Tales-of-Naruto
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-45%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Tailwind IV à 94€ au lieu de 170€
94 € 170 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mairie de Tanzaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMer 24 Mar - 9:09

Deux bruits de lames sortants de leurs fourreaux, une croix apparait sur la porte, avant qu'elle ne s'écroule. De la fumée apparait un homme masqué portant des lunettes un peu spéciales.

- Toc toc ...

Bachi, l'Oyabun, le chef des Yakuza, pègre sévissant sans relâche à Tanzaku ... dans l'ombre l'ombre de la ville marchandes, ils contrôlent les casinos, les bordels et tout ces lieux mal fréquentés. Même si ils n'ont jamais essayer de prendre le pouvoir, cette fois, il est temps. Bachi ayant toujours eu des contacts avec l'Akatsuki, est aujourd'hui un membre à part entière, il porte à son auriculaire gauche la bague d'Orochimaru, où le kanji ciel est inscrit, ainsi que le manteau de l'Akasuki, juste posé sur ses épaules, afin de laisser apparaitre son corps et son armement impressionnant. A coté de lui se tient Yamagushi, son Saikō-komon ... l'homme de confiance, le conseiller qui s'occupe de toute la paperasse administrative.

- Bachi ... nous avions un accord ! Ma protection et celle du village contre une totale liberté ...
- Oui, mais l'Akatsuki paye mieux ...
- Yama-kun ! Silence ... bref, comme mon acolyte viens de le dire ... l'Akatsuki nous demande de prendre le contrôle. Voici le nouveau maire de Tanzaku.

Mairie de Tanzaku Captur30

Le bras droit de Bachi sort de l'ombre, dans son magnifique costard trois pièces en saumons noir. Il ne porte pas ses épées, pour le symbole. L'Ushimaru, quand à lui reste d'un calme presque déconcertant. Yamagushi est un homme très malin,qui fait face à tout les problèmes qu'il rencontre avec une grande dextérité. Il a une grande connaissance de toutes les paperasses administratives ce qui ne lui laisse pas vraiment le temps à l'entrainement. Originaire de Konoha, il maitrise un Katon assez approximatif mais grâce à Bachi, il a put montrer une grande maitrise du katana.

- Soka Soka ... Je n'ai pas d'autre choix que de vous faire abattre ...
- Et avec quelles armée ? Les Yakuzas fournissent tout tes gardes du corps ... ahahah

Le maire affiche un sourire narquois, il lève le bras droit et claque des doigts. Les fenêtres derrières le maire de Tanzaku explosent. Une ombre, d'une rapidité déconcertante fonce sur Bachi, ce dernier, dans un calme toujours aussi extraordinaire, se penche sur le coté, de la main droite sous armure bloque le bras de son adversaire, de la gauche il sort un de ses katanas, d'un astucieux mouvement de poignet, il fait faire un salto au garde du corps, puis d'un geste souple décroche sa tête de ses épaules à l'aide de sa lame. Le deuxième garde du corps est devant le maire, regardant sans cillé son ami se faire abattre.

- Qu'est ce que ....
- Ahahahah ... Ounaid ... Bien joué patron !
- Je crois que ... j'ai bousillé la moquette.

Le deuxième garde du corps commence des mudras afin de pulvérisé l'assassin de son allié, mais quelques instants, Bachi arrive devant son adversaire, la main gauche sur son épaule, dans sa main droite trône une boule de chakra tourbillonante, et l'Oyabun lâche ... dans un souffle :

- Rasendama.

Il pose sa main sur l'abdomen du garde du corps, ses vêtements se déchirent sur le coup, puis la sphère tourbillante commence à entamer la chaire avant de l'expulser du bureau en tournant sur lui même.

- Nous pouvons discuté ?
- O-oui ...
- Bien, vous et votre famille pouvez rester à Tanzaku ... vous gardez notre protection ... cela vous convient ?
- Tu as intérêt à accepter.
- D'accord.

Le maire sortit en vitesse, puis, une vingtaine de Yakuza torse nu, portant le sceau du dragon et le katana entrèrent dans la salle. Bachi redresse la cape de l'Akatsuki et prend la direction de la sortie. Au passage, il s'arrette pour adresser un message à ses généraux, le Waka-gashira et son petit frère, le Shatei-gashira : Les frères Sumiyoshi.


- Réparez le bureau ... achevez le garde du corps ... et suivez moi. Nous prenons le contrôle de la ville.

-------------------------------

Yamagushi Tsukasa, nouveau maire de Tanzaku.
Directement sous les ordres de Bachi et l'Akatsuki.
Saikō-komon des Yakuzas (spécialisé dans l'Administration.)
Affinité : Katon + Kenjutsu (maitrise de katana), Métier : Stratège, Spécialité : Taijutsu.
Le plus faible des trois généraux.
Revenir en haut Aller en bas
Neji Hyûga
Prodige Hyuuga / Légende / Admin

Neji Hyûga

Prodige Hyuuga / Légende / Admin

Messages : 2327
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : Tour de Guet

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left25045/5045Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (5045/5045)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34535/4535Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4535/4535)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 60
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyLun 29 Mar - 14:47

Le juunin de Konoha avait réfléchi et Hinata semblait hésitante, elle craignait sûrement de tomber sur une embuscade ou de nouveau sur ce membre de l’Akatsuki qui était bizarre mais loin d’être un idiot comme il semblait le montrer. Neji avait pu voir passer un homme curieux possédait un drôle de tatouage et deux épées non loin d’eux. Avec son byakugan, c’était difficile de le rater.

Hinata, allons voir le maire de Tanzaku, je pense qu’il nous recevra sans trop de difficulté.

Le binôme de Konoha poursuivait leur marche dans les ruelles de la ville qui ne dormait jamais, Neji gardait son byakugan actif pour une bonne raison. Cette ville pouvait se révéler dangereux avec tout ce monde qui y vient et y repart rapidement. Continuant sur le chemin qui se présentait devant eux, il arrivait dans une grande avenue, un peu plus chic que celle qui venait de rencontrer auparavant.

« On ne doit pas être loin, je vois bien quelqu’un d’important, surtout un maire habiter dans un endroit similaire »

Neji avait t’il raison ou alors s’était t’il trompé ? il le saurait rapidement en poursuivant dans cette grande avenue. En concentrant sa visibilité à son paroxysme, il voyait à environ un kilomètre de lui, écrit sur une bâtisse le nom de Mairie de Tanzaku. Un petit sourire s’affichait sur son visage, il profitait également pour jeter quelques regards sur sa coéquipière et cousine Hinata.

La mairie se trouve actuellement à un kilomètre de notre position.

Les deux shinobi filaient à allure rapide sans se fatiguer. Au bout de deux minutes, il arrivait devant l’entrée de la bâtisse. Neji déxactivait son byakugan et faisait signe à Hinata de venir avec lui. Il entrait dans la bâtisse et rencontrait quelqu’un qui devait être une sorte de secrétaire.

Bonjour, on souhaiterait pouvoir parler au maire. Nous sommes des ninja de Konoha. Vous pouvez le prévenir de notre visite.

Bien je vais le prévenir. Suivez moi.

Neji et Hinata suivait donc cette personne dans le bâtiment et remarquait qu’il menait bien sa vie ce maire. Il y avait des sièges et le bureau du Maire non loin.

Vous pouvez vous asseoir là. Le Maire va vous recevoir.

Les deux ninja attendait donc et la secrétaire faisait donc le nécessaire, elle frappait à la porte et rentrait qu’il avait de la visite et tout.

...........................................................................................
Mairie de Tanzaku 1355019938499304a324f13anyskof

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyLun 29 Mar - 15:00

Mairie de Tanzaku Captur30

Yamagushi allait commencer sa séance d'entrainement quotidienne, lorsque benjamin des Sumiyoshi passa sa tête par la fenêtre.

- Des ninjas de Konoha, des Hyuga, ils viennent d'entrer dans la mairie et voudront surement te parler, tu feras tes exercices plus tard !
- Ah putain ...
- Dommage !
- Taggle !

Le Tsukasa est connu pour son franc parler, il dit ce qu'il pense, mais sait se montrer calme quand il le faut. Alors que le chef de la sécurité disparait, Yamagushi remet son costume et vérifie que son sceau est bien caché ... puis se rend compte qu'il aura à faire à des Hyuga ... avec un peu de chance, le Byakugan ne détectera rien. Alors qu'il range ses katanas sous son bureau, sa secrétaire entre pour annoncer la venu des deux shinobis. Après un signe de main, il lui indique de les laisser entrer.

" Oh-oh ... La princesse Hinata ... et lui ... pour protéger la princesse, seul un ninja d'exception peut l'escorter et en plus si jeune ... je ne vois vraiment pas. "

Yamagushi étant originaire de Konoha et connaissait de renom la princesse, mais il était partit il y a tellement longtemps qu'il n'a pas eu le temps d'entendre parler de Neji et de son génie. Alors que les ninjas sont en train de s'installer, le responsable de l'Administration des Yakuza s'assit en même temps qu'eux. Puis, après un léger silence, il lance :

- Bien, que puis-je pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Neji Hyûga
Prodige Hyuuga / Légende / Admin

Neji Hyûga

Prodige Hyuuga / Légende / Admin

Messages : 2327
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : Tour de Guet

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left25045/5045Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (5045/5045)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34535/4535Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4535/4535)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 60
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyLun 29 Mar - 16:21

Neji et Hinata était reçu par quelqu’un qui était assez étrange, cette homme avait quelque chose qui dérangeait le prodige du clan mais il ne savait pas quoi. Cette homme ne se présentait même pas à croire que tout le monde le connaissait dans le Yuukan. Une chose était sûre c’est que Neji et ni Hinata ne le connaissait.
Le duo avançait et rentrait donc dans le bureau du maire, il le saluait comme le voudrait la politesse puis il se plaçait devant un siège pour s’asseoir. Peu de temps le maire disait en gros quelle était leur but de leur visite.


Avant toute de chose, on ne sait pas présenter ni vous ni nous. Je m’appelle Neji et ma coéquipière c’est Hinata. Comme vous pouvez le voir nous venons du village de Konoha.

Neji laissait un petit blanc, ce qui allait permettre au maire de se présenter, ensuite, il allait directement aux faits qui lui menait dans ce lieux.

Nous sommes venus vous voir pour une raison précise. Comme vous êtes le maire de Tanzaku, vous devez être au courant de tout ce qui se passe dans votre ville. J’ai pu voir en marchant dans votre rue qu’il y avait ici des membres de l’Akatsuki, l’organisation criminelle.

Neji attendait un moment avant de poursuivre, il regardait son interlocuteur et semblait établir une stratégie.

Je ne vais pas vous apprendre qu’est ce qui s’est passé avec l’Inquisition dans le passée. Je sais que vous avez des informations sur l'Akatsuki et j’aimerai les entendre.

Neji avait fini de parler pour le moment, il avait été franc et attendait la même chose de la part du maire même si il avait un drôle de pressentiment, il regardait Hinata pour voir si elle avait aussi une sensation étrange.

...........................................................................................
Mairie de Tanzaku 1355019938499304a324f13anyskof

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyLun 29 Mar - 20:32

Mairie de Tanzaku Captur32

Le maire reçu les deux invités et après une brève présentation, il préféra resté franc avec ces deux là, il se remora ce que Bachi lui avait dit de dire au cas où l'on lui posait ce genre de question.

- Yamagushi Tsukasa, originaire moi aussi de Konoha. Ne vous en faîtes pas je ne suis pas un Nukenin, je n'ai jamais été un ninja de Konoha. Juste un homme qui préfère la vie à Tanzaku.

Le Saiki-komon de l'Organisation évita malgré tout d'évoquer qu'il recevait en cachette quelques techniques de Ninjutsu mais qu'il n'a jamais été assez puissant pour intégrer les forces de Konoha. Dans un coin de sa tête, il nota le nom de Neji, ce petit n'était pas à ignoré. Puis le vif du sujet fut lancé d'un ton sec, l'Hyuga allait droit au but.

- Effectivement, vous risquez de trouver des membres de l'Akatsuki ici. Depuis l'Inquisition, le village est affaiblie, et ayant beaucoup d'idée pour améliorer ce village, j'ai décidé pour me faire élire, de conclure un pacte avec l'Akatsuki afin de garantir la sécurité du village. Les laissés profiter des biens faits du village en échange d'une protection est grossièrement le sujet du pacte. De plus, j'ai créé une sorte de milice, vous trouverez dans les rues des groupes d'hommes portant des katanas et des tatouages en forme de dragon. Ces hommes représentent la sécurité du village et donc l'autorité : Seuls ces hommes sont sous mon contrôle direct. Les membres de l'Akatsuki n'ont aucun contact avec moi, les seuls choses que je peux vous dire, c'est ce que j'ai observé ...

Yamagushi se redressa dans son fauteuil avant de continuer.

- En autre le fait qu'il n'ai effectivement plus de chef, je n'ai été en contact qu'avec deux membres. Il n'y a que quatre ou cinq membres qui passe par ici dont Itachi Uchiha et ... c'est le seul que j'ai reconnu. Depuis peu, ils sont entrés en période de recrutement. C'est tout ce que je peux vous dire, je refuse de les espionner pour ne pas passer dans le coté de leurs ennemies donc je n'ai que ça à vous offrir.

Le maire de Tanzaku se leva et leur tourna le dos pour regarder par la fenêtre.

- Si vous voulez tenter quoi que ce soit contre eux, je vous demanderais de ne pas attaquer dans et autour du village. Vous serez malheureusement considéré comme des ennemies car ce combat risquerait de blesser des hommes.

Yamagushi tourna la tête vers ses invités..

- Autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Hijou
Assassin / Support d'Ame

Hijou

Assassin / Support d'Ame

Messages : 801
Date d'inscription : 18/05/2009
Localisation : Ame

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left24650/4650Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (4650/4650)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34120/4120Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4120/4120)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 1805
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyLun 29 Mar - 22:52

Neji avait mené un plan pour éviter de faire une mauvaise rencontre et mena sa cousine jusqu'a la mairie afin de parler avec...le maire évidemment.
Le génie du clan méritait bel et bien son rang de jounin au sein de Konoha, Hinata le constatait à nouveau. Son cousin avait le sens des responsabilité. Il était capable de prendre des décisions rapidement et très objectivement, ce qui n'était pas le cas de l'héritière, trop émotive et réservée.

Neji débuta rapidement la conversation avec le maire au sujet de l'Akatsuki. La réponse fut visiblement très franche de la part de l'homme au costard, puisqu'il ne nia même pas qu'il y avait une sorte de pacte entre les forces de sécurité de Tanzaku et l'organisation la plus connue du Yuukan.


"Sachant ce qu'il s'est passé du temps où l'Inquisition régnait sur la ville, je trouve surprenant que le maire ait opté pour l'aide de l'Akatsuki. Je ne sais pas ce que ça cache, mais il ne vaudrais mieux ne pas nous attarder ici. La franchise peut-être une façon de nous piéger."

Hinata resta silencieuse, ayant désactivé son Byakuugan avant d'entrer dans la mairie. Pour le moment, aucun danger ne semblait menacer le duo de Konoha, mais la situation pouvait se renverser en quelques secondes seulement. La conversation elle s'était arrêtée un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Neji Hyûga
Prodige Hyuuga / Légende / Admin

Neji Hyûga

Prodige Hyuuga / Légende / Admin

Messages : 2327
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : Tour de Guet

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left25045/5045Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (5045/5045)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34535/4535Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4535/4535)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 60
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyLun 29 Mar - 23:23

Neji avait posé de simples questions mais qui s’avérait vitale pour sa mission et il n’aurait pas pensé tomber sur aussi bon public que l’était ce fameux maire qui se nommait Yamagushi Tsukasa, Il apprenait que le Maire était originaire de Konoha, ca faisait déjà un bon point pour le duo qui était présent



La suite était déjà moins réjouissante, le maire avait fait une sorte de pacte avec l’Akatsuki, chose des plus étranges pour la part de Neji qui ne comprenait pas pourquoi et surtout, il commençait à connaître cette organisation qui ne reculait devant rien pour arriver à leurs fins.
Neji était très déçu par ce qu’il entendait mais il ne montra rien du tout.


« Je commence à comprendre ce qui se passe ici à Tanzaku, Naruto si il vient dans cette ville, il faudrait redoubler d’efforts. »

Le juunin de Konoha écoutait les arguments donnés par le maire et les réfutait rapidement dans sa tête.

« Comme si l’Akatsuki servait de protection c’est plutôt eux qui pillent et tuent sans raison. Ca me laisse vraiment perplexe, un vrai monde à l’envers »

Yamagushi poursuivait en disant qu’il avait également ces propres hommes qui portait des katanas ainsi que tatouage. Neji en avait vu durant sa visite mais il commençait à comprendre mieux. Cet homme n’était pas qu’un simple maire mais bien plus que ça. Continuant sur l’Akatsuki en disant qu’il n’en avait aucun contact mais alors comment pouvait t’il assurer la défense de Tanzaku ? Il parlait d’un membre qui était Itachi Uchiha, celui qui était venu au village caché de la feuille.
Le maire avait été franc et refusait d’aider les villages contre l’Akatsuki en espionnant leur fait et geste.

« C’est ennuyeux mais je peux comprendre sa position »

Neji ne disait rien et attendait qu’il termine avant de lui dire deux ou trois mots par rapport à ce qu’il venait de dire.

Bien sur que j’ai autre chose à vous dire

Je vois que vous avez été franc et je vais également l’être. Je peux vous dire que miser sur l’Akatsuki pour protéger cette ville est une utopie. Cette organisation criminelle ne vit que pour ses objectifs obscurs. Vous aurez du Mr le Maire privilégiez les villages du Yuukan au lieu que l’Akatsuki. Votre choix est très contestable et lourds de grands conséquences. Vous pensez vraiment que l’Akatsuki se préoccupe de Tanzaku ou des villageois. La mort, il ne laisse que ça derrière eux. Au moins je vous aurai prévenu. D’ailleurs je ne comprends pas ce choix a part si …

Neji laissait un blanc et commençait à réfléchir.

J’ai été ravi de vous rencontrer ce fut très enrichissant cette petite visite. Au revoir.

Neji faisait un signe à Hinata et partait du bureau du maire à présent, il avait eu ce qu’il voulait et même bien plus qu’il aurait pu pensé. Neji ne disait rien et attendait qu’il soit parti et un peu loin pour discuter avec Hinata car les murs avaient peut être des oreilles.


...........................................................................................
Mairie de Tanzaku 1355019938499304a324f13anyskof

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 30 Mar - 1:16

Mairie de Tanzaku Captur32

Yamagushi écouta les conseils de Neji, dans un calme déconcertant, il se leva et se dirigea vers les portes pour l'ouvrir à Neji et Hinata.

- Je sais que ce que j'ai fait à un risque. Et je ne compte pas laissé le village courir à sa perte. Je ne compte pas rester les bras croisé à attendre que la Lune Rouge montre son vrai visage.

Les Hyugas sortirent du bureau tandis que le Saiki-komon des Yakuzas les salua.

- Je suis aussi ravi d'avoir pu discuter avec Konoha, j'espère que la présence de l'Akatsuki ne vous rechignent à nous rendre visite. Le village va devenir un lieu de paix et d'échange ... c'est mon objectif principal. Au revoir.

Le Tsukasa ferma la porte derrière les shinobis et avança vers la fenêtre. Dès qu'il vit Hinata et Neji apparaitre dehors, il lâcha, tout en desserrant sa cravate et déboutonnant sa chemise :

- Putain, quel bande d'emmerdeur ! J'ai intérêt de noté ce que je leurs ai dit pour donner la même version à tout le monde.

Le responsable de l'administration mit sur papier la conversation et la rangea dans la poche intérieure de sa veste avant de se mettre torse nu et de commencer son entrainement journalier à l'aide de ses katana.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 30 Mar - 12:59

Muramasa avait retrouvé un peu son calme. Cette partie de la ville était plus silencieuse, c'était agréable. Il releva sa tête et tomba sur la Mairie d'où il vit deux ninjas de Konoha en sortir. Le vagabond nota cette information, il n'avait pas de grieffe avec les villages mais pour sa survie il était nécessaire d'éviter un maximum les puissances de ce monde. Enfin pour le moment...
Il s'avança près des portes et fut arrêter par les gardes. Il faut dire qu'il n'avait pas une déguène qui passait facilement et semblait plutôt sortir d'une foire que d'une famille de noble. Toutefois ses armes étranges en disait long sur son caractère réel.
Le premier garde lui demanda ce qui l'amenait par ici. Il employait un ton diplomatique bien que possédant une touche autoritaire, sans doute pour faire comprendre qu'il n'était pas là pour plaisanter.
Sa voix était également agréable, non pas le son qu'il émettait, mais la façon dont il agençait ses mots. C'était comme si ses paroles, au lieu de rompre l'harmonie du monde en imposant sa volonté, étaient portés par le vent.
Muramasa le remarqua et c'est pourquoi il se tint correctement.


- Je souhaiterai un entrevue avec le chef en fonction ici bas. Je suis un mercenaire itinérant et j'ai besoin d'argent pour préparer une affaire qui ne regarde que moi.... Pourriez vous lui demander audience ?

Le garde hocha la tête, le paradoxe entre l'accoutrement et la façon dont parlait Muramasa l'avait sans doute étonné quelques secondes avant que son professionnalisme ne prenne le dessus.
Lorsqu'il se retourna, Muramasa vit le début d'un tatouage dans la base de sa nuque, son acolyte, torse-nu, possédait le même.
Le vagabond se remémora la précédente altercation avec des individus similaires... Ils étaient donc vraiment la milice de la cité...
Muramasa n'aimait pas ça, s'ils avaient eut vent de cette histoire, il allait encore devoir faire du bruit, avant de céder la place à un grand silence...
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 30 Mar - 17:09

Yamagushi était en plein entrainement, a vrai dire, il venait de commencer et l'adrénaline venait à peine d'inhibé ses dernières sensations de "non-envie" de s'entrainer. Il pivota sur le coté et abattit sa lame dans le vide lorsqu'une de ses secrétaires lui dit qu'un mercenaire voulais lui parler. Apparemment la discussion n'allait pas être politique, alors il décida de rester dans cet accoutrement, c'est à dire torse et pied nu, portant juste son pantalon de costume, à demi en sueur avec un katana dans la main, et un autre rangé dans son fourreau, le tout posé sur le dos du Saiki-komon.

- Bien ... dîtes lui d'entrer.

Le Yakuza attendit en regardant les fenêtres, d'habitude, Fukuda arrivait par la fenêtre pour l'informer sur la personne qui allait entré dans son bureau. Mais là ... rien.

" Il se passe quelques choses de bizarre "

En regardant par la fenêtre, Yamagushi vit un certain attroupement de la populace vers une rue voisine. Mais avant de pouvoir plus réfléchir, le mercenaire entra dans la pièce.

- Yamagushi Tsukasa, maire de Tanzaku. A qui ai-je affaire et surtout, quelle est la raison de votre venu ?

Le Saiki-komon se rendit compte qu'il avait encore son katana dans la main. Il le rangea avant d'avancer vers Muramasa et le tendre la main.

---------------------

HRP

PS : N'oublie pas de t'enlever le chakra que tu as utilisé, je pense que tu as utilisé ça :

Spoiler:
 

Donc ici tu dois te retirer 100 ch.

De plus ton métier est "Assassin" tu as donc un bonus de +70/+30 à tes stats.
Tu as donc au maximum : 2670 pv / 2430 ch
Et vu que tu as utilisé la technique, en dessous de ton avatar il dois être inscrit :

2670/2670
2330/2430

Voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 30 Mar - 18:21

HRP
Spoiler:
 

Muramasa fut conduit dans le bureau où l'attendait un homme torse-nu et en sueur. Il portait également ce tatouage mais il avait l'air de tout sauf d'un chef, tout au plus un vulgaire pion qu'on laisse en avant pour intimider et vérifier s'il n'y avait pas de danger pour que les grosses têtes puissent arriver sans crainte.
Le vagabond, le bas de son visage caché derrière le col de ses fringues balaya la pièce du regard, cherchant visiblement quelques choses.
D'une voix calme et lente il dit simplement :


- Il doit y avoir erreur... Je cherche à m'entretenir avec le chef de la cité et pas avec l'un de ses vassaux enfin...

Muramasa regarda explicitement l'homme devant lui. Lentement, de bas en haut, avant de soupirer et de se retourner.

- Vous n'êtes visiblement pas celui que je cherche... Même le garde à l'entrée m'inspire plus de respect qu'un tas de muscle écervelé... Vous cherchez à écourter la discussion c'est visiblement un manque de vocabulaire certain ou bien votre piètre endurance vous oblige à parer au plus urgent pour aller vous reposer ou... Ou prendre une bonne douche, mon odorat est délicat, tout comme mon ouïe...

Dans un pur élan de dédain, Muramasa ne dégnait même pas adressé un regard au Yakuza. Pour lui ce n'était qu'un pion dans la hiérarchie de Tanzaku, une supercherie dont il ne voulait pas être la victime... Il trouverait lui même le chef de Tanzaku...
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 30 Mar - 19:55

Après les remarques désobligeante du mercenaire, Yamagushi se brusqua, droit comme un vît (si si la vrai expression c'est ça), le Yakuza resta de marbre avant de répliquer.

- Tant que vous ne comprendrez pas qu'il est coutume de se présenter et de montrer un minimum de respect lorsque l'on rencontre quelqu'un d'haut placé, hiérarchiquement parlant. Que vous compreniez qu'un chef politique à besoin d'exercice physique et d'entrainement, chose que j'étaie en train d'effectuer lorsque vous m'avez déranger, pour pouvoir montrer à ses hommes qu'il n'ai pas qu'un beau parleur. Que vous compreniez que je ne peux vous réorienter vers une personne qui serait à même de vous servir au maximum ... alors je vous demanderai de sortir de ce bâtiment, et de revenir lorsque vous aurez compris que je suis le chef politique de cette ville.

Le Saiki-komon désigna la porte, qui s'ouvrit sur le coup, laissant entré l'ainé Sumiyoshi, le général direct de Bachi et donc le sous chef des Yakuza accompagné d'un homme qui semblait être un boucher. Tandis que son petit frère entrait par la fenêtre.

- Vous confirmez que c'est cet homme ?
- O-oui ...
- J'vais le buter !
- Recule, Yamagushi !
- STOP !

Les deux hommes n'avaient pas encore dégainés leurs armes que le boucher était partit et que le responsable administratif avait stoppé les deux hommes avec sa voie.

- Que tout le monde garde son calme ! Que s'est il passé ?
- Ce fumier à exterminé l'équipe de Kurosaki !
- C'est vrai ça ?
- Oui je l'ai vu !
- Ce n'est pas à toi que je parle : Fukuda !

Yamagushi se tourna vers Muramasa pour attendre une réponse, voyant qu'il peinait à répondre, il ajouta tout de suite.

- Les Yakuza n'ont pas pour but la guerre et le sang, ils ont prit le contrôle de Tanzaku par la force certes, mais dans un but pacifique, le but étant de faire de Tanzaku un lieu de paix pour tout le monde ! Un tel comportement est inacceptable !

Le Yakuza regarda les autres généraux qui lui firent oui de la tête.

- Je suis comme je te l'ai dit, et c'est la vérité : Le maire de Tanzaku. Cet homme là bas est le chef de la sécurité, et celui est est son petit frère, qui contrôle les entrés. Ce sont nos statuts officiels. Officieusement, je suis ce qu'on appelle un Saiki-komon, le grand est le Wakagashira, le petit le Sateigashira. Nous sommes tout trois sous les ordres de l'Oyabun. Il est actuellement en déplacement et c'est à lui que tu devras expliquer ton geste. Si l'Oyabun apprend ton geste, il voudra te tuer. Mais si c'est toi qui lui avoue ta faute, il sera clément et te laissera la vie sauve, voir te pardonnera. Mais pour cela, il faut que tu le trouves ... A l'heure actuelle, tout les Yakuzas de la ville vont vouloir te tuer, la ville te sera refuser à jamais ... nous t'offrons une chance de te racheter. Utilise les moyens que tu souhaites ... autre que la violence. Trouve des informations sur l'Oyabun, retrouve-le et fait ce que tu juges bon de faire.


Yamagushi reprit son souffle alors que les deux autres Yakuza avait repris des pauses passives.

- Le choix est à toi : Quitte la ville et ne reviens plus jamais, sachant que l'Oyabun te traquera ... ou ... essaye de racheter ton acte de barbarie. Alors ?

-----------------------

Je vais de proposer une sorte de jeu dans Tanzaku, sachant que mon vrai perso revient dans un petit moment, cela va t'occuper ^^
Mais comme je suis un gros sadique, tu n'auras les règles que si tu acceptes Twisted Evil

Comme dirais notre PNJ master :

Choose your destiny !


Dernière édition par Bachi Ushimaru le Mer 31 Mar - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 30 Mar - 23:43

- SILENCE !

La voix de Muramasa perça la cohut de la scène aussi facilement qu'un couteau fend du beurre.
Il avait les mains autour de son crâne et son visage de dément était orienté en direction du Maire, une expression haineuse sur le visage. Il dû faire un énorme travail sur lui même pour se calmer et il y parvint après quelques secondes. Immobile au milieu de la pièce, il prit la parole de sa voix calme et apaisante.


- Je vous serez gré messieurs de ne pas rompre l'harmonie avec des bavardages aussi bruyant qu'inutile... J'ai effectivement tuer ses hommes... Plus par dépit que par raison. Je possède un pouvoir étrange qui dépasse de loin l'entendement rationnel de la plupart des personnes en ce bas monde... C'est un don comme une malédiction et bénissez le ciel de ne pas avoir subit le même sort... Je n'arrive pas toujours a le contenir et le faire est douloureux mais toutefois j'ai conscience que nous sommes des hommes mais leur comportement était une injure a l'harmonie déjà instable dans cette cité... La provocation dont ils ont fait preuve et l'affront qu'il ont eut a mon égard fut autant de terme qui aboutit à la même équation... Leur mort... Je ne ressens aucune compassion, c'est pout cela que je ne puis comprendre votre peine...

Muramasa marqua une pause, savourant ce silence qu'il imposa par la force de son élocution. Il aimait ainsi capter l'attention, un comme un acteur pendant un magnifique monologue. Si bien qu'il décida de reprendre avant qu'une autre personne ne daigne rompre cette harmonie à sa place.

- De ce fait je trouve totalement abusif votre chantage et je ne m'y plierai nullement. Si vous voulez me traquer, vous y perdrez plus d'homme que nécessaire, je vis déjà en nomade, m'arrêtant là ou je peux trouver un contrat donc autant dire que ma visite ici sera brève... Mais je n'accepterai d'ordre de personne ne possédant le grade le plus élevé ici, et vous l'avez dit vous même, ce n'est pas votre cas.

Le vagabond était en face de la vitre, parlant au maire comme si les deux autres gusses n'existaient pas. La peur, il l'avait aboli depuis longtemps et il était assez sûr de sa force pour savoir qu'en cas de pépin, les dégâts qu'il recevrait ne serait que minime par rapport a ceux de ses adversaires... Il avait refuser les règles du jeux pervers du maire, et avait imposé les siennes... Un larbin ne l'intéressait pas... Il voulait un gros poisson, qui puisse lui apprendre a nager dans la mer...
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMer 31 Mar - 1:47

Les trois hommes se regardèrent, Fukuda haussa les épaules, son grand frère tourna le dos à la scène et Yamagushi soupira.

- Bien, je ne vois pas d'autre solution que de ...
- Casse toi !
- Hareaki !?

Les deux Yakuza se tournèrent vers l'ainé Sumiyoshi qui venait de couper la parole du Saiki-komon.

- Quitte cette ville ! Sur le champ ! Je ne veux pas de type comme toi ici ! Casse-toi et ne reviens jamais ! Tu veux rencontrer notre chef !? Après ce que tu viens de faire, il te retrouvera et te fera la peau ! Je ne sais pas ce qui me retient de t'arracher le coeur ...
- Le Gokudô, nee-san !
- Rien n'interdit de buter ce type : Ce n'est pas un honnête citoyen, il ne fait pas partit de la pègre !
- " Tu devras obéissance et respect à ton supérieur. " ... Bachi veut faire de Tanzaku un village de paix et d'harmonie ...
- Tsss ... Je te le dit : Quitte la ville ... et si tu reviens ... je te tue !

Le Wakagashira quitta la pièce après ses menaces, après un signe de tête, le Sateigashira le suivit en passant par la fenêtre. Laissant les deux hommes seuls à seuls. Le Yakuza soupira une nouvelle fois et retourna à son bureau, il s'assit sur sa chaise et d'un signe de main, désigna la porte.

- Fait ce qu'il t'as dit ... vas-t-en. On ne veut pas de type comme toi ici. Je te conseille de pas trainé ici ... personne ne t'attaquera dans le village ... mais ne les nargue pas trop ... tu auras de nos nouvelles ... ton crime : intentionnelle ou non, ne restera pas impuni. Je t'ai proposé de te racheter ... tu as refuser ! Je ne peux plus rien pour toi.

Yamagushi posa son katana sur la table et attrapa l'arête de son nez.

" Bachi m'avait prévenue ... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMer 31 Mar - 20:08

- Quitte cette ville ! Sur le champ ! Je ne veux pas de type comme toi ici ! Casse-toi et ne reviens jamais ! Tu veux rencontrer notre chef !? Après ce que tu viens de faire, il te retrouvera et te fera la peau ! Je ne sais pas ce qui me retient de t'arracher le coeur ...
- La peur sans doute...
- Le Gokudô, nee-san !
- Rien n'interdit de buter ce type : Ce n'est pas un honnête citoyen, il ne fait pas partit de la pègre !
- " Tu devras obéissance et respect à ton supérieur. " ... Bachi veut faire de Tanzaku un village de paix et d'harmonie ...
- Tsss ... Je te le dit : Quitte la ville ... et si tu reviens ... je te tue !
- Proliférer de telle menace n'impressionne que si vous avez le potentiel de la mettre à bien... Sans cela ce n'est qu'une rupture inutile de l'harmonie, qu'un vacarme sans une once de sens...

Avant que les Yakuzas ne passent la porte, Muramasa continua :

- Tu sembles vouloir venger tes hommes, pourquoi ne pas m'affronter ? Non pas dans une vulgaire bagarre de rue, un vrai combat, un duel entre toi et moi. Tu semblais sûr de ta force, tout comme tes défunts camarades d'ailleurs... "Méfie toi du loup qui dort" C'est un dicton qui prend tout son sens pour mon cas... Souvent prit pour un vulgaire vagabond, nombre de personnes ont déjà payés de leur vie cet affront... Si tu veux me tuer, bénit tes hommes car grace à eux tu connais mon potentiel et un homme averti en vaux deux...

Le maire prit la parole une dernière fois

- Fait ce qu'il t'as dit ... vas-t-en. On ne veut pas de type comme toi ici. Je te conseille de pas trainé ici ... personne ne t'attaquera dans le village ... mais ne les nargue pas trop ... tu auras de nos nouvelles ... ton crime : intentionnelle ou non, ne restera pas impuni. Je t'ai proposé de te racheter ... tu as refuser ! Je ne peux plus rien pour toi.
- Je sais très bien que votre pouvoir est plus que limiter et par conséquent, vous ne pouvez rien pour moi si ce n'est disparaître de ma vue... Mais je ne quitterai pas la ville non... Bien qu'une profonde souffrance m'envahit rien qu'en arpentant ces rues, je vais rester... J'ai encore des choses à faire ici et je n'aime pas laisser un travail en suspens. Votre vassal ou je ne sais quel rang idiot vous vous affublez, il a une affaire à régler et s'il le faut, ça se règlera sur le fil de l'épée...

Muramasa regardait tour a tour le Maire et l'autre brute écervelée qu'il avait retenu de partir, tel un lâche... Le vagabond avait mal au crâne a force de parler mais une irrépressible envi de mouvement agissait comme un doux opiacé pour son organisme... Il ne laisserai personne de faible lui donner des ordres... Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptySam 17 Avr - 15:10

Bachi était dans la mairie, assis sur une chaise, Yamagushi était derrière son bureau, Hareaki debout, appuyé contre un mur, tandis que Fukuda était derrière Bachi, appuyé contre le dossier de la chaise. Bachi était à présent au courant de toute l'histoire concernant Muramasa.

- Bien, Fukuda, tu te couperas le doigt dès ma sortie, et tu iras te le faire recoudre ensuite. Quand à moi, j'ai quelques travaux à faire, si tu as des informations Fukuda ...
- Je vous préviens immédiatement. Pour Muramasa et l'Akatsuki.
- Parfait, je dois faire comprendre à ce vagabond ce qu'il en est.
- Bachi-sama ...
- Oui, Hareaki ?
- Votre main ...

Bachi regarda sa main après que le maire est terminé la phrase du chef de la sécurité. Effectivement, là où gisait la bague d'Orochimaru, sur son auriculaire gauche, une aura particulière troublait le chakra ambiant. L'Oya-bun posa sa main dessus, et une image envahi son esprit.

Mairie de Tanzaku 26911962receptacle-jpg

Puis un chemin se traça dans son esprit, pour enfin revenir à la réalité, Bachi, sous ses bandages, souriait à pleine dent.

- Bachi-sama ...
- Oho, quel pouvoir impressionnant ... les enfants, je repart pour quatre à cinq jours ... vielliez sur la ville. Fukuda, laisse tomber la Lune Rouge, cherche juste des infos sur le vagabond.

Le Yakuza en chef se leva et partit vers la porte, une fois cette dernière fermée, il entendit le bruit de la lame coupant la chaire et un cri de douleur étouffée. C'était la première fois qu'un de ses généraux le trahissait, il espérait que ce soit la dernière, lentement, il partit vers les portes de la villes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyLun 19 Avr - 23:55

Citation :

Serizawa était rentrer dans Tanzaku, ville putride centre de tous les commerces, de toutes les tares de ce monde corrompu. Partout où le nukenin posait les yeux, il n'y avait que désespoir et malheur, vision un peu simpliste qui ne collait pas tout à fait à la réalité mais ça lui importait peu. Ce qu'il voulait pour le moment c'était amasser de l'argent, suffisamment pour entreprendre ce qu'il avait en tête.
D'un geste sur, précis et naturel, Serizawa ajustait sa tenue. Sous son masque il grimaçait, montrait les crocs, avec le temps son audition était toujours de plus en plus fine, tout comme son odorat et bien entendu, dans les lieux comme Tanzaku, on peut dire que ses sens en prennent un coup.
Il se souvenait de la cité comme s'il ne l'avait quitté que la veille, les rues, les dédales de ciment qui formait un labyrinthe de de construction humaine n'avait pour lui aucun secret mais une chose clochait et il n'aimait pas ça...

Durant sa petite escapade dans les rues, il avaient remarqué un grand nombre d'hommes armés de Katana et arborant fièrement un genre de tatouage sur l'épaule. Manifestement un gang avait prit le contrôle de Tanzaku... Ca lui rappelait l'Inquisition. Il fit un petit sourire carnassier, semblable a celui qu'il faisait tant de fois lorsqu'il était encore connu et craint de tous...
Une pulsion meurtrière s'élevait en lui et la marque des loups brûlaient en dessous de sa nuque.


" Et qu'est ce qu'il se passe si je fais ça... "

Serizawa passa proche d'une table, le genre d'endroit ou les Yakuza se retrouve pour partager une bière, tater le poker en matant le quartier, et près de cette dernière, le pied du nukenin crocheta un pied de la table, le cassant et faisant tombé bières et cartes sur le sol.
Il se retourna juste à temps pour voir les Yakuzas se relever en gueulant et en s'approchant de lui. Ils avaient l'air menaçant mais aucun d'eux ne tenta quoique ce soit.


" Soit ils ont une grande gueule et rien derrière, soit ils obéissent à un code... Hmm il doit y avoir un genre de tête pensante ou quelque chose de ce genre... "

Le nukenin lui fit face et lentement décocha un revers de la main dans le visage du plus proche, sans pour autant lui décrocher la tête du coup mais assez pour le mettre sous le choc. D'ailleurs le concerné resta un moment silencieux, touchant sa joue, comme étonné qu'on lui résiste. Serizawa attrapa une cigarette et la posa entre les lèvres du Yakuza en face de lui, d'un geste rapide il alluma un zippo et grilla le tabac, suite à quoi Serizawa rangea son matériel et posa sa main gauche sur l'épaule du Yakuza et ajouta :

- N'oublie pas où est ta place... Un jour tu tomberas sur plus fort et plus méchant que toi, et ce jour la c'est ta tête qui foulera le sol et non cette piquette de basse qualité...

Serizawa se retourna et continua son chemin, l'homme le héla et s'approcha de lui, l'attrapa par l'épaule et le retourna violemment en hurlant de ne pas se foutre de lui. D'un geste rapide, Serizawa l'agrippa par la gorge et le souleva de quelques centimètres au dessus du sol. Ses compagnons réagirent et voulurent intervenir mais un rapide coup d'oeil suffit à les faire hésiter.

- Ne te méprend pas, je suis plus fort et bien plus méchant que toi...

D'un geste lent, Serizawa bougea son bras droit par la seule force de sa volonté, il ne voulait pas activer ses sceaux pour un rejeton comme ce gars la si bien que son mouvement était saccadé, lent, ce qui rendait la scène encore plus paniquante.
Le nukenin enleva son cache nez pour laisser apparaitre une dentition hors norme, digne du plus féroce des loups, accompagnés d'un regard a glacé le sang. Sa rétine vira au rouge, lentement, comme possédé par quelque chose puis tout d'un coup tout cessa.
Serizawa lacha sa victime qui tomba sur le cul en toussotant.
Le nukenin rangea son bras droit dans sa poche, replaça son cache nez et posa son bras gauche sur la garde de son sabre.


- Que cette mésaventure te serve de leçon... Sans ton code d'honneur ou je ne sais quoi qui a retenu tes coups, tu t'es épargné la vie sans même le savoir...

Serizawa quitta les lieux, laissant des Yakuza fébrile qui s'empressèrent d'aller prévenir leur supérieur.
Le déserteur fit craquer sa nuque et tourna un peu plus loin pour arriver après quelques minutes de marche en face de la mairie. Il s'arrêta devant l'édifice un moment puis poussa la lourde porte pour entrer à l'intérieur. Les gardes l'ayant confondu avec un quelconque trouffion ne prétèrent pas plus attention que ça a lui, il faut dire qu'il avait un peu le look pour.
Après avoir gravit les quelques marches qui le séparaient de l'étage, il se posta devant la porte du Maire et toqua avant de pousser la porte sans même attendre de réponse.
Il laissa cette dernière grincer en s'ouvrant et se tint ainsi, dans le cadre de la porte, debout, ses cheveux masquant une partie de son visage, fière face a ce nouvel individu qui par on ne sait quel courage, pense pouvoir tenir seul les rennes de cette ville...


- Bonsoir... Je suis... Serizawa Suzuran...
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 20 Avr - 2:46

- Bonsoir... Je suis ... Serizawa Suzuran ...
- Tiens tiens ... te voilà enfin ... depuis le temps que je t'attends.

Mairie de Tanzaku Captur32

Yamagushi se leva en resserrant son nœud de cravate. Il donna un coup sur son costard et s'approcha du nouveau venue. Il toisa quelques instants avant de lâcher un :

- Une certaine classe ... beau costume ... les cheveux ont poussés depuis la dernière fois ... ça de donne un air, et avec ce cache nez ... tu fais plus mystérieux.

Le maire resta ainsi jusqu'à ce qu'il réalise la situation.

- Oh, pardon. Yamagushi Tsukasa, maire de Tanzaku. Tu ne me connais pas, mais moi en revanche, je sais certaine chose sur toi ... du moins, plus rien depuis ce match contre le bretteur de Kiri ... Qu'est ce qui t'amènes ici ? Que deviens tu ?

Le responsable de l'administration lâcha un rire fin et claqua des doigts en levant la main, un homme apparut derrière le Yakuza.

- Il y a quelqu'un qui meurt d'envie de te rencontrer ... Seishô, va chercher Bachi ... dit lui que ...

Le Yakuza qui avait la tête légèrement tournée sur la droite regarda subitement le Suzuran dans les yeux.

- Buzz est arrivé !

En réalité, Yamagushi savait très peu de chose sur Serizawa, mise à part qu'il a travaillé pour Kiri, Oto, Suna et même l'Inquisition. Bachi savait qu'il portait le même prénom que le Kazekage qui avait accueillit puis viré Serizawa. Après une petite enquête, il avait découvert que le Rokudaime l'appellait : Buzz. Et comme la nouvelle de sa mort avait traversé tout le Yuukan, l'Oyabun avait eu l'idée de cette petite blague si jamais Serizawa refaisait surface. Le maire avait un petit rire subtile, il attendait la réaction de Serizawa en gardant ses mains dans ses poches, tandis que l'homme disparut comme il était venu, pour aller chercher Bachi Ushimaru, et non Takano, qui lui est bien mort, et ne risque pas de revivre dans un coup de nostalgie..
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 20 Avr - 7:39

- Que me vaut cet excès de familiarité... Sachez rester à votre place...

A l'évocation de son surnom débile datant d'une époque révolu où il maitrisait encore le Raiton il esquissa un petit sourire avant de durcir son regard et de foncer sur le Maire et, de son bras gauche, le bloquer contre le mur et le plaquer avec force. Il plongea ensuite son regard dans le sien et le maire vit sa propre mort...
L'aura meurtrière que dégageait Serizawa suffisait à destabiliser les plus faibles et visiblement ce gars n'était pas vraiment le maître de Tanzaku, tout au plus un intendant servant de relais aux véritables maîtres des lieux..



- Tu es bien trop faible... Disparait chercher ton maître !

L'agrippant par le col, Serizawa projeta le maire en direction de la porte et se dirigea derrière le bureau. Il prit place dans le fauteuil luxueux et toujours de son bras droit, poussa les feuilles qui s'y trouvaient. Différents rapports trônaient ainsi sur le bois et le nukenin de son regard rapide et pénétrant, analysa et enregistra différentes informations qui pourraient lui être utile comme les entrées des membres de l'Akatsuki, l'arrivée nouvelle de ce Bachi avec l'un des Jinchirukki ou encore les rapports de recherche sur les Bijuu existants.

" Intéressant... "

Serizawa reposa finalement la feuille en attendant ce fameux Bachi... Il utilisa les sceaux de son bras droit et leva ce dernier en direction du Maire situé près des portes.

- J'ai dit... Disparait !

Serizawa utilisa le pouvoir de son bras droit dans une démonstration de force, non pas puissante mais ô combien impressionnante. Ainsi le maire se retrouva projeter au dessus de la rambarde et tomba dans le hall.

- C'est bien mieux ainsi... Donc il y a un nouveau Bachi... Depuis la mort du Takano j'espérais être tranquille de ce genre de fléau, rien que de porter le nom de Bachi mérite selon moi la peine capitale...
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 20 Avr - 17:25

Mairie de Tanzaku Captur32

Alors que Serisawa faisait son numéro du mec branché over-cheaté qui n'a peur de personne sur sa Harley Davidson, Yamagushi restait calme, regardant Serizawa droit dans les yeux, une aura carnassière apparut dans la salle, une aura pesante, mortuaire. Dans les yeux du déserteur de multiple village, il n'y avait que haine et désolation ... Le Suzuran éjecta le maire de la main et se dirigea vers le bureau. Le Saiki-komon, fit une petit pirouette pour rester en équilibre, et redonna de l'ordre dans ces vêtements.

- Soit patient, mon maître est en route ... et ses dossiers sont confidentiel ...

Le maire claqua des doigts et le bureau s'embrasa, emportant avec lui tout les dossiers récents que Serizawa pensait lire au post d'avant, mais du coup, il lui était inconnu à l'heure d'aujourd'hui. Dans la continuité et donnant maintenant une raison de plus au Suzuran d'expulsé le maire avec son bras, Serizawa leva ce dernier et lança son attaque, le maire fut expulser puis se transforma en flamme pour disparaitre. Une simple substitution, le maire réapparut dans un coin de la salle.

- Au vue de ton comportement, je ne peux pas te laisser seul ici ... tu risquerais de fouiller dans des affaires qui ne sont pas les siennes, comme tu l'a tenter précédemment ... et puis, on ne me vire pas comme ça, c'est moi qui décide le moment où ... ah, ce moment est arrivé plus vite que prévu ...

Yamagushi se dirigea vers la porte et sortit en la fermant derrière lui.

- C'est bien mieux ainsi... Donc il y a un nouveau Bachi... Depuis la mort du Takano j'espérais être tranquille de ce genre de fléau, rien que de porter le nom de Bachi mérite selon moi la peine capitale ...
- Voilà un comportement digne de toi, Serizawa, comportement qui n'est plus admis ici ... Bachi Ushimaru, enchanté.

L'Oyabun était debout sur le rebord de la fenêtre, derrière le bureau du maire, et donc, le fauteuil où le lycan était assis.

- Il me semble que ce siège ne t'appartient pas ... Il me semble aussi que Yamagushi t'es demandé le pourquoi de ta venue ... Quelle que soit la raison ... ce n'est pas ici que nous devons avoir un entretien ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 20 Avr - 18:04

Serizawa applaudissait, chose étrange puisqu'il ne faisait que taper sur le bureau calciné qui, fait d'un bois solide, avait résisté aux flammes. Il faut dire qu'il était aisé pour Serizawa de contenir ce genre de technique grace a son Kekkai Genkai d'origine, à savoir les flammes vertes, mais dont il a totalement oublié de garder dans sa fiche mais bon, même la force noire pouvait étouffer ce petit incendie sans grand risque.

- Bachi ... J'ai pas retenu ton nom mais a dire vrai il importe peu, il est temps que les choses bouges dans le Yuukan...

Serizawa toqua un instant sur l'apparence de l'individu. A sa main non ganté se trouvait une bague qu'il connaissait bien, celle qu'Orochimaru gardait dans son bureau, signe de son ancienne appartenance a l'Akatsuki. Le nukenin sourit et continua :

- Perfide voleur, tu possèdes une bague qui ne t'appartient nullement, ce damné d'Orochimaru t'aurait tué pour si peu... Enfin aurait tenter * sourire carnassié * Il faut dire qu'il s'était un peu ramolis lorsque j'ai quitté le village en provoquant par mon départ, comme une distorsion temporelle ou un bordel monstre réduisant le village à néant...

A l'évocation de ces souvenirs, Serizawa s'installa plus confortablement dans le fauteuil et posa les pieds sur la table. De sa main gauche il fit craquer 4 de ses 5 doigts à l'aide de son pouce puis soupira.
Il posa son regard sur le chien de Bachi et continua :


- Ton maître est là il me semble non ? Tu peux déguerpir sous-fifre, tu n'as plus ta place dans ce bureau et si vous tenez vraiment à le garder, il vaut mieux pour toi Bachi que nous ayons une discussion seul mais nul besoin de sortir de ces lieux huhuhum.

Serizawa reprenait goût a ce jeu de pouvoir. Avec Katô il avait dû mettre en sourdine cette petite voix qui lui susurrait des atrocités pour prendre le pouvoir mais ici c'était différent, nul personne ne lui barrerai la route, enfin Bachi va essayer, c'est comme une malédiction qui pèse sur ce nom mais qu'importe, il ne comptait pas pourrir a Tanzaku, ses desseins le conduiraient dans beaucoup d'autres endroits...

- Je ne compte pas m'approprier Tanzaku une... Hmm... Troisième dois. C'est lassant et si c'était vraiment on but, j'aurai déjà exécuter tes hommes depuis longtemps, je suppose que tu sais de quoi je suis capable n'est-ce pas ?

Serizawa se releva et fit craquer sa nuque avant de bouger sa tête et de faire face à Bachi.

- Bien, fais moi un topo de la situation dans le Yuukan, après ça je te rendrai un seul et unique service * sourire *
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 20 Avr - 19:12

Bachi descendit de la fenêtre et s'approcha du siège, il le fit pivoter pour que les pieds de Serizawa retrouve le sol. Il s'approcha de lui, et lui souffla à l'oreille.

- Vois tu ... Tanzaku est entré dans une nouvelle air, prémisse de ce qui va arriver au Yuukan entier ... un lieu de paix qui sera bientôt compris de tous. Depuis que la ville est sous mon contrôle, toute violence ou forme de haine est interdite. Je suis moi même régis par des lois ... et toi ... toi ... tu vas à l'encontre de toutes mes lois ... et pour le bien de Tanzaku ... et du Yuukan ... c'est sans aucun scrupule ni remords ... que je me vois dans l'obligation de t'éliminer ... bien évidemment ... je connais ta puissance et c'est pourquoi ...

Bachi se releva en criant, histoire d'éviter d'abimer les oreilles sensibles de Serizawa.

- Hareaki !

Mairie de Tanzaku Captur31

L'homme entra dans la pièce en défonçant la porte, il avança lentement vers le bureau. Bachi sortit son katana et le posa sous la gorge de Serizawa.

- Ton règne de terreur s'arrête ici !

Bachi, d'un geste brusque, entailla la gorge de Serizawa, et enchaina tout de suite après par une attaque de Ninjutsu, une sphère de chakra tourbillonnante traversa le siège et entra en contact avec le dos du Suzuran, qui fut expulsé de quelques mètres.

Spoiler:
 

Le Suzuran retomba au milieu de la salle, Bachi commença à courir vers lui, les deux katanas en main, le sol explosa, et une gosse butte de terre apparut, Bachi l'avait fait monter pour avoir de la terre à portée, nécessaire pour son Doton. Il prit appuie dessus et décolla, la terre monta le long de son corps pour faire le tour de son bras et former la tête de taureau. Bachi était à son maximum d'altitude, il regardait Serizawa dans les yeux, et lâcha :

- Meurs !

Et les lames frappèrent le Suzuran de plein fouet, à la suite de l'attaque, Bachi donna un coup de pied dans le ventre de Serizawa pour faire un salto et s'écarter légèrement.

Spoiler:
 

----------------------

Serizawa : 2190 PV / 2530 CH
(-50pv/tour)(Perd 1 action au prochain tour)
Hareaki : 2800 PV / 2500 CH
Bachi : 2820 / 2060 CH

Bachi et Serizawa : Assassin !
Spoiler:
 

Hareaki : Combattant
Spoiler:
 

Bachi et Hareaki
: Spécialité Taijutsu
La spécialité Taijutsu vous donne un bonus de 30 à toutes vos techniques de taijutsu et rend celles de rend A et S insensibles aux armures.

Serizawa
: Spécialité Ninjutsu
Ninjutsu : La spécialité Ninjutsu vous donne un bonus de 20 à toutes vos techniques de type ninjutsu qu'il soit Kekkai genkai ou affinité basique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 20 Avr - 20:00

Le corps du Serizawa battu tomba au sol avant de disparaître dans un petit nuage de fumée. Dans le couloir, on entendait le bruit reconnaissable de pas puis une voix vide de toute expression se fit entendre.

- Soka soka...

Le nukenin prit appuie dans l'encadrement de la porte, s'adossant pour plus de confort puis déclara a voix haute.

- Je pensais qu'avec tout votre code d'honneur et tout et tout tu aurais tenter un combat, un duel en tête à tête, mais même de ça tu as peur... Le Kazekage n'avait pas peur lui et pourtant il n'avait pas un rang aussi prestigieux que toi... Être le maître d'un village de plouk ne fait-il pas de vous le Roi des clochards ?

Serizawa réfléchissait quelques instants a ça phrase pleine de bon sens et se promis de la ressortir un jour, dans une occasion similaire.
Avec un petit sourire il tourna la tête en direction de Bachi et continua :


- D'ailleurs la seule différence entre un déchet et un clochard n'est-il pas juste le fait qu'un déchet ne fait pas chié son monde ni ne la ramène pour quémander de l'argent ou de la nourriture ? Hmm je pense que ceci est à débattre mais toutefois je suis étonné de ton savoir vivre, tu voulais profiter de l'effet de surprise que tu avais sur moi alors que je ne connaissais rien de toi c'est exacte ?

Serizawa sourit un instant et un plan commençait à germer dans son esprit. Il durcit son visage, baissa la tête et lacha un petit rire bref et sec avant de se redresser face a Bachi et ces sbires.
D'un geste de son bras gauche, Serizawa dénoua le noeud de sa cravate et déboutonna sa chemise. Il activa son bras et termina d'enlever ses affaires qu'il déposa sur le fauteuil dans le coin droit du bureau.

Son corps couvert de cicatrice montrait toutes l'étendue des combats qu'il avait fait, les sceaux graver dans sa peau un peu partout laissait suggérer des jutsus imprévus. Son bras droit, légèrement plus foncé que le reste de son corps en était couvert et dégageait une sensation de pouvoir que même Tobi aurait pu convoiter.
Dans une inspiration, Serizawa posa les genoux au sol et commença a parler en position de Seïsa, son sabre poser près de lui.


- Serizawa est mort, ou tout du moins le Yuukan a besoin de le croire encore un moment, c'est pourquoi je suis prêt à te louer mes services comme homme de main et répondre a tous tes ordres comme s'il s'agissait des miens.

Il laissa un blanc, regardant Bachi dans les yeux avant de continuer avec un sourire franchement sadique qui montrait ses crocs de lycan ainsi que sa détermination :

- Je commence par quoi, Boss ?

Serizawa était ainsi près de la porte du bureau, agenouillé, en attente de la réponse de son "possible" employeur du moment.
Et comme Bachi est un gros enculé, je dis tout de suite que j'ai largement les réflexes de fuir sans me prendre beaucoup de dégâts XD
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 20 Avr - 20:39

Bachi regarda le corps blessé de Serizawa, il resta immobile un instant, réfléchissant, lorsque tout à coup, une phrase résonna dans sa tête.

- Je commence par quoi, Boss ?
- Serizawa n'est pas mort ... enfin ... si, mais il y a beaucoup plus longtemps. Le Serizawa qui a frappé le Yuukan il y a trois mois et qui revient après deux mois sans nouvelles est toujours le même. Tu es toujours avide de puissance ... et ton esprit est le même. Tu n'as pas seulement lâché cette phrase car tu as besoin d'argent, tu sais que tout mes hommes sont brisés de l'intérieur, des raclures, des hommes sans avenir que j'ai accueillit pour leurs apprendre à se défendre et à vivre par eux même. Pas besoin d'être un génie pour le savoir.

L'Oyabun rangea ses armes et s'assit sur la motte de terre qu'il avait sortit du sol.

- Dans un sens, tu as raison ... mes hommes et toi avez beaucoup de point communs ... mais eux m'ont promis l'allégeance, à moi et au Gokudô. Ils ont fait le serment de respecter neufs règles et de les suivres jusqu'à la mort. Et je ne peux te considérer comme tels tant que tu ne portes pas ça.

L'Ushimaru montra le tatouage du Dragon de son index.

- Ce n'est pas qu'un simple tatouage, c'est un sceau d'allégeance, qui me permet de m'assurer que tout mes hommes respectent ce qu'il m'ont promis. Je me doute ce à quoi tu penses ... il serait stupide d'accepter un tel sceau ... mais pas quand il permet de faire ça ...

Bachi sortit son katana et se le planta dans le ventre. Un coup fatal, qui allait le tuer d'ici quelques minutes si jamais on ne faisait rien. C'est alors qu'il fit un mudra, son bras se mit à briller et le dragon prit vit, il fit le tour de son corps avant de foncer vers la blessure gueule ouverte. Il referma cette dernière sur la blessure et l'avala, après son passage, la blessure avait disparut et le dragon retourna vers le bras, il s'enroula autour du membre pour commencer à sortir de la peau, un vrai dragon faisait maintenant le tour du bras de l'Ushimaru, la queue était encore tatoué sur le ventre de Bachi, alors que la tête fonçait à pleine vitesse vers Serizawa pour s'arrêter à quelques centimètre de son visage.

- Une attaque de soin en premier temps, qui est aussi offensive ... quasiment inesquivable ... tu as bien entendue noter la vitesse avec laquelle le dragon est arrivé ... si je l'avais laisser attaquer, il t'aurait totalement paralysé, puis il m'aurait attirer jusqu'à toi, et avec mon arme, te toucher en plein cœur n'aurait pas été difficile.

Le dragon fit le tour de Serizawa, sa tête était aussi grosse que la sienne, puis après quelques instants, il retourna sur la peau de Bachi pour se figer dans sa position initiale.

- Ou tu deviens un Yakuza ... ou tu quittes la ville et trouves du travail ailleurs ... ou tu restes et le combat seras inévitable.

La grande question était écrite dans la signature de Bachi, maintenant, il ne manquait que la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku EmptyMar 20 Avr - 20:54

Le calcule fut vite faite pour Serizawa. Lorsqu'il fit le tatouage prendre vit il le voulait absoluement, qu'importe son pouvoir, il lui serait forcément utile. D'autant plus lorsque Bachi tenta de le tuer avec. Avec un sourire sadique il fixa le dragon dans les yeux lorsque ce dernier se trouvait près de son visage. Puis lorsqu'il tourna autour de lui, Serizawa passa sa paume sur la bestiole, la griffant au passage.
Il porta ses doigts a ses lèvres avant de lâcher un "délicieux" avec son sourire carnassier.


- C'est une technique plus qu'intéressante et je dois avouer qu'elle complètera mon lot de technique en tout genre... Je suppose que c'est un genre de sceau c'est ça ? C'est vraiment intéressant mais...

Sa voix se fit plus froide et son regard plus dur, rien a voir avec la pseudo euphorie qu'il montrait lorsqu'il vit le dragon.

- Croire qu'un lézard peut tuer un loup revient à se voiler la face * sourire carnassier * Je peux croquer ton dragon et m'en servir comme saucisse avant que tu n'es le temps de réagir Kekeke

Le nukenin massa sa nuque ou la marque du loup brûlait à présent, il se releva et continua :

- Bien... J'accepte tes conditions et me plierai à ta volonté tant que ton pouvoir me procure suffisamment de puissance et qu'il me permet d'étriper mes adversaires Kekeke

Serizawa attrapa son sabre, le dégaina et s'entailla la paume, le sang coulait le long de sa main et il serra le poing, créa une masse sanguinolente qu'il laissa couler au sol.

- Par cette entaille je jure sur l'honneur de respecter tes règles a la con et de ne pas trahir les Yakuzas... Bien entendu si l'un deux me cherche des noises je les décapiterais sans autre forme de procès... Vous serez prévenu...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Mairie de Tanzaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Tanzaku-