AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mont Meikai ( Uniquement pour les Invocateurs de Loups )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Mont Meikai ( Uniquement pour les Invocateurs de Loups )   Sam 23 Jan - 15:59

«  Hmm…Hun ?! Pouah ma tête ! Bien… Où je suis… »

Serizawa émergeait lentement… Il regardait autour de lui. Une grande clairière, incrustée dans une vallée, surplombée de deux petites falaises sur les côtés. Un immense clair de Lune inondait le paysage d’une lumière argentée. Agréable selon le shinobi… Cette pénombre dans laquelle Serizawa se complaisait permettait aisément de se camoufler aux yeux des individus situé à l’intérieur de la clairière. Après quelques réflexions, le nukenin se rendit compte que l’endroit était parfait pour un guetta pan.
Il se massa l’arrête du nez et tenta de remettre de l’ordre dans ses idées.
Moro, son combat, le Cero… Puis un trou noir…


- Cette foutu démone à dû m’amener dans son monde… Tant mieux j’en avait pas encore fini avec elle…

Serizawa se mit en route, il ramassa son sac qui trainait là, il remarqua qu’Ookami était figé dans le sol. Etrange… Il l’attrapa et la rengaina…

- Tu ne m’a été d’aucun secours… Je ne suis même pas ton vrai maître… Pitoyable…

Il commença à marcher quand un bruit survenant en arrière attira son attention. Il se figea, sortit une cigarette et l’alluma.
Calmement il tourna la tête, et ce qu’il vit changea grandement a vision qu’il avait du monde…


- Mais qu'est-ce que s'est que ces monstre …


Un étrange sentiment prit le ninja aux tripes, il ne savait pas ce qu’il devait faire, comment réagir mais son ambition était clair… Courir. Il en lâcha sa clope et partit en courant aux travers de la forêt.
Derrière lui il entendit un genre de hurlement qui rendait sa course d’autant plus obligatoire. Son adrénaline augmentait dans son corps, son cœur battait à 300 à l’heure. Il ne pouvait plus se contrôler. Pour celui qui prône en toute occasion le calme et le sang froid, fuir de la sorte était déboussolant mais il ne pouvait s’en empêcher.
Les lycans derrière lui s’activait à la course, maintenant pour eux, s’était une chasse, une chasse à l’homme sanglante.

Serizawa, malgré sa course, retenait et analysait son chemin, au cas ou il devrait repasser par là plus tard. Un moment il repéra un genre de caverne sur le côté et s’y engouffra rapidement, s’enfonçant dans le noir en espérant avoir échapper aux créatures des Enfers…
Il se calma rapidement, restant aux aguets du moindre bruit suspect.


«  Visiblement, je ne suis plus dans une partie explorée du Yuukan… Moro a du m’amené dans son royaume… Mais à quel genre de sordide expérience peut elle bien mener ici… est-ce des loups que j’ai vu ? Pas possible, cette taille, cette posture, il avait tout d’humain sauf l’aspect… Etrange vraiment… »

Il sortit sa tête lentement pour observer ce qu’il se passait dehors.
Pas d’ennemis en vue, bien, il décida de longer la roche et de continuer au couvert des arbres. Ce qu’il fit ensuite n’a que peu d’importance. Il progressait lentement, sécurisant chaque lieu avant de le traverser.
Au loin, il cru reconnaitre un genre de lumière… Un feu.


«  Un piège ? Je ne peux de toute façon pas passer outre cette flamme si je veux partir d’ici… »

Il avança vers le feu, tel un papillon attiré par la lumière sauf qu’il tenterait de ne pas se faire rotir les ailes…
Ce qu’il entendit alors lui glaça le sang, il continua malgré tout à avancer pour arriver en vue de l’horrible réalité qui existait dans ce monde…
D’une bâtisse en flamme s’échappait une odeur de charnier, quelques corps jonchait le sol, en proie à des créatures étranges qui semblaient les dévorés. Le nukenin serra le poing, de la foudre apparaissait. Il avança discrètement, enfin c’est ce qu’il avait voulu faire mais c’était sans compté sur une branche qui craqua sous son poids. La mine dépité, Serizawa jura…


- Et merde…

Une créature à l’affut, capta le bruit et partit dans la direction indiquée.


Le ninja tenta le tout pour le tout. Profitant de l’effet de surprise, il bondit hors de sa cachette et grilla le lycan d’éclair sombre. La créature recula sous les attaques mais dans un excès de rage fonça sur le déserteur qui esquiva en roulant sur le côté.
Il se redressa et chargea le flanc de l’imposante bête en usant de son Raiton. Il réussit a la projeter plus loin il en profita pour fuir.
Il couru dans la direction opposé, passant au dela de la grange en feu.

«  Etrange un bâtiment entier dans un monde dirigé par une Louve… Son pouvoir de téléportation dépasserait d’autant mes croyances ? Impressionnant … »

Derrière lui le bruit de charge lui rappelait qu’il s’agissait d’une chasse à l’homme et non d’une banale mission de routine. Il sauta sur un arbre et continua sur les branches, pensant échapper un instant à ses poursuivants, en vain. Il semblerai que les lycans soient aussi agiles sur terre que dans sur les branches. Il plongea alors sur le sol et activa sa furie pour prendre de l’avance. Mais le déniveler du terrain ne lui permettait pas une course stable et il trébucha dans un nid de poule et roula au pied d’un arbre.


- Ouch…

Il secoua la tête et se recoiffa. Face à lui, un lycan le toisait de toute sa hauteur, s’approchant l’air menaçant…


Serizawa tâtait discrètement derrière lui, l’arbre avait une bonne taille, il ne pourrait pas le contourner aisément si la bête tente de le charger. Il se releva lentement et sortit une cigarette de sa poche. Il la porta a ses lèvres et l’alluma. Le souffle du Loup-garou près de lui était pesante. Pour le moment ce dernier se contentait de rester debout, devant lui, sans tenter quoique se soit…

«  - C’est vraiment étrange… »
« - Tu trouves ? ♥️ »
«  - Quoi ? »

Il se retourna, chercha qui parlait lorsqu’un petit rire se fit entendre… Dans sa tête !

«  - Ne te tracasse pas, je te parle directement via la pensée, impressionnant n’est-ce pas ? ♥️ »
«  - Tu me lacheras donc jamais… »
«  - C’est moi qui vient de te sauver la mise cette fois… Prépare toi… »
«  - Qu… »

Le lycan se jeta sur lui et d’un coup de griffe tenta de le dépecer. Avec réflexe, Serizawa se rejeta en arrière pour esquiver et de son poing entouré de foudre, frappa le lycan dans le flanc, qui ne broncha pas. Il se contenta de tourner la tête et de continuer ses assauts incessants.
Le nukenin esquivait, parait avec ce qu’il trouvait et tentait de répliquer à distance sans que cela ne calme les ardeurs de l’animal.
Il soupira…


- Bien… RAITEN !

La décharge de foudre résonna dans la forêt. Maintenant, les lycans allaient rappliqué, c’était certain… Ne voulant pas perdre de temps il se jeta sur son adversaire qui tenta de l’empaler avec ses griffes. Il décala son bras et le frappa à l’abdomen… Avant de lui lancer un Cero a bout portant. La créature décolla et s’encastra dans un arbre…
Un hurlement… Des bruits de branches cassées, de feuilles froissées, de charges rapides…


- *soupire* Ca me fatigue…

Serizawa recommença à courir, plus par dépit que par réel instinct de survie. Il gravit le chemin qui montait toujours plus haut dans la montagne.
Un bruit à sa droite, le ninja tourna la tête…



- Ils sont vraiment partout…

Il continua son ascension un moment avant de se retrouver sur le bord d’un genre de falaise… L’un des pic du Mont. Il semblait que jadis un pont permettait de relier les deux bords mais que ce dernier fut couper…
Bizarrement, le shinobi le prit assez bien. Il souriait, il récupéra sa cigarette et recracha de la fumée dans les airs. Il se doutait que sa fin arrivait maintenant…
Lorsque ses poursuivant s’approchèrent de lui, il n’opposa aucune résistance, jouant de sa position pour tester ses adversaires.


«  Bon… Je ne les aurai pas par la ruse ceux la… »

Il recula un peu jusqu’à se trouver au bord, un pas et il tombait… Il regarda dans le vide et soupira… Il se retourna vers ses poursuivants et cria fort, comme pour que Moro l’entende.

- Ce fut une belle course mais vous ne la remporterez pas ! * sourire * Je ne te ferai pas le plaisir de me tuer Moro, je vais t’ôter du dernier petit plaisir que tu pouvais avoir !

Serizawa ouvrit les bras et se laissa tomber dans le vide. Les lycans se précipitèrent au bord pour voir de quoi il en retournait mais le noir qui berçait la scène ne permettait pas de discerner quoique ce soit… A cette hauteur il devait être mort… Ou tout du moins, le nukenin le pensait…
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mont Meikai ( Uniquement pour les Invocateurs de Loups )   Sam 23 Jan - 18:32

??? - Equipe 4, préparez vous, le brieffing aura lieu à 20h, ne soyez pas en retard !
L’équipe 4 - Bien !

Un petit groupe sortit d’une salle de mission.
D’abord un grand garçon, les cheveux tiré en arrière avec un visage arrogant, il commençait déjà a descendre les marches quand il se retourna.



??? - Bon vous voulez faire quoi en attendant ?

Une jeune femme souriait, elle ne répondait pas de suite, attendant que les autres sortent. Elle agrippa un jeune garçon qui se débattit pour échapper à son étreinte.

Gamin - Lâche moi vieille sotte !
Jeune femme - Tu vas me parler mieux que ça Hiru !

Elle lui colla un méchant coup de poing en biais sur la tête et le garçon tomba sur sol en se frottant le point d’impact.

Hiru - Aieaieaie !
??? - Bon on fait quoi alors ?!

Une dernière personne referma lentement la porte derrière lui. Il mit une main dans sa poche et en sortit un paquet de cigarette. Il secoua le paquet pour en faire sortir une par le trou prévu à cet effet et l’attrapa avec ses lèvres. Son visage caché dans l’ombre, il mit ses mains en paravent et l’alluma d’un claquement de doigt. Il tira quelques taffs et recracha la fumée dans les airs avant de lancer son paquet à l’autres hommes du groupe.

??? - Bien… Genji, occupes toi des consos pour la mission, je pense que ça sera un assassinat, rien de bien méchant, on se charge léger.
Genji - Putain pourquoi toujours moi qui m’y colle ?!
??? - Parce que tu es le plus qualifié voyons… Hiru est trop jeune pour se charger et Rukia d’autres projets * sourire cynique *
Genji - Ouais ouais se faire troncher n’est pas un projet Ser…

L’homme a la cigarette surgit de l’ombre et agrippa Genji à la gorge, maintenant bien visible, on reconnaissait l’homme sous le nom de Serizawa.
Sa victime se tenait la gorge, suspendu dans les airs tandis que Suzuran tirait une taff avant de le relacher.

Serizawa - Montre un peu plus de respect s’il te plait…
Genji - * tousse et crache * Ouais ouais… Bon je me charge de ça…
Serizawa - Merci… Hiru, prépare tes jouets, nous pourrons les essayer * sourire *
Hiru - Ouais j’me charge… Ma pas question que ce foutu pot de colle touche à mes créations
Rukia - Tu vas voir ce qu’il va te coller l’pot d’colle ><

Le groupe se dispersa, laissant Serizawa et Rukia seuls.

Rukia - Bien on fais quoi ? ♥️
Serizawa - * soupire * Pas encore… On verra après le debrieffing…
Rukia - Oh…

«  Elle va finir par me tuer de fatigue… »

Les deux jeunes gens marchèrent dans les rues de Kiri…
L’image se troubla et peu à peu disparut…


------------------------------------------

??? - Bien, à l’heure comme toujours * sourire sadique * On va pouvoir commencer… Voila votre mission:
Vous aller devoirs vous infiltrer dans un Village ennemi. Nos espions nous ont indiqué l’arrivée d’un de leur Seigneur les plus importants, autant dire que sa mort perturbera leur organisation et les calmera un moment * sourire sadique *. Il faudra être rapide, discret et mortel, une mission parfaite pour ton équipe n’est-ce pas Serizawa Ahahaha.

Serizawa - …
??? - Bref, vous partirez demain, une escorte vous accompagnera jusqu’à la frontière de l’ennemi, ils feront diversion avec leur force présente à la frontière ce qui vous permettra de rentrer sans trop de soucis. N’oublier pas, pas de repli, pas de reddition, il n’y a que la guerre !
Serizawa - Bien monsieur...

L’équipe 4 rompit les rangs et sortirent de la salle. Après quelques minutes de bavardages, le leader de l’équipe, Serizawa, donna ses consignes pour le lendemain et tous retournèrent chez eux tandis que l’air se brouillait pour s’éteindre à nouveau…

-------------------------------------------

??? - * petit gémissement ** cri d’extase** profond soupire *

Une lumière s’alluma, une femme haletante était allongée nue sur le lit. Près d’elle un homme, nu également, assit sur le lit, adossé contre un mur. Il tendit le bras pour attraper quelques choses sur la table de nuit.
Son visage était en sueur mais sa respiration régulière, comme s’il venait de sortir d’un sauna en quelque sorte. Il secoua le paquet de cigarette, attrapa le dernier rouleau de tabac et jeta le paquet vide plus loin. Il alluma sa clope et tira une taff.
La jeune femme passa son bras sur le corps de son amant, tendrement, amoureusement avant de dire :


- Seri… J’ai un mauvais pressentiment sur cette mission…
- Hmm ?
- Je ne sais pas, je le sens pas…
- C’est pas ce que tu disais il y a de ça 20 minutes … * sourire *
- Mais !

La jeune femme le frappa gentiment tandis que le shinobi continuait de fumer comme si de rien n’était.
Rukia se calma et continua sérieusement.


- Tu sais ce que je veux dire, tu me connais assez pour ça…
- Ouais…
- Tu veux vraiment la faire ?
- …
- Alors ?
- Je n’ai jamais déçu le Mizukage, ce n’est pas aujourd’hui que je vais commencer… Mon existence est simple, j’ai été élevé comme une arme dans le but d’être une arme, si j’ai été envoyé là-bas ça signifie qu’il n’y a pas plus qualifier que moi… Que nous… Nous sommes une équipe, tu sais bien que personne n’aura une once de blessure tant que vous restez près de moi… Je vous protègerai tous…
- …
- Rassurée ?

Rukia étreignit Serizawa au niveau du buste, toujours allongée, le visage caché derrière son amant. L’homme soupira, tira une dernière taff et éteignit sa cigarette. D’un bras il coupa le courant qui circulait dans la lampe et attrapa la jeune femme par les épaules avant de l’embrasser et l’enlacer…
La nuit n’était pas encore achevée…



Deux bonnes heures plus tard, la scène se répéta, cette fois ci, Serizawa se releva, n’ayant plus de clope à portée de main et ouvrit la fenêtre de son appartement, donnant sur un petit balcon, chose stupide où à Kiri, le froid et l’humidité était quasi-permanente.
Nu comme un ver, il apprécia la fraicheur de la nuit et inspira à plein poumons.
Derrière lui, une petite voix fatigué l’appela, il se retourna et rentra dans la chambre, fermant la fenêtre au passage. Il enfila un boxer et son pantalon pour s’asseoir sur le lit. Là il caressa les jambes de sa compagne, ne s’arrêtant que sur ses fesses et lui souffla:


* Lève toi, je vais t’apprendre quelque chose… *


Quelques instants après ils se trouvèrent assit sur le sol de la vaste pièce. Serizawa prit un parchemin et l’ouvrit face à son amante. Elle vit la signature de son compagnon à côté d’un marque de sang. Aucun doute c’était un parchemin de pacte. Le signe indiquait qu’il s’agissait des Loups.
La jeune femme ne comprenait pas très bien.


- Mais que veux-tu que je fasse ?
- Signe le pacte, comme moi, nous en serons plus fort fais moi confiance!

La femme hésita un moment, elle se mordit le doigt quand même et commença a écrire son nom en lettre de sang sous l’attention toute particulière de son amant. Toutefois elle n’ira pas jusqu’au bout, elle poussa un soupire et releva la tête en souriant, comme si ce n’était pas grave.
Le shinobi resta un instant silencieux avant de commencer…


- Pourquoi ? Pourquoi ne peux-tu pas, ne veux-tu devenir plus forte avec moi ?
- Je suis désolée * sourire gêné * Je ne recherche pas la puissance plus que tout…
- C’est idiot ! La puissance devrait être ton nindo ! Pour un ninja, devenir plus fort progressé est la seule raison de vivre !
- C’est donc ça que tu penses…
- Bien sûr, la vie sans expérience, sans évolution est aussi plate et vaine que peuvent être les réflexions de Genji lorsqu’il tente de contredire mes ordres ! Une vie où je me complais dans ma faiblesse ne vaut pas d’être vécu !
- … * sourire forcé suivit de larmes * Tu vois Seri… Pour moi ta seule présence suffit à mon bonheur… Je vous que ceci n’est pas réciproque… Je ne suis qu’un fardeau, c’est-ce que tu viens de dire sans te l’avouer… Je ne suis que ça alors… Un bouche-trou, un simple passe temps pour toi,, un moyen comme un autre de te décontracter, je ne suis qu’un substitut à la nicotine… Qu’une drogue non addictive qui ne te permet même pas de te sentir bien dans ta peau…

Elle se leva, le shinobi complètement perdu la laissa agir. Elle se rhabilla entièrement et ouvrit la fenêtre avant de partir sans accorder un dernier regard à Serizawa qui se releva également. Il roula le parchemin d’invocation, le ferma et le rangea.
Il alla ensuite cherché une cigarette dans un paquet tout neuf. Il l’alluma et la fuma sur son lit. La fenêtre de sa chambre toujours ouverte, lui torse-nu sur le lit. Il le ferma pas les yeux du reste de la nuit…


-------------------------------------------------

- Hey, bon vous êtes prêt ? Seriz je t’ai ramené le nécessaire aux voyages.
- Merci…
- Tu fais une drôle de tête gars… Ca va ?
- La ferme, portes les sacs on va se tirer…
- Ohh ça va ça va…
- Hiru tu as pris ce que je t’ai demandé.
- Ksshhh Foutu leader, tu penses que j’aurais oublié la seule chose qui fait de cette équipe toute sa puissance ?
- Je vais considérer ça comme un oui… Partez devant j’attend Rukia…
- Toujours a la bourre celle la…
- …


Hiru et Genji partirent devant. Après quelques minutes, Rukia arriva en tenu de combat. Le chef d’équipe lui barra la route mais elle le repoussa pour continuer son chemin.
Serizawa attrapa sa cigarette, soupira, puis la remit en place pour suivre la jeune femme…


--------------------------------------------------
- Plus un mot… Suivez moi…

Serizawa et son équipe sautait d’arbre en arbre. Il devait être rapide, leur cible devait maintenant être sur le lieu de l’embuscade.
Après quelques minutes de course, le leader fit signe au groupe de se stopper. En contre bas, le convoi était visible. Leur cible devait être dans la tente mobile, protéger par une dizaine de garde.
Silencieusement, Serizawa donna ses consignes, tous hochèrent de la tête.
Hiru commença, il sortit différentes armes étranges et en activa les automatismes. Les lames quittèrent leur position pour encercler la zone de combat. Le jeune garçon, lui, restait sur place, les mains jointes. Son justu était en place. Genji descendit de l’arbre pour accueillir au contact ceux qui tenterait de gêner le gamin tandis que Serizawa allait avec Rukia sur un autre arbre, pour les prendre par derrière.
Ainsi la zone était quadrillée et prête a subir le courroux de l’équipe 4.
Lorsque Serizawa donna l’ordre d’attaquer, le massacre commença. Les armes pleuvaient sans s’arrêter sur les gardes tandis que Genji tuait sans âme toutes personnes tentant de fuir.
Rukia perchée sur un arbre, mitraillait de son côté à l’aide de pic de glace qu’elle formait grâce à sa maitrise combiné sur Suiton et du Fuuton.
Le shinobi responsable de tout ceci restait silencieux, observant le massacre sans dire mot. Lorsqu’il ordonna qu’on cesse les tire il sauta au sol et marcha lentement vers la tente. Il ouvrit un pan…


- Attention c’est un piège !

Aussitôt des ninjas ennemis apparurent autour de lui et de ses amis. Le combat prenait une toute autre tournure. Genji fut frapper au visage et transpercé de lame. Cette vision horrifia Serizawa qui ragea. Il déclencha son Raiten. De magnifiques éclairs argentés l’entouraient et le jeune homme les utilisaient pour tuer ses belligérants.
Il bondit près de Genji, affrontant ses adversaires et se rendit compte que ce dernier avait rendu l’âme.
D’une roulade il évita un coup d’épée avant de dégainer la sienne et de souffler la vie de ces trois adversaires d’un simple coup horizontal, lâchant sur eux une décharge suffisamment puissante pour griller n’importe quel être vivant.
Il se retourna, il devait sauver les autres et vite.
Hiru tomba en second. Bien que très douer, il lui manquait la force physique, il tomba sous les coups d’une grosse brute que Serizawa décapita dans la seconde qui suivit.
Terrorisé, il se tourna vers l’emplacement de Rukia qui se défendait farouchement. Il sortit son parchemin d’invocation et le posa sur le sol. De sa main en sang il frappa le cercle et la tout bascula…

La pleine Lune se coucha sur le terrain et près de Serizawa se tenaient maintenant une bonne dizaine de loups de toutes sortes dont une Louve Gigantesque, aussi blanche que la neige, qui affichait une mine réjouie.
Serizawa lui, au bord du coma, lui dit simplement de sauver Rukia en vitesse.
Moro se retourna et lui dit :


- Pourquoi j’obéirais à une personne aussi faible que toi ? Mais je t’aime bien … Regarde ma puissance !

Les loups autour d’elles partirent affronter des ninjas isolés. Moro, elle, ouvrit grand la gueule et visa la position de Rukia.
Le shinobi le vit trop tard, il se précipita vers la Louve tandis que le Cero de cette dernière partit frapper la zone où se trouvait Rukia et ses cinq adversaires. Tous périrent… Rukia elle tomba de l’arbre et s’écrasa sur le sol. Le ninja horrifié couru vers elle, lui tata le poux, toujours très professionnel, et baissa la tête… Elle était morte.
Il ne pouvait plus rien y faire.
Il se releva lentement, regarda un instant le cadavre de son amante… De son amour et serra les poings de rage…
Il releva la tête, des larmes coulaient sur son visage et commença à hurler. Son aura devenait de plus en plus froide, l’air de plus en plus lourd. Son Raiten était parsemé d’éclair noir, hideux, ils lui parcouraient le corps. Il devenait fou de rage et leva le poing en direction de Moro.
Cette dernière souriait, elle ne le prenait pas au sérieux, vraiment pas. Aussi lorsque ce dernier dans un rictus haineux déclara :


- Cero…

Son expression changea littéralement. Le rayon compact et destructeur qui partit de son poing en direction de la Louve la força a esquiver. Aussi, lorsqu’il en lança une dizaine à la suite, détruisant la forêt aux alentours, ratant toujours sa cible…
Il posa un genou au sol, vidé de son chakra… Moro approcha et d’un coup de gueule, l’envoya au sol.


- Tu es très intéressant en plus d’être mignon tu as un fort potentiel ♥️ Je ne te tuerais pas pour cet affront mais fait moi plaisir… Invoque moi de nouveau mon grand ♥️

Les loups se rassemblèrent et disparurent dans une flamme verte, laissant le shinobi inconscient au milieu d’un bain de sang…

-----------------------------------------------

Serizawa se réveilla en sursaut, il avait de la fièvre et sa tête lui faisait atrocement mal. A coté de lui, un loup avec un œil crevé, agrémenté d’une belle cicatrice lui dit simplement.

- Arrête de bouger, tu vas rouvrir tes blessures idiots !
- …
- Pourquoi tous les patients sont aussi pressé de se mutiler …

Le shinobi resta allonger quelques instants avant de se redresser et de s’asseoir. Lorsque le médecin revint et commença son sermon, il l’agrippa par la peau du cou et le ramena vers lui.

- Amène moi à Moro… Et vite ou je t’exécute !
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mont Meikai ( Uniquement pour les Invocateurs de Loups )   Lun 25 Jan - 17:53

Suivant le loup de près, Serizawa vit avec étonnement qu’il se trouvait dans une espèce de grotte immense faisant office à une ville, ou tout du moins à quelque chose qui y ressemblait, dans laquelle vivaient un grand nombre de loup de toutes sortes.
Tous les regardaient avec de grand yeux, c’était pour le moins troublant pour le shinobi qui n’avait même pas imaginé qu’un endroit comme ça existait.
Il ordonna a son guide de presser le pas, voyant que certains montraient les crocs à son passage.
Ils bifurquèrent pour sortir à l’air libre. Il faisait déjà plus frais et le médecin, un loup rappelons le, lui dit :


- A partir de maintenant je ne peux te conduire à la Déesse. Nul n’est autorisé à y pénétrer sans son accord… Et comme nous ne l’avons clairement pas, je ne prendrais pas le risque désolé…
- Pourquoi m’as-tu sauvé la vie ?
- * rire * Il semblerai que la maitresse tienne à ce que tu vives encore un peu. Va tout droit, tu y arriveras.

Serizawa fronça les sourcils avant de partir dans la direction indiqué. La pente était de plus en plus ardus aussi, lorsqu’il trouva un arbre mort pour s’y reposer, il ne dit pas nan. Il s’assit un instant et fuma une clope en regardant autour de lui. Il ne comprenait pas pourquoi le loup avait été si réticent à le suivre. Il faisait bon, pas d’ennemi à l’horizon… Bref, le chemin était plutôt tranquille… Trop sans doute, aussi le bruit qu’il entendit ne l’étonna pas plus que ça. Des branches craquaient, des feuilles bruissaient, des individus approchaient.
Quel ne fut pas sa surprise de tomber sur des créatures à demi-changé en loup…



- Mais qu’est-ce que s’est que ça encore… Quel genre d’expérience se trame ici ?
- Nous ne sommes pas des expériences.
- Gné Oo

Serizawa sursauta un peu lorsque la créature qui devait être une femme lui parla.
Il s’essuya les yeux et regarda sa cigarette.


- Faut vraiment que j’arrête le tabac…
- Tu peux continuer de fumer, tu passeras sous un bus…
- Pardon ?
- Euh laissez, mauvais clin d’œil que seul les cinéphiles tilteront.
- Je comprend rien…

Les deux créatures mâles restaient en retrait, l’air figé, comme des gardiens, tandis que la femme-louve continuait son récit :

- Nous sommes des hybrides…
- Ca merci j’avais deviné…
- J’entends par là que nous ne somme pas vraiment des malformations génétiques, nous avons fait le souhait de devenir ainsi…
- Ceux qui m’ont agressé…
- N’ont pas réussit à résister à La Voix, il succombe à leur instinct et deviennent des bêtes assoiffés de sang ne répondant aux ordres que de la Déesse.
- Hmm, vous avez donc plus d’indépendance ?
- Assez, nous pouvons penser, agir, et même quitter ces lieux sous formes d’humains… Toutefois il ne faut pas croire que la Déesse ne nous à pas à l’œil !
- Je m’en doute… Je mettrais ma main à couper qu’elle à les yeux rivés sur nous en cet instant même…
- Sans doute * sourire * Suivez moi…
- …

Le nukenin réfléchit un instant puis décida qu’il n’avait rien à perdre mis à part ça vie donc… Ouais rien à perdre en somme. Escorter par les deux mâles qui le collaient comme s’ils reniflaient une chienne, Serizawa et la jeune femme louve jusque dans une nouvelle grotte. Cette dernière contenait plusieurs personnes de leur espèce, des hybrides qui se comportaient beaucoup plus comme des humains que comme des bêtes.

«  Etrange… Ils ne semblent même pas affecté par leur condition d’homme-bête, leur civisme et leur humanité n’est en rien altérer comparé aux bêtes sanguinaires et stupide qui ont tenté de me décapiter plus tôt. Hmm… Si elle ne change en rien leur façon de vivre à quoi bon devenir une bête plus hideuse que ne l’ai déjà l’homme… Bonne question. »

Il s’empressa d’en faire part à sa guide qui sourit.
Elle pivota et lui colla un magnifique coup de pied ou de patte dans le buste qui l’envoya s’encastrer dans le mur. La douleur lui parcourra le corps tandis qu’il cracha du sang, à quatre pattes par terre.
Il entendit une voix dire : « Encore un nouveau ! » Puis des éclats de rire qui résonnèrent dans la grotte. Nul doute qu’on se foutait de sa condition d’homme, ici il était bien le dernier dans la chaîne de l’évolution et il ne pouvait le permettre.
Ses blessures de la veille s’étaient rouvert suite à l’impact et il grimaçait sous la douleur lorsqu’il se releva.
Chancelant sur ses jambes, il recracha par terre et s’essuya la bouche avec de se recoiffer rapidement.


- Tu vois en quoi notre aspect nous avantage par rapport à toi m…

Attraper à la gorge elle ne put pas continuer ses railleries. Serizawa s’était littéralement téléporté sur sa position et la maintenait plaquer contre le mur, serrant son étreinte mortel de plus en plus.
La louve suffoquait tandis qu’un froid se jeta dans la grotte. Les homme-loup étaient aux aguets, près à attaquer.
Tournant la tête pour s’assurer de la situation le ninja relâcha sa prise et laissa sa victime au sol, toussant ses tripes.


- L’effet de surprise est une belle arme en effet, votre force est prodigieuse comparée à celle d’un humain mais elle n’est rien si elle n’est pas associé à l’expérience du combat et à un entrainement rigoureux comme nous le pratiquons à Kiri * sourire cynique *

La femelle se massa la gorge en regardant le nukenin qui la prenait de haut. Elle grimaçait, aucune sympathie ne se reflétait sur son visage à présent, Serizawa venait de gagner une belle bande d’ennemis… Mais le respect et la crainte de l’affrontement en duel étaient des compensations largement suffisante.
Ils reprirent la route dans un silence de mort, tous les yeux étaient braqués sur l’homme présent chez les loups…

------------------------------------

- Nous y sommes bientôt…

- Hmm…

La marche fut longue, après plusieurs heures d’escalades de pentes escarpés, le petit groupe arrivait à destination. Une grotte immense dont l’ouverture était éclairé par d’énorme lanterne d’un feu plus qu’étrange. Ce dernier était aussi vert que la jade et loin de dégager une chaleur accueillante, c’était un froid hivernal qui enveloppait les individus qui s’approchait de l’antre de la Déesse.
Serizawa nota la ressemblance avec les attaques de Moro durant leur combat.


«  C’est exactement les mêmes… Une telle quantité d’énergie s’en dégage, je me demande si elles reflètent la puissance de Moro en ces lieux ou si elles sont la source de sont pouvoir ? J’aurais de toute manière mes réponses sous peu… »

Des loups faits de la même flamme approchaient. Il s regardaient le shinobi de leur orbite enflammé, et pénétrèrent dans la grotte.
La femelle qui servit de guide lui lança avant de partir:


- Nous n’avons pas été convoqué, entre à l’intérieur et affronte ton morne destin étranger…

D’un geste il lui fit comprendre qu’il n’en était rien et avança d’un pas décidé à l’intérieur de l’Enfer, cigarette au bec…

----------------------------------------------

- As-tu fait bon voyage ? ♥️

La voix de la Louve résonnait contre les parois de la grotte, on aurait dit qu’elle surgissait de nul part, comme appartenant à la roche elle-même.
Serizawa soupira et dit à haute voix :


- Montre toi chienne qu’on en finisse !
- Ohh mon petit Seri, que tu es vulgaire avec moi… Je mérite vraiment toute cette haine ou cette dernière cache une frustration amoureuse ? ♥️

Le nukenin secoua la tête pour lui-même avec de lancer d’un ton dépité :

- Ne prend pas tes rêves pour la réalité… Je suis là pour qu’on en finisse une bonne fois pour toute…

Le rire de Moro ricochait sur la roche comme une pierre sur de l’eau limpide. Le ninja s’enfonçait de plus en plus dans l’antre de Moro sans savoir ce qui l’attendait vraiment… Il s’en fichait éperdument, il avait fais son choix, dès qu’il aurait tuer la Déesse il quitterait ces lieux et chercherais un bon payeur histoire de se caser un moment pour faire le point…
Toutefois, bien qu’il se persuadait de la réussite de son plan, Moro n’en restait pas moins une adversaire redoutable a ne pas prendre à la légère, une inattention de sa part le conduirait à une mort certaine…
Après plusieurs minutes, il tomba dans une grande salle de pierre, plongée de l’obscurité.
Derrière lui une flamme verte s’alluma, suivit par beaucoup d’autres qui s’allumèrent l’une après l’autre tout autour de la salle, dévoilant la pièce comme une arène où aurait lieu le dernier affrontement.
Sur un rocher, trônant au centre comme la Déesse qu’elle était en ces lieux, Moro toisait le nukenin de toute sa hauteur.
Elle souriait, regarda Serizawa et lança :



- Jeune présomptueux, tu penses vraiment pouvoir réussir là où tu as échouer ? Je te rappel qu’ici je suis Dieu et en tant que tel tu ne peux me vaincre de quelconque façon… Par contre je peux accepter de faire de toi mon disciple ♥️
- Plutôt mourir chienne, si ce n’est pas toi, ce sera moi qui périra mais il t’en coutera bien plus que la dernière fois… Tiens toi prêt !
- Depuis que j’attends ça mon mignon ♥️
- Tsss

Serizawa arma son bras et fonça vers son adversaire. Cette dernière disparu en un éclair pour réapparaitre derrière lui, baillant.

«  Ses pouvoirs ont augmentés, sa jauge de puissance ne cesse d’augmenter… Je n’y arriverai pas… »


Le nukenin posa un pied par terre et fonça directement dans la direction de son adversaire tentant de la prendre de vitesse… Peine perdu, la Louve esquivait toutes ses attaques avec la facilité d’un colibri évitant les tirs d’un chasseur.

«  Mes assauts sont trop lourds, sans subtilité, je ne parviendrais jamais à la toucher de cette façon… Je dois tromper ses sens, fragilisé ses défenses et lui asséner un coup d’une telle puissance qu’elle ne se déplacera que dans ses songes… »

Pendant qu’il ruminait ses plans, Moro l’observait. Elle commençait à bien le connaître, ainsi cette expression qu’il affichait ne lui disait rien qui vaille. Elle savait que si elle lui laissait le temps il trouverait une faille que même la Déesse ignorait l’existence, elle allait passer à l’action… Et ce pour son plus grand plaisir.
Un sourire sadique sur les lèvres elle lança :


- Il est temps de te mettre à l’épreuve mon grand ♥️
- ?
- Essaye de survivre à ça * sourire *

La Louve se téléporta derrière lui et lui asséna un grand coup de croc au niveau du coup. Le ninja l’esquiva, pensant s’en être tirer, mais tomba au sol dès que ses pieds foulèrent ce dernier.
Ses muscles perdaient en puissance. Il tentait de se redresser sur ses bras mais ils refusèrent de le porter, tremblant comme une feuille, ils ne pouvaient rien faire.
Face contre terre, il redressa sa tête pour voir son adversaire et dit, sous une intense douleur :


- Que… Que m’as-tu fais sorcière !
- Ohhh encore cette arrogance ♥️

Serizawa ne pouvait maintenant plus parler tant la douleur était intense. Sur son coup une marque se développait, peu à peu. A l’image d’un tatouage tribal, la marque se développa autour de son coup pour créer un sceau dans le creux à la base supérieur de son sternum. Dans son dos, la marque créant une marque indélébile, preuve de son asservissement à la Déesse.


- Que…
- Arrête de parler mon grand… Economise tes forces et endures ça, je t’en prie…

La voix de la Louve se fit plus tendre, comme celle d’une mère avec son fils, ou celle d’une femme pour son époux. Comme si elle voulait, après lui avoir imposé une épreuve particulièrement éprouvante, le voir survivre.
Malgré la douleur, Serizawa ne perdait pas le nord, il remarqua son ton et baissa la tête. De son front il appuya sur le sol pour redresser son buste. Avec ses bras handicapés, il poussa de toute ses forces pour se redresser. La sueur perlait sur son front, l’effort intense que ça demandait, jumelé à la douleur, pompait tout son chakra, toute son énergie. Il parvint toutefois à se redresser, suffisamment pour bouger une jambe et prendre appuie sur cette dernière.
D’une main, il prit appuie sur un mur pour se lever totalement au prix d’un terrible effort.
Soudain la douleur s’atténua jusqu’à disparaître totalement, laissant un Serizawa à bout de force, appuyer sur un mur, a la merci de son adversaire supposé.
Il sourit, avec peine et lança de son ton ironique :


- Ne crois pas m’avoir avec une technique aussi … Aussi faible * sourire provocateur *
- … Ce n’est que le début… Le reste est plus difficile encore…
- Qu…

Le nukenin tomba à genoux, la douleur revint d’un coup, le submergeant totalement. Il sentait dans ses membres des afflux de cellules étranges, comme muté, qui glissaient sous sa peau, comme s’il y avait des insectes qui grouillaient sous son épiderme.
Il regarda son bras droit, sa peau se couvrait de poils, une fourrure noire, épaisse. Il hurlait, il ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait, c’était impressionnant… Terrifiant. Voir son corps changer, ses ongles poussés, sentir ses dents devenir crocs. Ses muscles se développaient, tirant leur force dans la douleur et la folie.
Serizawa perdait la tête, peu à peu il perdait ce qu’il faisait de lui un homme pour devenir une bête. Il hurlait de plus belle, l’idée qu’il perde ses connaissances, son intelligence était pire pour lui que la perte d’un de ses membres.
Il s’agrippa la tête… Ce qui acheva de le plonger dans une folie meurtrière sans qu’il puisse l’expliquer



La douleur cessait peu à peu… Serizawa se calmait, tout du moins il en avait l’impression. Il était comme une âme étrangère dans un nouveau corps. Il regarda avec une lueur d’incompréhension dans ses yeux bestiaux son corps qui était devenu le sien…
Son ventre bouillait. Sa respiration était haletante à l’image d’une bête affamée. Il ne comprenait pas pourquoi il bavait de la sorte. Sa vision était quelque peu altéré. Il avait perdu de ses facultés visuels, c’était déboussolant. Il inspectait la salle, cherchant Moro du regard.
Cette dernière s’était volatilisé. Comme une bête errante, le shinobi marchait dans la pièce, tentant de voir quelques choses malgré sa vue moins perçante.
Il n’y parvint pas. Fou de rage et d’impuissance il voulu exprimer son mécontentement d’un cri purement humain, le hurlement primaire comme l’expliquai un célèbre sociologue. Toutefois de sa gorge ne s’éleva qu’un râle immonde digne d’une bête.
Serizawa s’apeura lui-même sur le coup puis chercha à parler.


- …

«  Chier ! Je peux même plus parler… C’est quoi ce maléfice bordel… Bon clame toi Seri… Reste zen… »

La bête folle qui commençait à courir en rond dans le pièce, cherchant une sortie se calma… Elle ferma les yeux, debout au milieu de la grotte.

«  Visiblement mon corps change… Mais je reste le même, réfléchissons un instant, qu’est-ce qui sépare l’homme de la bête sur un point de vue physique… Ma vue a baissé mais en toute logique… »

Le nukenin huma l’air de ses narines modifiés. Il percevait maintenant énormément de chose. L’humidité de la pièce, sa fourrure mouillée et…
Devant ses yeux se profilaient comme un nuage, une matérialisation visible d’une odeur qui ne connaissait maintenant que trop bien…


«  Saleté… Je vais te crever ! »

Le lycan qu’il était devenu marchait de plus en plus vite tandis qu’il sentait que l’odeur s’intensifiait. Il vit par courir sur les parois de la grotte, s’aidant de ses griffes puissantes pour s’y agripper. Sa rage décuplait sa puissance. Ses muscles saillants dessinaient sur l’animal une musculature bien supérieur aux communs des mortels.

Il bondit hors de la grotte et grimpa sur un rocher pour crier au clair de Lune la rage qu’il contenait. Moro n’était plus très loin, il le savait, il le sentait !



Serizawa scannait littéralement la zone. La piste de l’odeur de Moro l’illuminait comme un sapin de noel devant ses yeux mais une multitude d’autre odeur était présente. Il renifla l’air un moment puis ses oreilles se dressèrent. Un craquement presque inaudible se fit entendre derrière lui. Il se retourna en un éclair et attrapa a la gorge un homme-loup dont la métamorphose n’était que partiel.
Sans se l’avouer, Serizawa se complaisait dans ce nouveau corps. Il était plein de potentiel et pouvait être l’instrument de sa rage ! Il serra son étreinte et regarda la créature souffrir devant lui avant de l’exploser su sol. Il lui sauta dessus, l’acheva d’un simple coup de poing tandis qu’autour de lui, d’autres bruits similaires se fit entendre. Il roula sur lui-même juste attend pour recevoir un plaquage d’une autre créature. Roulant sur le dos, il projeta son attaquant à l’aide de ses pattes arrières, expédiant l’homme-loup dans un arbre.
Il se redressa et esquiva quelques coups de griffes avant de lui-même sortir les siennes et de les plonger dans la chaire fraiche de sa victime.
Un sourire malsain accompagnait la rage du nukenin devenu une bête sauvage et indomptable.
Toutefois, tandis qu’il reculait pour arriver dos a un arbre imposant, son cerveau toujours aussi rapide, analysait la situation.


«  Je me demande si … Nan ça ne peut être possible * sourire * Essayons de malaxer mon chakra ! »

Serizawa fit chauffer ses zones de chakra. Bien que le même il ne sonnait plus de la même façon dans son être, malgré ses appels, la foudre refusait de lui céder sa puissance. Néanmoins une autre puissance sommeillait en lui, emplissait ses pores et se diffusait dans son être. En face de lui, les créatures reculaient lentement…
Le lycan regarda ses bras, une étrange flamme verte, tout comme celle à l’entrée de la grotte entourait son corps.
Il sourit, croisa les bras et dans un geste rapide et ample, il décroisa ses bras en brassant l’air devant lui ce qui eut pour effet de projeter les flammes en direction de ses adversaires.
Les créatures évitèrent facilement, étant d’une grande agilité mais Serizawa n’en restait pas la, il sauta au dessus de ses propres flammes et tomba sur une première victime. Il la déchiqueta littéralement, usant de tout ce qui était possible pour la détruire, la réduire au néant…



Il se retourna et percuta violemment une autre créature. Cette dernière le frappa au visage en hurlant tandis que les autres créatures tournaient autour d’eux, visiblement ils aimaient les duels.
Le lycan agrippa de ses longs et puissants bras à la gorge et l’écrasa donc le sol avant d’armer son bras enflammé et de l’abattre sur le vendre de son ennemi. Un trou béant remplaçait l’estomac de l’homme-loup. Un autre le remplaçait déjà, les deux combattants roulaient sur le dos.
Ce petit jeu commençait à lasser Serizawa qui projetait de combattre une créature bien plus puissante… Moro. Il para le coup de poing de son ennemi et le tint fermement tendis qu’il plongeais ses crocs fumants dans la gorge de ce dernier. Il se releva, sa proie dans la gueule et secoua ses têtes jusqu’à ce que la tête de sa victime se décroche du corps.


«  Suivant… »

Il continua son pseudo combat, terminant ses adversaires un à un…
Au dernier, il se releva lentement après avoir croquer un bon bout de la gorge du dernier adversaire puis se retourna rapidement l’air menaçant…



Il vit une petite créature, un genre de louveteau apeuré qui lui dit d’une voix tremblante :

- Lll….La maitresse vou…vou… vous attends mon…monsieur…
- * grognement *
- Elle pe…peut vous rrr…rrr…rendre la parole…
- * ? *

Il s’approcha de la petite créature qui était tétanisée par la peur et l’attrapa d’une main puissante. Il la leva au niveau de son visage et plongea ses yeux dans les siens…

«  Je ne sais pas si tu peux me comprendre petite créature mais mène moi à Moro je te suis… »

Il reposa le louveteau qui sourit faiblement puis se retourna pour commencer à marcher. Serizawa sur ses talons…
D’un coup le petit louveteau se mit a courir, comme poursuivit par le Diable. Le nukenin jura intérieurement et commença une course poursuite. C’était étonnement comment l’adrénaline augmentait extrêmement vite, comme si les vannes de son organisme déversait en plus son hormone de stress à la moindre action de Serizawa. Il bondit d’arbre en arbre, testant les capacités de son nouveau corps.



----------------------------

Après quelques minutes de ce jeu là, Serizawa arriva dans une autre grotte. Il pénétra à l’intérieur et déboucha directement sur une salle plus petit, plus chaleureuse. Les habitats de Moro visiblement.
Le lycan vit une ombre au profil humain dans une autre pièce puis une métamorphose rapide pour laisser apparaitre derrière les rideaux la Déesse. Elle regarda le lycan, sourit et s’allongea sur un rocher, la tête levée pour s’adresser a son invité.

- Ainsi donc tu as réussi toutes les étapes…
- * ?*
- Je vais t’expliquer… Cette transformation n’est pas une malédiction, non loin de là. C’est un véritable don que je viens de te faire mon grand. Tu as prouvé que tu en étais digne. Tout d’abord, tu as survécu à la transformation, ensuite tu es parvenu à récupérer tes forces et à exploiter tes nouvelles capacités, oubliant ton côté humain pour basculer dans celui de la bête. Tu as montrer que tu maitrisais tes nouveaux pouvoirs en survivant à l’assauts de mes sujets et malgré toute cette dose de rage, de puissance tu n’as pas perdu l’esprit. Tu n’as pas réduis à néant mon louveteau… Le dernier de ma portée… * sourire * J’avais confiance en toi, je savais que tu serais parvenus à maitriser, a contenir toute cette puissance qui maintenant est tienne, Serizawa !
- …
- Calme toi… Tu peux parler, tu as juste oublié comment faire…

Le lycan expira tout son air et inspira d’un coup. Il ouvrit la gueule et sortit un son… humain…

- Satané louve… Tu mériterais la mort !

Sa voix était roque, comme s’il avait subit une série de coup dans la glotte. Il s’approcha de Moro et l’attrapa par la gorge, cette dernière se laissa faire, étrange… Son visage n’exprimait plus ce petit air narquois qui aurait suffit pour que le ninja l’exécute mais son visage à moitié tiraillé entre l’amour et la tristesse.
Il relâcha son étreinte et se détourna, il perdait peu à peu cette rage qui brûlait en lui. Son mal de crâne revenait. Il mit un genou au sol et recommença a hurler. La douleur était vive, comme s’il brulait dans des flammes aussi froide que la banquise. Il continuait de crier de douleur comme une bête à l’agonie avant de tomber dans l’inconscience. Nu, ayant pour seul affaire son sac en bandoulière, étendu sur le sol…


Moro sourit et de son museau caressa le corps de Serizawa plongé dans le coma…

- Il est vraiment hors du commun ce petit ♥️ !
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

avatar

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 26
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
5430/5430  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
4630/4630  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mont Meikai ( Uniquement pour les Invocateurs de Loups )   Lun 25 Jan - 19:28

- Hmm...

Serizawa se réveilla lentement, son esprit émergeait avec peine, il leva un bras et vit sa peau, celle d'un humain. Il soupira de soulagement et toucha son visage.
Les yeux clos il palpa la surface sur laquelle il était allongé. Moelleux, doux, un vrai revêtement de soie, une parure royale. Il se frotta l'arrête du nez, il savait qu'il était nu, son sens du toucher s'était rétablit à son réveil.
Ses idées étaient confuses, il se rappelait être passé à l'état de lycan mais après avoir toucher le sol, le trou noir...
Il tourna la tête sur sa gauche et tomba sur une vision paradisiaque...



Le nukenin resta un instant là, a regardé celle avec qui il partageait la couche. Un petit truc lui fit tilt dans la tête, il soupira et souffla...

- Moro...

La jeune femme sourit et se mit de côté, prenant appuie sur son coude pour se redresser.

- Perspicace mon grand ♥️
- Tu as finalement eut ce que tu voulais...
- Tire pas cette tête * petit rire * ça n'avait pas l'air de te déplaire cette nuit ♥️
- J'étais inconscient !
- Mais tellement vigoureux... * regard songeur * On remet ça ♥️
- Tsss
- Ohhhh S'il te plaaaiiitttt ♥️

Serizawa soupira.
Malgré tout ce qu'il pouvait dire ses yeux restaient obstinément braqué sur les seins de la jeune femme ou de la femme loup... Il ne savait plus et il s'en fichait. Cette poitrine arrogante et ferme montrait tout d'une jeune demoiselle dans la fleur de l'âge et ça ne laissait pas indifférent le nukenin qui frémit imperceptiblement.
Il soupira et se retourna pour attraper dans son sac posé près du lit une cigarette. Il l'alluma tenta de tirer une taff mais la jeune femme attrapa la cigarette, l'éteignit et la tint en retrait.


- Nan nan nan... Avant de fumer tu sais ce que tu dois faire ♥️ Tu possèdes ma marque, tu es sous mon pouvoir mon Ange, tu dois m'obéir ♥️ Une bonne action et tu auras ton susucre * sourire laxiste *

Le shinobi suivit son tabac des yeux et soupira...

- Quel chantage... * soupire désespéré * Bien j'accepte !

Il se jeta sur la jeune femme qui fit éteindre la lumière par la pensée... Après tout c'était son royaume, elle y avait tous les pouvoirs...

--------------------

Le shinobi se rhabilla avec des affaires similaires a celle qu'il avait déchiré. Dorénavant il devrait toujours prévoir une tenue de rechange et garder en permanence ses affaires dans son sac en bandoulière. La sangle tirée au maximum faisait ridicule lorsqu'il était en humain mais permettant en l'état de lycan de préserver ses affaires les plus importantes.

- Bien fais moi sortir d'ici maintenant...
- Tu viendras me voir promis ? ♥️
- * soupire * Je suis obligé maintenant avec ta marque di mierda...
- * rire * C'est bien pensé n'est-ce pas ? ♥️
- ...

Un cercle de flamme s'ouvrit face à lui. Il y pénétra et se retrouva suspendu dans le vide, au dessus d'une forêt. La chute ne se fit pas attendre, il tomba dans le vide, s'agrippant aux arbres les plus proches pour ralentir la chute. Finalement il toucha le sol, et fini accroupit, usant de la puissance de ses jambes pour ne pas trébucher...
Il regarda autour de lui, la température fraiche lui signala l'altitude où il était présent. Une forêt peu dense... Surement les montagnes...
Il soupira, sortit une cigarette et se dirigea vers la civilisation la plus proche...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

MessageSujet: Re: Mont Meikai ( Uniquement pour les Invocateurs de Loups )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mont Meikai ( Uniquement pour les Invocateurs de Loups )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» thé vert à la menthe tue l'allaitement ?
» Les UV
» Avez vous des trucs pour arrêter la monté de lait et de soulager??
» Les riverains du Mont sont inquiets
» Charte Internationale pour la Terre et l'Humanisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Montagne-