouver son « sauveur ». Elle le trouva un peu plus loin dans le couloir, il semblait avoir fini ses soins de son coté aussi (en même temps, il en avait moins qu'elle, c'était certain) et elle s'inclina légèrement devant lui.


-Je vous remercie de votre intervention.

A vrai dire, Junko était plus pleine de rancœur qu'autre chose. Il lui était très humiliant d'avoir été sauvé comme ça et ce sentiment coulait dans ses veines comme de l'acide pur. Mais elle était polie avant tout, il n'avait pas pensé à mal et elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même et à sa propre faiblesse au final, elle n'avait donc pas à lui parler mal en quelque manière que ce soit.

-Laissez-moi vous offrir les soins pour me racheter. Et si je peux faire quelque chose pour vous, j'y réfléchirais.

Normalement, on disait qu'on ferait tout ce qu'on pouvait, mais Junko n'était pas prête à s’engager dans ce genre de serment car une fois la parole donnée, il était difficile de revenir en arrière et elle avait déjà fait cet engagement auprès de Kumo. S'il lui demandait quelque chose, elle jugerait si elle pouvait accéder à sa demande ou pas. Ce n'était pas exactement de la reconnaissance éternelle, mais c'était tout ce qu'elle avait à offrir.



-60 ryos : reste 460 ryos
PV et CH à fond pour Shunsui et Junko

validé par riku

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Shunsui Shirosaki
Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste

Shunsui Shirosaki

Amekage / Cobra Occulis / Admin Archiviste


Messages : 726
Date d'inscription : 30/11/2010
Age : 30
Localisation : Le Yuukan pour le moment

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 861077670650left26500/6500Hôpital de Tanzaku (Soins) 877201515562vide4  (6500/6500)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 241185750233left34950/4950Hôpital de Tanzaku (Soins) Mini_877201515562vide4  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 4175
Ryos 両 / Livres £

Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty
MessageSujet: Re: Hôpital de Tanzaku (Soins)   Hôpital de Tanzaku (Soins) EmptyLun 16 Avr - 18:41


Cela faisait un moment que Shunsui attendait dans le couloirs, les soins qu'il avait reçus était terminer depuis un long moment déjà et il attendait maintenant que la Kunoichi de Kumo se réveille. Adossé au mur pensif dans un des couloirs tout à fait quelconque de cet hôpital, pouvait sans peine imaginer l'état d'esprit de cette fille aux cheveux blancs qu'il venait de sauver. Elle était une Kunoichi, Un ninja et elle avait beau être entraîné sur tout les cas de figures possibles, elle n'en reste pas moins humain, et aucun règlement ne pouvait étouffer cela.
A l'heure actuelle comme pour sa situation dans sa jeunesse, elle devait se détester, elle même et sa force, s'être fait avoir comme une faiblarde face à un mec à l'apparence de clochard était déjà humiliant en soi si on n'avait confiance dans ses capacités et pour ajouter à son désarroi, elle avait été sauver par un autre inconnu. Shunsui pensait que quand elle se réveillerait, elle lui en voudrait surement et pour le bien de la demoiselle il était déjà près à subir cette tempête. Il ne l'avouerait peut être pas mais il pensait aussi à partir sans la voir, ça aurait pu être une autre méthode pour lui faire prendre conscience de son état et qu'elle se bouge pour corriger la donne.
Ses pensés furent interrompues par l'arrivée de la demoiselle qui à sa plus grande surprise, s'inclina devant lui dans la limite du possible et le remercia de son intervention. Elle lui proposa même de trouver un moyen de se racheter dans la limite de ses possibilités.


"Quelle politesse, sa volonté doit être grande et forte pour éviter de me gueuler dessus, si sa vie s'approche un tant soi peu de la mienne c'est moi qui devrait prendre exemple sur elle. Avais je à l'époque le self contrôle qu'elle est en train de me montrer ? Est ce que ça faut bien le coup que j'essaye de la raisonner, il faut bien le dire je n'avais encore jamais rencontré de femme ninja, comment réagirait elle ? Elle est l'air bien meilleur que moi, elle mérite que je perde du temps à l'aider."

Merci mais je ne mérite pas vôtre remerciement ni même du prix de vos soins, je suis arrivé comme une fleur en plein dans vôtre combat et je vous ai peut être prit vôtre victoire aller savoir, je n'ai aucun mérite.
Si vous voulez me faire plaisir pourquoi ne pas arrêter cette mascarade ? je vous pressent comme moi, fier et je sais très bien que la défaite et la sensation d'impuissance sont remarquablement tenaces, c'est quelque chose que j'ai moi même expérimenté et on n'en guérit que rarement voir jamais.


Ses yeux s'embrumaient légèrement et il espérait que cela ne serait pas trop visible, il avait beau faire le fier mais la perte de ses parents lors d'une des nombreuses guerres de Kiri le remuait toujours autant, le sentiment d'impuissance qu'il éprouva à ce moment là devait être sans égale. Être un Shinobi s'est devenir quelqu'un qui peut protéger son village et durant cette période, ce n'était pas le cas.

Pourquoi ne pas faire sortir vôtre colère, servez vous en, exploiter cette hargne pour vous rendre plus forte et que plus personne ne vous fasses plier l’échine, vous pourrez alors défendre vos convictions. Vous m'avez l'air d'être une femme de parole alors je ne vais vous demandez que trois choses, la première est que vous repreniez vos Ryos et que vous me rameniez la preuve qu'a vôtre tour vous ayez fait toucher le sol à cet effronté que vous combattiez, il est en vie après tout. La deuxième serait que vous me révéliez vôtre nom et pour finir la troisième chose que vous fassiez attention à vos cheveux, ils sont d'un si beau blanc et je trouverais dommage que vous n'en preniez pas soin. Est ce que cela vous convient ?


+ 30 Ryos pour Junko
460 + 30 = 490 Ryos Junko
560 - 30 = 530 Ryos

...........................................................................................
Hôpital de Tanzaku (Soins) 181021111042631132

Backpack :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gin Yagami
Etudiant à l’académie

Gin Yagami

Etudiant à l’académie

Messages : 1879
Date d'inscription : 19/05/2009
Localisation : Dans les jupes d'Arcueid

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 861077670650left24950/4950Hôpital de Tanzaku (Soins) 877201515562vide4  (4950/4950)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 241185750233left34550/4550Hôpital de Tanzaku (Soins) Mini_877201515562vide4  (4550/4550)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: + que tout les membres réunis
Ryos 両 / Livres £

Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty
MessageSujet: Re: Hôpital de Tanzaku (Soins)   Hôpital de Tanzaku (Soins) EmptyLun 16 Avr - 18:50


Une fois que l’entrée fut passé, le démon blanc ne perdait pas de temps, il se remémorait son combat qu’il avait fait contre cette personne, c’était assez frais dans son esprit, il regardait en détail tout ce qui s’était passé en détails. C’était comme si il avait pu enregistrer ce combat pour le passer au ralenti ou alors pouvoir appuyer sur le bouton pause voire replay. Avec tout ceci, il nota dans son esprit toutes les attaques qu’ils avaient reçues d’une part pour essayer de trouver sans doute une faille possible si, il en existait une. Autant le dire qu’il devait réfléchir surtout qu’elle ne lui avait pas forcément tout montré dans son panel de technique mais c’était déjà suffisant pour se faire une idée sur son niveau. D’après son analyse, elle arrivait facilement à un niveau allant de V3 à V3.5 mais cela le rassurait.

« Je ne pense pas que vous souhaiterez faire un autre combat contre moi mais qui sait, si les aléas sont de mon coté, je pourrais sans doute vous pousser une seconde fois…. »

Réfléchissant à tout ceci, Gin était stratège mais aussi un bon manipulateur pour arriver à ses fins envers les personnes qui lui intéressaient. Ce dernier passait le long couloir fait de dessin étrange, de fresques et d’autres choses de ce genre. Toujours avec les yeux fermés, il était un aveugle dans ce monde mais pourtant c’était sans doute l’une des personnes qui le connaissait le mieux car il souhaiterait sans doute dans le futur, le modeler, l’arranger à sa façon. Ce n’était pas une ambition mais il allait devoir recruter prochainement des personnes ou alors devoir passer à la surmultiplié en étant partout et nulle part à la fois. En continuant sur le choix, il se disait que le mieux serait qu’il puisse se cloner ou alors pouvoir se diviser avec son alter ego pour ensuite refusionner. C’était une idée qui lui faisait plaisir d’un côté mais de l’autre, il y aurait des inconvénients à tout ceci. A vrai dire, la seule personne qui avait trouvé la bonne solution était une rouquine androgyne qui avait crée le nexxus par une expérience ratée ou truc du genre. Avançant dans ce village shinobi, le Yagami ne perdit pas de temps pour aller se soigner, c’était une étape obligatoire pour la suite de son plan. En se rendant dans son lieu, il n’aurait pas forcément pensé pouvoir ressentir la présence de cette personne.

Quelques minutes lui suffit et ses sens aiguisés lui permit de reconnaître différentes signatures énergétiques dans ce lieu, il y avait donc Junko Koinzumi mais il y avait une autre personne avec elle. C’était étrange pour une personne de son genre mais c’était le bon moment d’en savoir plus peut être mais d’abord, il devait se soigner. Arrivant devant l’accueil ou cet homme parla avec une gentille demoiselle qui le guida avec sa voix d’ange voir innocente pour lui donner une chambre. Il sortit 30 ryos pour se soigner et retrouver toute sa force et son énergie dans le futur afin d’avoir des stats un peu plus décentes quoi.

« Allons dans cette chambre »

Le démon blanc garda le sourire, il n’avait plus de grosse blessure et il se devait de faire vite, de tracer encore et encore comme si le temps pouvait être contrôlé par sa guise. Gin se mettait à l’aise, il n’avait pas besoin de soin et les marques sur son coup avait été annihilé via le sceau qu’il avait utilisé. Ce sceau était sympathique mais il devrait penser à l’utiliser plus souvent à l’avenir.
Une eisenin frappa à la porte avant de prodiguer ses soins dont elle avait le secret en tant que médecin. Cela durait un petit moment ou ce dernier profitait pour se renseigner sur différentes choses comme il était une personne curieuse.Après ce laps de temps, le jeune homme remercia cette dernière avant qu’elle parte et qu’il se rhabille afin de remettre son kimono mais aussi sa veste de couleur blanche.


C’est amusant de la rencontrer ici.

Gin avait remarqué deux personnes se trouvant pas si loin de lui, il allait peut être venir les voir ou alors jouer la comédie comme il savait très bien le faire. Il était en forme à présent et sortit de cette chambre pour avancer dans le couloir. Il se dirigea vers les deux shinobis comme par hasard hein. Continua son bout de chemin pour arriver jusqu’à ce couloir ou elle se trouvait, il la prenait en traitre dans cette histoire car son objectif était de la bousculer, c'était méchant non mais cela l'amusait un peu.

Excusez-moi, je n'ai pas vu ou j'allais, désolé.

Hôpital de Tanzaku (Soins) Thichimaruwavingmq0

Toujours avec son sourire malicieux en leur faisant un « bye bye » de la main avant qu’il utilise son shunpô pour se retrouver autre part. Il aurait resté un peu plus longtemps mais un jeu lui vint à l'esprit surtout qu'elle serait fâché par ce qu'il avait fait.


////
-30 ryos >> 1535 au total
Gin parti


...........................................................................................
Hôpital de Tanzaku (Soins) 705625BanGin3
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Koizumi Junko
Légende de Kumo

Koizumi Junko

Légende de Kumo

Messages : 790
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 29
Localisation : Jamais très loin d'Hazama

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 861077670650left25050/5050Hôpital de Tanzaku (Soins) 877201515562vide4  (5050/5050)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Hôpital de Tanzaku (Soins) 241185750233left34550/4450Hôpital de Tanzaku (Soins) Mini_877201515562vide4  (4550/4450)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 666
Ryos 両 / Livres £

Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty
MessageSujet: Re: Hôpital de Tanzaku (Soins)   Hôpital de Tanzaku (Soins) EmptyLun 16 Avr - 21:04

Junko ne s'était pas vraiment attendu à une séquence émotion où elle aurait peut-être du, en toute bonne foi, sortir un mouchoir pour essuyer une ou deux petites larmes versées pour la circonstances, pendant que des violons se chargeaient d'ajouter à l'ambiance morose. Mais bon, si Junko n'était plus aussi insensible qu'il y a quelques mois, il ne fallait quand même pas compter sur une grande empathie de sa part. Le ninja ne semblait toutefois pas très fier, au final, de ce qu'il avait fait, ce qui était paradoxal. S'il n'était pas fier de ses actes, pourquoi les faire ? Elle n'était toutefois pas là pour faire une analyse psychologique du jeune homme, mais simplement pour mettre les choses au clair. Elle ne souhaitait pas avoir de dette, ou alors pas une énorme tout du moins.

Il lui fit ensuite part d'une partie de son expérience, lui expliquant qu'il avait aussi connu cette sensation de faiblesse, ce qui était tout à fait probable, c'était quelque chose que tout ninja ressentait à un moment ou un autre de sa carrière. Simplement, Junko l'avait évité trop longtemps, et maintenant que le mur d'émotion était tombé sur le coup de la colère, elle prenait en pleine face tout ce qu'elle n'avait pas vraiment ressentit au cours des autres combats. Elle ne s'était pas remise en question depuis longtemps, trop longtemps et il était temps que ça change. Mais pas comme il le pensait. On avait éduqué Junko dans l'idée que les émotions étaient une charge inutile pour un ninja et en particulier la colère, qui faussait le jugement et entrainait des choix très mauvais. N'était-ce pas parce qu'ils étaient en colère que ses deux comparses avaient trahis ? D'ailleurs, elle avait toujours dédaigné ses adversaires qui n'étaient pas capables de garder leur calme pendant un combat. Mais aujourd'hui, elle avait eu la preuve que la colère permettait d’accroître la force, simplement en permettant aux gens de tenir bon, fermement.

-Je ne suis pas sure que la colère soit la bonne solution. Mais j'y penserais.

Elle écouta ensuite ses trois conditions, qui n'étaient pas trop difficiles à remplir, bien qu'elle ait quelques objections mineures.

-La vengeance n'est pas mon but, mais me battre de nouveau contre lui me permettrait de savoir si j'ai progressé ou non, je verrais cela en temps voulu. Quand à mon nom-

Elle fut coupée par la bousculade d'une personne. Reprenant son équilibre, elle écarquilla à moitié les yeux en voyant Gin, qui se moqua bien d'elle en lui adressant un petit salut de la main. Elle n'eut même pas le temps de lui lancer un regard noir qu'il disparut, apparemment très content de sa petite blague. Sa mission revint immédiatement à l'esprit de Junko. Elle serait peut-être rentrée bredouille à Kumo sans cela, mais elle ne pouvait pas laisser passer ce genre d'affront tout de même. Elle commença à courir, pour suivre Gin et lança par dessus son épaule.


-Désolée, mais je dois le suivre!


Même si Gin se déplaçait rapidement, ce n'était pas une faculté réservé à lui tout seul et même si Junko n'avait pas ses facultés de perception, elle était tout de même capable de suivre une piste, si bien que même si Gin s'en allait, elle devait être capable de le suivre. Bien sur, il saurait tout de suite qu'elle était sur ses trousses, mais il semblait enclin à jouer, alors pourquoi pas ? Quand à Shunsui, s'il voulait s'en aller de son coté, il le pouvait et s'il voulait les suivre aussi, il le pouvait aussi, il faisait ce qu'il voulait.

...........................................................................................
Sac à Dos :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty
MessageSujet: Re: Hôpital de Tanzaku (Soins)   Hôpital de Tanzaku (Soins) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Hôpital de Tanzaku (Soins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Tanzaku-