Tales-of-Naruto
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -22%
-110€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
Voir le deal
389.99 €

Partagez
 

 Mairie de Tanzaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMar 20 Avr - 23:47

- Bien.

Bachi souriait sous les bandages, il passa sa main dans son sang qui était tombé au sol lorsqu'il s'est entaillé l'abdomen puis il s'avança vers Serizawa pour tremper sa main dans la flaque de sang de Serizawa. Les deux liquides vitales se mélangèrent quelques instants puis Bachi regarda le dos de Serizawa, impossible de faire un tatouage, il fallait un lieu à peu près lisse, il posa alors son regard sur le bras original du Suzuran.

- Ça devrait faire l'affaire ... Bien, tu sais parfaitement que ça va être douloureux, et pourtant, ce n'est pas le sceau qui va te faire le plus mal ... c'est de prononcé une certaine phrase ... héhéhé ... dès que je vais poser ma main où nous deux sangs sont mêlés, je vais emplir le sang de chakra, pour que le dragon se forme, tu devras prononcé ce que je vais te dire. Dès que ça sera fait, je prononcerai le nom de jutsu. Legragon va se former en puisant sa force dans ton ... Kékéké ... dans ton âme ... Ahaha ... bref, ensuite le dragon va prendre vie pour décrouvrir ton corps, et il sera scéllé à jamais.

L'Oyabun tendit le bras de Serizawa et prépara à poser sa main dessus. Hareaki apparut devant Serizawa, en tenant un parchemin qu'il déroula.

- Dès que je pose ma main, tu devras dire : "Sur mon honneur et ma vie, je jure que je n'offenserais pas les bons citoyens. Que je ne prendrais pas la femme du voisin. Que je ne volerais pas l'organisation. Que je ne me droguerais pas. Que j'obéirais et respecterais mes supérieurs. Que j'accepterais de mourir pour le père ou de faire de la prison pour lui. Que je ne parlerais du groupe à quiconque. Que je ne dirais rien en prison et que je ne tuerais pas un katagari. En prononça ses neufs règles, j'accepte de suivre le Gokudô, et j'autorise mes supérieurs à me punir si j'enfreins une de ses règles." ... Oui je sais ... c'est long et chiant ... mais c'est le prix à payer.

Et Bachi posa sa main sur le bras de Serizawa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMer 21 Avr - 0:26

- Ça devrait faire l'affaire ... Bien, tu sais parfaitement que ça va être douloureux, et pourtant, ce n'est pas le sceau qui va te faire le plus mal ... c'est de prononcé une certaine phrase ... héhéhé ... dès que je vais poser ma main où nous deux sangs sont mêlés, je vais emplir le sang de chakra, pour que le dragon se forme, tu devras prononcé ce que je vais te dire. Dès que ça sera fait, je prononcerai le nom de jutsu. Legragon va se former en puisant sa force dans ton ... Kékéké ... dans ton âme ... Ahaha ... bref, ensuite le dragon va prendre vie pour décrouvrir ton corps, et il sera scéllé à jamais.
- La douleur ? Tsé, ton corps imploserai si tu avais subit le quart des souffrances que j'ai pu éprouver... N'est pas lycan qui veut héhéhé... Bien qu'on en finisse...

L'autre abruti lui tendit un parchemin que Serizawa repoussa violemment.
Il avait entendu ce qu'avait dit Bachi et dans un sourire ironique lui lança :


- Tu penses vraiment que j'ai besoin d'un scripte pour faire ...

Bachi posa sa main sur le bras de Serizawa qui, il est vrai, a ressentit une intense douleur proche d'une jouissance personnelle qui lui fit serrer les dents alors qu'il récitait comme un écolier aurait apprit sa poésie, le serment des Yakuza.
Une fois la main de Bachi quittant son bras, Serizawa se releva et regarda le travail...


- Bien, si j'enfreins une de ces règles... Comme par exemple si cette face de macaque continu de me fixer comme ça, il se passe quoi ? Comme dans l'ancien temps ? Tu me tranches un doigt ? Tu me fais coulé les pieds dans la roche et tu me fais couler ? Ahahahah j'ai hâte de voir ça...

Serizawa se remémora les paroles de Bachi avant de finir :

- C'est proche des ordres ta connerie... On dirait un couvent pour jeune ado prépubert... Bien, je sais déjà où sont les failles de tes lois et sois sûr... Je vais les exploiter * sourire carnassier * mais en attendant...

Le nukenin commençait à se rhabiller en attendant d'éventuelle ordre et surtout sa position hiérarchique au sein du clan...
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMer 21 Avr - 4:00

Dès que Serizawa prononça le sermon, Bachi lança le nom du jutsu, suivit du grade de Serizawa, pour que le tout soit officialisé par les liens du Fuinjutsu.

- Yakuza Fuinjutsu ! Shoobu !

Le chakra entra en contact avec le sang et la peau du Suzuran, et Bachi retira sa main, elle ne contenait plus aucune trace de sang. Sur l'épaule de Serizawa, un Taijitu se forma, les deux sangs se séparèrent pour former ce symbole, qui est l'essence même de se jutsu.

Mairie de Tanzaku - Page 2 Sans_t26

Puis le sang disparut, il entra dans la peau du Suzuran, et quelques secondes plus tard, apparut un dragonneau noir et blanc sur l'épaule du Suzuran. Ce dernier se mit à bouger lentement, pour avancer vers la main de Serizawa, lentement, il avala la blessure qu'il venait de se faire. Il grossit alors instinctivement, puis se mit à foncer pour découvrir le corps de son hôte, il ôta toutes les cicatrices qu'il pouvait trouvé, et s'attaque même au bras qui permettait de contrôler la force. Il dévora les sceaux, et les muscles s'activèrent, la légère couleur qui permettait de différencier les deux bras était maintenant du passé, impossible de savoir que ce bras n'était pas le sien.

- C'est incroyable ... il est absolument noir ... il s'attaque même aux sceaux ... je n'avais jamais vu ça ... en même temps, des hommes qui n'ont pas leurs vrai bras ... j'avais jamais vu non plus ... tient, celui là réapparait à chaque fois que le dragon le mange ...

Ce sceau était celui qui permettait d'activer la force noir, ce Kekkai n'étant pas adapté aux cellules de Serizawa, apparemment, il lui fallait toujours l'utiliser si il voulait utiliser la force noir. Le Dragon était maintenant adulte, et abandonnait de s'attaquer à ce sceau, il en trouva un plus gros à se farcir. La Marque des Lycans, ce gros machin sur le dos de Serizawa fut dévoré un quelques instants par le dragon, qui retourna vers le bras, pour disparaitre dans la peau du Suzuran une nouvelle fois.

- Voilà, d'ici quelques secondes, il va réapparaitre ... j'espère que le sceau dans ton dos n'était pas important.
- Bachi-sama ...

Hareaki montra le dos de Serizawa, à l'endroit même où la marque se trouvait, il y avait un nouveau sceau, qui ressemblait à ça.

Spoiler:
 

- Les ... les deux sceaux ont fusionnés ... je n'ai jamais vu ça ... les traits sont si fins ... Ohoho ! Rien que pour ça je ne regrettes pas de t'avoir tatoué. Mais ne te fait pas de bile, la forme du tattouage n'influe en rien sur sa puissance, regarde, Hareaki en a deux, et j'ai même un homme qui a encore un bébé dragon, et pourtant leurs sceaux sont tout aussi efficace.
- Bien, si j'enfreins une de ces règles... Comme par exemple si cette face de macaque continu de me fixer comme ça, il se passe quoi ? Comme dans l'ancien temps ? Tu me tranches un doigt ? Tu me fais coulé les pieds dans la roche et tu me fais couler ? Ahahahah j'ai hâte de voir ça ...
- Si tu enfreins une règle, je te tue ... d'un claquement de doigt. Je suis sur que ça t'intrigue ... Suichiro !

Un jeune homme d'environ le même âge que Serizawa entra dans la pièce, il regardait l'état du bureau et fut un peu troublé.

- Tu vois, ce jeune garçon à tuer un homme sous prétexte qu'il lui avait mal parlé. Ce comportement est totalement à l'encontre de la première et neuvième règle. Et il n'a pas juger bon de me prévenir.
- B-Bachi-sama ... j'allais ...
- Trop tard.

L'Oya-bun claqua des doigts et le dragon qui était situé sur son épaule se mit à bouger, il sortit de la peau e s'approcha de la poitrine du Yakuza, il ouvrit la gueule et mordit. A travers la peau, sans la toucher, il atteignit le cœur, et le garçon tomba raide mort.

- Crise cardiaque ... aucune preuve, aucune trace. Il existe un moyen d'éviter la mort, il suffit te m'annoncer que tu as trahi le Gokudô, et de m'offrir un cadeau ... ce cadeau c'est un de tes doigts de la main. A partir du moment où tu m'annonces la nouvelle avec un doigt coupé, le sceau se bloque et je ne peux plus te tuer. J'ai alors le choix, je te pardonne ou tu es viré, sachant que dans le deuxième cas, tu gardes le tatouage à vie, mais il ne te sera plus d'aucune utilité. Peut importe ma décision, libre à moi de garder le doigt où te le rendre.
- C'est proche des ordres ta connerie ... On dirait un couvent pour jeune ado prépubert... Bien, je sais déjà où sont les failles de tes lois et sois sûr... Je vais les exploiter * sourire carnassier * mais en attendant ...
- Il y a des avantages que tu ne trouves pas dans un couvent ... en tant que Yakuza tu peux bénéficier de fille de joie gratuite, si je t'y autorise ... ce n'est qu'un exemple, il y a plein d'autre chose que tu trouveras par toi même. Je sais qu'il y a des failles, mais pour le moment, le système marche. Maintenant parlons de la hiérarchie. Je suis l'Oya-bun, le chef de tous. Le maire est le Saiki-komon, le responsable de la législation, il a sous ses ordres les Shingiin et les Kaikei, mais eux, on s'en fout, c'est la phase visible de l'organisation. Hareaki ici présent est le Wakagashira, le premier lieutenant, lui et son frère, le Shateigashira, le deuxième lieutenant, sont responsables de tout le reste des hommes classé en deux groupes : Kyodai et Shatei, respectivement Grand et petit frère. Toi, tu es un Shoobu, un guerrier. Tu n'as pas le pouvoir de tuer, et personne, sauf moi, n'a le pouvoir de te tuer. Tu n'as d'ordre à recevoir que venant de moi, si les lieutenants te demande un truc, libre à toi de refuser. Tu peux donner des ordres aux petits frères. Le sceau à un pouvoir, si tes yeux se pose sur quelqu'un, tu sais son nom et son grade, seulement si c'est un Yakuza. Et si il n'est pas sous Henge.

L'Ushimaru reprit son souffle et réfléchit quelques instants.

- Il me semble que c'est tout. Maintenant, voici mon premier ordre : Jusqu'à nouvel ordre, il est interdit se battre à Tanzaku ! Tu ne dois jamais donner le premier coup ! Si jamais tu veux te battre, fait en sorte de l'attirer en dehors du village ! Le seul moment où tu peux te battre dans l'enceinte de la ville, c'est quand un combat commence, tu peux arrêter le combat par la force si tu veux et pour finir, tu n'es pas au dessus des lois, mise à part dans les bâtiments qui appartiennent aux Yakuza, si tu veux quelques chose, tu le paye.

L'Oyabun sortit une bourse et compta l'argent, puis la rangea, il s'adressa une dernière fois à Serizawa.

- Bien, maintenant, ce pourquoi tu es venu me voir ... pour 150 ryos, j'aimerais que tu me ailles me chercher quelques chose, j'ai entendu parler, qu'il y avait un homme capable d'invoquer des taureaux à Kumo, il serait mort aujourd'hui. Infiltre toi dans le village et ramène moi le parchemin nécessaire à l'invocation. Hareaki, c'était quoi son nom ?
- Seiko Kenshin.
- Voilà ! Au boulot !

Le chef des Yakuza se retourna et commença à réparer un peu les dégâts qu'il avait fait pendant son début de combat.

---------------------------

Aller, je suis fifou, je t'ai soigner tes sceaux au bras, tu peux t'en servir librement, mais tu dois quand même payer les 30ch/tour si tu veux utiliser la force noir ... faut pas abused non plus Wink
Mon sceau et celui de Moro ont fusionné, tu ne peux pas utiliser le jutsu des Yakuza lorsque tu es en lycan.
Et si jamais je te vire des yakuza, tu pourras toujours te changer en lycan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMer 21 Avr - 10:26

- Seiko ?

Serizawa jubilait, il connaissait assez bien le personnage pour lui avoir récupérer l'Arcade noire qu'il avait aujourd'hui abandonné puisqu'elle ne répondait plus au protocole de Kyoto comme quoi son adversaire perdait trop de chakra et tout et tout.

- Je le connais * sourire carnassier sous son cache nez * Pour lui avoir pourri ses funérailles, pour avoir piller et lu un bon nombre de ces techniques et de sa vie, pour avoir foutu la merde dans le village. Je pense même être en mesure de retrouver cette technique en fouillant un peu dans ma mémoire...

Le nukenin posa un doigt sous son menton comme s'il réfléchissait puis finalement abandonna et regarda Bachi dans les yeux.

- Bien... Une infiltration, la récupération d'un jutsu, sans compté sur le nouvel ordre mondial ça coûtera un peu plus de 150 ryos * sourire cynique *. J'en réclame 200 ryos ainsi qu'un topo de la situation dans le Yuukan, en contre-partie, tu récupéreras ce jutsu avant que tu puisses troncher toutes les catins qui sont sous tes ordres.

Serizawa essuya sa lame sur le fauteuil pour en enlever le sang et la rangea. Dans son dos, près de sa nuque, il sentait la marque maudite le brûler. Bien qu'absorber par le tatouage de Bachi, c'était plus qu'un simple sceau que l'on peut se défaire. A l'intérieur de cette marque résidait un chakra étranger au sien, renouveler en permanence par Moro.
Le nukenin attendit quelques instants que Bachi lui donne les informations dont il a besoin pour continuer et s'apprêtait à quitter la cité pour rejoindre ces appartements... Du moins, ce qu'il en restait.
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMer 21 Avr - 17:09

- Je le connais ... Pour lui avoir pourri ses funérailles, pour avoir piller et lu un bon nombre de ces techniques et de sa vie, pour avoir foutu la merde dans le village. Je pense même être en mesure de retrouver cette technique en fouillant un peu dans ma mémoire...
- Oh c'est vrai ? Tu le connais ? ... kékéké ... J'ai plusieurs hommes originaires de Kumo, ce n'est pas pour rien que je te le demande à toi ...
- Bien... Une infiltration, la récupération d'un jutsu, sans compté sur le nouvel ordre mondial ça coûtera un peu plus de 150 ryos * sourire cynique *. J'en réclame 200 ryos ainsi qu'un topo de la situation dans le Yuukan, en contre-partie, tu récupéreras ce jutsu avant que tu puisses troncher toutes les catins qui sont sous tes ordres.
- Va pour 300 ryos et les informations sur la situation actuelle du Yuukan si tu me ramène en plus des informations sur la Jinchuuriki de Nibi. Je veux une description physique et sa situation, si elle est encore à Kumo ou non.

L'Oya-bun rangea son katana et sortit par la fenêtre en lâchant un :

- Bonne chance ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyDim 30 Mai - 1:51

Un attroupement spectaculaire s'était fait autour de la Mairie. Beaucoup de blesser demandaient des soins, certaines personnes clamaient le nom de leur disparu et aussi beaucoup d'homme tentaient de rétablir l'ordre, un vacarme qui arriva aux oreilles de Serizawa qui, l'air ailleurs s'approcha du rassemblement, les bras encombrer par tout un tas d'objet qu'il avait chiner deci-delà .
Il bouscula quelques personnes non sans s'excuser et s'approcha d'une table de registre pour y lacher son fardeau.


- Se sont des objets que j'ai ramassé en flanant en quête de nourriture * se cure les dents a l'aide de ses ongles * Ca appartient sans doute a quelqu'un ou ça peut etre utile a d'autre...

Le lycan se grattant ensuite le derrière de l'oreille par de rapide mouvement de bras, un peu comme l'aurais fait un chien. Cela a étonné quelques personnes qui haussèrent finalement les épaules, ce n'était pas les fous qui manquaient et celui paraissait inoffensif, un gueux sortit des décombres, rien de bien méchant...
En effet le clochard qui se tenait près d'eux n'avait toujours que, en guise de vêtement, un genre de tissu qu'il s'était enroulé autour de lui.
Serizawa cohabitait avec son côté naturel... Mouais, passons les détails.
Il se baissa, ramassa un genre de pomme, l'essuya sur son linceul et croqua dedans d'un air évasif...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMar 15 Juin - 18:31

La mairie... Lieu sans doute le plus détruit, occupé et convoité de Tanzaku. Tout le monde savait que les richesses de la cité transitait pas une succursale situé dans les profondeurs de la Mairie mais seuls quelques privilégier savait comment la trouver...
Serizawa faisait partie de ceux la, il avait occupé la mairie il fut un temps et connaissait ainsi les fondations du batiment. Il souriait en s'approchant du lieu, ça lui rappelait des souvenirs...

Les deux gardes a l'entrée tombèrent sur le coup. Comme assommé par un poids invisible et Serizawa traversa les portes de la Mairie. A l'intérieur, il pista une dizaine de personne qui travaillait de leur côté. Une seule était un réel danger, puisqu'elle bougeait tout le temps, surement un secrétaire ou autre classe similaire.
Il avança, négligeant l'étage, droit devant lui puis ouvrit une première porte. Derrière celle-ci, un bureau vide, ce n'était pas ce qu'il espérait...


" Ils ont dû changer un minimum les plans... Les fondations n'ont pas put etre retouché, je pense que c'est encore la même disposition dans les étages souterrains, il ne reste plus qu'a trouvé la direction Kekeke... "


Pour cela, quoi de mieux que demander au maire en personne ?
Le nukenin rebroussa chemin et sauta jusqu'a la rambarde du premier étage, atterrissant en douceur sur le parquet délicat.
Il souriait, ce jeu lui plaisait, comme quoi, agir ainsi, était dans sa nature. Il toqua d'abord a la porte une fois. Une voix dans le bureau lui demanda d'entrée mais il ne fit rien, continua de toquer, comme s'il n'avait rien entendu.
Cette tactique est très simple, vous devriez la retenir. Elle consiste a fragiliser la position de la cible en l'attirant dans un piège. Pour ce faire, plusieurs conditions doivent etre remplit et la première est la sensation de sécurité et de naturel que va avoir la cible.
Un individu toquant a la porte du maire ? Quoi de plus normal non ?
Ensuite, ne répondez pas a l'appel de ce dernier et continuer votre manège. Il n'aura alors d'autre choix que de se déplacer en personne pour vous ouvrir et là vous frapperez...

C'est ce que fit Serizawa, a peine la porte fut ouverte qu'il bondit, saisissant le Maire a la gorge et le plaquant contre un mur. La gorge comprimé, il ne pouvait demander de l'aide et le nukenin ferma la porte du pied, il était maintenant tranquille.
Une pression un peu plus forte et il lacha le maire, ce dernier tomba au sol en crachant ses tripes pour reprendre de l'air pendant que Serizawa fermait la porte a clé.


- Je ne suis pas là pour vous assassiner, je sais que vous devez avoir peur pour votre vie quand on pense a vos anciens prédécesseurs * sourire * Je veux une chose, savoir comment on accède aux étages souterrains...
- Vous n'avez...
- Silence ! je peux etre bien moins courtois, ta réponse !

Spoiler:
 

Le maire cracha vite l'affaire et, après un coup de boule bien placé, partit rejoindre Morphée. Le nukenin savait maintenant où se trouvait l'argent, il n'avait plus qu'a le récupérer

" Un jeu d'enfant... vicieux le gosse, mais gamin quand même Kekeke "

Il contourna le bureau et tira un livre, la bibliothèque pivota et laissa accès a un escalier le conduisant dans les profondeurs... Après quelques minutes, il arriva dans une salle de belle taille, apparemment vide de vie, dans laquelle se trouvait une succession de dossier sans grand intérêt et d'archives historiques sur divers évènements.

" Rien de bien intéressant... "

Au fond de la salle, une grande porte noire, visiblement en métal, verrouillé par différent sceau et autre système de défense efficace quoique basique.
Serizawa sourit un moment, c'était risible, et posa sa main contre la porte.
Un crépitement, une explosion et boom, les gonds avaient céder et Serizawa pénétra dans la salle du coffre où, devant ses yeux, une importante somme d'argent était visible.


" Parfait... "

Sortant de son dos un sac de grande contenance, il ramassa le plus d'argent sale possible, pas sale par sa texture, mais par sa provenance.
Tanzaku était loin d'etre la ville modèle et une grande quantité des fonds de la mairie était issu par un trafique d'arme et de stupéfiant assez conséquent.
Une fois qu'il jugea son butin correcte, il quitta les lieux aussi rapidement qu'a l'arrivé...

Déjà des gardes s'amassaient dans la Mairie, cherchant l'intrus. Le maire fut retrouvé inconscient et l'exploration des caves montrent la disparition d'un grand nombre d'argent.
Dans la ruelle a côté, Serizawa marchait, le visage a moitié caché par son haut, un sac remplit d'or sur son épaule...


" Trouvons comment cacher cet argent... Le marche noir Kekeke "
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyJeu 7 Oct - 0:23

Serizawa fit ce qu'il avait prévu de faire, faire passer son message par la peur et la crainte, avant de les tuer dans d'atroces souffrances. Kubitsa quand à lui devait s'occuper de toute la partie supérieure du bâtiment. Et cette fois il voulait utiliser sa méthode. Il prit appuie un fléchissant ses genoux, puis dans une grande impulsion, il sauta en l'air en faisant tomber la foudre du ciel. L'impact entre l'homme et l'éclair eu lieu juste avant le plafond, ce qui fait qu'il put arriver en plein milieu du toit, dans une surprise générale. Tout les archers étaient tourner vers l'escalier, attendant que l'ennemi montre le bout de son nez. Le chasseur profita de son effet de surprise pour attaquer toujours sous sa forme électrique. Il empala trois hommes sur son épée gargantuesque et se changea en foudre lorsque les flèches et les carreaux lui tombèrent dessus. Les projectiles étant donc couvert de son chakra, et le Shishidan put donc les guider sur ses adversaires, entre les deux yeux, ou en plein cœur.

- Kekeke ... un jeu d'enfant ... Aïe !

Une flèche venait de se loger dans l'épaule du Shishidan, qui visiblement n'avait pas tué tout le monde. Mais personne n'était présent sur le toit. C'est là qu'il vit, au loin, sur un autre toit, trois arches, qui peinait à tirer leurs flèches, stressés par la vision de leurs collègues décédés. Le toit était loin, et Kubitsa ne pourrait pas sauter sans se faire toucher. Pas que les blessures l'inquiéterait, mais une flèche mal placé pourrait le gêner et le faire chuter. Le chasseur fouilla donc sur le toit et trouva son bonheur, une canalisation, il la trancha et positionna le jet vers l'autre toit. Une fois mise en place, il créa un lion de foudre qu'il jeta sur le jet, ce dernier se servit de l'eau pour prendre une vitesse hors du commun et surtout une puissance hors-norme. Il traversa le ciel et se heurta à l'immeuble d'en face, pendant que Kubitsa sautait la distance qui le séparait du toit.

- Viens là, Minou !

Le garde un peu trop confiant prit son arc et visa Kubitsa en plein saut, mais le choc avec le lion de foudre le fit bouger et la flèche se perdit dans le néant. Kubitsa pendant son saut, avait changer son épée en un long couteau à dent, conçu exprès pour entrer facilement dans la chair, et pour ressortir avec les intestins. Le Shishidan le plongea dans le ventre du premier archer puis le poussant dans le vide. L'intestin sortit du corps de la victime et Kubitsa accrocha l'organe autour du cou d'un deuxième archer, avant de le pousser lui aussi dans le vide. Il changea à nouveau son couteau en épée et la rangea dans son dos, avant d'accrocher le morceau d'intestins à une cheminée, pour que l'archer meurt pendu par les trippes de son collègue, qui se vidait de son sang.

- Qui-est-ce que tu appelles, Minou ? Aller viens, j'ai besoin d'une pelote de laine.
- Tu vas crever !
- J'aimerais bien, tu sais.

L'archer décocha une flèche qui se planta dans le crâne de Kubitsa, ce dernier avait préparer son coup et électrifier la zone touché afin de faire croire à son adversaire qu'il était immortel, et ça marcha. Kubitsa retira la flèche et commença à courrir vers son adversaire, ce dernier tira flèches sur flèches, mais le stress le faisait manqué sa cible, en bas de l'immeuble, le Suzuran attendait son coéquipier avec impatience, et il le signala en hurlant. Kubitsa comprenait ce que Serizawa ressentait, la peur dans le visage du dernier archer était presque jouissive, et même lorsqu'au dernier moment, il dégaina son katana, on put lire dans ses yeux qu'il était trop tard. C'était comme chassé, mais en jouant avec sa proie, en mille fois mieux.

- Resquate in Pace !

Le dénommé Aslan fit un plaquage monstrueux à sa dernière cible, durant la chute, Kubitsa se redressa pour être debout, et une fois au sol, il amortit son atterrissage avec la nuque de l'archer, qui mourut sur le coup. Le chasseur descendit du corps de sa victime et arracha la flèche plantée sur son épaule. Il fit signe à Serizawa de s'écarter et un éclair lui tomba dessus, pour lui redonner des forces.

- Prochaine étape, la mairie. Tu ouvres la danse, Wolffy ?
- Avec plaisir *sourire carnassier*

Prit dans l'ivresse de la bataille, Serizawa se mit à courir vers la mairie, mais à quasi quatre pattes. Même si de temps en temps, seuls ses jambes suffisait à courir, sur quelques mètres de temps en temps, il se servait de ses mains. Kubitsa quand à lui dut passer par les fils électriques pour suivre la cadence. Ses pieds étaient en osmose avec les cables, ce qui donnait l'impression qu'il surfait dessus. Au loin, la bâtisse de la mairie commençait à se faire apercevoir.

- Aslan ! Vingts-gardes garde la porte de la Mairie ... tu t'en occupes, on se rejoint à l'intérieur.

L'odorat du Lycan avait une nouvelle fois fait des merveilles. Et en plus des vingts gardes devant, Serizawa avait sentit les cinquantes à l'intérieur, c'est pourquoi il avait laissé ceux à l'extérieur à son acolyte. Une fois aux abords du bâtiment municipale, le Suzuran accéléra, et lorsqu'il fut devant les gardes, il sauta en hurlant, comme un loup devant la pleine lune :

- AsarutoraikansurōpuuuUUUUUUUUUUUUUH !

Et Wolffy passa à travers une fenêtre pour commencer son carnage. Quand à Kubitsa, il changea son épée en katana et sauta des fils électriques. Il profita que les hommes regardaient le Lycan pour en décapiter deux, puis en tuer quatre autres, avant d'être encerclé. Les ennemies possédaient des lances et des hallebardes, il devait donc reprendre son épée géante pour se battre. Quatre hommes attaquèrent, Kubitsa prit appuie sur sa lame pour prendre de la hauteur, et deux des gardes s'entretuèrent, quand aux deux autres, le Shishidan les tua en retouchant la terre ferme. Une homme plus grand que Kubitsa approcha en portant une lame bien trop lourde pour tout être normal, même si elle n'avait rien à jalouser de l'épée d'Aslan.

- Viens là mon gros bébé !

Le garde s'énerva et brandit son épée gigantesque avant de l'abattre brutalement. Le Shishidan mit son épée en opposition, mais le choc lui fut défavorable, même si l'épée de Kubitsa était plus grosse et plus lourde, la force de l'autre lui donnait l'avantage. Le gorille en casque réattaqua, mais bien trop précipitamment, puisqu'il tua un de ses alliés. Kubitsa en profita pour reculer et planter son épée dans le sol, il l'a remplit de chakra et tira sur le gros balèze, qui fut éjecté à l'intérieur de la mairie, en brisant la porte d'entrée.

- Suivant !

Les autres hommes ne firent pas le poids, et Kubitsa les tua sans l'ombre d'une hésitation ni difficulté. Lorsqu'il entra dans la mairie, il en profita pour achever le gros balèze, qui gémissait de douleur. Alors qu'il montait les escaliers menant au bureau du maire, un homme s'interposa, sans arme. Arborant ses poings comme unique moyen de combat. Le Shishidan ria. Il planta son épée dans le sol et tandis aussi les poings, pour dire à son adversaire d'approcher. Ce dernier lança un puissant droit, que Kubitsa esquiva sans soucis. Mais il compris trop tard que c'était une feinte, la gauche arriva par en dessous, et Kubitsa ne put reculer que de justesse. Il tenta de placer un coup de poing mais l'adversaire contra facilement et envoya son droit dans le visage d'Aslan. Ce dernier accusa le coup sans broncher et donna un coup de poing dans l'estomac de son adversaire, avant de lui envoyer une droite monumentale. Comme précédemment, le garde bloqua et contre-attaqua, mais cette fois ci, le Shishidan changea son corps en foudre, et le poing du garde passa au travers. Le chasseur se matérialisa donc derrière la défense de son ennemie et le récompensa d'un coup de tête. Une fois le garde à terre, Kubitsa le ruina de coup de poing ravageur. Il les enchaina tellement vite qu'on ne reconnu plus le visage du garde, et qu'on pouvait apercevoir les jointures des mains du chef d'Ame. Ce dernier se releva en attrapant son épée et s'approcha d'une lampe. Il prit l'ampoule à pleine main et la dévissa légèrement pour prendre un coup de jus et se soigner. Dès qu'il fut frais et pimpant, il cria dans les couloirs :

- Wolffy ! On va être en retard pour notre rendez-vous avec le maire !

Le Shishidan monta les derniers escaliers et se posta devant la porte, attendant le Lycan pour entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 28
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left25430/5430Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34630/4630Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyJeu 7 Oct - 1:23

( Magnifique, j'ai vraiment kiffé ton post ^^ )
_______________________________________

Après les paroles d'Aslan, un cadavre tomba a l'étage supérieur, venant d'être lancer d'en bas. L'instant d'après, Serizawa apparut, escaladant l'un des piliers souteneurs de la batisse.

- Ouais ouais, arrête de beugler... Il reste des gardes enfermés dans le sous-sol... Ils ont pris soin de verrouiller la salle du coffre derrière eux, impossible d'y entrer, on verra comment se démerder plus tard...

Serizawa se cura les dents a l'aide d'un de ses ongles. Il y avait comme un bout de quelque chose qui s'était coincé et ça le gênait.

- Bien, je pense qu'on peut entrer maintenant. Restons courtois * sourire *

Le Lycan toqua trois fois a la porte, attendit quelques instants et tenta d'ouvrir. La porte était verrouillée, il a tenté de la forcer, sans succès.
Il soupira et sortit une cigarette. Ses griffes étaient maintenant des ongles et mis a part de bonnes canines pointues et ses oreilles légèrement pointues, il n'avait rien de bien particulier.
Il se gratta la tête et tira une bouffée de tabac.


- Tu peux ?
- Ouaip

Un coup d'épaule ne suffit pas. L'Aslan se massa un moment avec un petit sourire a ses lèvres et fit craquer son poing droit.

- Tu comptes faire quoi ?
- Regarde * sourire *

Kubitsa attrapa son sabre qui se changea instantanément en un genre de gant métallique. Le Lycan le regarda un peu étonné et lui demanda en quoi ce petit bout de chose pouvait briser là où son épaule avait échouer.
Dans un petit sourire proche du cynisme, Kubitsa lui dit simplement de regarder et effectivement, le résultat était bien là.
L'arme de l'Aslan était a ce point condensé qu'en réduisant le point d'impact a la surface d'un poing, il pouvait appliquer un coup terriblement puissant, lachant la force de son arme juste a l'endroit de la serrure qui sauta, ouvrant en grand les 2 battants de la porte.
Serizawa ouvrit un peu la bouche, entre surprise et " je dois respirer avant de tirer " et regarda son compagnon.


- Rappel moi de pas te faire chier quand tu as cette arme * Kekeke
- * sourire *

Wolffy avança dans le bureau et comme il s'y attendait, le Maire n'était pas présent. Surement en fuite par la fameuse porte dérobée derrière sa bibliothèque. Un classique.
Le Lycan fit le tour du bureau et fouilla un peu, comme familier des lieux. Il invita même Kubitsa a s'assoir dans le large fauteuil en face de lui et après quelques minutes, lui envoya une bouteille de Samurai qui trainait dans le mini bar personnel du Maire.


- Et bien nous n'avons plus qu'a attendre... Deux possibilités : Les renforts se pointent, et on s'en fout, ou alors le Maire tente de discuter vu que je ne suis pas vraiment là pour le tuer... Dans tous les cas faut qu'on trouve le moyen d'entrer dans la salle du coffre, c'est quand même le but premier de notre venu ici. J'ai juste a retrouver les dossiers de compte pour savoir combien il s'est foutu dans la poche cet enfoiré...

Le Lycan continua sa fouille tandis que Kubitsa vaquait a ses occupations. Il se leva pour regarder par la fenêtre sertit d'une imposante grille de fer. Aslan fit la remarque et d'un geste négligé, Serizawa expliqua que l'endroit avait tellement été ravagé qu'ils ajoutaient a chaque fois des défenses en plus, sans grand intérêt...

--------

Sois un PNJ pour le Maire si qqun veut le faire ou alors on pillera le coffre en RP en soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyVen 8 Oct - 23:56

Les deux hommes restaient dans le bureau, Serizawa fouillait dans les dossier, tandis que Kubitsa était affalé sur son siège, les pieds sur le bureau. Il avait attaché un shuriken à une petite ficelle néanmoins très longue, et il s'amusait à tirer contre les différents endroits de la pièce. Tout ce que pouvait servir de cible : Les photos, les livres ... tout. Entre quelques lancées d'arme blanche, il buvait une gorgée de vodka. Puis, au bout d'un moment, il commença à s'ennuyer alors il lâcha tout en se levant :

- Bon, il a du quitté la ville ... C'est le coffre que tu veux ? C'est ça ?
- Ouais, ouais ...

Le Suzuran affichait une mine déconfite, mélangeant agacement et impatience. Le Shishidan quand à lui s'approcha du tas de document que le Lycan avait déjà foutu en l'air. Il fouilla quelques instant et trouva un plan de la mairie, avec bien entendu, la position de la salle des coffres. Il mit le plan bien en évidence sur le bureau, réfléchit quelques instants, et se tourna, avant de commencer à marcher.

- Un ... Deux ... Trois ... Quatre ...

Le Chasseur comptait ses pas, et rapidement, il sortit du bureau, monta les escaliers, et prit quelques virages, de temps en temps, il ouvrait des portes, mais les refermait et continuait sa route. Puis, après dix minutes de marche à travers la mairie, Serizawa qui était toujours aussi énervé qu'intrigué craqua en lâchant un :

- Bordel, Aslan, qu'est ce que tu branles !? La salle du coffre est au sous-sol.
- Deux cents six et ... deux cents sept ! On y est !
- La salle du coffre, Aslan ! Pas le local du concierge ...
- Wolffy ... si tu étais le gardien d'un bâtiment contenant plus de richesse que certains villages ninja, et que ce bâtiment ce faisait attaquer par deux psychopathes qui viennent de tuer 75% de tes compagnons ... Où tu cacherais tu ?
- Ben, dans la salle du c ... *sourire de compréhension* ... évidemment ... donc qu'est ce qu'on fait là !?
- Contente toi de tuer ... fais moi confiance !

Kubitsa enleva son épée de son dos et la changea en une sorte de gants en forme conique dans le quel on pouvait mettre les deux mains, qui ressemblait à une foreuse. Le chef d'Ame fit signe à Serizawa de reculer et couvrit tout le haut de son corps de foudre. Il prit appuie sur une table et fit un saut périlleux, mais au lieu de se réceptionner sur les pieds, il commença à tourner sur lui même tout en lançant la foreuse. La gravité, la foreuse, le Raiton, la rotation ... tout ça mélangé transformèrent Kubitsa en un perce-défense parfait que même les parois de la salle des coffres ne purent arrêté. Wolffy quand à lui, eu juste à sauter dans le trou que son compagnon venait de faire, et une fois dans la salle des coffres, il tua rapidement les quelques gardes s'y étant réfugiés. Avant de commencer à faire ce dont il avait besoin.

- J'ai envie de vomir ...
- Rien à battre, t'as réussi ! On y est ... et t'avais raison, il avait piégé la porte ...

Le chasseur nota que la toupie n'était pas un jeu idéal après trois bouteille de vodka dans le nez. Il se releva doucement et lorsque son tournis fut passé, il commença à désamorcer les pièges de la salle condamnée.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 28
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left25430/5430Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34630/4630Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyDim 10 Oct - 13:05

Le lycan balaya la scène du regard, faisant abstraction des cadavres qui jonchaient le sol. Il se dirigea au fond de la piece et fit sauter le cadenas relativement frêle d'une lourde porte en barreau, première résistance sommaire du trésor de Tanzaku. Avec un signe de main, il invita Kubitsa a s'approcher malgré son mal de crane et il entama le remplissage de sac prévu a cet effet.

- Tu vois ce que j'aime le plus, c'est que dans toute salle de trésor du monde, tu trouveras, un peu avant, des sacs sobres, noirs, de bonne contenance, prévu pour le transport des fonds. Si on y réfléchit bien, c'est un peu comme nous mâcher le travaille non * sourire * Aller, chope en un et commence a remplir, 60% pour Kiri, et 40% pour je ne sais pas ce que tu veux en foutre.

Les deux individus commencèrent alors leur étrange moisson, fauchant l'argent comme les blés et après quelques minutes, Serizawa sauta par le trou qu'Aslan avait fait pour se retrouver dans le hall.
Ce dernier était désert, comme frapper par un apocalypse étrange. Tout était sans dessus dessous, des corps jonchaient le sol et du sang entachait les murs... Un vrai carnage.
Le Lycan dit a son compagnon de lui balancer les sacs et il les réceptionna rapidement avant que Kubitsa ne remonte a son tour.

- Ya pas a dire, on a vraiment foutu un gros bordel...
- A vu de nez, et Dieu sait que j'ai le nez fin, on a dû passé sur 10% de la garnison de Tanzaku, c'est pourquoi je suis étonné qu'on n'ai pas un comité d'accueil plus important que ça... Normalement l'alerte aurait dû etre donner... Il doit se passer un truc.
- Mouais, prenons les sacs et foutons le camp, ça sert a rien de chercher des crosses a des ennemis imaginaires.
- Tu as sans doute raison mais tu vois Aslan, je préfère voir l'ennemi que je vais affronter plutôt que spéculer sur un potentiel danger... Tant qu'on combat, on ne réfléchit pas et crois moi, je suis fatigué de penser
- * sourire * Quoi qu'il en soit, on a un paquet de fric, tu sais comment sortir de la ville ?
- On va utiliser ce que j'ai fait il fut un temps * sourire * Suis moi

Les deux comparses quittèrent les lieux pour se diriger vers le marché noir...
Revenir en haut Aller en bas
Mizoku
Kazekage

Mizoku

Kazekage

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 25
Localisation : Sunaze-city

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left22880/3180Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (2880/3180)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left32720/3020Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (2720/3020)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 570
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyDim 17 Oct - 23:07

Continuant de marcher dans les rues encombrés de Tanzaku, il n’avait rien trouver pour le moment qui aurait bien pu l’aidée. Arrivé devant le bâtiment ou devait se trouver le maire de Tanzaku, le ninja entra alors dans l’immense tour et se dirigea vers le bureau du maire sans se douté que déjà deux déserteurs était venu quelques jours au part avant. Quand il arriva devant la porte du bureau ou plutôt se qu’il en restait, il vit alors plusieurs gardes qui était en train de réparé les dégâts causés par les deux déserteur. Mizoku s’arrêta et quand l’un des gardes se retourna vers lui, il lui jeta un regard noir et lui fit signe de partir.

-Qu’est ce qui c’est passé ici!!

-Deux déserteurs sont arrivé ici et on tout saccagé! Le maire n’est pas là dès qu’il a sut que deux déserteurs venaient à sa rencontre, il est immédiatement partit.

-. . . . . saviez qui était ses deux déserteur?

-Hum d’après le peu que l’on sait, un d’eux utilise le raiton et l’autre on ne sait pas trop.

-Est-ce qu’il portait des bandeaux de Kumo et Suna . . .

-Non pourquoi?!

- . . . je voulais seulement m’informer . . . merci quand même . . .

Le garde le regardait droit dans les yeux et retourna ensuite à son travail. Le Sawano sortit alors du bâtiment et regardait alors le village. Comment allait-il faire pour trouver assez d’information. Il mit ses deux mains dans ses poches et repensa alors au deux gars. Ils étaient blessé, mais sûrement il ne se serait pas soigné a l’hôpital de Tanzaku s’il se trouvait ici. Mizoku pensa aussitôt au bar de Tanzaku, ceux-ci si trouvait sûrement pour prendre du repos après leur ’’entraînement’’. Mizoku s’y dirigea alors, mais n’étant pas majeur pour le moment, il devra user d’un henge.
Revenir en haut Aller en bas
Mizoku
Kazekage

Mizoku

Kazekage

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 25
Localisation : Sunaze-city

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left22880/3180Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (2880/3180)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left32720/3020Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (2720/3020)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 570
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMar 1 Fév - 0:24

--------------------------------------------------------------------------

Avec le temps, Tanzaku avait élu un nouveau maire et le jounin espérait pouvoir avoir de l’aide de celui-ci, au moins qu’il puisse répondre à ces questions ensuite il pourrait filer en douce pour trouver une organisation apte à l’aider. Arriver à la mairie de Tanzaku, le jounin monta l’escalier lentement, très lentement et quelques fois il devait s’arrêter et reprendre ces esprits pour ne pas trébucher et se retrouver en bas. Son élève l’aidait un peu à monter et il se demandait encore pourquoi il avait décidé de boire. Arrivé enfin au « sommet », il déposa sa main sur sa tête qui commençait à lui tourner et quant tout fut passé il regarda son élève.

- Tu resteras à mes côtés lorsque je parlerais au maire . . . quant nous aurons . . . trouver une organisation . . . pour nous protéger et aider . . . surtout toi . . . je pense te laisser par la suite pour que tu ne te fasses pas tuer ou manipuler par les . . . ninjas de Suna.

- Vous ne pouvez pas me laisser!!!

- Chut ne cris pas tu me donnes mal à la tête . . . on en reparlera plus tard . . . d’abord faut trouver une organisation . . . ensuite nous verrons.

Il se dirigea vers le bureau ou il y était écrit Maire au dessus et frappa assez fort pour créer un grand vacarme dans le bâtiment et entra quant il entendit la voix du maire de l’autre côté de la porte. Il entra dans le bureau et essaya de se faire passer pour quelqu’un qui n’avait pas prit d’alcool avant de venir. Le maire remplissait un ta de papier au bout milieu de la nuit et cela ne semblait pas le déranger.

-Désolé de vous dérangez si tard monsieur le maire . . . mais j’ai besoin d’aide . . . j’ai été accusé d’un meurtre que je n’ai pas commis et j’aimerais savoir si vous connaisseriez une organisation ou quelqu’un de puissant qui pourrait m’aider à régler cet affaire?
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Rikudô

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4725
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left299999/99999Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left399999/99999Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMar 1 Fév - 0:46

Mizoku etait enclin au desespoir, c'est d'ailleurs ce fait qui le poussa a boire plus que de raison, a s'en donner la migraine ! Mais il etait a bout, il cherchait une lueur dans l'ombre, au dela des frontieres, et surement pas dans les villages ninjas ! Ceux qui le soutenait n'etaient plus, ou ne le croyais plus, ou pire, ne pouvait rien pour lui, il etait seul, seul contre tous ! C'est donc de la plus naturelle des manieres, qu'il s'amena ici, lieux fourbe et vil, ou l'ont ne regardait que peu la gueule patibulaire des gens qui allaient et venaient...Il s'en alla tout de meme a la mairie, histoire de voir s'il pouvait tirer de l'aide dans cette histoire ! Determiné a trouver un allié introuvable...
Il monta les marches avec du mal, et sous les quelques cris de sa comparse. Il frappa a la porte et arrivé devant une pile de dossier, s'excusant, il fit sa demande, son appel au secour, de maniere courtoises, et camouflant meme l'abus d'alcool. Il en fallait du cran pour oser prononcer le fait qu'on soit accusé de meurtre, recherché, et se confiant a une "autorité" de Tanzaku. La pile soudain vola en eclat, et ce n'etait ni un chauve a lunette, ni un mec donc la tronche frolerais la méfiance, mais bien....

Mairie de Tanzaku - Page 2 Elizabethkof

UNE maire ! Une femme au pouvoir de la ville marchande. Elle se leva alors, et malgré sa poitrine, gardait un air severe, capable de refroidir le plus chaud des pervers.

Lorsqu'on entre chez quelqu'un, on se presente non ? Et...Evitez le "monsieur" avec moi.

Et voila, c'etait en guise de bienvenu(e)...

...........................................................................................
Mairie de Tanzaku - Page 2 02
Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
Mairie de Tanzaku - Page 2 536190  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Mizoku
Kazekage

Mizoku

Kazekage

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 25
Localisation : Sunaze-city

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left22880/3180Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (2880/3180)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left32720/3020Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (2720/3020)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 570
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMar 1 Fév - 13:48

Le jounin fut un peu . . . non beaucoup surpris par le fait qu’il y est une femme au pouvoir de Tanzaku. Les papiers volèrent dans toute la pièce et si Shiroi n’aurait pas été là il se serait retrouver à terre tellement il était surpris. Il fit un sourire idiot et quant il se releva ses yeux tombèrent sur sa poitrine. Ces joues changèrent légèrement au rose, mais un coup de coude venant de la part de son élève le remit sur le droit chemin.

*C’est moi ou elle tient un fouet?*

Le visage du jounin changea de nouveau de réaction et reprit du sérieux quant la femme lui demanda de se présenter et de ne pas l’appeler monsieur. Il se frotta le derrière de la tête gêner par son manque de tact et préféra se présenté avant que celle-ci le laisse tomber.

- Désolé, je ne m’attendais pas à ça . . . hum . . . je m’appelle Mizoku Sowano, jounin de Suna. Je suis venu vous demandez mon aide . . . à savoir si vous connaissiez une organisation qui pourrait m’aider à régler mon problème . . . héhé.

Mizoku fit un large sourire et sentit l’effet de l’alcool diminuer. Il reçu un nouveau coup de coude de son élève et il se retourna vers celle-ci, les bras croisés et les soucils foncés, il se retint pour ne pas dire à voix haute un « quoi! ». Il ne fit que lui sourire et déposé une main sur sa tête et de lui ébouriffer les cheveux pour qu’il soit toute en pagaille.

*Il fait exprès ma parole!! Plus d’alcool pour lui!*
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Rikudô

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4725
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left299999/99999Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left399999/99999Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMar 1 Fév - 16:48

Lorsque Mizoku vit qu'il s'agissait d'une femme au pouvoir d'une des pires villes de Yuukan, farfouillis de ripoux, de deserteur, de tueur...Mais aussi de gens honnêtes et de fabuleux marchands, il fut, déboussolé dans l'instant ! D'ailleurs, il ne lui fallut pas longtemps pour rougir, avoir l'air bête et loucher sur sa poitrine, c'est a ce moment la qu'elle s'approcha de lui, et fit ;

Mairie de Tanzaku - Page 2 Elizabethkof

Qu'est ce que vous regardez ??!

Legerement crié, de maniere subtile, ni en colere, ni gentiment dit. Elle semblait avoir un ton strict doté d'une certaine autorité. Il finit donc par se soustraire a sa demande, et se presenter a elle, la Maire de Tanzaku ;

Bien, au moins ça...Je suis Lena Long, la maire de Tanzaku.

Les presentations faites, Mizoku revint vite fait a sa demande, mais la maire mis les choses au clair dans la foulée ; Tout en restant devant lui, ne manquant pas de sourire a la petite qui l'accompagnait, surtout lorsque celle ci mis un coup de coude a son sensei ;

Au moins, elle sait que l'abus d'alcool n'est pas bon...Bref, vous voulez de l'aide, hmmouiii...Sauf que je recois chaque jour des tonnes d'individus du meme genre, qui me supplis a l'aide, pour toute les causes du monde !

Pour montrer qu'elle ne mentait pas, elle prit quelques feuille sur son bureau, enumérant au hasard certaines ;

...Demande de logement, prêt urgent, asile politique, changement d'identitée, integration a la mairie...Je ne suis pas le secour populaire !

Fit elle en passant son index sur son front, de long en large. Elle alla s'assoir, et posa une question a Mizoku, une seule ;

Alors pourquoi devrais-je aider un shinobi deserteur de Suna, accusé de crime, et amenant dans sa fuite une jeune fille innocente ?

La suite dependrait de sa reponse sans doute...

...........................................................................................
Mairie de Tanzaku - Page 2 02
Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
Mairie de Tanzaku - Page 2 536190  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Mizoku
Kazekage

Mizoku

Kazekage

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 25
Localisation : Sunaze-city

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left22880/3180Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (2880/3180)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left32720/3020Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (2720/3020)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 570
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMer 2 Fév - 16:28

La maire se présenta au Sowano sous le nom de Lena Long. Après lui avait ré expliquer son problème, Lena lui demandait une seule question. Pourquoi devait-elle l’aider lui, tandis que plusieurs autres villageois lui demandaient son aide chaque jour pour diverse raison. Mizoku croisa les bras et regarda la maire dans les yeux en lui offrant son sourire charmeur.

- Ma cause est différente de tout ceux là . . . Commençons d’abord par le début. Aujourd’hui Kiri à un nouveau Mizukage, Serisawa Suzuran, celui là même qui à détruit son village quelques années plus tôt, mais je ne suis pas ici pour conté son histoire. Humpf, j’ai apprit de celui là même qu’il voulait apporter la paix en emmenant tout les villages à ne faire plus qu’un et qu’il serait le maître suprême de Yuukan. Je n’étais pas d’accord avec cela et je suis retourné à mon village qui tomba après quelques heures sous l’emprise de Serisawa. Ozumo l’ancien Kazekage m’a alors demandé d’arrêté Serisawa de tout les moyens et que lui essayerait de ralentir ces plans, mais au moment ou je m’apprêtais à quitté mon village pour m’entraîner avec mon élève, l’alarme sonna et des anbus mon entouré disant que j’étais l’assassin, mais tout ceci est faux! Quelqu’un à découvert les plans d’Ozumo et l’on exécuté! Ce que je viens vous demandez n’est pas que vous me protégiez de mon village . . . seulement si vous avez des informations sur une organisation puissante qui pourrait m’aider à arrêté le Mizukage et faire en sorte que se malheureux malentendu s’arrange dans mon village. Pendant des années j’ai aidé mon village contre les déserteurs, j’ai tout fait pour protéger les habitants et quelques fois j’ai bien failli y laissé ma peau . . . et maintenant on me remercie en me chassant comme un vulgaire animal.

Son sourire avait disparu pour laisser place à la colère. Les sourcils froncés et les bras de chaque côté de son corps et les poings serrés, il attendait de voir si la maire allait l’aider, sinon il n’avait plus d’autre choix. Se retourner du côté des méchants . . . et tout détruire. Faire payer à Suna leur trahison envers lui . . . les tuer jusqu’au dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Rikudô

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4725
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left299999/99999Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left399999/99999Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMer 2 Fév - 17:04

Mairie de Tanzaku - Page 2 Elizabethkof

...

Lena resta en retrait cette fois, elle ne dit rien dans la foulée, et prit conscience de l'ampleur du probleme qu'avait Mizoku ! Et meme si elle ne cautionnait pas le fait qu'il amene dans sa fuite cette jeune fille, elle soupira en restant assise et repondit calmement ;

Je ne peut pas grand chose pour vous, mais si cet individus qui vous poursuit est aussi puissant, et que votre probleme ne peut plus être resolu par personne, alors...

L'ont pouvait sentir une once d'hesitation dans sa voix a ce moment la. Puis finalement elle entreprit quelque chose ;

Bon, je vais voir ce que je peut faire, j'ai peut etre quelqu'un qui pourrait vous aider.

Elle ecrivit alors sur un bout de papier, puis le passa a Mizoku ; Sur le papier, l'ont pouvait y lire ;

Citation :
Rendez vous au marrécages en dehors de Tanzaku pendant la nuit

J'ai un contact la bas, qui sera plus a meme de vous etre utile...Il travail pour une agence importante, je ne peut pas vous en dire plus. Je le previendrais de votre demande, il vous attendra la bas.

Elle se tût, et reprit son travail.

...........................................................................................
Mairie de Tanzaku - Page 2 02
Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
Mairie de Tanzaku - Page 2 536190  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Invité



Invité


Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left22000/2000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left32000/2000Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (2000/2000)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 300
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMer 31 Aoû - 2:26

Citation :
Espionner les agissements de tanzaku envers l'akatsuki, puis bruler d’éventuelles preuves nous liant a eux la bas.
(rang A / 150 ryos de gains et 5xp)

Une fois la mission effectuée au panneau des primes du village, les deux déserteurs purent rayer la mission de leur liste. Il était donc temps de passer à autre chose. Sans surprise, le Uchiha choisit d'espionner Tanzaku et les preuves les liant. Ces preuves étaient bien entendu des papiers en tout genre car s'il fallait aussi tuer les personnes connaissant l'organisation presque intimement, Steeve & les mafieux y passeraient rapidement, tout comme la vieille dame des missions. La Maire en sachant surement beaucoup aussi, il aurait fallut l'éliminer à son tour, bref, bien trop de gens à éliminer pour une simple mission d'espionnage. Si le Chef de l'organisation avait voulu la mort de tant de gens, il n'avait cas le préciser. Itachi partait donc du principe qu'on ne parlait là que de simples papiers informant de certains liant entre le village - notamment l'ancien maire - et la Lune Rouge. Une opération facile d'après le Hoshigaki.

Se déplaçant plutôt rapidement, disparaissant dans une rue pour réapparaitre d'un coup devant la Mairie, les deux Nukenins entrèrent dans le bâtiment, en une porte secrète et dérobée réservée à ce genre de situation. En principe, seul l'ancien maire avait été mit au courant d'un tel passage l'ayant fait lui même installer mais la nouvelle Cheffe des lieux avait très bien put faire vérifier le bâtiment. Qu'importe, le passage n'était de toute façon pas surveiller et n’enclenchait aucun système de sécurité. Au pire des cas, la sécurité n'aurait surement pas fait long feu.


- Nous devrions nous séparer, Kisame. Le but est de trouver la salle des archives et le bureau de la Maire.

L'homme requin disparut alors en signe de son accord. Il allait chercher les archives en essayant de faire peu de dégâts, tandis que son coéquipier, plus petit, s’introduirait dans le bureau d'où il pourrait tout entendre. Si des documents étaient cachés et que certains agissement laissait à désirés, l'intrus serait vite au courant. Se volatilisant donc à son tour, l'ancien ninja de Konoha se retrouva à l'étage, endroit présumé pour le bureau.

Ouvrant quelques portes aux bureaux vides, l'endroit semblait désert. Il était vrai que vu l'heure, ils devaient tous être partit diner. Celui de Shao Kahn devait d'ailleurs battre son plein, là, non loin à Tetsu no kuni. S'activant donc, les deux hommes trouvèrent ce qu'ils voulaient. La femme de poigne n'était pas présente, les deux compères pouvaient donc se concentrer sur les archives.

<< Habitation ... Commerce ... Auberge ... Mairie ... >>

Bien des choses furent passés en revu. Quelques documents concernant l'auberge et le commerce durent être brulés, notamment et surtout ce qui concernait le marché noir, prochaine destination du duo à coup sûr ! Au vu des rapports, cet endroit n'était pas net et méritait un espionnage approfondi sur du long terme ; ce rôle reviendrait donc à Zetsu. Quant au reste, ils furent obligés de brûler la quasi totalité des documents concernant l'ancien Maire du village. Tous faisait référence à sa relation avec le groupuscule secret. Si de pareils documents avaient été confiés aux villages cachés des Grandes Nations, l'avenir de l'Akatsuki aurait put être compromit. Le pire était donc évité, encore une fois.


- Il ne sert à rien d'espionner la Maire, elle ne fait rien de méchant on dirait.

Allant tout de même vérifier les dossiers posés sur la table et ceux cachés dans le coffre fort et dans les tiroirs fermés à clé, l'affirmation du Uchiha semblait se confirmer. Ils pouvaient continuer leur investigation.
Revenir en haut Aller en bas
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 28
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left25430/5430Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34630/4630Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMar 6 Sep - 17:05

Les portes de la mairie explosèrent sous le choc, deux gardes venaient de traverser ces dernières sous la puissance d'un coup de pied de Serizawa. Il s'avança un peu, analysant les lieux tandis que dernière lui la garde gisaient au sol, baignant dans leur sang.

" Les locaux ont bien changé depuis la dernière fois, mais le bureau doit toujours se trouver à l'étage, là où se trouve la plus grande porte et le plus luxueux bureau... comme toujours... "

Derrière lui, quelques exclamations de voix se fit entendre, c'était Hiru qui terminait sa boucherie avant de revenir vers son maître, un peu essoufflé tout de même. Il fit un signe de tête, montrant qu'il était prêt et le Revoke reporta son regard sur l'étage, dont le niveau apparaissait encore. L'instant d'après, plusieurs individus arrivèrent et se mirent en position, sous le regard amusé d'un Serizawa qui reconnaissait bien là les armes des colons qui débarquèrent il y a quelques mois maintenant, voir même un an. Des armes a feu de gros calibre capable de trouer la peau du plus dur des guerriers, si tenter qu'ils puissent tirer. D'une parole inaudible, il noua les canons comme s'il ne s'agissait que de simple morceau de plastique et fit exploser la rembarde où se tenait les arquebusiers. Ils tombèrent au premier étage dans un fracas d'acier et de cri de douleur.

- Va les finir, je ne veux pas être déranger...
- Ok * sourire *

Hiru s'exécuta tandis que Serizawa, toujours en regardant l'étage, recréait le sol qu'il venait de détruire pour qu'ils puissent s'aventurer plus simplement dans les étages supérieurs. Stupéfait, Hiru siffla son admiration avant de se faire ordonner de finir son travail.
Le Revoke ne voulait pas perdre plus de temps. Il escalada les escaliers en question suivit de près par son complice et chercha la porte du bureau. En chemin, quelques gardes arrivèrent, ou plutôt des employés qui dégainèrent des sabres de poing pour défendre leur travail et patronne. Le premier fut saisit par la tête et jeté en arrière, il s'écrasa sur un poteau et se fendit le crane. Le second se fit frapper si fort au niveau de la glotte qu'il cracha du sang, mourant d'une hémorragie dans la demi-heure puis les femmes...
Hiru disparu un moment avant que Serizawa n'entendent des hurlements de leur part... Avec la craie sur un tableau c'était sans doute le bruit qu'il détestait le plus, le bruit qui pouvait raviver chez lui une étincelle d'humanité qu'il peinait toujours a faire taire par la suite.

Il secoua la tête et poussa la porte du bureau de la Mairesse comme il l'avait fait chez Steeve. Cette dernière était entouré de deux soldats visant de leur arme a feu Serizawa mais si tôt qu'ils appuyèrent sur la détente, le canon explosa a leur visage, les tuant sur le coup et basculant leur corps dans le vide des fenêtres brisées derrière eux.
La Mairesse était étonnamment calme pour une femme qui allait mourir, sans doute.


- Madame... Je vous laisse le choix en toute galanterie... Voulez vous quitter les lieux et renoncer a votre titre de Mairesse de votre plein gré ou dois-je signer de votre sang le nouveau pacte déclarant que je suis le propriétaire de Tanzaku... Choisissez votre destinée, la mort glorieuse d'une âme revêche ou la fin d'un devoir que vous avez parfaitement rempli. Dîtes vous que ce n'est qu'une retraite anticipée... Votre mort n'est pas souhaitée.
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Rikudô

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4725
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left299999/99999Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left399999/99999Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyMer 7 Sep - 2:11

Une fois de plus, Seri mettait son bordel dans Tanzaku, ce n'etait pas la premiere fois d'ailleurs... De l'inquisition aux yakuzas, il ne fut jamais bien loin et la population qui l'avait soit soutenue, soit craint jadis, s'en souvenait comme d'une peste tenace qui se maintenait et revenait par periode...A force, veritable sbire fantôme, d'autres croyaient en lui comme une legende, ou encore voyais en lui l'ombre de la mort. En tout cas, sa présence etait souvent synonyme de destruction, de sang, de mort. Rien de tres aguichant donc. Et c'est cette fois vers la mairie et la maire qu'il alla se tourné, apres avoir faire divers marchandages avec Steeve. Lena long ne fut pas vraiment surprise de voir un assassin et Seri ou un autre, elle savait que ce moment arriverais tot ou tard. Mais elle n'etait pas du genre a plier l’échine devant un maitre. Elle osa prendre un ton autoritaire ;

Mairie de Tanzaku - Page 2 Elizabethkof

Vous pourriez être Rikudô en personne pour me dire une telle chose, que je ne vous obéirais pas le moins du monde. Et curieusement, j'aimerais savoir qui vous êtes pour oser faire ce que vous faites ? Ca vous amuse ? Vous n'avez pas passez l'âge de ce genre d'attentat...Tanzaku n'a pas assez souffert, c'est les mafieux qui vous envois peut etre...Et bien dites leurs que je ne cederais pas, ni devant vous, ni devant l'Akatsuki, ni devant aucun autre. Quand on a reussi sa quête du coeur, qu'on a donné la foi, l'envie et de l'amour a un village et ses habitants, on se sent plus fort et plus vivant ! Mais ça, vous ne devez surement pas le comprendre...

Lena pris un air severe la encore, peu lui importait l'imposant charisme de Seri, son nom, son armure. Elle ne se chiait pas dessus en le voyant, pas comme Steeve ou d'autres a qui le revoke, le lycan, l'inquisiteur, le cheaté aurait fait peur. Elle le connaissait surement de nom, mais son regard en disait plus long encore que ses mots ! Elle ne cederais pas a un mafieux, un gourou, un sectaire ou un fanatique. Un criminel de n'importe quel rang ne meritait pas cette citée. Elle tapa ses poings sur la table.

Pourquoi faut il que ce peuple soit tyrannisé....Sans cesse. Les locustes, l'inquisition, l'akatsuki, les yakuzas, la mafia et maintenant vous.....Pourquoi ne peut on rien esperer de bon ici. Je ne partirait pas, non, je refuse de laisser ces gens sous votre joug. Ils ne meritent pas ça. Les gens d'ici ne sont peut etre pas tous des gens bien, ils y'a beaucoup d'alcoolique et de miséreux. Ils y'a des mercenaires et des truands, mais par dessus ce lot, il y'a des gens biens qui ne meritent pas qu'on les laissent tomber. Et vous savez quoi, même si vous ruiner ce travail, cette cité finira toujours par se relever.

Elle fit un sourire.

Vous pouvez me tuer, je suppose que ça ne vous fait ni chaud, ni froid d'ôter une vie d'une maniere implacable n'est ce pas. C'est si simple pour vous, avec votre armure et vos grands pouvoirs. C'est toujours plus simple de detruire que de construire, toujours plus simple d'hair que d'aimer. C'est dommage que les gens comme vous se tournent vers le mal...Et la facilité. Toujours a croire que vous avez plus d'excuses de faire ça, que vous avez eu une vie plus dure, ou ceci, ou cela...

Elle soupira. Puis elle finit par s'assoir sur son fauteuil. Elle rassembla ses papiers, les rangea correctement dans son bureau. Elle ferma la fenetre, tira les rideaux, tout ça dans le calme absolu. Elle se recoiffa legerement, et passa sa main de long en large, caressant les quelques meubles. Puis se rassise, refit un leger soupir en sourire. Puis elle affronta le regard du revoke, et ses prochains mots sans doute, les derniers peut etre ?

...........................................................................................
Mairie de Tanzaku - Page 2 02
Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
Mairie de Tanzaku - Page 2 536190  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 28
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left25430/5430Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34630/4630Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyJeu 8 Sep - 21:00

- Votre courage vous honores, et je ne tire aucune gloire à faire ce que je fais, ni même une satisfaction particulière... Dans ce monde les choses vont et viennent, c'est les aléas de la vie qui nous définisse et les actes que je fais actuellement ne sont au final que les frasques d'un destin déchaîné qui se joue de nous comme de simple pantin. Qui ne vous dit pas qu'avec ce que je fais je ne crée pas la génération de demain, plus forte avec une volonté d'acier, privé ainsi du confort qu'elle avait connu... Je ne suis qu'un cataclysme du Yuukan, une tempête sanguinaire qui se pose selon le sens du vent... Hier ce fut Kusa, aujourd'hui Tanzaku. Qui sait où je me trouverais demain ?

Serizawa ramassa le fauteuil au sol qui avait trébuché lorsqu'il était entré et le posa normalement. Il s'assit a la suite de la Mairesse qui le regardait droit dans les yeux. Il soupira et continua :

- Pourquoi faut-il que tous tentiez de me faire changer mon état d'esprit ? Pensez vous qu'un discours humaniste et une remontrance symbolique suffirait a achevé ce que j'ai commencé ? Encore une fois ce n'est pas de gaité d'un coeur je ne possède plus que je fais ce que je fais aujourd'hui, ce n'est que la suite logique d'évènement qui conduiront ce soir à votre mort... Car oui, vous allez mourir...

Le Revoke se leva, tira deux verres d'un tiroir qu'il connaissait bien et cherche un alcool dans les placards. Il posa les verres sur le bureau et d'un non-mot replaça la porte et la scella pour ne pas qu'ils puissent être déranger. L'air était frais, calme et paisible, la Mairesse pouvait sentir une sorte d'euphorie la gagner, comme si on venait de lui injecter une drogue douce, et en quelque sorte c'était le cas. Tandis que Serizawa servait deux verres, il augmenta la production d'endorphine de la jeune femme pour qu'elle se sente mieux, qu'elle puisse profiter de ses derniers instants.
Une fois fait, il enleva son casque, révélant un visage buriné par les années. Car si Serizawa n'avait en réalité que 26 ans dans le Yuukan, son passage en enfer l'avait vieillit prématurément et marqué ainsi. Il possédait, tout du moins son corps, pas moins de 38 ans aujourd'hui, c'est le pourquoi il dégageait une aura plus sombre que par le passé. Sa phase démoniaco-angélique avait effacé les marques du temps pour une beauté éternel, mais reniant ses penchants, il gagna la morsure du temps qui laissait chaque jour une trace plus grande sur son corps musclé.
Prenant ses aises, il saisit un verre et le porta a ses lèvres.


- Il est vrai que par le passé Tanzaku a beaucoup souffert, c'est après tout le centre de ce monde, l'épicentre de toutes les catastrophes et au final, le rendez vous de tous ceux qui cherchent leur voie. C'est principalement le pourquoi elle est toujours prise pour cible. Celui qui contrôle Tanzaku, contrôle le commerce, et de ce côté vous ne pouvez dire le contraire. Si vous avez une certaine " liberté " les nations Ninjas vous assurent un soutient commerciale ainsi que militaire ponctuelle en échange de faveur commerciale. Vous n'êtes au final qu'un vassal, un délégué dirigeant un village instable pouvant exploser en chaque instant...

Il but une gorgée et reprit :

- Mais vous êtes une femme de caractère, comme celle que j'aimais dans le passé * sourire suivit d'une gorgée * Mais l'amour est le plus vil des pêchés, il vous conduit directement dans les bras damnés de la faucheuse et je sais de quoi je parle. Je n'aurais jamais pu être tuer, jamais ne n'aurait été défait si je n'avais pas justement aimé... Oui, c'est plus compliqué, mais également bien plus dangereux. L'individu solitaire ne sera pas blessé par la mort d'un tiers, quand on offre son affection a quelqu'un on lui donne une partie de son coeur et si ce lien se brise, vous ne récupérez jamais vraiment... Le mien est fissuré, écrasé, déchiqueté, mutilé par des années de mensonges, de trahison et de morts qui ont au final, enfermé ces sentiments dans un cocon d'acier, de pierre et de sang. Toutefois la sympathie n'appartient pas a cela et pour m'avoir tenu tête là ou tout le monde se tais et se plie, je vais vous accorder non pas la vie car je ne le puis, mais une mort rapide et sans aucune douleur.

Il se leva et posa sa main sur Souffrance.

- Vous avez été un phare pour cette cité, vous ne serez pas oublier avant longtemps, j'en fais le serment. Comme le plus digne des capitaines vous avez décidé de sombrer avec le navire que vous avez dirigé avec brio et fermeté. C'est un acte d'abnégation formidable que vous faites là, un sacrifice de soi qui vous offre les voies du Paradis.

Il passa derrière elle et lui murmura :

* J'ai vu les horreurs des Enfers et je ne souhaite à personne de bonnes vertus de s'y rendre, si vous aviez pêchés dans le passé, tout est a présent pardonné. Souriez et appréciez la vie de bonheur que vous allez goûter a présent... *

Il leva sa lame et la posa sur la gorge de la femme, un peu au dessus de sa poitrine, entre son sternum, les premières côtes et les clavicules, un renfoncement garantissant une mort rapide.

- Je suis Serizawa, le fléau de ce monde et du prochain...

La lame s'abaissant en un seul instant, tuant sur le coup la Mairesse qui, empalée, resta un moment sur son fauteuil...
Souffrance extirpée, le Revoke rangea son épée et fit brûler le corps de la Mairesse par un non mot, contenant les flammes pour que seul elle brûle. Le sang sur le fauteuil était totalement absent, tout comme une once de brûlure. Le bureau était clean, tout comme la Mairie en général que le Revoke avait prit soin de rebâtir a chaque destruction.
Il ouvrit la porte où attendait Hiru, l'oreille collée a cette dernière. Il sourit en voyant la Mairesse carbonisée et dit :


- Je pensais que vous alliez la laisser en vie * sourire *
- Et comment m'aurais tu regarder ensuite ? Comme un enfant capricieux a qu'il suffisait de rosser pour qu'il se calme ? Non, je me devais de la tuer, même si je n'y ai pris aucun plaisir... A tuer sans combattre, on vie sans honneur.
- Comme c'est beau !
- La ferme !
- Ah un peu moins tout de suite...
- Va me chercher Steeve...
- Tout de suite !

///

Mairesse tuée, Tanzaku dans les mains de Serizawa mais dirigée par Steeve.
A toi de posté Riku
Revenir en haut Aller en bas
Rikudô
Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Rikudô

Dieu / Staff~ToN / Maitre des pnjs

Messages : 4725
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : DTC

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left299999/99999Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left399999/99999Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (99999/99999)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: Tout dans mon sceptre petit sacripant !!
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyVen 9 Sep - 1:58

Hiru ne tarda pas a debarquer dans le bureau de Steeve au marché noir, lui annoncant la mort de la maire, et que la place etait a présent libre de droit ! Bien entendu, le mafieu s'en frotta les mains d'avance et s'habilla meme pour l'occasion. Steeve sorti, accompagné d'Hiru seulement, laissant sa garde rapprochée au placard, et pour qu'elle maintienne la main mise sur le marché noir de Tanzaku...Et puis, le revoke Serisawa, ne semblait pas aimer cela de toute facon. Bref, le mafioso arriva vite devant la mairie, ou il n'eut rien d'important a dire, bien que constatant que l'infrastructure n'aie subit aucun dommage...Il entra, monta, toqua a la porte du bureau de l'ancienne mairesse et fit face a Serisawa ;

Mairie de Tanzaku - Page 2 297464585713br048c6h

Formidable travail, j'apprécie beaucoup. Qu'avez vous fait de...

Il voulut poser la question, au sujet du corps de la Lena Long, apres tout, elle aurait pu etre revendue, s'aurait été un "agréable" profit. Mais a la vu du regard de Seri, il finit par se taire, constatant avec dédain que le revoke n'eut aucun plaisir a faire sa besogne.

Bien, le resultat est la, et c'est ce qui compte...Puis je ?

Dit il en arrivant devant le fauteuil de cuir, il y posa d'ailleurs les mains sur le dossier avec un certain sourire sur les levres. Il regardait deja le bureau avec une lueur grandissante. Puis se tourna vers Seri ' lui annoncant une bonne nouvelle pour lui ;

Ah, votre arme, vous devriez la recevoir aujourd'hui, elle finit son voyage par bateau de nuit, et arrivera dans l'apres midi je pense.

Il craqua, et s'installa de lui meme sur le fauteuil.

Il n'attendait que moi ! J'ai deja mes idées, augmenter les taxes entre autres, faire payer un droit de passage aux entrées nord et sud, et...héhé, je verrais pour la suite.


...........................................................................................
Mairie de Tanzaku - Page 2 02
Maitre des Pnj's, Dieu de ToN.
" Des guerriers...J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais... "
V1 V2   V3   V4   V5
Mairie de Tanzaku - Page 2 536190  Les effets non mis en stat (donc oubliés) par un joueur, ne seront pas comptés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tales-of-naruto.com
Yasuo Suzuran
Civil

Yasuo Suzuran

Civil

Messages : 2288
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 28
Localisation : Devant les souliers de Valkenhayn

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left25430/5430Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (5430/5430)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34630/4630Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4630/4630)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 400
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyDim 11 Sep - 12:48

Avant qu'il ne puisse s'installer sur ce confortable fauteuil signifiant par la même tenir les rênes de Tanzaku dans ses mains, Serizawa bloqua d'une main sur le torse de Steeve, l'avancé de ce dernier.

- Que nous sommes bien d'accord. Vous ne faites que diriger ce village, il m'appartient de droit. Vous bénéficiez de ma protection et en échange, je récupère une partie des bénéfices commerciaux de la cité...

Ce n'était pas vraiment une question, ni même une condition, c'était la simple énonciation du comment se déroulerait cette transaction un peu hors du commun. Un village contre une épée. Mais si cette dernière en valait vraiment la peine, ce n'était pas un problème pour le Revoke qui continua :

- Je vais tacher de vous trouver des hommes de confiances pour défendre vos murs. Toujours grace a ma réputation et à mon organisation. Pour le moment, Hirû protégera votre prise de pouvoir le temps que le tout ce calme, et ce, avec une létalité a toute épreuve.

Hirû derrière Serizawa salua la remarque d'une inclinaison de la tête.

- Je vais passer la nuit dans cette cité avant de retourner a Kiri, j'attendrais la lame dans mon Auberge, je suppose que si vous avez entendu ma réputation, vous connaissez sans doute le lieu en question, celui qui ne paye aucun impôt et ne souffre d'aucune corruption... Une fois la lame entre mes mains, je vous laisserais gérer cette cité comme bon vous semble, et bien entendu, moi et ma descendance ne payera pas vos éventuels taxes, je suppose que vous savez pourquoi.

Le Revoke fit un effet de style en tournant sur lui même et en sortant par la porte. Avant de sortir, il termina :

- Je ferais en sorte de reconstruire les portes avant mon départ, cela ne devrait pas me prendre plus d'une dizaine de minutes, considérez ceci comme un gage de ma bonne foi... Faites en de même.
Revenir en haut Aller en bas
Kuma Nikukyu
Civil

Kuma Nikukyu

Civil

Messages : 1050
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 28
Localisation : Beauvais/Paris

Feuille de personnage
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 861077670650left20/5000Mairie de Tanzaku - Page 2 877201515562vide4  (0/5000)
<font color=#e7e8e8>:</font> ::
Mairie de Tanzaku - Page 2 241185750233left34500/4500Mairie de Tanzaku - Page 2 Mini_877201515562vide4  (4500/4500)
<font color=#e7e8e8>:</font> :: 30
Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 EmptyJeu 29 Sep - 0:15

Kubitsa entra dans la mairie par la porte principal, il connaissait bien ce lieu, puisqu'il l'avait plusieurs fois envahi déjà, il ne chercha pas à faire dans le civil et à demander l'autorisation d'un quelconque entretien. Une fois dans le lieu il se déporta immédiatement sur la gauche et pris appui sur un mur pour arriver à un balcon, il passa par dessus et se déroba par un couloir menant à un escalier, il monta au dernier étage pour apparaitre sur un autre balcon qui donnait sur la porte d'entrée du bureau du maire en lui même, quelques étages plus bas, il prit son élan et sauta vers son objectif, il tomba quelques mètres avant, ce qui lui permit de faire une roulage pour amortir sa chute, son épée fit un boucan du diable mais il se releva sans une égratignure et pénétra l'enceinte de l'office. Il poussa la porte des deux mains sans brusqué les choses et dis simplement :

- Bonsoir.

Ne cherchant pas à savoir si Steeve était seul ou accompagné, il traversa le bureau d'une traite et s'installa en face du marchand du marché noir, qu'il connaissait bien puisqu'il venait souvent lui vendre des corps et acheter des trucs pas très orthodoxes.

- Tiens, Steeve ! Joli promotion, j'avais entendu que la mafia avait pris le pouvoir mais si je m'attendais à te voir !

Kubitsa avait un sourire sincère, il prit une chaise et s'installa en s'approchant du bureau suffisament près pour pouvoir pauser ces coudes sur le meuble en bois, il lança leur conversation par un très bref :

- Faut qu'on parle ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ryos 両 / Livres £

Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mairie de Tanzaku   Mairie de Tanzaku - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Mairie de Tanzaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales-of-Naruto :: Tanzaku-