Tales-of-Naruto
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -21%
Housse de transport et protection Tomtoc pour console ...
Voir le deal
14.99 €

Partagez
 

 Clinique Privée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Clinique Privée   Clinique Privée EmptySam 14 Aoû - 3:28

Le chasseur était seul, dans le noir, mais il marchait, tout droit, il portait ses vêtements habituels ainsi que son épée sur le dos. Alors qu'il avançait, il sentait peu à peu ses pas devenir plus lourd et s'enfoncer dans le sol. Une lumière apparut au loin, lentement. Un point lumineux. Puis le point devint ligne. La ligne devenait croissant. Le croissant devenait demi-cercle. Et pour finir, le demi-cercle devint sphère. Passant du violet au rose puis au jaune ... Le soleil se levait. Le bruit des vagues se fit entendre, le remous de l'écume leva dans l'air une odeur salée, l'océan. Le sol était en réalité du sable, sur lequel le Shishidan marchait depuis un moment. Et sur cette plage abandonné (Coquillage et Crustacé), Kubitsa se sentait observé ... Impression naturelle de défense acquise après toutes ces année de vie solitaire et de chasse. Finalement, cette impression fut bonne. Au loin, devant le chef d'Ame, un combat se déroulait. À un contre un, un duel dans les règles de l'art. Au sol, il y avait déjà un corps. Lorsque Kubitsa accéléra pour s'approcher, une ombre lui barra la route. Un inconnu total se dressa devant le chasseur. Lui bloquant tout accès au corps et au combat.

- Stop Kubitsa ! Ce n'est pas ta bataille ! Laisses les régler ça ! Tu pourrais faire un geste que tu pourrais regretter ... C'est pour ça qu'ils ont quittés Ame !
- "Ils" !? Mes parents !? Ce sont eux qui ... MÈRE ! Bouge de là ! Laisse moi y aller !

Kubitsa ne chercha pas à savoir qui était l'homme devant lui. Ni comment il connaissait son nom, mais une chose était sûr ! Le corps sur la plage était celui de la mère de Kubitsa. L'homme était trop flou pour que le Shishidan puisse l'observer et de toute façon ça ne servait plus à rien. Kubitsa avait changé son épée en katana puis décapité l'inconnu. Le chasseur bouscula le corps sans tête de sa victime avant d'être aspergé de sang. Et il se mit à courir vers la masse sombre écroulé sur le sable. Arrivé a un bon mètre, il se jeta les genoux en avant et glissa juste à coté de sa mère. Il lui attrapa la nuque pour voir son visage et en même temps sentir son pouls ... Elle semblait paisible, sa mort n'avait pas été douloureuse ... Une larme traversa le visage du chasseur, il vivait seul depuis quelques années, mais malgré tout, la mort de la femme qui l'avait élevé lui arracha un morceau de son âme. Il ne partit pas en sanglot, le Shishidan avait l'habitude de cacher sa peine. Il se recueillit quelques secondes au dessus du corps de sa mère et murmura :

- Resquate in pace

Phrase qu'il utilisait communément lorsqu'il tuait une de ses proies, mais aussi lorsqu'il souhaitait une mort paisible à la personne en face de lui. Lorsqu'il eut fini de se morfondre, le chasseur leva les yeux. La tristesse quitta son esprit et fut remplie par ce qu'il faisait de mieux, par l'émotion avec laquelle il avait été entrainé ... le haine ! Et pire que ça, la vengeance. Son regard se posa sur les deux combattants face à lui. Il les identifia très vite, malgré la distance ... Son père et son frère. Les deux hommes étaient face à face, exécutant les mêmes mudras. Deux lions naquirent dans le vide, un fait d'eau, l'autre de vent. Ils se percutèrent de plein fouet et disparurent aussi vite qu'ils étaient venu. Le père et le fils n'avait visiblement plus de chakra, puisqu'ils s'affrontèrent à présent à l'épée, elles changeaient de forme aussi vite que possible. Et se frappèrent dans un tintement mécanique. Kubitsa savait que ça allait mal se finir. Il se redressa lentement en déposant le corps de sa mère sur le sol et courut vers les deux autres hommes de la famille. Ces derniers changeaient leurs épées en katana, pour exécuter une botte imparable, ils allaient se tuer tout les deux. Kubitsa mit la main dans sa poche, et sortit son kunai doré. Il changea son épée en un autre kunai et se plaça entre les deux hommes. Au moment de l'impact, la lame brilla de mille feu. Un halo de lumière brula les rétines du chasseur, le poussant à hurler :

- Ahh !

Kubitsa venait de se réveiller en sueur, il se tenait à ses draps et de grosses perles coulait le long de son front. La pièce était sombre, il dut attendre quelques secondes pour que la faible lumière de la lune passe par la fenêtre puis se déverse dans la pièce pour conclure sa course dans les yeux du chasseur. Dès que ce fut fait. Le Shishidan vit qu'il était dans sa chambre d'hôpital. Quelques chambres plus loin, le son d'un électrocardiogramme indiquait que Saburo-kun était encore vie. Kubitsa se rappella de son arrivé dans l'institut hospitalier. Il s'était éffondré après avoir signé le registre. Son combat contre l'araignée géante et sa blessure à la hanche. Le chef d'Ame tenta t'atteindre la plaie, mais une vive douleur lui traversa le dos et tout le flanc gauche.

" Putain ! Cette saloperie de monstre à du toucher plusieurs muscles ! Tssss ... Tu m'étonnes que je sois encore à l'hôpital ! "

Kubitsa se releva durement et fit quelques étirements afin de tester la limite de sa blessure. Il se rendit vite compte que seulement le fait de pivoter son torse lui était douloureux. Il décida de partir un peu en promenade. Aucun câble n'était relié au corps du chasseur, il avait juste besoin de repos et du rééducation partielle. En sortant, Kubitsa passa devant un calendrier, il était ici depuis trois jours déjà. Il avait semi-comaté depuis tout ce temps, il réalisa donc le danger d'être rester tout ce temps au même endroit, surtout pour une cible de rang S comme lui. Le Shishidan suivit le son de la machine cardiaque. Il arriva aux cotés du jeune garçon du nom de Saburo. Pendant sa période de coma, Kubitsa avait entendu l'histoire du gamin, même dans un état second, les capacités sensitives d'un chasseur restait supérieur à celles d'un autre. Tout ça pour dire que Saburo avait été admis à la suite d'une attaque de bandit. Ce jeune garçon assez frêle avait repoussé à lui tout seul cinq hommes qui attaquait le magasin familiale. Kubitsa voulait en savoir plus sur cette histoire, mais il attendra plus tard ... Il resta ainsi, à regarder le jeune garçon endormi, couché sur le ventre, son dos entièrement bandé, un œil tuméfié et un bras dans le plâtre ... Son visage se crispait souvent sous la douleur, mais le reste du temps, il était d'une sérénité déconcertante. Alors qu'il faisait demi-tour, il tomba nez à nez avec un médecin, blouse blanche et stéthoscope autour du cou.

Clinique Privée Captur12

- Retournez dans votre chambre, Kubitsa-sempai ...
- Nani ?

Le chasseur pourtant très calme ne peut s'empêcher de lâcher se souffle d'incompréhension, comment diable cet homme le connaissait-il, et pourquoi donc utilisait-il un language aussi respectueux. Après tout, ici, il n'était qu'un simple patient. Lorsqu'il sortit de la chambre du blessé, le docteur répondit aux question du chasseur commr si il avait lu dans ses pensées :

- Vous ne vous souvenez pas de moi ? Hahaha ... Je m'en doutais un peu ... Je suis le Docteur Shimatsu. Mais vous devez vous souvenir de moi sous le prénom d'Hiro.
- Hiro-kun ! C'est bien toi !?

Le jeune homme affirma de la tête, tandis qu'un large sourire se dessinait sur son visage. Les deux hommes venaient d'entrer dans la chambre du chasseur, ce dernier se remémorait des souvenir tandis qu'ils profitaient de leurs retrouvailles.

- C'est vrai que les cheveux courts et les vêtements propre ... En plus avec cette obscurité ... Difficile de te reconnaitre !
- Sans la boue et la cicatrice aussi ...

Les deux hommes rirent de bon cœur, il est vrai qu'à l'époque, le docteur était beaucoup plus chétif, plus petit et plus faible. Il n'avait que 19 ans lorsque le Shishidan l'avait rencontré pour la première fois. C'était dans la forêt du Pays du Feu, Kubitsa venait d'échapper à une tentative combiné d'Ame et d'un groupuscule de brigands pour l'assassiner. Après avoir massacré les brigants, il avait fuit sans blesser les shinobis du village de la pluie. Alors qu'il se reposait à l'ombre d'un saule, il avait aperçu le tintements de deux pierres l'une contre l'autre. Kubitsa avait suivit ces tentatives d'allumage d'un feu pour tomber sur un jeune homme désespéré, sale, blessé et affamé : Hiro. Ce dernier portait des vêtements déchirés, était pieds nus, ses cheveux gras et tombant cachait son visage crasseux et ensanglanté, dut à une balafre qui commençait du haut de son sourcil gauche, traversait son oeil, passait sous son nez et coupait ses lèvres en deux. Le chef d'Ame avait décidé d'aider le scout en herbe à allumer un feu et était resté afin d'en profiter. Il en profita pour apprendre au jeune garçon comment il avait fait, mais aussi comment camouflé la fumée ... Le Shishidan soigna la blessure qui devint une cicatrice assez laide puis partit chasser pour se nourrir et de fil en aiguille, il avait apprit à Hiro à survivre en forêt. Bon vagabond solitaire qu'il était, Kubitsa dut partir, laissant le jeune homme seul après un mois de vie commune. Hiro n'avait rien dévoilé de son passé et pour Kubitsa, ce n'était plus qu'un gamin qu'il avait sauvé ...

- Depuis le jour où vous m'avez quittez, j'ai décidé de me mettre au ninjustsu pour vous rendre un jour la pareille. Les bases de contrôle de chakra que vous m'aviez apprises m'ont permises de maitriser des techniques médicales suffisantes pour effacer la cicatrice et être engagé dans cet hôpital, où aujourd'hui j'ai une vie paisible ... Je vous suis éternellement reconnaissant !

Pendant que le Dr Shimatsu racontait se qu'il avait fait pendant ces dernières années, Kubitsa s'était installé dans ce qui lui servait de lit pendant son séjour. Lorsque ce fut son tour de parler, un doute prit le chasseur au dépourvu.

- Ce n'est rien ... C'est donc toi qui s'est occupé de ma blessure ? Mais ... est-ce que ...
- Ne vous en faîtes pas Kubitsa-sama ... J'ai tout réglé. Kubitsa Shishidan a quitté l'hôpital le lendemain de son admission, une heure après, un certain Bachi Torakichi a été admis pour une appendicectomie dans cette clinique, qui a malencontreusement dégénérée ... Il est donc en observation pendant encore une semaine ... Ses vêtements et son armement se trouvent dans ce placard et il peut circuler dans l'institut comme il le souhaite ...
- Kekeke ... Je dois avouer que je suis impressionné ... Merci infiniment Hiro-kun ! Je te suis redevable ...
- Pas du tout, je ne vous rendrais jamais le centième ce que vous m'avez donné ... Maintenant reposez vous ! Demain je ne travaille pas, je reviens donc le lendemain.

Le docteur sourit avant de quitter la pièce. Kubitsa voulu se lever pour aller vérifier ses armes mais un profond sentiment de sérénité l'envahi, il se sentait bien et en sécurité ... Ce qui n'était plus arrivé depuis plus de 10 ans ... très rapidement le sommeil le gagna ... et il s'endormit.

~~~

- Bachi ...
- Hmm ...
- Bachiiiiiii ...
- Hmm !?
- Hé ! Bachi !

Clinique Privée Captur13

Kubitsa réalisa soudain de son nom d'emprunt. Il ouvrit une paupière. Il se retrouva face à face avec Saburo, qui tenait le faux dossier du chasseur dans ses mains, il tentait vainement de le lire en son étant de borgne provisoire. Ce dernier se redressa et regarda par la fenêtre, il allait bientôt être midi et Kubitsa avait faim, il chercha dans le gaz un plateau avec son petit déjeuner, et le trouva à moitié dévoré à coté du jeune brulé. Devant le regard très explicite de Kubitsa, Saburo répondit :

- Le docteur Shimatsu m'a dit que comme je restait longtemps ici, je devais me faire des amis dans les autres patients, et comme il passe souvent dans cette chambre ... j'me suis dit qu'il devait bien vous aimé et donc que vous êtes gentil ... Moi c'est Saburo Tenpaichi ! ... Ça fait mal quand on t'enlève l'appendice ? Il parait que tu peux pas rire sinon t'as mal, c'est vrai ? J'peux essayer ? T'es un ninja ? Tu peux marcher sur les murs ? Tu m'apprends ? On va se balader ? J'ai faim ...

Kubitsa avait eu beaucoup de pitié pour Saburo, mais devant ce flot de paroles et de question, il va sans dire que le chasseur avait le Shoryuken qui le démangeait ... Mais finalement il décida de répondre à son interlocuteur :

- Le docteur est un de mes amis, on ne le devient pas en mangeant mon petit déjeuner, ravi de te rencontrer, non ça fait pas mal, tu peux toujours essayer de me faire rire, non, oui, si t'es sage, pas tout de suite et moi aussi ...
- Alors c'est deux putes dans un ascenseur, yen ...
- 'top ! On va aller se balader !

Ce jeune garçon était tout à fait surprenant, il avait l'attitude d'un gosse, pourtant, malgré son visage rondouillard, tu sentait dans son regard il était loin d'être aussi inoffensif qu'il en à l'air. Kubitsa fit sortir le garçon le temps d'enfiler son pantalon habituel, il mit directement sa veste par dessus le tout et changea son épée en kunai basique qu'il rangea. Lorsqu'il rejoignit Saburo pour sortir, le jeune garçon fit quelques choses de tout aussi surprenant que le reste ...

- Bachi ?
- Yep ?
- Désolé d'avoir manger ton petit déj' ... Tiens !

Saburo tenait dans ses mains un immense sandwich qu'il tendit au faux Bachi, se dernier le prit par faim et pour le geste de pardon. Ensemble ils sortirent dans la cour de la clinique, ou Kubitsa dégusta la préparaton.

- Un régal ! J'en reviens pas que tu l'ais fait toi même ! Tu es entièrement pardonné pour avoir engloutit mon déjeuner.
- Si tu veux je t'en fais un tout les matins. Ya plein d'ingrédients dans les cuisines de l'hôpital !

Kubitsa pouffa de rire et avala le dernier crouton de son encas. Il était assis sous un petit cerisier dont les fruits commençaient à tomber. Au beau milieu de l'été, c'est l'époque où elles sont les plus délicieuses. Le jardin était une sorte de cour japonaise typique. Un champ d'herbe par lequel un ruissant s'écoulait, une mini cascade, un pont liant les deux rives, plusieurs dizaines d'arbres et de buissons, main un unique cerisier, au centre. Quelques sentiers de pierre et des banc qui les bordent ... Un petit havre de paix. C'est dans ce lieu que le Shishidan passait ses journées, ses journées devenait monotone, lui, Kubitsa, le chasseur d'Ame, s'enlisait dans la routine. Tout les matins il se levait, donnait son petit déjeuner à Saburo, ce dernier partait ensuite en cuisine pour confectionner un sandwich dont il avait le secret. Il restait ensuite tout les deux dans le petit jardin, le Shishidan apprenait au brulé à manier son chakra, sans pouvoir s'entrainer, à cause de la blessure. Hiro disait que lui et le reste de son équipe avaient totalement enlevés les muscles atteints par l'araignée, et qu'ils les faisaient lentement repousser. Kubitsa voulait suggéré de se mettre les doigts dans une prise, mais au final, il se sentait bien ici, et la douleur le rendait plus fort. Pour combler le manque d'entrainement physique, le chef d'Ame faisait un entrainement technique, il essayait de changer des parties de son corps en foudre, en laissant le reste de son corps intact. Il commençait par ses doigts et ses mains, puis petit à petit il changeait des parties intégrantes, comme un morceau de ventre, ou le genou, en laissant son pied et sa cuisse intact. Ce petit train de vie dura une belle semaine, durant laquelle Saburo lui expliqua ce qu'il s'était passé le soir de l'attaque :

- Mon père est un ancien Yakuza, lorsque leurs chef est mort, il a choisis de ne pas suivre les autres et de rester ici, tout en gardant son tatouage, pour ne pas oublier les valeurs qu'il représentait. Il a récupéré quelques machine de l'ancien casino et les a installé dans notre cave, avec comme couverture le magasin que ma mère tenait déjà, des vêtements normaux, rien de passionnants. Les brigands étaient des hommes que mon père avait plumé. Ils étaient venu récupéré leurs du pendant que mes parents étaient en voyage. J'étais seul à la maison quand j'ai entendu du bruit à la cave, je suis descendu et je suis tombé sur cinq hommes en train de tout détruire. Par réflexe j'ai attrapé un queue de billard et je l'ai fracassé contre un des hommes, qui est tombé à terre. Puis tout est allé vite, je me suis battu comme un forcené, j'ai frappé dans une lanterne et mit le feu à la boutique, et puis à un moment, j'ai perdu connaissance, pour me réveillé là, sauvé in extremis des flammes ... d'après les gardes, deux hommes sur cinq sont morts dans l'incendie ... je n'ai plus entendu parlé des autres ...

Ce petit train de vie aurait pu continuer jusqu'à la fin de l'hospitalisation de Kubitsa, mais, à l'aube du onzième jour, vers une heure du matin ...

- Qu'est ce que c'est que ce bordel ...

Kubitsa était assis sur sa fenêtre, il avait entre aperçu plusieurs ombres dans Tanzaku, mais cela ne l'avait pas inquiété plus que ça, par contre, la coupure de courant soudaine , elle n'annonçait rien de bon, toute comme cette envie soudaine de dormir. Le Shishidan annula le jutsu somnifère puis attrapa son épée sous forme de kunai et la laissa tel quel. Il sortit lentement de sa chambre dans un silence de mort. Le générateur de secours se mit en route, éclairant le couloir : vide.

- Pas d'infirmière ... Étrange ... Hum ?

Le chasseur entendit un bruit étrange venant de la chambre de Saburo, il s'avança vers la source tandis qu'il identifiait le bruit, du liquide que l'on verse ... un liquide gras ... arrivé près de la chambre, l'odeur d'huile emplit les narines du chef d'Ame. Ce dernier ce plaque contre l'entrée et tends l'oreille :

- Fini le boulot ...
- C'pas moi qui est le briquet ...
- Moi non plus ...
- Les gars si vous avez oublié le briquet je vous brise en morceau chaque centimètre carré de votre corps ...
- C'est pas toi qui l'as ?
- Pourquoi ça serait moi qui ... Tiens attrape !

Trois voix, trois hommes, visiblement un chef et de hommes. Lorsque Kubitsa jeta un œil, il les vit, trois bandit lourdement armé, un ayant un pichet d'huile dans les mains, un autre un briquet. Kubitsa savait qu'ils étaient venu se venger de Saburo. Le chasseur créa une petite aiguille de foudre en entra rapidement dans la chambre. Il tira dans le briquet qui traversa la fenêtre et explosa dehors. Dans l'élan de son geste, Kubitsa traversa la pièce et coupa la gorge d'un des bandit, puis il attrapa le jeune garçon et sauta lui aussi par la fenêtre. Il tomba dans la rivière comme prévu pour enlever le combustible du jeune garçon puis sortit de l'eau. Il se retrouva face à un homme masqué.


" Mais bien sûr ... un shinobi à dut endormir tout l'hôpital pour que les brigands puissent faire le boulot. Je dois agir ! "

Le shinobi attaque à l'aide d'un kunai que le chasseur esquiva tant bien que mal à cause de sa blessure. Il créa un lion de foudre et l'envoya contre son assaillant, qui fut propulsé contre un arbre et ne s'en releva pas, sans doute assommé. Kubitsa réveilla Saburo à l'aide d'une technique basique mais déjà les brigands apparaissait devant le chasseur, prêt à obtenir leurs vengeances. Le Shishidan sortit son épée sous forme de kunai tandis que ses ennemies s'armaient d'une hallebarde :

- Range ton joujou et recule, l'estropié ! Cette histoire ne te regarde pas !
- Vous ne toucherez pas à un seul de ses cheveux ...
- Et c'est toi qui va m'en empêcher ! Bwahahaha !

L'homme qui était visiblement le chef envoya son sbire sur le chasseur. Ce dernier changea son katana en bô au dernier moment, et s'en servit pour esquiver son adversaire en sautant en l'air. Puis, son arme devint un bokken, qu'il aplatit lourdement sur la nuque de son opposant. Ce dernier se releva avec énormément de peine, mais Kubitsa n'eut pas le plaisir de l'achever, puisque le ninja en face de lui retrouvait ses esprits, tout comme Saburo.

- Sabu-kun ! Cours ! Rôden !

L'attaque Raiton heurta les deux brigands et le ninja, laissant le temps à Saburo de se lever pour s'échapper. Kubitsa, dont la plaie au flanc s'était réouverte durant ces petits affrontements voulu regagner la clinique lui aussi, afin de trouver une prise, mais il ne pouvait courir, et très rapidement, il fut rattrapé par le ninja, tandis que les deux autres partaient à la poursuite du jeune garçon. Le chef d'Ame était face à l'homme masqué, qui attendait le bon moment pour frapper.

Spoiler:
 

Ce moment arriva lorsque Kubitsa recula d'un pas, le shinobi était très expérimenté et savait parfaitement le moment durant lequel Kubitsa n'était sur aucun appuie, et donc, qu'il ne pourrait pas esquiver cette attaque. En temps normal, Kubitsa serait mort, pas le temps de créer une défense ultime, un simple substitution l'éloignerais de son but premier et se protéger avec son arme était impossible sans équilibre. Heureusement pour lui, lors de son séjour ici, il avait acquis une nouvelle force. La nuque de Kubitsa se changea en foudre et la lame du ninja passa dans le vide. Le sourire au lèvre, le chasseur assena un foudroyant coup de tête dans la mâchoire de son opposant avant de reculer de quelques mètres. Le ninja, fou de rage s'avança pour attaque plusieurs fois, avec plusieurs lames, mais à chaque fois, Kubitsa changeai la partie visé en foudre et s'en sortait indemne. Il reculait à chaque assaut pour atteindre son but. Tout en profitant de l'attaque pour déverser son chakra dans l'air. Les gestes du shinobi devinrent moins souple et plus brutaux, il commençait à perdre patience. C'était le moment idéal.

- T'es en colère !? Tu sais, si tu veux pleurer vas-y ... je vais pas te juger ... fillette ...

Le Shishidan affichait un sourire suffisant et prétentieux qu'il détestait mais qui marchait à chaque fois. Le ninja fit plusieurs mudra et posa sa main sur le sol, Plusieurs piliers apparurent devant Kubitsa, tous portant une bonne dizaine de parchemin explosif. Encore mieux que tout les espoirs de Kubitsa, le souffle de l'explosion va le propulsé vers la clinique. Le chef d'Ame créa la défense ultime devant lui au moment de l'explosion et la canalisa, il fut évidement propulsé à travers toute la cours, pour atterrir dans une chambre vide. Dans sa main, il tenait une petite boule contenant toute l'explosion comprimé dans quelques centimètres cube. Juste à coté de lui, une prise électrique. Ni une, ni deux, Kubitsa plongea son kunai dedans. Il soigna ses blessures afin de pouvoir assurer et sortit de la chambre, face au ninja.

- C'est un Kekkai, ça ? L'art du pétard mouillé !?

L'homme fonça sur Kubitsa, ce dernier qui avait repris sa liberté de mouvement s'accroupit pour esquiver le coup de pied et fit une balayette au ninja. Comme prévu, ce dernier sauta. Kubitsa planta son kunai/épée dans le sol et lui fit reprendre sa forme normal. Il tira un canon du lion pour éjecter le ninja en l'air, et une fois là haut, il lui jeta la boule contenant l'explosion ... combinaison efficace ... il ne restait rien de son adversaire.

- BACHI !

Kubitsa leva les yeux, Saburo passait par un couloir au deuxième étage, suivit des deux hommes, armés de leurs arbalètes. Ils tirèrent deux carreaux, mais avant de toucher leurs cibles, elles se heurtèrent à un lion de foudre. Kubitsa s'était déplacé en coup de tonnerre derrière les brigands, et les attrapa par la nuque pour les jeter par la fenêtre. Kubitsa prit dans l'élan sauta avec eux, mais le chef de la bande réussi à se rattraper au dernier moment, et il reprit sa course pour tuer Saburo, katana en main. De son coté, le Shishidan tomba sur le second brigands, épée en main, et le tua à l'aide d'un couché de soleil. Pour repartir à la poursuite du dernier. Il lui fallu une bonne minute pour rattraper les deux, et quand il s'approcha enfin, une explosion retentis. Le corps de Saburo traversa le couloir pour s'écraser contre un mur, tandis que celui du chef des brigands était éparpillé un peu partout sur les murs. Kubitsa courut près du corps de son jeune ami et posa sa main sur sa nuque, il ne respirait plus. Le Shishidan se lança dans un massage cardiaque, mais rien y faisait, le corps du jeune homme restait sans vie.


- J'ai pas fait tout ça pour te voir crever ! Raiton ! Taigeshiki Jisaidô !

Kubitsa ferma ses poings et frotta ses jointures en insérant du chakra Raiton, il allait changer son corps en défibrillateur géant. Une fois l'énergie accumulé, il posa ses poings sur le torse du jeune garçon et déchargea le tout. Le corps de Saburo se contracta d'un coup et il revint à lui même. Aspirant une bouffée d'air monumental. Il resta abasourdi quelques instants, puis Kubitsa se leva pour montrer ce qu'il restait du corps de son poursuivant.

- Faut sérieusement que tu arrêtes la testostérone ...

Saburo rigola de cette blague, et Kubitsa le transporta jusque sa chambre, avant d'aller réveiller les médecins de garde et les infirmières, histoire d'arranger le tout.

~~~

Cela faisait quinze jour que Kubitsa était à la clinique, aujourd'hui c'était l'heure de partir. Il était assis sous le cerisier, regardant la rivière et dégustant son dernier sandwich. Finalement, sa vie de chasseur était elle ce qu'il y avait de mieux pour lui. Saburo dormait à coté de lui, il allait devoir resté encore un mois à cause de l'attaque. Le chef d'Ame préféra partir avant qu'il se réveille, après tout, avec de la chance, ça allait faire comme pour Hiro. Le Shishidan se leva et quitta la clinique, le Dr Shimatsu ne travaillait pas aujourd'hui, et c'est tant mieux, les au revoir, c'est chiant. Kubitsa ne savait pas où aller ... faire des missions, partir voir ses parents, capturer Nibi. Tout se mélangeait dans sa tête. Il fut bientôt attiré dans les rues par une rumeur, un combat de déserteurs se préparait. Il décida d'aller y jeter un œil, ça ne mange pas de pain.

- - -

250 lignes au total
On en enlève 100 pour mes deux techniques aux temples


Double Rang A : 700 ryos pour 100 lignes


Citation :
Raiton - Taigeshiki Jisaidô : Défibrillateur
Kubitsa concentre du Raiton dans ses poings et les frotte l'un contre l'autre, afin de créer un fort courant électrostatique, il va ensuite l'utiliser sur lui pour se stimuler. Cette technique peut aussi servir à ranimer une personne hors d'état.
Coute 150 CH
Donne deux actions supplémentaire
Ou
Coute 180 CH
Touts les dégâts de ce tour inflige +50 pv
(Une fois par possibilité)
- - -
Hors Combat : Redonne 3 PV par CH utilisé.
Utilisable uniquement sur les personnes ayant moins de 0 PV

Citation :
Raiton - Henkarai : Modelage électrique.
Kubitsa concentre du Raiton dans une partie de son corps, et au moment de l'impact de l'attaque adverse, la partie du corps se change totalement en foudre pour laisser passer l'attaque comme si de rien était. Malgré tout, cette transformation brutale le blesse un peu, met permet d'éviter certaines effets notoires.
Coute 150 CH
Divise une attaque par trois.
Ou
Coute 200 CH
Divise une attaque par deux
Kubitsa ne subit aucun effet.
(Utilisable une fois par effet)

150 lignes = 24 XP
1000 ryos - 700 ryos = 300 ryos
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyJeu 28 Avr - 23:56

Kubitsa, après son combat contre l'ultime soupir de Rikudô fut ramené dans la cité marchande par son fidèle destrier. Il reçu sa prime et décida d'aller se soigner un peu de façon orthodoxe. En effet, se soigner encore et toujours avec la foudre n'était pas très bon pour ses tissus. Ses connaissances en anatomie humaine ne lui permettait pas de pouvoir se soigner indéfiniment de la sorte, il devait de temps en temps se poser dans un endroit calme pour que son corps retrouve des vertus. A Tanzaku, il avait l'endroit idéale, une clinique privée tenue par un de ses anciens élèves quand il était ermite. Il entra à l'intérieur et se rendit à l'accueil.

- Appelez le docteur Hiro Shimatsu, s'il vous plait.
- Oh ! Kubitsa-sempaï !

Clinique Privée Captur12

Le Chasseur se retourna et put faire face au gérant des lieux, son ancien élève. Il se saluèrent chaleureusement et le jeune médecin accepta sans soucis que le Shishidan intègre le service sous le même faux nom que la dernière fois : Bachi Torakichi. Cela rappela des souvenir au chasseur qui en profita pour demander des nouvelle de Saburo, le jeune homme avec qui il avait partagé son dernier séjour ici et a qui il avait sauvé la vie.

- Il va bien, ses parents sont venues le chercher un mois après ton départ, il a repris une vie normale, il est passé il y a deux mois, il veut intégrer la garde de Tanzaku et son père l'aide pour ça.

Après cette brève conversation, le Shishidan prit possession de ce qui allait lui servir de chambre pour la semaine à venir. Il voulait un peu de repos dans ce monde de brute. Ensuite, il passerais à Ame voir comment ça se passe. Il devait lui aussi entrer en méditation, les derniers mots de Rikudô était en lui. Il était source d'une grande sagesse. Sa vie allait peut être changé à jamais.

- - -

-30 ryos (1255 ryos au total)
PV et CH à fond.


De plus, cette attaque :

Citation :
11) Raiton - Tenkei : Don du Ciel.
Kubitsa va faire tomber un éclair sur lui, et absorbé sa puissance grâce à sa maîtrise du Raiton.
Kubitsa regagne 100 pv et 100 ch
Utilisable une fois.

Est remplacée par celle là, que Tien Pei Han m'a offerte :

Citation :
11) Jôbannin Fuin - Sceau du gardien superieur
Sceau transmis de générations en générations par les moines, protecteur du patrimoine ultime de Rikudô sennin, a savoir, son dernier soupir, retranscrit en fuinjutsu invisible, sur une feuille blanche, et qui de se fait, démontre la toute une théorie ou un désir du maitre, sur l'avenir, le présent et le passé du monde ninja. Ce sceau permet de recueillir une effluve d'un pouvoir gardé enfouis dans ce fuin', par le maitre lui même, usant d'une parcelle de son propre chakra.
Redonne a tout moment 300 CH/300 PV et boost une attaque de 300 dgt
(utilisable une fois par combat)
Ce sceau ne peut pas être copié ou retiré a celui qui le porte
(sauf par le biais d'un rite uniquement connu des moines et de Kubitsa)


Dernière édition par Kubitsa Shishidan le Mar 3 Mai - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyVen 29 Avr - 18:16

Kyoshiro arrivé donc dans la cité marchande du Yuukan rechercha rapidement Kubitsa dans cette foule grouillante qui s'apparentait à une fourmillière aux yeux du Shishidan, ce qui n'était bie sûr pas une bonne critique.
Il parcourut cette masse de monde venus des quatres coins du monde ninja pour y vendre, ou acheter des produits pour enfin trouver un petit coin tranquille d'où il activa son dôjutsu, ses yeux devinrent blancs et il put repèrer les sources de chakra avoisinnante, il comptait donc reconnaître le chakra de Kubitsa ainsi mais ne le fit pas devant la foule, car il le pensait, certaines personnes n'apprécierait sûrement pas. Il balaya donc du regard les sources de chakra qui étaient proches de lui, sans voir le chakra de Kubitsa, ni même d'un ninja assez puissant pour le défier. Est-ce une surassurance de sa par ? Je ne pense pas, car les Shishidans étaient de puissants shinobis mais en plus, Kyoshiro était un des membres les plus forts de ce clan, après son cousin Kubitsa bien sûr qui n'avait d'égal. Il marcha dans les rues pavées de la ville,, tout en cherchant son cousin.
Il arriva bientôt près des hôpitaux de Tanzaku, les parcourants de vue rapidement quand soudain, Kyoshiro reconnu, aisément le chakra de Kubitsa dans un hôpital non loin de là. Il y entra et approcha du guichet d'acceuil.


-Bonjour, Je cherche Kubitsa Shishidan, ne me mentez pas, j'ai ressenti son chakra je suis son cousin Kyoshiro.

Kyoshiro venait de requérir la présence de Kubitsa, et il ne s'attendait pas trop à avoir une réponse négative.
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptySam 30 Avr - 12:40

La jeune femme au guichet d'accueil regarda dans la liste des patients présents. Elle feuilleta son dossier, une fois, puis deux. Il n'y avait visiblement aucune personne du nom de Kubitsa Shishidan dans cet hôpital. En effet, le Lion d'Ame, pour éviter toutes représailles durant sa convalescence changeait de nom lorsqu'il venait ici, et c'est donc normal pour cet secrétaire de ne rien trouvé.

- Je suis désolé ... il n'y a aucun Kubitsa Shishidan dans notre service.

Pendant ce temps, dans sa chambre, le chasseur originaire de village de la pluie était allongé sur son lit, en pleine méditation, il n'arrivait pas encore à faire abstraction de tous ce qui l'entoure, et forcément, il perçu le chakra pur typique des Shishidan pénétrant dans Tanzaku, puis se rapprochant petit à petit. Il souffla et ouvrit les yeux. A peine trois heures de méditation, et il n'a même pas atteins le dernier stade. Comme quoi, il va devoir s'y mettre s'il veut vraiment donner un sens au dernier mot du sage des six chemins. Lentement il se leva et passa par sa fenêtre pour atterrir en dehors de la clinique, il se dirigea vers la porte et créa un petit éclair dans sa main, il le réduit de la taille de toute petite bille, d'à peine un centimètre de diamètre. Et la masse aux cheveux blancs devant le guichet. Cette dernière se retourna et il reconnu immédiatement Kyoshiro, son cousin. Il lui fit un signe de tête pour lui dire de venir à lui et s'écarta de l'entrée de l'hôpital. Dès qu'il fut rejoint par l'autre Shishidan, il lui lança froidement :

- Qu'est-ce que tu fais là ?

Malgré leurs presque dix ans d'écart, les deux hommes étaient pratiquement de la même taille, et du même gabaris. Du haut de ses 19 ans, Kyoshiro, malgré la masse de muscle qu'il possédait, n'arrivait pas encore au niveau de Kubitsa, qui a 28 ans, le dépassait de dix centimètres et dont les muscles, moins impressionnant soit-ils, étaient tout aussi présent. Aslan toisa son cousin quelques instants pour savoir ce qu'il faisait loin du repère du clan, qu'il était censé protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptySam 30 Avr - 22:28

Kyoshiro arriva donc dans une clinique privée où il avait repéré le chakra de son cousin Kubitsa qui était le but de sa venue à Tanzaku d'ailleurs, car il ne serait jamais venu dans cette ville grouillante de monde s'il n'avait eut une bonne raison.
Il s'adressa donc directement au guichet d'acceuil, d'un ton neutre. Et malgré ses paroles le personnal osa lui répondre que personne de ce nom n'était dans ce service. Il ne pouvait supporter qu'on le traite ainsi, et heureusement avant de détruire le matériel, Kubitsa arriva et vint à sa rencontre, il lui indiqua de venir à l'extérieur et lui demanda froidement ce qu'il faisait là.
Kyoshiro avait presque la même carrure, et la même taille que son cousin alors qu'ils avaient presque 10 ans de différence.
Il lui répondit donc, sans se faire paraître supérieur mais pas non plus inférieur à Kubitsa, le membre du clan le plus puissant.


-Salut, j'étais sûr que tu étais ici. Pourquoi je suis parti du repaire ? Eh bien c'est tout simple, j'ai surpasser ton frère et je suis donc devenu l'un des membres les plus puissant du clan, mais je voulais te retrouver pour pouvoir te battre. Ne t'inquiète pas pour les membres, il y en a des très puissants capables aussi bien que moi de protéger le clan ainsi que le repaire.

Kyoshiro, pas mécontent d'arriver enfin à son but attendit patiemment la réponse de son cousin.
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyLun 2 Mai - 1:15

Le Shishidan regarda son cousin pendant qu'il parlait, certains de ses muscles se bandèrent automatiquement à l'écoute du discours de Kyoshiro. Quand il finis de parler, il fit craquer ses jointures aux mains puis sa nuque et annonça très simplement.

- Bon, voyons ce que tu vaux.

Ce n'était pas temps le défi qui intéressait Aslan, il voulait vérifier comment ce jeune impudent pouvait s'estimer assez fort pour quitter le clan et sa protection. Comment pouvait-il avoir battu Sena, le petit frère de Kubitsa. Il devait voir sa valeur, voir s'il se considérait à tord ou à raison comme un des meilleurs du Lagon, pour vérifier s'il a eu raison de partir, et aussi pour connaitre le niveaux moyens de ceux que l'on considère comme les "meilleurs". Le chasseur du village de la pluie frappa dans ses mains et écarta violemment les bras. Un chakra bleu l'entoura totalement pour devenir cyan. Il venait de lancer son Kekkai Genkai et attendait le premier assaut de son adversaire.

Spoiler:
 

" Il maitrise le Suiton, c'est un avantage pour moi ... de toute façon, avec mon niveau actuel ... personne ne peut me vaincre. "

Le bras du Lion d'Ame commençait déjà à créer quelques étincelles. Lentement, il se décala sur le coté pour s'éloigner de la clinique et éviter quelques dommages collatéraux. Le combat des deux membres du clan Shishidan allait commencer.

- - -

Kubitsa : 2860 PV / 2690 CH

(-90ch/3 tours)
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyLun 2 Mai - 10:57

Kyoshiro se tenait devant Kubitsa, le membre le plus puissant du clan Shishidan, et ce dernier voulait le tester pour savoir si sa force lui permettait de quitter le repaire, et surtout pour vérifier les dires de Kyoshiro au sujet de Sena, le petit frère de Kubitsa, mais surtout un des plus puissants membres du clan d'Ame, utilisateur de Suiton.
Kyoshiro savait que face à l'éléctricité de Kubitsa, il ne pourrait faire grand chose mais il se défendrait.
Il se craqua quelques jointures, et se plaça en garde tandis qu'il réfléchissait à une tactique d'attaque, de toute façon ssi il voulait gagner, il savait qu'il devrait faire en sorte d'esquiver les meilleures attaques de son cousin et par contre, les siennes devront toucher. Il jeta sa veste derrière lui, puis on entendit un bruit sourd se déposer sur le sol pavé de la ruelle.


-Kubitsa, tu me laisses la main ? C'est très gentil à toi, mais tu vas peut-être le regretter avec ça ! Raaaaah !

Kyoshiro éxécuta quelques mudras avec ses mains, puis , des petites bulles de couleur rouge sang apparrurent sur le terrain, puis le placèrent à quelques centimètres de Kubitsa, après Kyoshiro se décida à créer 10 d'eau, et tous sortirent eux aussi leurs épées pour taillader Kubitsa de toute part.
Ce n'éraient certes que des coups basiques, mais c'était déjà un bon début pour le combat qui allait faire rage entre deux Shishidans, très puissants.


Spoiler:
 

.............................................................................

Kubitsa : 1960 PV / 2690 CH
(-90ch/3 tours)

Kyoshiro: 2460 PV / 2040 Ch



Dernière édition par Kyoshiro Shishidan le Lun 2 Mai - 23:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMar 3 Mai - 2:47

Kyoshiro commença donc le match comme Aslan lui avait suggéré. Il commença par une attaque très efficace du clan Shishidan, les bulles de sangs. Un sourire apparut sur les lèvres du Shishidan. Il laissa les katanas venir à lui, il était bien plus fort que son cousin et le laissa diminuer grandement son énergie pour qu'ils puissent être à part égal. Et puis, il changea d'avis, il leva subitement son bras gauche et tout les clones d'eau se stoppèrent d'un coup. Il ferma son poing et fit un geste brusque vers son adversaire. Tout les katanas échappèrent aux clones pour aller se planter dans le corps du Kyoshiro.

- Leçon n°1 ... N'avoir aucun regret.

Spoiler:
 

De sa main droite par laquelle plusieurs éclairs commençait déjà à frétiller, il lança un Rôden, qui en apparence était plutôt faible et inutile pour se combat, mais grâce aux bulles de sangs de son adversaire, il allait pouvoir les retourner contre lui. L'éclair traversa toutes les bulles pour heurter Kyoshiro en plein ventre, qui s'écroula par terre, avec au dessus de lui, toutes les bulles. Un autre sourire apparut sur les lèvres du gardien d'Ame. De sa main droite par laquelle le Rôden était sortit, il claqua des doigts, et les bulles explosèrent pour déverser sur son cousin une pluie de senbon électriques dévastatrice.

- Leçon n°2 ... Retourner la force de l'ennemi contre lui-même.

Spoiler:
 

Leçon a double tranchant puisqu'elle faisait références à l'Ultime défense et au combo Court-Circuit/Pluie Vierge. Kubitsa termina son tour et créant dans sa main une gigantesque boule de foudre sur Kyoshiro. Au contact de son cousin, elle explosa dans une déflagration maitrisée, qui blessa encore plus le jeune Shishidan. Quand à l'ainé, il commenta une nouvelle fois son offensive par une leçon de moral et de conduite à la fois.

- Leçon n°3 ... Gagner, c'est bien ! Avec panache, c'est encore mieux.

Spoiler:
 

Cette fois ci, le Majestueux Lion d'Ame faisait référence à son tour, où il n'avait pas bougé ses pieds. Il était resté immobile, seuls ses bras avaient bougés pour réaliser cette attaque. Dans un nuage de poussière, Kyoshiro se relevait pour contre-attaquer. Et Kubitsa se tenait prêt !

- - -

Kubitsa : 2760 PV / 2080 CH

(-90ch/2 tours)

Kyoshiro : 950 PV / 2040 CH
(-50PV/2 tours)
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMar 3 Mai - 10:21

Kyoshiro allait subirun affront mémorable, aucunes de ses attaques n'avaient touchées Kubitsa, et de plus, ce dernier lui faisait la morale pendant le combat, si il n'arrivait pas à le battre, il devrait au moins pouvoir l'affaiblir quelque peu, il allait donc passer au choses un peu plus sérieuses, déjà il esquiverait sa riposte " Ultime défense" qui était selon lui la plus puissante technique lancée, à son encontre. Donc quand le renvoi de l'attaque apparut à quelques millimètres de lui, une branche d'arbre se vit explosée à le place du corps de Kyoshiro.

-Peut-être leçon n°4 : Que ses attaques atteigent toujours leur but ?

En fait, le vrai Shishidan était sur le toît de l'établissement, et ses coudes, genoux ( et à peu près tout ce qui peut faire des dégâts) étaient entourés d'une lumière blanchâtre: le chakra pur.
Il sauta donc de son refuge, pour attérir juste devant Kubitsa. Le ruant de coups, augmentés par le chakra pur puis, il l'envoya en l'air, et le fit redescendre rapidement avec un coup d'épée bien placé.
Il fit un salto arrière, et posa ses pieds un peu plus loin.
Laissant le temps à Kubitsa de se relever et de voir le spectacle que lui réservait Kyoshiro.
Le jeune Shishidan, tendit son bras vers le ciel et de petites particules se formèrent autour de lui, entourant aussi l'aîné.
Puis d'un mouvement brusque, il abaissa son bras et plein de poing déferlèrent sur Kubitsa, venant de partout.
Et enfin, il finit par une techniques les plus puissantes de son arsenal.
Kyoshiro sauta sur un mur, puis couru quelques instants pour retomber derrière le Shishidan.
Il créa rapidement un sphère d'eau qui purifia autour de Kubitsa, attendant lentement que les minéraux du corps s'amenuisent.


-Ca c'est pas avoir froid aux yeux, et en plus avec grâce non ?

Et voilà les dernières paroles de Kyoshiro pour ce petit post.


Spoiler:
 

....

Kubitsa :1810 PV / 2080 CH
(-90ch/2 tours) ( - 50/tours prochain soins ) (-30/tours)

Kyoshiro : 1680 PV/1180 CH
(-50PV/2 tours)
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMar 3 Mai - 18:58

Quand Kyoshiro esquiva les multiples coups d'épées pour enchainer par une colère du lion, technique très cher à Kubitsa, ce dernier changea son corps en foudre, ainsi, tout les coups passèrent au travers et il ne subit que très peu de dégâts. Lorsque son cousin recula, Aslan eut un rire bref et ajouta :

- Oui ... leçon n°4 : Les attaques doivent atteindre leurs buts.

Spoiler:
 

Pour être sûr d'atteindre son but cette fois-ci, le cousin de l'ultime soupir de Rikudô utilisa la technique infaillible des Shishidans pour atteindre son but, l'ultime offense. Kubitsa reçu le coup sans broncher, il avait déjà subit cette attaque plusieurs fois dans ses entrainements avec son frère. Il se laissa faire et au moment de l'attaque fusionné, il se changea lui aussi en rondin de bois pour esquiver. Il réapparut au dessus de son adversaire et lâcha :


- Leçon 5 : Si on ne peut esquiver, montrer à l'adversaire que notre version est plus puissante !

Spoiler:
 

L'avalanche de poing tomba sur son adversaire. Pour lui rendre en quelques sortes la monnaie de sa pièce. Le Shishidan se déplaça pendant la pluie de poings dans un éclair, il se matérialisa derrière son cousin et planta l'épée dans le sol. Il chargea son épée de Kiyoton et tira dans le dos de Kyoshiro. Il décola très rapidement vers les cieux, où Kubitsa fit tomber un éclair, le mélange Raiton/Chakra Pur devint vite instable et l'explosion propulsa son ennemi sur le sol. Aslan replaça son épée dans son dos et regarda son bras, il venait d'être salement touché et une petite hémorragie allait l'embêter. Il changea son bras en foudre pour la cacher, mais le mal n'allait pas être empêché, elle devenait interner et il devrait l'arranger plus tard.

Spoiler:
 

- - -

Kubitsa : 2360 PV / 1140 CH

(-90ch/1 tour) (-50/tours prochain soins)

Kyoshiro : 760 PV / 1180 CH
(-50PV/1 tour)(-50pv/tours)
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMar 3 Mai - 22:39

Kyoshiro, n'arrivait vraiment pas à battre son cousin. Il utilisait pourtant tant de ses puissantes techniques qui l'avait rendu connu et puissant au sein du clan Shishidan, même contre de puissants membres qu'il avait mis hors combat avec une seule des ces techniques. Il savait très bien que Kubitsa était très puissant, mais à ce niveau là il ne le pensait quand même pas.
Il savait le combat perdu d'avance, et se releva pour parler à Kubitsa, non pour abandonner mais pour poser une question.


-Kubitsa, pendant ces longues années d'errance, tu as dus apprendre bien de nouvelles techniques dont celles que tu utilises maintenant, je pense donc bien que le niveau est bien différent entre nous, mais celà ne m'empêchera pas d'essayer!

Kyoshiro ne voulait pas perdre la face, en abandonnant et il se battrait donc , sachant que c'était peine perdue.
Il subit la rouée de coups sans broncher, et attendit que ça se finisse pour riposter, même si cela ne causerait aucuns dégâts.
Il créa un disque au tranchant inégalé pusqu'il était fait du chakra du pur de Kyoshiro et le lança.
Il toucha Kubitsa, mais un deuxième était caché dans l'ombre et celui-là ne loupa pas sa cible.
Sa prochaine attaque sera en fait, de créer un lion d'eau et de l'envoyer directement sur Kubitsa.
Et pour finir, ayant utilisé beaucoup de Chakra et, surtout perdu beaucoup de vie, il se régénéra avec l'eau qui composait l'air.


Spoiler:
 

...

Kubitsa : 1910 PV / 1140 CH
(-90ch/1 tour) (-50/tours prochain soins)

Kyoshiro : 860 PV / 930 CH
(-50PV/1 tour)(-50pv/tours)
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMar 3 Mai - 23:56

- Il n'y a pas que l'errance ... les stratégies, le talent, les techniques de combat, l'analyse de l'adversaire, le chakra, la résistance ... tout ça vient avec l'expérience de la vie, du combat. Et ce n'est pas en restant dans une grotte que l'on progresse. Tu as un bon potentiel ... tu manques juste d'entrainement ... j'ai du mal à croire que tu es pu battre Sena avec un arsenal comme celui-là ... mais enfin ... il est vrai qu'il n'a plus rien à t'apprendre. Maintenant, ton seul maître, c'est la vie.

Kubitsa laissa son cousin l'attaquer sans chercher à esquiver, c'était inutile, l'issu du combat était déjà clair pour tout le monde, mieux valait en finir maintenant, les disques d'énergies l'attaquèrent de pleine face, il connaissait la stratégie, puisqu'il l'avait inventé, c'était un peu con en effet, mais bon. Lorsque son cousin lui envoya un lion d'eau, il créa une boule de foudre dans sa main et créa le même félin tout en électricité. Il traversa le terrain à grande vitesse pour frapper son adversaire, suivit de près par un Kienzan, et d'un second planqué dans l'ombre du premier, comme Kyoshiro l'avait fait au tour d'avant.

Spoiler:
 

- Finissons-en ...

Alors que son cousin était particulièrement affaibli par les attaques de Kubitsa, ce dernier décida de clore ce petit échauffement pour lui. Il attrapa son épée, et d'un coup brutal et sec, il frappa du plat de la lâme sur le crâne de son adversaire, le mettant directement hors combat. Dans les vappes pour un moment, à moins qu'il décide de se relever en ayant eu un tour dans sa manche.
Spoiler:
 

- - -

Kubitsa : 1910 PV / 750 CH

(-50/tours prochain soins)

Kyoshiro : 0 PV / 930 CH
(-50pv/tours)
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMer 4 Mai - 0:13

Kyoshiro se battit avec force pendant ce dernier tour, puis vinrent les actions de Kubitsa qui ne l'épargnèrent pas.
Il utilisa les mêmes techniques que lui précedemment, puis enchaîna avec un coup d'épée, du plat heureusement, mais laissant quand même un horribl mal de crâne au jeune Shishidan, il passa sûrement quelque temps dans les vappes, puis se releva sur un coude, s'assit et enfin se releva après des maux provenants de tout son corps meutri, il arriva à marcher quelque peu pour pouvoir aller parler à Kubitsa. Il marchait d'un pas traînant, et ses blessures abondantes n'arrangeaient rien à tout cela.


-Kubitsa....Je sais que tu n'en as pas besoin mais allons nous soigner, je voudrais te parler de plusieurs choses.
Importante à mes yeux, peut-être insignifiante aux tiens. Mais j'ai besoin de toi dans ces deux choses proposées.


Kyoshiro n'en pouvait plus, et marcha, ou plutôt se traina jusqu'à la clinique d'où sortait il ya quelques heures Kubitsa, la vue de Kyoshiro se brouillait et, il ne savait pas comment, sûrement Kubitsa avait fait signe de la main à la personne qui gérait cette établissement, mais son le jeune Shishidan fut immédiatement emmené dans une chambre et, on il sombra dans l'inconscience...
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMer 4 Mai - 14:09

Le Shishidan, une fois son cousin à terre, partit vers la clinique. Histoire de soigner les petites lésions et récupérer son chakra. Il paya très simplement, pour lui, et pour son cousin. Dès qu'il se réveillerait, il pourrait ainsi profiter de soins, au frais d'Aslan. Une fois toutes les pilules ingurgitées et les blessures pansées, Kubitsa retourna près de Kyoshiro, qui était encore dans les vapes, cela ne servait à rien de l'aider, il devait assumer les conséquences de sa défaite tout seul. Il s'assit donc non loin de lui, sur une pierre, et attendit. Le sceau que Tien Pei Han lui avait donné avait des vertus assez étranges. Transformant certains de ces défauts en qualités. Il avait gagné une patience, chose assez rare pour lui. Ainsi qu'une sérénité. Kubitsa avait peut être changé à tout jamais. M'enfin, il y a des situations qui feraient peut être revenir le naturel au galop. Dans un effort surhumain, le jeune Shishidan se releva pour avancer vers la clinique, aussitôt, au signal de Kubutsa, les infirmières se jetèrent sur le blessé pour l'hospitaliser. Le Lion d'Ame suivit le convoi jusque dans la chambre de son cousin, et attendit son réveil à son chevet. Dans une méditation, simple, qui lui permit d'entrer en harmonie avec la pièce. C'est ainsi, que quelques minutes plus tard, il sentit Kyoshiro sortir de son mini-coma. D'un ton simple, il lança :

- Je t'écoute, que voulais-tu me dire ?

Dans la même position, sur son siège, les yeux fermés, il attendit de savoir ce que son cousin voulait lui demander, qu'est ce qui l'avait motivé à quitter le clan, traverser le Yuukan et se défier au ninja le plus puissant. Kyoshiro reprenait doucement ses esprits et allait bientôt exprimé le fond de sa pensée.

- - -
-60 ryos (1225 ryos)

Stats de Kyo et Kubi à fond.

Nouveaux stats de Kubitsa :
2870 PV / 2700 CH
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMer 4 Mai - 14:21

Kyoshiro avait donc reçu une défaite écrasante de la part de Kubitsa, mais il savait de toute façon qu'il aurait perdu.
Dans un effort impensable, il se releva et eut juste le temps de glisser quelques mots à son cousin, avant que des infirmières viennent le chercher pour le placer dans une chambre et lui prodiguer quelques soins, il sombra vite dans l'inconscience.
Quand il se réveilla quelle ne fut pas sa surprise de voir Kubitsa à son chevet, il avait changé depuis son départ.
Le Lion d'Ame demanda donc à Kyoshiro de quoi il souhaitait traité avec lui, ce dernier se releva sur un coude et prit la parole.


-Comme nous avons tout deux pu le remarquer, je ne suis largement pas à ton niveau et c'est pour cela que je te demande de m'entraîner. Ceci était la première chose que j'avais à te demander.
La deuxième serait de fonder une Organisation visant, dans un premier temps à chercher les objets que le Rikûdo sennin à laissés sur la Terre. Voilà la raison pour laquelle je voulait absolument te retrouver, ce qui m'a poussé à quiter le clan.


Kyoshiro attendait une réponse positive de la part de Kubitsa, car il ne voulait pas rester dans le repaire à ne faire que des choses barbantes, et sans actions...
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMer 4 Mai - 19:48

La vérité était tombé, Kyoshiro voulait récupérer les outils précieux du Sage des six chemins (六道仙人の宝具, Rikudō Sennin no hōgu). Et pour cela, il voulait monter une organisation, et qui plus est. Il voulait Kubitsa comme senseï pour l'entrainer et le rendre plus fort. Le Lion d'Ame réfléchit quelques instants puis répondit simplement :

- Kōkinjō ... la corde de la clarté ... qui permet de lier sa cible et en extirpe l’âme ... Shichiseiken ... l'épée des sept étoiles ... qui permet de maudire l’âme ... Benihisago ... la gourde pourpre ... qui permet d’enregistrer et de sceller l’âme ... Bashōsen ... l'éventail de la feuille de palme ... ou l'éventail-banane ... qui permet d'utiliser les cinq natures élémentaires ... Et le Kohaku no jōhei ... le pot de purification ambré ... qui permet de sceller une personne qui répond à son nom lorsqu'on l'appelle. Les cinq appartiennent à Kumo, mais quatre ont disparut avec les frères de la légende. Pour les maitriser, il va te falloir beaucoup de chakra. Et cinq personnes ... seul, tu n'arriveras jamais à tous les maitriser en même temps. Et comme je t'ai dis, il te faut maintenant de l'expérience. Alors voilà ce que je te propose ... j'entre dans ton Organisation, et t'accompagne au court de ta recherche. Afin de t'entrainer ... il te manque juste de l'expérience et une stratégie de combat plus adapté à ta nouvelle vie.

Le Shishidan eut une idée soudaine, et un sourire apparut sur ses lèvres, il se leva et fit signe à son cousin.

- Aller, prends tes affaires, on y va. Je sais par où on pourra commencer.

Avec le sourire aux lèvres il sortit pour se rendre dans sa chambre et récupérer ses affaires à lui. Il sauta par sa fenêtre et attendit Kyoshiro devant la clinique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMer 4 Mai - 20:47

Kyoshiro exposa donc ses projets devant l'autre Shishidan, Kubitsa., son cousin et surtout le membre le plus puissant possible depuis, sûrement des générations. Ce dernier réfléchi un court moment, puis se décida, il choisirait donc d'accepter ces deux offres, il entraînerait Kyoshiro, et intégrerai son Organisation.
A peine le jeune Shishidan avait tourné la tête que son cousin avait disparu dans sa chambre pour récupérer ses propres affaires, puis Kyoshiro entendit un bruit d'atterissage et comprit que Kubitsa l'attendait dehors.
Il récupéra ses affaires, certes il y en avait peu mais c'était l'essentiel. Il remit son pantalon ainsi que sa veste, raccrocha sa sacohe ninja et replaça son épée dans son dos, puis lui aussi sauta par la fenêtre de la clinique, retombant dans un cliquetis et un bruit de vent dû à sa veste, faisant presque office de cape.
Il marcha tranquillement jusqu'à Kubitsa, et puis lui parla d'une chose d'après lui assez importante.


-Kubitsa, j'ai développé une technique de fuinjutsu que j'apposerai à tous les membres de l'Organisation.
Rassure toi, elle n'est en aucun point une contrainte, mais ce serait plutôt bienfaiteur du verras.


Kyoshiro laissa une petit laps de temps avant de continuer, mais passant à un tout autre sujet .

-Tu veux qu'on aille où, je me méfie de ton p'tit sourire de tout à l'heure !

Kyoshiro sentit l'atmosphère un peu détendue, et c'est pour cela qu'il se permit cette dernière phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyVen 6 Mai - 20:01

Mandaté par Kiri, le démon du village arpentait les rues de Tanzaku, a la recherche d'information sur Serizawa, acteur présumé du meurtre de Kaede et surtout, ami de Zabuza et amant de Saeko. Il était de ceux que la disparition ne passait généralement pas innaperçu et le démon avait pu apprendre qu'il avait réduit la capitale du pays du Feu en cendre avant de disparaitre une fois de plus...
Il faisait choux blanc, sans compter qu'il remuait de vieille blessure vu qu'ila vait créer pas mal de grabuge pendant son ancienne vie.

Alors il pensait devoir continuer sa route avec le peu d'information qu'il avait, il reconnu une trace de chakra qu'il avait rencontré a Kiri, il y a de ça plusieurs mois. Au détour d'un chemin, il tomba sur un individu aux cheveux blancs et a la tenue rouge, possèdant une épée au moins aussi grande que celle de Zabuza...
Le premier soldat de Kiri fronça les sourcils et se plaqua contre le mur, pour l'observer.


" Kubitsa... Quel est son nom déjà... Kishidan... non Shishidan il me semble, Serizawa l'avait aussi appeler Aslan, pour des raisons que j'ignore. Il saura peut être où il se trouve... "

Alors qu'il s'apprétait a le rejoindre, il remarqua un autre individu, qui semblait lui parler avec humour et amitié... Ils se connaissaient ?
Le démon de Kiri fit craquer ses phalanges et sortit de l'ombre, se dressant face a ses deux Shishidan dont il n'en connaissait qu'un.
Son immense épée bien fixée dans son dos, il s'arrêta a quelques mètres des deux individus et lança :


- Kubitsa Shishidan ? J'aurais des questions concernant Serizawa...

Il regarda Kyoshiro et dit :

- Toi l'insecte tu peux partir...
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyLun 9 Mai - 14:39

Alors que Kubitsa et Kyoshiro se dirigeait vers les portes de la ville, Kubitsa sentit un puissant chakra arrivé, il posa la main sur sa lourde épée pour l'agrandir et la mettre à la taille de celle de son prochain adversaire, très rapidement, l'homme qu'il avait rencontré à Kiri se dressa devant eux, sans aucune pulsion meurtrière ni quelconque. Aslan relâcha la main sur son arme et tourna la tête vers son cousin, deux maitres du Suiton qui se battait ici allaient faire des dommage, et le Shishidan n'aurait pas le choix, dans un combat entre un allier de son compagnon d'arme et un membre de sa famille, il n'avait aucun camp, si ce n'est celui d'arbitre. Après les dires du démon de Kiri, il posa sa main sur le torse du Kyoshiro et lui dis :

- Ne réponds rien, va m'attendre aux portes Nord.

Kyoshiro devait sans doute rêvé de répondre quelque chose, ce faire traiter d'insecte l'avait surement énervé, mais les yeux de Kubitsa lui intimait l'ordre de bien fermé sa gueule et d'obéir. Dans un regard haineux, le jeune Shishidan quitta la zone, laissant le chasseur et le bretteur seul à seul.

- Zabuza Momochi ... je suis tout ouïe ...

Il dit cette phrase en regardant Kyoshiro s'éloigner, puis il se retourna en croisant les bras sur sa poitrine, prêt à écouter ce que Zabuza voulait savoir sur Serizawa, cela faisait un long moment que ces deux là ne s'étaient pas vu. Pour être franc, même moi, là tout de suite, maintenant, je ne me souviens pas à quand remonte leurs dernières rencontre, j'vais aller fouiller dans les archives. Pose-donc tes questions, Bretteur de Kiri !
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyLun 9 Mai - 16:26

Zabuza regarda le plus faible des deux Shishidan quitté les lieux. De toute façon, s'il n'avait voulu partir, Zabuza l'aurait mangé rapidement, ou tout du moins, il aurait essayer. A présent il se trouvait face au Lion d'Ame. Deux armoires a glace l'une en face de l'autre avec des épées de la taille d'un sexe de géant. Autant dire que ça calme les esprits des plus curieux.
Le démon de Kiri entama la discussion.


- Kiri est en proie au déclin avec la disparition de Serizawa. Le dernier message de sa part remonte a plusieurs mois, il s'est fait capturé par la SRIN. C'est une certitude. Ensuite, nous savons qu'il a réussi, par un quelconque moyen a s'échapper et a envoyé un corbeau récupérer de l'argent... Nous savons donc qu'il était vivant sans avoir aucune nouvelle concrète de sa position ou de ses plans. Kaede et Saeko continuèrent a assurer la cohésion du village jusqu'a ce que...

Il marqua une pause et ferma les yeux en baissant la tête. On entendit un soupir puis il continua :

- Il y a un mois environ, Kaede se fit assassiné dans son bureau... Nul trace d'effraction, nul trace de lutte. La personne yanat commis ce crime connaissait Kiri, le temple et bien entendu Kaede. Il devait être suffisamment fort pour la vaincre sans qu'elle ne réagisse et le plus étonnant, c'est qu'un sourire se trouvait sur son visage, étonnant pour une personne a qui on hôte la vie, et je peux en témoigner. Tout porte a croire que c'est l'oeuvre de Serizawa et a présent, Saeko m'a envoyé a sa recherche, ou tout du moins, a la collecte d'information le concernant... Tu n'étais pas un objectif pour moi mais ton chakra n'est pas difficile a repéré.

Il croisa les bras et termina :

- A présent dit moi ce que tu sais sur le seul homme qui te surpasse dans le maniement de la foudre. A moins que tu sois celui qui l'a vaincu pour prétendre au titre d'Empereur ?
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyMer 11 Mai - 23:37

Zabuza en vint donc aux faits, Serizawa avait disparut de la surface du Yuukan, du moins, "Aux yeux de tous" (Film de Cedric Jimenez et Arnaud Duprey, avec Mélanie Doutey, Fédéor Atkine, Olivier Barthélémy, Francis Renaud et Bachi :3 Sortit Janvier 2012 !). Le Shishidan et son vît d'acier se retrouva face au démon de la brume sanglante qui lui demandait s'il avait des infos sur le Lycan.

- Très franchement, la dernière fois que je l'ai vu, c'était ici, à Tanzaku, dans un bar pas loin, il accompagnait une kunoichi de Konoha à la recherche du démon Rokubi. Le nom de la jeune femme c'était ... euh ... il l'appelait Matsuura-chan. Sûr et certain, Chuunin de Konoha. Ensuite il a fait péter le bar et a insulter tout le monde, bref, le Serizawa habituel ... héhéhé ... AH ! Kana ! C'est ça son prénom je m'en souviens, Kana Matsuura. C'est la dernière personne à avoir aperçu l'Empereur de la Foudre.

Aslan eut un petit sourire aux lèvres, il avait penché la tête en arrière pour réfléchir, puis il la baissa soudainement après avoir prononcé le titre de son compagnon d'arme.

- D'ailleurs, ce titre me revient à présent ... si vous le voyez, dîtes lui que j'ai lancé mon "putch" ... s'il ne vient pas se mesurer à moi, il sera très vite détrôné. De toute façon, dans tout les cas je le poutre ... j'suis tellement au top en ce moment que je lui met sa piquette les doigts dans le nez ! Je l'humilie en direct ! Au dessus de moi, c'est le soleil ! ... kékéké ... Bref, je m'égare, d'autres questions ?

Kubitsa croisa les bras à nouveaux, et tenta de calmer son petit rire nerveux, s'imaginer botté le cul de Wolffy était tellement jouissif, et en même temps, tellement probable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyJeu 12 Mai - 0:03

Malgré sa faible tentative de me foutre en rogne pour que je ressorte Serizawa, qu'il pop devant lui et lui défonce la gueule, Zabuza resta silencieux, les bras toujours croisé et le regard dans le vague, ironique pour un maître du Suiton.
Toutefois, si Konoha était véritablement la dernière position connu de Serizawa, je l'avais totalement oublié et au vu de l'activité du village de la feuille, je ne vais pas me choir là bas, c'est un coup a se tirer une balle dans le pied.

- Si tu le blesses dans son orgueil, il se pourrait bien qu'il quitte sa tanière...

Un plan émergeait dans la tête de Zabuza, il sourit sous ses bandages et continua :

- Je vais t'accompagner... Avec ta force croissante, tu ne manquera pas de l'éreinter et lorsqu'il se déplacera pour t'affronter je serais là pour avoir les réponses que demande Saeko.

Il fit craquer sa nuque en posant sa main dessus et lui demanda :

- Qu'elle est ta prochaine étape ?
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left20/5000Clinique Privée 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left34500/4500Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyJeu 12 Mai - 1:09

Aller savoir pourquoi, les provocations de Kubitsa sur sa supériorité à propos de Serizawa gênait Zabuza, ce dernier lui dit de se méfier, le Shishidan eut un petit rictus et compléta la métaphore de l'homme aux dents de requins en face de lui :

- De toute façon, quand on parle du loup, on en voit la queue ... n'est-ce-pas ? Je me ferais un plaisir alors de lui couper. Montrer à ce bon vieux Wolffy et son appendice sexuel qui fait partit de sa renommé auprès de la gente féminine qui est le mâle dominant dans le Yuukan.

Puis Zabuza parla de le suivre. Le visage de Kubitsa se durcit subitement, il allait partir avec son cousin pour prendre le contrôle du Yuukan. Et Zabuza qui serait à coup sûr un excellent élément allait bien entendu être un obstacle de plus au moment du partage des terres.

- Désolé, j'ai déjà un élève en ce moment ... c'est l'insecte que tu as chassé tout à l'heure ... j'admets être un excellent professeur mais je ne peux pas entrainer la terre entière ...

A cette insulte personnelle, Kubitsa sentit le sang de Zabuza ne faire qu'un tour, être traité de faible par un inconnu, lui, le démon de Kiri qui avait du sang sur les mains avant même de devenir ninja. Bien sûr, un sourire apparut sur les lèvres d'Aslan, qui se reprit immédiatement.

- On part à Yuki. Le petit maitrise le Suiton, il aura besoin d'un exemple de renom pour cet élément, et d'un bretteur en plus. Tu peux venir avec nous, j'aurais besoin de ta puissance pour ce que je vais entreprendre, et même si tu ne veux pas m'aider, je sais que ta soif de combat et de sang prendra le dessus quand tu te retrouveras devant des ennemis ... Aller, Kyoshiro nous attends aux portes.

Le chef d'Ame tourna les talons pour prendre la route des portes nord de la ville, direction le pays de la neige.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 861077670650left22000/2000Clinique Privée 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Clinique Privée 241185750233left32000/2000Clinique Privée Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée EmptyDim 15 Mai - 19:34

Le démon de Kiri arriva aux portes de l'hopital avec Kyoshiro sur les épaules. Une si nouvelle visite aux urgences étonna les médecins mais la face de Zabuza les empêcha de dire tout commentaire et ils s'afférèrent a remettre sur pied le cadet des Shishiro connu a ce jour.

" Si sa famille est pleine de guerriers et si ils le laissent seul dehors de la sorte... Je n'ose pas imaginer la puissance du reste d'entre eux... Seul Kubitsa semble avoir un réel potentiel "


Le corps médical termina son office rapidement mais le jeune homme demeurait inconscient. Son état était stable mais il avait besoin de repos.
Drogué de médicament, Kyoshiro fut allongé sur un lit le temps qu'on s'occupe de Zabuza. Ses blessures étaient vraiment superficiel, même la balafre causé par la lame du jeune homme ne lui avait pas fait tant de dégâts que cela.
On désinfecta la plaie, lui fila quelques antibiotiques a larges spectres pour prévenir de quelconque maladie puis on termina par le drogué a son tour de pillule pour le faire tenir debout ( non pas qui chancelait mais qu'il aurait du mal a enchainé un autre combat ).
Ainsi, le voila frais et dispo pour retourner à l'endroit du combat retrouver Kubitsa qui devait les attendre sur place.
Ainsi, il récupéra Kyoshiro, le posa sur son épaule ( malgré les dire des médecins ), et retourna sur les lieux pour rattraper le plus vieux des Shishidan.

Ce dernier possédait un canaçon, bien que Zabuza ne le sache pas encore...


///

- 60 ryos

Stat Kyoshiro et Zabuza complète
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

Clinique Privée Empty
MessageSujet: Re: Clinique Privée   Clinique Privée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Clinique Privée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Tanzaku-